Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 21 février 2024
Antananarivo | 15h24
 

Sport

Football

CHAN 2022 : les Barea de Madagascar décrochent la médaille de bronze

samedi 4 février 2023 | Mandimbisoa R.

Les Barea de Madagascar, composés avec des joueurs locaux, ont terminé troisième du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Les protégés de Romuald Ramanandraibe, alias Rôrô, ont battu les Mena de Niger sur un score très serré d’un but à zéro hier, lors de l’avant dernier match de cette compétition tenue en Algérie. Le seul but de la rencontre a été signé Jean Yves, à la 89e minute, vers la fin du temps réglementaire.

C’est avec une composition légèrement remaniée par le sélectionneur que Madagascar a affronté Niger. Ni Koloina, la révélation de cette rencontre, ni Tantely, le capitaine, ou encore Berajo, tous les trois sont considérés comme les principaux artisans de la réussite de cette équipe nationale malgache, ne figuraient pas dans la liste des 11 malgaches du départ. Par contre, Jean Yves et Carlos, deux autres attaquants de fer ont été alignés.

La domination malgache a été nette, les attaques ont été multiples mais elles restent stériles. La défense du Niger est inébranlable. Le manque de lucidité et de finition des Malgache a été manifeste à l’instar de ce but raté par Tsiry à la fin de la première période alors qu’il était seul devant le but, le gardien nigérien étant battu. Dommage : le ballon s’est envolé dans le ciel, loin de la case de l’équipe adverse.

-----

En deuxième période, les Malgaches ont multiplié leurs offensives durant les 30 premières parties de la deuxième mi-temps. Dax, le métronome, a délivré de nombreuses passes aux attaquants des Barea, en vain. Les Mena du Niger se sont finalement rebellés et ont mis en difficulté à plusieurs la défense malgache. Mais le Niger a aussi manqué de lucidité et de finition. C’est dans le cafouillage de la dernière minute du temps règlementaire que Jean Yves a su se servir de sa malice pour offrir aux Malgaches cette belle victoire et cette troisième place.

Cette victoire est historique pour l’équipe nationale malgache qui en est à sa première participation à cette phase finale de cette compétition. Les protégés de Rôrô ont visiblement mieux faits que ceux de Nicolas Dupuis en 2019 lors de la première participation malgache à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) où les Barea, composés des joueurs professionnels expatriés et des joueurs locaux, ont terminé en quarts de finale de la compétition. Faneva Ima, le capitaine de l’équipe nationale de l’époque, l’a d’ailleurs reconnu, en lançant qu’ « ils sont meilleurs que nous ».

23 commentaires

Vos commentaires

  • 4 février 2023 à 09:12 | arsonist (#10169)

    Ben ! Cela consolera un peu le pote virtuel ’’lé kopé" . Tant mieux !

    • 4 février 2023 à 09:43 | DadatoaDany (#10284) répond à arsonist

      Les rajoel ne manqueront pas de récupérer.

      Marikoriko ; maka loiloy.

      Rà vao resaka rajoel dia zapper na. De la haine, c’est ce qu’inspire désormais cet individu. Ici même, c’est évident. Partout : il a été hué place 13 mai.

      Existe t il des gens intéressés par une thèse sur la personnalité du "sans qualité" : ce document serait destiné à une large publication.
      Dont voici les grands traits :
      Un arrangement avait été établi au tout début des mandats de rajoelina : ravatomanga mène les affaires du pays, toutes les affaires du pays sans exception ; tandis que rajoel s’occupe de la politique. Ce qui se résoud, pour rajoel, à endormir les populations, tandis que ravato détourne tout, et emprisonne. Le rajoel est ignare, inculte, sans éducation, qui plus est sans humanité, ni patriotisme. De là, il n’y a aucune, mais aucune vision dans la gestion d’état. Personne n’y pense en fait, à ce grand muet d’état.
      rajoel est en fait un employé de ravato,
      pour diriger rajoel, pour le limiter, ravato a placé un premier ministre, et une ministre de la culture. La ministre fait preuve d’une vraie capacité au quotidien ; on l’a vue à la tv clouer le bec à rajoel. Même pas honte. C’est elle le cerveau de rajoel. Le ntsay est très nul, et sert juste comme butée au "faux" président. Ntsay avait eu parait il un passé international remarquable, mais dans ce système, il sert ravato, dans la neutralisation de rajoel. Comme rajoel n’a aucun pouvoir dans les affaires, il lui reste pour exister, les petits sujets, souvent menus, souvent insensés, tels le combat de coqs, le téléphérique, des inaugurations insignifiantes. Et quand cela lui arrive de parler de l’état, c’est des inepties. Le rajoel n’est pas à la hauteur. Ou alors, il sait, ou ses patrons le savent, ce qu’il fait : tuer toute malgachitude. L’éducation est à genou.

      Quel a été le rôle de la France ? Le rajoel lui a-t-il échappé ?

      En ce qui concerne l’actualité brûlante.
      L’état est en cessation de paiement. Grèves et ultimatums, emprisonnements abusifs. Les routes sont construites à la va vite pour les élections.
      Je dirais : pauvre mec : exécutant, donnant une fausse apparence de leader, et mal faisant.

      J’arrête, ce n’est pas agréable, et j’invite à continuer. Pensez y : une thèse sur rajoel.

    • 4 février 2023 à 13:27 | lé kopé (#10607) répond à arsonist

      Une très grande consolation pour les férus du ballon rond Malagasy , et pour mon humble personnalité, selon mon ami "virtuel" Arsonist . Le Football n’est qu’un jeu (Panem et circences), mais pour nous sans le pain ,c’est à dire une simple frivolité pour distraire les âmes sensibles et surtout pour épater la galerie dans sa misère quotidienne . Pour revenir au côté purement technique , car c’est la quintessence même de notre intérêt , nous allons parler de la composition initiale de notre Equipe . La plupart des observateurs avisés , a été "choquée " par le choix de l’Entraîneur , d’avoir évincé l’un des meilleurs joueurs de la Compétition, Koloïna pour ne pas le citer , reconnu par ses pairs , tant nationaux , qu’internationaux . Cette décision qui était considérée comme "hasardeuse" , trouve sa source dans un souci d’apaisement , et de cohésion dans la formation qui a été chamboulée par la somme astronomique (pour le Football Malagasy) de son transfert qui est de 50000 Euros . Qu’on le veuille ou non , des jalousies se seraient infiltrées dans notre équipe , et en l’alignant en tant que titulaire , cela aurait confirmé sa supériorité envers le groupe . Cette initiative , en écartant d’autres joueurs aussi performants , a confirmé la crédibilité de l’Entraîneur , qui a mis sur les mêmes pieds d’égalité , à juste titre , tous les joueurs sélectionnés . Cela a aussi permis aux remplaçants de démontrer , qu’ils en ont aussi à "revendre " , et qu’ils peuvent donner le meilleur d’eux mêmes en espérant attirer l’attention d’éventuels recruteurs , qui pourraient changer leurs niveaux de vie .
      Tactiquement , le système de jeu en 4-3-3 a été retenu , malgré l’inefficacité de dette stratégie , lors du match contre les Sénégalais . Car ces derniers , rompus aux dernières technologies et grâce à leurs Académies de Foot et d’Athlétisme , ont "disséqué " par vidéo notre milieu de terrain qui est la rampe de lancement de notre attaque , et ont su anéantir toutes formes de velléités . Cette haute capacité de "lire notre jeu" , a été matérialisée par l’élimination des transmissions de balles de Dax , le métronome , qui n’a pas su se sortir de cette difficulté . Malgré deux fautes dans sa surface de réparation , dont une main flagrante et une charge plus qu’agressive , nous aurions pu bénéficier de ...deux tirs au but , mais la conviction de l’arbitre du jour , malgré le VAR qui le contredisait , a été d’ignorer ces bavures . En tout cas , nous ne cherchons pas d’excuses , car le Sénégal , à l’image de son Equipe Première à la CAN , était au dessus de la mêlée . Cette aventure a permis à nos jeunes joueurs d’obtenir quelques contrats dans des clubs Etrangers , et surtout de rehausser notre Football à la troisième place du Continent Africain . Ce qui nous changerait du cinquième Pays le plus pauvre du Monde .
      Est ce que le Sport se hisserait au niveau des activités artistiques , ce qui étonneraient certains "puristes" ? Bref , lors de l’Emiission TV sur la troisième chaîne en France hier soir avec les différentes chorales , j’ai cru deviner que quelques figures Malagasy y comparaissaient . Peut être que l’ami "virtuel" Arsonist y a participé ? C’est vrai , il n’y a pas que le Foot et le Sport dans la vie . Salut Les ...Kopé.

    • 4 février 2023 à 13:30 | Gérard (#7761) répond à arsonist

      oui DadatoaDany
      hélas, vous avez la une vision qui se vérifie au fil du temps

    • 4 février 2023 à 18:09 | el che (#344) répond à arsonist

      DadatoaDany ,
      Vos remarques sont pertinentes, hormis quelques erreurs ( Bm n’est pas l’obligée de Rablue). Félicitations

    • 5 février 2023 à 08:05 | DadatoaDany (#10284) répond à arsonist

      Bonjour El-Che.
      C’est bien à cela que servent ces salons : à nous informer réciproquement.
      Ainsi donc la BM n’est pas femme lige de ravato ; et pourtant je ne vois pas d’autre possibilité. Qui serait donc son parrain ?

      Voici un must ; Enjoy.

  • 4 février 2023 à 13:07 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Félicitations au Barea. On vous souhaite bon retour au pays et que vos efforts soient reconnus et valorisés à leurs justes mesures.

    • 4 février 2023 à 13:32 | lé kopé (#10607) répond à plus qu'hier et moins que demain

      J’espère que contrairement à nos joueurs qui ont été qualifiés au quart de Finales de la CAN en 2019, ils vont bénéficier de leurs primes , sauf si celles ci sont "détournées" par les mêmes instances Dirigeantes . Inch’Allah !!!

    • 4 février 2023 à 16:41 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonjour et merci le kope
      J’espère que vous avez tort en parlant de jalousie dans l’équipe car en réussissant ainsi, il y a de la cohésion, de la solidarité et de l’amitié entre eux n’,est-ce pas ? Et ces contrats sont des bonnes nouvelles pour eux tous et les heureux élus vont ouvrir la porte aux autres grâce à nos valeurs et à nos sagesses ancestrales qui ne souffrent d’aucunes défaillances en pareille circonstance n,’est-ce pas ? Je leurs souhaite les meilleurs et à vous aussi cher ami. Contre le Sénégal ce n’était pas facile avec la connexion de plusieurs atouts à défendre pour leurs adversaire :
      - le statut de favori
      - l’expérience
      - la solidarité continentale
      - Et non la moindre les statuts de Mr Ahmad et de Mme Fatma samouraï pour la CAF et la FIFA.
      En tant qu’ "ÉDUCATEUR VIRTUEL" sur ce forum je défend ce que je viens s’avancer plutôt que le vôtre votre honneur : Loin de moi l’envie de vous offenser, c’est juste pour positiver le parcours de notre Barea et le conseler à ma façon .

  • 4 février 2023 à 14:18 | lanja (#4980)

    Enga anie mba tsy dia ho hitan i DJ ny commentaires rehetra momba ity barea ity, taitaitra eo izy dia hanao show indray, ho halebeaziny ny kianja, dia ny vola tokony hanamboarana ny RN sy ny sosialimbahoaka no ho lasa any , ohatry ny boay kely milalao no mitondra ilay firenena

  • 4 février 2023 à 14:30 | Besorongola (#10635)

    500 000 DOLLARS DONNENT L’EAU À LA BOUCHE À TOTO ET À MR HO.

    Cette année, le vainqueur du trophée recevra la somme de 2 millions de dollars, contre 1 250 000 dollars pour le précédent champion il y a deux ans. Le finaliste recevra 800 000 dollars, tandis que les équipes classées troisième et quatrième recevront 500 000 dollars chacune

    https://actu.orange.mg/chan-les-primes-octroyees-par-la-caf-seront-distribuees-de-facon-equitable-et-transparente-selon-la-fmf/#:~:text=Cette%20ann%C3%A9e%2C%20le%20vainqueur%20du,recevront%20500%20000%20dollars%20chacune.

  • 4 février 2023 à 15:27 | Besorongola (#10635)

    21000 ÉLECTEURS POTENTIELS DANS LES GEÔLES DE MR HO.

    Présidentielle 2023 : 21.000 électeurs dans les prisons

    Des urnes ou bureaux de vote pourraient être installés dans les prisons
    La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) envisage de mettre des urnes dans les établissements pénitentiaires pour que les détenus jouissant encore de leurs droits civiques et politiques, puissent exercer leur droit de vote, quand bien même leurs autres droits fondamentaux seraient emprisonnés au quotidien dans un carcan.

    Werawera électoral
    Selon l’exposé des motifs de la loi organique de 2018 portant régime général des élections et des référendums, l’encadrement juridique du processus électoral de sortie de crise était circonstanciel et frappé de péremption. Notamment la loi organique de 2012 relative à l’élection du premier président de la République et celle concernant les premières élections législatives. D’où l’utilité de la réforme dudit cadre juridique qui se trouve aujourd’hui dépassé par le « werawera électoral », comme le projet de faire voter les détenus qui n’ont pas été condamnés définitivement à la dégradation civique et qui jouissent de leurs droits civiques et politiques. L’une des conditions pour être électeur étant l’inscription sur la liste électorale, comment peuvent-ils le faire en prison.

    Carte d’électeur
    La Commission Locale de Recensement des Electeurs (CLRE) chargée de recenser tous les citoyens ayant acquis les qualités exigées par la loi pour l’exercice du droit de vote s’est-elle rendue dans les différents établissements pénitentiaires implantés sur l’ensemble du territoire ? Les prévenus pourront-ils se déplacer (avec les gardes pénitentiaires) dans les bureaux des fokontany pour vérifier leur inscription ou leur omission sur la liste électorale ? Quid également de la remise de la carte d’électeur aux détenus qui devrait faire l’objet d’une vérification d’identité ?

    Ratio condamnés / prévenus
    Pendant la période de propagande, par quel canal les détenus peuvent-ils connaître les programmes des différents candidats voire même les noms de ces derniers puisqu’ils n’ont pas droit ou accès (le résultat est le même) aux journaux ou à la radio, encore moins à une télé dans leurs cellules ou quartiers. En tout cas, les candidats et/ou leurs partisans ne pourront pas non plus faire campagne dans les maisons centrales et autres maisons de force comme Tsiafahy car l’usage des bâtiments administratifs à des fins de propagande est interdit par le code électoral de 2018. Contrairement aux bureaux de vote qui sont installés dans des salles de bâtiment public. Reste à savoir si pendant le scrutin et lors du dépouillement des votes, les délégués des candidats accepteront d’…entrer en prison. A la différence des détenus qui rêvent pour leur part de sortir, ne serait-ce que le temps d’un scrutin, quoique leurs voix – au propre comme au figuré – risquent de compter pour des prunes par rapport aux 13,5 millions d’électeurs escomptés. En effet, sur les quelque 29.000 prisonniers pour 11.000 places, le ratio condamnés-prévenus est de 73/27. En somme, il y a à peu-près 21.000 électeurs potentiels dans les prisons pour la présidentielle de 2023. Reste à connaître le taux d’abstention ou de participation, c’est selon.

  • 4 février 2023 à 15:33 | Besorongola (#10635)

    LES JEUX DES ÎLES N’AURONT PAS LIEU À MADAGASCAR !

    La Gazette de la grande ile
    Accueil > Politique > Rajoelina, le Coluche malagasy se reconvertit en serveur : Les jeux des îles n’auront pas lieu à Madagascar en 2023

    En 1985, Coluche créa les RESTOS DU CŒUR dans le but d’aider et d’apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, en particulier dans le domaine alimentaire, par l’accès à des repas gratuits.

    C’est exactement ce que vient de faire à Marovoay Mamimbahoaka. En plus d’un sac de riz, d’un litre d’huile, du sucre, des légumineuses, des vêtements distribués à chaque foyer sinistré par Cheneso, notre Coluche National servait lui-même des repas gratuits.

    Quand on voit autour de lui autant d’habits de couleur orange, on comprend maintenant les objectifs de ce que tout le monde avait pris à tort comme un changement total d’orientation de la politique socio-économique : arrêter tous les projets d’infrastructures pour se concentrer sur l’amélioration des conditions sociales et les besoins urgents de la population. En fait, il ne s’agit ni plus ni moins que d’utiliser les moyens de l’Etat afin de promouvoir sa réélection.

    Nous nous abstiendrons de relever les problèmes d’hygiène publiqueprovenant de ce type d’opération de distribution de nourritures (hani-masaka). Mamimbahoaka vient d’hériter du nouveau qualificatif « comique ». La Gazette n’aimerait pas insulter Coluche en accolant son nom à celui de Mamimbahoaka Pinocchio. Mamimbahoaka devient alors Mamimbahoaka Pinocchio le clown !

    Mamimbahoaka a également doté de moto chaque maire de Marovoay, en espérant être payé en retour lors des prochaines élections. Après ses 9 années à la tête de l’Etat, il n’a toujours pas compris que ce sont des « cadeaux » empoisonnés. Il n’a pas donné de budget à ces maires, ni pour le carburant, ni pour l’entretien de ces motos.

    De toute manière, Mamimbahoaka est vraiment à côté de la plaque s’il pense que ces motos répondent aux besoins urgents de la population. Nous ne lui ferons tout de même pas l’injure de l’ignorer, il le fait afin d’amadouer ces maires pour essayer d’obtenir leur soutien aux élections. Personne n’est dupe !

    En octobre1980, Coluche annonçait sa candidature aux présidentielles d’avril 1981. Vécue au départ comme une blague, sa candidature atteignait en 3 mois jusqu’à 16% des intentions de vote : un score qui inquiétait au plus haut niveau.

    Dès l’annonce de sa candidature, Coluche était interdit de média : d’Europe1, où il se moquait du président de la République de l’époque Valéry Giscard d’Estaing, et de Radio Monte Carlo où il se moquait du prince Rainier.

    En 2011, un documentaire « Coluche : un clown ennemi d’Etat » raconte comment les hautes autorités françaises de l’époque avaient demandé aux RG (Renseignements Généraux) d’utiliser tous les moyens pour obliger Coluche à renoncer à sa candidature. Il avait reçu des menaces de mort https://www.youtube.com/watch?v=jMOZD4dnrJ0 . En mars 2019, le journal Le Monde publiait une lettre de Coluche « …Messieurs les hommes politiques de métier, j’avais mis le nez dans le trou de votre c…Je ne vois pas l’intérêt de l’y laisser ».

    Cela n’a pas empêché la défaite de Valéry Giscard d’Estaing au profit de François Mitterrand.

    • 4 février 2023 à 15:34 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      ... Même si toutes les entraves possibles contre l’opposition à Madagascar semblent être actuellement en veilleuse, les personnages et les situations de ce récit « Coluche, un clown ennemi d’Etat » sont réels, et toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être fortuite.

      Incompréhension totale ! Mamimbahoaka Pinocchio le clown avait annoncé à Vatomandry l’arrêt de la construction d’infrastructures. Pourtant, quelques jours plus tard, le conseil des ministres confirme la continuation de la 1ère tranche des travaux du téléphérique, concernant la ligne Orange Anosy/Ambatobe. C’est à n’y rien comprendre ! On fait ou on ne fait pas ? C’est vraiment clownesque !

      Et une pétition contre ce projet recueille les signatures au siège de OTRIKAFO.

      Mamimbahoaka Pinocchio le clown veut absolument recevoir cette année les jeux des îles, car il veut en faire le tremplin pour sa campagne électorale. Néanmoins, pas de budget pour le COJI ! Pas de village des jeux ! Pas de pistes d’athlétisme aux normes ! Pas de pistes pour le cyclisme, vu l’état des routes à Madagascar ! Pas de piscine olympique prête…En plus, Mamimbahoaka vient de décider d’arrêter la construction d’infrastructures.

      Tout le monde s’aperçoit que, même avec les meilleures volontés du monde, Madagascar n’est pas prête. Il ne serait pas étonnant que les autres îles de l’Océan Indien finissent par décider d’enlever à Madagascar l’organisation de ces jeux en 2023. Afin qu’on ne perde pas trop la face, on va nous les confier pour 2025 ou 2026, sous un prétexte quelconque, comme par exemple le contexte international induit par la guerre ukraino-russe.

      Tandis que la République Démocratique du Congo a fixé, dès novembre 2022, la date de la prochaine élection présidentielle au 20 décembre 2023, le CENI n’a toujours rien proposé au gouvernement quant aux dates des élections malagasy.

      Pourtant, « le conseil des ministres a approuvé l’appel de ses partenaires, aux pays étrangers, aux organisations internationales et organisations non gouvernementales, aux organisations de la société civile, afin de mobiliser des observateurs électoraux pour les prochaines élections successives… » https://www.presidence.gov.mg/actualites/conseil-des-ministres/1777-tatitry-ny-filan-kevitry-ny-minisitra-alarobia-1-febroary-2023-lapam-panjakana-iavoloha.html .

      Ce gouvernement doit comprendre qu’une telle demande nécessite du temps pour être bien organisée. Ces organisations n’improvisent pas comme le gouvernement malagasy, et la moindre des choses, c’est de leur communiquer, préalablement à cet appel, les dates de ces élections.

      Le décret fixant à 250 000 ariary la salaire minimum d’embauche expirait fin décembre 2022. Très probablement, certains salariés ont donc dû recevoir environ 238 000 ariary comme salaire de janvier. Ni le conseil de gouvernement, ni le conseil des ministres du 1er février 2023, n’a en effet pris de décret maintenant à 250 000 ariary le salaire minimum d’embauche : https://www.primature.gov.mg/index.php/2023/02/01/conseil-du-gouvernement-du-mercredi-01-fevrier-2023-au-palais-detat-de-mahazoarivo/ .

    • 4 février 2023 à 15:35 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      A croire que le sort de ces travailleurs est le cadet des soucis de ce gouvernement ! Ce décret est une urgence vitale pour ces salariés et leurs familles. Et pourtant, Mamimbahoaka n’a-t-il pas annoncé avoir décidé de “Se concentrer sur les besoins urgents de la population” ?

      Mamimbahoaka Pinocchio le clown prouverait aux Malagasy son amour, en rendant son tablier dès maintenant. On devient la risée du monde entier et les Malagasy souffrent énormément. Et Mamimbahoaka ne lui offre même pas une lueur d’espoir d’un meilleur avenir.

      La Gazette

  • 4 février 2023 à 17:25 | arsonist (#10169)

    At this moment I’m watching on TV
    the Rugby match , Wales versus Ireland !
    It’s the begining of The Six Nations Tournament !
    Bye !

    • 5 février 2023 à 17:26 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à arsonist

      Bonjour Arsonist
      Le rugby est un sport de voyou joué par des gentleman n’est-ce pas ?
      Mais il n’est pas aussi populaire que le football et vu notre engouement pour ce sport, la plateforme de l’opposition aurait du choisir le slogan Carton Rouge pour le régime actuel au lieu de réchauffer celui de DEBA C’lera n’est-ce pas ?

  • 5 février 2023 à 17:20 | Besorongola (#10635)

    LE CONTRASTE !
    QUI DIT QUE LES MALGACHES SONT PAUVRES ?

    https://fb.watch/ivs_v1t59-/

    • 6 février 2023 à 05:44 | umberto (#10893) répond à Besorongola

      En effet à l’instar des voitures en circulation n’est pas vrai !!
      Les Malagasy sont pauvres mais leurs politiciens sont millionnaires !!
      Comment ça ??

  • 6 février 2023 à 09:25 | arsonist (#10169)

    Les adorateurs de Brosse-Lee DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto n’ont pas compris ce que j’ai écrit et ré-écrit plusieurs fois sur ce forum :
    (i) je ne suis pas un politicien
    (ii) je pratique ce qui est pragmatique aux dépens du théorique
    (iii) j’ai des convictions tournées côté civique et loin de l’ethnique
    (iv) je n’aime pas le coup d’état de 2009 ; je reproche à Ra8 de ne pas avoir rempli son serment , en tant que filoha , d’assurer la sécurité du pays et de son peuple .

  • 6 février 2023 à 09:32 | rawera (#10329)

    Salama namako ô,
    hiezaka ny ho fohy aho. Mba fara faharatsiny aloha mba misy toy itony, mba tafakatra eo amin’ny podium ny gasykely (tsy fanambaniana tsy akory) mba ampahery ny mpiray tanindrazana fa raha ny zavatra misy sy iainana, hambara isan’andro, tsy misy masoandro na ny kely aza. ARAHABAINA NY BAREA (Miarahaba tena ihany a) NITONDRA AVO NY FANEVAMPIRENENA AVO. Petatoko avokoa Ohatra : Sosialimbahoaka - karama farany ambany zay notatatataina ho redanitra ho re-danitra hoe Ar.250000 - ny lalana hahafahana mivezivezy - ny fangalana ankeriny ny tanimbahoaka - bdbdbddb e ! Jereo ndray izao eo IMahamasina no atao ny hetsika toy izao fa naninona tsy teny Coliseum na teny Anatirova, toerana heverika fa voatokana ho amin’ny toy izao. Vraiment, inconcevable. Prezida ve tsy tonga saina mihitsy e ? Ary ny tena gaigybe dia ity fanavahana sy fankahalana olona ity. Ny olona rehetra dia "malalaka" amin’ny fanehoankevitra sy "fivezivezena" (liberté d’expression et de circuler") nefa indrisy, tsy izany no iainantsika fa tena fanavahana manoatra nohon’ny "apartheid". Izano ny "demokrasia" malagasy.
    Saino sy eritrereto ry manampahaizana a.
    Fo spaoro

  • 6 février 2023 à 14:14 | NanaTana (#11410)

    Efa zato taona zato volana izay no nilazana teto hoe mahaiza maka lesona ka tsy dia ny mifaninana manao fotodrafitrasa no tena maha mpitondra firenena ny mpitondra firenena, fa mbola misy dia misy aloha ny atao hoe tena laharam-pahamehana [priorités des priorités] tahaka ny ady @ tsy fandriampahalemana, ady @ kolikoly, ady @ kere sns. Dia izao vao mitsaontsaona izao indray ny prm manome baiko ny ministra rehetra & milaza hoe « … ajanony daholo ny fanatanterahana fotodrafitrasa rehetra … ». Fa angaha tsy vao aingana ny LFI 2023 no tinapaky ny Antenimiera roa tonta ka ianao ao @ mpanantateraka no manipaka izany ?? Fantatra mialoha rahateo ny ho lazain’ny hcc.

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS