Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2022
Antananarivo | 01h37
 

Société

Audit financier

La Cour des comptes épingle la gestion des fonds liés à la Covid-19

mercredi 23 février | Mandimbisoa R.

La Cour des comptes a rendu public le rapport d’audit sur la gestion des fonds liés à la lutte contre la pandémie de Covid-19 durant l’exercice 2020. Cet audit révèle d’importantes irrégularités dans la gestion des flux financiers lors de la crise sanitaire.

Le fait le plus marquant réside dans les abus de paiement en espèces s’élevant jusqu’à 1,9 milliard d’Ariary pour 56 opérations seulement. Les comptes bancaires des prestataires étaient pourtant bien inscrits sur la quasi-totalité des factures. Les montants décaissés en espèces pour certains fournisseurs atteignaient jusqu’à 150 à 200 millions d’Ar. Ce mode de règlement n’est pourtant pas seulement non conforme aux dispositions réglementaires mais peut engendrer un risque de détournement, dû au maniement d’un important volume de liquidités.

Diverses indemnités et primes de risque ont été payées en 2020 au profit des membres de la Brigade d’Intervention Spéciale (BIS), du personnel médical (CHU, CTC, CSB, CHRR,...), des investigateurs du Village Voara, des missionnaires et équipes de riposte, des personnes déclarées « faux positifs » et des parlementaires de l’Assemblée Nationale. Cependant la grande majorité de ces dépenses ne sont basées sur aucune base juridique. Une simple note de la Direction des Etudes Juridiques de la Présidence fixe le taux alloué ainsi que les différents bénéficiaires. Il y a également la sortie de fonds en l’absence de pièces justificatives requises.

La Cour des comptes relève par ailleurs un paiement en absence de nomination au billeteur et non régularisation de l’état émargé notamment sur les primes de risque allouées à certains métiers. Le montant total sur ces faits s’élève à plus de 972 millions d’ariary. « Pourtant, l’arrêté n°31 979/2017 fixant la nomenclature des pièces justificatives des dépenses budgétaires et des dépenses de trésorerie du 28 décembre 2017 requiert la production des états émargés comme justification du paiement des indemnités », rappelle la Cour.

Par le biais de ce rapport de la Cour des comptes, l’on apprend également que les dépenses sous forme d’aides sociales, connu sous le nom de « Sosialim-bahoaka », payées par la régie au niveau du Bureau national de gestions des risques et des catastrophes (BNGRC) s’élèvent à 450 millions d’ariary. Elles ont été payées au profit de Mvola/Telma en tant que partenaire Mobile Banking pour le transfert de fonds vers les bénéficiaires concernés. Mais les pièces justificatives émises ne semblent pas être suffisantes pour confirmer ces dépenses, d’autant plus que « l’absence de la liste des épiceries et individus/foyers bénéficiaires par fokontany ne permet pas de garantir que l’inclusivité de ce projet social est respecté et que les groupes de population les plus vulnérables ont en bénéficié ».

Plusieurs autres irrégularités ont été soulevées comme le suspicion de prestations fictives, des dépenses avec suspicion de double paiement, ou de suspicion de conflit d’intérêt.

Pour la Cour des comptes, « toutes ces irrégularités résultent du non-respect de la procédure d’exécution des dépenses publiques ». « Au vu des textes actuellement en vigueur, le contexte d’urgence sanitaire ne constitue pas un motif pour passer outre l’orthodoxie financière ». La Cour des comptes indique en effet que « Les effets liés à de telles irrégularités sont premièrement la gestion de fait ». « La loi considère comme gestionnaire de fait toute personne qui sans autorisation légale se serait ingérée dans le maniement de deniers publics. En l’occurrence, le fait de recevoir des fonds et de les remettre à d’autres bénéficiaires sans en avoir été habilité constitue une gestion de fait.  »

63 commentaires

Vos commentaires

  • 23 février à 10:20 | purgatoire (#11152)

    Constat 1 : le cadre légal de la gestion des finances publiques n’est pas adapté pour gérer une urgence comme la pandémie Covid-19. Les premières réformes institutionnelles telles que la mise en place du CCO, de la cellule de crise, du Task Force souvent sans base légale, ont conduit à une confusion des responsabilités en matière budgétaires et financières. Constat 2 : Force est d’admettre que des abus ont été perpétrés à l’exemple des recours excessifs aux paiements en espèces, l’absence et l’insuffisance de pièces justificatives, la gestion de fait ou encore l’immixtion des acteurs non habilités, les paiements indus, les paiements sans vérification de l’effectivité des travaux/prestations. Constat 3 : La gestion de la lutte contre la Covid-19 fait l’état d’une mauvaise gouvernance. Malgré l’existence des fonds mis à disposition par les contributions nationales, et le financement Catastrophe Defered Drawndown (Cat DDO jusqu’ici non utilisés), mais également des deux (02) régies d’avances, la Présidence et la TASK FORCE ont avancé certaines dépenses par le biais d’un compte de provision au niveau de la Présidence, sans qu’il y ait certification de services faits. Constat 4 : L’utilisation finale des financements laisse paraitre une appréciation très discutable des priorités. L’appui au secteur privé reste limité aux prestataires de la JIRAMA. Constat 5 : Le contour de la fabrication du CVO demeure opaque alors que la fabrication du médicament a été priorisé à travers le processus budgétaire. Notons que les OSC signataires sont l’AVG, CCOC, Mouvement ROHY, MSIS Tatao, OIMP, ONG Hitsy, ONG IVORARY, ONG RAVINTSARA, ONG TOLOTSOA, Transparency International – Initiative Madagascar (TI MG) et ONG SAHA.

  • 23 février à 10:24 | Stomato (#3476)

    Est-ce étonnant ?
    Quelle va être la réaction des #7070, et leur comparaison de ce qui s’est passé en France ?
    Qui donc va réaliser que l’état n’est pas un bon gestionnaire, mais qu’il devrait confier cette tâche à des personnes ou structures formées pour gérer et être contrôlées par des serviteurs de l’état et pas par des supposés élus !
    En France il est avéré et prouvé qu’il y a eu des abus. Mais tout est traçable, action inconnue des #7070...
    La gestion des fonds de la Covid a été mal faite dixit la Cour des Comptes, rien de grave car ses rapport n’ont que des implications documentaires pour les dirigeants et coupables divers...
    Et prochainement la Cour des Comptes pointera du doigt la gestion des dons suivants les cyclones.. et tout continuera comme par le passé.

    • 23 février à 11:58 | bekily (#9403) répond à Stomato

      bjr Stomato
      est ce comparable ?
      un pays démocratique RESPECTE LES CONTRE-POUVOIRS .....
      ils sont loin d’être respectés à Mada.....où la corruption et la manipulation font loi tous azimuts !

    • 23 février à 12:14 | citoyendumonde (#4292) répond à Stomato

      L’autre #7070 et sa bande mafieuse vont encore dire : regardez ce qui se passe ailleurs, il y a du vol aussi, foutez nous la paix.
      Il faut appliquer la solution finale avec ce pouvoir mafieux.

    • 23 février à 19:19 | Stomato (#3476) répond à Stomato

      Le 23 février à 11:58 | bekily (#9403) répondait à Stomato ^

      >>bjr Stomato
      est ce comparable ?
      un pays démocratique RESPECTE LES CONTRE-POUVOIRS .....
      ils sont loin d’être respectés à Mada.....où la corruption et la manipulation font loi tous azimuts !<<

      Bonsoir Bekily,
      Bien sûr que la comparaison entre Madagascar et la France est stupide est inutile.
      Mais les #7070 n’ont de cesse de faire référence à des situations existant en France.
      Le respect est une valeur fondamentale des ancêtres à Madagascar. Et ce respect a presque totalement disparu dans les milieux dirigeants.
      J’ai vécu des situations de corruption flagrante, mais étant vazaha je ne pouvais que me soumettre. Mon épouse devait suivre sans broncher car elle avait l’étiquette vazaha collée au front bien qu’elle soit Malgache mais elle était face à des malagasy !
      Note : le respect n’a pas totalement disparu, la preuve vous commencez votre post par BJR...
      Vous avez manifestement le respect que vous ont inculqué vos parents...

  • 23 février à 10:42 | Vohitra (#7654)

    Mandripaka, mandrapaka, mamotika, mandrava, manimba, faingantanana...izany no fomba fiaina sy fanao mahazatra ny foza !

    Lasa mpanankarena tampoka amin ny halatra sy soloky, dia mirehareha sy midebadeba etsy sy eroa, dia manao tsindrio fa lavo ny osa, dia miravaka sy mibika aok izany, dia tonga ho azy any amin ny fiainam-betaveta sy fanahin-gaigy !

    Dia revo amin ny fanararaotana fahefana sy fanosena ny hasim-piarahamonina .

    Dia izao no vokany : ripaka sy rava ny volambahoaka !

    Dia inona no tohin izao fanadihafiana izao ?

    Nahoana no tsy misy ny fitoriana sy fanolorana ny fitsarana ireo izay nahavanon-doza ?

    Nahoana no tsy misy fampiantoana amin ny andraikiny oreo izay nahavanondoza fa mbola avela ihany hanohy ny fandripahana ny volambahoaka ?

    • 23 février à 11:54 | bekily (#9403) répond à Vohitra

      bonjour Vohitra ,
      enga anie azo atao antoka ny fitsarana.....

    • 23 février à 12:40 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      Mikaikaika ny vahoaka @ fahasarotany fiainana , fa tsy miraharaha ny mpitondra izay migalabona @ halabotry . Tokony hitsangana isika , fa matoa mbola matory , dia voky matoa tsy miteny . Aza manaiky miray tsikombakomba @ mpangalatra fa ho voasarika miaraka aminy eo rehefa tonga ny fotoana hitsarana azy ireo , izay tsy ho ela intsony . Masina ny Tany Ndrazana !!!

  • 23 février à 11:26 | Turping (#1235)

    Il ne faut pas rechercher loin dans cette histoire : corruption ,détournements des fonds publics dans le manque de transparence totale . Eh oui ,dans l’attente des aides ,et les emprunts auprès des baîlleurs générant de l’endettement abyssal ..... les fonctionnaires fantômes sont nombreux .
    Les pauvres qui sont très nombreux à plus de 80% de la population s’appauvrissent tandis que les riches très minoritaires s’enrichissent .C’est comme la règle du jeu .Ce sera quand le changement radical de ce système pourri ??

  • 23 février à 11:49 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    Nankaiza ny tateliko teto ô ?

    Mankasitraka e

    • 23 février à 12:00 | bekily (#9403) répond à Yet another Rabe

      Misaotra eeeeeeeeee

  • 23 février à 12:32 | lé kopé (#10607)

    Durant la Transition , on assisté à divers dysfonctionnements dans la gestion de l’Etat . Le trafic de bois de rose , le détournement de 100M obtenus par la cession du gisement de fer à Soalala , la création d’une milice , le FIS (force d’intervention spéciale) sous le commandement de sbires du régime , qui terrorisait la région d’Analamanga , et la liste n’est pas exhaustive. Le rapport de la Cour des Comptes n’est que la suite logique de cette gabegie. Bref , la coupe est pleine , et il n’y a pas une semaine où le Pays ne soit témoin de plusieurs scandales . Le dernier en date est l’intervention d’un Député illettré (pléonasme), qui a insulté un Prof d’EPS sur son lieu de travail , devant tous ses élèves . Le pire est que cet ignoble individu a filmé la scène , en jetant en pâture son propre fils , qui est l’objet du délit , et en ignorant que l’Education Physique fait partie entièrement de l’Education du citoyen (développement Physique , morale ,et Intellectuelle) , mais non une Education à part... , comme semble le souligner cet "honorable" élu . Heureusement qu’après avoir interpellé la Ministre de tutelle , cette dernière a soutenu les Educateurs en général , et a confirmé que c’est grâce aux Enseignants qui lui ont inculqué cette Education , qu’elle a pu accéder à ce poste prestigieux . L’ancienne Chancelière Angela Merckel a déjà répondu à certains citoyens Allemands qui s’étonnaient du salaire...confortable des Enseignants dans son Pays en disant : "Pourquoi voulez vous que je vous paie plus, que ceux qui vous ont enseigné ?". Malheureusement dans nos contrées , le respect des Educateurs est tombé à néant , et la rétribution correspondant à leurs labeurs , en est la principale responsable . Et les caciques du régime qui s’étonnent de la fuite des cerveaux , qui essaient de voir si l’herbe est plus verte ailleurs . Salut les Copains .

    • 23 février à 13:21 | arsonist (#10169) répond à lé kopé

      Et moi, arsonist,
      je continue toujours à conseiller [et je me le permets] aux Gasy résidant à Madagougou
      de quitter ce pays s’ils le peuvent ou si l’occasion se présente
      pour aller travailler ailleurs et fonder là-bas une nouvelle vie !

  • 23 février à 13:05 | arsonist (#10169)

    "La cour des comptes épingle" !
    Oui ! Et alors ?
    Quelle en sera la suite ?
    Les responsables et bénéficiaires des détournements seront poursuivis ?
    Ou seront-ils tranquilles peinards , comme d’habitude ?

  • 23 février à 13:09 | purgatoire (#11152)

    ISANDRA pourrait nous donner la position du Président dans le conflit qui oppose la Russie à l’Ukraine ?

    • 23 février à 13:20 | Inglewood (#6780) répond à purgatoire

      @ Purgatoire,
      Cf Kraomita et les barbouzes de Wagner en action à Madagascar.

    • 23 février à 17:26 | Isandra (#7070) répond à purgatoire

      Purgatoire,

      Rajoelina est toujours du coté de la victime de l’injustice.

    • 23 février à 18:01 | arsonist (#10169) répond à purgatoire

      Et il se trouve que Rajoelina et tous les foza sont des "victimes de l’injustice" !

      L’injustice exercée injustement par les injustes dizaines de millions de populations Gasy miséreuses grave !

      Le monde des foza est un monde qui va loin , très loin au-delà du réel , on vous dit !

    • 23 février à 19:22 | Stomato (#3476) répond à purgatoire

      Le 23 février à 17:26 | Isandra (#7070) répond à purgatoire

      >>Rajoelina est toujours du coté de la victime de l’injustice.<<

      Comment est-ce possible, Rajoelina EST l’injustice !!!

  • 23 février à 13:32 | Isandra (#7070)

    Quelle déduction peut on tirer sur ces rapports ?

    1° La sincérité de l’audit, aucune concession, ni complaisance. C’est un pas en avant pour la gestion saine des comptes publics.

    2° 1.800/8.000 Milliards utilisés sont touchés par ces irrégularités, qui nous donne 23%. C’est grave ? Ca dépend.

    3° Est ce qu’il y a de détournement ? Ce sont à Bianco et le PAC de les déterminer, qui devraient diligenter des enquêtes approfondies pour y faire la lumière.

    Il faut tenir compte le caractère d’urgence de la situation et l’affolement face à cette pandémie mal connue et inédite, dans la mesure où c’est la première fois ce pays, depuis la république doit résister à une crise sanitaire aussi grave, qui aurait pu toucher plus 2 millions, selon la prévision de certain organisme.

  • 23 février à 13:50 | I MATORIANDRO (#6033)

    eeeeiiiiissssyyyyy !!!!!!

    Mba miana-kendry koa reto cDc reto ry zaéna-devoly o !!!

    tsy misy dikany io ry zana-devoly sy ry devoly mpilelaka a !!!

    Foano @ dékré reo cDc reo ry taranaka mpandrava a !!!

    Nolazain’ilay devoly velona anankiray iny fa manga ny lanitra eo @ fitondran’i doma.pub sy ny mpampanjana-bola.

    ALEFA, ALEFA.

  • 23 février à 13:57 | Isandra (#7070)

    Un extrait de l’introduction de ce rapport :

    "Presque tous les pays du monde sont confrontés à une crise sans précédent en raison de la
    pandémie de COVID-19 et ce , avec de lourdes conséquences sur tous les plans .
    Madagascar n’a pas été épargné, et de ce faite, l’état d’urgence sanitaire, sur tout le territoire,
    a dû être déclaré par voie de décret n°2020-359 en date du 21 mars 2020, renouvelé par
    quinzaine. Cette situation d’exception n’a cessé qu’à partir du 19 octobre 2020.
    Toutes les prévisions ont été bouleversées, à part le fait que les ressources budgétaires et
    financières se trouvent largement insuffisantes pour y faire face. Forcement il a fallu d’autres
    ressources si bien que « Madagascar a bénéficié de divers appuis des Partenaires Techniques
    et Financiers (PTF) s’élevant à 444,10 millions de dollars » suivant le communiqué du
    Ministère de l’Economie et des Finances en date du 15 avril 2020.
    Pareille situation extraordinaire n’est pas sans risque, mais le Gouvernement a voulu se
    montrer prudent. En effet, par voie de communiqué, le Ministère de l’Economie et des
    Finances « rassure que les Fonds obtenus et utilisés durant cette période de crise sanitaire
    feront l’objet d’audit aussi bien par les organes de contrôle du Gouvernement que par les
    Partenaires Techniques et Financiers eux-mêmes ».

    • 23 février à 14:04 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra
      Oh tu peux raconter ou copier/coller ce que tu veux la vérité c"est que personne ne sait ou est passé l’arzent du COVID.
      Il y à peu tu me demandais des preuves eh ben voilà, c’est pas imaginaire c’est la cour des comptes qui s"inquiete et elle a raison.
      Va falloir récupérer ce vola dans les comptes du DJ et de sa clique.
      Imagination ?....MDR

  • 23 février à 14:01 | Isandra (#7070)

    Un passage :

    "Au préalable, il s’avère important de préciser que les réponses de l’Administration ont été
    consolidées au niveau de la Présidence et sont transmises à la Cour par voie électronique en
    date du 07 février 2022.

    En général, ces réponses soulignent que :
    « - les textes en vigueur n’ont pas permis de faire face à une situation d’urgence extrême telle
    qu’une pandémie internationale où les procédures nationales sont dépendantes des
    procédures internationales. En effet, face aux besoins très souvent spontanés, aussi urgents
    que vitaux, l’Etat, contraint à une obligation de résultat n’avait d’autres choix que de
    recourir à un processus qui lui permettait de répondre dans l’immédiat auxdits besoins.
    - Enfin, l’intervention de la Présidence se présente comme un appui et en même temps un
    système de double contrôle et non une centralisation de la gestion ».

  • 23 février à 14:17 | Isandra (#7070)

    Sans justifications ? Réponse des autorités :

    « les achats extérieurs ont d’abord fait l’objet
    d’appel d’offres par le MEF. Puis, au vu des prix élevés des offres reçues, les achats par
    appel d’offres ont été suspendus au profit des achats directs auprès des fournisseurs qui ont
    offert des prix nettement plus bas à la Présidence. Ces offres reçues par la Présidence n’ont
    plus fait l’objet d’appel d’offres faute de temps mais d’achats directs à l’importation.
    L’attente d’un nouvel appel d’offres aurait causé plusieurs décès dans les centres de
    traitement.
    En outre, les paiements ont été effectués en toute transparence via la banque centrale selon
    les procédures en vigueur et les fournitures ont été livrées en totalité, les documents de
    transport et douaniers l’attestent. Une vérification physique des matériels peut être opérée si
    besoin auprès de la direction de la logistique de la Présidence, du Ministère de la Santé et de
    LA2M ».
    Par ailleurs, il convient de signaler que les versions scannées des factures ont été produites"

  • 23 février à 14:23 | Isandra (#7070)

    Réponse concernant les paiements en espèce, lesquels sont encore courants à Madagascar :

    « la perturbation du système bancaire pendant les
    périodes de confinement total a obligé les acteurs à procéder au paiement en espèce pour faire
    faire aux urgences immédiates. La fragilité de la trésorerie des fournisseurs et entreprises
    durant la 1ère
    vague n’a par ailleurs pas permis une réponse immédiate, s’il n’y a pas eu de
    paiement immédiat des matériels et fournitures livrés. En parallèle, les indemnités des agents de
    santé et des bénévoles ont dû être payées en espèce pour les motiver car beaucoup craignaient
    leurs vies face à la maladie ».

    • 23 février à 14:36 | dahalo (#8794) répond à Isandra

      Isandra,
      Vous vous foutez de la gueule de qui là, même pendant les périodes de confinements aucun paiement en espèce dépassant les 200 000 ariary n’a été autorisé sur tout le territoire de l’état malagasy. Et le pire, la sanction a toujours été appliquée en cas de transgression de cette règle.

    • 23 février à 14:54 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Dahalo,

      Réponse des autorités :"- les textes en vigueur n’ont pas permis de faire face à une situation d’urgence extrême telle qu’une pandémie internationale où les procédures nationales sont dépendantes des procédures internationales."

      Demandez à Ravalo pourquoi ces clients de TIKO ont été obligés de payer en espèce.

    • 23 février à 15:22 | dahalo (#8794) répond à Isandra

      Isandra,
      Qu’est ce que Ravalo vient faire dans le rapport du cour des comptes, dites, est ce que vous êtes sains d’esprit ?

    • 23 février à 15:47 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      # dahalo

      Cette idiote de besileo foza femelle couillue isandra utilise à tous les coups la même méthode insensée : elle oriente les critiques que l’on fait aux foza
      . vers Ra8 [comme si c’est Ra8 qui détient le pouvoir à l’heure actuelle]
      . et vers la France [que cette idiote de foza désigne ironiquement par le surnom "Maman"] comme si le miséreux Madagougou des foza était aussi riche que la France .

      Inutile de chercher à dénicher la logique dans cette ridicule tactique de cette idiote de foza femelle couillue isandra : c’est un crabe incapable de penser !

    • 23 février à 16:32 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ma réplique :

      Article 06.01.26 du CGI.(...)
      "Toute transaction entre assujettis à la TVA doit être effectuée par chèque ou autres effets de commerce non endossés, virement ou carte bancaires ou mobile banking."

      Question : L’Etat est il considéré comme assujetti à la TVA ? Discutable.

      Ben oui, les ZD ne sont pas bien placés de critiquer ce mode de paiement

      - 7 ans au pouvoir, 90% des transactions se faisaient encore en espèce.

      https://www.madagascar-tribune.com/90-en-especes,7819.html#:~:text=Pr%C3%A8s%20de%2090%25%20des%20transactions,la%20Banque%20centrale%20de%20Madagascar.

    • 24 février à 13:54 | dahalo (#8794) répond à Isandra

      Isandra,
      Alors qu’est ce que vous attendez pour répondre à la BM en avançant comme argument le fait que ravalo a procédé différemment pendant 7 ans et que vous avez pris exemple sur lui.
      Souvent je me demande qu’est ce que avez à la place du cervelle pour arriver à sortir des âneries pareilles

  • 23 février à 14:34 | Isandra (#7070)

    Traçabilité disait Stomato

    "D’après la réponse sus -mentionnée, « tous les décaissements considérés ici comme ayant été
    effectués en absence de pièces justificative sont été réalisés à travers MVola qui permet
    d’identifier facilement les bénéficiaires. Le recours à un tel système de paiement aussi
    transparent avec de la traçabilité ne favorise pas des opérations financières frauduleuses.
    Dans l’urgence, il est concevable que des décisions aient été prises en dehors du cadre
    réglementaire habituel, mais que dans les faits le but de l’opération projetée a été atteint. 19
    368 ménages très vulnérables ont bénéficié d’un transfert monétaire indirect de 30 000 Ariary
    chacun, les permettant de se procurer des PPN auprès d’épiceries préalablement identifiées
    dans certains Fokontany. Cette opération a été effectuée en toute transparence car la liste des
    bénéficiaires a été élaborée par les komity loharano, et les paiements des épiceries ont été
    réalisés à travers le système MVola. Le recours à ce système visait à lutter contre toute fraude
    car le maniement d’espèce pouvait favoriser des détournements. Dans le cadre d’une
    investigation, il est facile d’avoir accès à ces données ».
    La Cour estime que des efforts ont été déployés pendant l’urgence pour garantir une certaine
    traçabilité des opérations grâce au recours au « mobile banking ».

  • 23 février à 14:35 | Vohitra (#7654)

    Miasa mafy isandra manoratra mbola mihezaka ihany miaro ireto namany tohanany izay mpangalatra sy mpambotry ny Firenena .

    Tao anatin ny 60 taona mahery nahazoana ny fahaleovantena, mbola tsy nisy mpangalatra nahavita famotehana ankarihary sy nigagana toy izao .

    Manapoaka sy misoloky ary managadra sy mandainga, izay izany ity antsoina hoe velirano !

    Veliranon-jiolahy sy fampanantenana ataon ny tontakely no mameno sehatra !

    • 23 février à 16:15 | mamabe (#873) répond à Vohitra

      ’’ Velirano ’’ ou
      ’’ coup d’épée dans l’eau’’ :
      - fait pour quelqu’un d’effectuer quelque chose ne produisant aucun effet
      - effort, tentative qui n’a point de suite, d’effet
      Il nous a prévenu 🤔

  • 23 février à 14:47 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    C’est du MOBUTISME sans Mobutu et ce dernier va se retourner dans sa tombe n’est-ce pas ?
    Feu Mobutu demandait à son Ministre de Finance de lui donner 300Millions, ce dernier ordonnait au Gouverneur de la Banque centrale de débloquer 360Millions pour le président et le Gouverneur débloquait 400millions pour le président qui ne voyait que les 300millions ( le ministre empochait 60millions et le gouverneur 40millions). La RDC actuelle est l’ex-Zaïre sous Mobutu Seseko, un pays riche appauvrit par la mauvaise gestion de ses ressources naturelles n’est-ce pas ? C’est pareille à notre gouvernance actuelle n’est-ce pas ?

    • 23 février à 16:44 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      PQMD,

      La comparaison exagérée est une méthode utilisée par les ennemis pour justifier leur actes, voire leur massacres,...

      Ce ne sont pas incomparables, du fait que toutes les décisions et toutes les actions de ce régime pendant cette crise sanitaire se sont basées sur les lois en vigueurs, la Décision n°017/PRM/SG/20, portant mise en place de la cellule de crise pour la lutte contre le COVID.

      Par contre, la procédure optée par Ravalo pour acheter la Force one a été beaucoup similaire à celle de Mobutu que vous y avez évoquée.

    • 23 février à 16:57 | bekily (#9403) répond à plus qu'hier et moins que demain

      heuuuuuu
      temps de Ratsiraka déjà....
      il suffisait que la princesse Sophie Ratsiraka demandait au service des douanes de lui donner aussi des millions !!!! simple formalité !!!!
      Il n’y eut jamais de retour, ni contrôle , et encore moins de sanction....
      Bien plus Ratsiraka fut bombardé "raiaman’dreny" !!!! au lieu de traitre à la Nation !
      Bref : avions nous jamais eu d’’ETAT DE DROIT .....
      Avions eu jamais connu ou respecté ce que signifie un contre pouvoir ?

    • 23 février à 17:02 | bekily (#9403) répond à plus qu'hier et moins que demain

      "force one" n’est qu’un avion D’OCCASION destiné aux déplacements présidentiels , dans un pays aussi grand que la France et la Belgique réunies , à infrastructure de communication embryonnaire : je n’y vois aucune faute politique , ni entorse budgétaire
      Cela me semble bien plus LEGITIME que la construction de gallodrome, colisée ou stade Barea , des GADGETS STUPIDES !!!!

    • 23 février à 18:33 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bekily,

      Bon, il faut être adapté de mino fotsiny ihany pour être convaincu ce genre d’argument farfelu.

      Cet avion est pour son confort et sa famille :

      - Un, Ravalo avait expliqué que c’est pour sillonner le monde, chercher l’argent(hic), la raison pour laquelle il avait acheté cet avion( La mauvaise langue disait que c’était utilisé pour transporter des marchandises de TIKO et des précieuses de tout genre sans contrôle, ni paiement des droits, ni vu ni connu, etc).

      - Deux, quelques aéroports seulement, qui peuvent accueillir ce genre d’avion, en 2008. La plupart des régions ne sont pas dotées des infrastructures adéquates, pour accueillir cet avion.

      - Est il raisonnable d’acheter un avion, qui coûte 60 Millions de dollars, alors que votre pays est classé encore le pays pauvre, et que le PIB/hab ne dépasse même pas 534$, alors que 90% de votre population vivent en dessous de 2$ ? Cet argent aurait pu aider de 100.000 jeunes à réaliser leur projets(si on se réfère les réalisations avec le projet Fihariana).

      Par contre, les infrastructures que Rajoelina a faites, sont toutes justifiées : la différence, ce sont pour les intérêts du peuple et y resteront :

      - Gallodrome : Le combat de coq est une distraction très prisée dans le Nord. Il a fait construire ce gallodrome pour le confort de ce gens, c : https://latribune.cyber-diego.com/societe/1426-combats-de-coqs-un-l-gallodrome-r-a-antsiranana.html

      - Stade Barea : L’ancien stade n’était plus aux normes, Madagascar a failli de ne plus pouvoir accueillir des matchs internationaux.

      Par ailleurs, il y a le retour d’investissement, à part les Magasins et les espaces qui sont loués, les ventes de tickets. On peut maintenant organiser des matchs internationaux, en invitant des équipes ou clubs célèbres, avec des joueurs stars internationaux,...qui génèrent des recettes et tourisme,...Sans parler de emplois crées.

    • 23 février à 18:39 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Il faut être adepte de minoa fotsiny ihany,...

    • 23 février à 19:38 | arsonist (#10169) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ce n’est pas Ra8 qui est au pouvoir !
      C’est le DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina !

      Le pouvoir actuel est entre les mains exclusives du DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina et de ses complices !
      Et de personne d’autre que ceux-là uniquement !

      Le DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina et tous ses complices foza sont les seuls et uniques responsables de cette état de misère très sévère qui frappe des dizaines de millions de Gasy !

  • 23 février à 15:01 | arsonist (#10169)

    Les foza sont déjà incroyablement ignares !
    Quelle insuffisance d’instruction , mes aîeux !
    C’est le vide !

    Mais quand même ,
    devant des situations plus qu’évidentes et qui crèvent les yeux de tout le monde ,
    les foza tentent de façon désespérément ridicule à recourir à de scabreux raisonnements ,
    étayés par de pitoyables textes pêchés dans les marais les plus troubles du monde des info ,
    pour justifier leurs très graves manquements !

    Les foza ne voient même pas que des dizaines de millions de populations Gasy sont privées
    1. d’eau potable
    2. de nourritures pour calmer la faim qui les tenaille aux entrailles
    3. de soins médicaux , même les plus basiques qui soient
    4. de toit décent
    5. de sécurité , dans la campagne comme en ville
    6. d’école et de maîtres pour instruire leurs enfants

    Mais les chefs foza et leurs serviteurs , eux ,
    . se pavanent partout avec leurs grosses voitures rutilantes toute neuves
    . batissent pour eux perso de vastes belles demeures équipées de tout le confort moderne
    . se soignent à l’Etranger
    . scolarisent leurs enfants à l’Etranger
    . envoient leurs forces de répression "tuer à balles réelles par des tirs en l’air" les enfants du peuple qui osent manifester pour réclamer à juste titre leurs bourses d’études universitaires non payées depuis plusieurs mois .

    Et lorsque l’on fait la remarque sur toutes ces exactions contre ces dizaines de millions de populations Gasy déja miséreuses très sévère ,
    les foza osent répondre
    1. qu’eux-mêmes ont [je cite] "les moyens pour profiter perso et faire profiter" de ces énormes avantages perso à leurs proches
    2. que leurs [je cite] "détracteurs sont des jaloux" !

    Les foza ne trouvent que ça pour se dédouaner de leur absence totale de conscience !

    Si vous avez le moindre doute sur la véracité de ce que je viens d’écrire ,
    alors vous n’avez qu’à relire les posts de la besileo foza femelle couillue isandra ,
    cette lèche-Q attitrée du DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina sur ce forum !

  • 23 février à 15:44 | pisokely (#9950)

    rehefa miongana i radomelina, dia tadiviana aiza no misy an i isandra

    • 23 février à 15:48 | arsonist (#10169) répond à pisokely

      Cette idiote doit rendre des comptes !

  • 23 février à 15:44 | pisokely (#9950)

    rehefa miongana i radomelina, dia tadiviana aiza no misy an i isandra

  • 23 février à 16:30 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    HS :

    Le gouvernement madagougouesque a t-il anticiper cette réalité :

    http://www.lagazette-dgi.com/?p=70538

    Où est SAR DJ le Crétinissime Lapin ?

    Il faut trouver une solution sans casse pour une population fortement meurtrie, une voiture ne peut pas rouler avec des capsules d’essence, ni un groupe thermique fonctionner avec des boîtes Madco de fuel.

    Cordialement

    • 23 février à 17:14 | bekily (#9403) répond à Yet another Rabe

      kapao fa manimba ny tany !
      il faut tout raser et reconstruire intellectuellement , politiquement (FUSILLER LES CORROMPUS MEME A VENIR !!! ) économiquement, socialement etc
      Après 1789 la France s’est reforgée
      Après la guerre de sécession les USA se sont réorganisés
      Après trente ans de guerre les Vietnamiens se sont reconstruits !!!!
      MAIS :
      Sans guerre , ni révolution : à coup de laxisme et ELECTIONS- BIDON successives !
      ===> voyez les successions de gouvernements corrompus de HAITI ...pauvre de chez les pauvres et dire que notre PIB est maintenant plus bas que celui d’un Haïtien !!!!
      ===> Madagascar en suit le cheminement...même profil politique , même combat de corrompus en corrompus !

    • 23 février à 17:19 | bekily (#9403) répond à Yet another Rabe

      la DEMOCRATIE
      la LIBERTE
      ==>s’acquièrent : IL FAUT SAVOIR LES CHERCHER ET LES DEFENDRE
      ==> elles ne tombent JAMAIS comme des fruits murs , il y a toujours LUTTE pour les acquérir, les réticences des prédateurs divers sont féroces et violentes !!!

    • 23 février à 18:01 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Re-,

      Bekily,

      Toutefois, une réserve sur votre élan "révolutionnaire".

      Il ne faut pas que ce soit la haine qui vous guide, notamment la haine de tout ce qui EST français ou de tout ce qui A ÉTÉ français.

      Il faut savoir faire la part des choses, nos échecs et nos expériences doivent nous faire comprendre que :

      - le passé est passé, et on ne peut pas le changer,

      . À cause d’une sorte d’ esprit revanchard, beaucoup de "révolutionnaires malgaches" ont détruit le Pays, tout simplement parce que Madagascar a été français, une colonie, une possession française.

      . Et maintenant, par incapacité à se dépasser et faire mieux que l’ancien colonisateur, ils se cantonnent dans l’immobilisme :

      https://www.madagascar-tribune.com/Passation-en-douce-entre-Herilaza-Imbiki-et-Gisele-Ramampy.html#forum494284

      - Pour l’avenir, agir intelligemment, garder et améliorer ce que le colon nous a laissé de bien et rejeter ce qui ne l’est pas.

      Cordialement

  • 23 février à 17:31 | purgatoire (#11152)

    Purgatoire,
    Rajoelina est toujours du coté de la victime de l’injustice.
    Vous pouvez développer un peu plus l’argumentaire de votre président s’il vous plaît ?

  • 23 février à 17:58 | pisokely (#9950)

    depuis quand un etat ou entreprises digne de ce nom paye en liquide ??? meme avec facturation ??? qui peut entendre et accepter de telle idiotie ?? et ils se vantent etre meilleurs que ses predecesseurs, ils se vantent savoir les arcanes et rouages subtiles d une bonne gouvernance ????

  • 23 février à 18:42 | Besorongola (#10635)

    L’HISTOIRE DU PIRE PRÉSIDENT DE MADAGASCAR !
    Déjà Rajoelina ne maîtrise pas ce qu’il dit, comment voulez vous qu’il arrive à cadrer ses subalternes en tant que chef de l’Etat .
    Tout le monde autour de lui profite de remplir les poches car ils savent que ce régime ne va plus duré.

    Hôpital gratuit..

    https://fb.watch/bl_tWDQFI4/

    Tetezamitatra.

    https://fb.watch/bl__2vmgi4/

    Razarapiera sy Lalatiana.
    https://www.facebook.com/105562068426412/videos/962856411032694/

    COTON DE TULEAR.
    https://fb.watch/bl-bu9z2G6/

    Comores larguées au 21ème rang derrière Madagascar !
    https://www.facebook.com/groups/364311374939562/permalink/694547045249325/

    MISY FANJAKANA VE ETO ?
    https://www.facebook.com/IBCMadagascar/videos/468613821257586/

    JE NE FERAIS PLUS LA POLITIQUE SI LE RN13 N’EST PAS RÉHABILITÉE AVANT LA FIN D’ANNÉE 2021.
    https://fb.watch/bm1mKjNIu8/

    CONCLUSION :
    REJOELINA MAVANDY !
    https://fb.watch/bipaoBWLDE/

  • 23 février à 19:09 | kartell (#8302)

  • 23 février à 20:31 | arsonist (#10169)

    Puisque la besileo foza femelle couillue isandra raffole de la comparaison de Madagougou avec la France
    [ce pays que la foza femelle couillue isandra surnomme ironiquement "Maman"] ,
    alors :
    imaginez un instant le scandale qu’aurait déclenché en France , et même dans les autres pays européens , si
    [et ce n’est qu’une supposition, bien sûr]
    Monsieur le Président Macron visitait une école élémentaire à la campagne française
    et que le Monsieur le Président Macron entonnait la Marseillaise devant les élèves de cette école de la façon suivante :
    "Allons enfants de la patrie
    "Le jour de gloire est arrivé
    "Ouah - Ouah - Ouah - Ouah !
    "Ouah - Ouah - Ouah - Ouah !
    ...
    devant l’assistance ahurie ,
    dont bien sûr les enfants de l’école élémentaire !

    Imaginez le scandale que cela aurait fait en France et en Europe !

    Je fais cette supposition car en réalité :
    je veux faire toucher du doigt à tout le monde jusqu’à quel point l’abruti de filoha DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina méprise , mais alors mé-pri-se
    [je dis bien mé-pri-se]
    Madagascar et tous les Gasy
    à travers l’hymne national
    à travers cette EPP manara-penitra
    et à travers les enfants Gasy , les maîtres et tous ceux qui y étaient présents !

    Mais ce qui m’étonne le plus encore aujourd’hui c’est que
    1. jusqu’à ce jour aucun pouvoir à Madagougou ne s’offusque de cet incident
    2. et pire encore : tout le monde envisage comme déjà acquis par ce filoha filou , qui foule aux pieds en public devant élèves et maîtres de toute une école publique ainsi que devant parents d’élèves et autres personnes , le droit de se présenter de droit , une fois de plus , aux prochaines Présidentielles gasy pour renouveler son mandat , dit-on !

    J’imagine alors qu’il est presque sûr que :
    si Rajoelina chiait en public sur la tête d’un écolier , lors d’une visite dans une EPP manara-penitra , alors tout le monde l’applaudirait au lieu de s’en scandaliser !

    Quel pays !
    Et quel filoha filou !

    • 23 février à 20:39 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Correctif :
      2. et pire encore ... ce filoha qui foule aux pieds en public L’ HYMNE NATIONAL devant élèves et maîtres ...

    • 23 février à 22:06 | Yet another Rabe (#4812) répond à arsonist

      Re-,

      Bonsoir Arsonist,

      Le député pro regime Andry Ratsivahiny a déjà mis en pratique ce que vous avez écrit au sujet de SAR DJ Lapin Crétin.

      De manière imagée, "Chier sur la tête" d’ un enseignant, en l’ insultant et injuriant en public un professeur d’ EPS qui ne faisait que réglementairement son métier, en exigeant de son élève, fils dudit député de terminer sa course.

      Sachant que l’élève en question n’ a présenté auparavant, aucun certificat médical contre-indiquant la pratique sportive.

      Ce député est une honte pour l’ Atsimondrano qu’ il représente, une honte pour la Représentation Nationale.

      L’ Atsimondrano serait d’une idiotie sans pareille, si elle devait plus tard renouveler le mandat de député d’ un tel crétin, d’ une merde 💩 intégrale.

      Cordialement

    • 23 février à 22:15 | Yet another Rabe (#4812) répond à arsonist

      PS :

      Je n’aurais pas écrit du tout cette diatribe virulente à l’ encontre de ce député, s’il avait présenté de vraies excuses formelles à ce professeur d’ EPS, sans chercher à justifier par des propos vaseux son inqualifiable.comportement.

    • 24 février à 09:40 | Yet another Rabe (#4812) répond à arsonist

      Correction :

      "Je n’aurais pas du tout écrit" au lieu de "Je n’aurais pas écrit du tout’

  • 23 février à 20:46 | kartell (#8302)

    Il faut le dire tout net : il y eu détournement de fonds ce qui n’étonnera personne, sauf une cour et ses ayants-droits qui vont s’empresser de vociférer : « comme partout ailleurs ! »…
    Reste qu’ici, il s’agissait de fonds OMS, destinés à donner une apparence de remise à flot, de tout un pan de la santé publique, devenue l’un des principaux pourvoyeurs du délabrement d’un état fantoche ..
    La précipitation à détourner à laquelle a eu recours les prédateurs démontre à quels points leurs addictions priment sur tout, quelque soit le domaine considéré, santé comprise !..
    En fait, ils se sont tirés une balle dans le pied car aujourd’hui, le FMI est devenu de plus en plus circonspect à décaisser des aides nouvelles alors que si la gestion des fonds OMS avaient été justifiables, ce FMI aurait allongé ses fonds sans aucune difficulté !..
    Bref, à jouer à l’entre-soi entre copains, coquins, le pouvoir se voit pointer du doigt par une communauté internationale qui s’agace à constater qu’elle sert davantage d’argentier de l’informel qu’aux causes pour lesquelles elle avait décidé sa générosité !..
    Sauf à constituer, hier, un fond de rente pour une corruption, de père et fils,qui semble être, désormais, dans le collimateur des bailleurs jusqu’ici « cocus, mais contents « !qui, désormais, s’apprêteraient à être plus regardants en paroles, pour les actes, prévoir un détail supplémentaire ?..
    On peut être sceptiques à penser qu’un tel bouleversement des habitudes puisse s’opérer, d’autant que ce sont les mêmes qui sont aux manettes et qui le resteront ..
    Autant dire que tout restera en l’état ou presque et que le jeu du chat et de la souris aura un bel avenir devant lui, surtout lorsque l’on entend les consignes données par un pouvoir demandant à sa cour d’être présente sur le terrain du chaos alors que la population aurait besoin que de bras techniques et de matériaux de reconstruction et non pas de ministres prêchant la bonne parole dans une forme de tourisme déplacé qui n’apportera rien aux sinistrés sinon le rejet des politiques et de la politique, actuellement menée à la godille !..
    Ce pouvoir devrait faire attention de ne pas rajouter de la mise en scène à une urgence qui n’a d’yeux que pour les professionnels du secours, car à trop surjouer les superviseurs, patentés, il risque un rejet de la part d’une population qui trouvera auprès des secours internationaux, les seuls véritables intervenants aux malheurs qui les ont si durement frappés !..

    • 23 février à 22:55 | NTMO (#10005) répond à kartell

      Oula.
      Votre dernier paragraphe reste assez étonnant en considérant la qualité de votre excellente prose quotidienne :
      « Faut pas parler aux cons, ça les instruit » disait Audiard. Michel pour les intimes.

  • 23 février à 21:21 | Jacques (#434)

    De prime abord il faut souligner la posture d’impartialité (chose rare à Madagougou) de la cour des comptes, sinon soit elle se serait tue soit elle n’aurait carrément rien rédigé.

    À parcourir ce rapport, le constat est clair : l’argent du Covid était en grande partie utilisé "ailleurs" que pour ce dont il avait été convenu et, rappelons-nous, cela n’a pas échappé à la perspicacité des Andafy qui l’avaient exhibé en ligne :

    https://www.koolsaina.com/video-enquete-rmdm-diaspora-argent-de-la-covid-19-a-madagascar/

    Nous le savons tous, depuis l’irruption du bouffi bac-3 dans l’arène politicarde du pays tout y va à vau-l’eau, le territoire tout entier s’est mué en celui des malandrins et brigands. Sous la houlette de ce sale individu sa cohorte s’y servait allègrement sous la Transition, les gros morceaux (trafic BDR, or) lui revenant de fait. Quoique non...il lui arrivait aussi de lorgner et de s’emparer de "peccadilles" tels ces devises saisis aux 2 chinoises à Ivato en janvier 2013. Un coup sans bavures, la thune saisie par Risarabaomba qui la remet à Haja Resampa (alors SG de la Présidence) qui la partage au bac-3 (sans doute fifty-fifty). Ni vu ni connu ? Non, plutôt connu de tout le monde et resté sans suite jusqu’à ce jour.

    L’oseille du Covid n’est donc qu’une répétition de grande ampleur, ces brigands du pouvoir ont voulu tout simplement démontrer au vahoaka leur professionnalisme en matière vols et pillages de toutes sortes.

    • 23 février à 23:06 | NTMO (#10005) répond à Jacques

      Hum, vu l’état de délabrement des valeurs des « puissants » à Mada, on pourrait aussi voir beaucoup plus sombre en imaginant que cette cours des comptes veut aussi sa part et qu’elle vient juste « d’envoyer une facture » au gouvernement…
      Facture qui sera apurée par des démentis peu convaincants, mais suffisants quand même, pour blanchir celui qui mettra la main à la poche.
      On parie ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS