Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 3 décembre 2020
Antananarivo | 10h40
 

Sport

Football • Ajesaia

Des joueurs en instance de départ

mercredi 14 mai 2008 | Rata

Dépouillé mais heureux ! Quatre éléments de l’Ajesaia première division s’apprêtent à quitter bientôt leurs coéquipiers du club. Il s’agit de l’attaquant Yvan Rajoarimanana, les défenseurs Mamy Gervais Randrianarisoa et Sedera Andriamparany ainsi que le milieu de terrain, Lalaina Nomenjanahary dit Bôlida. un départ massif qui laisse un grand vide au sein de la formation d’Antanikatsaka. Toutefois, ce club peut tout de même s’estimer heureux d’avoir réussi à « exporter » ses progénitures. Bôlida a déjà quitté la Grande île, samedi dernier et a déposé ses valises le même jour à l’île de La Réunion où il évoluera pendant une saison au sein de l’équipe de St Pierre. En contrepartie de la libération du meilleur joueur de la « THB champion’s league 2007 », l’Ajesaia recevra une compensation financière du club d’accueil ainsi qu’un pourcentage du transfert, au cas où il serait enrôlé par un club professionnel en Europe. L’international malgache sera rejoint d’ici peu à St Pierre par un compatriote, non moins coéquipier de club et de la sélection nationale, en l’occurrence Yvan. Un virevoltant attaquant de petite taille aux grands talents qui, lors du déplacement des Barea au tournoi de l’indépendance à l’île Maurice, a été sollicité par le Leader du championnat local, Curepipe. Outre ces deux joueurs, le capitaine de l’Ajesaia et le défenseur latéral droit figurent également sur le tableau des partants. Dans un premier temps ils vont passer un test, en Allemagne pour Mamy Gervais et à Nantes pour Sedera. Selon le Président de l’Ajesaia, « il vaut mieux pour Sedera, qui n’a que 18 ans, intégrer d’abord un centre de formation, d’où le choix de celui du F.C.Nantes ». Un centre qui héberge, jusqu’à preuve du contraire, un autre attaquant malgache, à savoir, Voavy Paulin issu également de l’Ajesaia avant d’être transféré à St Paul de la Réunion.

Concernant la filière allemande, le filon a été découvert par Franz Gerber qui, en faisant appel à un de ses protégés de l’équipe nationale, est sans doute convaincu de sa capacité à évoluer sur les terres de Franz Beckenbauer.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS