Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 12 août 2022
Antananarivo | 21h16
 

Sport

Football - Eliminatoires CAN 2023

Défaite des Barea face aux Blacks Stars du Ghana

jeudi 2 juin | Mandimbisoa R.

Lors de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) du groupe E, le Ghana, mondialiste, 11e en Afrique, a pratiquement terrassé Madagascar (22e en Afrique) qui n’a qu’une seule participation à la CAN, comme palmarès. Le score était lourd, trois buts à zéro, dont les deux premiers encaissés en l’espace de trois minutes, en seconde période. Les Barea amorphes n’ont pas pu faire grand-chose face à la détermination de la bande à André Ayew, qui a fièrement mené les jeux des Ghanéens.

Dès la première période, la domination ghanéenne était manifeste, 80% de possession des balles étaient ghanéennes. Les Blacks Stars jouent pratiquement en demi-terrain, dans le camp malgache. Ils multiplient les occasions de buts, notamment à travers les coups de pied arrêtés, coups francs et corners. Mais ils se sont heurtés à un Nina Razakanirina, l’imparable gardien de but malgache, aligné pour la première fois en sélection par les différents sélectionneurs. Parades, arrêts in extremis, le grand gardien de but du club local, Fosa Juniors, a tout donné pour empêcher sa case inviolée jusqu’à la fin de la première période.

Mais le retour du vestiaire est favorable aux Ghanéens qui ont trouvé faille à la 53e minute de la rencontre grâce au joueur de l’Ajax Kudus, à la 53e. Félix Afena Ohene-Gyan qui évolue avec le club de l’AS Roma a alourdi le score trois minutes plus tard. Puis, il y a eu le troisième but de Bukari, l’attaquant de Nantes. Les Blacks Stars qui vont participer au mondial du Qatar cette année étaient plus fort que les joueurs de Nicolas Dupuis de retour à la tête de la sélection malgache.

La défaite était plus ou moins prévisible pour les Barea. Avec un manque de préparation et l’absence de plusieurs titulaires, la mission était difficile dès le départ pour l’équipe nationale.

13 commentaires

Vos commentaires

  • 2 juin à 09:19 | Besorongola (#10635)

    Nicolas Dupuis.
    Comment avez-vous atterri à la tête des Barea (zébus) ?
    Moi, j’ai rejoint l’équipe nationale de Madagascar en mars 2016, à la suite d’un appel téléphonique du président Ahmad, qui, à l’époque, dirigeait la Fédération malgache de football. J’étais plus son appui technique et officiellement sélectionneur depuis deux ans et deux mois. J’ai été très bien accueilli. Et la langue française m’a beaucoup aidé à vite prendre mes marques. Il faut dire qu’aussi j’ai eu la chance de tomber sur le président Hamad et puis sur des gens qui m’ont mis à l’aise tout de suite. Les joueurs aussi m’ont bien accueilli, comme le capitaine Faneva. Il y a eu le feeling et un bon contact dès le départ. Pourtant, j’avais reçu d’autres opportunités pour travailler ailleurs en Afrique, mais j’ai toujours pensé que l’idéal était de rester à Madagascar.
    Par Gilles Tournoux
    Le 26 janvier 2019 à 08h35
    Tout Madagascar est désormais à ses pieds. Nicolas Dupuis n’a même plus un moment à lui quand il part flâner sur l’avenue de l’Indépendance à Antananarivo, la capitale malgache. La foule veut toucher, saluer le nouveau sorcier blanc ou le Divin Chauve, comme on le surnomme désormais là-bas. « On a une notoriété qui dépasse les bornes », garantit l’homme de 51 ans, devenu un héros national. Comme tous ses joueurs de la sélection malgache, qu’il dirige depuis mars 2017 et son départ d’Yzeure, à l’époque en CFA, où il avait toujours entraîné.

    Le 16 octobre dernier, le Français, né à Moulins, dans l’Allier, a décroché la lune pour tout un peuple. A savoir une qualification historique pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 — du 15 juin au 13 juillet en Egypte — grâce à une victoire (1-0), le 16 octobre, face à la Guinée Équatoriale, à Mada. Dans un stade Mahamasina bondé et en ébullition.
    30 avril 2019.
    Nicolas Dupuis n’est plus le sélectionneur de Madagascar, précise un communiqué de la Fédération malgache de football (FMF) diffusé sur les réseaux sociaux. Les Barea, à une victoire face au Niger de se qualifier à la CAN 2022, seront dirigés par l’ancien Parisien Éric Rabesandratana, qui assurera l’intérim pour les deux prochaines rencontres en juin, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

    Au-delà de ses « choix stratégiques et tactiques défaillants » , Dupuis est accusé d’ « immixtion dans les affaires administratives, commerciales et financières » ainsi que d’ « avoir négligé son rôle d’encadreur » . Arrivé en sauveur en 2017, l’ancien entraîneur d’Yzeure était parvenu à convaincre une kyrielle de binationaux, dont plusieurs Réunionnais (Melvin Adrien, Jérôme Mombris, Thomas Fontaine, Romain Métanire et bien sûr Jérémy Morel), de porter le maillot malgache. Un temps salué et récompensé par une première participation à la Coupe d’Afrique des nations (2019), Dupuis est accusé d’avoir tiré un gros profit personnel et politisé son succès jusque dans les sphères de la présidence malgache, dont il est devenu proche conseiller.

    • 3 juin à 11:20 | Ibalitakely (#9342) répond à Besorongola

      La vraie raison de la défaite des Barea c’est que l’argent puisé dans les caisses de la Cnaps est peu suffisant pour m’sé Dupuix, il demande un peu plus pour de meilleurs résultats.

  • 2 juin à 09:28 | Besorongola (#10635)

    REFAIRE DU NOUVEAU AVEC LES ANCIENS SERAIT-IL POSSIBLE ?

    A l’heure ou la FMF s’était rassemblée pour nommer Nicolas Dupuis comme étant le nouveau ancien DTN de la Barea , plusieurs enquêtes de corruption à son sujet ont été menées à leur terme. A Madagascar comme en France.

    Le 15 février 2021 : Nicolas Dupuis perçoit 75 000 000 ariary d’honoraires de la CNAPS pour "frais de représentation". Cela correspond à 50% du montant de son contrat avec la CNAPS, soit 150 millions d’ariary. A partir de ce moment-là, une enquête est diligentée.

    Le 30 avril 2021 : Nicolas Dupuis est suspendu de son poste de sélectionneur. Il est remplacé par Eric Rabesandratana

    Le 12 mai 2021 : confirmation de la suspension de Nicolas Dupuis par le Tribunal administratif.
    Entre temps, plusieurs enquêtes sont menées en parallèle sur le passif de l’ancien sélectionneur :
    • Fausses factures de frais de représentation à la CNAPS

    • Falsification de chèques de sponsoring pour un montant de 20.000 euros à Moulins Yzeure foot : Nicolas Dupuis a signé une reconnaissance de dettes et a accusé sa famille d’avoir encaissé le chèque « par erreur »

    • Une transaction financière douteuse de 180.000 euros avec Gedimat

    • Une relation d’intérêts politiques et personnels avec Guy Chambefort (maire d’Yzeure et député français) : des prêts personnels et des avances sur salaires

    • Des conflits d’intérêt avec le directeur de la régie de la cantine d’Yzeure et avec Pierre-André Périssol, maire de Moulins dans l’Allier.

    En novembre 2021, à la fin du contrat ponctuel d’Eric Rabesandratana, il revient en force, et manipule certains membres de la FMF pour arriver à ses fins et faire annuler sa suspension.

    Le 5 octobre 2021, Raoul Arizaka exclut 4 membres exécutifs de la FMF : Alfred Andriamanampioa, Erick Raveloarisoa, Alexandre Lay Mein, et Sandrina Michela Andriatsimialona, qui ont acté une destitution du président de la FMF, sans toutefois attendre l’aval de la Fédération internationale du football (FIFA) et de la Confédération africaine du football (CAF).

    Le 9 février, le Comité Exécutif dissident, malgré son exclusion, lance un appel à candidatures pour 5 coachs :
    L’Entraîneur de l’équipe nationale masculine A (BAREA),
    L’Entraîneur national équipe CHAN, COSAFA et UFFOI,
    L’Entraîneur national équipe féminine,
    L’Entraîneur national équipe Beach soccer,
    L’Entraîneur national équipe U17
    et un DTN

    Le 12 février 2022, Nicolas Dupuis crée une « nouvelle » page officielle de la FMF sur Facebook, avec le logo officiel.

    Nicolas Dupuis appelle les joueurs, leur annonçant qu’il est le nouveau DTN, pour les convoquer à un match amical et à un prochain regroupement fin mars, dans la fenêtre FIFA.

    Le 3 mars, une lettre de convocation au regroupement Barea est envoyée, signée par le SG désigné par Alfred, RAVELOJAONA Harimanantsoa
    Le SG qui signe cette lettre a été déboutée par décision de justice le 10 mars 2022.

    Le 4 mars, un match amical contre le Togo est annoncé. La fédération du Togo, après connaissance des poursuites contre Nicolas Dupuis et de son illégitimité, annule le match amical.

  • 2 juin à 10:14 | MALIBUC (#9345)

    J’ai cherché partout pour trouver un ancien joueur de Division d’Honneur qui coach une équipe Nationale, ben devinez quoi ?
    Je n’en n’ai pas trouvé.
    Oh si pardon, à Madagascar....
    Les Barea sont bien à l’image du pays.

  • 2 juin à 10:19 | kartell (#8302)

    Visiblement, ce Dupuis avait le profil requis pour ce job de mercenaire qui d’ailleurs ne pouvait pas lui échapper compte-tenu de son contexte familial et endémique.
    Recommandé par Ahmad, on mesure mieux les valeurs extra sportives qui ont dû jouer un rôle prépondérant dans cette nomination où le sport sert de trompe-l’œil pour d’autres ambitions plus sonnantes et trébuchantes..
    Le Schtroumpf ambitieux a trouvé chaussure à son pied et surtout à un égo qui jusqu’ici n’avait foulé que les stades de province profonde, une place de choix dans celui d’une capitale endémique, adulé par toute une nation en quête de respectabilité footballistique…
    Sauf que ce scénario nanar,ne suffira pas pour faire d’une équipe de joueurs techniquement moyens, des futurs champions en puissance …
    Hier soir, le Ghana était trop fort et a dominé les Barea de la tête au pied, face à une équipe endémique qui n’a fait que subir en dehors d’un jeu stérile de passes au-delà des dix-huit mètres adversaires ..
    Aucune personnalité n’est ressortie de cette équipe, avec un gardien de but emprunté, bref, il reste beaucoup, beaucoup de travail à ce coach, providentiel, pour faire de ses ambitions une réalité de terrain !..

  • 2 juin à 11:56 | vorona (#8254)

    Continuez à taper sur Dupuis, en occultant sciemment l’essentiel de ce qui doit donner un niveau moyen à une équipe nationale, à savoir la formation des joueurs ! C’est de l’habituel ici, faire croire, et cacher derrière le baobab tout le reste plus important qu’il ne faut surtout pas montrer à la population !
    Pour info le Ghana déjà a joué une demi de CdM (2010) et des sessions CAN grand niveau !
    ALEFA BAREA !

  • 2 juin à 12:04 | purgatoire (#11152)

    C’est vrai que leur stade est beaucoup moins beau que le nôtre et le Ghana n’a pas leur nom d’inscrit sur leur maillot ? Déjà enfants gâtés ?? Il y a le papier d’emballage et ce qu’il y a à l’intérieur … nous on a juste le papier d’emballage

  • 2 juin à 12:41 | lé kopé (#10607)

    Revenons au Match d’hier , au niveau purement technique et tactique , et sans état d’âme . Le sélectionneur français , adulé par la population grâce à notre qualification aux quarts de Finale de la CAN 2019, mais honni par les bien pensants et intellectuels de ce Pays , a étonné plus d’un par la composition de l’Equipe , et surtout par sa stratégie . En effet , il a titularisé d’emblée quatre joueurs...locaux , et a opté pour un 3-5-2 en début de rencontre .Cette option stratégique était téméraire , et avait pour objectif d’avoir un milieu de terrain compact, pouvant enrayer les attaques adverses , et servant de courroie de transmissions , lors des sorties de balles, pour la partie offensive. Malheureusement , cette tentative a échoué et pendant les trente premières minutes , nous avions galéré , et la possession de balles , en faveur des Ghanéens a été flagrante . En constatant les défaillances de notre formation , et surtout les failles sur notre flanc gauche , avec un Mamy Gervais tétanisé par l’enjeu , et sa première titularisation en Match International , nous avions évité un Penalty (sans le VAR). La mise en place d’un 4-4-2 nous a permis de garder un score vierge en première mi-temps . Avec ce score de parité , la deuxième mi-temps donnait une lueur d’espoir car nos expatriés qui trônaient sur le banc des remplaçants, allaient donner un peu plus de vivacité dans le jeu . Parmi eux Njiva au milieu du terrain , le viirevoltant Voavy Paulin , et Arnaud, mais ils n’ont pas pu apporter la petite touche que l’on attendait d’eux . L’estocade est venue , quand deux buts successifs , par des fautes d’inattention (perte de balles de Loïc Lapoussin dans une zone dangereuse , et le deuxième , un mauvais marquage sur le premier poteau , à la suite d’un corner), nous ont cloué au piloris. Le troisième but couronnait le tout à la 86ème minute , malgré les exploits du Gardien de but local , Nina , qui a su faire oublier l’ancien titulaire de la CAN 2019, Melvin Adrien . Le Match de Dimanche Prochain , contre les Palancas Negras d’ Angola ,sera décisif pour espérer aborder la suite de la Compétition avec un peu plus de sérénité. Est ce que la titularisation des Expatriés , comme ceux des Blacks Stars sera la solution ? Advienne que pourra !!! Salut les Copains .

  • 2 juin à 14:14 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    C’est ni le moment ni l’heure de leurs (entraineur et joueurs) lancer dves pierres car la critique est certes facile mais l’art du football est difficile n’est-ce pas ? Car l’expérience en la matière s’acquiert et se construit sur le terrain et non sur table ou dans la tête n’est-ce pas ? Encourageons les à faire plus qu’hier et moins que demain en relevant la tête pour faire face au prochain match. Allez-y les Barea ! Nous sommes avec vous. Pensez à Liverpool et donnez le meilleur pour notre pays.

  • 2 juin à 15:48 | Besorongola (#10635)

    DUPUIS PARLE !

    Le résultat est logique. Dans le cas ou on aurait fait match nul ou gagné, ça aurait été exceptionnel. On était venu pour gagner, et on savait que ça allait être difficile, mais on a essayé" a indiqué le sélectionneur Nicolas Dupuis en conférence d’après match. "Je suis plutôt fier de ce que nos jeunes et de l’équipe ont produit, parce qu’on s’est battu contre une équipe excellente et des joueurs de grande qualité. J’ai félicité les joueurs, et je vais encore les féliciter car ce n’est pas si simple de jouer ici face à une si belle équipe" a-t-il notamment expliqué.

    "On a tenu bon les 45 premières minutes, mais on a relâché la concentration et on s’est fait prendre. Il ne faut pas oublier que parmi les gars qui ont joué ici il y avait des jeunes qui jouaient leur premier match international, ils ont montré un bon visage contre le Ghana qui est une grosse équipe. Il faut apprendre de ça et laisser le temps aux jeunes de s’adapter. Il y a encore beaucoup de matchs donc ça va" a pour sa part indiqué le capitaine Ibrahim Amada.

    https://actu.orange.mg/depeches/

    • 4 juin à 05:46 | umberto (#10893) répond à Besorongola

      C’est cexqui dit tout les temps Isandra : il faut attendre !!

  • 2 juin à 16:09 | Ibalitakely (#9342)

    Averno ny volan’ny Cnaps e !!

  • 3 juin à 12:16 | rawera (#10329)

    Salama namako ô,
    Zaho aloha dia tsotra ny teniko e ! Tena NUL, ARCHI NUL isika raha ny kitra no asiandresaka ! Efa ambetiteninay hoe : aza matimatin’ireto expat expat ireto. Tsy mahay noho ireo eto antoerana ireo. Malaza tsy hihinanana toy ny vikia tsahona. Izay ny iray, fa ny manaraka koa mbola ratsy be : Fantatrao tsara GHANA fa sangan’ny baolina kitra afrikana dia ianao tsy manao preparation ara-dalana (regroupement na match amical) Fa ianao no iza e ? Ny fanambarana ny tsy fiavian’ny sasany dia efa "ala sirika" satria fantany loatra fa atody miady amambato ka herimpo very maina ny eo. Angalana hanatra ny zava niainana. Averena hatrany amboalohany ny amin’ny sport eto Mada. Benjamin - Minime - Cadet - Junior - Senior izany ny cursus fa raha tsy izany.....revirevin’adala. Hevitsokina mita rano ! Io ndray Angola izao. Manantena inona eo ? Resy 2/1 isika.
    Mahereza e

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS