Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 octobre 2021
Antananarivo | 04h20
 

Sport

Football • Madagascar - Côte d’Ivoire

Didier Drogba, le grand absent !

jeudi 5 juin 2008 | Rata

La rumeur semble confirmée, Didier Drogba ne sera pas à Mahamasina ce dimanche. Absent lors de la rencontre de son équipe face au Mozambique (1 - 0) le week- end dernier, l’attaquant vedette de Chelsea fera encore défaut pour la deuxième sortie des Eléphants. Les raisons avancées pour expliquer cette absence de Drogba divergent, d’autres annoncent une hypothétique sanction à l’endroit du meilleur joueur africain 2007 alors que d’autres sources, notamment de la presse Ivoirienne, parlent d’un malaise certain au sein des Eléphants de la Côte d’Ivoire. On ne sait pas si ce malaise a trait à la nomination de Vahid Halilhdozic au poste d’entraîneur ou à autres choses. « Je ne suis pas venu pour contrarier quelqu’un ou obliger quelqu’un à jouer pour son pays…. Je ne vais pas choisir des joueurs qui choisissent les matches », précise le coach de la sélection nationale ivoirienne à la veille du match contre la Mozambique. En effet, à part Drogba, d’autres stars n’ont pas également répondu à l’appel du coach dont Kader, Kalou, Dindane, Arouna. Personne n’est en mesure jusqu’à ce jour, de confirmer ou d’infirmer, si ces éléments emboîteront les pas de leur attaquant en refusant eux aussi de faire le déplacement à Madagascar.

==========================
- Barea de Madagascar : « On implore le soutien du public »

A l’unanimité, les membres de l’équipe nationale Malagasy sollicitent le soutien des spectateurs. Une demande qui ne se limite pas seulement à la rencontre de ce dimanche face aux Eléphants de la Côte d’Ivoire. C’est le message que les Barea veulent transmettre à leurs supporteurs.
« Je suis persuadé que nos joueurs sont capables de faire quelque chose lors de ces éliminatoires du mondial 2010, mais il faut que le public les soutient à fond jusqu’au coup de sifflet final », affirme Soamady, un des coachs de l’équipe nationale, à l’issue de la séance d’entraînement d’hier au stade d’Alarobia.

« Les petites fautes d’inattention, les mauvaises passes, les contrôles ratés et bien d’autres, peuvent toujours survenir dans une partie, mais ce n’est pas une raison pour huer ou siffler les joueurs », préconise-t-il. Au contraire, d’après toujours ce technicien qui s’est dit impressionné par le comportement du public Botswanais, l’encouragement durant ces moments de flottement leur fera du bien. « C’est grâce à l’appui de son public que la sélection nationale du Botswana a pu nous tenir en échec », renchérit un autre joueur qui ambitionne de marquer de ses empreintes la rencontre de dimanche.
A propos de ce match capital, les joueurs sont conscients de la valeur de l’équipe d’en face, même sans Drogba et les cadres, mais ils promettent de faire le maximum. Le moral des Barea est au top à trois jours de la confrontation et ce n’est pas Lalaina Nomenjanahary, le dernier appelé à intégrer le groupe, qui dira le contraire. La balle est dans le camp du public.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS