Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 août 2019
Antananarivo | 00h51
 

Politique

Gouvernement

Christian Ntsay succède à lui-même

samedi 20 juillet | Arena R.

Christian Ntsay succède à lui-même à la tête du gouvernement du régime Rajoelina. Conformément à la loi en vigueur, le chef du gouvernement a démissionné de son poste le 18 juillet dernier. Effectivement, cette démission du Premier ministre en son nom et au nom du gouvernement a été acceptée, mais aussitôt, le Président de la République l’a reconduit à son poste.

« Nous avons la même vision et nous partageons les objectifs de l’Initiative pour l’émergence de Madagascar », selon Andry Rajoelina lors de la cérémonie de présentation de Christian Ntsay à Iavoloha. Cette nouvelle nomination est conforme aux dispositions de l’article 54 de la Constitution qui indique que c’est le parti ou groupe de partis majoritaires à l’Assemblée nationale qui présente le chef du gouvernement. C’est ce que la plateforme IRD l’a justement fait.

« Il remplit tous les critères nécessaires pour se trouver à la tête du gouvernement et sa reconduction permettra de poursuivre les efforts de l’Etat en matière de développement », selon Brunel Razafitsiandraofa, député de Madagascar élu à Ikongo, également vice-président de l’Assemblée nationale pour la province de Fianarantsoa. Christian Ntsay reste en effet le candidat potentiel et unique des élus IRD pour le poste de Premier ministre.

Pour l’instant et en attendant le décret de nomination des membres du gouvernement, ceux qui ont composé le staff de Christian Ntsay auront encore la mission d’expédier les tâches courantes du gouvernement. Mais beaucoup pensent qu’il n’y aura pas beaucoup de changement, voire aucun au vu notamment de cette reconduction du chef du gouvernement à son poste.

Quelques personnalités peuvent tout de même revenir au sein du gouvernement à l’instar de la députée Irmah Naharimamy, ancienne ministre de la Population qui s’est présentée aux élections législatives à Toamasina. Celle-ci a dû déposer sa démission à la suite de sa candidature à ces élections. La députée de Bealalana, Marie Thérèse Volahaingo, ancienne ministre de l’Education nationale, pourra également revenir à son poste bien que les prétendants à ce poste sont nombreux.

66 commentaires

Vos commentaires

  • 20 juillet à 10:03 | rebey (#9809)

    Le bilan de NTSAY :
    Le positif : Je cherche encore, et encore….
    Le négatif
    1er Ministre depuis Juin 2018, qu’est ce qui s’est passé depuis 2018,
    - Mort à mahamasina 26 juin 208
    - Election plein contestée plein fraude en novembre et decembre 2018
    - Taux de participation de 20% à l’élection législative mai 2019 , le plus bas du monde en
    Morts à mahamasina Juin 2019, dus aux mauvaises organisations

    Mais TGV a decidé de le reconduire, de ne rien changer, et donc de ne rien faire pour la nation

    c’est au peuple de bouger

    • 20 juillet à 10:23 | betoko (#413) répond à rebey

      S’il y avait eu des morts ou s’il y avait eu des éjection truquées ou la participation aux élections législatives a été de 20% je ne vois pas la responsabilité du premier ministre
      Concernant le positif ,soyez patient ,Paris ne s’est pas construit en un an
      A la population de bouger diriez vous ? A vous d’inciter la population à fomenter un coup d’État et on verra si vous en étes capable ,ce qui m’etonnerais beaucoup

    • 20 juillet à 12:23 | Jacques (#434) répond à rebey

      @betoko (#413), le jomaka d’Ambatomanga,

      Vous m’interpelliez hier (19 juillet à 20:18 | betoko (#413) répond à Jacques), je cite :

      " Est ce que ça vous arrive de changer de disque ? Toujours la même rengaine avec ce bac -3 Pourquoi pas moins 10 moins 20 Pauvre Jacques et pourquoi vous ne prenez pas sa place puisque vous avez bac + 100 ? "

      Voici ma réponse, betoko (#413), le jomaka d’Ambatomanga :

      " Quand vous demandez tout le temps aux internautes de "déposer plainte", quand vous faites le paparazzi ici en ramenant toutes sortes d’âneries des canards qui vous intéressent et tutti quanti..., vous en a-t-on interdit d’écrire ce que vous voulez ?Je n’ai pas de leçon à recevoir de vous, betoko, j’écris ce que je veux. Pensez plutôt à bien jouir de votre retraite, un avc est vite arrivé et l’ambassade de France n’y pourra rien. "

      Parenthèses fermées.

      Pour revenir à nos moutons, le sujet du jour en l’occurrence, le bac-3 n’a aucun intérêt à s’affranchir de Ntsay qu’il avait choisi personnellement l’année dernière. Pour l’heure il n’y a pas d’autres gus susceptibles de tenir ce poste. Ntsay semble disposer des biscotos pour gouverner même si, jusque là, il n’émerge pas grand chose de ses actions qui sont plus occultées par les élucubrations du bac-3.

      La question qui se posera un jour : Ntsay pourra-t-il accepter éternellement cet incessant pavoisement du bac-3, ce PRM qui, à la moindre occasion, ne s’empêche de distribuer de l’oseille sans que l’on sache réellement la provenance. Le contexte actuel me rappelle celui de la 2ème république où l’amiral des bouches d’égout décidait de tout.

      L’attelage bac-3/Ntsay sera-t-il vraiment solide pour réaliser "ses" vœux tant claironnés ? L’avenir nous le dira ? Pour rappel, ci-après ces vœux : https://www.actutana.com/depeche/19-janvier-2019-19-juin-2019-les-150-jours-dandry-rajoelina/

      Bon week-end.

    • 20 juillet à 13:48 | Jipo (#4988) répond à rebey

      Hi Djack ?
      Le mariage de la carpe et du lapin n’ aura qu’ un temps, un bail emphytéotique en CDD, qui gageons le ne durera que le temps : pas des cerises, mais du comble de l’ absurde .
      Une alliance contre nature a qui maitrisera le mieux le langage de l’ enfumage et de l’ hypocrisie , toutes a choses ont une fin : heureusement !
      Cdlt .

    • 20 juillet à 19:21 | Jacques (#434) répond à rebey

      Hi Jipo,

      Ou bien "Le Renard et le bouc". Seulement voilà, on ne sait qui aura le rôle du goupil.

      Capitaine Renard allait de compagnie
      Avec son ami Bouc des plus haut encornés .
      Celui-ci ne voyait pas plus loin que son nez ;
      L’autre était passé maître en fait de tromperie.
      La soif les obligea de descendre en un puits.
      Là chacun d’eux se désaltère.
      Après qu’abondamment tous deux en eurent pris,
      Le Renard dit au Bouc : Que ferons-nous, Compère !
      Ce n’est pas tout de boire ; il faut sortir d’ici.
      Lève tes pieds en haut, et tes cornes aussi :
      Mets-les contre le mur. Le long de ton échine
      Je grimperai premièrement ;
      Puis sur tes cornes m’élevant,
      A l’aide de cette machine,
      De ce lieu-ci je sortirai,
      Après quoi je t’en tirerai.
      Par ma barbe, dit l’autre, il est bon ; et je loue
      Les gens bien sensés comme toi.
      Je n’aurais jamais, quant à moi,
      Trouvé ce secret, je l’avoue.
      Le Renard sort du puits, laisse son Compagnon,
      Et vous lui fait un beau sermon
      Pour l’exhorter à patience.
      Si le Ciel t’eût, dit-il, donné par excellence
      Autant de jugement que de barbe au menton,
      Tu n’aurais pas à la légère
      Descendu dans ce puits. Or adieu, j’en suis hors ;
      Tâche de t’en tirer, et fais tous tes efforts ;
      Car, pour moi, j’ai certaine affaire
      Qui ne me permet pas d’arrêter en chemin.
      En toute chose il faut considérer la fin.

      Le CM2, et si on y retournait.

      Cdlt.

  • 20 juillet à 10:06 | Einstein (#3390)

    On appelle ça "faire du surplace" en astrophysique.

    C’est le cas lorsqu’une planète est déviée de son orbite.

    Ce qui est un peu le cas de notre île. Perdue

    Perdue à jamais. Au milieu de l’océan de l’extrême pauvreté.

    • 20 juillet à 11:00 | RAVELO (#802) répond à Einstein

      manao ahoana daholo,
      mailaka mihintsy ry betoko amporisika ny sasany hanao "coup d’état" satria izany no nahatonga an-dreo teo @ fitondrana hi hi hi ! tehirizo tsara any ambanin’ny ondanareo ny anareo tompoko.

    • 22 juillet à 14:56 | Ibalitakely (#9342) répond à Einstein

      Tsy dia atao mahagaga ny fahasahiranan’ny PRM manendry PM satria rehefa mitombo hatrany ny mpizara mofo mamy [dénominateurs] noho ny tgv ⇒ tgv + udrc + mapar + alliance Ambodivona + ird ⇒ mangina daholo tenisany, sady bedin’ny mpamatsy vola raha esorina teo ilay io.

  • 20 juillet à 10:29 | Isandra (#7070)

    Je n’ai jamais vu un PM aussi réclamée sa reconduction après sa démission, même Ravalo quand il a démissionné n’a pas été autant réclamé, si ma mémoire est bonne.

    • 20 juillet à 10:40 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Maintenant au travail tout est a faire Ce ne sont pas les défis qui manquent

    • 20 juillet à 10:41 | betoko (#413) répond à Isandra

      L’article 54 de la constitution a été scrupuleusement respecté ,nous ne sommes plus avec des amateurs comme du temps de Hery Rajao et si Ra8 après sa démission n’avait pas nommé le président du sénat comme la constitution l’exige c’est qu’il n’a confiance en personne et même pas confiance à son ombre et il était victime de sa propre turpitude
      Attendons la semaine prochaine s’il va prendre la place du chef de l’opposition

    • 20 juillet à 10:42 | betoko (#413) répond à Isandra

      L’article 54 de la constitution a été scrupuleusement respecté ,nous ne sommes plus avec des amateurs comme du temps de Hery Rajao et si Ra8 après sa démission n’avait pas nommé le président du sénat comme la constitution l’exige c’est qu’il n’a confiance en personne et même pas confiance à son ombre et il était victime de sa propre turpitude
      Attendons la semaine prochaine s’il va prendre la place du chef de l’opposition

    • 20 juillet à 12:41 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Betoko,

      Cet article 54 tant critiqué ne pose souci qu’aux gens avides de pouvoir et arrivistes, tel Rajao,...Là, il semble que personne ne le critique plus, parce que c’est le véritable propriétaire du lieu qui l’utilise à bon escient.

      L’équilibre de pouvoir est bien respecté, on est vraiment dans un nouvel air.

    • 21 juillet à 06:38 | lanja (#4980) répond à Isandra

      votre mémoire est courte.... le retour de Ravalo a été empêché par tous les moyens, par peur de la vérité,par peur de la popularité de la personne etc... la révolution menée par quelques milliers de personnes sur la place de 13 mai était à bout de souffle, c’était le CAPSAT de Charles qui avait renversé Ravalo, Charles avait publié clairement la liste de ceux qui ont financé ses actions.... et par la suite le temps joue en faveur de celui qui est aux commandes, le temps pour concocter les manœuvres (électorale etc..) en tout genre, pour mieux ancrer la propagande de la haine pour ceux qui ne peuvent pas vivre sans, vous êtes un exemple parfaite,soyez fière !... certes, la présence actuelle de Ravalo ne gêne plus les révolutionnaires, ils oublient tout bêtement que 90% de malgaches sont dans la misère absolue, l’émergence promise dira son vrai nom tôt ou tard , le compte sera réclamé ,on verra ce qu’apporte les buildings et les plages de miami sur le quotidien des pauvres, les petits rancuniers (contre ravalo) sur ce forum verront tardivement qu’ils se sont trompés d’ennemis.

  • 20 juillet à 10:48 | Vohitra (#7654)

    Bonjour a tous,

    Est-ce qu il dispose d autres options sous la main ?

    C est le seul image qu il peut vendre a l international, la realisation des tonnes de velirano aura besoin de capitaux etrangers alors que le budget du pays n arrive meme pas a repousser pour longtemps les assauts repetes de la rougeole et peste.

    Le gars de Dubai city tarde a revenir, il en est de meme du boss d Airbus, il n y a que les promoteurs aux yeux brides qui occupent la scene et les traditionnels partenaires friands de sauces epicees.

    Et comme par hasard, les Etats Unis et le Canada ainsi que les pays du Commonwealth venaient de declasser la cote du pays en alertant leurs citoyens sur les risques accrus du pays en matiere d insecurite en indiquant clairement les zones a risque plus particulierement dans celles supposees comme etant des sanctuaires de la nature.

    Et oui, comme le malheur n arrive jamais seul, il ne manque plus que le sieur Bekasy qui venait, de se rappeler a la memoire collective non pas a coup de parfum rose de bois, de revendiquer la hausse du nombre des originaires de la province de Diego dans le quota du futur membres du gouvernement.

    Tramways, Metro, parking, coton de Tulear, toilettes parfumees, routes a quatre voies, plages de luxe, comptoir de l or, cimenterie, usine d engrais, villes nouvelles...

    Alefa a !!!

    • 20 juillet à 10:55 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Il y a deja trois pays derriere nous en matiere de croissance et developpement economique : le Soudan, le Malawi et le Burundi.

      Le Barea fait face a une insuffisance de fourrage a brouter.

  • 20 juillet à 11:21 | betoko (#413)

    Ravelo o ,hoy Rebey c’est au peuple de bouger sous entendu ,il incite le peuple à fomenter un coup d’État
    Aza avadika NY teniny
    En 2009 ,personne n’avait obligé Ra8 à démissionner et pour ses amis et ses partisans ce fût un coup d’État
    MDR

    • 20 juillet à 11:37 | Jipo (#4988) répond à betoko

      assurement avec un pétard sur la tete c ’est juste une invitation qu’ on ne peut refuser, il a donc accepte de plein gré ...
      vous enlever le M de DR et le remplacez / PT .

    • 20 juillet à 19:12 | RAVELO (#802) répond à betoko

      betokon-ndRavalo ô !ny hoe mihetseha hianareo ry mponina tsy midika mihintsy hoe manaova "coup d’ état" aza ampianarina ny fombaratsinareo hoa ny malagasy fa efa betsaka loatra ny toetra ratsy nasehonareo nanomboka tamin’ny 2009.
      Zavatra tsy azoko koa ry betokon-dRavalo, maninona moa tsy gadrainareo @izay io olona mankarary ny lohanao io ? eo am-pelatànanareo daholo ange ny fahefana izao e !
      Tonga dia samborin’i risara baomba fotsiny de alefa any tsiafahy dia @izay ianao mahita tory tsara,sa ahoana ?

  • 20 juillet à 12:03 | Behantra (#9165)

    Je vous invite à lire l’article consacré à Ylias Akbaraly , considéré comme l’homme le plus riche de Madagasikara dans Madagate

    A la place de Jeannot , je me serai abstenu d’affirmer que bôka est ’innocent’ dans cette ’mafieuserie’

    D’ailleurs ce déplacement pour l’ile Maurice semble très , très , suspect pour des observateurs avertis

    • 20 juillet à 13:13 | betoko (#413) répond à Behantra

      Si vous avez des informations à ce sujet ,nous aimerions que vous les publier
      Concernant ce Akbaraly il nous méprise en se comportant comme si Madagascar lui appartient et par deux fois j’avais demandé à faire sa connaissance car il n’est pas normal que ces gorilles osent me demander ma carte d’identité quand je suis allé au siège d’Orange Madagascar sis dans son (Akbaraly) immeuble à Ankorondrano

    • 20 juillet à 13:25 | Isandra (#7070) répond à Behantra

      Behantra,

      D’ailleurs ce déplacement pour l’ile Maurice semble très , très , suspect pour des observateurs avertis".

      Parce que l’île Maurice est maintenant classée pays de mafia infréquentable ?

    • 20 juillet à 14:31 | betoko (#413) répond à Behantra

      Depuis la publication de cet article ,madagate.org est devenu inaccessible ,selon son responsable cela ne l’étonne guère ,il y a que la vérité qui blesse

    • 20 juillet à 15:52 | Behantra (#9165) répond à Behantra

      Betoko

      Avez vous bien lu l’article ?

      Sinon , relisez , Madagate est accessible

      Surtout le ’passage’ concernant la CEM ’Caisse d’Epargne Malagasy’

      Jeannot aurait du ’pousser’ son investigation , et nous dire : comment Ylias Akbaraly a eu l’argent nécéssaire pour ’acheter’ l’ancienne BNI

      Et pourquoi pas nous dire comment bôka a pu avoir les dizaines de milliards pour ’acheter’ des généraux pour réaliser son coup d’état de 2009

    • 20 juillet à 17:21 | Vohitra (#7654) répond à Behantra

      Behantra,

      C est l expert prestidigitateur qui maitrise ce mecanisme.

      Le mecanisme est simple : on fait sortir hors du systeme l argent public pendant une periode donnee, et on le fait fructifier dans le prive, et ils se partagent les revenus generes apres retour des investissements, qui peuvent prendre plusieurs formes apres, par exemple sous forme de parts sociales dans le business nouvellement cree.

      Ils deviennent superbement riches par jeu d ecriture.

      Les crapules de la Republique sont en passe de maitriser l ensemble du secteur service du pays.

      Et des fonctionnaires verreux se.sucrent aussi en accompagnant le duo politicien-operateurs mafiosi.

      Et c est l une des principales raisons qui les amenent a refuser categoriquement toute idee de declaration publique de patrimoine

    • 20 juillet à 18:41 | Jacques (#434) répond à Behantra

      Médiocre article qui n’a rien d’une investigation, ce n’est que pure spéculation. Le prétendu investigateur n’apporte aucune preuve sur ce qu’il écrit, rien de plus que ses simples supposées certitudes, à preuve ceci entre autres :

      " Du coup, c’est clair et limpide pour Forbes : Ylias Akbaraly figure comme la première fortune de la Grande île de l’océan Indien. Tout cela affiché à la couverture du magazine avec des superlatifs qui m’ont mis la puce à l’oreille. En effet, dans ce monde où tout le monde il est beau, riche et gentil, personne ne parle de la provenance réelle et véridique de cette fortune. "

      Culotté le papyzano, discréditer un grand magazine de la trempe de Forbes, quelle absurdité, alors que pas une seule fois il ne s’est s’interrogé sur l’origine de la fortune du bac-3, ce dernier n’ayant pourtant cessé de déballer le poids de son pactole sur la tronche de ses contemporains babakoto, hagards et crédules. Le papyzano devrait d’abord balayer devant sa porte avant de conjecturer.

    • 21 juillet à 14:53 | Isandra (#7070) répond à Behantra

      Jacques,

      Une fois n’est pas coutume, je suis d’accord avec vous, il est gentil JR, son investigation n’est pas assez percutante, pour ne pas dire légère.

      Certains nos compatriotes sont contaminés par la maladie de journaliste gauchos, qui n’ont d’autres choses à faire que taper sur les riches, comme si c’étaient leur ennemis nomber one.

    • 21 juillet à 14:59 | Isandra (#7070) répond à Behantra

      Toutefois, je vous explique les gens ne s’intéressent pas aux richesses, ni la fortune de Rajoelina, parce que malgré de la classification imaginaire de ZD qu’il est super riche, il n’a jamais été classé par forbes un richissime mondial, contrairement à son rival ex-exilé d’Afrique du Sud,...et présumé entrepreneur célèbre de Swaziland,...

  • 20 juillet à 15:43 | diego (#531)

    Bonjour,

    Lanja, si vous permettez, et si vous voulez, continuons conversation ici.

    Comment fait-on pour renforcer l’Etat, les Institutions et trouver des milliards pour faire des grands investissements, pour enclencher le développement ?

    Pour commencer, faisons un constat simple. À mon sens, pas si difficile à comprendre. Si Madagascar occupe aujourd’hui le 4e place des pays les plus pauvres au monde, c’est que :

    - un, l’Etat et les Institutions sont assez faibles, ils ne peuvent plus de facto protéger la souveraineté du pays, et deux, étant faible, pauvre, l’Etat n’a pas fait des Investissements dans le pays, et trois, cela va de soi.

    Si l’Etat et les Institutions malgaches sont aussi faibles, c’est qu’à la base :

    - la classe politique, la classe dirigeante et les élites du pays ne sont pas aussi solides, pire ne prennent pas au sérieux leurs responsabilités politiques.

    J’ai dit que l’Etat Malgache n’a pas fait un seul grand Investissement étatique depuis 15 ans, le PM en a fait la remarque il y a quelques mois. Autrement dit, il faut que Rajoelina et ses amis arrêtent de délirer, si l’Etat est incapable et n’a pas les moyens de conduire des grands Investissements, point de développement.

    Point de développement s’il n’y a pas une bonne système de Santé, d’Energie, une bonne Éducation, des Infrastructures..etc...et des processus électoraux entre les mains des élus, et des élections financer par le pays.

    Madagascar a bien les trois pouvoirs, Exécutif, Législatif et Judiciaire aujourd’hui, et le régime a obtenu une légitimité auprès de la CI.

    Comment trouver des millions ?

    Logiquement, il y a très peu d’obstacles pour obtenir des financements et surtout pour s’endetter, si le régime et les élus connaissent leurs rôles et ont une minimum des connaissances de leurs dossiers politiques, économiques et juridiques.

    Rajoelina n’est pas économiste, n’est pas un homme de droit, et il n’a pas beaucoup d’expériences, voir n’a aucune connaissance des Institutions Internationales, Madagascar n’obtiendra donc pas des milliards pour le développement venant des Bailleurs des Fonds, tout simplement, on ne le dit pas publiquement, mais il n’a pas les reins solides...le Parlement malgache n’est pas solide et est peu fiable, pire, très peu éduqué......

    Il va faire comme Ravalomanana et R. Hery, faire des petites choses ici et là......Madagascar n’est pas sorti d’affaires !!!!!

    Il faut s’attendre à avoir une crise de l’eau, de gestion de l’eau et des eaux usées, et toutes sortes des maladies liés à la pauvreté et aux chamboulements climatiques......

    • 20 juillet à 16:05 | Behantra (#9165) répond à diego

      Bonjour Diego

      Madagasikara n’est pas sorti d’affaires ... n’obtiendra pas les milliards pour le développement venant des bailleurs

      En vous lisant , je ne vois vraiment pas comment bôka pourra réaliser tout ce qu’il a promis pendant sa campagne

    • 20 juillet à 17:36 | lanja (#4980) répond à diego

      Bonjour,

      vos constats et vos analyses sont justes, mais la solution n’est pas si simple, car même si les conditions sont réunies pour avoir la confiance des bailleurs , sans projet de société clair , s’endetter et investir ne vont pas servir l’intérêt de la majorité , prenons comme exemple le tam tam sur la construction de buildings , c’est pour qui ? on sait bien que la consommation est très très faible à cause de la disparition de la classe moyenne, les 90% risquent de finir comme les indiens aux USA.
      On ne parle pas de construction de chemin de fer chez nous.
      Des grosses part de devises s’envolent pour les voitures de luxes, les 4x4 etc...

    • 21 juillet à 19:50 | saint-augustin (#9524) répond à diego

      Bonjour Diego,Vous êtes gentil pour dire que depuis 15 ans qu’il n’y a pas de projet de développement, je dirais plus ,depuis 1975.Nous avons un pays formidable, touristique,le sol nourricier mais le matériel pour le développer c’est toujours l’angady.Les sites touristiques sont partout, le dragage du canal des Pangalane c’est depuis le GNL GALLIENI,le chemin de fer, je m’arrête là ;
      je vous invite à regarder la video de l’Office Régional de sud ouest de Madagascar:Tuléar et de Fort-Dauphin.Où sont les malgaches ?
      Dévéloppons notre pays .Comme disait Le Président JFK,ne demandez pas ce que les Etats Unis peuvent faire pour vous mais ce que vous pouvez faire pour les USA ;On peut l’appliquer à notre beau pays.

  • 20 juillet à 16:17 | betoko (#413)

    Behantra
    Je n’arrive pas à me connecter sur madagate.org .Concernant l’affaire Akbaraly et la caisse d’épargne à l’époque la gazette de la grande île écrivait que c’était le DG de la caisse d’épargne le fautif ,car il n’avait pas le droit ,et sur l’ex BNI ,il se pourrait que tous les karana de Madagascar ont participé à son rachat .Si vous dites qu’Andry Rajielina avait acheté des généraux pour arriver au pouvoir ,puisque vous êtes dans le secret de Dieu ,donnez nous tous les noms de ces généraux et qui a touché combien ?

    • 20 juillet à 18:50 | Jacques (#434) répond à betoko

      "Si vous dites qu’Andry Rajielina avait acheté des généraux pour arriver au pouvoir ,puisque vous êtes dans le secret de Dieu ,donnez nous tous les noms de ces généraux et qui a touché combien ?"

      Il veut encore des preuves, le betoko jomaka d’ambatomanga. Pauvre betoko.

    • 20 juillet à 19:07 | rebey (#9809) répond à betoko

      la preuve Betoko ? TGV est élu pour défendre l’intérêt du pays :

      - qu’il depose plainte au nom de l’Etat Malgache, c’est son Job d’ailleurs
      contre Akbaraly, contre BNI, contre le DG de la caisse d’épargne, contre tous ces karanas pourris ?

      Pourquoi il ne le fait pas ?

    • 22 juillet à 12:04 | dahalo (#8794) répond à betoko

      Charles a expliqué en long et en large ce qui s’est passé en 2009 que veux tu de plus

  • 20 juillet à 16:25 | lé kopé (#10607)

    Bonjour ,après les flagorneries d’une presse servile (ils se reconnaîtront ...), nous redescendons sur terre pour voir la réalité en FACE. En effet ,comme l’a mentionné notre "ami" Vohitra plus haut , les Etats Unis, Le Canada ,les Pays du Commonwealth viennent d’alerter leurs concitoyens sur l’insécurité qui règne dans notre pays. Pour ne citer que le couple d’Ambohimanarina, attaqué dans leur propriété et, dont on ne connaît pas encore l’état de santé, la population vit dans l’angoisse, à part les protégés du système. Après l’euphorie engendrée par le succès des Barea , l’arrivée des touristes supposés semble hypothéquée. Comme l’a certifié ,un journaleux bien connu dans la place , les Barea sont entrés dans la légende ,mais il n’a surtout pas oublié notre "dirigeant" actuel qui a donné des sous (en euro) ,sa femme qui a porté le maillot des Barea (pas la culotte) et surtout ses enfants qui ont déjeûné avec les joueurs.Quelle reconnaissance ,surtout quand on hérite du" poste "d’accompagnateur du "gourrou" à chaque voyage .Enfin toute ressemblance à des personnes et faits existants n’est que fortuite et une pure coincidence...

  • 20 juillet à 16:53 | benantsa (#10178)

    Je suis stupéfait par les attaques en règle et donc systématiques ainsi que par les pseudo arguments aussi fallacieux que bien souvent mensongers et puérils avancés par les adversaires du régime actuel au sein de ce forum. Une opposition crédible, solide, voire même musclée mais surtout intelligente, nécessaire et efficace se construit sur d’autres bases que sur un comportement aussi caricatural et primaire qu’expriment certains ici. Je ne soutiens pas nécessairement et à tout prix le pouvoir en place, loin s’en faut, mais je soutiens encore moins la bêtise crasse, l’ignorance et la malhonnêteté intellectuelle dont certains font preuve, qui peut-être se reconnaîtront et qui dans ce cas seront les premiers à réagir pour me "fusiller". Madagascar et le peuple tout entier méritent bien mieux que cela.

    • 20 juillet à 17:42 | Besorongola (#10635) répond à benantsa

      Behantra
      Qui est bôka et pourquoi bôka ?
      Je ne défends pas les Karana , loin de là mais Ylias Akbaraly est né à Madagascar, il est Malagasy comme vos enfants qui sont nés en France qui sont des français à part entière.
      Peut-être il faut sortir une loi qui oblige les Ntsay et les Akabaraly à s’appeler Rantsay et Rakbaraly pour que çà sonne Malagasy et ils seront tranquilles ?

      Les karana ont le sens des affaires et du commerce, c’est dans leur ADN depuis la colonisation où les premières générations sont arrivées à Mada et beaucoup ont réussi . Les Malagasy ont commencé à s’y mettre en affaire depuis quelques décennies mais le problème des Malagasy entrepreneurs c’est de rentrer en politique dès que leurs affaires marchent … Ravalo, Rajoelina, Naina Andriatsitohaina, les Ratsirahonana père et fils, Mbola Rajaonah, John Elite, Bekasy, Ny Rado Rafalimanana etc... et la chute est inéluctable.
      Je voulais savoir d’avantage ce Ylias Akbaraly et il m’a suffi d’aller sur Wikipédia pour avoir son profil :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Ylias_Akbaraly

    • 21 juillet à 01:44 | Turping (#1235) répond à benantsa

      Besorongola ,
      Les karanas ,certes réussissent bien dans le commerce et les affaires .
      - Par contre ,ce que Papy Jeannot dénonce même s’il est pro-Rajoelina ,c’est la corruption pratiquée par les Karanas .Notamment ,dans son article il parle du détournement de la CEM ,le financement illicite de la Sipromad ,etc....
      - Sans jalouser les karanas au contraire s’ils participent à l’économie malgache ,ces derniers n’hésitent pas à corrompre par tous les moyens .La problématique résiduelle qui explique le non avancement de ce pays se repose là car ils connaissent bien aussi la défaillance et la faiblesse des notables malgaches qui sont également des corrompus pour la plupart dans les administrations publiques .
      - Contrairement aux pays développés ,les taxes ,l’imposition des grandes entreprises karana .
      étrangères devraient être une source de partage de richesse et de la redistribution .Or ce n’est pas le cas ni le garanti pour renflouer les caisses vides de l’état.Même y en a qui confondent la gouvernance à ses affaires personnelles .Idem ,pour les autres milliardaires malgaches qui gravitent autour du pouvoir car le copinage ;l’influence ,le détournement des deniers publics à des fins personnelles leur permettent de se gaver ;s’enrichir illicitement .Pratique bien connue ne datant pas d’hier dans l’impunité totale ;.
      - Quand mon beau père était inspecteur du trésor à Tamatave en 1978 ,je me rappelle bien de ses propos// : qu’un Karana richissime lui avait proposé une grosse somme d’argent pour traiter illicitement un dossier afin de le sortir rapidement sans rien respecter .Ce dernier avait refusé .Pourtant son subalterne ,le contrôleur s’est enrichi rapidement par tous les moyens ,....Par naiveté et honnêteté ,le beau père avait gravi encore les échelons pour être DAF du trésor (Directeur administratif du trésor ) en fin de sa carrière sans s’enrichir pourtant il avait beaucoup d’avantage et salaire avantageux comparé à la masse populaire .
      Conclusion : Je lis souvent les propos de Diego en répétant : les institutions ,l’économie ,.....auxquelles je partage en se posant la question : par quels moyens ????
      - Un pays ne peut se développer que si l’état n’instaure une vraie règle de transparence en l’occurrence en matière fiscale : Imposition des riches (karana riches et malgaches ,et étrangers° sans état d’âme ) afin de les redistribuer pour créer des emplois ,aménager les infrastructures ,scolariser les enfants illettrés , l’accès aux soins pour tout le monde ,etc......
      - La règle de transparence reste encore un tabou chez nous ,pourtant on admire ce qui se passe ailleurs quand les règles s’instaurent avec rigueur et d’austérité pour promouvoir l’intérêt collectif .La problématique est là car ce n’est pas facile de changer une mentalité pourrie en si peu de temps .

    • 21 juillet à 01:45 | Turping (#1235) répond à benantsa

      DAF (Directeur administratif financier ).

  • 20 juillet à 17:51 | diego (#531)

    Bonjour,

    Ce que je vais avancer pourrait bien apporter une explication pourquoi, j’ai dit que Madagascar n’est pas sorti d’affaires. En fait, c’est quelque chose de trop peu évidente, Behantra.

    La majorité des malgaches et donc des électrices et électeurs malgache n’a pas reçu une bonne éducation qui lui permettrait de faire une analyse juste, tout en étant partisan. Ce qui pourrait pousser les Institutions politiques du pays à avoir des discours plus justes, qui ne s’éloignent pas trop de la réalité politique, économique et juridique du pays, mais hélas !

    Les conséquences sont là. Les peuples peu éduqués sont facile à abuser, et se font continuellement abusés.

    Il est assez sympathique et n’insiste pas à être optimiste quand on constate que les processus électoraux ont été et sont pensés, ont été mis en place par la CI, et les élections ont été financées par les pays étrangers.

    Et les problèmes ne sont pas les formations des élites du pays, qui, majoritairement, ont été formés en Occident, où les Institutions universitaires sont solides, les enseignements ont des hauts niveaux.

    Problème, les élites d’une manière générale, ne sont pas portés à entrer en politique, surtout dans les pays pauvres, elles sont conscientes des difficultés à réformer l’Etat. Et dans ces pays pauvres, faire de la Politique, c’est tout simplement du business, pour s’enrichir.

    La preuve flagrante en est l’incapacité des élus et des dirigeants à parler tout naturellement de l’économie, de la justice, de l’insécurité, de la pauvreté, tout bonnement d’expliquer leurs projets dans les 10, 20, 40 ans à venir.

    Il faut 20-40 ans par exemple pour électrifier Madagascar. Tenir un tel discours à Madagascar serait considéré comme un mensonge. Par contre annoncer ici et là qu’on va faire Madagascar un pays émergent en 5 ans etc....., trouverait des gens qui y croient, autrement dit, des gens qui ne connaissent absolument rien de l’économie, et n’ont aucune idée de ce qu’un pays émergent économiquement.

    En économie, il est faux de parler de miracles. Il n’y a pas des miracles économiques, il y a des décisions des responsables étatiques, des élus, des responsables Institutionnelles.

    Et Madagascar n’a tout simplement pas les outils, même pour s’extraire tout seul des problèmes que sa propre classe politique a créé de toutes pièces.

    L’équation est simple. Pas des grands investissements, pas de développement !

    • 20 juillet à 18:54 | Behantra (#9165) répond à diego

      Continuons

      Soyons réalistes

      Ceux qui connaissent un tant soit peu l’histoire du Japon savent que ce pays qui est actuellement au top a vécu des ’histoires’ des plus horribles

      Au Japon , il y a plus de 1 500 000 milliardaires , et la moitié de sa population , soit l’équivalent de celle de la France ( 60 millions) sont millionnaires

      Qui se souvient que ce pays a ’produit’ dans les années 60 , deux prix Nobel de physique agés de ... 22 ans !!!

      Je vais même vous dire que des japonais expatriés , major des grandes écoles amércaines ,qui ’rentrent’ travailler dans leur pays , doivent se faire ’laver’ dans des instituts spécialisés pendant un an pour ètre ’japonisés’

      Le lien avec ces ’histoires horribles’ : pendant des siècles les guerres intestines ont mis sur le tapis plusieurs centaines milliers de japonais , les survivants ont imposé leur philosophie : la loi du plusfort

      Et cette ’loi’ ont fait des japonais , un peuple réaliste , INVAINCU

      Et cette réalité c’est quoi :

      Soutenir les plus forts afin que le Japon reste un pays conquérant

      Chez nous on dénigre ceux qui ont réussi et ça c’est devenu une mentalité majeure à Madagasikara

      Je souhaite même , et je vais en choquer plus d’un : qu’il y ait une puissante organisation style YAKUZA chez nous pour protéger les hommes d’affaire à Madagasikara qu’ils soient malagasy ou non

      Il ya eu des temblements de terre au Japon : les autorités japonaises ont refusé les soit disant aides extérieures , qui sont en fait , et c’est le cas de la France , des agents chargés de ’recueillir’ le plus d’infos sur la technologie utiliseé quant à la construction des nouveaux immeubles au Japon

      Eh oui !!!

  • 20 juillet à 18:15 | diego (#531)

    Bonjour lanja,

    La question que la classe politique malgache élude en fait, c’est pourquoi, le régime politique malgache est légitime aux yeux de la CI et les Bailleurs des Fonds :

    - mais, Madagascar n’obtient jamais les financements qui vont lui permettre de faire des grands investissements, autrement dit, le pays ne peut pas s’endetter ?

    Il faudrait peut-être que la classe politique, dirigeante et les grands fonctionnaires malgaches commencent à réaliser :

    - qu’ils sont les problèmes.

    La CI et les Bailleurs des Fonds sont hypocrites, ils ne leur font tout simplement pas confiance.

    • 20 juillet à 18:33 | rebey (#9809) répond à diego

      Diego, tu dois soutenir Jeannot RAMAMABAZAFY, au lieu de jouer le donneur de leçon à longueur de journée, ce que tu disais n’est pas faux, on l’apprends en 1ere année, mais la théorie n’a jamais suffit, mais il faut lutter, il ne faut pas attendre l’Etat ni les autres elites,

      Il y a cette affaire Akbaraly Ylias, dans madagate.com , et qu’il est en train de dénoncer ; des centaines de millions d’euros sont en jeu , ça fera du bien à notre finance publique,si on les capte

      qu’est ce qu’on fait, sache que l’État ne fera rien , et toi, et nous, en tant que citoyen , qu’est ce qu’on doit faire ? aller Diego bougeons ensemble, donner la démarche à faire, comment agir, et surtout fais le , on te soutient

  • 20 juillet à 19:14 | diego (#531)

    Bonjour rebey,

    Soyez un peu plus précis, première année en quoi ? En économie ve ?

    Si c’est de l’économie que vous dites, en première année, d’une manière générale, on nous a appris ce que le « champ de l’économie », l’économie et le problème économique, et le fonctionnement des marchés.

    Je parle des Investissements étatiques, des endettements, des élections, de la CI, des Bailleurs des Fonds :

    - vous êtes à côté de la chose !

    A ce niveau, il s’agit de « microéconomie et de macroéconomie », et les rôles de l’Etat et des Institutions.

    Aller, faites quelques effort, parlez-en à vos élus et vos dirigeants, ils ont les pouvoirs entre les mains.

    A retenir, je ne suis pas un élu malgache envers lequel, logiquement, vous pouvez demander des comptes.

    Choisissez bien à qui vous demandez des compte.

    • 20 juillet à 20:44 | rebey (#9809) répond à diego

      on tourne au rond cher Diego, les dirigeants ne vont pas les faire, depuis Ratsiraka , on a attendu que les dirirgeants changent les choses, et rien ne vient, alors on fait quoi ; on continue de radoter ?

      On ne te demande pas de compte, on te demande de la ponte,
      il faut que nous , en tant qu citoyen bouges,
      comme robespierre , et les danton, les camille desmoulin,legendre, la fayette, les bonaparte comme lenine et trotsky en 1917, comme lech walesa aux années 80, comme poutine après la chutte de l’urss, etc...

      si tu attends les dirigeants , tu attendras longtemps....

  • 20 juillet à 19:18 | diego (#531)

    Behantra,

    J’ai vécu 10 années en Asie, dont 2 ans au Japon !

    • 20 juillet à 19:42 | Behantra (#9165) répond à diego

      Diego

      Dans ce cas , et vous le savez aussi bien que moi : le slogan travailler plus pour gagner plus les occidentaux l’ont emprunté aux asiatiques

      Dans les années 70 , j’étais à Tokyo , je logeais dans un hotel face à la mer et je pouvais voir des japonais ’bosser’ 24h sur 24

      En trois semaines ils ont pu construire un bateau

      Vous croyez que l’on peut inculquer un tel ’esprit’ chez nous ? à Madagasikara

    • 21 juillet à 20:19 | saint-augustin (#9524) répond à diego

      Bonjour Diego,
      J’étais au Japon passer quelques semaines de Vacances.Un de mes amis a oublié son appareil photo dans le métro .On est allé voir le policier du métro et voilà ce qu’il nous a dit:le japonais ne vole pas car il sait que ce n’est pas à lui ; mais il pense au propriétaire de l’objet perdu.Vous reprenez le métro et à deux stations il y a un commissariat et votre appareil photo devrait être là-bas.
      Il y a un corrupteur ,et un corrompu mais il y a des pays qui ont lutté et luttent toujours contre la corruption.Et Madagascar et les malgaches où est ce que nous en sommes ?

  • 20 juillet à 19:59 | Behantra (#9165)

    Vohitra

    ’Expert prestidigitateur qui maîtrise ce système’

    Ravalomanana en a mis une quarantaine à la porte ... aussitôt remplacé quelques semaines après par quarante encore ’plus méchants

    Ce que vous proposez est très intelligent , seulement un quinquénat ne dure que cinq ans et ce n’est pas en cinq ans que l’on pourra le mettre en place

  • 20 juillet à 20:57 | diego (#531)

    Behantra,

    Je ne vous suis pas !

    Le Japon est la 3e puissance économique mondiale, et dans les 10e rang, pas loin, des puissances militaires.

    Autrement dit, un pays dans lequel :

    - l’Etat et les Institutions et aussi la Société Civile sont parmi les plus solides, riches, puissants, et fiables au monde.

    Personne ne finance, cela va de soi, les élections japonaises. C’est une puissance riche, endettée et qui est très conscient des leviers économiques entre ses mains, mais très conscient que politiquement, comme l’Allemagne, il dépend de ses alliés traditionnels, les puissances occidentales :

    - USA, France, Angleterre....

    Madagascar, de son côté, est un pays qui occupe la 4e place des pays les plus pauvre au monde.

    Mes analyses consistent à démolir cette idée stupide, idiote, que la majorité des politiciens malgaches cherche à faire croire aux citoyens, hélas moins éduqués qu’elle :

    - qu’il est possible de faire Madagascar un pays émergent en quelques petites années, bref, comme la Corée du Sud, l’Afrique du Sud, l’Argentine, la Turquie, Israël et le Brésil.

    J’invite les élus et les dirigeants malgaches de visiter ces pays.

  • 20 juillet à 22:33 | betoko (#413)

    Besorongola
    Certains Karana disent qu’ils sont malgaches car nés à Madagascar et leurs ancêtres sont arrivés à Madagascar au 19 ème siècle Désolé mais ils ne suivent ni notre US ni notre coutume et le pire ils nous méprisent et ils sont aussi arrogans Posez vous la question pourquoi à l’île de la Réunion ,ils ne se comportent pas de la même manière et dans cette petite île le Karana n’osent pas tricher l’État
    Concernant les Andriatsitohaina ,,Razakandisa ,ceux sont des opérateurs économiques depuis les années 60 comme la famille Ramaroson ou Rabaona ou Ramanandraibe .Andry Rajoelina est riche avant de faire de la politique grâce à sa société de publicité ,même sans le bac il a réussit ,avant d’être élu maire de Tana il a été primé deux fois comme le plus jeune entrepreneur qui a réussi et cela Ra8 n’a pas supporter raison pour la quelle il voulait saboter injet entre autre ,Vous avez oublié Edgard Razafindrava et Mamy Ravatomanga ils sont devenus riches bien avant d’entrer en politique
    Pourquoi il y a + d’entreprise Karana que malgaches ? Car la majorité des gasy ne savent pas gérer et ne se serrent pas les coudes et sont corrompus même entre famille ,j’en sais quelque chose

    • 20 juillet à 22:47 | betoko (#413) répond à betoko

      La rivalité de Ra8 et d’Andry Rajoelina avait commencé par un non paiement d’Andry Rajoélina selon une ex comptable de Tiko sans oublié qu’Andry Rajoelina était sorti avec la fille de Ra8 .
      Quand Ra8 est devenu président de la république ,il avait essayé d’interdir que les panneaux publicitaires fleurissent dans tout Tana ,car Ra8 est aussi actionnaire dans une autre société de publicité et il ne supporte pas que quelqu’un ose le concurancer ,cela s’est vérifié avec Edgard Razafindrava et les 3 frères
      Andry Rajoelina est entré en politique par hasard ,c’est à cause de tentative de sabotage de Ra8 sur Injet ,car Andry Rajoelina ne s’est pas laissé faire ,et il s’est présenté comme dandidat à l’élection municipale .Cela a mis Ra8 hors de lui et vous connaissez la suite

    • 21 juillet à 11:15 | Besorongola (#10635) répond à betoko

      Turping et Betoko.
      Voici la liste des 10 premiers richissimes Malagasy selon Forbes :

      “Les 10 hommes les plus riches de Madagascar en 2018”
      Selon le classement Forbes, ci-après les 10 personnalités les plus riches à Madagascar : En tête, Ylias Akbaraly, président et principal actionnaire de Sipromad Group ; En deuxième position : Mamy Ravatomanga, fondateur du Groupe Sodiat. Troisième : Hassanein Hiridjee (Groupe Axian) ; Quatrième : Marc Ravalomanana (Groupe Tiko). CInquième : Naina Andriantsitohaina (Groupe Andriantsitohaina). Sixième : Iqbal Rahim (Groupe Galana), Septième : Karim Barday (Groupe Basan). Huitième : Salim Ismail (groupe SOCOTA). Neuvième : Henri Fraise. Dixième : Edgard Razafindravahy.
      Il y a plus de karana que des Malagasy, un seul français dont Henri Fraise...A ma connaissance ce sont des grands patrons d’industrie et de commerce à Madagascar et c’est cela qui est intéressant . Quoi qu’ils fassent ILS DONNENT DES BOULOTS à plusieurs millions de Malagasy.
      Selon Turping le maillon faible dans la corruption ce sont certains fonctionnaires Malagasy . Il n’y a pas que les Karana riches qui profitent de cette mauvaise pratique des Malgaches mais entre Malagasy aussi la corruption est devenue un sport national dans ce pays.
      Quand j’étais arrivé à Ivato au mois de janvier dernier , mon passeport était valide pour un mois ( fin février) . Les polices de l’air ont confisqué mon passeport pendant 5 h soit disant qu’il me fallait le renouveler au moins 6 mois auparavant. Mon passeport est européen mais pas Malagasy . J’ai senti de suite leur manège...ils voulaient du tsolotra . Je dis tu es tombé sur un os mon gars , on verra ça !
      J’ai fait un bluff parce que j’étais arrivé 2 jours avant l’investiture de Rajoelina. J’ai dit , si vous savez qui suis-je et qu’est-ce que je fais ici le jour de l’investiture du Président , vous changerez vite d’avis. Quand ils ont entendu cela ils ont dit : attendez alors nous allons appeler notre chef . 2 minutes après, il est revenu et m’a rendu mon passeport sans dire un mot. A Ivato, dès que les policiers de frontière voient un vazaha ou un Malagasy possédant un passeport étranger , ils vont dans les rangs et demandent sans honte si nous avons besoin d’aide. Mais cela veut dire :" Donnez- moi quelques euros et vous sortez d’ici rapidement".

      Betoko dit qu’à La Réunion, les Karana n’osent pas faire çà . Oui parce que les fonctionnaires Réunionnais ne sont pas facilement corruptibles. C’est la France.

      Ces gens là participent pleinement à l’économie du pays et donnent du travail alors que les Malgaches dès que leurs affaires marchent un peu la première choses qu’ils font c’est d’acheter villas et belles voitures. J’ai beaucoup de ma famille qui travaillent dans des entreprises françaises à Madagascar et j’étais étonné de savoir que la plupart des films documentaires diffusés en France leurs montages se font par des jeunes techniciens Malagasy à Madagascar et il paraît , selon leur dire que les français sont aussi méprisants et arrogants que les karana. Manaraka ny volon’ny tany ! Il paraît que c’est surtout au niveau des salaires que les karana sont durs tandis que chez les français, les gens sont mieux payés… Là aussi il n’existe pas de règle salarial à Madagascar et les patrons font comme ils veulent.
      Donc c’est à Rajoelina de se donner les moyens pour lutter contre la corruption car les affairistes sont toujours à l’affût au moindre faille.
      A propos de taxer sans état d’âme les riches et de redistribuer aux pauvres selon Turping...Il y a 2 ou 3 jours j’ai publié ici même un plan d’action qui va dans ce sens mais peu de réaction de la part des intervenants . Ce plan je l’ai intitulé KITAPO IOMBONANA HO AN’NY SAHIRANA " c’est inspiré de la Théorie Keynésienne mais visiblement Turping l’a raté . Ce plan a été donné au Président Rajoelina et on verra s’il va l’appliquer ou pas . Mais déjà la sous fifre Isandra qui se croit la seule détentrice du monopole du cœur de Rajoelina m’a rejeté d’un revers de main mon plan en le comparant au Revenu Universel de Benoît Amont alors que mon plan est inspiré plutôt du RSA et des Allocations familiales qu’autre chose.

  • 20 juillet à 23:33 | diego (#531)

    Bonjour rebey,

    J’espère que je ne vous apprends pas quelque chose si je vous dis que les élites, politiciens et dirigeants occidentaux sont les plus radoteurs du monde, en tout cas, millions des fois que leurs collègues des pays pauvres, ils parlent et répètent les mêmes choses, droit, économie, politique, réforme :

    - et c’est ce qui différencie les pays pauvres et riches, les pauvres sont à la base profondément pauvres intellectuellement.

    Ils ont rien à dire sur leurs pays, ils ont toujours l’air de tout comprendre, faire émerger économiquement leurs pays, sans aucun mot sur les moyens, les outils, et sans un sous.....et les citoyens croient, une idiotie....

    Amusez-vous à compter les grands investissements étatiques à Madagascar depuis l’Indépendance de 1960. C’est facile à faire me semble-t-il, tout ce que l’Etat entreprend est daté, ainsi, vous pouvez savoir qui a fait quoi et à quel époque, en quelle année.

    Vous ne pouvez donc pas enlever à Ravalomanana, R. Hery et Rajoelina les grands investissements étatiques qu’ils auraient pensé, pu réaliser, et auraient l’intention de réaliser :

    - quels sont-ils ? Les voyez-vous ?

    Vous pouvez faire la même chose pour Tsiranana, Ramanantsoa, Ratsiraka et Zafy !!!

    Cela va faire comprendre parfaitement bien aux citoyens moins éduqués, que si les dirigeants n’arrivent pas à réaliser des grands investissements, ce n’est pas la peine de délirer sur l’économie et le développement. Et les problèmes sont des problèmes de tout le monde.

    En politique, en économie et en droit, il faut radoter, c’est en radotant, certes pas uniquement, qu’on évolue :

    - qu’est-ce qu’ils font les sportifs, les footballeurs par exemple, taper comme des malades matin midi et soir au ballon, ils rêvent de ballon la nuit je suppose........

    Radotons !

  • 21 juillet à 06:37 | Stomato (#3476)

    >>Christian Ntsay succède à lui-même<<

    Succéder est un verbe pronominal.
    La phrase correcte serait donc : Christian Ntsay se succède à lui-même.

    • 21 juillet à 12:12 | Jacques (#434) répond à Stomato

      En effet.

      L’esprit alerte, œil d’aigle. Merci pour cette remarque très judicieuse.

      "Se succéder" est ce qu’on appelle Verbe pronominal à sens passif et réciproque, et c’est ce qu’aurait dû employer l’auteur dans le cas ci-présent. Il n’est pas à plaindre, malgré tout, l’époque du collège étant déjà loin et quasiment inhibée.

      Pour rester sur cette parenthèse, à noter que le participe passé de "se succéder " demeure toujours invariable et ils sont un certain nombre à figurer dans ce tableau : se téléphoner, se nuire, se ressembler, se sourire, se plaire etc...

      Merci encore, Stomato, pour votre perspicacité.

    • 21 juillet à 19:52 | NTMO (#10005) répond à Stomato

      Cela ne sonne pourtant pas bien...

      En écrivant « CN se succède à lui-même », l’action est doublement réfléchie... ce n’est donc pas logique.
      Ce verbe n’est pas obligatoirement pronominal.
      Je pense que la formulation de l’auteur est juste.
      On pourrait aussi tenter : « CN se succède lui-même » ( sans le à)

      Et donc ce n’est pas sens réciproque mais réfléchi.

    • 25 juillet à 13:18 | Ibalitakely (#9342) répond à Stomato

      À #10005,
      Je crois que vous avez raison puisque lorsque le sujet est au pluriel & est sans complément d’objet, le verbe est pronominal comme dans les jours se suivent & se ressemblent ou encore les PM se succèdent amicalement. Mais ici dans notre cas le sujet est au singulier & avec complément d’objet comme on dit Rakrisy succède à Joany Max, donc il en est de même de dire Ntsay succède à Ntsay ou à lui-même.

  • 21 juillet à 10:48 | kartell (#8302)

    Hors sujet, voici une série de cinq émissions radio sur l’histoire de Madagascar mises en scène par la radio suisse en dehors de tout contexte colonial, évidemment …
    Elle vaut surtout pour les entretiens enregistrés qui permettent de réécouter des figures historiques qui ont marqué le pays et par sa vision "objective" des événements qui ont marqué le pays…
    Seule la dernière émission (5) qui donne la parole à un réalisateur français parait parodique et son choix pour illustrer le contexte actuel aurait mérité une meilleure analyse…
    https://pages.rts.ch/docs/histoire-vivante/10536439-madagascar-dune-insurrection-a-lautre-15-15-07-2019.html?anchor=10536438#10536438

  • 21 juillet à 12:23 | Isandra (#7070)

    Un journal quotidien pro-Ravalo a publié que Andry a dû renommer Ntsay par défaut, parce qu’il n’y avait pas d’autres candidats en sont à la hauteur.

    C’est encore une supposition spécialité ZD, même leur journal s’y met aussi lequel ne devrait rapporter que des faits réels, publie un contre la vérité. Et pire, ils prennent leur rêve pour la réalité, c’est pourquoi, ils n’arrivent pas à digérer l’échec de leur Dada, car selon leur supposition qui est devenue leur conviction et croyance, il devait être élu dès le premier tour,...

    La réalité, Ntsay est reconduit à sa place, parce qu’il fait encore l’unanimité pour rediriger le gouvernement et passer à la deuxième étape de la réalisation de l’IEM qui devient PEM.

  • 21 juillet à 12:35 | Stomato (#3476)

    Ce 21 juillet à 12:12 | Jacques (#434) répondait à Stomato ^

    >>En effet.
    L’esprit alerte, œil d’aigle. Merci pour cette remarque très judicieuse.<<

    Déformation de (mal)traité qui passe du temps à aider les jeunes à ne pas faire les erreurs faites par moi dans ma vie antérieure...
    Je constate d’années en années, que la qualité du français des journalistes malgaches a tendance à baisser, alors qu’il y a encore dix ans il était parfait.
    Bizarre, comme en France les titulaires du BAC suivent la même courbe.
    A un point tel que de plus en plus de facultés et écoles d’ingénieurs remettent une épreuve de dictée aux concours d’entrée.
    Avis aux amis malgaches rentés par des études en France...

    • 21 juillet à 14:39 | Isandra (#7070) répond à Stomato

      Stomato,

      Vous êtes l’un des rescapés défendeurs de français impeccable, bon courage ! Votre boulot est immense, quand on regarde les forums des jeunes en français, c’est un vrai massacre.

  • 21 juillet à 16:54 | reviv (#9830)

    Turping & Besorongola,
    d’accord avec vous sur l’essentiel.

    s’agissant de l’accaparement de la richesse et de la non redistribution de richesse par la classe dirigeante, c’est authentiquement honteux de la part de nos dirigeants que cela puisse toujours et encore être en vigueur à ce jour.
    à ce propos, j’ose affirmer que bcp d’intervenants se sont exprimés ici à maintes reprises sur ce sujet.

    sachant que cette pourriture de corruption apporte et accentue la misère d’au moins 90% de la population et par conséquent du pays en entier, le fait que les institutions de l’état, classes dirigeantes et les structures administratives du pays adoptent comme mode de fonctionnement de se laisser tenter par la corroption à tout bout de champ est la totale et parfaite illustration de l’ égoïsme maladif régnant au pays du " moi, moi et seulement moi ".
    cela illustre ce misérabilisme d’etat d’esprit et dévoile sans vergogne les vices du mode de gouvernance et de fonctionnement de la société malgache.

    l’égoïsme poussé à son paroxysme ne devra plus être la règle dans ce pays.
    la redistribution de richesse doit impérativement être effective et ne doit pas s’arrêter à octroyer qq 30 mille ariary aux familles pauvres, il leur faut plus de service public accessible à tous.

    la prise en charge des familles sdf très pauvres par l’état doit être la priorité en supprimant les baraquements de fortunes construits sur les trottoirs et lieu public, leur offrir des logements avec des infrastructures sanitaires décentes respectant la règle d’hygiène.
    mais pas que celà bien sûr.......

    puis, le politique local doit cesser d’infantiliser et de considérer comme moins que rien le vahoaka en leur offrant " cadeau " de la futilité., il faut plutôt le responsabiliser par l’éducation et le savoir-être car cette attitude puérile ne vous honore pas bien au contraire.

  • 21 juillet à 17:41 | Stomato (#3476)

    Ce 21 juillet à 14:39 | Isandra (#7070) répond à Stomato ^
    >>Vous êtes l’un des rescapés défendeurs de français impeccable, bon courage ! Votre boulot est immense, quand on regarde les forums des jeunes en français, c’est un vrai massacre.<<

    Oh je ne prétends pas faire respecter un français impeccable, tout juste et seulement une écriture lisible sans trébucher sur des fautes élémentaires.
    Dans une moindre mesure j’essaye de faire en sorte que l’écriture représentant la pensée ait un sens et une logique.
    Les forums français sont à l’image des forums anglo-saxons, maintenant que la culture se paye de plus en plus cher.
    Merci de me considérer autrement que comme un affreux post-colonialiste.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS