Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 8 avril 2020
Antananarivo | 23h00
 

Sport

Jeux des îles : Athlétisme

Des privés viennent en aide !

mardi 12 juin 2007 | Rata

Le groupe Sipromad et la Fondation Akbaraly apportent leur soutien à la discipline de base en vue des 7e jeux des îles. C’est au lieu de travail du parrain de l’athlétisme en l’occurrence le ministre Marcel Ranjeva à Anosy que les deux partenaires représentés par Hugues Raharimanantsoa et Cinzia Akbaraly ont remis hier, le don d’une valeur estimée à Ar.10 millions.

« On est venu pour soutenir les athlètes suite à la demande du ministre Ranjeva », déclarait la représentante de la fondation Akbaraly à l’assistance composée du ministre des Sports, des directeurs généraux des organismes rattachés au sport (Tafita et Coji), du président de la Fédération malgache de l’athlétisme et des présélectionnés. Elle a tout de même précisé, lors de l’entretien avec la presse, que la fondation est prête à aider d’autres disciplines si ces dernières en font la demande. Une aubaine pour ceux qui se sentent lésés ou mal lotis contrairement à l’athlétisme. En effet, si on se refère à la déclaration hier de Ravaolahy Augustin, représentant des athlètes, pour l’athlétisme tout baigne. « Avec l’appui de l’Etat et des privés, jamais on avait eu une si bonne préparation », jubile le coureur de demi-fond, un prétendant à la plus haute marche du podium. L’ayant pris sur les mots, le maître des lieux a martelé à l’endroit des athlètes que « Vous avez dèjà eu tout ce que vous avez demandé, même plus. Il n’y a plus aucune raison pour que vous ne raffliez pas le maximum de médailles aux jeux des îles ». Pour sa part, le ministre des Sports, Philémon Rabarison a rappelé à tous que l’athlétisme figure parmi « les disciplines pourvoyeuses de médaille et une partie de la victoire des malgaches en dépend ».

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS