Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 octobre 2021
Antananarivo | 06h00
 

Sport

Basket-ball

Chantal Julien satisfaite de sa mission

lundi 14 juillet 2008 | Rata

Le stage d’arbitre international sous l’égide de la FIBA Afrique s’est achevé en apothéose vendredi à l’Académie National des Sports. Les 15 arbitres de la zone 7 et du continent africain ont tous reçu une attestation de formation. Que ce soit les 8 Malgaches en quête du vrai titre que les deux arbitres présents lors du recyclage. Il en est de même pour les Comoriens et Mauriciens qui ont répondu présents au stage. Ces derniers n’ont pas encore décroché leur vrai diplôme en tant qu’arbitre international. Ils ne les obtiendront que dans une semaine après l’approbation de la maison-mère. Chantal Julien, l’expert français de la FIBA chargé de leur encadrement, doit encore procéder aux études des dossiers de chacun. Il doit tenir compte des performances dont les stagiaires ont fait preuve durant ces trois jours de formation.

Sur terrain

"Je suis satisfaite, les stagiaires ont fait preuve de motivation et se sont donnés à fond. Aussi ils ont été très attentifs aux formations", s’enthousiasme Chantal Julien. Maintenant qu’ils ont acquis les nouvelles normes nécessaires pour un nouveau système d’arbitrage, outre leur connaissances de la matière de base. J’espère qu’ils seront à la hauteur une fois sur le terrain. Même dotés des théories les plus pointues, ils ne seront rien sans le terrain, c’est le plus important. J’espère les croiser dans un quelconque match de haut niveau plus tard", a précisé Chantal Julien. En raison du potentiel inexploité de joueurs, la fédération malgache de basket-ball promet d’apporter une réforme.

Une aubaine pour la zone 7

Ce stage pointu est une vraie aubaine pour la zone 7 et spécialement pour la Grande île. Madagascar ne dispose que très peu d’arbitres internationaux, aussi le niveau d’arbitrage dans la Grande île et même dans toute la zone 7 est largement dépassé. Pour ce, il faut évoluer avec le nouveau système, aussi bien au niveau du continent qu’au niveau international. Il faut adopter le principe d’arbitrage moderne. Cette formation dispensée par Chantal Julien a été d’une importance capitale.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS