Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 3 décembre 2022
Antananarivo | 21h35
 

Développement

Développement

La BAD prévoit de soutenir les industries

jeudi 19 mai | Mandimbisoa R.

La Banque africaine de développement (BAD) va concentrer ses interventions à Madagascar pour la période de 2022-2026 sur deux domaines prioritaires : développement des infrastructures d’énergie et de transports pour soutenir la croissance inclusive et le soutien à la transformation de l’agriculture et au développement de l’industrie manufacturière, selon le document stratégique pays de cette institution.

Pour atteindre son objectif prioritaire, la BAD compte soutenir l’industrialisation. Pour y parvenir, elle entend concentrer son action sur le renforcement de la compétitivité de l’économie et à l’amélioration de la qualité de vie en favorisant la création d’emplois, grâce à des projets de développement des infrastructures d’énergie et de transport résilientes et sobres en carbone. L’accent sera mis sur le soutien à l’innovation afin de favoriser le développement de ressources énergétiques renouvelables et d’infrastructures de transport durables.

Dans le cadre du deuxième domaine prioritaire, la BAD envisage de soutenir la création de conditions favorables à l’investissement privé dans l’agriculture et dans l’industrie pour stimuler la croissance et la création d’emplois verts et décents. Une attention particulière sera accordée au renforcement de la diversification géographique du commerce par l’intégration régionale et la promotion de l’économie circulaire dans les chaînes de valeur agricole et de technologies d’industrie verte. La BAD appuie ainsi la mise en œuvre de politiques visant à aider le pays à mieux tirer parti de l’Accord de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), en fournissant au marché africain des produits industriels compétitifs.

Ce document a été élaboré dans un cadre participatif comprenant les autorités gouvernementales, le secteur privé, la société civile et les partenaires au développement de Madagascar. La stratégie est alignée sur le Plan émergence de Madagascar dont la vision à long terme serait de faire du pays, une économie potentiellement émergente à l’horizon 2030.

72 commentaires

Vos commentaires

  • 19 mai à 10:24 | arsonist (#10169)

    Dalida avait chanté avec l’accent : "Parolé et parolé !"

    Quand est-ce que les "parolés et parolés" seront-elles matérialisées en choses bien concrètes ?

  • 19 mai à 11:38 | kartell (#8302)

    Le révisionnisme endémique est à son paroxysme !…
    MAXIME DE MAX
    Comment fermer les yeux sur cette guerre opposant la Russie et l’Ukraine ? En effet, les retombées négatives sur le plan socio-économique de ces joutes militaires, vont d’ici peu nous parvenir malgré notre éloignement. En approfondissant un tant soit peu notre vision de la réalité, et surtout en essayant d’être impartial autant que possible, bon nombre de pans de l’histoire peuvent être explicités.
    Par la gestion judicieuse des interfaces, la deuxième guerre mondiale de 1939-1945 peut être perçue autrement dans une autre facette de l’histoire. Il est vrai qu’en France, le Maréchal Pétain, chef de l’Etat français de ce temps et signataire de l’Armistice, par cette décision politique, s’était rangé du côté de l’Allemagne Nazi, avait été vilipendé par certains de ses compatriotes comme le Général De Gaulle et ses alliés. Cette prise de décision avait été qualifiée de traître à la nation pour les uns, et de courageuse pour les autres.
    Mais le fait était là, sans cette décision très controversée, il y aurait eu une hécatombe du côté des militaires et civils français. A l’issue de cette deuxième guerre mondiale, le Général De Gaulle avait gagné sa bataille avec l’aide des alliés, et on a vu son aura augmenter d’une manière exponentielle quand il fut porté en triomphe par le peuple français. Quant au Maréchal Pétain qui avait fait taire son ego pour sauver des millions de ses compatriotes à la vue de la supériorité militaire allemande de ce temps, il a dû supporter les avanies d’une ingratitude avérée.
    Dans notre révision sur les chutes socio-politiques de cette dernière guerre mondiale où l’on a vu : un Maréchal adoptant une politique humaniste pour ses administrés, et un Général patriote va-t’en guerre, l’opinion publique friand de l’héroïsme gagnant de ce temps, avait vite fait son choix qui était pour ce dernier…..

    • 19 mai à 12:47 | Albatros (#234) répond à kartell

      Bonjour Kartell !.

      Si je comprend bien votre post, le Maréchal Pétain aurait été un incompris !.
      J’ai du mal à voir son côté "humaniste" !.

      En ce qui concerne les événements actuels en Ukraine, c’est aussi son côté "humaniste" qui a poussé Vladimir Poutine à lancer ses tanks sur un pays souverain ?!.

    • 19 mai à 13:42 | el che (#344) répond à kartell

      Bonjour Kartell,

      Çà sent à MAX de Max la pourriture, l"hypocrisie, l’opportunisme, les idées réactionnaires et le néo-fascisme !... Pauvre intéllo décadent !...

    • 19 mai à 14:09 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Le mois de juin 1940 avait été une hécatombe de soldats francais .Certaines journées de combat étaient aussi mortelles qu’à Verdun.Pétain ,le maréchal ,avait connu Verdun et il pleurait encore tous ces soldats perdus et qu’il avait vu mourir. Apres avoir reçu les pleins pouvoirs du gouvernement réfugié à Bordeaux , Il décida de demander et de signer avec le vainqueur une armistice .Et Ainsi une grande partie de la France échappa à l’occupation allemande .Ce qui restait de l’armée française fut démobilisé et retourna au foyer .La saignée prit fin ; ; Mais . ;les allemands détenaient un million de soldat français en captivité ; Face à l’ogre allemand la France n’avait plus d’armée ;La défaite avait un prix couteux

    • 19 mai à 19:45 | Isambilo (#4541) répond à kartell

      Votre révision de l’histoire est nauséabonde.
      "Une politique humaniste" ? Envers les juifs, les tsiganes, les patriotes ? Avec sa milice et la gestapo ?
      S’il était aussi sûr d’avoir fait le bien de ses administrés, pourquoi avoir fui en Allemagne ?
      Avant d’être appelé par la 3e République (avec le forcing du Vatican), Pétain était ambassadeur de France chez Franco.

  • 19 mai à 11:40 | Besorongola (#10635)

    DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES, MADAGASCAR BÉNÉFICIE BEAUCOUP DE PRÊTS BANCAIRES DE LA BAD. MAIS QUI EST LA BAD ?

    Avec le FMI et la Banque Mondiale, la BAD fait partie des institutions multilatérales qui opèrent énormément sur Madagascar.

    Les gens ne se retrouvent plus dans le rôle de ces Bailleurs de fonds qui se multiplient pour "aider" Madagascar. Qui ils sont et quels sont leur objectif ?
    D’abord, comme son nom l’indique, la BAD est une Banque. On dit toujours que ces institutions apportent des aides mais en réalité ce sont des prêts bancaires c’est de l’euphemisme.

    Les ressources de la BAD proviennent des souscriptions des pays membres, des emprunts effectués sur les marchés internationaux, et des remboursements et revenus des prêts. Ses ressources proviennent également des reconstitutions des ressources du FAD et du Fonds spécial du Nigéria (FSN). Avec un PIB hallucinant de 463 milliards de dollars, pour une population de plus de 200 millions d’habitants, le Nigéria est placé en tête de la liste du top 10 des pays les plus riches du continent africain. Il garde donc sa position en tant que première puissance économique d’Afrique en 2021.

    La BAD est une banque multinationale fondée le 04 août 1963 à l’occasion de la conférence de Khartoum. Cet accord est entré en vigueur le 10 septembre 1964 à Khartoum, au Soudan. Mais ce n’est qu’à partir du 1er juillet 1966 que la Banque a lancé ses activités. Son rôle principal est de contribuer au progrès social et au développement économique et individuel ou collectif des pays membres de la région. A cet effet, le Groupe BAD mobilise des ressources pour promouvoir les investissements dans les secteurs privé, agriculture, santé, éducation, infrastructure, etc.

    • 19 mai à 11:41 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      La BAD compte 54 pays africains membres régionaux et 26 pays non africains, membres non régionaux.

      Le Groupe BAD comprend aussi d’autres institutions qui sont :

      le Fonds Africain de Développent (FAD) fondé en 1972, qui est le guichet concessionnel du Groupe BAD. Il contribue à promouvoir le développement économique et social dans les pays africains les moins développés, en octroyant des financements concessionnels dédiés à la mise en œuvre de projets et de programmes, et une assistance technique pour mener des études et des activités de renforcement des capacités. Le Fonds compte 27 pays contributeurs qui œuvrent en faveur de 40 pays en Afrique ;
      le Fonds Spécial du Nigeria (FSN) créé en 1976, par un accord entre le Groupe BAD et le gouvernement nigérian. Ce fonds a pour objectif de soutenir des pays membres régionaux à faible revenu dont la situation économique ou social nécessitent des prêts à des taux concessionnels. Les ressources du FSN sont allouées par projet et non par pays contrairement à celles du Fonds africain de développement (FAD).
      Le Groupe BAD est un acteur clé pour le développent des marchés financiers en Afrique. A ce titre, la BAD travaille avec plusieurs initiatives et partenariats parmi lesquels nous pouvons citer :

      le Partenariat pour le développement du secteur financier en Afrique (Making Work Finance For Africa) lancé en 2007 par le groupe G8. Le site est accessible par : www.mfw4a.org.
      l’Initiative des marchés financiers africains (African Financial Markets Initiative (AFMI)) créée en 2008 pour développer les marchés obligataires en monnaie locale en Afrique. Le site est accessible par :www.africanbondmarkets.org.
      Des marchés obligataires bien enracinés et liquides sont essentiels pour un développement soutenu des pays conduit par une allocation des capitaux dictée par les marchés financiers. Toutefois, les marchés obligataires en Afrique demeurent largement sous-développés, avec des marchés d’obligations d’entreprises inexistants ou encore à leurs balbutiements.
      Source : UMDA-TITRES.

    • 20 mai à 21:02 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      Al batros___En signant l’ armistice le maréchal Pétain a préservé la France d’une Hécatombe comme l"Allemagne a connu ( 9 millions de morts ) ou la Russie (20 millions )
      France ; 700 000 morts dont 70 000 victimes des bombardements alliés en Normandie

    • 20 mai à 22:31 | bekily (#9403) répond à Besorongola

      doux Jésus !!!!
      voilà le Vatomena qui chantonne du Pétain revisité façon Zemmour !!!
      Les historiens de France et de Navarre ont signé une pétition dénonçant ce REVISIONNISME grotesque de l’HISTOIRE de son pote "Z" le berbère qui cherche à paraitre plus blanc que blanc !!!
      cela devient récurant et lassant sur ce site....

  • 19 mai à 11:40 | kartell (#8302)

    Suite et fin..
    …..Aujourd’hui, l’histoire est un éternel recommencement. Le Président ukrainien Zelenski, sous l’encouragement du monde occidental, continue de résister militairement aux Russes en sacrifiant sans état d’âme son peuple. Et l’on se demande jusqu’où dans la destruction, ou quelle limite de pertes de vies humaines peut-on supporter pour être qualifiés de patriotes et de héros pour son pays ? La dimension politique d’un vrai chef d’Etat est ici mise à contribution.
    Si l’on se réfère au début de la guerre, la Russie était nettement supérieure en matière d’armement que l’Ukraine. Grâce à l’aide occidentale, la capacité de résistance de cette dernière s’est de plus en plus étoffée, mais les dégâts matériels sont énormes, et la détresse humaine à son paroxysme.
    Jusqu’ici, cette guerre géostratégique opposant la Russie et l’OTAN qui manipule l’Ukraine, n’a fait que des victimes civiles ukrainiennes par millions (on entend par cela : les blessés, les morts et ceux qui sont poussés à l’immigration). En effet, l’Occident attise la guerre sans la faire, mais il alimente la rébellion par des armes de défense sophistiquées. L’objectif inavoué de l’OTAN est d’évaluer le potentiel militaire russe, et pour cela, il n’y aura plus de meilleure opportunité que cette guerre.
    Porté par des encouragements flatteurs du clan occidental, le Président qui était acteur de son État, plane désormais sur son aura surdimensionnée. Il a sacrifié son peuple pour son statut de HÉROS DE GUERRE, mais il n’aura jamais une prestigieuse dimension politique comme le Maréchal Pétain qui a su préserver ses ouailles d’un massacre certain par les nazis. Zelenski ne serait qu’un va-t’en guerre de plus comme les héros cornéliens de jadis et naguère.
    Max Randriantefy

    • 19 mai à 12:31 | saint-augustin (#9524) répond à kartell

      Kartell,Bonjour,vous écrivez"Zelinsky serait qu’un va-t-en guerre de plus"
      et Poutine quel est son qualificatif.Toutes les guerres de libération de ’un pays agressé par un autre trouvera toujours un autre pays ou organisation pour l’aider actuellement il se trouve que c’est l’OTAN.Quelle mouche a piqué Poutine pour attaquer UKRAINE .Cela me rappelle un document animalier où un Boa voulait avaler 1 tortue et n’arrive pas et n’arrive pas non plus à la cracher et la suite le serpent est mort car la proie est trop grosse qu’il a mal évalué .Voilà Poutine règne en maître absolu dans son pays mêmes ses enfants sont des millliardaires sans compter ses amis ;quand Poutine décide de vous tuer vous êtes mort litterallement ,s’il veut que vous soyez riche vous le deviendrait mais tout ça ne lui suffit pas ,on verra la suite de l’histoire

    • 19 mai à 13:26 | vorona (#8254) répond à kartell

      Bjr Poutitler aveuglé par sa mégalomanie n’a toujours pas réalisé qu’il est en train de donner aux USA (qui depuis bien avant le 24 février donnent aux ukrainiens les positions russe au centimètre près) une bienvenue opportunité de le ruiner et de donner une image de la Russie maudite pour plusieurs génération ! Ses généraux depuis bientôt 20 ans sont issus de ses courtisans et il n’y a qu’a voir lors d’une discussion télévisée entre lui et 2 généraux (ressemblant au général Tapioca de Tintin), autour de la table blanche de 20 mètres leur gène et leur embarras devant les propos irréels du maitre ! Il va perdre la guerre car il n’a su s’entourer que de lèches bottes que les revers de son armée mettent en exergue ! Depuis le début lui et ses officiers ne font aucun cas de leurs soldats, il n’y a qu’a voir leurs pillages dans les villages ukrainiens pour avoir assez de nourriture. Parlons aussi de leurs exactions car mal encadrés ce qui donne des meurtres de civils et viols de jeunes filles !

    • 19 mai à 19:48 | Isambilo (#4541) répond à kartell

      Kartell,
      Est-ce que vous rapportez les idées de quelqu’un d’autre ou c’est votre idée. Si c’est votre idée, c’est méprisable.
      Si vous rapportez les idées d’une autre personne, je retire mes propos. ci-dessus.

    • 20 mai à 21:11 | vatomena (#8391) répond à kartell

      """"Pourtant les dirigeants de l’UE affirmaient que jamais au grand jamais ils n’accepteraient de payer le gaz en roubles. Il s’agit donc d’une capitulation pure et simple de Bruxelles. L’important pour la Russie est d’éviter la saisie des paiements en euros ou en dollars dans des comptes ouverts auprès des banques occidentales. De plus, ces dollars et euros sont immédiatement revendus sur le marché des changes contre des roubles avec des frais de change facturés à la société européenne acheteuse de gaz. C’est la raison pour laquelle le rouble a non seulement retrouvé son taux de change d’avant le 24 février 2022, date de l’intervention militaire russe en Ukraine, mais il l’a même dépassé, narguant l’euro en train de dévisser et même le dollar américain ! Les Occidentaux qui rêvaient de voir le rouble s’écrouler pour déclencher une inflation monstrueuse en Russie se retrouvent donc, il n’y a pas d’autres termes pour exprimer le mieux possible la réalité de la situation"""
      Quand on croyait bien faire !

    • 20 mai à 23:39 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Bekily —Doux Jesus !Avant que de parler ou d’écrire il faut ne pas répéter les ’’On DIt ’’.Il faut faire l’effort d’aller aux sources plutot que de jouer au Perroquet . Les faits sont les Faits .

  • 19 mai à 12:40 | Observateurlucide (#11307)

    Kartell,
    Vous êtes pourtant intelligent et vous vous perdez dans ce modèle Russe qui est profondément inégalitaire et antidémocratique !
    Vous voulez quoi une yacht de 100 mètres comme les oligarques russes ?
    Et pendant ce temps votre peuple crèvera de faim et sera massacré par les tueurs de Wagner ?
    Est ce bien cela que vous voulez ?

    • 19 mai à 13:27 | arsonist (#10169) répond à Observateurlucide

      Entre un "wagner" , d’un côté ,
      et "Observateurlucide" lucide , de l’autre ,
      je ne préfèrerais pas l’ "anticaste" .

      Et il est probable que la très grande majorité des Gasy qui visitent ce forum ne choisiraient pas non plus l’ "anticaste" .

      Et c’est les résultats de la propagande que l’ "Observateurlucide" tente de faire , sur ce forum , en faveur de la France .
      Mais en vain .

    • 19 mai à 14:26 | vatomena (#8391) répond à Observateurlucide

      Depuis 7 ans les ukrainiens faisaient la guerre aux russophones du Donbass :fusillades canonnades, bombardements,assauts .Le peuple subissait ,résistait à tout.L’Ukraine ne pouvait l’emporter contre cette population résolue.Croyez vous que l’Ukraine pourra vaincre la Russie malgré l’aide de l’Otan

  • 19 mai à 12:45 | elena (#3066)

    Vous savez lire ou pas ?
    Commentaire de Kartell :
    Le révisionnisme endémique est à son paroxysme"

    • 19 mai à 14:08 | kartell (#8302) répond à elena

      @elena
      Merci à mon avocate !…

    • 19 mai à 14:13 | elena (#3066) répond à elena

      👍👍👍

    • 19 mai à 20:59 | el che (#344) répond à elena

      eh bien oui, il faut bien savoir lire. Kartell ne fait que s’indigner face aux propos de Maxime de Max...

  • 19 mai à 12:56 | lé kopé (#10607)

    Encore une fois , nous sortons du sujet , qui est la contribution de la BAD , au développement de nos Industries ...embryonnaires . Les zones franches sont supposées être la solution idoine pour sortir la population de la pauvreté , avec des emplois mal rémunérés, mais avec la facilitation de leurs implantations , par la diminution de leurs impôts . Malheureusement , cette mesure qui a attiré pas mal d’investisseurs a été supprimée , pour remplir les caisses vides de l’Etat . Mais selon l’adage ,"on n’attrape pas des mouches avec du vinaigre" , le Pays ne tardera pas à en subir les conséquences .Il est bien dommage que nos Dirigeants successifs (les mêmes), ne se soucient pas du bien être de ses concitoyens , mais doivent attendre les injonctions des bailleurs de fonds , pour entreprendre les vrais réformes structurantes de notre Patrie . Parmi leurs dernières recommandations figurent l’appel au développement de l’Agriculture , avec un Pays qui détient 4M de terres arables . Quand nos têtes pensantes s’occupent des projets "bling bling" , une véritable aberration , le peuple cherche chaque jour que Dieu fait, sa pitance , du travail , de l’eau et de l’électricité , et vit dans les difficultés d’un Pays en ...guerre contre la pauvreté . L’autosuffisance claironnée sur tous les toits n’est pas près d’arriver à nos portes . On attend avec impatience l’union sacrée de l’opposition , avec la troisième voie , qui tardent à venir. Mais la patience a ses limites , et "ventre affamé n’a point d’oreilles". Ne poussons pas la majorité silencieuse à prendre des solutions extrêmes , car quand la coupe est pleine (elle l’est déjà), l’être humain perd toute notion de lucidité . Salut les Copains .

  • 19 mai à 13:02 | Besorongola (#10635)

    France – Gouvernement Elisabeth Borne : La liste des "pressentis" ministres

    Publié le 18 mai 2022 LGI.

    Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères : Sylvie Goulard
    Ministre chargé de la Planification énergétique : Pascal Canfin
    Ministre chargée de la Planification écologique et territoriale : Agnès Firmin Le Bodo
    Ministre des Armées : Valérie Létard
    Ministre de l’Intérieur : Gerald Darmanin
    Garde des Sceaux, ministre de la Justice : Catherine Vautrin
    Ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports : Julien Denormandie
    Ministre de l’Économie et des Finances : Bruno Le Maire
    Ministre du Budget : Clément Beaune
    Ministre de la Transformation et de la Fonction publiques : Nicolas Dufourcq
    Ministre des Solidarités et de la Santé : Renaud Muselier
    Ministre du Travail, de l’Emploi, de l’insertion et des retraites : Agnès Pannier Runacher
    Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales : Joël Giraud
    Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation : Marc Fesneau
    Ministre des Outre-mer : André Vallini
    Ministre de la mer : Olivia Grégoire
    Ministre en charge des Relations avec le Parlement et de la Participation citoyenne, porte parole du Gouvernement : Sébastien Lecornu
    Ministre de la Culture : Rachel Kahn
    Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation : Gabriel Attal
    Ministre déléguée aux transports : Christelle Morançais
    Ministre déléguée aux Sports : Amélie Oudéa Castera
    Ministre du vivre ensemble Nicolas Mahé

    • 19 mai à 13:07 | elena (#3066) répond à Besorongola

      Peut être encore prématuré même si "pressentis" LGI s’avance un peu trop.

    • 19 mai à 14:30 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      Un ministre du’ vivre ensemble ’’ ,cela ne s’était jamais vu. Macron ,le novateur en tout genre

    • 19 mai à 20:52 | bekily (#9403) répond à Besorongola

      heuuuu bizarre Olivia Grégoire ....à la mer !!!

  • 19 mai à 13:11 | Besorongola (#10635)

    RAJOELINA PROMET LA CRÉATION D’UN TRIBUNAL FONCIER.

    Les litiges fonciers – 20 à 30% des affaires civiles au niveau des TPI (Tribunal de Première Instance) qui recueille et instruit les plaintes.

    Telle fut, entre autres, une des conclusions de l’étude de l’Observatoire du foncier menée auprès des 39 tribunaux de première instance du territoire. Parmi les autres éléments ressortis de cet inventaire : les terrains occupés sans formalisation et ceux titrés sont les plus fréquemment concernés alors que le délai moyen de traitement d’un litige est de 14 mois. Les demandes de prescription acquisitive, les expulsions des occupations illégales sur des terrains titrés, les conflits liés au partage successoral, l’empiètement des limites ou des statuts des terres constituent notamment les causes et natures fréquentes des affaires.

    Dans l’ensemble, les données établies tendent à confirmer que la prévalence réelle des litiges fonciers est moins importante qu’on ne le pensait. Le taux de prévalence des affaires foncières « à l’entrée » portées au niveau du TPI (Tribunal de première instance) d’Antananarivo ne dépasse pas 30% des affaires civiles. Il est à signaler qu’Antananarivo compte l’un des TPI qui traite le plus d’affaires civiles sur tout le territoire national. Concernant les litiges fonciers jugés, leur taux ne dépasse pas 15% par rapport à l’ensemble des affaires civiles. Par ailleurs, l’ensemble des doléances parvenues au niveau du Bianco entre 2004 et 2011 fait état d’une proportion de 12% des plaintes liées au foncier.

    Toutefois, il est supposé que le nombre réel de litiges sur terrain serait plus important que ceux portés devant les tribunaux. Par ailleurs, certaines manifestations de litiges peuvent être très graves et violentes ou peuvent concerner plusieurs familles voire même des Fokontany entiers, que l’appréciation de ces litiges ne devrait pas se limiter aux seules statistiques. D’une manière générale, il a été observé que les ménages malagasy, surtout ruraux, lorsqu’ils sont concernés par les conflits fonciers, portent rarement et même en dernier recours les affaires au niveau des tribunaux. Les instances locales sont les premiers à être consultées pour l’arbitrage (famille, doyens, autorités traditionnelles, fokonolona, chef de fokontany). L’instauration d’une culture populaire rurale caractérisée par l’appréhension et la crainte vis-à-vis des institutions étatiques, fait que les justiciables portant les affaires foncières au niveau des tribunaux sont principalement des citadins ou des individus instruits ou ceux qui en ont les moyens. L’éloignement géographique des tribunaux se rajoute à la faible connaissance de la législation pour dissuader les individus à fréquenter les bureaux administratifs. Malgré l’adage « nul n’est censé ignorer la loi », la plupart des personnes de faible niveau d’instruction, n’ayant qu’une fragile assurance du jugement qui sera rendu, préfèrent de loin l’arbitrage par les instances coutumières locales.
    L’intégralité de l’article est ici :

    https://www.matin.mg/?p=47011

    • 19 mai à 13:19 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      CONSTRUCTIONS ILLICITES ET CORRUPTION À ANTANANARIVO.
      On ne compte plus le nombre de personnes qui tombent de haut car leur terrain ne leur appartiennent plus du jour au lendemain. Les héritiers sont souvent les victimes de malversations foncières à partir du moment où leur héritage est dans la visière des sociétés privées. Beaucoup d’andafy qui débarquent au pays sont souvent devant le fait accompli lorsque la personne de confiance qu’ils ont mis pour garder leurs bien en devient le propriétaire en bonne et due forme.

      https://www.koolsaina.com/video-reportage-constructions-illicites-corruption-antananarivo-madagascar/

  • 19 mai à 13:29 | Besorongola (#10635)

    ORCHIDÉES BLANCHES, SAVONNERIE TROPICALE, RAMAROSON L’HOMME LE PLUS RICHE DE MADAGASCAR , LES PLUS ANCIENS S’EN RAPPELLENT. LA FAMEUSE "OPÉRATION BRIOCHES" CONTINUE TOUJOURS 50 ANS APRÈS.

    Insuffisance des programmes sociaux
    mercredi 23 janvier 2008 | Lanto
    A Madagascar, les actions en faveur des personnes handicapées sont à renforcer. Telle a été la déclaration de Ramaroson Odette, directrice du centre médico-éducatif les Orchidées Blanches, lors d’une rencontre avec les membres de la presse. En fait, comparées aux sensibilisations réalisées dans le domaine de la lutte contre le VIH/ Sida, les initiatives sociales envers les personnes handicapées sont moindres. Ainsi, le 3 décembre, journée internationale des handicapés, et le 20 décembre, journée internationale des handicapés mentaux n’ont pas été marquées par des événements nationaux. Seules les associations concernées s’efforcent d’organiser diverses manifestations. Bref, le soutien aux personnes qui possèdent un handicap n’est pas une priorité.

    Outre cette négligence de la part des autorités, il existe également certaines réalités qui entravent leur épanouissement. Il est par exemple encore difficile d’instaurer les écoles intégrées car les mesures d’accompagnement n’existent pas encore et des parents voient mal leurs enfants dits « normaux » travailler dans une même classe qu’un enfant handicapé. Comme on le dit, « cela n’arrive qu’aux autres. »

    Heureusement, des partenaires sont au chevet des handicapés. Ainsi, depuis sa création en 1972, les « Orchidées Blanches » bénéficié du soutien de la Savonnerie tropicale, lui procurant une aide financière de 2 millions d’ariary par mois pour son fonctionnement. Une initiative bientôt suivie par bien d’autres. Grâce aux partenariats établis, les parents ne payent que 25 000 ariary, au lieu d’assumer la totalité des 60 000 ariary mensuels que nécessite la prise en charge de leur progéniture. À noter que les services offerts comme les massages ou l’orthophonie dépendent des besoins de chaque enfant. Le grand public peut apporter sa contribution via la participation aux opérations brioches organisées chaque année.

    L’ONG "Les orchidées blanches" célèbre donc ses 50 ans d’actions et d’engagements en faveur des personnes vivant avec un handicap

    • 19 mai à 13:33 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      ... 2022, l’Etat n’a toujours pas de programme digne de ce nom pour les handicapés à Madagascar. Nous voulons saluer ici le courage de la Famille Ramaroson fondatrice de l’association Orchidées Blanches devenues ONG.
      Antananarivo, 18 Mai 2022 15h48 - La traditionnelle opération brioches et chocolats de l’ONG Orchidées blanches aura une saveur particulière cette année. Elle coïncide avec la célébration du cinquantième anniversaire de cette organisation qui œuvre pour les droits des personnes vivant avec un handicap à Madagascar. Les ventes de brioches et de chocolats se feront du 23 au 25 Mai auprès des points de vente mis en place par l’ONG au Centre à Androhibe, au lycée français d’Ambatobe et au centre commercial La City Ivandry.

      Comme chaque année, il s’agit pour l’organisation de lever des fonds pour compenser les charges de fonctionnement du centre et pour assurer la pérennité de l’ONG Les Orchidées blanches. Mais les journées du 23 au 25 Mai seront aussi l’occasion pour l’ONG de "sensibiliser l’opinion publique sur les droits des personnes vivant avec un handicap".

      "Cette année, nous comptons sur votre coopération pour donner une touche particulière à l’événement", appelle l’ONG. Celle-ci se dit fière de ses 50 ans d’engagement et d’actions humanitaires auprès de "ceux qui ont été défavorisés et délaissés en tant que citoyens jouissant de leurs droits".

      En 50 ans, le Centre a mis en place quatre services dans un objectif d’accompagnement des personnes vivant avec le handicap. Il s’agit d’un service d’accompagnement éducatif général pour les tous petits et les enfants d’âge scolaire, d’un service d’accompagnement éducatif spécialisé pour les adultes en grandes difficultés, d’un service d’accompagnement à la vie active pour les adolescents et les jeunes adultes ainsi que d’un service d’accompagnement par le travail destiné aux adultes.

      2424.mg

  • 19 mai à 13:54 | Isandra (#7070)

    C’est trop ambitieuse comme politique,...!

    Cependant, ce n’est pas un fruit du hasard, car elle correspond bien au principe de l’IEM, industrialisation de notre pays avec lequel le Président a déjà inauguré pas mal pendant ce mandat.

    La banque mondiale table sur les réformes audacieuses pour que le pays puisse rattraper Rwanda,...voilà, la réponse de l’un de nos partenaires,...Ce n’est pas la réforme audacieuse, qui manque dans l’IEM, mais, la confiance et la fièrté de certains andafy.

    • 19 mai à 20:45 | bekily (#9403) répond à Isandra

      ô ry kalaIsandra !
      on dit "c’est trop ambitieux comme politique !!!" et non ambitieuse...
      l’adjectif dépend du sujet : "ce " !!!
      valio teny gasy raha tsy afaka manoratra ny mety ! fa maha menatra ...
      ianareo ange dia "porte-parole officiel" eeeeeeeeeee

  • 19 mai à 14:03 | Besorongola (#10635)

    15 % de la PIB malgaches sont le fruit de produit de l’industrie mais la concurrence de l’importation empêche les industriels Gasy d’avoir plus d’espace dans le développement du pays. L’objectif pour 2025 c’est d’arriver à 25 % la part de l’industrie Gasy dans le PIB. Mais comme elle signale la Banque Mondiale, il faudrait des actions audacieuses pour que tous ces objectifs soient atteints.
    Les 4 fleurons de l’industrie malgache sont Savonnerie Tropicale, Chocolaterie Robert, Tiko et CODAL. Ce dernier est le moins connu et pourtant la plus ancienne. Depuis 70 ans, la marque CODAL transforme et prépare des spécialités malgaches tels que des conserves, des achards et chutneys, des piments et condiments et autres spécialités malgaches. Les produits sont préparés à partir d’ingrédients récoltés et préparés frais, issus exclusivement de l’agriculture traditionnelle malgache : fruits, légumes, épices, condiments, etc…En France, nous andafy, nous pouvons trouver chez les commerces spécialisés surtout asiatiques du Ravitoto en boîte, du Voanjobory, des Achards de légumes de la marque CODAL.

    https://www.racines-shop.com/PBSCProduct.asp?ItmID=31837579&AccID=130808&PGFLngID=0&gclid=Cj0KCQjw1ZeUBhDyARIsAOzAqQI3mLgRNcvDTDKE54WjDP4yNQC%5FEvE%2D2oFiEMa%5Fr0WA5DWEwpSU9%5FoaApaIEALw%5FwcB

    • 19 mai à 14:15 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Malheureusement, ces fleurons ont beaucoup souffert et ont été affaiblis pendant les mandats de Ravalo, d’où, la suprématie des étrangers actuellement.

  • 19 mai à 14:11 | Isandra (#7070)

    Ce que Besorongola n’aime guère partager ici :

    Pourtant, elle corrobore avec l’article du jour, contrairement aux copier/coller qu’il inonde ce forum. Ce qui est bien dans cette histoire, les andafy sont mis au courant de la réalité ici.

    "DEVELOPPEMENT – Un colloque national de l’agriculture et de l’élevage pour promouvoir les investissements dans l’agro-business se tiendra les 16, 17 et 18 Juin
    Antananarivo, 19 Mai, 13h30 - Un prochain rendez-vous pour les acteurs de l’agriculture et de l’élevage. L’annonce du président de la République il y a une semaine sur la tenue d’un colloque national afin d’atteindre l’autosuffisance alimentaire a été confirmée en conseil des ministres mercredi. Un colloque national de l’agriculture et de l’élevage se tiendra ainsi les 16, 17 et 18 Juin au Centre des conférences international CCI Ivato.
    ⭕Plusieurs acteurs des secteurs de l’agriculture et de l’élevage pourront tirer avantage de ce colloque national. L’objectif consiste à promouvoir l’investissement dans l’agro-business à Madagascar. Les propriétaires de terrains pourront rencontrer directement les bailleurs de fonds durant cette concertation. Des projets d’investissement qui créeront de l’emploi seront élaborés, mentionne le compte-rendu du conseil des ministres.
    ⭕En décembre 2021, un colloque national sur l’élevage avait eu lieu au CCI Ivato. Il avait pour objectif le développement, la redynamisation et la modernisation de l’élevage à Madagascar. Il a été initié après des colloques régionaux, et des représentants par région avaient participé à cet évènement national. "2424.mg

    • 19 mai à 14:28 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.
      Colloques, réunions, projets.. Ce sont des mots pour endormir le peuple devant l’échec de Rajoelina en 4 ans de pouvoir. Ce n’est plus le temps de promesse et de réunions budgetivores de tout genre. Mettez-vous en action maintenant bon sang !

    • 19 mai à 14:54 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ Besorongola
      Vous êtes en train de dévoiler toute la panoplie du prestidigitateur, qui sans cette mousse, se retrouverait sur la paille ou en exil et le pire, c’est que cela marche toujours !…
      Le changement doit encore attendre, tant qu’aujourd’hui, c’est tout bénéfice !

    • 19 mai à 14:58 | Albatros (#234) répond à Isandra

      🤣🤣🤣
      J’adore le : « contrairement aux copier/coller qui inondent ce forum » !.

      La « petite main » du jour est pleine d’humour !.😄

      Le (#7070) n’utilise JAMAIS le copier/coller !.😜🤪😂😂😂

    • 19 mai à 15:10 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Votre Calife a voulu imiter le Plan Sénégal Emergent de Macky Sall , mais jusqu’à maintenant il n’en ’a fait qu’une... pâle copie . Car depuis l’arrivée du Président Sénégalais au pouvoir , des réalisations pharaoniques ont été effectuées , alors que depuis 2009 , notre peuple et notre Pays ne font que régresser . La faute à qui , à pas de chance ???
      Au niveau sportif , le Sénégal a gagné la dernière Coupe d’Afrique des Nations , et le Centre International d’Athlétisme se trouve à...Dakar . Pour clôturer ces excellentes prestations , les prochains Jeux ...Olympiques pour la Jeunesse se dérouleront à Dakar en 2026. C’est une preuve que les Dirigeants Sportifs Mondiaux font confiance à la crédibilité de ce Pays .
      Au niveau artistique et culturels , les sénégalais ne sont pas en reste , car le jeune Ecrivain Mohamed Mbougar Sarr vient de gagner en Novembre 2021, la plus prestigieuse Distinction Littéraire Française , le fameux prix Goncourt .Au niveau artistique , c’est à Dakar que se déroulera l’un des plus grands évènements artistiques Mondiaux , avec Dak’ART, principale biennale d’art Contemporain du Continent . Sans oublier le sculpteur célèbre aujourd’hui décédé , Ousmane Sow. Bref pour terminer , nous allons constater le décalage qui nous sépare de ce Pays , qui était à notre hauteur , il n’y a pas si longtemps :
      - La construction d’une nouvelle ville , Diamnandio , avec un Stade Olympique , et un TER (TGV)moderne qui la relie avec la Capitale, Dakar même , comme disent les Sénégalais.
      - Air Sénégal qui est sorti de sa léthargie ,qui devient l’un des fleurons des Entreprises Sénégalais , et avec un aéroport aux normes Internationaux , en devenant un véritable HUB de l’Afrique de l’ouest et même de toute l’Afrique , et toute la planète . Des vols à destination de New York , Los Angeles et Miami y sont enregistrés .
      - Le Sénégal a u projet de producrion du Pétrole et de Gaz en ...2023.
      - Au niveau touristique , les complexes hôteliers , pour ne citer que Cap Skirring attirent les investisseurs Etrangers .
      Bref , la liste n’est pas exhaustive , et nous avons nos voisins Mauriciens, Ethiopiens , Tanzaniens , Namibiens ,et Comoriens qui nous regardent de haut. Et dire que l’une des promesses(Velirano) de votre Calife est l’Ambition Nationale !!! Mais maintenant , nous en sommes très loin.

  • 19 mai à 14:13 | kartell (#8302)

    Une mise au point s’imposait, semble-t-il ….
    Ouh, là, là je n’ai fait que mettre en lecture un papier très ambigu, voir davantage d’un journaliste de cour sur ce sujet brûlant…
    Il convient néanmoins de convenir que toute remise en cause d’un état souverain surtout par la force, les exécutions sommaires et les viols n’est pas acceptable comme l’est, aussi, la position de neutralité de certains ..
    Faudrait-il rappeler que l’armée russe ( soviétique)lors de l’occupation de l’Allemagne vaincue en 1945 avait pratiqué plus de deux millions de viols d’Allemandes !.
    A tel degré que les hôpitaux allemands avaient été occupés pendant une certaine période, à plus de 70% de leurs activités à pratiquer des IVG sur ces malheureuses !..
    Que diraient ces noeuds-neutres si les anglais décidaient d’envahir leurs anciennes colonies sous le prétexte fallacieux de contribuer à renforcer la soi-disante sécurité du Royaume uni en imposant sa langue, sa culture lors de ses reconquêtes/ destructions ?..
    Mon propos est caricatural mais il est dans l’esprit du potentat russe, visiblement malade et jusqu’au boutiste jusqu’au bout de la nuit ..
    L’interprétation historique faite dans cet édito se cantonne à une idéologie complotiste, en croisant celle de l’extrême-droite mais rien d’étonnant lorsque le déni sanitaire a tenu la une durant toute la phase active de la pandémie…
    Expliquer que le bourreau a raison ou tout du moins avait de bonnes raisons pour agir de cette manière est une ligne de conduite défendue et surtout relayée dans les chancelleries russes dans une Afrique la plupart du temps complice dans l’intention ou comme ici, laissant à sa presse de cour, la lourde tâche de transmettre le message du Kremlin, à l’insu du plein gré d’un pouvoir qui tergiverse en voulant jouer sur les deux tableaux, la très opportune neutralité !..

  • 19 mai à 14:26 | pisokely (#9950)

    j arrive jamais a comprendre isandra et Cie..
    qui sont ou bien qui detiennent le pouvoir ? decideur au pays actuel ?? les andafy ou rajoel ? ra8 ou rajoel ?? alors pouquoi evoquer a chaqur fois andafy ?? en quoi les andafy ou la fierté des andafy pourront mettre en echec le soi disant IEM ? que nous ayons confiance ou pas a radomelina, nos ressentis ne pourront jamais l atteindre... oui, nous sommes fiers car nous avons vu qu on peut reussir ailleurs en dehors de l environnement politico economique deletere créé par toute une generation de gens malhonnêtes, soutenus par la communauté internationale, qui ne se soucie guère du sort de la population..

    • 21 mai à 13:32 | vatomena (#8391) répond à pisokely

      Kartel :Il n’ y pas eu seulement le viol des allemandes ; La première nuit d’occupation de Vienne 80 000 femmes furent violées ; Le soldat russe surtout venant du Caucase n’avait pas droit à une permission .il était toujours en première ligne .Il vivait dans une profonde misère sexuelle ;Il était encouragé à s’assouvir chez l’ennemi ;Le grand écrivain russe de l’époque né à Kiev,Ilya Ehrenbourg,,l’encourageait :""Toutes les femmes allemandes seront à vous . Elle seront votre propriété"’.
      Les femmes allemandes enceintées par un ruse avaient droit à un avortement gratuit dans les hopitaux .

  • 19 mai à 14:40 | Besorongola (#10635)

    APRÈS ANTSIRABE, UNE VISITE À L’IMPROVISTE DE RAVALOMANANA À ANJOZOROBE CONNAÎT UN SUCCÈS FOU !

    La tactique de Ravalomanana maintenant c’est d’arriver à l’improviste pour semer les forces de répressions de Rajoelina et ça marche.

    Voici la preuve :

    ANJOZOROBE
    Tonga tsy nampoizina any anjozorobe androany i Marc Ravalomanana filoha teo aloha. Vory vahoaka tampoka teo anjozorobe, porofo fa mbola mamimbahoaka sy to teny @ tantsaha ny président Ravalomanana nohon’ny zavabitany tsy hadino sy tsy maty ao ampon’ny tantsaha
    Rdv 2023 rekany a !💪🇲🇬🇲🇬

    https://www.facebook.com/100078893678538/posts/pfbid01SBATkpXzczpgxiroub43hyr15Fb7FTGDFY6Kkzg1vqDSmXgnoFNeCBz2BQrgQaDl/?sfnsn=scwspmo

    • 19 mai à 15:17 | kartell (#8302) répond à Besorongola

      L’opposant, numéro un, fait preuve d’un réalisme mordant qui est celui de fragiliser la fatuité du pouvoir ..
      Prendre son adversaire à son propre jeu peut être payant, mais, à débuter trop tôt ses initiatives, elles risquent de manquer de distance avec un pouvoir, soucieux très vite, de trouver une parade et une maîtrise totale de la situation..
      Néanmoins, c’est un bon point pour ce qui reste encore de démocratie, car cela démontre que, même entravé, dans ses déplacements, le prétendant pugnace sait se glisser dans le trou de souris de ce qui reste encore de liberté politique dans le pays…

    • 19 mai à 18:04 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Ravalo n’ose faire ça que dans les terrains acquis à sa cause, province de Tana. Même si sa côte de popularité baisse un peu dans cette province, elle reste son fief.

      Toutefois, vous-même, nous avez dit ici, si l’affluence dans le meeting peut faire gagner aux élections, Rajao serait élu dès le premier tour.

    • 19 mai à 18:28 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Isandra.
      Vous ne m’avez pas compris. Un meeting se prépare parce qu’il fallait installer la scène pour la tribune, les décors et les drapeaux et c’est le cas pour Rajoelina. Les gens pensent qu’il y ait un artiste et ils viennent par curiosité. Ici avec Ravalo c’est spontané et à l’improviste que les gens viennent et ils sont nombreux et scandent "Vonjeo Izahay Dada fa naona ! ’c’ est là la différence.
      Si Ravalo cartonne à Analamanga en 2023 il sera élu.

  • 19 mai à 15:00 | Besorongola (#10635)

    ELOKA VE NY TOY ITONY.?

    Mpivady efa somary nahazoazo taona no namory tanora tao an-tranony mba hilalao karatra (rami), tao Tomboarivo, akaikin’ny Collège jules Verne ao Antsirabe. Antso avy amin’ny manodidina no nahafantaran’ny polisy izany ka nanao fidinana ifotony ireto farany omaly alina. Olona 13 (ankoatra azy mivady) ary no sarona tao amin’ity trano ity. Ny 13 lahy miloka fa izy mivady kosa dia sady mandray hofan-trano no miantoka ny karatra.

    ✅✅Nanaovana fanahihadiana (examen de situation) izy 11 ireto fa izy mivady kosa dia nanokafana fanadihadiana manokana momba ny fanaovana "Casino clandestin" izay tena voararan’ny lalàna.

    🔺Tsara ny manamarika fa amin’izao hamehana ara-pahasalamana mihatra ao Antsirabe izao dia voarara ny mamory olona anaty bar, karaoké, boîte de nuit ary salle de jeux.

    https://www.facebook.com/1380440945559382/posts/pfbid02EjxoGndfMKJPMAKsVZ6C7FK9RCw8zG5XM788hKPp7xL77b52yhQPH5E2G5cqprFil/

  • 19 mai à 15:08 | Albatros (#234)

  • 19 mai à 15:21 | Besorongola (#10635)

    AIR MADAGASIKARA.

    Voyageur 1 : adulte
    651,10 €
    Vol 135,00 €
    Taxes et frais 516,10 €
    Montant total du voyage
    651,10 €
    Les tarifs sont indiqués en euros

    • 19 mai à 18:33 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Aller-Retour Paris Tanà Paris évidemment !

  • 19 mai à 18:49 | pisokely (#9950)

    marina ve zany prix zany ra besorongola ?? taiza no nahitanareo an io ?

    • 19 mai à 19:09 | Besorongola (#10635) répond à pisokely

      Pisokely.
      Comparateur de prix KAYAK.

  • 19 mai à 21:20 | Kobbe (#11248)

    +50 ANS D’AIDE, AUCUN DÉVELOPPEMENT : SOMMES-NOUS DES ENDORMIS ?
    Ainsi viennent d’autres fonds financiers de la BAD au profit de Madagascar... Apparement des fonds jetés à la fenetre, dans un pays aux richesses naturelles et sous-sol riche que jamais : plus de cinquantes années de soutiens économiques sans auto-suffisance atteinte, sommes-nous une autre génération condamnée à la pauvreté ?

    Il a fallu 40 années à la Chine pour devenir une puissance économique mondiale de premier plan. Il n’a fallu que 20 années pour transformer Singapour et les Émirats en centres financiers majeurs du monde : Madagascar a bénéficié de milliers de dollars chaque année en plus de 60 ans, mais toujours aucun changement en vue. Qu’est-ce qui ne va pas ? De deux choses l’une : soit le pays est dirigé par des dirigeants incompétents (donc sans vision, et endormis), soit le pays est habité par des populations paresseuses (donc sans ambition, et aussi endormies).

    Rien d’autre ne peut expliquer le sous-développement séculaire de la Grande Île : en un mot nous sommes une bande des endormis, jusqu’à preuve du contraire (...)

    • 20 mai à 00:28 | Albatros (#234) répond à Kobbe

      Bonsoir Kobbe !.

      Vous pouvez aussi parler de la Corée (du sud !), du Vietnam, etc.....

  • 20 mai à 08:47 | Observateurlucide (#11307)

    Hier plusieurs membres de ce forum ont relayer les thèses du Kremlin sur la guerre en Ukraine,
    Il y avait là arsonist ,Kartell,Shalom et quelques autres !
    C’est fascinant de lire ce que l’on a déja entendu et su sur les médias mondiaux et qui sort du service de propagande russes !
    Bien sur la main sur le cœur ces gens là vous jurerons qu’ils ne sont pas pro-poutine et qu’ils de vrais démocrates et pour la paix !
    Que dire devant autant d’hypocrisie et de duplicité !
    Cela n’empêchera pas Les mêmes ou leur frères de caste d’aller réclamer des aides financières aux institutions internationales (en grande partie financée par l’occident) ,à l’UE et aux américains !
    Bien sur dans cette chasse a l’argent la Russie est toujours oubliée car ces gens là ne donnent rien à personne !
    Madagascar ou plutôt la caste au pouvoir avec son mini roitelet est bien sur dans le collimateur de l’occident et notamment de la France avec les pays frères que sont le Mali ,la Centrafrique et quelques autres !
    Ces minorités dirigeantes doivent être ignorée et les oppositions intérieures relatives a chaque pays aidées et financées !
    Les autres, appartenant a ces mouvement anti occidentaux , qui sont déjà en France comme binationaux, sont en même temps le déshonneur de leur pays et de celui de la France qui les accueillent !
    La France notamment doit abandonner sa politique de bisounours qu’elle tient depuis des décennies avec ces parasites binationaux !

  • 20 mai à 10:00 | Shalom (#2831)

    Qui a besoin de qui ?
    Est-ce la France qui a besoin de l’Afrique ou c’est l’Afrique qui a besoin de la France ?
    Soyons honnêtes intellectuellement, la France peut-elle par exemple rendre aux pays africains l’or de garantie du CFA ?
    La France peut-elle quitter maintenant l’Afrique et laisser les pays africains comme ils se doivent ?
    Non c’est du rêve, ce sont les têtes des anciens ou des descendants des colons qui croient toujours que c’est l’Afrique qui a besoin de la France.
    Supposition : le Niger coupe toute relation commerciale et diplomatique avec la France ...
    Vous y avez pensé ?

    • 20 mai à 10:25 | Observateurlucide (#11307) répond à Shalom

      Shalom,

      Le Kazakhstan augmentera sa production et le Canada ne demande qu’a nous fournir car nous sommes un client solvable !
      Tous les jours les experts en commerce international expliquent que les échanges vont de plus en plus se faire par affinités politiques et ethniques !
      Pour nous ,enfin les conséquences de la colonisation vont
      s’estomper et nous commercerons avec l’occident et ses alliés et les quelques pays Africains sérieux et qui iront vers nos idées démocratiques !
      Vous autres ,vous allez vendre aux chinois et aux russe ou à qui vous voudrez !

    • 20 mai à 10:38 | Albatros (#234) répond à Shalom

      Bonjour Shalom !.

      Pour compléter votre questionnement :

      Est-ce la France qui a besoin de Madagascar ou c’est Madagascar qui a besoin de la France ?.

      Avez-vous, également, pensé à ce qui se passerait si la France coupait toute relation commerciale ET diplomatique avec Madagascar ?.
      Que feraient les bi-nationnaux et la diaspora malgache installée en France ?.

    • 20 mai à 14:05 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      @ Albatros :

      Ma réponse est simple : si le Vietnam y est arrivé pourquoi pas nous !
      C’est parce que ce lien entre l’ancien colonisateur et le colonisé n’est toujours pas coupé que le système reste tel que nous vivons.
      Mais verrons qu’un jour cela se réalisera, je suis sûr que les malagasy prendront conscience que leur destin est entre leur propre main.
      Pour paraphraser un ancien homme célèbre : "créer un, deux, trois, des dizaines de Vietnam ....", même les USA ont eu peur et ont fait tout pour couper cet élan.

  • 20 mai à 14:51 | Albatros (#234)

    @ Shalom.

    Je note que vous ne répondez pas au questionnement concernant les bi-nationnaux et la diaspora qui vie en France !.

    En ce qui concerne le cordon ombilical entre l’ex-colonisé et le colonisateur (de l’époque !), je reconnait qu’il a du mal à être "coupé" !. Et ce n’est pas forcement une mauvaise chose !.
    Car les liens qui "unissent" Madagascar et la France sont bâtis sur des relations humaines (très souvent douloureuses malheureusement !) et commerciales qui cimentent nos deux nations (Pour moi Madagascar est une Nation à part entière !).
    Les liens qui unissent Madagascar et certains autres pays (Russie, Chine, Turquie,.....) ne sont QUE commerciaux et toujours au bénéfice des "nouveaux colonisateurs" !.

    Comme vous je souhaite que les Malagasy prennent conscience du potentiel de leur pays. Insulaire et plein de richesses !.
    Comme vous je souhaite que les Malagasy prennent leur destin en main, en se séparant d’une classe politique qui ne voit que ses intérêts financiers et prépare, systématiquement, son avenir en investissant dans son futur à l’étranger !.

    Dans l’avenir, le pêcheur Vezo ou l’éleveur Bara, seront obligés de survivre sur les terres de leur ancêtres !. Pas politi-chiens !.
    Ces derniers, tout en critiquant la "colonisation" trouveront refuge aussi bien chez le colonisateur physique que chez le (ou les) colonisateur(s) financier(s) !.

    • 20 mai à 14:54 | Albatros (#234) répond à Albatros

      lire : pas "les" politi-chiens !.

    • 20 mai à 15:14 | Shalom (#2831) répond à Albatros

      Je ne parle en effet pas des liens entre les peuples, ça c’est un autre sujet. Je parle de le situation politique à appliquer, c’est à dire d’éviter toute dépendance.
      Les relations diplomatiques, commerciales etc ... ce sont les règles des relations internationales mais la volonté de prendre son destin "entre ses mains" comme je l’ai écrit c’est toute autre chose.
      Ne trouvez-vous pas étrange que des pays comme en occident riches et modernes ne coupent pas leurs "relations de dominations" avec les pays "pauvres" qui ne leur rapportent RIEN (à vrai dire) ?
      C’est cela le vrai problème, c’est les pays riches qui maintiennent cette domination et non le contraire.
      Une réalité que nous faisons semblant d’ignorer : pourquoi tout pays ne voulant pas utiliser le dollar pour les échanges commerciaux sont automatiquement appelés des dictatures, des terroristes et subissent automatiquement les foudre de je ne sais pas qui ?
      Un jour, j’ai été invité à deux réunions qui ont été organisée par la maison "Saint-Jean d’Ecosse" dans le Nord de la France puis à Bruxelles.
      C’est au sujet du développement mutuel Nord-Sud.
      J’avoue que j’étais très sceptique dans l’idée même du sujet à débattre ; un des points que j’ai soulevés étant le suivant :
      - les pays riches souhaitent le développement des pays pauvres - ex. l’Afrique
      - parmi les pays nouvellement riches, il y a la Corée du Sud
      - ces pays riches qui souhaitent le développement de ces pays pauvres veulent-ils réellement que les pays africains (pour l’exemple) soient comme la Corée du Sud ? C’est à dire LEURS FUTURS CONCURRENTS ?

      Je ne vous raconte pas les réponses émises à ces interrogations.
      Chez les maçons, ils disent : "on est des frères et non des amis".
      Que chacun médite réellement et objectivement ce qu’il en pense.

  • 20 mai à 17:01 | Albatros (#234)

    @ Shalom (post de 15:14)

    Désolé mais je ne pense pas que les problèmes actuels de Madagascar proviennent d’une volonté (notamment de la France !), de maintenir une quelconque domination sur Dago.
    Je parle au niveau de la Nation française par rapport à la Nation malgache.

    Il peut en être différemment, bien sûr, au niveau des multinationales (RIO Tinto, Colas, etc....).
    Je ne pense pas que le Peuple français souhaite "dominer" le Peuple gasy !.

    Je pense plutôt que les problèmes de Madagascar proviennent d’une politique intérieure qui, depuis l’indépendance, ne fait que "singer", pour ses mauvais côtés, ce qui se passe à l’extérieur !.

    Je ne prendrai q’un seul exemple, (avant de quitter ce forum pour aujourd’hui !), celui de l’agriculture !.
    Voila un domaine, qui au moment de l’indépendance, permettait de subvenir à la quasi totalité des besoins alimentaires des Malagasy !. Qu’en est-il actuellement ?. Est-ce le fait du désir des étrangers (dont la France !) de maintenir une domination alimentaire sur Madagascar, ou une incapacité de la part des gouvernants qui se succèdent de prendre les bonnes décisions pour le bien du Vahoaka ?.

    Cordialement.

    • 20 mai à 18:00 | Shalom (#2831) répond à Albatros

      Voilà la grave erreur qu’arsonist a soulevé sur ce forum.
      Il faut différencier le peuple français du gouvernement français : c’est deux pôles diamétralement opposés.
      L’intérêt du peuple, l’action du peuple collective ou individuelle ne sont pas forcément et c’est dans plusieurs cas ceux de la politique internationale d’un gouvernement (de quel pays qu’il soit sauf du Costa-Rica peut-être).

      Trouvez-vous normal que le gouvernement malagasy demande des "prêts" auprès d’un organisme français (par exemple pour des travaux d’infrastructures routières) et que Madagascar est contraint de passer le marché qu’avec des entreprises françaises ?
      C’est la réalité malheureusement.

      Il n’y a pas que le gouvernement français qui opère de la sorte, l’exemple flagrant fut l’histoire du président indonésien Soekarno que les USA ont fait tomber par un coup d’état militaire pour soi-disant que Soekarno était communiste.
      Soekarno a eu des fonds d’aide de la BM et du FMI, mais il a dit : "j’en fais de cet argent pour ce qui est bien pour l’Indonésie et le peuple indonésien".
      Il n’a jamais voulu suivre les différentes préconisations de la BM ni du FMI.
      Conséquence : Soeharto, généralissime soutenu par la CIA renversa Soekarno.

      Deuxième exemple : la politique de Jules Ferry.
      Soi-disant pour des missions civilisatrices, mais la réalité étant la colonisation et tous ses dégâts.

      Conclusion : le bon vouloir d’un peuple (français par exemple), de certains bons peuples ne doit pas cacher les mauvaises politiques du pouvoir.
      Vous ne trouverez dans ce monde de brut aucun pouvoir qui ne cherche à dominer les autres s’il en a les moyens. Ne rêvons pas, vivons la réalité telle qu’elle est.

  • 20 mai à 17:11 | elena (#3066)

    Pap Ndiaye ministre de l’Education nationale à la place de Blanquer : très, très intéressant.

    • 20 mai à 18:03 | kartell (#8302) répond à elena

      @ elena
      Tandis que l’autre fait son marché chez Auchan !…🤪

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS