Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 27 janvier 2020
Antananarivo | 22h48
 

Sport

Basket-ball

Dernier regroupement dans le calme pour les basketeurs

mercredi 16 juillet 2008 | Ax’s

Les éléments qui vont former l’équipe national en basket ont entamé leur regroupement hier à l’ANS Ampefiloha. Un entraînement qui, à première vue, se passe vraiment dans un calme plat. Malgré les hauts et les bas que l’équipe masculine vient de subir, surtout avec le présupposé non-départ pour les Seychelles, ils ont tout de même procédé à leur dernière phase de regroupement. Durant les 10 jours d’entraînements que vont passer les joueurs, ils auront surtout à améliorer leur automatisme collectif ainsi que leur mémoire tactique. « En effet, une grande faille se fait encore sentir à ce niveau lorsqu’on a testé ces joueurs » fait remarquer Randrianarivelo Jean De Dieu, l’entraîneur chargé de leur encadrement. Pour ce regroupement finale, l’accent sera spécialement mis sur l’amélioration des tehniques et tactiques du jeu d’ensemble, que ce soit en défense ou en attaque. Ainsi, ces sélectionnés auront également à parfaire leur adresse au panier. Comme ces basketeurs ont déja perfectionné leurs techniques individuelles et amélioré leurs conditions physiques lors du deuxième regroupement, cette fois ils ne feront juste qu’une petite révision comme on dit.

Mais ces remises à niveau sont autant valables tant pour les équipes masculines que féminines.

Quid des terrains ?

« Je suis satisfait de cette sélection, elle répond aux critères que la fédération a souhaité » s’enthousiame Randrianarivelo. « Je n’ai pas encore eu l’occasion de voir les U -17 des îles soeurs en oeuvre, mais je reste optimiste quant à la réussite de nos équipes » s’exulte-t-il. Si auparavant le gabarit demeurait le principal handicap de nos athlètes, maintenant il en est tout autre. En moyenne ces joueurs mesurent 1m70, d’autant plus qu’avec un bon encadrement, il ne reste plus qu’à mettre sur le terrain ces atouts. Cependant, d’aucuns ne nient que les autres équipes en lice ont eux aussi un bon niveau, une bonne raison de ne pas les sous-estimer. « Le seul hic pour que nos entraînements se passent bien, demeure du fait que nous n’avons pas de terrain disponible pour nous entrainer au mieux. On passe d’un site à un autre pour pouvoir s’entrainer. » déplore l’encadreur des équipes masculines. Madagascar et La Réunion seront dans le même poule, elles vont disputer la première et deuxième place. D’après ce système de jeu, Madagascar est donc qualifiée d’office en demi-finale.

axs.tribune@gmail.com

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS