Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 8 février 2023
Antananarivo | 19h18
 

Scanner

Il y a de quoi...

samedi 19 mai 2007 | RaJean

Et voici les nouveaux XV de France ! Evidemment, il ne s’agit pas de l’équipe nationale de rugby mais le nouveau gouvernement de l’ère Sarkozy, coaché par François Fillon. Et surprise, cette équipe est mixte, la parité des genres y est respectée. 8 hommes et 7 femmes. De quoi rendre envieuses nos militantes et intellectuelles malgaches qui attendent toujours leur heure sinon des années tant que le patriarcat et le machisme restent encore ancrés dans notre mode de vie. Et cette ouverture à gauche et au centre et à la société civile, qu’en dire ? Un socialiste, un centriste, des proches respectivement de Ségolène et de Bayrou, occupent dans ce premier gouvernement sarkozien, non des strapontins mais des postes-clés à savoir les Affaires Etrangères et la Défense nationale ! Sans parler du Haut-commissaire issu de la société civile.

De quoi faire pâlir de jalousie les opposants à Madagascar qui réclament sans cesse une ouverture... Mais la question cruciale pour nos politiciens est : seront-ils prêts à appliquer sans arrière pensée le programme politique de celui qu’ils ont combattu ? Au vu et au su de notre pratique politicienne, rien n’est moins sûr. D’autant plus que ceux qui ont milité pour Ravalomanana, qui ont sué sang et eau pour lui, l’accepteront-ils facilement ? N’oublions pas l’adage encore d’actualité à Madagascar : « Izahay no namono ny voay ka ny hafa ve no hiravaka ny vanginy ? » (Traduction littérale : « C’est nous qui avons tué le caïman, et d’autres vont-ils se parer de ses dents ? »). Il y a vraiment de quoi réfléchir !
Mais surtout, n’oublions pas que la France est une vieille démocratie, et en tant que telle, elle peut tout se permettre en politique (...) Mieux vaut donc ne pas comparer l’incomparable.

Justement en parlant de la France, il n’y a pas de quoi gloser quand elle réagit à l’expulsion d’un de ses compatriotes et jésuite de surcroît. En tant que fille aînée de l’Eglise catholique selon l’histoire, son droit est de protéger un des siens,tout comme le droit discrétionnaire du pouvoir malgache est de déclarer « persona non grata » qui il veut ! Le chef de l’Etat, Marc Ravalomanana, de retour de Shangai, a été clair et ferme dans sa déclaration à ce propos (...)

Enfin, terminons par une bonne nouvelle, l’arrivée des groupes électrogènes pour en finir avec ces néfastes délestages. Il y a vraiment de quoi se réjouir !

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS