Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 octobre 2021
Antananarivo | 02h27
 

Sport

Foot-ball • Coupe de France

Claudio et Voavy Paulin qualifiés en 16e

mardi 6 janvier 2009 | Rata

Bonne nouvelle des expatriés malgaches en France. Claudio Ramiadamanana et Voavy Paulin, avec leurs équipes respectives, se sont qualifiés en 16e de finale de la Coupe de France.

Ce week-end, le club du stade olympique Romorantin (CFA) a créé l’une des surprises de la journée en éliminant A.S.Nancy (L1) en 32e de finale. Un nul vierge à l’issue du temps réglementaire et de la prolongation, c’est durant la séance des tirs aux buts que la bande à Claudio s’est adjugée la victoire (4-2). Le héros de ce succès des Solognots n’est autre que leur portier, Romuald Ardeois, qui a repoussé deux tirs au but de l’équipe adverse. Pour Claudio Ramiadamanana, il a réussi, comme à la rencontre qualificative du tour précédent, à marquer le tir décisif de son équipe. Durant la rencontre, Claudio s’est bien illustré malgré le traitement de faveur que lui ont réservé les défenseurs de Nancy. La notation et l’article consacrés par « la Nouvelle République » en témoignent. « Vu sa renommée montante, l’international malgache a bénéficié d’un traitement de faveur avec 2 joueurs dans sa zone. Cela ne l’a pas empêché de se faire une nouvelle fois remarquer. Il va falloir profiter de son talent pendant les six mois à venir. Au delà, il sera chez les pros », écrit le journal. Les pénalités ratées aux Jeux des îles de l’Océan Indien sont à mettre dans les oubliettes pour l’ex-pensionnaire de l’Académie Ny Antsika. Sedan qui évolue dans la ligue 2 française sera le prochain adversaire du S.O.Romorantin au prochain tour de la Coupe de France.

Concernant Voavy Paulin, il a été inscrit sur la feuille de match par l’entraîneur de Boulogne sur mer. Une présence qui signifie que celui-ci conserve sa confiance à l’international malgache, utilisé souvent comme joker au sein de cette équipe de 2e division. Lors de la rencontre de dimanche gagnée deux buts à 1 par les Boulonnais devant les Niortais, on n’est pas en mesure d’affirmer si Voavy a été aligné ou non. Qu’importe, l’essentiel c’est qu’il était sans doute de la fête pour célébrer avec ses potes leur succès acquis dans la douleur. La prochaine étape ne s’avère pas facile pour U.S.Boulogne qui affronte aux 16è de finale, le club de Caen, à un cran au dessus.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS