Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 26 septembre 2020
Antananarivo | 21h07
 

Société

Covid-19

L’artemesia a le vent en poupe

mercredi 22 avril | Fano Rasolo

Pour renforcer la lutte contre la maladie virale Covi-19, la production de la plante médicinale artemesia sera intensifiée dans la région Haute Matsiatra. Le président de la République, Andry Rajoelina, accompagné de quelques membres du gouvernement, a effectué, hier, une descente à Fianarantsoa, pour diriger personnellement le lancement officiel de la distribution massive de la tisane Covid-Organics, et pour visiter la société « Bionexx SA », premier producteur de l’artemesia à Madagascar.

« Le Bionexx est parmi les premiers producteurs de l’artemesia dans le pays, et un acteur principal dans le domaine de la culture de cette plante médicinale. Nous projetons d"avoir une production annuelle de trois mille huit cent-trente (3 830) tonnes de feuilles d’artemesia pour fabriquer des médicaments antipaludiques. Le Chef de l’Etat nous a demandé d’accroître notre production annuelle, car l’Etat a besoin de matières premières pour fabriquer le sirop Covid-Organics », selon Dr Sylvain Giovanni Alson, docteur en Sciences pharmaceutiques et responsable de recherches et développement au sein de la société Bionexx S A.

Lors de la descente du Chef de l’Etat à Fianarantsoa, une opération de distribution de tisane de Covid-Organics et de dotation en masques de protection a été réalisée pour tous les élèves de classes d’examen qui devront reprendre les cours à partir de ce jour et de lundi.

« Le Covid-organics sera distribué gratuitement à chaque foyer dans tous les quartiers de Fianarantsoa, ainsi que des masques de protection », a expliqué Andry Rajoelina aux habitants de ce chef-lieu de la région Haute Matsiatra.

28 commentaires

Vos commentaires

  • 22 avril à 08:58 | arsonist (#10169)

    Regarding magic potions ,
    competition will be fierce between continental Africans and Malagasy islanders .

    The advertiser DJ Malagasy President widely broadcasts his adverts in order to encourage returns on invests for which he is indebted to all his all donorrs who had put him on his current political situation .

    Who will be the winners ?
    Continental Africans or Malagasy islanders ?
    I bet : no one of them !

    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/le-president-malgache-lance-son-remede-contre-le-coronavirus-20200420

  • 22 avril à 09:06 | arsonist (#10169)

    Un des très nombreux et très loin d’être négliables apports de Dadabe sur ce forum
    est sa contribution personnelle à l’apport d’air frais dans cette atmosphère de confinement
    dans laquelle de fortes odeurs de charogne attirent irrésistiblement ces espèces de crabes
    parfois athropophages et dont les méfaits sont "triviaux" , comme le dirait un "taupin" préparant le concours d’entrée à "Ulm" .

    Un souhait de bonheur tranquille pour Dadabe auprès de ses "Divines" et de "sa tendre Amie" .

    Bonheur tranquille ?
    Une richesse moins facile à conquérir , mais pas inaccessible , pour une personne cultivée et consciente des aberrations de notre temps .
    Comparativement à l’inculte barbare tenaillé par ses premiers noirs et nocifs bas instincts .
    [Qui a osé dire que je pensais aux foza en écrivant cette dernière phrase ?]

  • 22 avril à 09:08 | kartell (#8302)

    Les médecins américains peu convaincus de l’efficacité de l’hydroxychloroquine , eux !...
    http://m.20min.ch/ro/news/monde/story/L-hydroxychloroquine-en-de-a-des-attentes-aux-USA-27694167

  • 22 avril à 09:09 | rayyol (#110)

    Le president est un homme d affaire et il saisit l occasion Madagascar en profitera Seulement son cabinet (ministre ) qui devait être en arrière ne sachant ou se mettre c est Mada personne ne sait trop comment agir Le president a monter en personne a la brèche La petite erreur c est de forcer les gens a boire le liquide sans meme expliquer en quoi il consistait Et le chantage disant pas de covid pas d école cela ne se fait pas C est prendre les parents pour des sans cœur qui laissent leurs enfants a la merci de tous Alors que cest exactement le contraire que nous leur apprenons Ne rien accepter d inconnu Disons une erreur de parcours personne n est parfait Et nous savons prendre soin des notres

    • 22 avril à 11:35 | Tiaray (#7876) répond à rayyol

      erreur de parcours ? hi hi hi. Quand on a commencé sa vie professionnelle par des shows, sa vie familiale par des affaires, sa vie politique par un coup d’état, je ne peux pas parler d’erreur de parcours. C’est son parcours qui continue, fidèle à lui-même. C’est nous qui devrions faire attention pour ne plus être son joujou.

  • 22 avril à 09:18 | rayyol (#110)

  • 22 avril à 09:27 | Shalom (#2831)

    La question de Mamabe depuis hier :
    DJ a bu publiquement le breuvage, il doit en avoir encore pris après car il sait que c’est efficace !
    Le mec, il porte toujours son masque !
    Qui se fout de la gueule de qui ?

  • 22 avril à 09:32 | lancaster (#10636)

    Cible de critiques et de fake news. La tisane bio Covid organics (CVO) l’est depuis son lancement officiel par le président de la République, Andry Rajoelina .

    Le chef de l’Etat avait déclaré dimanche que les scientifiques malgaches de l’Imra ont élaboré le Covid organics qui est un remède curatif et préventif contre le coronavirus. Quel­ques jours plus tard, les attaques liées notamment à sa « dangerosité » et autres réserves quant à son efficacité fusent.

    Déclaration, code barre…
    En l’occurrence, une soi-disant déclaration de l’académie de médecine, largement relayée sur les réseaux sociaux durant toute la journée d’hier, soutient entre autres que « Le Covid organics est un médicament dont les preuves scientifiques ne sont pas encore élucidées et risque de porter préjudice à la santé de la population ».
    Joint au téléphone, le DG de l’Imra, le docteur Charles Andrianjara, a indiqué ne pas être au fait de cette prétendue déclaration. « Mais pour autant qu’elle existe réellement, il y a sûrement incompréhension entre mé­dicament et remède traditionnel administré sous forme de tisane », a-t-il indiqué. Et lui de réfuter le fait que l’étiquette collée sur les bouteilles de CVO soit es­tampillée d’un code barre français.

    Tendance à une efficacité curative
    D’ailleurs, en ce qui con­cerne les éventuelles lacunes en termes d’essais cliniques du CVO, le directeur général de cet Institut a précisé qu’il y a eu des tests cliniques qui ont montré une tendance à son effi­cacité curative. Pour rappel, la tisane dispose également de vertus préventives contre le Covid-19, renforce le système immunitaire, ré­duit les effets du virus et lutte contre la fièvre ainsi que les maladies respira­toires.
    Enfin, concernant l’absence des représentants de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Madagas­car lors du lancement officiel de ce produit à l’Institut malgache de recherches ap­pliquées (Imra) à Avarabo­hitra Itaosy ce lundi, le directeur général a fait remarquer que « Madagascar a son indépendance en termes de programme sanitaire ». A lui d’ajouter toutefois qu’une rencontre entre lui et des responsables cette organisation aura lieu dans les prochains jours pour de plus amples précisions sur cette bio-tisane.
    A noter que l’Imra a plus de 60 ans d’existence derrière lui. 75% des Mal­gaches consomment actuellement les « produits Ratsi­maman­ga », non seulement en raison de leurs prix abordables, mais aussi pour leur efficacité.

    Sera R.

    • 22 avril à 09:44 | Andrianaraberakoto (#10924) répond à lancaster

      Concernant le code barre français, il s’agirait selon des sources d’une société française se nommant DIRUM et qui serait toujours selon cette source, la branche française de ...Dzam.. !

      https://www.actutana.com/depeche/tiens-jai-un-peu-google-le-code-barre-de-ce-covid-organics/

    • 22 avril à 10:15 | Shalom (#2831) répond à lancaster

      Zavatra telo no tiako aroso :

      1) "... des tests cliniques qui ont montré une tendance à son effi­cacité curative"
      "Tendance" no teny ampiasaina, ara-marika na ara-pikarohana ara-pahasalamana, tsy mbola matotra izany ilay izy (marge d’erreur)
      2) « Madagascar a son indépendance en termes de programme sanitaire », koa nahoana ny IMRa no tsy nanohy ny asany fahiny rehefa nolazain’ny OMS fa ny Chloroquine sa nivaquine no hiadiana amin’ny tazo ; maninona no hoe najanonay ny fikarohana ?
      3) Raha tambavy io fa tsy fanafody : inona no mahasamihafa azy amin’ny "Sirop Artemesia" avoakan’i Homéopharma ?

  • 22 avril à 09:39 | Andrianaraberakoto (#10924)

    Il est dit que les pays qui ont eu le coronavirus après les autres avaient de la chance de voir comment ces autres états faisaient pour ne pas commettre les mêmes erreurs qu’ils auront commises dans la gestion de cette pandémie.

    Rwanda, Bénin, Côte D’Ivoire, RDC et République Centraficaine ayant avec Madagascar acceptés de faires des essais sur l’artémisia suite à la demande de Lucile Cornet-Vernet, celle qui aurait envoyée la fameuse lettre (selon Jeune Afrique), c’est à se demander quel est et pourquoi cet empressement de Madagascar à vouloir être le premier à sortir ce remède (quand on sait qu’il y a une batterie de tests, de statistiques, d’observations, qui demandent du temps avant les conclusions) ?
    Pour l’aspect médiatique ?
    J’ose espèrer que ce remède marche. Autrement, ces autres pays risquent de voir ce que n’aurait pas dû faire Madagascar pour être par la suite celui / ceux qui aurait/auront découvert(s) le fameux remède.

  • 22 avril à 09:53 | ANTICASTE (#10704)

    Clap ,clap,clap,
    La prestation clownesque de sa majesté Rajoel 1 er est arrivée jusqu’au 20h de TF1 !
    Les commentaires des journalistes ne vont pas trop dans le sens que recherchait l’artiste ,mais comment en aurait-il pu en être autrement !
    Comment et pourquoi l’élite de ce pays autorise t-elle cette homme à ridiculiser ainsi son pays !
    Vous l’avez maintenant votre président jeune et beau ,mais complètement incontrôlable !
    Après le présida terroriste et spécialiste en détournement d’avion (l’affaire de Dakar ) voila le président charlatan !
    Y a t-il quelqu’un d’intelligent et de sensé dans ce pays de fous ,comment dans la communauté dirigeante peut-ont accepter une telle pantalonnade !
    Le mou de veau dans le cerveau est-il une spécialité locale !
    Honte au gens bien placés qui laissent faire de telles abrutisseries !
    Ce monsieur imite les saillies de l’ex ,le Ratsiraka ,gageons que vous en avez repris pour 25 ans avec les mêmes résultats ,ou allez vous finir dans tous les classements mondiaux ?
    Le monde scientifique et universitaire a bien essayer d’intervenir timidement ,mais sans doute ont-ils été censurés !
    Le ton du quinquennat est donné ,attendez vous a du grand n’importe quoi ,ce type n’est pas du tout a sa place et va vous faire plonger encore plus !
    Bien sur le clan qu’il l’a mis en place est lui satisfait lui, car les projecteurs sont placé sur la présidence pendant qu’eux continuent inlassablement leur oeuvre destructrice !
    Leur stratégie de mettre des bouffons au pouvoir fonctionne à merveille !
    Honte au intellectuelle (s’il y en a) de ce pays qui laisse faire tous cela !
    Sont surnom de charlatan lui restera surement longtemps dans les cercles des dirigeants mondiaux ,faut dire qu’il l’aura bien cherché !
    J’ai une pensée particulière à tous les gasy qui poursuivent de hautes études ou des carrières prestigieuses !
    C’est de jour de honte ,pour vous tous !
    L’exemple que vous donnez pour l’honneur de votre pays est passé par les toilettes du palais présidentiel !

  • 22 avril à 10:28 | Besorongola (#10635)

    Covid-19, Chloroquine et Artemisia : vers une autre solution ?
    15 avr. 2020 Par Bernard Sudan Blog : Le blog de Bernard Sudan
    Une recherche concernant l’efficacité de la plante Artemisia annua et afra contre l’infection Covid-19 s’impose car de nombreux pays l’utilisent contre le paludisme pour son efficacité et ses faibles effets secondaires.
    Alors que l’on constate que les traitements à base d’hydroxychloroquine et azythromicine, proposés par Didier Raoult (IHU Marseille Méditerranée) dès le 25 février 2020 https://www.bernardsudan.net/ montrent une réelle efficacité https://www.mediterranee-infection.com/coronavirus-recul-de-lepidemie-a-marseille/ et que la chloroquine (Nivaquine) est utilisée depuis 1949 contre le paludisme, une recherche concernant l’efficacité de la plante Artemisia annua et afra contre l’infection Covid-19 s’impose car de nombreux pays l’utilisent contre le paludisme pour son efficacité et ses faibles effets secondaires.

    Il serait également très intéressant de suivre l’évolution de l’infection par Covid-19 dans les pays notamment africains qui utilisent de telles tisanes. Ainsi on peut retrouver une récente étude en double-aveugle et randomisée nous prouvant une réelle efficacité d’infusions d’Artemisia annua et afra contre le paludisme alors que le traitement de choix utilisé depuis 71 années était la choroquine (Nivaquine) et l’hydroxychoroquine (Plaquenil) au prix dérisoire :

    • 22 avril à 19:11 | Stomato (#3476) répond à Besorongola

      >>Ainsi on peut retrouver une récente étude en double-aveugle et randomisée nous prouvant une réelle efficacité d’infusions d’Artemisia annua et afra contre le paludisme alors que le traitement de choix utilisé depuis 71 années était la choroquine (Nivaquine) et l’hydroxychoroquine (Plaquenil) au prix dérisoire :<<

      OU peut-on trouver cette étude ?
      Il serait bon de citer vos sources...

      Il est intéressant de lire au sujet de l’artémisia :
      https://www.who.int/mediacentre/news/releases/2006/pr02/fr/

      Le prix dérisoire de la nivaquine et du plaquénil vient du fait que la fabrication est bien connue, stable et sans dangers.
      Mais les profits sont faibles car le bas prix a favorisé le non paiement de ces médicaments par certains pays.
      De nouveau médicaments ont été mis sur le marché comme le sinistre Lariam !

  • 22 avril à 10:33 | Besorongola (#10635)

    ENTRE ARTEMISIA CHLOROQUINE LES COEURS BALANCENT !

    La solution est simple : " Avaler la chloroquine de Raoult avec le CVO de Rajoelina"... ainsi Astérix et Obélix n’ont qu’à se faire tous petits avec leur ridicule potion magique !

  • 22 avril à 10:44 | Besorongola (#10635)

    BIONEXX + IMRA C’EST COSTAUD QUAND MEME ! ATTENTION IL Y A UN VAZAHA DERRIERE .

    La société Bionexx lutte contre le paludisme à Madagascar.
    Charles Giblain, de la Fléche en Sarthe, produit de l’artemisinine, principe actif tiré de l’artemisia annua. Dix mille paysans cultivent cette plante pour sa société Bionexx. L’équivalent de 140 000 traitements par jour.
    SOURCE/https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/la-fleche-72200/madagascar-un-flechois-contre-le-paludisme-4871886

    • 22 avril à 10:50 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Charles Giblain, originaire de La Flèche (Sarthe) est basé à Madagascar depuis le début des années 2000. Il y a onze ans, cet entrepreneur, diplômé de l’université de Columbia, s’est lancé un défi : produire à grande échelle la fameuse artemisia, sur l’île.

    • 22 avril à 10:58 | elena (#3066) répond à Besorongola

      Giblain est le gérant et non pas le propriétaire. Il me semble que ce serait Akbaraly, le propriétaire, je me réfère juste au problème foncier qu’a eu Nadine Ramaroson du temps où elle était ministre de la population, où elle défendait justement la population contre Bionexx.
      Je mets tout ça au conditionnel.

  • 22 avril à 11:18 | Besorongola (#10635)

    Elena .
    Comme vous le savez je ne suis pas du tout pro Rajoelina mais quand vous parlez d’Akbaraly , je préfère savoir qui il est avant de commenter :
    Ylias Akbaraly l’homme le plus riche de Madagascar, né le 29 décembre 1959 à Antananarivo, est un homme d’affaires malgache d’origine indienne. Il est issu d’une famille commerçante installée à Madagascar depuis des générations. Ses ancêtres s’installent dans le Nord de la Grande Ile, à Mahajanga, où en 1918 ils fondent une petite entreprise qui a prospéré dans le Nord de Madagascar.

    Imaginons un Gasy arrivé en France en 1918 pour faire la guerre et que l’un de ses descendants devenait milliardaire en France . Peut-on considérer ce dernier comme un Malgache ou un Français ?
    Comme vous le savez un étranger qui investit à Madagascar a toujours besoin d’une coopération locale pour éviter d’être embêté par les politiques , Akbaraly ou Rakoto sont tous les 2 descendants respectivement d’un immigré indien et malais . La différence c’est que l’un s’est lancé dans les business tandis que l’autre préfère être fonctionnaire tranquille . Ou est le mal ?

    • 22 avril à 11:50 | elena (#3066) répond à Besorongola

      Mais il n’y a pas de mal. J’ai même écrit un jour sur ce forum qu’on aura peut-être un jour un président karana. Et que les karana avaient leur place à Madagascar.
      Les karana participent activement au développement du pays, mais ils sont toujours discrets et souvent vous avez un gérant vazaha qui est là pour diriger les malgaches (il y a toujours cette peur du vazaha !)
      Mais quand on est homme d’affaires, quelque soit sa nationalité, son origine, on n’a pas d’état d’âme, ce qui compte c’est gagner.

  • 22 avril à 13:03 | Turping (#1235)

    La différence entre une tisane et un médicament.
    - On sait que les médicaments de la médecine occidentale sont synthétisés à base des molécules actives des plantes. Quelles différences pourrait-il donc y avoir entre médicaments et végétaux ?
    - Il y a une différence importante entre la plante médicinale et le médicament. En effet, ce dernier contiendra une molécule chimique ou un extrait standardisé de la plante. Alors que pour une tisane faite à base de plante médicinale, on utilise la plante « en l’état » (entière) ou une partie de celle-ci (feuilles, tige, écorce…). Il en résultera toujours une préparation contenant l’ensemble des composants de la plante. On retrouvera donc des composants actifs majeurs, mais aussi de toutes petites quantités d’éléments mineurs qui ont leur importance. Car ces éléments mineurs seront en synergie avec les éléments majeurs. Autrement dit, toutes les molécules d’une plante sont importantes car elles ont un effet hautement supérieur lorsqu’elles sont ensembles. De plus, ce « cocktail » de molécules pourrait empêcher les parasites de développer une résistance au remède. En rendant l’actif plus efficace, cette synergie offre à l’organisme toutes les propriétés médicinales avec des doses moins importantes, et donc, moins d’effets secondaires.

    - Alors que pour un médicament réalisé par l’industrie pharmaceutique, c’est seulement une seule molécule de la plante médicinale, ou un petit ensemble, qui va être reproduit. Il n’y a plus d’effet de synergie et de complément entre tous les éléments de la plante de base. Là se trouve toute la différence.

    Aussi, les molécules actives des plantes ne seront pas considérées par le corps comme des toxines, comme il pourrait le faire pour les molécules de synthèse. C’est grâce au fait que les molécules végétales soient naturelles et donc plus proches des molécules de notre corps. Notre organisme les reconnaîtra d’autant mieux et les utilisera dans leur ensemble au lieu de surcharger le foie pour les éliminer. D’autant plus que la forte hydratation qu’offre la tisane permet au corps d’être mieux drainé.

    - La concentration de l’actif au sein d’un médicament peut parfois s’avérer indispensable, tout comme une consultation médicale. Pour vous soigner à base de tisanes vous devez également prendre en compte les risques liés à l’auto-médication (surdosage, contre-indications… ).

    Conclusion : Le cocktail de ce fameux "covid-Organix " à base d’artémesia dont le principe actif est artémesinine semble t-il être en mélange avec d’autres plantes médicinales non révélées au grand public .Logiquement un remède classé dans la catégorie des médicaments qu’elle que soit son mode d’action (curatif ou préventif) devrait faire l’objet d’une étude approfondie validée par les experts ,notamment par l’Académie de la médecine sus citée pour évoquer la transparence . Un remède classé dans la catégorie des médicament n’est pas à prendre à la légère car il pourrait réveiller des effets secondaires qu’il faudrait prouver et démontrer scientifiquement .Le business de Bionnexx ne devrait prendre le dessus avant la santé publique .
    Ce qui signifie que cette potion magique n’est pas forcément efficace ,au contraire cela pourrait provoquer des maladies si on ne prend pas de précautions quant à son utilisation qui ne devrait pas être systématique pour tout le monde .

  • 22 avril à 14:05 | Vohitra (#7654)

    Raha tsy tompon’ny tenany intsony ny mpamily ny fiara, rariny loatra raha toa ka manana fanahiana sy mitaintaina ny mpandeha rehetra ao anaty fiara…

    Sanatriavina ve dia mbola ho zaza tara fitombo sy tara fivelatry ny zanak’atidoha ka mbola hampiseho bodongerona na fihetsika mahamenatra imasombahoaka ?

    Sa kosa efa tsy azo nafenina intsony mihintsy ilay tsy fahampiana sy ady amin’ny solaitra sy ny penina ka dia ny tery vay manta sy ny anjolofo ary ny andrana sy tsapatsapa no avoitry ny sitrapo tsy voafehy sy filana sitraka tsy misy fepetra ?

    Fa ahoana tokoa e, hizotra ho aiza isika izany no dia mivaralila tsy ankiato sy mizotra amin’ny nahimpo any amin’ny làlana saro-pantarina sy rakotra ahiahy toy izao e ?

    Marina tokoa fa mandripaka ny tazomoka aty amintsika, fa ity aretimandoza ity anie ka tsy tazomoka e !

    Rehefa mbola tsy fantatra mazava izay ody fanefitra amin’ny aretina dia ny manamafy ny hery fiarovana no vaindohan-draharaha sahaza indrindra, ka ny voalohany amin’izany dia ny sakafo mahavelona mifandanja ara-pahasalamana anie e, ary ity zavamaniry ity tsy hoe sakafo sy hanim-pihinana akory e !

    Izao tokoa ve no tonga amin’ny fitenenana hoe : « Ikala adala ambody tenona : sady tsy hitohy ny maito no tsy hanala ny kambana » (la sotte devant le métier à tisser : elle ne rattache pas les fils cassés ni ne sépare pas ceux qui sont joints).

    « Adaladala manam-benty, ka izay hita rehetra venty avokoa » (un sot qui avait 80 centimes, tout ce qu’il voyait, il croyait que le prix en était de 80 centimes)

  • 22 avril à 15:36 | Vohitra (#7654)

    Zavanisy ary efa niainana sy nitranga teo amin ny toerana iray, ka aleo hifampizarana satria mety efa nanjo ny hafa...

    Indray andro nisy olona voan ny aretina antsoina hoe ’ ngorongosy ’, antsoina hoe fievre jaune raha amin ny fiteny vahiny...sahirana sy nitebiteby tsy nisy toy izany ny fianakaviana iray, ary indro fa notetezina ny teo antanana fa amidy ny omby iray an ity fianakaviana iray ity mba hahazoana vola hoentina hiakatra an Iarivo hitsaboana ny marary...

    Aleo aho mba hiala nenina hoy ity zokiolona iray aloha, aza mbola amidy ny omby fa efa nampaniraka olona aho hoy izy nandeha nijery ody fanefitra amin io aretina io.

    Fotoana vitsy dia tonga ilay nirahina, ary natao ny fanefitra. Nomena vary amin anana isaky ny ora iray ilay narary, rehefa avy nihinana fanintelony ilay marary, indro fa niafana, lasa ny rofy, nanjavona ny fahasahiranana, ravo ny fianakaviana...

    Nasian ity zokiolona iray ravin-drongony vitsivitsy ity vary amin anana nomena nafahana ny marary, ary nahasitrana azy tanteraka.

    Ary ilay zokiolona dia nandrara mafy fa tsy azo atao ary fady ny mamboly sy mifoka ny rongony...efa fony andron i Ombalahibemaso no fady izany hoy izy, ary tsy nambolena fa notsimponina tamin ny toerana iray ny fanefitra natao...

    Fahalalalana nomban ny fahendrena sy fitsinjovana aina sy mpiarabelona no nataon ity zokiolona iray...nandalo 98 teo amin izao fiainana izao izy alohan ny nandeha namonjy ireo Razana nialoha azy...

  • 22 avril à 19:58 | Stomato (#3476)

    # 22 avril à 11:50 | elena (#3066) répondait à Besorongola ^
    >>Les karana participent activement au développement du pays, mais ils sont toujours discrets et souvent vous avez un gérant vazaha qui est là pour diriger les malgaches (il y a toujours cette peur du vazaha !)<<

    Vous y croyez vraiment à cette peur du vazaha ?
    Je pense qu’il s’agit plutôt de la détestation de la part des malgaches à être sous les ordres d’un autre malgache !
    C’est une des raisons pour lesquelles les diasporant ne peuvent pas rentrer au pays !

    • 23 avril à 08:31 | Shalom (#2831) répond à Stomato

      Marina ny tenin’i Stomato.
      Nisy mpiray tanindrazana iray nanangana orin’asa tany ivelany.
      Ny nataony tanjona dia ny hampiditra mpiray tanindrazana maro manam-pahaizana tao amin’ilay orin’asa mba ahafahana manampy azy ireny.
      Ny karama aza ambony noha ny an’ny orin’asa lehibe nisy tany amin’io tany io.
      Nisy mpiray tanindrazana iray nanao hadisoana goavana satria ny hoe "processus" nasaina nodinihiny ary hapetraka amina "client" iray (Banky anisan’ny lehibe ao amin’io firenena io) dia tsy afaka ampiasaina mihitsy.
      Nitaraina tamin’ilay orin’asa ilay banky ka noesoriny tsy hiasa ao aminy ity mpiray tanindrazana amintsika.
      Nampiantson’ilay malagasy tompon’ny orin’asa Ranamana hangatahany fanazavana.
      Inona no navalin’ilay Ranamana : izy hono no namorona io "théorie" io fa ny "client" no tsy ampy fahaizana sy tsy misaina.
      Rehefa nodinihina anefa dia tena tsy mihodina ary tsy mety mandeha ilay "process" satria mi-"boucler" eo amin’ny fidirany ka tsy afa-mandroso mihitsy fa mi-"patine sur place" eo.
      Hoy ilay mpampiasa : taiza no nianaranao izao ? Tsy misy sekoly hampianatra ny toe-javatra toa izao mihitsy.
      Tezitra ilay Ranamana (manana DEA izy tamin’izany) ka nisendaotra ary niteny hoe : "Fa miseho anao ho vazaha angaha ianao no sahy mitsara ahy toa izany ?".
      Niafara tany amin’ny tribonaly moa ilay resaka.
      Ny tiana havoitra dia hoe : rehefa samy malagasy dia mifanalika indraindray.

  • 27 avril à 16:26 | Isandra (#7070)

    Mba mpamely an-dRavalo aho, fa henjana be ity namelezan’i Papy Jeannot azy ity :

    « Tena asa raha diso lalin-tsaina lohatra ingahy Marc Ravalomanana, Filoha teo aloha nametra-piàlana sy nitsoaka tatsy Afrika atsimo, sa kosa tena efa nivadika ati-doha, miaraka amin’ireo mpanolotsaina miseho mahay teny frantsay ikoizana...

    Satria ny maha-Malagasy azy mihitsy no tiany nariana rehefa tsisy apoaka intsony eo amin’ny hoe "fanoherana" ara-politika. Any ka tany amin’ny Fikambanana iraisam-pirenena momban’ny Fahasalamana (Organisation mondiale de la santé na OMS) no nitonatonana nanoranoram-poana. Fanafody e fanafody ("médicament") ! Resaka tambavy ity Covid Organics na CVO ity, Ramose, ary tsy misy idiran’ny OMS mihitsy. Fa inona tokoa moa ny hoe "tambavy" sy ny hoe "fanafody" ?« 

    • 27 avril à 17:39 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Madagasikara dia nanasosia ny sata mifehy ny OMS rehefa niditra ho mpikambana tao. Noho io antony io dia ny Lalampanorenana ihany no fehezan-dalàna ambonin’io sata iraisam-pirenena io. Na lalàna fandaminana ny andri-panjakana, na lalàna tsotra, na didy hitsivolana, na didim-pitondrana, ets, dia samy mbola zandrin’io sata io avokoa.

      Ao amin’ny andininy faharoa @ io satan’ny OMS io dia misy toa izao momba ny anjara asa ankinina amin’ny fikambanana :

      u) développer, établir et encourager l’adoption de normes internationales
      en ce qui concerne les aliments, les produits biologiques,
      pharmaceutiques et similaires.

      Mahay teny frantsay tsara angamba i dadabe Jeannot ka mahalala ny dikan’izany. Raha ilay tambavim-pirenena iny izao dia tsy fantatra ny taharo ao anatiny, tsy fantatra ny fatrany tokony hatelina anefa dia namoahana AMM (autorisation de mise sur le marché), toy ny fanafody rehetra. Ny tambavy anefa iaraha-mahalala fa tsy mila AMM satria TSY FANAFODY NY TAMBAVY. Tsy nahita aho aloha teny @ petite vitesse. Tsy hoe satria IMRA no namoaka ilay vokatra dia hoe manarapenitra dia mila AMM. 

      Tsy misy idiran’ny OMS ary izany izy ity raha izany sa tsia ? Aleo Jeannot no hamaly.

    • 27 avril à 18:19 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Tsisdinika,

      Raha mpikambana ao amin ny UNESCO ny Firenena iray, ary mangataka ilay Firenena ny hanoratana ny vakoka iray ao aminy ho isan ny harena sy tahirintsaina iraisampirenena mirakitra tantara iombonana, dia ny fitsipika sy lamina ary fenitra manandanja sy ny masontsivana misy nifanekena eo anivon ny UNESCO no hampiharina sy hitarafana raha azo ekena na tsia ilay fangatahana.

      Rehefa nanaiky sy ekena ilay fanoratana ato afara, dia manaiky ihany koa ilay Firenena fa hampilaza sy hampandre ny UNESCO mikasika izay rehetra fitantanana sy mety ho fikitihina na fikasana hanova ny akora na singa na endrika eo amin ilay vakoka lasa harena iombonana.

      Raha tsy mifanaraka intsony sy mifanohatra amin ilay fepetra sy fitsipika misy ny fikasana ataon ilay Firenena ato afara, moa ve misy hidiran ny UNESCO sa tsia ilay fikitihina ilay vakoka iombonana ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS