Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 19 juillet 2024
Antananarivo | 19h54
 

Editorial

Dilemmes multiples pour les 11 candidats

jeudi 19 octobre 2023 |  4366 visites  | Ikala Paingotra

La brutalité sans scrupules utilisée par les forces de répression à la solde du pouvoir a jusqu’à présent fait échouer les tentatives de conquête de la Place du 13 mai. On ne peut donc qu’approuver la décision du Collectif des 11 candidats à renoncer, pour le moment, à cela. Pour donner le change, le Collectif a alors décidé de poursuivre son périple en périphérie (Itaosy, Ambohipo, Tanjombato, Anosibe, Ambodimita etc.), sans risque de confrontation avec les barrages militaires au centre-ville. Sans doute ce revirement empreint de sagesse est le résultat de négociations menées en coulisses par les médiateurs du FFKM. L’effet secondaire est néanmoins le risque de voir leur mouvement perdre de sa dynamique.

Avec ce nouveau schéma, l’honneur est toutefois sauf pour tous, dans une configuration bien malgache du marimaritra iraisana. Le Collectif peut montrer que la lutte et les manifestations continuent avec détermination. Le Préfet de police n’a pas à s’arracher les cheveux qu’il n’a plus, car il garde la maîtrise symbolique de la Place du 13 mai. Les forces de répression évitent de noircir encore plus leur réputation. Le Gouvernement peut affirmer que la démocratie existe, car les gens peuvent manifester et s’exprimer.

Modèle pacifiste à l’efficacité limitée

Toutefois, malgré sa sagesse, ce modèle pacifiste a ses limites. À Madagascar, les crises politiques n’évoluent pas dans le sens voulu par l’opposition sans “animation”. C’est sans doute sur ce point que les première lignes de fracture risquent d’apparaître au sein du Collectif des 11 candidats. D’un côté, pour avoir été parties prenantes en 2002, 2009 et 2018, certains candidats savent que pour maintenir la foule mobilisée et motivée, il faut des buts majeurs qui rassemblent. L’expérience montre que seules les méthodes de voyous et les martyrs que cela entraîne permettent de faire avancer la « cause », comme on l’a vu en 2009, et dans une moindre mesure, en 2002.

De l’autre coté, il y a certainement des voix au sein du Collectif qui rechignent à poursuivre les affrontements avec les forces de l’ordre, surtout après la blessure du candidat Andry Raobelina qui a été à deux doigts de perdre un œil. Le chanteur Dama du groupe Mahaleo, soutien du candidat Tahina Razafinjoelina, a tenté samedi dernier de convaincre devant la presse que renoncer à se rendre sur la Place du 13 mai n’était pas une défaite, mais une victoire du bon sens afin de protéger des vies. Toutefois, même honorable et digne, cet argument ne fera pas avancer la cause des 11 candidats face à un camp prêt à tout pour conserver le pouvoir.

Un autre aspect à ne pas négliger et qui constitue une autre ligne de fracture possible est que le poids politique des 11 candidats est loin d’être le même. La stratégie actuelle du Collectif ramène tout le monde sur une espèce de pied d’égalité artificiel, pendant que Andry Rajoelina continue sa campagne et prend le large. Certains pourraient alors être tentés soit par la violence, soit par l’acceptation de l’élection dans les conditions actuelles. Marc Ravalomanana a conservé un bon réservoir de voix d’électeurs fidèles et nostalgiques. Hajo Andrianainarivelo et Roland Ratsiraka ont également un passé d’anciens candidats avec une base électorale respectable, surtout en région. Siteny Randrianasoloniaiko était sur la lancée de son Mihava Tour, dont la suspension ne peut que lui nuire en cassant une dynamique en sa faveur et dans laquelle il a investi depuis plus de six mois. D’autres candidats, plus ou moins prédisposés à être des zéro virgule, pourraient être tentés par la violence, car ils savent qu’une transition est la seule chance pour eux de participer au pouvoir.

La communauté internationale, dernière chance avant la guerre civile ?

Si les 11 candidats font le choix de renoncer à la violence, la seule option qui leur reste pour faire fléchir les autorités dans le sens d’un assainissement du système électoral est le lobbying envers la communauté internationale. C’est pourtant un pari risqué, devant un Gouvernement qui a déjà montré son absence de scrupules pour arriver à ses fins, et dont le marionnettiste a déjà montré depuis 2009 son absence de considération pour le Droit international. Coup d’État institutionnel, renversement du Président du Sénat sous des prétextes fallacieux, répression brutale sous prétexte de juridisme, retardement à répétition de la mission de la SADC etc. : rien n’est exagéré pour protéger les intérêts d’un clan qui n’a pas trop envie qu’une alternance soulève les couvercles de casseroles sans doutes loin d’être propres.

À tout ceci s’ajoute un élément nouveau depuis quelque jours. À l’initiative du fantasque député Raholdina, puis développées par d’autres « stratèges » de bas-quartiers, des manifestations anti-manifestations de l’opposition ont vu le jour et rompu le côté pacifique des défilés du Collectif des 11 candidats depuis qu’il a renoncé à la conquête du 13 mai. En effet, des provocations et exactions contre des civils se sont multipliées du fait des pro-Rajoelina. Il a fallu que les choses s’aggravent pour que les forces de l’ordre décident enfin hier de faire leur travail, autrement dit s’interposer entre parties belligérantes pour éviter les affrontements. Si cela est un réflexe a priori dans les pays civilisés où les forces de sécurité sont neutres et professionnelles, à Madagascar il a fallu attendre deux ou trois jours. On est même tentés de se dire que c’est l’attention de plus en plus sourcilleuse de la communauté internationale qui a fini par entraîner ce comportement hypocrite.

Dans cette soupe de crabes qui voit fleurir différents noms d’oiseaux qui ne font qu’attiser la tension, on se demande encore s’il y a encore de la place pour la raison, ou si on doit se préparer comme dans les avions avant un crash. Brace for impact ?

-----

17 commentaires

Vos commentaires

  • 19 octobre 2023 à 09:59 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour Ikala Paingotra,

    Le problème majeur du Collectif des 11 candidats est le collectif des Forces de Répression pour la Sauvegarde du pouvoir (FRS) avec en tête la gendarmerie et la police, suivie de l’ armée.

    Ces FRS entravent par une violence sans limite, toutes les manifestations du Collectif des 11 candidats, en étant à la botte du pouvoir inique.

    Pour moi, il faut toujours que le collectif des 11 candidats reste uni, mais reste dans la non violence en incitant à la grève générale, la désobéissance civile, bref toute sorte d’ actions non violentes qui nuisent aux intérêts des tenants du pouvoir.

    La Place du 13 mai revêt une symbolique très importante, mais plus que tout celà, Madagascar ne se résume pas à Antananarivo uniquement, et le mouvement populaire ne doit pas se résumer au seuls intérêts du Collectif des 11 candidats.

    Le mouvement populaire doit essaimer dans tout le pays en y envoyant des délégués de ces candidats, mais pas les candidats eux même, pour que ces derniers ne se dispersent pas, et aient la tentation très humaine somme toute, de jouer chacun en solo sa propre partition en faisant campagne.

    Et à mon avis, il faut contrer intelligemment les FRS, le collectif des 11 candidats devrait inciter tout le peuple à affamer ces FRS.

    Et je repose la question, que se passerait-il, si le tout le peuple décide de couper au sens propre les vivres à tout ce qui touche de près ou de loin aux FRS, si tout le peuple décide par l’ action non violente de refuser l’ argent des FRS contre les vivres à fournir pour nourrir ces derniers :

    https://www.madagascar-tribune.com/Ne-detruisez-pas-la-Nation-lance-le-Premier-ministre.html#forum545649 ?

    Les FRS affamés se rendront bien compte par eux qu’ « Aleo halan’ andriana toa izay halam-bahoaka », et se rangeront du côté du Peuple et du Collectif des 11 candidats, au lieu du pouvoir.

    Et le pouvoir inique deviendra un pouvoir désarmé, un pouvoir sans dents, qui ne pourra plus s’ imposer par la violence.

    Cordialement

  • 19 octobre 2023 à 10:01 | Saint-Jo (#8511)

    Métaphore .

    Après 4 ans d’Occupation [ou de colonisation] , la France est devenue indépendante de l’Allemagne en 1944 !

    Alors imaginer !
    Plus tard , un individu locataire du palais de l’Elysée
    (i) qui jouissait secrètement de la nationalité allemande
    (ii) mais un grand quotidien allemand révèle qu’il a la nationalité allemande
    (iii) au terme de son mandat il se porte quand même candidat à sa réélection
    (iv) d’autres candidats portent l’affaire devant le Conseil Constitutionnel
    (v) les juges du Conseil Constitutionnel prétendent qu’ils ne sont pas qualifiés pour juger cette infraction à la loi constitutionnelle justement
    (vi) l’Allemand annonce alors à une TV allemande que la question est close et que lui , il reste candidat à sa réélection au poste de Président de la République Française !

    (vii) Inutile d’espérer que le très catholique authentique vrai français betsileo de Sahamadio DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne hi-han de cas raté taré ait compris quelque chose à cette métaphore !
    (viii) Je soupçonne même qu’aucun foza et aucun raciste vil colonialiste attardé autoproclamé ’’fransé’’ addict à ce forum aient compris quoi que ce soit à cette métaphore !

    Épilogue.
    Plus on est fou , plus on rigole !
    Ne pas oublier quand même qu’en ce 21e siècle un citoyen d’un pays européen était locataire du palais de l’Elysée !
    Mais lui avait jugé raisonnable de ne pas se porter candidat à sa réélection.
    Mais il est vrai aussi que les Bataves n’ont jamais occupé ni colonisé la France !
    Alors ...

    • 20 octobre 2023 à 10:42 | vatolahy (#11348) répond à Saint-Jo

      Toujours amusant d’entendre un ancien colonisé se flatter d’etre un authentique parisien. Bis ,bis !

    • 20 octobre 2023 à 18:02 | Ibalitakely (#9342) répond à Saint-Jo

      à (#8511),
      Ce n’est pas vraiment la place du treize mai qui est l’objectif du collectif des 11 candidats, mais ce sont plutôt les Députés élus à Antananarivo qui y ont voulu faire des rapports à leurs électeurs. Cependant lorsqu’on a dit, le préfet de police en l’occurence, à ces 11 candidats qu’ils ne peuvent pas rassembler des gens que dans un endroit clôt & fermé, ils ont donc fait une demande [faite par RAOBELINA Andry avec la responsable commerciale de Tafita] pour l’utilisation du palais des sports & de la culture mais c’est ce même préfet de police qui ne leur a point donner l’autorisation y afférente. Commence alors les diabe débutant sur les « portes » d’Antananarivo [Ampasapito, Ambodimita, Tanjombato, Andavamamba, Itaosy, ...]. Pourtant & au même moment les fozaorana volomboasary ont pu se réunir en plein air à lAréna.

    • 20 octobre 2023 à 19:26 | Ibalitakely (#9342) répond à Saint-Jo

      Fa ny Ntaolo efa ela no nahalala fa ny hery tsy mahaleho ny Fanahy !! Weight hand sea, oadray inona koa izany lazaiko marina ??
      * Tsy tokony ho adino koa inona avy ireo hevi-dehibe efatra no mahatonga an’io collectif des 11 candidats io :
      1)- tsy mila vazaha miara-milatsaka ho fidiana aminy.
      2)- Avaozina tsara tanteraka ny lisitry ny mpifidy.
      3)- Ovaina ny mpikambana ao @ CENI.
      4)- Soloina CES ny HCC. Noho izany → TSY MISY MATAHOTRA FIFIDIANANA FA DIOVY ALOHA NY TOKOTANY ILALAOVANA !!

  • 19 octobre 2023 à 12:21 | Isambilo (#4541)

    Il y a aussi un avantage à ne pas faire une fixation sur la Place du 13 Mai : les forcesde répression ne peuvent pas être partout en même temps. Et les provocateurs de Raholdina ne peuvent pas être partout non plus, sauf à risquer de se faire lyncher. D’autant plus que la population les identifie rapidement.
    Pour moi le but de ce collectif est de disqualifier le vazaha taratasy. C’est en partie fait auprès de la communauté internationale.

  • 19 octobre 2023 à 13:19 | Lucile (#11487)

    URGENT
    MIKASA HISAMBOTRA IREO VONDRON’NY KANDIDA 11 NY HERIM-PAMORETANA

    Antsoina isika vahoaka manodidina azy ireo HANAO ANDRIMASOM-POKONOLONA

  • 19 octobre 2023 à 13:19 | Lucile (#11487)

    URGENT
    MIKASA HISAMBOTRA IREO VONDRON’NY KANDIDA 11 NY HERIM-PAMORETANA

    Antsoina isika vahoaka manodidina azy ireo HANAO ANDRIMASOM-POKONOLONA

    • 22 octobre 2023 à 19:56 | Lucile (#11487) répond à Lucile

      A Saint Jo - 20/10/23 - 10h17
      Bonjour Saint Jo,
      Merci pour votre réponse qui brosse le tableau autour de ce personnage d’une manière réaliste.
      On ne peut pas lui enlever ses bonnes intentions et son action concrète à Akamasoa.
      Mais...tout d’abord : c’est un être de chair et de sang et ...ma foi 😂 :
      - peut-être a t-il cédé à quelques tentations... impardonnables dans la foi catholique ,
      - peut être que quelques dons en provenance de Monaco servent à autre chose qu’à Akamasoa...
      - peut-être est-ce une des raisons pour lesquelles , malgré de forts appels du pied : le prix Nobel de la paix ne lui a pas été décerné...
      Que de questions ! J’en ai mal à la tête 😅
      Tout ça pour dire plus sérieusement, que d’une façon générale lorsque vous trahissez votre idéal et que vous vous compromettez quelque qu’en soit la raison, vous ne valez plus grand-chose sinon à servir de porte-flingues à ceux qui vous tiennent pour une raison ou pour une autre .
      Bonne soirée.

  • 19 octobre 2023 à 20:44 | Lucile (#11487)

    Étonnant le silence assourdissant d’une « autorité morale » telle que le Père Pédro devant l’embrigadement forcé de ses ouailles par les 🍊...

    Voici ce qu’il disait en 2017, du temps de la présidence d’ANR : il pourrait encore le redire aujourd’hui....

    https://www.koolsaina.com/pere-pedro-livre-insurgez-vous-scandale-indifference-misere/

    • 19 octobre 2023 à 21:04 | Lucile (#11487) répond à Lucile

      Peut-être est-il à la pêche 🎣🎣🎣 à Monaco 💰💰💰.c:est quand même plus cool que le lac Léman , et ça rend plus de services...

    • 19 octobre 2023 à 21:05 | Lucile (#11487) répond à Lucile

      Peut-être est-il à la pêche 🎣🎣🎣 à Monaco 💰💰💰.c:est quand même plus cool que le lac Léman , et ça rend plus de services...

    • 20 octobre 2023 à 10:17 | Saint-Jo (#8511) répond à Lucile

      Pedro ,
      ce montreur d’ado Gasy miséreux dans le Sud-Ouest de la France en été , comme l’avaient fait dans les foires des villes et villages les montreurs d’ours de jadis ,
      tient un double langage contradictoire .

      Quand ce Pedro est à Akamasoa , il fait de la lèche à son pote très catholique authentique vrai français betsileo de Sahamadio DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto 6e d’âne hi-han de cas raté taré.

      Mais quand Pedro est hors des frontières madagougouesques il expose clairement les maux et la misère très grave dans laquelle son pote très catholique a plongé et maintient à dessein [s’il vous plaît !] des dizaines de millions de madagougouesques !

      Cette double attitude contradictoire est-elle due à sa recherche d’efficacité dans sa pratique universelle de la mendicité ?

      Réponse : misitery izany , Zanako !

    • 22 octobre 2023 à 20:00 | Lucile (#11487) répond à Lucile

      A Saint Jo - 20/10/23 - 10h17
      Bonjour Saint Jo,
      Merci pour votre réponse qui brosse le tableau autour de ce personnage d’une manière réaliste.
      On ne peut pas lui enlever ses bonnes intentions et son action concrète à Akamasoa.
      Mais...tout d’abord : c’est un être de chair et de sang et ...ma foi 😂 :
      - peut-être a t-il cédé à quelques tentations... impardonnables dans la foi catholique ,
      - peut être que quelques dons en provenance de Monaco servent à autre chose qu’à Akamasoa...
      - peut-être est-ce une des raisons pour lesquelles , malgré de forts appels du pied : le prix Nobel de la paix ne lui a pas été décerné...
      Que de questions ! J’en ai mal à la tête 😅
      Tout ça pour dire plus sérieusement, que d’une façon générale lorsque vous trahissez votre idéal et que vous vous compromettez quelque qu’en soit la raison, vous ne valez plus grand-chose sinon à servir de porte-flingues à ceux qui vous tiennent pour une raison ou pour une autre .
      Bonne soirée.

  • 20 octobre 2023 à 07:39 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Dilemmes multiples pour le pouvoir foza :

    Les FRS (Fozas Ripoublicaines de Sécurité = d’ abord le binôme [gendarmerie et police] + l’ armée) ne pouvant être partout, car il faut tout à la fois, poursuivre le collectif des 11 candidats, toujours verrouiller l’ emblématique Place du 13 mai, avoir un dispositif de quadrillage de la Capitale, mais aussi pouvoir suivre ce qui se passe ailleurs dans les provinces,
    le pouvoir inique utilise comme supplétifs les pauvres hères des bas quartiers tout à la fois dans une stratégie de violence, d’ intimidations et de provocations :

    https://www.koolsaina.com/video-la-strategie-de-la-violence-orange-denoncee-par-les-internautes/

    Cordialement

  • 20 octobre 2023 à 09:28 | umberto (#10893)

    Divide et impera !!

    • 20 octobre 2023 à 10:49 | vatolahy (#11348) répond à umberto

      Qui fait le plus ,qui fait le mieux pour les deséhérités d’Akamasoa ? le père Pedro ou l’autoproclamé parisien Saint Jo ?C’est Saint Jo bien sur .Grace lui soit rendu !

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS