Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 9 août 2022
Antananarivo | 01h21
 

Santé

Santé publique

Covid-19 : Fermeture d’un collège à Fianarantsoa

vendredi 3 décembre 2021 | Mandimbisoa R.

Un établissement scolaire français, le collège René Cassin, de Fianarantsoa a fermé ses portes hier à cause de la situation sanitaire lié à la Covid-19. Dans un communiqué adressé au parents, la principale de ce collège a expliqué que « la situation sanitaire liée à la Covid-19 nous oblige à fermer l’établissement ce jeudi 2 décembre à 17h jusqu’à nouvel ordre ». Les responsables du collège privilégient ainsi l’enseignement à distance dès ce lundi 6 décembre.

Cette situation semble illustrer en effet la complication de la situation sanitaire dans le pays et notamment dans la région Haute Matsiatra qui fait partie avec les régions Analamanga et Vakinankaratra, les plus touchées par l’épidémie de Covid-19 ces derniers temps. Il s’agit en effet d’un des premiers établissements scolaires qui a décidé de fermer ses portes pour cause de Covid-19 même si les autorités n’imposent pas la fermeture systématique classes ou des établissements où l’on découvrent des cas de Covid-19.

Le Premier ministre, Christian Ntsay hier au Centre de conférences international d’Ivato a appelé notamment à la vigilance de la population pour pouvoir endiguer le risque d’un nouveau fléau sanitaire.

De son côté, le ministère de la Santé publique ne communique qu’hebdomadairement la situation épidémiologique sur l’île. Ainsi, les chiffres officiels sur les nouvelles contaminations seront attendus ce week-end.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 3 décembre 2021 à 10:56 | kartell (#8302)

    Visiblement la cote d’alerte semble être atteinte, le variant a eu raison de la méthode Coue présidentielle qui pourtant prévoyait, comme dans d’autres domaines, d’ailleurs, du meilleur qui vire à la soupe à la grimace …
    L’attentisme vaccinal préconisé par son Excellence au début de cette pandémie fait son œuvre, un réservoir de contaminants idéal pour donner une ampleur certaine à cette nouvelle vague sans que l’on sache où cela va nous mener ..
    Au problème sanitaire préoccupant se surajoute ceux liés au réchauffement climatique entre sécheresse prononcée et feux de brousse accentués avec une extension de la famine sur les hautes terres de la Haute Matsiatra et du Vakinankaratra où pudiquement, on souligne « une malnutrition chronique « !..
    Apparemment, la zone de forte turbulence est en passe d’être traversée sans que l’on sache de quelle manière efficace le pouvoir pourra répondre à ses urgences de plus en plus nombreuses et rapprochées ..
    Mis devant ses responsabilités, il s’agira pour lui de faire preuve d’un pragmatisme certain qui, jusqu’à aujourd’hui, aura été le grand absent d’un pouvoir de promesses non tenues ou reportées à plus tard …

    • 3 décembre 2021 à 12:06 | lé kopé (#10607) répond à kartell

      La principale de ce Collège "Français" , en tant que responsable , n’a pas tardé à réagir pour le bien être de ses ouailles , contrairement au Gouverneur de la Région Haute Matsiatra , qui attend les injonctions de son Calife , avant de prendre une quelconque initiative . N’était il pas le premier à applaudir , quand l’ancien candidat à la Présidence , a promis aux habitants de Fanadiana , dont il a été Député (après son père), de faire de cette localité un Centre Thermal , digne de Vichy , et de la Suisse Romande , avec des photos à l’appui ? Et quand est il des centres de formation prévus depuis trois années , pour le personnel de ce centre de santé , avec les emplois y afférents ?Et de Namorona II , censé augmenter le débit en énergie de toute la Province, et faire oublier les délestages qui minent la vie de ses habitants. En tout cas , un Chef d’Etablissement semble mieux apprécier une situation alarmante , qu’un Décideur , désigné par la plus haute instance de la République . En attendant , les balais incessants des ambulances au Centre Hospitalier d’Andrainjato , dans la banlieue de Fianarantsoa , ne rassurent pas les riverains de cette localité , qui ne doutent pas une seconde , des ravages de cette Pandémie , qui a endeuillé beaucoup de familles , et continuent son interminable incursion. Et les régions du Betsileo ne sont qu’un échantillon de ce qui prévaut dans tout le territoire ( Menabe, Analamanga, Vakinankaratra...) Le peuple peut attendre encore longtemps les décisions qui correspondent à ses préoccupations . .

  • 3 décembre 2021 à 12:21 | arsonist (#10169)

    Ça , c’est quelqu’un de responsable !
    Si les autres en prennent de la graine , ce sera mieux .

  • 3 décembre 2021 à 12:26 | Vohitra (#7654)

    Hier, le chef de gouvernement a affirmé qu’il n’est pas encore envisageable de fermer même temporairement la frontière aérienne du pays…est-ce dans le but d’attendre que les enfants et membres des familles des aparatchiks orange soient au pays pour passer les fêtes de fin d’année pour le faire ?

    • 3 décembre 2021 à 12:34 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Ah ! Ce n’est donc que votre pure affabulation, quand vous nous racontez ici qu’ils ne sont pas tenus à respecter les règles, parce que si le cas, fermées ou pas, ils ne seraient pas concernés ???

    • 3 décembre 2021 à 13:03 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      La vache !

      Les passe-droit et passoires mis en place lors de la période de fermeture de la frontière pour servir la cause et affaires des révolutionnaires orange, elle veut légaliser de telles pratiques alors !

      Cette enivrée pense qu’il est inutile de prendre les dispositions adéquates qui s’imposent étant donné que les foza ne sont pas disposés à les respecter de toutes les façons !

      Quelle mentalité dégénérée !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS