Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 mai 2022
Antananarivo | 20h13
 

Justice

Affaire Raissa Razaivola

L’accusée présentée devant le parquet en pleine nuit

vendredi 25 février | Mandimbisoa R.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Raissa Razaivola, cette femme d’affaires accusée de tentative de meurtre qui faisait l’objet d’un avis de recherche par la police nationale. Hier, dans la soirée, un peu avant 22h, elle a été déférée devant le parquet du tribunal à Anosy, avec son enfant de 13 jours, pour être entendue par les juges.

L’accusée a été emmenée par les forces de l’ordre depuis la clinique où elle a accouché quelques jours après le lancement d’un avis de recherche lancé à son encontre. Une situation qui a été dénoncée par la défense de la Raissa Razaivola. « Est-ce que les conditions sont réunies pour qu’on emmène en pleine nuit une femme qui vient d’accoucher devant le parquet », s’interrogent ses qui se sont notamment attaqués au vice de forme dans cette affaire. « Mais qu’est-ce qui presse dans ce dossier », se demandent-ils, tout en révélant qu’ils n’ont pas été informés de ce déferrement et le droit de l’accusée d’entrer en contact avec les avocats n’a pas été respecté.

Contrairement à ce qu’il a été dit, Raissa Razaivola n’aurait pas pris la fuite selon ses avocats. Elle se serait présentée devant les forces de l’ordre. Elle aurait accouché prématurément après avoir appris qu’elle était recherchée.

Outre cette accusation de tentative de meurtre, Raissa Razaivola est également cité dans l’affaire de racket dans laquelle le nom de l’ancien ministre de la Justice, Herilaza Imbiki a été évoqué, obligeant ainsi ce dernier à démissionner de son poste, sous diverses pressions. Cette femme pourrait ainsi une pièce maîtresse dans cette affaire de racket. Des documents sonores concernant cette affaire circulent depuis un moment sur les réseaux sociaux sans que leurs authenticités soient confirmées.

Les avocats de cette mère de famille ont pensé que leur cliente a notamment été entendue par le parquet pour l’affaire de tentative de meurtre. Malgré les dénonciations qu’ils ont effectuées, ils refusent de donner des détails sur cette affaire nébuleuse qui n’en est qu’à son début.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 25 février à 12:21 | lé kopé (#10607)

    Cette Dame , ayant une sulfureuse réputation , a fait l’objet d’une plainte auprès des autorités judiciaires pour plusieurs affaires lui concernant . A commencer par celles déposées par le virevoltant Député du 5ème Arrondissement de la Capitale , pour des motifs bien précis , mais aussi par Fanirisoa Erinaivo, qui s’étonne de la lenteur de la justice . D’autres dénonciations sur l’accaparement des terres pour son profit personnel , mais aussi pour le profit des personnalités qui détiennent l’économie du Pays (REAL TV) , font aussi partie de cette liste de revendications . Mais , malgré toutes ces doléances, elle a toujours pu passer à travers les mailles du filet , avec l’aide de fonctionnaires et de relations véreux . Les victimes attendront avec vigilance , la suite de ses démêlés avec la justice , surtout qu’elle constitue le nœud gordien , dans l’affaire qui a entraîné la démission de l’ancien Ministre de la Justice .Mais jusqu’à l’heure du verdict , elle est encore présumée innocente en tant que prévenue , et les les tractations , et les négociations qu’on a pu entendre sur les réseaux sociaux , ne constituent pas selon la loi une preuve irréfutable . Les conclusions de l’enquête , si enquête il y a , détermineront si elle est coupable ou non , et avec quelle complicité . Salut Les Copains .

  • 25 février à 19:20 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    Il y a 2 versions contradictoires de la réalité concernant dame Raissa.

    Une première version est qu’ elle a été exfiltrée dans un evsan.

    La seconde, c’est qu’elle est bien sur le territoire madagougouesque, et présentée au Parquet en pleine nuit.

    La présentation au Parquet d’une personne en pleine nuit me rend très suspicieux.

    La première version concernant l’ evsan de dame Raissa ne serait-elle pas la vraie réalité ?

    Présenter nuitamment quelqu’un au Parquet permettrait de masquer aux yeux de tous, et notamment de la presse, le visage, et donc de cacher l’identité réelle de la personne, supposée être dame Raissa.

    Cordialement

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS