Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 17 juin 2024
Antananarivo | 04h50
 

Editorial

L’épine au pied

lundi 12 octobre 2009 |  5696 visites  | Ndimby A.

« Je suis désolé Monsieur. C’est de lutte pour le partage de sièges dont il s’agissait à Maputo ». La réplique courtoise mais ferme de Onitiana Realy (directrice de la rédaction de TV Plus) remit à sa place Andry Rajoelina, qui tentait de faire gober aux téléspectateurs qu’il n’était pas intéressé à se battre pour garder son postérieur sur le fauteuil présidentiel.

Sur la TV Nationale vendredi dernier, cette remarque cinglante de Madame Realy a un peu sauvé l’honneur d’une émission autrement bien plate, avec deux journalistes à la compétence indiscutable, mais dont les « Monsieur le Prezidà » toutes les deux phrases commençaient à flirter avec la servilité. Dans le fond et dans la forme, cette interview était juste destinée à aider Monsieur Rajoelina à se faire valoir. En d’autres termes, tenter de faire croire que les problèmes de ce pays sont de la faute des autres, et qu’il n’y est pour rien. On ne croyait donc pas si bien dire quand on prévoyait il y a quelques éditos de cela que ceux qui nous anesthésiaient de multiples « ce n’est pas grave (ça ira mieux bientôt) » depuis Janvier, allaient bientôt nous servir un « ce n’est pas de notre faute ». L’objectif de l’émission était donc simple : contribuer au positionnement de la propagande de Andry Rajoelina pour le faire passer comme un patriote, un chef et un démocrate. Parlons-en.

Positionnement peu crédible

D’abord le patriotisme. Il a véhiculé vendredi qu’en prévision de la catastrophe socio-économique (citant entre autres la dégringolade de l’ariary et la menace sur les marchés de l’AGOA), il avait pris la décision qui s’imposait dans l’intérêt du peuple malgache. Question : pourquoi a-t-il choisi d’attendre d’arriver au fond du gouffre avant de redevenir un peu raisonnable : par patriotisme, par la volonté égoïste d’essayer l’impossible, ou par l’application du « minoa fotsiny ihany » ? Depuis des mois, nous ne cessons d’attirer l’attention sur ce qui étaient deux évidences : primo, la communauté internationale ne reconnaîtrait jamais la transition dans son état non consensuel (éditorial du 20 mars) ; secundo, le coup d’Etat effectué dans un contexte mondial de crise financière allait précipiter Madagascar dans une crise économique terrible (éditorial du 6 avril). On se demande vraiment de quels experts et conseillers s’est-il entouré pour ne avoir vu venir deux vérités, que même le plus médiocre des éditorialistes avait anticipé ? Un patriote ne fait pas de coup d’État, surtout quand les effets néfastes sont prévisibles comme les oreilles sur la tête d’un lapin. Et un homme d’État qui se respecte possède un minimum de vision, de capacité d’anticipation. Et surtout d’un sens des responsabilités, pour ne pas rechercher le bouc émissaire de ses propres turpitudes. Cette façon de faire augure d’un avenir inquiétant.

En acceptant tardivement de lâcher Monja Roindefo, Andry Rajoelina tente de se présenter devant ses partisans comme la clé de la solution, et fait semblant d’oublier qu’il était d’abord la source du problème. Il ne sera donc pas seulement le responsable de la catastrophe économique future, mais aussi et surtout le responsable de la catastrophe présente. On se focalise trop sur la menace qui plane sur les emplois liés à l’AGOA. Mais on oublie un peu trop vite que depuis ce fameux lundi noir de Janvier, ce sont des dizaines de milliers d’emplois qui ont été perdus, sans oublier les chômages partiels, techniques ou définitifs. On oublie un peu trop vite ces malheureux opérateurs économiques à qui on a demandé d’emprunter pour investir dans le tourisme, en prévision du sommet de l’Union africaine. Tout ceci fait qu’à cause du coup d’État perpétré par Andry Rajoelina, plus d’une centaine de milliers de personnes voit son existence menacée.

Second point, le Président de la Haute autorité de la Transition s’enorgueillit d’avoir donné instruction écrite à l’armée de ne pas utiliser d’armes violentes contre les manifestants. On aimerait dans ce cas qu’il nous explique l’acte de ce militaire ivre qui a tiré à balles réelles sur les manifestants à Anosy. Ou bien ses capacités de « chef suprême des armées » s’arrêtent-elles au portail d’Ambohitsirohitra ? Cet hurluberlu a-t-il été sanctionné, ou ce fait passera-t-il par pertes et profits, comme tant d’autres depuis que Andry Rajoelina est au pouvoir ?

Enfin, le sens de la démocratie. Déjà, un vrai démocrate ne se cache pas derrière une foule pour empêcher le peuple de s’exprimer par la voie des urnes. Et un vrai démocrate ne provoque pas de coup d’État, juste parce qu’on a fermé sa télévision, et même si les convictions sont de plus en plus solides sur le fait que l’épisode Viva-TV n’était qu’un prétexte pour déclencher une opération préparée depuis quelques temps. On ne reviendra même plus sur les intimidations, les rackets, les arrestations et les procès qui ont prévalu depuis le 17 mars 2009. Mais pointons du doigt cette fameuse place de la Démocratie, inaugurée en grandes pompes par Monsieur Rajoelina pour son propre et unique bénéfice. L’argument hâtif utilisé pour interdire l’accès de cet endroit aux opposants serait qu’il y a des destructions de biens et des troubles à l’ordre public. Oadray re marina mafy : mais comment alors qualifier tous ces pillages et incendies de bâtiments publics et privés pendant la Révolution orange ?

Désir d’immortalité ?

Désir de revanche sur la vie, contre ceux qui murmurent qu’il a bâti sa fortune sur un beau mariage, ou contre ceux qui le méprisent parce qu’il n’a pas fait d’études universitaires ? Toujours est-il qu’Andry Rajoelina a une forme d’ego qui le pousse à vouloir inscrire son nom dans l’Histoire, et à laisser des traces pour la postérité. Sur ce point, qu’il se rassure : à de multiples égards, il laissera son nom dans la mémoire de ce pays. Aussi bien par la forme utilisée pour prendre le pouvoir (dont la première mutinerie à visée politique dans l’histoire du pays), que pour les impacts socio-économiques et politiques de son coup d’Etat. Sans oublier l’affront historique subi par le pays à New-York à cause de son amateurisme et de l’incompétence de son entourage dans la gestion des affaires de l’État.

Le fait que Andry Rajoelina ait accepté de courber l’échine devant la communauté internationale a favorisé des développements politiques récents. Même si la validation du putsch grâce aux efforts françafricains en écoeure légitimement beaucoup, il semble que la capacité de résistance du camp adverse s’amenuise. La reconnaissance internationale est donc en route, et Monsieur Rajoelina pourra bientôt se faire donner du Monsieur le Président par ceux qui en ont envie.

Cependant, un putschiste reconnu internationalement ne devient pas pour autant un Président démocratiquement élu, tout comme un corbeau peint en blanc ne devient pas une colombe. J’ai eu l’occasion de participer à un dîner en fin de semaine dernière, et j’ai du subir de mon voisin de table, non seulement une haleine au bleu d’auvergne dont il avalait de gros morceaux, mais aussi une conversation insipide qui s’est résumée pendant tout le repas à trois points. Un, Andry Rajoelina a fait des erreurs, mais il faut lui donner une seconde chance. Deux, il faut soutenir Andry Rajoelina pour aboutir à une transition plus ou moins stable. Trois, les journalistes ne doivent pas être avares de conseils envers le Président de la Transition, car ce n’est pas seulement de la carrière de Rajoelina dont il s’agit, mais de l’avenir du pays. Il est vrai que mon interlocuteur était passablement imbibé d’alcool, d’où la stupidité de ses arguments.

Car qu’on se le dise, le seul moyen d’aider ce pays, c’est d’être l’épine au pied de Andry Rajoelina, pour lui dire ses quatre vérités (surtout celles qui ne sont pas bonnes à dire), avec objectivité, mais avec sévérité et sans complaisance aucune. Nous laisserons à ses griots le soin de chanter ses louanges et chanter la partie pleine du verre. Nous nous contenterons de relater la partie vide, avec assiduité, mais sans rien inventer. Nous jugerons ensuite à l’usage son sens de la démocratie.

46 commentaires

Vos commentaires

  • 12 octobre 2009 à 07:36 | georges Rabehevitra (#3099)

    Cher Ndimby,

    Eh pan ! dans les dents de Rajoelina, et j’approuve.

    Eh oui, notre rôle à nous tous devrait d’être sans complaisance avec nos hommes soi-disants politiques, quels qu’ils soient.

    C’est avec des critiques et des débats que nous avanceront vers une société qui se regarde et qui se pose des questions.

    Le pays a dérivé depuis longtemps car il y a trop de gens, politiques ou pas, qui n’arrivent plus à avoir aucun esprit critique mais deviennent tout simplement servile à une personne (physique ou morale. J’exhorte vraoiement tout le monde, et même dans la vie de tous les jours en famille, à avoir cet oeil critique. Surtout pour la jeune génération.

    Les serviles de Tsiranana (PSD), de Ratsiraka (Arema), Ravalomanana (TIM), Rajoelina (TGV) doivent tous se rendre compte que ce n’est pas avec leur attitude de zélés et dévoués que nous préparerions un avenir meilleur à nos enfants.

    Amen

    • 12 octobre 2009 à 08:37 | Noue (#2427) répond à georges Rabehevitra

      - « En d’autres termes, tenter de faire croire que les problèmes de ce pays sont de la faute des autres, et qu’il n’y est pour rien. »

      Oh que bien sur qu’il n’y est pour rien !! allons-donc ! ce sont les autres qui ont fait ce coup d’état maintenant ?

      Mais qui sont réellement ces « autres » ? parce que ce n’est que maintenant que Rajoelina sait qu’il n’a été qu’un pantin dedans pour pouvoir dire que c’est la faute aux autres ?

      Sa soif d’être appelé Mr le Président aussi n’est que la faute des autres ?

    • 12 octobre 2009 à 09:43 | hoa an’ny tanindrazana (#2933) répond à georges Rabehevitra

      également lu et approuvé,

      Le probleme des Fozaorana est ce manque objectivité face aux incompétences et aux erreurs successives de mr rajoelina depuis le 17 mars. Si il a evincé Ra8, en toute honneur, vue les erreurs memes minimes a coté de celles de Mr TGV, pour rendre vraiment le pouvoir au peuple (au senat par ex au temps de l’empire romain)et vraiment ne pas vouloir d’un siège (seza) chauffant à long terme, ça aurait été plus qu’honorable. Le mieux pour le pays cést que ni ra8, ni TGV ne se presente aux elections. Meme si dans cette affaire où l’interet supérieur de la nation est le mot d’ordre et qu’en toute objectivité, mieux vaut un « leader » qui a mis de l’ordre dans la nation, meme extreme capitaliste qu’un « bon a rien » qui n’a peur que de son avenir et non celui du pays.

    • 12 octobre 2009 à 11:23 | Imaitso (#773) répond à georges Rabehevitra

      Ka ny programa any an-tsekoly mihintsy no tsy misy an’io« esprit de critique » pour construire io.
      Zarina manao tsianjery maimbo ny mpianatra ka na ho na tsy ho any dia andao foana.
      Any @ fianakaviana na ny fiaraha-monina indray raha vao tsy mitovy hevitra ianao dia voapaika.
      Fomba ahoana no hanana sy hahaizana izany critique-izany hoy ianao raha ny manodidina tsy manampy, sa hilatsaka avy any an-danitra ???

  • 12 octobre 2009 à 08:17 | elena (#3066)

    Après le tango onusien et tananarivien, Rajoelina a envoyé valdinguer sa partenaire dans le décor.

    Le jury lui a trouvé une autre partenaire pour lui sauver la face. Quid du public ?
    Si le danseur gominé est mauvais, quelques soient les qualités de sa partenaire le numéro fera un flop.

    Mais que fait le public ?Pourquoi n’applaudit-il pas ?Pourquoi ne siffle t-il pas ?Y a t-il un public dans la salle ?

    Je crois que le public s’est retiré, écœuré par les manigances du jury. C’est le jury qui mène la danse.
    Démocratie quand tu nous tient !!!

    • 12 octobre 2009 à 09:33 | elena (#3066) répond à elena

      Démocratie quand tu nous tiens !!!

      Nouveau rebondissement : et si la partenaire évincée faisait un pas de deux avec l’ancien détenteur du titre ? Quelques petits entrechats pour ravir le public mais attention aux sauts de lapin et autre coup de lapin.

      Quel suspense !

    • 12 octobre 2009 à 14:01 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à elena

      En attendant Madagascar se couvre une nouvelle fois de ridicule grâce à Radomelina et à ses deux (2 !!)premiers ministres.

  • 12 octobre 2009 à 08:43 | réveille-toi jeunes Malagasy (#2446)

    - Un beau curriculum vitae bien détaillé de TGV !
    - A force d’être trop moramora, le rouleau compresseur de la françafrique prend de la vitesse avec l’aide de Ratsiraka, c’est sûr, et de Zafy ?
    - Quand les Malagasy prendront conscience pourquoi les occidentaux s’intéressent tant à Madagascar, le patriotisme fera peut-être place à cette servilité, à la lassitude de lutter et on sera peut-être un peuple qui prendra son destin en main ? qui veillera à ses biens et ne laissera pas les autres s’en servir comme bon leur semble ?

  • 12 octobre 2009 à 08:52 | RAKOTOZANANY (#3245)

    Toujours d’accord et franchement de même avis que Mr Ndimby.
    Voilà des gens ( je parle de Mr Ndimby - que je vous assure : je ne connais qu’à travers ses écrits) qui doivent être placés à la place qu’ils meritent. et non pas des d.j. ou faux diplômés et magouilleurs en tout genre !....
    Malheureusement, tant que des voyous et autres soit-disant« illuminés » !!!!!! du genre actuel, existent, les pays ( pour ne pas dire Le Pays ) détenteurs du pouvoir géopolitique de la région continueront jusqu’à l’éternité à se jouer de nous comme ils le veulent.
    Raison pour laquelle de ne jamais baisser les bras et de continuer à expliquer, expliquer à ceux qui peuvent le comprendre et surtout éduquer à la base, pour une génération meilleure, car de la pourriture il y en a à enlever.

  • 12 octobre 2009 à 08:55 | Citoyenne Malgache (#599)

    Bon texte Ndimby. Deux remarques cependant :

    Andry Rajoelina a accepté de courber l’échine devant la communauté internationale… n’est-ce pas plutôt l’inverse et que la CI a courbé l’échine devant Rajoelina et ce pays qui fait beaucoup de visibilité en ce moment à Tana ?

    Lui dire ses quatre vérités à Rajoelina serait plutôt un moyen de l’aider à s’améliorer. Du moins s’il a une once de jugeote pour en tirer parti.

    • 12 octobre 2009 à 10:05 | Lemurkata (#801) répond à Citoyenne Malgache

      « S’il a une once de jugeote... » ; on l’aurait su depuis longtemps si c’était le cas.

  • 12 octobre 2009 à 09:07 | ragasy (#416)

    Lu sur un journal local :

    Que pensez-vous du décret de nomination d’Eugène Mangalaza et l’éviction de Monja Roindefo ?

    Fetison Rakoto Andrianirina :

    Cette guerre interne à la Mouvance Rajoelina ne nous concerne pas. Le décret de nomination de Monsieur Mangalaza, en tant que Premier Ministre, est inopportun et irresponsable. Andry Rajoelina s’enferme encore une fois dans sa position insurrectionnelle. Monsieur Eugène Mangalaza est devenu un Premier Ministre « insurrectionnel » nommé par un Président encore insurrectionnel. Vous comprendrez que cela compliquera encore la situation. Andry Rajoelina a tort de prendre à la légère l’intérêt supérieur de la Nation. Au lieu d’apaiser, cette décision attisera les problèmes et les tensions. Il faut noter que Monja Roindefo a eu le mérite de préciser qu’il se conformera à la décision des quatre mouvances. D’ailleurs, son Gouvernement devrait assurer les affaires courantes jusqu’à ce que les structures de la Transition Conventionnelle soient mises en place. Et ce, juste après le 19 octobre prochain. Alors pourquoi ce forcing ? Ce qui confirme nos doutes quant à la réelle capacité d’Andry Rajoelina d’assurer pleinement le processus de la Transition.

    Une telle logique est hors de portée de ce morveux stupide !

    Et je répète ce que j’ai dit samedi ici : Cet imbécile n’est pas le président que les Malgaches méritent Honte à nous !

    • 12 octobre 2009 à 09:39 | meloky (#637) répond à ragasy

      On peut même dire ici selon les mouvances Ra8 par son émissaire ragasy que toutes actes de bouder le pouvoir plus précisemment le cas de 2002 peuvent aussi appeller « imbecile » ! car c’est eux qui font traîner les malgaches dans ces situations chaotiques et laissent les 85% de la population dans la pauvrêté.

    • 12 octobre 2009 à 10:50 | ragasy (#416) répond à meloky

      Moi j’ai dit que ton tgv est un imbécile. A toi de prouver qu’il ne l’est pas. Et essaie de contredire Fetison Rakoto Andrianirina au lieu de rappeler tout le temps 2002 ou autre chose. Avance tes arguments. C’est de la réalité actuelle dont on parle.

    • 12 octobre 2009 à 11:20 | meloky (#637) répond à ragasy

      On ne peut pas discuter dans le vide ; toutes choses ont des racines. Donc si tu ne peut pas les digerer. Mieux vaut arrêter là !!!

    • 12 octobre 2009 à 13:51 | ragasy (#416) répond à meloky

      C’est toi plutôt qui ne digère pas qu’on appelle ton tgv IMBECILE, non ?

      Arrêtons là effectivement si tu n’as pas d’autres arguments.

    • 12 octobre 2009 à 16:32 | ASSISE (#1505) répond à meloky

      Tel que l’actuel consensus a été confectionné, il est très clair que les 85% de la population dans la pauvreté auront à s’attendre d’un événement comme 2002, comme 2009, dans on ne sait pas combien de temps encore.

      En effet, si les 85% ont attendu les élections en 2002, cette fois-ci ils n’ont pas attendu, paraît-il à cause de 2002 qui n’était pas clair, et 2009 aura sa suite avant les prochaines élections à cause de ce consensus qui n’est pas clair lui aussi.

      Mais comme ces événement réflétent bien la fièreté des malagasy, depuis 1972, ils ne se poseront même pas de problème dans le cas où un (ou des) événement(s) se produira(ront) dans(avant/après) 15 mois.

      Ra8 ou TGV, en tout cas il sont heureux, mais qui est l’imbécile ? Pourtant à côté les imbéciles ne se comptent plus par les doigts de la main, ils se comptent par le peuple d’une nation.

      DOMMAGE

      QUI VIVRA VERRA

  • 12 octobre 2009 à 10:01 | Menabe (#209)

    Bonjour Ndimby,

    Pour le lecteur, la France dans mon intervention se refère à la Franceafrique, les hommes politíques de la France qui mènent la valse en coulisse.

    On peut se poser la question de savoir le rôle de la France dans cette histoire, ce pays a bien ficelé d’avance ce dernier meeting du Carlton pour bien confirmer son poulain à sa place de président incompétent mais qui a l’avantage d’être manipulable par manque d’envergure visionnaire, et de culture politique. Référez vous au déplacement de RAJOELINA à Paris à son retour de NY, il est très fort probable que les décisions étaient prises à cette époque, le Carlton du mois d’Octobre n’est que simagrée.

    La France s’est bien attachée à renforcer son emprise sur Madagascar par la porte Rajoelina et surtout à ne pas prendre le risque que les USA mènent le show et lui ravissent la vedette !. Madagascar est loin d’être inintéressant pour la France si cette dernière pouvait en avoir la chasse gardée culturelle, et économique. Quelle France veut voir la Chine, l’Inde, L’Allemagne, les USA, la Norvège, l’Afrique du Sud, la Suisse et j’en passe- présents tous à Madagascar et se partager le terrain fertile et potentiellement fructueux de Madagascar ! Pour commencer on verrouille avec la langue, cela place la vilaine en tête de position d’interlocuteurs !

    Où je veux en venir : cela ressemble fort à la mise en place de Tsiranana au pouvoir. Les intellectuels Malgaches auront beau servir de rôle d’épine dans le pied de Rajoelina, ce dernier manquant d’envergure politique brillera par son incapacité à écouter et analyser dans un contexte geopolitique global, sa référence demeure la voix de son Maître ! Les intellectuels Malgaches devraient plutôt rester vigilants contre les manigances de la France. Les nominations peuvent garantir la paix et la sérénité uniquement si elles sont de consensus Malgache et non de facade Malgache. On veut bien reconnaître le rôle du GIC dans ses efforts de médiation, mais s’ il laisse l’état d’esprit de la FranceAfrique s’infiltrer dans le processus, c’est verrouiller Madagascar dans sa quête douloureuse pour un développement équitable et c’est malhonnête intellectuellement !

    Si certains Malgaches ont leur raison de ne pas accepter Monja comme premier ministre, la France a - t- elle ces mêmes raisons ? Monja certainement serait moins malléable que RAJOELINA. Encore une fois on peut s’inquieter sur l’emprise de la France sur Rajoelina et le manque de loyauté de Rajoelina envers son deuxième pays dont il veut en être le président cependant !

    • 12 octobre 2009 à 11:13 | daniel (#2653) répond à Menabe

      Bonjour
      aretons de croire que Madagascar est un bijou pour cela il faut travailler et encore travailler ce sera à ce prix ... Tous les kabara du monde n’y feront rien
      la democratie a ses regles elles s’appliquent même à Madagascar

    • 12 octobre 2009 à 11:46 | Menabe (#209) répond à daniel

      Votra analyse peut en effet expliquer une partie de nos problémes, toutefois elle souffre de la prise en compte du rouage du pouvoir, et des enjeux géostratégiques. La Chine et l’Inde inquiètent le quai d’orsay quant à leur avancée progressive sur le continent. Les milieux avertis ne contrediront pas cela.

      Si vous voulez laisser les miettes du developpement au peuple Malgache, oui, il suffit de dire arretons de croire que Madagascar est un bijou et travaillons pour survivre. Si on voit plus loin et plus grand pour l’economie de Madagascar et c ’est celle ci qui est la plus juteuse et peut ramener des royalties conséquentes, Madagascar a bien des raisons qui attirent les grands de ce monde. Ce n’est pas parce que les capacités nous manquent qu’on doit occulter les enjeux sous le terme la faute uniquement aux Malgaches !.

      L’excuse qu’on peut accorder à votre analyse est que elle vient d’un citoyen, mais si cela devait venir des gouvernants et de Rajoelina, cela serait inacceptable, car cela reflèterait une connaissance insuffisante des règles de jeu du développement équitable,de l’intérêt que Madagascar pourrait tirer de la globalisation, et cela sous entendrait aussi une ambition plus que médiocre de ne se contenter que des petites portions pour ses gouvernés.

  • 12 octobre 2009 à 10:28 | da fily (#2745)

    Bim, badab...

    et voilà que Ndimby renfile ses godillots et que je te rabote la tonsure , que je te botte le train, et que je pense moi qu’on va finir par avoir 2 camps au sein des forumistes : il y aura les enthousiastes ndimbiesques et les coâsseurs qui vont donner dans le « oui Patrick.A vous avez raison, vous êtes dans le vrai à l’inverse de votre confrère et blah... » Je me suis gaussé de la pleurnicherie ambiante du W-E dernier, ouais c’est mon avis, il vaut pas tripette, mais mon c’est mon mien.

    Ma foi, il y aura toujours du Journalisme pour parler de notre vie politique et sociétale, et c’est celà vraiment que je salue. Ah je voudrais aussi ajouter que les ingrédients que l’on trouve ici à M-T sont indissociables à la cuisine de qualité, n’ en déplaise à certains. La popote fade et sans couleur que l’on a l’habitude de regarder à la tv et dans d’autres supports sont de crasseuses insultes à l’intelligence de l’auditeur et téléspéctateur du moment. Les jenfoutres ont la dent dure.

    Alors reluire la fourrure de Tgv à rebrousse-poil est, et sera toujours salvateur, aussi bien pour son karma ( il est mal en point...) que pour celui du pays ( il est tout aussi mal). La politique internationale a ses raisons que le commun des mortels ignore, nous en avons encore la preuve ici. La concupiscence de la françafrique envers les redondances de notre pays si elle laissent pantois, doit surtout faire réfléchir. Finalement, on doit avoir une plastique pas si défraîchie que ça ! A voir le nombre de prétendants penchés et pendus au balcon...

    Nous passons un cap ici, AndryR. installé, même pour la transition, a du pain sur la planche. Il serait souhaitable et impératif de le lui rappeler sans relâche. On pourra disserter sur le lâchage de Roindefo M., et des conséquences collatérales qu’il pourra y avoir, mais l’heure est à la mise en place des élections. J’interpelle tous les défenseurs de la démocratie qui se cherche ici : il faut rester vigilant pour cet appel aux urnes, quelques uns parmi nous ont rappelé, à raison, que ce sera celui qui aura le plus de moyens qui pourra espérer emporter le suffrage. On a déja assisté à la mainmise et couverture à finalité nationale à cet effet de la part des tégévistes. Alors, oui, il faut rester vigilant et trainer les pieds si ça ne va pas. Les autres candidats doivent se méfier, le pouvoir en place va montrer sinon les crocs, au moins les griffes. Elles sont déja plantées dans les sezas...

    Alors, oui je suis pour être le gravier dans la chaussure, le cheveu dans le pâté, la mouche sur la tartine ou la punaise fichée dans le fondement, du moins jusqu’à la proclamation du résultat du vote. Si Andry, à mon avis il voudra se présenter, est élu on l’appellera enfin « Prezidà ! »
    Mais pour l’instant c’est monsieur « j’en ai rien à f....de vos gueules ! »

    Ainsi soit-il.

  • 12 octobre 2009 à 10:43 | boloky (#2452)

    Le DJ fait valser Monja.
    La poupée a été regonflée par la CI !

  • 12 octobre 2009 à 10:54 | ratiarivelo (#131)

    BRAVO MONSIEUR NDIMBY !!!

  • 12 octobre 2009 à 11:44 | Joseph (#2102)

    Vous ne vous sentez pas trop seul à rester entre vous, les nostalgiques d’ancien régime et de la « légalité » commerciale Tiko-Magro-Ravalo ?

    Avez vous remarqué que votre site devient lentement mais sûrement une annexe lamentablement topmadanienne ?

    Cà fait du bien de ne plus avoir envie d’ouvrir ces forums tous identiques. J’ai encore bêtement craqué en revenant jeter un coup d’oeil, moi le vazaha avec « ma p.tain de gue.le de NON MALGACHE » comme disait si élégamment cette xénophobe de Rota Rakotomalala.

    C’est dommage, encore un site passé dans le camp des adorateurs du veau d’Or.

    Mais comme je le dis et redis, la vraie vie est ailleurs et bientôt le « mal » sera devenu irréversible, la démocratie s’installera malgré vos attaques d’arrière garde dans ce pays qui mérite mieux que les divagations méprisables des Ndimby, Rakotomalala, Noue, Lalatiana et toute la clique obscurantiste !

    • 12 octobre 2009 à 14:00 | ragasy (#416) répond à Joseph

      A propos de « les divagations méprisables », tu n’es pas mal du tout ! Ta « « p.tain de gue.le de NON MALGACHE » ne vaut que ce que tu laisses paraître mon vieux !

      Tu es exactement comme Meloky ou autres Basile : donne tes arguments mec. Vas-y, tu n’as qu’à contredire tous ceux que tu cite pour voir où est la valeur de ton raisonnement !

    • 12 octobre 2009 à 15:04 | vuze (#918) répond à Joseph

      Bonjour Joseph,

      Tous les journalistes de MT ne sont pas à mettre dans le même panier et heureusement. Ce journal est un journal en ligne. Les auteurs peuvent donc envoyer leurs articles directement par mail et c’est pour cela que certains parviennent même à avoir le titre d’« éditorialiste ».

      Il ne vaut plus la peine de laisser des commentaires sur des éditoriaux comme celui-ci car l’auteur est farouchement opposé à TGV et il ne cache plus du tout son adoration pour son gourou RA8.

      Quant aux autres pro-RA8, la frustration et la rancœur dépassent largement la raison. Ils deviennent de plus en plus agressifs car ils se rendent compte que leur guerre est en passe d’être définitivement perdue...

      D’accord avec vous sur TopMADA. Ce sont des manipulateurs effrénés et payés par RA8.

    • 12 octobre 2009 à 15:06 | elena (#3066) répond à Joseph

      Veloma Joseph ?!!!

    • 12 octobre 2009 à 15:13 | sevane (#2781) répond à Joseph

      Vous qualifiez l’auteur d’obscurantiste. Moi, je le trouve plutôt brillant, réaliste, objectif. Ses prévisions sont justes. Et cerise sur le gâteau : sont style plait.
      Allez plutôt voir du côté de chez Madagate, vous serez servi.

    • 12 octobre 2009 à 15:17 | da fily (#2745) répond à Joseph

      « bêtement craqué », si vous le dîtes, mon ami. Craquez, craquez, c’est le mieux à faire !

      « c’est dommage... » mais que ne fîtes-vous pour que la qualité en soit meilleure ? Je crois que vous n’avez pas fait assez !

      Rota xénophobe, à se demander si vous en comnnaissez le sens ! même avec la plus indécrottable mauvaise volonté du monde, je reste coi devant une telle affirmation !

      Mais que dire des autres ? xena ? rien que le nom me fait frémir, je pense à une espèce de walkyrie furibonde qui va me faire passer par le fil de son épée !
      Et vous Jo, vous êtes fatigué, prenez des vacances, l’on ne regrettera pas votre (momentanée) absence ! Revenez quand vous aurez craqué !

    • 12 octobre 2009 à 17:21 | Joseph (#2102) répond à elena

      Non, ils s’allongent carrément pour lécher les pieds du Maître !

      mando ny ovi ny toerana diso mihiboka ... Comme dit Vuze il vaut mieux aller respirer ailleurs.

      A tous ces gens qui adorent Ndimby et Ravalo et ne me supportent pas, tsy ahoako ny fanakivian-dreo ahy . Notre personne importe si peu !Je continue à m’exprimer là où c’est utile (voir post plus intelligent sur Varun, par exemple).

      Elena, mandoto loha ny fisavorovoroanao, c’est vrai, mais comme dit Vuze certains posts ne valent plus la peine d’être fréquentés. On gagne en sérénité à choisir soigneusement ses amis ET SES ENNEMIS (ohabolana français ou non malagache si vous préférez, que je viens d’inventer !). je l’avais oublié.

      Je ne partage pas la position de Sevane sur Madagate et Jeannot Ramamabazafy, un des rares journalistes (en ce qui concerne le Net) qui est honnête et non acheté. Il est courageux et c’est l’honneur de Madagascar qu’il défend. Il argumente par des preuves solides et si certains n’aiment pas son style non conventionnel et HUMAIN où l’affectif le partage à la compétence, qu’ils continuent à défendre leurs positions de girouettes et à servir leurs recettes de technocrates chasseurs de seza fiandrianana.

    • 12 octobre 2009 à 19:20 | ragasy (#416) répond à Joseph

      Ka veloma ary ê ! Tsy misy mitana anao mihitsy eto. Dia veloma any @ Jeannot.

  • 12 octobre 2009 à 12:01 | babany (#3354)

    Juste quelques mots à propos de certains commentaires :
    - s’ agissant des propos de Mr FETISON,il me semble que les 4 mouvances ont approuvé et signé les accords de carlton.Bizarre de faire croire à tout le monde qu’il ya Forcing.(si la mouvance Ravalomanana n’était pas d’accord sur les propositions,elle aurait du le signifier avant et quitter la réunion et ne pas attendre que Dada se manifeste pour changer d’avis !!!!).En adultes responsables,il faut assumer.
    - Mr NDIMBY,il est tout a fait normal de critiquer tout ce qui est critiquable:maintenant que Mr RAJOELINA accepte de se plier aux accords de maputo,laissez LES tous travailler et jugez après.que vous ayiez des grieffs contre lui....c’est compréhensible mais n’en faites pas trop car de ce fait vous vous rabaissez vous meme.
    - Je déplore que certains malgaches ,y compris hommes politiques s’acharnent sur le G.IC:avant tout,ils sont la pour le bien des malgaches et qu’on ait accouché tel ou tel accord , le mérite revient plus ou moins à tout le monde.

    Vous voulez,nous voulons sortir de la crise,alors laissez,laissons notre fierté de coté et marchons ensemble .Epaulez-vous,épaulons-nous car seul l’impossible est insurmontable.

    Un dernier mot:La mouvance Ravalomanana accepterait un président issu de la mouvance Rajoelina mais pas Mr Rajoelina:cette pensée at-elle un sens ??

    • 12 octobre 2009 à 14:16 | Rakitoza (#689) répond à babany

      Cher Babany

      il est tout a fait normal de critiquer tout ce qui est critiquable (...) n’en faites pas trop car de ce fait vous vous rabaissez vous meme.

      N’y -t-il pas contradiction ?

      S’il fait des choses critiquables, pourquoi va-t-on s’abstenir de le critiquer ? Faut-il le laisser (mal) travailler dans le silence ? Regardez déjà ce qu’il a fait de ce pays, alors que tout le monde lui a prédit les problèmes actuels. Imaginez qu’on le laisse faire sans rien dire !

  • 12 octobre 2009 à 13:44 | RABERENE (#3227)

    « On aimerait dans ce cas qu’il nous explique l’acte de ce militaire ivre qui a tiré à balles réelles sur les manifestants à Anosy ».De mahagaga ahy nareo mpanoratra ,mpanao gazety dia miteniteny foana toa izao ;Dia entin ny fankahalana olona fotsiny ve sa tsy fandinihina fotsiny izao.Ka raha io resaka rsahinao io dia mba anontanio azy koa ary ny momba ilay adala miboridana nitoraka ny mpanao fihetsiketsehina iny.
    Aza mba vendrana ohatran ’io fa izany ary izy mamo izany ka inona no anontanianao an’Andriamatoa Rajoelina amin’izany.Mirefarefa amin ny tany lotra ilay zavatra mba lazainareo indraindray(Matetika e !)

    • 12 octobre 2009 à 14:25 | nyaina (#950) répond à RABERENE

      Vous savez quoi !!!! je suis plus écoeuré en écoutant la station viva (surtout la radio) ;

      Inutile alors Raberne de faire la morale sur MT. Si tu es blessé par leur avis, ne lis plus les articles !
      C’est juste un conseil, car moi je n’écoute plus la radio viva , je ne clique point sur madagate ... étant donné que je déplore la qualité de leur journalisme !!

    • 12 octobre 2009 à 16:47 | ASSISE (#1505) répond à nyaina

      Marina tanteraka izany voalazanao izany.

      Eto anie tsy misy terena ankasitraka ny lazain’ny tsirairay, saingy kosa afaka mifanazava/mifanakalo hevitra (na dia somary masiaka aza indraindray).

      Raha tokoa moa ka tsy ankasitrahana ny fifanazavana eto, tsy aleo mihaino Viva (Tv/Radio) sy mamangy Madagate dia tsy misy ady hevitra amin’izay fa dia « paroles de l’évangile » dia AMEN.

      Marina ny anao ry nyaina

    • 12 octobre 2009 à 22:43 | Ranjiva33 (#3323) répond à RABERENE

      Io ihany koa nomahavoa anareo manohana be fahatany io.Aza mba vendrana ohatran’io fa olona adala sy miaramila ve hitovy e !

      Ny iray eo ambany fahefan’i Andry ary nisy niaraka taminy fa tsy nandeha irery ka hoe :avy tao @ bar nirevy seul dia nitifitra .Ny iray kosa izany izy izany hoe adala izany.

    • 13 octobre 2009 à 09:12 | kakilay (#2022) répond à RABERENE

      Ny miaramila tompoko tsy ohatra ny olona rehetra : izy manana basy. Ao anatin’ny « encadrement » izy no hafaka « milalao » an’izany. Ny fanontaniana : manao ahoana ny encadrement ? Fanjakan’ny Baroa ?

  • 12 octobre 2009 à 15:23 | nicoud (#1446)

    dans une vraie démocratie , il doit y avoir une opposition reconnu , un contre pouvoir qui a accès aux médias ; je ne pense pas que rajoelina laissera s’exprimer les opposants de tout genre , aussi votre éditorial de ce jour donne du beaume au coeur à ceux qui pensent q’il ne faut pas donner carte blanche à cette transition si tant est que c’est une transition et non pas la mise en place du pouvoir rajoelina....en l’absence de contre pouvoir , au moins on aura des journalistes de l’envergure de Ndimby et je pense qu’il y en a beaucoup d’autres ; il faut qu’ils s’expriment. La démocratie , c’est avoir le droit d’être contre

  • 12 octobre 2009 à 15:39 | Sitraka (#1700)

    Le Boay kely n’a que faire de vos critiques, si fondées soient-elles ! avec le soutien indefectible de la Françafrique très soucieux de ses intérêts énergétiques dans la région, autant mettre un épouvantail taillable et corvéable à la tête de cette île, dont certains de ses ressortissants s’enorgueillissent d’avoir été les premiers à lécher à mort le cul des colonisateurs. Le président français, Nique-là Sarkozy, toujours égal à son prénom, a d’ailleurs reconnu qu’il n’aimait pas Ravalomanana mais que le sous-sol de son pays l’intéressait au plus fort ! Un boay kely, changeant de cap, comme le vent, n’est pas pour déplaire, à l’ancienne puissance coloniale ! Vogue la galère avec un tel parangon de stupidité au gouvernail du pays !!!

  • 12 octobre 2009 à 15:44 | Vatofototra (#3257)

    REGARDER VIDEO Week-End marathon au sommet de l’Etat le 09 -11 octobre 2009.
    Arrivée du nouveau Premier Ministre Mangalaza Eugène.
    Refus et déclaration de candidature de Monja Roindefo.
    Nomination par Andry Rajoelina du nouveau Premier ministre.
    Poursuite réunion médiateur avec les mouvances pour la répartition des postes.

    http://www.vatofototra.com/topic1/index.html

  • 12 octobre 2009 à 19:23 | atijerena (#280)

    Etant étudiant du département dirigé par Mr Mangalaza, un jour, il nous a dit pour nous éperonner que quand un étudiant est bon il est bon, mais quand il est mauvais, il faut le couler. Ndimby dit : « ...le seul moyen d’aider ce pays, c’est d’être l’épine au pied de Andry Rajoelina, pour lui dire ses quatre vérités (surtout celles qui ne sont pas bonnes à dire), avec objectivité, mais avec sévérité et sans complaisance aucune ».

    La vérité est quelquefois amère, mais elle rend libre.

  • 12 octobre 2009 à 20:53 | nivojoe (#411)

    Merci Ndimby,

    Ayons de l’espoir que notre lutte n’aura été pour rien.

    On a fait ce qu’il fallait et on a été jusqu’au bout, c’est l’essentiel. Qui vivra verra.

  • 12 octobre 2009 à 21:08 | Raneny (#122)

    100% en accord avec vous.
    Merci pour tout

  • 13 octobre 2009 à 05:06 | diego (#531)

    Monsieur Ndimby,

    On a l’impression que certains hommes politiques ont peur d’une élection. Mr. Ravalomanana avait la queue entre la jambe pour affronter Mr. Ratsiraka au 2em tour de 2002. Voilà Mr. Rajoelina à son tour a peur d’affronter une élection. Les deux sont ex Maire de la Capitale. Que la Capitale nous envoie un homme d’etat avec compétence et expériences, brefs un homme d’etat digne de ce nom ou une femme, pourquoi pas.

    L’idée, ne serait ce que l’idée, seulement l’idée, de se passer des bailleurs des fonds dans un pays comme Madagascar, était stupide. Voilà ce qui nous attend si la HAT dirige le pays. Tout le monde le sait pret de 70% de nos financements viennent des bailleurs des fonds. Les Malgaches sont supposés de suivre la HAT semblerait. Je me tais et je m’incline si plus de 50% d’entre nous acceptent, mais après une élection et seulement après, pas avant.

    C’est l’heure de la campagne maintenant, Mr. Roeindefo a déjà dit son intention, ça mérite d’etre claire, que les autres se manifestent. Qu’est ce que je suis impatient de voter.

    Monsieur Ndimby, les Malgaches dans sa majorité ne sont pas loin de pensés comme vous. Voilà pourquoi certains hommes politiques ont peur d’une élection. Parce qu’il faut convaincre les Nordistes, les Sudistes, les , et les contiers et les Hauts plateaux dans une élection. C’est une excercice difficile quand on ne connait que la Capitale ou quand on ne connait que les cotes de notre cher pays.

    Aller, il faut que nos hommes politiques nous crachent les morceaus, CANDIDAT OU PAS, we are waiting.....

    Pour etre président sans etre élu YES, YOU CAN’T....

  • 13 octobre 2009 à 09:11 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Ndimby A.

    J’ai reçu très tôt votre éditorial-réquisitoire.Bien archivé.

    J’ai voulu relever la question du militaire ivre,malheuresement,il y a eu un problème technique .

    Merci de m’envoyer vos éditoriaux ou commentaires.

    Basile 2(22)ramahefarisoa

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS