Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 23 janvier 2022
Antananarivo | 07h56
 

Sport

Athlétisme • Fédération Malagasy

Davantage d’athlètes aux Jeux Olympiques

vendredi 4 janvier 2008 | Rata

« Envoyer plus d’un athlète à Beïjing ». C’est l’objectif fixé par la fédération malgasy en ce début de saison olympique.

Pour ce faire, l’équipe de Razafimahefa Christian, président de la Fma, se démène pour trouver les moyens nécessaires afin que les marathoniens Prosper Randriasoalaza et Clarisse Rasoarizay puissent accompagner au mois d’août Berlioz Randriamihaja en Chine. « Il n’y pas trente six solutions, il faut qu’ils atteignent, sur terrain, le minima exigé aux Jeux Olympiques », entend-on du côté du stade d’Alarobia, siège de la fédération nationale. Cette dernière compte ainsi les inscrire soit au marathon de Rotterdam (Pays Bas) soit à celui de Kuala Lumpur (Malaisie), deux compétitions dont le parcours plat et roulant semble idéal pour atteindre les 2 heures 18 minutes pour la catégorie masculine et 2 heures 42 minutes pour les Dames. En réalisant ces temps, un an avant les Jeux, la porte de Beïjing est grande ouverte pour Prosper et Clarisse. « Le choix s’est fixé sur ces athlètes puisqu’ils sont les seuls à pouvoir remplir cette exigence », explique le Directeur Technique National, Prosper Rajaonarison.
La marathonienne nationale a réalisé 2h43 aux derniers Jeux des îles de l’Océan Indien alors que le record personnel de Randriasoalaza réalisé à... Rotterdam en 2004 est de 2h18’55. Une misérable poussière de secondes qui l’avait pourtant privé des Jeux d’Athènes.

Avec la présence indéniable des « lièvres de qualité » à l’une de ces compétitions, Randriasoalaza Prosper ne laissera pas sans doute filer sa dernière chance de devenir « Olympien ».

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS