Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 8 août 2020
Antananarivo | 18h35
 

Politique

Pénurie d’eau dans la capitale

L’Union européenne débloque 65 millions d’euros

vendredi 24 janvier | Mandimbisoa R.

La fin des problèmes de l’eau dans la capitale se profile à l’horizon, jubile le président de la République, Andry Rajoelina sur sa page Facebook. Un financement de 65 millions d’euros vient d’être signé entre l’Union européenne et l’Etat malgache pour améliorer l’approvisionnement en eau dans la capitale. La signature de cet accord a eu lieu au palais d’Etat à Iavoloha entre le vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI), Ambroise Fayolle et le ministère de l’Economie et des finances, Richard Randriamandranto, en présence du chef de l’Etat et de l’ambassadeur de l’Union européenne dans le pays, Giovanni Di Girolamo.

Cet accord de financement entre dans le cadre du projet Tana Water III dont le montant total s’élève à 74 millions d’euros. L’Europe par le biais de la BEI a accordé un prêt de 35 millions d’euros à l’Etat malgache. De son côté, l’Union européenne a soutenu le projet en débloquant 30 millions d’euros dont 27 millions sous forme de don d’investissement et 3 millions destinés à l’assistance technique.

Dans son communiqué relatif à ce projet, l’Union européenne précise que le reste du financement, soit 9 millions d’euros proviendra d’une part de l’Etat malgache (6,5 millions d’euros) et d’une autre de l’organisation à but non lucratif Water& Sanitation for the Urban Poor (2,5 millions d’euros). Petit bémol : le président Andry Rajoelina comme le ministère de l’Economie et des finances indique dans leur communiqué que la contribution de l’Etat malgache s’élève à 2,5 millions d’euros.

Quoi qu’il en soit, pour le ministère de l’Economie et des finances, « la signature de cet accord est un acte symbolique s’inscrivant dans la réalisation du projet Tana Water III en partenariat avec l’Union Européenne. Un acte symbolique car les travaux sont d’ores et déjà en cours, notamment dans l’extension de la station de Mandroseza qui seront prévus s’achever d’ici le mois d’avril 2020 ».

Outre les travaux d’extension de la station de Mandroseza, ce financement devrait contribuer à la construction de trois nouvelles stations de forage et le traitement d’eau dans la capitale. Le président de la République a ajouté que l’extension de la station d’Andekaleka en fait également partie. La réhabilitation des canaux d’approvisionnement en eau d’Antananarivo n’est pas en reste. Par ailleurs, la société d’Eau et d’électricité malgache prévoit aussi l’installation de nouvelles bornes fontaines dans différents quartiers de la capitale. A travers tous ces travaux de construction et de rénovation, la production en eau dans la capitale devrait augmenter progressivement pour atteindre un plafonnement de 100 000m3 par jour qui couvriront les besoins des usagers.

37 commentaires

Vos commentaires

  • 24 janvier à 09:07 | vatomena (#8391)

    Alors qu"à la plus petite des pluies les quartiers sont inondés ; il arrive que le malgache ne trouve pas une goutte d’eau à son robinet ! C’est ça le Madagascar de l’Indépendance,.Honte sur le peuple ou sur le gouvernement.?-De meme,Il est dit que la nature a comblé Madagascar de fabuleuses richesses et pourtant le pays reste un des plus pauvres du monde.Il survit seulement grace à la générosité ,à la pitié que les autres nations ont envers nous. Et on se glorifie de cette situation ! Monsieur le Président fait parade, se glorifie pour avoir reçu une aumone :65 millions d’euros ! et il fait croire que Jirama est sauvé— de meme ,la cession de 60 000 hectares de terres rizicoles à des arabes est censée sauver le pays de la faim.Il y a un mal malgache.Pourquoi chez nous tout se termine en échec et en malversations
    Avec 25 millions d"habitants dont 65% en pleine force de la jeunesse on ne comprend pas cette inertie à se dégager de la pauvreté et de l’immobilisme

    • 25 janvier à 10:14 | tanguy37 (#7699) répond à vatomena

      esperons que cet argent( qui vient de nos impots !!!) serve a quelque chose,et non pas a l ’achat stupide de 4X4 japonais !!!

  • 24 janvier à 09:33 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    On arrive actuellement au projet Tana Water III, cela sous-entend qu’il y avait le projet Tana Water I et II : Quels sont leurs montants et leurs résultats sur l’approvisionnement en eau de Tana (plus de circulation de bidon jaune et plus de queue sur les "points d’eau") ? Si c’étaient des échecs, le projet Tana Water III en a-t-il tiré les leçons/les corrections qui s’imposent ?

    • 24 janvier à 09:42 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      En cas d’échec, on veut également les noms des entités gestionnaires des précédents projets pour qu’elles ne soient plus partie prenante au présent projet sans oublier l’exécution des sanctions à leur encontre en cas de détournement de fonds : Le résultat de ces 2 projets précédents n’est visible ni palpable et personne ne s’en vante non plus quant on connaît notre vantardise légendaire, pourquoi ?

    • 24 janvier à 11:01 | Maxim (#5960) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Pourquoi chercher loin, le projet I et II n’avaient pas réussi c’est pour cela qu’il y a le III.
      En même temps, qu’est ce qu’il a fait ton messie depuis qu’il avait dit qu’il prend en main ce problème d’eau de Tananariviens, sous entendu il s’en foute des autres villes et surtout les villages.

  • 24 janvier à 09:51 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Ces projets Tana Water I et II étaient-ils à l’origine de la création du ministère de l’eau ? Sur quelle période ont-ils été débloqués ?
    Toutes les réponses à ces questions sont les bienvenues.

    • 24 janvier à 11:11 | FINENGO (#7901) répond à plus qu'hier et moins que demain

      @ plus qu’hier et moins que demain (#6149)

      Monsieur le Muslim, Imam des réfractaires, ne fait pas semblant de ne rien savoir sur la corruption qui mine le Pays.
      Pour les plus jeunes l’année 2009 en est une référence.
      Bienvenue au 65 Millions d’€uros de l’Union Européenne, qui iront pour une Grosse partie, sur les comptes offshore de ces Dirigeants indélicats.

      C’est du déjà vu, ça ne vaut pas la peine d’en parler.

  • 24 janvier à 11:57 | sarah (#4600)

    Finalement, on a besoin de ces bailleurs, non ?

    • 24 janvier à 12:09 | vatomena (#8391) répond à sarah

      Mais d’où vient l’argent des bailleurs ? Sont ils sollicités ? Razoel est il quémandeur ou est il démarché ? quels interets cachés sont dans ces prets à des pays insolvables

  • 24 janvier à 12:21 | Isandra (#7070)

    L’argent arrive. Ce n’est pas cet argent qui est important, mais, l’approbation des actions de ce gouvernement qui est derrière.

    L’année 2020 sera l’année du travail et de la récolte pour ce régime, alors que, c’est l’année de la pénibilité pour les détracteurs. Ils sont obligés d’inventer et imaginer tant de choses.

    • 24 janvier à 12:46 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      @ Isandra (#7070)

      Pourras-tu nous dire de qui émane cette approbation.
      Comme le disait si bien Voltaire :
      La Politique est le Moyen pour des Hommes sans Principes, de diriger des Hommes sans Mémoire.
      Cette réflexion, est très proche de ce qui se passe à Babakotoland.

      Quand à l’année 2020, elle ne sera pas différente aux années de misères vécues par le Peuple.
      Ce n’est qu’une année Maudite en plus à vivre pour eux.

  • 24 janvier à 12:57 | Behantra (#9165)

    600 millions d’euros octroyés par la BAD !!
    65 millions d’euros par l’Union Européenne !!

    En 2010 , bôka a menti à tout le monde , en omettant de dire que pour reconstruire cet hotel de ville

    il a vidé le BUDGET destiné à la santé et celui de l’agriculture

    Et cela , je ne l’ai su que l’année dernière :

    Il a fallu hospitaliser d’urgence à l’HJRA un membre de la famille ’ (décédé depuis)

    2eme étage , sans ascenseur , dans une chambre de douze lits et comme il faisait très chaud j’ai ouvert les fenêtres : une nuée de moustiques .. il a fallu refermer

    Si bien que l’on est allé acheter :

    un matelas , des draps , une couverture en laine , un moustiquaire , des oreillers

    Arrivé à trois heures du matin , ce n’est que vers cinq heures de l’aprés midi que des infirmiers sont venus pour nous signifier qu’il faut que l’on aille acheter des aiguilles à la pharmacie du coin pour
    une analyse de sang et débourser illico 800 000 fmg pour ce faire

    Le responsable du service étant ’absent’ une consultation ne pourra se faire qu’à son retour ... deux jours après

    Et c’est ce responsable qui nous a expliqué que si les hopitaux de Tana se trouvent dans cet état
    c’est à cause du détournement de leur budget par bôka pour construire cet hotel de ville

    Des horreurs , et le mot est faible ... des décés qui se comptent par centaines depuis ce fameux 2010

    Ce bôka mérite la prison à perpétuité

    Ps : Si quelqu’un a des infos à propos de l’utilisation de ces 600 millions d’euros ...

    • 24 janvier à 13:15 | FINENGO (#7901) répond à Behantra

      @ Behantra (#9165)

      Bonjour,
      Rien de bien étonnant à ce que vous dites.
      Il y a trois ans j’ai perdu, un ami d’enfance, qui après une chute s’est fracturé le col du fémur, admis à l’hôpital Girard et Robic de Tana, il est resté agonisant dans son lit durant 5 jours, avant que l’on se décide à l’opérer, et il décède le lendemain de l’intervention.

      Ce genre de Pratique ne sort jamais des murs des hôpitaux, et il en va ainsi chaque jour.

    • 24 janvier à 13:15 | vatomena (#8391) répond à Behantra

      Merci pour cette communication . C’est saignant . C’est du vif. Mais cela peut il émouvoir certaine personne pilier du pouvoir en place. Triste réalité des hospitalisations que l’on croyait manapetra.J’ai connu autrefois un pays qui s"apellait Madagascar où les malades étaient soignés gratuitement par l’assistance médicale indigène mais c’était ,il y a longtemps ,au temps de la foutue colonisation .On n’a pas fait mieux depuis...au contraire !

    • 24 janvier à 15:35 | Isandra (#7070) répond à Behantra

      Behantra,

      Comme d’hab, c’est encore une imagination fraîche qui est venu dans sa tête, l’année dernière, pire il la prend pour des réalités.

    • 24 janvier à 17:01 | Vohitra (#7654) répond à Behantra

      Il ne manque plus que l’enivrée et sa langue de vipère remplie de poison mensonger pour peser encore plus sur le malheur des autres...

    • 24 janvier à 21:06 | Maxim (#5960) répond à Behantra

      Merci à Behantra pour le partage.
      On sait déjà c’est que la troupe à Isandra répondra cette triste réalité vécue au quotidien des Malgaches. Eux ils prennent l’Evasan au frais des contribuables pour se soigner à l’extérieur, c’est pour cela qu’elle ne sais pas les fonctionnements de ces hôpitaux publics.

  • 24 janvier à 13:03 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Pour les ONG le ratio est de 80% de frais de fonctionnement et 20 % effectivement investis dans les travaux à effectuer !
    Vu la voracité de la caste ,les frais de fonctionnement doivent etre supérieurs à ce chiffre ,non ?
    Certains vont se verser des salaires en euros bien supérieurs aux smic Francais !
    Les champions du monde dans la discipline du détournement des aides sont les Haitiens ,des milliards disparus (pas pour tout le monde ) !
    Allez vous concourir pour le titre de champions ?

  • 24 janvier à 13:17 | Vohitra (#7654)

    Grand remerciement à tous les contribuables européens, en particuliers les Finengo, Jacques, Vatomena…et aussi les binationaux…qui vivent et accomplissent leur devoir fiscal en Europe…je ne sais pas le cas de notre illustre Betoko, qui lui apparemment est encore occupé par de séries de rencontres dans les rues et ruelles de la capitale Malagasy…

    Oui, grâce à vos efforts et sueurs, vos abnégations, on espérera qu’un jour, enfin, on aura l’occasion de pouvoir profiter des bienfaits de l’eau potable…

    J’ose espérer que vous tous, vous n’allez pas tenir rigueur et nous accuser de n’avoir pas pu savoir prioriser nos besoins vitaux et immédiats…

    Oui, nous avons décidé de construire des stades, de réhabiliter nos patrimoines, de construire un palais de la culture et des loisirs, de construire des prisons…hélas, nous n’avons pas su, encore une fois, prévoir les effets des intempéries et du changement climatique…

    Veuillez oublier nos offenses de 2018 en disant que ce ne sont pas les bailleurs de fonds et partenaires financiers qui vont dicter ce que nous devons faire, et que nous pourrons dans le futur prêter de l’argent aux îles environnantes…

    Et on espère encore, oui, on sait que vous êtes miséricordieux et plein de compassion à notre égard, et que vous allez encore apporter votre soutien et apport financier dans la réhabilitation et la reconstruction du pays dans un avenir proche…

    Oui, car nous avons encore une priorité absolue d’ici quelques mois, la célébration avec faste de la 60ème année de notre indépendance, et la quête pour la revendication de îles Bedinaky, Faly…

    C’est dans le malheur qu’on reconnait ses amis !

    • 24 janvier à 13:21 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      Ainsi,soit il !

    • 24 janvier à 17:15 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Vohitra

      Croyez-vous encore aux aides désintéressées ?
      Ce ne sont pas les impôts des contribuables français que l’UE utilise pour financer ce projet Tana Water III mais c’est juste les miettes des accords ci-dessous :
      "Sur ces 6 pays signataires, 4 pays (Madagascar, Maurice, les Seychelles et le Zimbabwe) ont signé un accord définitif qui est entré en application le 14 mai 2012. Cet accord avec ces 4 pays permet une suppression des droits de douane à 81 % pour Madagascar, 98 % pour les Seychelles, à 98 % pour Maurice et à 80 % pour le Zimbabwe. Les principaux produits exclus de ces réductions de droits de douanes sont les produits agricoles, et selon les pays soit le secteur automobile, le secteur textile, sidérurgique, le secteur chimique, les produits électroniques, etc. Les autres pays de l’AFOA sont encore en cours de négociation pour la signature d’un accord de partenariat économique avec l’Union européenne."

  • 24 janvier à 13:34 | ANTICASTE (#10704)

    C’est un prêt ,faudra rembourser !
    Enfin c’est le peuple qui paiera ,comme d’habitude !

    • 24 janvier à 17:31 | vatomena (#8391) répond à ANTICASTE

      Plus que hier et moins que demain
      Pour ma connaissance pouvez vous m’indiquer quel est le droit de douane à payer aux autorités malgaches pour l’importation d’une voiture française Peugeot 2008 ?

    • 24 janvier à 18:19 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à ANTICASTE

      Vatomena,

      Je ne sais pas pour les voitures neuves et idem au niveau des concessionnaires.
      Mais pour les particuliers et les voitures d’occasions, c’est de l’ordre de 200% du prix : C’est compréhensible car l’état doit combler les manques à gagner sur ses recettes douanières victime de l’accord de partenariat avec l’UE.

  • 24 janvier à 13:55 | ratiarison (#10248)

    Misaotranao NAMA RA-VOHITRA @ny ireo voalazanao fa ny anampiako azy Kely ho fanampiny n’y an’i NAMA "vatomena" Ainsi , soit il dia hoy Aho hoe : AMEN† **

  • 24 janvier à 15:18 | lé kopé (#10607)

    Vohitra ,
    On n’est pas encore à la période Pascale ,mais le ST- Esprit semble vous frapper !!! tant mieux .Mais il ne faut pas oublier les injonctions de la Reine Mère dans la gestion du Pays . Quand le GIC (groupe international de contact , la Francophonie, la COI ...) ,s’invitent dans nos conflits ,au détriment de l’UA (Union Africaine) ou de la SADEC , par principe de subsidiarité , il y a de quoi se poser des questions sur leur authenticité . Mais comme nous sommes bien éduqués ,il faut savoir dire Merci . Pour l’addition , on verra plus tard ...

    • 24 janvier à 16:56 | Vohitra (#7654) répond à lé kopé

      Bonjour lé kopé,

      Voyons la réalité à travers une situation semblable.

      Un ménage ayant un chef de famille avec femme et enfants. La femme s’occupe avec tant d’efforts et de conscience sans faille pour assurer tous les travaux ménagers tandis que les enfants travaillent les champs comme des forcenés et suent corps et âme pour que le foyer puisse avoir de quoi survivre. Et le peu qu’ils arrivent à produire, le chef de famille empoche sans vergogne et emporte ailleurs pour construire et faire vivre un autre ménage là où il compte s’installer plus tard…

      Et voyant la situation inhumaine et devenue dangereuse sur le plan de la dignité, le voisin vienne à la rescousse, apportant de temps en temps de quoi permettre à la femme et aux enfants de l’aide pour les permettre de rester en vie compte tenu de la folie et irresponsabilité du chef de famille…mais le plus grave dans la situation, le chef arrive a encore le culot de voler et emmener dehors les aides octroyés par le voisin compatissant…et non-content de ses actes pires qu’odieux, le chef amène encore dans le foyer ses amis et bandits de l’extérieur pour piller les fruits des labeurs harassantes de ses propres enfants…

      Ainsi, sans le voisinage, la femme et les enfants vont rendre l’âme dans un avenir proche, et le comble de l’histoire, le voisin est devenu l’otage de ses propres actes humanitaires et compassion, et pourquoi ? Car il n’a pas le courage de ramener le chef de ménage ingrat et indélicat à la raison tandis que la femme et ses enfants semblent être résignés à leurs sorts…et ne cessent de prier pour qu’arrive la délivrance…et semblent dépourvu d’audace et de volonté… pour immobiliser le chef dépourvu de moral et habité par le démon…

    • 24 janvier à 17:04 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à lé kopé

      Cette histoire me rappelle étrangement le livre d’Emilson Daniel Andriamalala " Ilay vohitry ny nofy".

    • 24 janvier à 17:28 | Vohitra (#7654) répond à lé kopé

      Et par-dessus tout, un Imam de passage dans le coin, avec ses doigts accusateurs, lancent une fatwa au voisin, la femme et ses enfants…

    • 24 janvier à 18:38 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à lé kopé

      Vohitra,

      Objection votre honneur car les Ayatollah seuls ont le pouvoir d’émettre les fatwa (Ayatollah Khomeiny contre Salman Rushdie auteur des versets sataniques) donc à l’heure actuelle ce sont :
      - Ayatollah Sistani en Irak (démission récente du PM irakien).
      - Ayatollah Ali Khamenei en Iran.
      C’est l’équivalent du Pape dans la religion catholique.

  • 24 janvier à 17:44 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Ne parlons pas de l’optimisation fiscale dont un grand pays comme la France se sente victime des actes des GAFA Américains : Quid d’un petit pays comme nous ?
    J’espère que notre grand économiste du faux-rhum en la personne de Diégo, proposé prochainement au prix de Nobel d’économie sur l’ensemble de ses interventions sur ce cite, va apporter sa contribution non seulement sur l’optimisation fiscale mais également sur les tenants et aboutissants de notre accord de partenariat avec l’UE.

    • 24 janvier à 18:12 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      L’accord prévoit la suppression de 75 % des droits de douane pour les produits européens sur une échange de 20 ans.

      Critique
      Ils sont critiqués, aussi bien dans les pays du Sud concernés, que par les ONG et certains parlements en Europe.

      Plusieurs organisations soutiennent également que cette ouverture serait néfaste pour des pays dont l’économie dépend largement de l’agriculture, tels que les pays d’Afrique de l’Ouest. Des exemples venant de pays connaissant des accords de libre échange depuis plusieurs années (tel que la Jamaïque) montrent la destruction complète de filières agricoles autrefois rentables et l’appauvrissement conséquente des producteurs et des populations rurales.

      L’Union européenne exercerait des pressions sur les pays ACP argumentant que « l’aide au développement » pourrait diminuer jusqu’à 47 % en cas de refus des accords APE dans les délais prévus (31 décembre 2007) faisant ainsi un lien entre des accords « commerciaux » et l’appui au développement. Certains pays insulaires du Pacifique ont fait état de menaces et ont déposé une plainte formelle auprès de la Commission européenne.

      Voilà les cas de rapport de force dans le cadre de la mondialisation et nous autres en notre qualité de "Mpamosavy malemy ka mandripaka ny ao an-trano" ne font rien. Les élites de certains pays Africains se sont levés comme un seul homme pour dénoncer ce partenariat avec l’UE tandis que chez nous, rien de tout cela, même nos parlements l’ont peut-être ratifié comme une lettre à la poste, n’en déplaise à notre président actuel du sénat Rivo Rakotovao.
      On est très fort pour se bagarrer entre nous sur ce faux-rhum et ailleurs mais pas pour défendre nos intérêts face à la mondialisation.

    • 24 janvier à 20:11 | lé kopé (#10607) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Le site ... Mihinambary aza misy latsaka na dia mpamboly no raharahany .

  • 24 janvier à 18:42 | Behantra (#9165)

    A propos de la célébration avec faste , au stade de Mahamasina !!!!

    Pour ce faire , bôka a fait appel à des chinois pour la réféction de ce stade

    J’aimerai bien savoir , à combien s’élève ce contrat et surtout quel ministère va être amputé de son budget ?

    Jusqu’à présent la nandra est incapable de donner des réponses , vérifiables concernent ces fameux 600 mollions d’euros

    • 24 janvier à 20:16 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à Behantra

      C’est financé par la fifa
      ...

      Les ngetroka vont se sucrer grassement au passage. Le président delà caf va prendre son %.

      Les gasy auront le stade et gradins en fonction de ce qui reste. Les chinois sont pas regardant.

      Tu veux un stade à 1000 0000 de $, lu l’aura, un stade à 100000, tu l’auras, puis un stade à 1 millions de ariary si c’est ce qui reste..

  • 27 janvier à 15:40 | Mike Andriantsoa Mic Mec (#10716)

    VELIRANO efa nataon’Atoa Filoham-pirenena Andry Rajoelina t@ Vahoaka io ary io TANTERAHINY io.

    AndryRajoelina = Izay lazainy dia Tanterahiny.

    Tsy maintsy tafita Madagasikara .

  • 28 janvier à 16:14 | alhar (#10842)

    c’est facile aujourd’hui de créer une société à l’étranger avec plus d’avantages :

    https://www.compteoffshore.fr/compte-offshore
    https://www.société-offshore.fr/societe-offshore

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS