Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 29 mai 2022
Antananarivo | 09h05
 

Sport

Football • Eliminatoire Mondial 2010

Imma immole les Comores !

lundi 15 octobre 2007 | Rata
Test réussi pour le « Coach-Conseiller spécial du Président de la République ».

Avec quatre réalisations à son actif et une passe décisive, Faneva Imma a été le bourreau des Comoriens, battus 6 à 2, hier au stade de Mahamasina. Le joueur du F.C. Nantes marque ainsi de belle manière son retour au sein de l’équipe nationale dans le cadre des éliminatoires du mondial 2010. Devant un public clairsemé, le buteur malgache permet à ses coéquipiers de reprendre confiance en signant le but égalisateur à la 30e minute sur une retournée acrobatique. Effectivement, c’est l’équipe visiteuse qui a ouvert la marque dès la 9e minute par Ibor Bakar. Celui-ci a profité de l’hésitation des défenseurs malgaches pour s’engouffrer dans la faille et de violer, après une invincibilité de 450 minutes soit 5 rencontres d’affilées, la cage des Barea.

Menés à la marque, ces derniers, à l’instar des spectateurs, n’ont pas perdu confiance et se ruèrent à l’attaque. On sentait venir l’égalisation à partir du quart d’heure de la partie où Rija Juvence (15e), Rodson Hubert (16e) et Faneva Imma(29e) ont succesivement vu leur tentative échouer. Arrêt du portier comorien, Said hachim Nayef, ou, renvoyée par la barre transversale.

Le festival Imma

La deuxième tentative de Faneva Imma fût la bonne à la 30e minute. Sur un centre de Rija Juvence, l’attaquant Nantais, dos au but, se couche pour effectuer une retournée qui surprend le gardien de l’équipe nationale des Comores. Dix minutes plus tard, ce dernier ramasse de nouveau le cuir au fond de ses filets. La balle traînait dans la surface comorienne et opportuniste, comme il l’est, Faneva Imma la reprend d’une reprise pour marquer son second but personnel, le deuxième des Barea. Un score qui a perduré jusqu’au coup de sifflet marquant la pause.

Tous les moyens sont bons pour stopper les Barea.

La formation hôte entame la seconde période pied au plancher. Tsaralaza Jean de l’Or déborde sur le flanc gauche et adresse un centre. Mais la main d’un défenseur comorien, Yacine Saandi, détourne la balle. Une faute que l’homme en noir, Wellington Koama, sanctionne par un penalty que le buteur du jour réussit de transformer (47e). Et de trois pour l’équipe malgache qui dans un excés de confiance encaisse un second but, également, sur un coup pied de réparation de Ibor Bakar (48e).

L’une-deux entre Rija Juvence et Rodson Hubert prend en défaut la défense adversaire et permet à Faneva Imma de se démarquer. Bien servi, il fusilla le malheureux portier des Comores qui s’avoue vaincu pour la quatrième fois devant le même homme (51e).

Une manche gagnée

A défaut de pouvoir marquer, Faneva Imma renvoit l’ascenseur à Rija Juvence à qui il offre sur le plateau le cinquième but. La messe semble dite. Mais, Rakotondrabe Julien Eric, rentré à la place du dernier réalisateur malgache, ne l’entend pas de cette oreille. Son tir foudroyant fut renvoyé par la barre et Tsaralaza de l’Or, au bon endroit au bon moment, catapulta le ballon dans le but comorien. A cet instant, il ne restait plus que 9 minutes à jouer. Une courte période qui n’a plus influencé le cours du jeu, d’un côté comme de l’autre. Le score resta inchangé au grand bonheur des malgaches qui peuvent pousser un ouf de soulagement. La première manche gagnée, la deuxième dans un mois aux Comores. Croisons les doigts !

====================

Interview : Faneva Imma, l’homme du match

« L’homme aux quatre réalisations ».

Incontestablement, Faneva Imma est l’homme de la rencontre opposant Madagascar- Comores. Bref entretien avec le joueur du Cfa Nantes.

- Un retour ponctué par quatre buts ?
Faneva Imma : C’est grâce à la cohésion du groupe qui dédie cette large victoire au public malgache
- Comment voyez-vous l’équipe nationale ?
Je la trouve en nette progression et en pleine forme. Le choix des éléments s’avère judicieux.
- Et la suite de la compétition ?
Si on multiplie les regroupements, même en intersaison, je suis persuadé que les Barea auront un bon coup à jouer .
- Le F.C.Nantes vous semble réussir ?
Sans hésitation, oui. Mais c’est un peu dommage que je n’y étais qu’au mois de juillet alors que les dirigeants m’ont donné leur accord pour un test depuis le mois de décembre de l’année dernière. Peut-être que j’aurais pu faire mieux, si on m’avait libéré avant.

A noter que Faneva Imma a dèja pris le chemin du retour pour la France, une fois sa mission d’hier accomplie.

Recueilli par Rata

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS