Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 20 octobre 2021
Antananarivo | 19h55
 

Société

Insécurité

Befotaka : des attaques de bandits ont fait près de 50 décès

mercredi 22 septembre | Mandimbisoa R.

Près de 50 personnes ont trouvé la mort dans des attaques des bandits dans la commune rurale de Marovitsika, district de Befotaka Sud, le 17 septembre suite à un affrontement entre 120 dahalo armés et la population locale appuyée par 4 éléments de la gendarmerie. Les décès concernent ainsi aussi bien les assaillants que la population. Les informations émanent du ministre de la Défense nationale, le général Richard Léon Rakotonirina, qui a effectué une mission dans cette partie sud de la Grande île.

Les dahalo ont également incendié des habitations à une vingtaine de kilomètres du district de Farafangana, une situation qui a dû mobiliser ainsi les différentes autorités locales.

Face particulièrement à cette importante perte en vie humaine, la Commission nationale indépendante des droits de l’homme (CNIDH) va entreprendre une enquête indépendante. Elle entend aussi apporter des orientations pour une meilleure mise en œuvre de disposition en faveur de la sécurité de la population et de la protection du droit à la vie. Elle indique ainsi qu’il convient de rassembler les éléments d’informations liés aux faits, ainsi qu’à la conjoncture sécuritaire qui prévaut dans cette zone sensible, pour mieux protéger les droits humains dans des pareilles situations.

77 commentaires

Vos commentaires

  • 22 septembre à 09:31 | arsonist (#10169)

    Mais que fait la police foza ?
    Et les gendarmes foza ?

    Ils sont tout bon à violenter les jeunes étudiants gasy à l’université ?

    Répondre

    • 22 septembre à 09:40 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Rectificatif :

      Ils sont tout juste bons à violenter les jeunes étudiants gasy à l’université ?

    • 22 septembre à 10:34 | bekily (#9403) répond à arsonist

      police et gendarmerie sont corrompues jusqu’aux os :
      leur seule motivation est la sauvegarde A TOUT PRIX des intérêts politiques de la mafia au pouvoir,
      Ils sont payés , voire SURPAYES uniquement dans ce but !
      L’espèce dite dahalo n’’existe que dans un ETAT DE NON DROIT comme au far west...
      Tirer à balles réelles sur des étudiants qui réclament leurs bourses est "NO MATTER " au pays de MEDELIN...

    • 23 septembre à 00:54 | kunto (#7668) répond à arsonist

      KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

      - Si tout le matériels reste à Tana comme les 40 véhicules 4 x 4 ( souvenez vous ) , les gendarmes désarmé de province ne peut faire grand chose ...

  • 22 septembre à 09:34 | arsonist (#10169)

    Il ne faut pas croire que mon post-ci ne soit pas truffé d’antiphrases, d’ironie et de moqueries !
    Surtout à l’encontre des deux phénomènes qui se sont autoproclamés Français sur ce forum :
    l’un, de pseudo l’Anticaste, de souche gauloise [c’est lui qui le dit !],
    et l’autre, au pseudo l’olivier2, non-souchien [c’est lui qui s’en orgueillit !] mais de souche berbère [c’est lui aussi qui s’en est ... trahi expressément !].

    Ces deux abrutis, l’Anticaste et l’olivier2, croient sincèrement avoir convaincu tous les visiteurs de ce forum
    qu’ils sont, eux deux, des Français éveillés et hautement instruits
    et de plus, qu’ils sont à eux deux les seuls et uniques "représentants" sur ce forum de tous les Français et surtout-surtout de la France [rien que ça ! heu ... ça va, les chevilles ?]
    En conséquence de quoi, eux deux croient avec juste raison qu’ils écrivent sur ce forum au nom de tous les Français et au nom de la France !
    Dont non-acte !

    Il est des choses que l’on a remarquées et que l’on ne peut absolument pas enlever à ces deux autoproclamés Français que sont les pseudo l’Anticaste et l’olivier2 :

    1.eux deux manient merveilleusement, mais merveilleusement bien, la langue de Molière !
    2.eux deux ont solidement ancrées en leur for intérieur des connaissances larges et profondes de l’Histoire de France et de la culture française : tous les visiteurs de ce forum en sont béats d’admiration ! [qu’est-ce que je les envie, moi, ces deux très brillants esprits ! mais ’faut pas l’ leur dire, sinon ils auront les chevilles qui enflent !]
    3.eux deux sont d’une modestie qui frise l’humilité ! non, mais ... ce ne sont pas eux qui, sans que personne le leur demande, diraient aux Gasy [tous sans exception supposés être des babakoto] ce que l’on doit faire et ce que l’on ne doit pas faire !
    4.eux deux n’ont jamais profité [avec ou sans vergogne] de la misère et de la naïveté des jeunes femmes madagougousques pour leur faire des enfants qui ne parlent pas leur langue maternelle, mais uniquement leur langue paternelle !
    5.eux deux n’insultent jamais, au grand jamais, un mec [comme moi, arsonist] qui n’ose même pas critiquer sans ménagement les très mauvaises habitudes tenaces des anciens colonialistes, habitudes héritées et toujours visiblement appliquées par les "vils colonialistes attardés etassumés" de nos jours !
    6.eux deux ne nourriisent aucune haine, mais alors aucune haine, à l’encontre des Merina [comme moi] , à l’encontre des personnes dont le prénom est "Mahomed" [comme moi], à l’encontre des Nègres aux cheveux crépus [comme moi], à l’encontre des gens dont les régions d’origine sont le Maghreb, l’Afrique subsaharienne,le Moyen-Orient et l’Asie !
    [l’oliver2 et Zemmour ne sont-ils pas, eux-mêmes, deux originaires de l’Algérie ?]
    7.eux deux sont des victimes innocentes d’une haine imméritée [parce que, eux deux n’ont jamais, au grand jamais, fait preuve de mépris à l’encontre des personnes que, eux deux, sentent d’instinct inférieures à eux deux] !

    Répondre

    • 22 septembre à 09:35 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Ah ! Mon bon Monsieur !
      Ah ! Belle Dame !
      Il n’y a pas de justice dans ce monde de brutes !

      Car les pseudo l’Anticaste et l’olivier2 sont deux représentants
      qui croient sincèrement et naïvement être vraiment représentatifs et réellement crédibles
      de tous les Français et de la France !
      Et qui, de surcroît, ont convaincu de ça pas mal de monde aussi naïf qu’eux deux mêmes !
      La preuve ?
      https://www.madagascar-tribune.com/Antananarivo-151-millions-d-euros-pour-les-lignes-telepheriques.html#forum481316

    • 22 septembre à 10:04 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Comme le Mérina aux cheveux crépus a bien parlé ,écrit ,et bien pensé .Hommage à lui !

    • 22 septembre à 10:32 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Seulement "Merina aux cheveux crépus" ?

      On le savait !
      Ils ont du mal à reconnaître en moi, arsonist,
      un "Nègre prénommé Mohamed" !

      Je me demande toujours pourquoi ?

      Seraient-ils racistes ?
      Non ! Pas eux !

    • 22 septembre à 22:10 | kunto (#7668) répond à arsonist

      KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

      - Sur ce forum chacun parle en son Nom , ces propos n’engage que lui même , personne ne parle au Nom de tel ou tel groupe ou pays ...

      - Du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest en passant par le centre : Malagasy Atsika Jiabyyyyyyyy ...

  • 22 septembre à 09:47 | MALIBUC (#9345)

    Les non- dits et les on dit.
    Les non-dits ce sont ces attaques de dahalo ou autres énergumènes sans foi ni loi qui tout comme au XVIII ème siècle, attaquent les diligences ou les villages et dont on cache les méfaits depuis des lustres.
    Les on dit ce sont ces rumeurs qui courent autour de ces actions des dahalo qui soit disant auraient à leur tête des gens haut placés, genre Députés, Colonels ou Généraux de la Gendarmerie ou de l’armée qui revendent les têtes de bétail à l’étranger moyennant rétribution à cette harde de voleurs.
    Que croire ?
    Mais comme on dit : "Il n’y a pas de fumée sans feu"
    CQFD

    Répondre

    • 22 septembre à 12:06 | lé kopé (#10607) répond à MALIBUC

      Après les attaques de la Diligence , comme au Far West , les enquêtes sont ... en cours, comme celle entamée lors de la virée des policiers pour brûler le village d’Antsakabary . Les fins limiers de la Gendarmerie , ou de la police , qui n’ont même pas les moyens de mener à bien leurs missions , sont doublés d’incompétence ,et de corruption .
      "Les on dit ce sont ces rumeurs qui courent autour de ces actions de Dahalo qui soit disant auraient à leur tête des gens haut placés, genre Députés, Colonels ou Généraux, de la gendarmerie ou de l’Armée qui revendent les têtes de bétail à l’étranger moyennent rétribution à cette horde de voleurs " . Que croire ? Fin de citation de Malibuc. En effet , quand le Fokonolona (la population sinistrée), poursuit les traces des zébus volés (mpanaradia), celles ci se terminent souvent , soit dans des repaires bien connus des autorités (Kizo), soit vers les ...plages où des navires à pont ouvert (LTC) les attendent ,pour être embarqués vers des rives plus clémentes . Il suffit de constater le niveau de vie de ces personnalités agissantes , avec grosse cylindrée (Range Rover ...), et villas qui avoisinent celles de Miami (la Vraie, avec South Beach)), pour se rendre compte que l’origine de l’argent brassé par ces vautours est ... nébuleuse. Peut ont faire une conclusion hâtive , ou un rapprochement entre l’annulation de la loi sur le recouvrement des avoirs illicites , et le cumul des richesses de certains individus ??? En tout cas , cette loi a été proposée par un élu en... catimini , en fin de soirée (sic), et votée , malgré la réticence des services anti corruption (SAC). Je ne m’attarderais pas sur l’identité de l’heureux Elu qui s’est démené pour "l’homologation " de cette loi , mais j’ajouterais tout simplement qu’il siège à la plus haute Instance de la juridiction de l’Etat , qui a pour prérogative de juger le Président de La République , et ses Ministres ... C’est pour vous dire . Salut les Copains .

  • 22 septembre à 09:50 | Turping (#1235)

    Comment peut-on parler de développement et d’avancement réel quand l’insécurité sème la terreur en permanence ?
    - Résoudre ce problème sécuritaire n’est t’il pas plus urgent et important que d’implanter des téléphériques alors que le problème délestage récurrent et intempestif sont des facteurs bloquants au développement ?
    Humour ; Dans un pays qui possède autant voire plus de généraux qu’aux états unis et dont les 80% de la population vivent sous le seuil de la pauvreté ,l’anarchisme règne . Il y a 60 ans ,il y avait plus de zébus que de population en nombre ,actuellement il y a plus de dahalo que des personnes actives incluant les dahalo en cols blancs .Cherchez l’erreur !
    - Les forces du désordre serviraient-elles à quoi au juste pour renforcer leurs effectifs dans les endroits sensibles ? les armes pullulent sans qu’il y ait de solution alternative pour éradiquer ce fléau .Même dans les rangs des militaires il y a des dahalo en uniforme et déguisés .Dommage !
    Conclusion : Je réitère ,beaucoup de zones et d’endroits sont de non droit ,il était temps de résoudre ce problème y compris la mentalité non évolutive. Il n’y a pas que les kere et malnutrition qui posent de problème mais tout ce qui explique l’IDH (indice de développement humain) à la queue du classement mondial.

    Répondre

    • 22 septembre à 11:06 | Albatros (#234) répond à Turping

      Bonjour Turpin !.

      Je partage entièrement votre 1er paragraphe.
      Notamment sur le nombre de généraux ( 250 ! Apparemment).
      1 général par cabine de téléphérique 😜

    • 22 septembre à 17:59 | Isandra (#7070) répond à Turping

      Turping,

      Vous avez écrit ceci : "Résoudre ce problème sécuritaire n’est t’il pas plus urgent et important que d’implanter des téléphériques alors que le problème délestage récurrent et intempestif sont des facteurs bloquants au développement ?"

      Pour vous répondre, je vous pose une question : La France et ce bailleur commercial auraient ils accordé ce financement, s’il s’agissait de financer la lutte contre les dahalos ?

    • 22 septembre à 18:35 | Turping (#1235) répond à Turping

      Isandra
      Je vous réponds fermement sans prendre une position partisane .
      - Les autorités malagasy ne sont pas forcément obligées de contracter des prêts auprès des bailleurs ,BM ,etc,....si le projet proprement dit : téléphérique ne répond pas aux besoins primordiaux de la population .
      La réponse est simple ,lisez mon post d’hier : Ne serait -il pas mieux de réhabiliter et de remettre en marche les voies ferroviaires laissées à l’abandon ? et encore si le projet de tramway était au centre de la discussion ,la pilule aurait été facile à avaler . A condition que ce problème de délestage soit résolu .Or ,ce qui n’est pas le cas .
      - Néanmoins ,je vous parle sur des projets concrets qui relèvent de l’urgence en respectant la priorité des priorités ,l’attente des malagasy en commençant par remplir le ventre ,résoudre la précarité ,car la liste est longue comme un bras .La problématique est là.
      - Voyez Isandra ,quand vos acolytes ont commandées des doses massives de vaccins : Je plussoie , et les critiques ne sont pas systématiquement au rendez- vous ,je m’étais taisais .
      Le but de mes messages c’est le bien être de la population malagasy ,l’avancement réel !
      Les Andafy dont je fais partie ,et ce n’est pas les andafy du bas quartier si je me permets a honte de mon cher pays qui baigne dans les misères totales alors que le pays a beaucoup de potentialité .

    • 22 septembre à 18:38 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire ; vos acolytes ont commandé .....

    • 22 septembre à 20:18 | Turping (#1235) répond à Turping

      Isandra

      Enfin ,je vais vous répondre concernant le problème sécuritaire .
      Dans un état régalien ,il existe un budget consacré pour le Ministère de l’intérieur et de la défense nationale . Donc ,logiquement le fonctionnement étatique ne devrait pas se reposer sur les décisions imposées par les bailleurs ni leurs financements .Ce qui explique en quelques sortes que les décisions à prendre dans un pays qui a une souveraineté nationale ne doivent pas être soumises aux conditions sine qua non ,de tous les c.ouillons qui prétendent financer des projets bidons pour leurs intérêts uniquement .
      Il relève de la compétence des dirigeants qui ont leur statut bien fondé de gérer les problèmes internes .Par exemple ,il existe des entreprises riches malagasy ( très peu ) comme des entreprises étrangères qui s’implantent à Mscar et peuvent payer également des impôts pour renflouer les caisses vides de l’état afin de consacrer par exemple un budget pour lutter contre l’insécurité et le développement local .C’est pour vous dire ,pour résoudre le problème sécuritaire il ne faut pas s’attendre tout de l’étranger .Il faudrait travailler sur les moyens de bord également sur les taxes à l’importation pour peser assez lourd.....le continent africain souffre de ce côté là pour s’imposer d’où l’intérêt d’avoir des leaderships au pouvoir mais non pas les toutous des bailleurs commerciaux .
      A part des vraies propositions ,il n’y a pas grand chose à lire quotidiennement à part les diatribes .

    • 22 septembre à 22:17 | kunto (#7668) répond à Turping

      D’accord avec vous Turping !

      L’éléctrification de Madagascar est une priorité car c’est la base du développement ( Le téléphérique c’est " Bling Bling " )

  • 22 septembre à 09:58 | vatomena (#8391)

    Mais qui donnera à manger aux Dahalo pour dissuader les Dahalo de sévir ? Donnez leur à manger ou donnez leur un travail rémunérateur

    Répondre

    • 22 septembre à 10:06 | MALIBUC (#9345) répond à vatomena

      Mais quel Dahalo acceptera de travailler ne serait-ce que pour 200 000 Ary par mois alors qu’ils gagnent plus avec leurs activités de voleurs ?
      Il se sentent au dessus de tout le monde, au dessus des lois, libres de faire ce qu’ils veulent.
      On ne fera pas un homme repenti d’un Dalaho qui vit comme ça depuis des années, c’est foutu.

    • 22 septembre à 22:23 | kunto (#7668) répond à vatomena

      Vous plaisanté ou quoi ???? ce n’est pas drôle 😢

      Qu’ils fassent comme les éléveurs et les Cultivateurs : qu’ils se mettent aux travail ( pas de Pays sans Paysans ) .

      Aujourd’hui Madagascar retourne vraiment en arrière , bcp veulent gagné sans transpiré ....

  • 22 septembre à 10:24 | Isandra (#7070)

    Complément d’infos :

    Extrait du journal de la vérité.

    "Elle déplore que pareils actes touchent très souvent les localités vulnérables, en proie aux attaques des malfaiteurs, souvent en nombre élevé. Dans cette lutte contre l’insécurité, les FDS ont hissé au sommet de leurs priorités le déploiement d’unités d’intervention et des bases opérationnelles avancées, reconnaît la CNIDH. "Le raffermissement de ce dispositif dans les zones à risques est un urgent défi à relever", conclut-elle.

    Les réactions des autorités gouvernementales ont été presque immédiates par rapport à cette situation dangereuse dans le Sud-est du pays. Le ministre de la Défense nationale, le Général Léon Richard Rakotonirina s’est rendu à bord d’hélicoptère sur le lieu le lendemain même du drame. L’Armée y a déployé des troupes pour traquer les criminels et pacifier la zone. En effet, les bandits ont fait parler d’eux dans la Région d’Atsimo- Atsinanana ces temps-ci. Ils frappent à tout va (cf. notre édition de lundi).

    La Gendarmerie nationale a aussi pris sa responsabilité face à la recrudescence des cas d’attaques perpétrées par les malfrats qui semblent défier l’autorité de l’Etat. Les consignes données à l’issue de la réunion des grands responsables qui s’est tenue au Toby Ratsimandrava lundi ont été claires : mettre fin à toutes ces horreurs qui font souffrir les habitants. La Police nationale ne reste pas non plus les bras croisés face à la situation sécuritaire qui prévaut sur toute l’étendue du territoire."

    Répondre

    • 22 septembre à 10:29 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Pure coïncidence ou la réalité, après le départ de Général Ravalomanana, les insécurités augmentent ce dernier temps..???

      Les dahalos, les ennemis de la nation ont compris que cet Officier ne plaisante pas.

    • 22 septembre à 11:19 | dupenard (#11227) répond à Isandra

      ha !ha !ha ! le cow boy de service "général ravalomanana", quelle sommité. Mais enfin, c’est normal, les dahales préparent eux aussi l’ouverture des frontières pour attaquer lors de la venue des touristes !!

    • 22 septembre à 14:58 | Isandra (#7070) répond à Isandra

  • 22 septembre à 10:58 | olivier2 (#9829)

    @ Kartell

    Effectivement, l’article est excellent.

    https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/sous-marins-la-rupture-par-l-australie-du-contrat-du-siecle-etait-previsible-892756.html

    Personnellement, je retiens que l’Australie lance un appel d’offre portant sur plusieurs dizaines de milliards d’Euro en 2016..pour des sous marins à propulsion classique..et que les USA ne font pas partie de l’équation à l’époque.

    Puis ce même pays fait du cinema, gesticule pour faire croire à des lenteurs Françaises..
    Si vous suivez l’actualité, il semble même qu’une lettre de satisfaction émanant du Ministere de la Défense Australienne soit arrivée en France ...

    La grande question maintenant est de savoir si la France va se "coucher", ou si elle va prendre ses responsabilités.

    Il devient évident que l’OTAN ne sert QUE les intérêts des USA..

    Personnellement, je pense que la France devrait quitter l’OTAN dans les plus brefs délais.

    Cette idée de "défense Européenne" me paraît extrêmement mal embarquée également..

    Affaire à suivre..

    Répondre

    • 22 septembre à 11:44 | kartell (#8302) répond à olivier2

      @ olivier2

      L’opportunité est inespérée pour Paris de s’extraire d’un OTAN où un Erdogan joue sur les deux tableaux OTAN et Poutinerie !..
      Dans le conflit Ukrainien du Donbass, Crimée, l’OTAN a multiplié les wait and see sans apporter de réponse ferme à une Russie, résoluement hégémonique…
      Bref, ce « machin » est davantage aux intérêts américains qu’aux demandes plus ou moins pressantes européennes …
      Paris doit-elle pour « otan » quitter cette structure de défense collective ?, elle en a tous les moyens étant puissance nucléaire mais son départ ne serait pas suivi d’autres car la plupart des pays de l’Est ( Pologne,Tchéquie, Hongrie) ne quitteront à aucun prix la protection américaine…
      De ce fait, la création d’un OTAN européen est promis à un échec cuisant et Paris en fervent convaincu de l’unité européenne ne s’aventurera pas à cette entreprise de tous les dangers …
      Quitter ou pas ? d’un point de vue symbolique, ce serait retrouver un peu de dignité perdue mais Macron, roi de l’ambiguïté tout azimut n’ira pas jusque là parce qu’il sait qu’il a plus à perdre de se couper des services américains en matière de renseignements..
      D’autant que l’affrontement grandissant avec la Chine dans l’Indopacifique interroge Paris avec une Nouvelle Calédonie qui va voter en lui posant soucis sachant que les indépendantistes Kanaks sont soutenus par une chine bienveillante et généreuse à leurs égards …
      En d’autres termes, ce camouflet vaut-il la peine de mettre son égo en stand-by au profit d’un feu qui couve ailleurs ?, cela semble évident, nous verrons bien…

    • 25 septembre à 05:31 | umberto (#10893) répond à olivier2

      Pensez à vos îles éparses.

  • 22 septembre à 11:03 | kartell (#8302)

    Visiblement le Sud du pays est hors contrôle pris en étau entre famine et dalaho tandis que dans la capitale, on se hâte de « téléphériquer » dans l’illusion la plus totale d’une cour qui applaudit à chaque tour de magie de son prestidigitateur, aidé en cela par la complicité repentante d’un colonisateur, ami des corrompus et donneur de leçons !..
    Ce nouvel épisode d’un fait divers, pas tant que cela, au point de s’interroger sur une montée en puissance, inexorable d’un phénomène de délinquance de brousse qui présente tous les ingrédients des prémices d’une guérilla qui ne voudrait pas dire son nom !..
    Dixit Wikipedia, la guérilla se définit comme des combats d’unités mobiles et flexibles pratiquant une guerre de harcèlement, d’embuscades, de coups de main menée par des unités irrégulières ou des troupes de partisans, sans ligne de front.
    Aujourd’hui, le constat est sans appel, l’armée envoyée pour circonscrire cette rébellion a failli à sa tâche, incapable de mettre en état de nuire des éléments jeunes, mobiles et déterminés à mettre en échec des pâles représentants d’un état, spécialisés uniquement dans le maintien de l’ordre urbain …
    Inexpérimentés,sans formation particulière, sans participation à des missions extérieures, ces éléments ne semblent plus en mesure d’influer sur le déroulement des opérations qui s’intensifient en puissance et en destruction…
    La défaite de l’armée régulière est d’autant plus cuisante voir vexatrice que ces forces de l’ordre sont présentées comme un des maillons forts et essentiels d’un pouvoir qui n’a cessé d’affirmer son autorité qui, ici, est humiliée voir ringardisée par des gamins armés de pétoires !…
    Le malaise prend ici une tournure inquiétante parce qu’il pose la question de ses éventuelles ramifications dans une société accaparée par le clan du pouvoir qui multiplie les provocations au quotidien envers une majorité qui n’a rien et qui galère pour survivre ..
    Cette guérilla contredit aussi cette unité nationale qui est aujourd’hui en charpie en réaffirmant sa volonté d’en découdre avec un pouvoir aux pieds d’argile dans un coût que coût mortifère …
    Il devient évident aussi que le bling-bling, affiché ne viendra pas à bout de ce fait de société, pire, il risque d’aggraver son importance en voulant régler les choses par la violence d’état et son refrain psalmodié : » l’état, c’est moi ! »…

    Répondre

    • 22 septembre à 11:20 | Albatros (#234) répond à kartell

      Bonjour Kartell !.

      J’ai bien peur qu’il n’y ait pas que le Sud du pays qui soit hors de contrôle !.

      En SAVA aussi, chacun fait sa Loi !.

      C’est comme les feux de brousse dans le Parc d’Ankarafantsika, la situation va devenir vite incontrôlable !.

      Et ce feu là ne s’éteindra pas avec des "branchages" et/ou des "inaugurations" !.

    • 22 septembre à 11:21 | Albatros (#234) répond à kartell

      Bonjour Kartell !.

      J’ai bien peur qu’il n’y ait pas que le Sud du pays qui soit hors de contrôle !.

      En SAVA aussi, chacun fait sa Loi !.

      C’est comme les feux de brousse dans le Parc d’Ankarafantsika, la situation va devenir vite incontrôlable !.

      Et ce feu là ne s’éteindra pas avec des "branchages" et/ou des "inaugurations" !.

    • 22 septembre à 11:34 | vatomena (#8391) répond à kartell

      à remarquer que ces Daahalo n’ont pas de revendications politiques connues.C’est la faim ,la misère qui les pousse ,Ils tuent mais aussi ils bravent la mort pour survivre.Nous vivons avec un état qui n’est plus un état. revenons nous au temps des menalamba ?

    • 22 septembre à 12:14 | ANTICASTE (#10704) répond à kartell

      Kartell,
      Rajoel et vous le savez parfaitement ,n’est pas le seul responsable de ce merdier :
      Il faut mettre dans la balance tout ces dérives de gouvernances depuis 1972 !
      Donc c’est l’échec pratiquement l’ensemble de classe politique mais aussi de toute l’intelligentsia locale et notamment mrn qui est fautive a ne pas vouloir donner corps a ce pays !
      Partez sur ce constat et éviter ,comme la plupart de vos compagnons le recours au cépamafotisme ou c’est de la faute des Frantsay !

      Merci !

    • 22 septembre à 12:23 | arsonist (#10169) répond à kartell

      Ha - ha - ha - haaa !

      Mihidy ny divon’ingahibe rantikasitra
      dia io tsy sahy manoratra hoe merina io lery !
      Fa miafina amin’ny soratra hoe mrn ingahibe be konetaka !

      Bouuuhouuu !

  • 22 septembre à 11:06 | Shalom (#2831)

    Il y a quelques mois, quelqu’un s’était vanté sur ce site que le pouvoir en place maîtrise la question de sécurité.
    Le pouvoir actuel ne fait pas de "dahalo miova fo" comme Rajao se moquait justement en ces temps cet(te) énergumène.
    "Aza misiotsioka raha mbola tsy tafavoaka ny ala" hoy ny hendry.

    Répondre

  • 22 septembre à 11:06 | arsonist (#10169)

    Toa hoe
    "tsy natao hiresahana izay momba ny raharaha mikasika ny tanin-dry lerony hono anie ity serasera ity" ,
    hoy ry lerony eee !

    Kanefa inona ity lazainy etsy ambony etsy ’ty indray ?

    Sa kosa,
    milaza tsy tia vary mohaka ry lerony,
    kanefa mahalany sosoa iray vilany ?

    Répondre

  • 22 septembre à 11:12 | Isandra (#7070)

    "Le vol de bœufs éclate dans certaines périodes historiques. Il y a des moments d’accalmie, surtout quand l’Etat joue bien son rôle et que la société vit dans une certaine stabilité. Les feux de brousse et le vol de bœufs apparaissent surtout lors de crises économiques et sociales graves. La recrudescence du phénomène dahalo s’explique donc d’un côté par l’appauvrissement et la désagrégation des communautés villageoises, et de l’autre par l’existence d‘une administration irresponsable, source de tous les abus dans le monde rural. C’est toute la structure de la société qu’il faut donc considérer si l’on veut trouver les véritables solutions."

    "Les zones rouges ne sont pas un « problème nouveau ». Les bandits aux surnoms tels que Ratsibahaka (Le Lémurien Méchant) ou Zaza Mola (Bébé Fou) font désormais partie du folklore de l’île à cause de leurs exploits criminels, « mais, depuis 2002, elles [les zones rouges] ont pris de l’importance », a dit M. Zoumenou.

    L’instabilité politique facilite la prolifération des armes légères sur l’île. Après le refus de M. Ratsiraka d’accepter sa défaite électorale face à M. Ravalomanana, le pays s’est retrouvé au bord de la guerre civile en 2002. À l’époque, l’intervention de la communauté internationale avait permis d’éviter le conflit.

    Au cours de cette impasse politique – qui a provoqué un blocus de six mois de la capitale – l’armée s’est divisée entre les camps ennemis. Les deux candidats à la présidence ont recruté des civils et des réservistes pour former des milices dans le but de renforcer leurs brigades respectives : les ‘légitimistes’ de M. Ravalomanana contre les ‘loyalistes’ de M. Ratsiraka.

    « Beaucoup de gens se sont servis dans l’arsenal de l’État et n’ont jamais rendu les armes. En fait, des rumeurs circulent disant que beaucoup de ces hommes armés sont les ‘dahalo’ d’aujourd’hui », a affimé M. Kartas.

    Selon les analystes, en l’absence de toute initiative pour récupérer les armes légères, il est facile de se procurer des armes à feu via des réseaux illicites, y compris des fusils d’assaut AK-47. De plus, il semblerait que les forces de sécurité, mal payées, louent leurs armes. En même temps, la ville d’Ambatolampy, à environ 70 km au sud d’Antananarivo, est réputée pour être le principal centre de production d’armes à feu artisanales de l’île."

    Répondre

    • 22 septembre à 11:25 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Année, Nombre de cas, Nombre de bœufs volés
      2007 2225 33953
      2008 2571 42922
      2009 4001 49006 (En crise)
      2010 2330 43050
      2011 1997 32803
      2012 867 41488
      2013 2278 103503(Eléction présidentielle)
      2014 1773 45234

    • 22 septembre à 15:27 | PERICLES (#10337) répond à Isandra

      Un mal "endémique" de Madagascar, le résultat de l’équation misère + défaillance de l’administration de l’état (particulièrement des forces de l’ordre, le commentaire sur les généraux me rappelle d’anciens débats dans ce forum et il est particulièrment et historiquement juste) + carence dramatique des infrastructures de communication (routières en particulier).

      Votre allusion à certains membres des forces de l’ordre qui "louent" leurs armes reflète non pas une rumeur mais bien une réalité. Elle me rappelle il y a déjà 6 ou 7 ans une discussion avec la responsable d’une congrégation malgache, insensible aux rumeurs et plutôt très bien informée, elle nous expliquait même sans plaisanter alors la hausse des incidents de banditisme en relation avec la hausse des "tarifs" de "location" des armes de certains gendarmes...

      Et vous avez ô combien raison, il est évident que la simili guerre civile entre Ravalomanana et l’Amiral Rouge qui refusait sa défaite, a conduit à la dissémination d’armes et pétoires diverses.

      Je ne m’aventurerai pas sur le terrain du "il n’y a qu’à" faire ceci ou cela. Je ne suis pas un spécialiste de la sécurité intérieure. Mais force est de constater qu’il y a matière à se réinterroger sur un dispositif spécial qui permettrait de remettre de l’ordre en ciblant des zones bien connues et en assainissant ce qui doit l’être, avec une ligne de commandement directe et courte. Cela ne saurait se faire sans agir pour le développement dans les mêmes zones. Développement+Dissuasion+Justice ?

  • 22 septembre à 11:24 | Vohitra (#7654)

    Mais où sont les membres de la force de sécurité et de défense alors ? Et ils font quoi à vrai dire ? Sont-ils encore conscients et se rappellent de leurs missions et attributions ?

    Ils sont concentrés à Antananarivo à mater et terroriser l’opposition…ils sont payés pour défendre un régime politique dans la capitale…ici dans la capitale, ils sont fortement indemnisés en tant que militants armés pour défendre une cause politique…

    Quelques rappels de faits historiques récents…

    « …des éléments des forces de l’ordre ont quadrillé toutes les rues qui mènent directement vers le centre-ville : D’Ambanidia, Antanimena, Isotry, Mahamasina, Antaninarenina, les voitures n’étaient pas autorisées à entrer à Analakely. Seuls les piétons ont eu le droit de s’y rendre à condition de ne pas porter de vêtement rouge… »

    https://www.madagascar-tribune.com/Manifestation-avortee-de-l-opposition.html

    « …La journée de ce samedi risque d’être sous haute tension dans la capitale. Hier dans la soirée, les forces de l’ordre ont commencé à circuler avec leurs voitures blindées dans les quartiers du centre ville. « Une manifestation pourrait avoir lieu à Antananarivo le samedi 20 février dans les quartiers d’Analakely et d’Ambohijatovo ». « Il est donc conseillé d’éviter tout déplacement dans ces quartiers durant la journée de samedi », avertit l’ambassade de France à Madagascar à l’endroit de ses ressortissants, hier.

    De leur côté, les forces de l’ordre sont aux aguets, les autorités qui craignent des troubles se montrent intransigeantes et avertissent qu’en cas de dérapage ils prendront les dispositions nécessaires… »

    https://www.madagascar-tribune.com/Meeting-de-l-opposition-une-journee-sous-tension.html

    « …L’oppostion devait manifester, ce samedi 20 février 2021, à Tananarive. Finalement, le rassemblement n’a pas eu lieu. Les sympathisants n’ont pas pu accéder au centre-ville. La capitale était quadrillée par les forces de l’ordre. Douze opposants, vêtus de rouge, ont été arrêtés en ville.

    Dès l’aube, des policiers et des gendarmes étaient déployés, fusil-mitrailleur en main à Analakely. Ils demandaient aux commerçants et restaurateurs de rester fermés… »

    https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/madagascar-la-manifestation-de-l-opposition-n-a-pas-eu-lieu-941242.html

    « …on a pu apercevoir ces mercenaires serbes donner des instructions, que l’on pourrait même qualifier d’ordre aux éléments des forces de l’ordre se trouvant à l’intérieur d’un 4×4 pickup garé non-loin… »

    http://www.lagazette-dgi.com/?p=59200

    ET LE PLUS GRAVE ? La suite de l’histoire…

    Les faits démontrent que le Ministre de la défense nationale a commis un délit de fuite. Après un accident mortel, il laisse 150.000ar et s’en va sans même penser qu’il vient d’ôter la vie à un jeune garçon.

    Le fait de s’enfuir après un tel accident en laissant sur place la victime, sa famille et tous les responsables du village démontre que le MDN crache sur les us et coutumes malgaches… il a pris la fuite. Comment peut-on confier la sécurité nationale à pareille personnalité

    http://www.lagazette-dgi.com/?p=58801

    Répondre

    • 22 septembre à 11:42 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      La réaction de nos autorités n’est pas un acte isolé. Regarder aussi ce qui se passe ailleurs :

      En France :

      « Gilets jaunes » : 89 000 membres des forces de l’ordre, 12 blindés…, le dispositif de sécurité prévu samedi"
      https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/12/06/gilets-jaunes-appels-au-calme-et-moyens-exceptionnels-le-point-sur-le-dispositif-de-securite-de-samedi_5393697_1653578.html

      Alors que :
      « À Marseille, la délinquance n’est pas structurée. Il y a des cités qui émergent dans plusieurs arrondissements de la ville et nous ne sommes pas assez pour enrayer les trafics et la violence qui en découle », estime Nacera Baghdad. Ce manque d’effectif est une des préoccupations majeures des forces de l’ordre dans ce secteur. « En patrouille, nous sommes trois par véhicule. Rentrer à une voiture dans une cité comme La Castellane (quartier du 6e arrondissement, NDLR), c’est juste impossible », note la déléguée syndicale. Ainsi, à Marseille, manque d’effectif est synonyme de baisse des contrôles. « Comment voulez-vous remplir les missions du quotidien, tout en allant planquer pendant plusieurs heures dans une cité, puis procéder à des contrôles et des arrestations dans la foulée ? », demande Nacera Baghdad."

      https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/05/23/01016-20180523ARTFIG00249-dans-les-quartiers-sensibles-de-marseille-le-difficile-quotidien-des-forces-de-l-ordre.php

      Pourquoi les autorités réagissent ains ? Parce que les troubles pourraient être dévastatrice que les actes de banditisme. Les casses et les incendies pendant une manifestation pourraient couter un préjudice des milliards d’Ariary pour l’économie, sans parler les conséquences de la crise sur la croissance, en 2002, -13%.

    • 22 septembre à 11:44 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      les troubles pourraient être dévastateurs,...

    • 22 septembre à 11:45 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Lasa indray aloha ny fampakaram-peo.

      Dondrona sy vendrana !

      Hihihi !

    • 22 septembre à 15:01 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Avant que jacques arrive. Un cas isolé au lieu de un acte isolé !

  • 22 septembre à 11:36 | olivier2 (#9829)

    @ Kartell

    « aidé en cela par la complicité repentante d’un colonisateur, ami des corrompus et donneur de leçons !.. »

    1- « Colonisateur Ami des corrompus »

    L’état français doit il cesser toute relation diplomatique et économique avec les états réputés corrompus ?
    Pour Rappel, la Russie EST un état extrêmement corrompu.
    En Afrique, je n’ose évoquer le sujet avec vous !

    L’état Français a par le passé entretenu des liens avec le Régime Ratsiraka et le Régime Ra8 : Ces « régimes » étaient-ils corrompus selon vous, Kartell ?
    A quand remonte le dernier « régime non corrompu » malgache selon vous ?

    2- « Colonisateur Donneur de leçon »

    Oui effectivement, je suis en total accord avec vous : le gouvernement Français ferait mieux de « LA FERMER », et se contenter de suivre les logiques de ses « concurrents » : Russes, américains, Turcs, Chinois…qui ici trahissent leur parole, là envoient des mercenaires, là bas engagent des djihadistes.

    A moins que pour des raisons Hautement Humanistes, L’état Français devrait se parer de ses plus beaux habits de vertu…juste pour la GLORIOLE ?

    Je m’interroge.

    Répondre

    • 22 septembre à 12:10 | vorona (#8254) répond à olivier2

      Bjr Le président Charles De Gaulle (avec 2 "L" contrairement à la région que dans ses écrits Jules César désignait par la Gaule, 1 seul "L") disait : "C’est grand, c’est généreux la France" ----- (il faut l’imaginer avec ses deux bras tendus au dessus de sa tête) à l’époque ou elle avait encore des sous a distribuer à ses anciens amis lointains !

    • 22 septembre à 15:36 | kartell (#8302) répond à olivier2

      @ olivier2

      Il fallait entendre : corrompus à la mode endémique car effectivement en dehors du Vatican et encore, le démon de la corruption est planétaire…
      Regardons les choses en face, les donneurs de leçons certifiés ( un certain Raymond Barre dont les héritiers ont dû s’acquitter d’amendes du fisc en relation avec son compte dissimulé en Suisse, « neutre » !)n’ont pas encombré les coulisses des institutions françaises et même des politiciens de seconds ordres ont laissé à leurs progénitures le fruit de leur travail informel, que dire des autres !…
      En fait, tout ce petit monde de la politique et des affaires se tiennent par la barbichette entre services rendus et à rendre mais à l’international, les alliances se font et se défont dans un contexte différent : être au centre de la photo et se faire indispensable militairement..
      Les égos sont à rude épreuve mais la satisfaction doit être grande de se voir au centre permanent du show car en définitive la politique,c ‘est un jeu d’acteur raté et d’ailleurs certains l’ont compris en se « caméléonisant » à chacune de leurs sorties !..
      Une dernière pour la route : son Excellence aurait-il l’intention de faire installer une cabine aux vitres blindées pour son usage personnel dans « son » téléphérique de la suffisance ?…

  • 22 septembre à 11:58 | MALIBUC (#9345)

    Isandra vieille pute enivrée, quand arrêteras tu tes comparaisons.
    Surtout avec la France, tu peux pas mettre sur la balance un pays comme le tiens avec 554$ par an et par hab , avec la France 43551$ par an et par hab.
    Dans ton pays on vit avec en moyenne : 1,57 dollars par jour !
    En France : 119,32 dollars !
    Alors remballe tes remarques et casses toi.

    Répondre

  • 22 septembre à 12:03 | arsonist (#10169)

    In all sports competitions
    yellow is the color of all Australian team tunics .

    I wonder whether these future Australian submarines
    sold by the USA and UK
    will be painted yellow,
    the Australian color in competitions ? https://www.youtube.com/watch?v=m2uTFF_3MaA

    Répondre

    • 22 septembre à 12:13 | lé kopé (#10607) répond à arsonist

      Yellow submarines (Beatles)...I wonder why , i wonder how ?

  • 22 septembre à 12:44 | tsimahafotsy (#6734)

    Les dahalo, fléau national ?
    Oui, un fléau national entretenu par la maffia de la politique, les héritiers de l’amiral rouge de sang.
    Un bon mari est un bon voleur... Sur les plateaux du pays Bara, depuis un temps immémorial, les mérites d’un prétendant sont examinés à l’aune de son cheptel, mais surtout à son habileté à voler des boeufs. Question de virilité, affaire de "sport" national aussi. Le tout était de ne pas se faire prendre sur le fait.
    De toute façon, le voleur, un jour, un an, dix ans ou vingt après, se fera voler à son tour.
    Les troupeaux, alors, étaient libres de fouler sans interdit, les pâturages. On était entre voleurs respectables, unis par un rite et des traditions légués par les razana.
    Et puis les dahalo, les vrais voleurs et bandits de grand chemin, n’ont plus rien respecté, troublant les règles du jeu "culturel" entre clans.
    Les dahalo, certes, peuvent se prévaloir de racines aussi anciennes que les voleurs de boeufs.
    Seulement, à l’époque de la présence française, l’administration coloniale effectuait une
    " sélection naturelle" en exécutant purement et simplement les dahalo.
    Et puis après l’assassinat, en février 1975, du colonel Richard Ratsimandrava, celui qui avait donner le pouvoir au fokonolona pour leur auto-défense, le nouveau pouvoir militaire de Ratsy hiraka prend peur : la population est systématiquement désarmée.
    Plus de justice coloniale, plus d’autodéfense possible pour le fokonolona, les dahalo vont s’enhardir et se multiplier.
    La période de la HAT, période où l’état de droit était une fiction ( fanjakan’ny baroha) amplifia le fléau.
    Si le phénomène atteint aujourd’hui les proportions d’un véritable fléau national, il est dû :
    1- à Ratsyhiraka qui a choisi de renforcer son pouvoir personnel au lieu de donner le pouvoir au fokonolona.
    2- au coup d’état de 2009, qui a rompu toutes les digues, morales, civiques, citoyennes, culturelles.
    3- au cynisme des dirigeants au pouvoir. Même si les bêtes volées sont souvent revendues pour fêter dignement la mort d’un chef de clan, on est loin du compte par rapport aux milliers de zébus qui disparaissent chaque année.
    Un trafic existe donc, avec la complicité des autorités locales.
    Une chose est sûre : les vols sont trop importants pour être écoulés sur le marché local.
    Si ceux-ci prennent aujourd’hui la forme de véritables razzias, c’est parce que les dahalo ont un sentiment d’impunité car armés et protégés en haut lieu par des hauts gradés qui alimentent le marché parallèle des exportations clandestines de boeufs à destination des Comores, de Maurice, de la Réunion, des Seychelles et de l’Afrique du Sud.
    La mafia au pouvoir s’est partagé le dépeçage de Madagascar.
    Pour un clan c’est l’or, pour un autre c’est l’exportation de zébus, ou de bois de rose, ou des pierres précieuses.
    Donc n’espérons pas voir la fin de ce fléau tant que nous aurons les héritiers de Ratsyhiraka au pouvoir. Les puces sur les zébus ? vous vous en souvenez ? quel rigolade !
    Et les gesticulations de la CNIDH ne font que mourir de rire les acteurs du fléau.

    Répondre

    • 22 septembre à 12:57 | Isandra (#7070) répond à tsimahafotsy

      Tsimahfotsy,

      C’est clair, les andafy déconnectés haineux comme Tsimahafotsy, n’ont d’autres choses à dire que designer Rajoelina comme l’origine de tous les maux dans ce pays, même ce qui existaient déjà avant son arrivée au pouvoir.

      Ils ignorent complétement, pourquoi les actes banditismes sont plus en plus violents, ces dernières décennies :

      "Au cours de cette impasse politique – qui a provoqué un blocus de six mois de la capitale – l’armée s’est divisée entre les camps ennemis. Les deux candidats à la présidence ont recruté des civils et des réservistes pour former des milices dans le but de renforcer leurs brigades respectives : les ‘légitimistes’ de M. Ravalomanana contre les ‘loyalistes’ de M. Ratsiraka.

      « Beaucoup de gens se sont servis dans l’arsenal de l’État et n’ont jamais rendu les armes. En fait, des rumeurs circulent disant que beaucoup de ces hommes armés sont les ‘dahalo’ d’aujourd’hui », a affimé M. Kartas.

      Selon les analystes, en l’absence de toute initiative pour récupérer les armes légères, il est facile de se procurer des armes à feu via des réseaux illicites, y compris des fusils d’assaut AK-47. De plus, il semblerait que les forces de sécurité, mal payées, louent leurs armes. En même temps, la ville d’Ambatolampy, à environ 70 km au sud d’Antananarivo, est réputée pour être le principal centre de production d’armes à feu artisanales de l’île."

    • 22 septembre à 16:07 | lé kopé (#10607) répond à tsimahafotsy

      Félicitations pour votre Post .Vous avez dit tout haut , ce que tout le monde pense tout bas . Mais quand est ce que la population , et les élites vont prendre conscience qu’il n’y a plus de quartiers pour les fossoyeurs de la République .Le vin est tiré , il faut le boire (Calice). On ne saura jamais de quel côté cela va venir , mais le temps est compté .

  • 22 septembre à 13:00 | Isandra (#7070)

    Rappel :

    Le colonel Lylison de René, a fait porter le chapeau à Marc Ravalomanana, concernant la recrudescence des vols de bovidés dans le sud de Madagascar cette année. « Le ranch créé par Marc Ravalomanana en 2008 à Ihorombe avait besoin d’être approvisionné à l’époque, pour l’exportation. Alors il y a eu distribution d’armes et constitution de bande pour trouver et rassembler les zébus. Le projet a été interrompu après que l’ancien président ait été évincé du pouvoir. Mais les vols de zébus ont repris après l’annonce par le ministre de l’Élevage de l’exportation des zébus malgaches ». Il s’agit d’une affirmation du colonel Lylison de Réné faite devant la presse ce mardi 13 novembre 2012.

    https://www.madagascar-tribune.com/Le-ranch-de-Marc-Ravalomanana,18151.html

    Répondre

    • 22 septembre à 13:06 | Isambilo (#4541) répond à Isandra

      Ce n’est pas tout d’avoir des archives.
      Encore faut-il savoir les exploiter de manière honnête. Ce n’est pas votre cas. Réunissez-vous un peu avant de sortir des âneries.

  • 22 septembre à 14:16 | I MATORIANDRO (#6033)

    Ny hany teneniko dia tsotra :

    MISAOTRA AN’ANDRIAMATOA FILOHA HAJAAINA Marc RAVALOMANANA @ ZAO FAHANGINANY IZAO.

    Mizotra mankany @ haizina tanteraka ny fiainam-pirenena.

    Ireo maraamialm-potaka izay nahatsiaro noviravirain’ Andriamatoa Filoha hajaina Marc RAVALOMANANA ve efa mamon’ieman ka tsy mihontsina intsony @zao faametavetana ny tafika ataon’reto dondrona tsy mahay ninin reto izao ???!!!

    Manao fihantsiana ny tafika mihintsy ireo dahalo tsy vanona raha tsy hoe ry zareo mihintsy no aoa ambadik’zao zava-doza mihatra @ vahoaka izao.

    Na mbola 30 taona na mbola 50 taona aza ireo procambarus reo no eo @ fitondrana dia tsy hisy fandrosoana sy hatsarana ho an’ny vahoaka.

    @ ty ampaham-potoana 5 taona ity aloha ny tanjona ataon’reo dondrona dia ny hoe atao mihinan’iem an ny vahoaka ; raha sanatria ka mbola ho lany eo ndray reo dia ho ataony mihinan’T.AINY tokoa indary ireo marivo salosana.

    Répondre

  • 22 septembre à 15:43 | Jacques (#434)

    Ci-dessus j’ai relevé cette réflexion-ci d’un(e) forumeur(se) :

    " Pure coïncidence ou la réalité, après le départ de Général Ravalomanana, les insécurités augmentent ce dernier temps..??? "

    Il(elle) ne croit pas si bien dire. Plutôt un Rabaomba qui n’a pas supporté son éviction du gouvernement et a réactivé ses cellules de voyous dormantes. Rappelons-nous ses méfaits dans le nord du pays durant la Transition, le dedaka bac-3 lui avait donné carte blanche pour la commission de dizaines d’actes de banditisme.

    Eh oui, mauvaise option que celle d’avoir débarqué le Rabaomba qui ne décolère pas. Oui mais vos preuves, où sont-elles, allait-on me demander ? Eh ben Lylison, lui, n’avait pas besoin de preuves pour raconter ses âneries sur le ranch de Ra8 dans le sud, y a donc pas besoin de démontrer quoi que ce soit à Madagougou, les dossiers seront déclassés en temps utiles ; par exemple celui que détient la BM sur ses rapports intimes d’avec le dedaka bac-3 sera mis au jour si elle devait être évincé du gouvernement. Les différents dossiers concernant le bac-3 seront ouverts un jour, après son départ du pouvoir.

    Alors, vous avez dit dahalo ? Malheureusement ils auront encore de beaux jours devant eux, ce n’est pas demain la veille que les choses vont changer.

    Répondre

    • 22 septembre à 17:38 | Isandra (#7070) répond à Jacques

      Jacques,

      Voilà, la supputation à la ZD "Général Ravalomanana évincé".

      C’est vrai, comme ils n’ont pas l’accès à Andapa, de ce fait, ils se contentent de faire la supputation.

      Pour vous le dire simplement, il s’agit de départ volontaire. Il n’est pas content de son départ volontaire ? Ca seul vous qui êtes capable de dire le contraire.

      Pour l’affirmation de Général Lilyson, il a des preuves.

    • 22 septembre à 17:39 | Isandra (#7070) répond à Jacques

      Ignorer, "de ce fait".

    • 22 septembre à 18:47 | Mahitsy (#11156) répond à Jacques

      iasandra , misy koa ange ny olona midehaka fa mpiandry kisoa hono ny dadany e ! tao amin’y tvm io an ! dia nihinana ny fihinanan’ny kisoa koa . Io olona io an dia isandra no pseudo-ny ary ny mampiasa an’io pseudo io dia na Rinah na i lalatiana .

  • 22 septembre à 17:29 | ANTICASTE (#10704)

    Olivier,
    Vous avez raison sur la sortie au moins sur la sortie du commandement intégré de l’Otan !
    Comme les américains voulaient organiser une sorte de sommet entres les grandes démocraties, il va être servit le gars Biden ,si la France n’y va pas !
    Les Américains me décoivent de plus en plus ,ils font n’importe quoi ,il se sont trumpiser et c’est pas une bonne nouvelle !
    La France doit émettre son choix pour un renversement d’alliance avec les Chinois et les russes !
    Cela devrait les calmer et de retourner au contrat initial de fourniture de ces sous marins !
    S’ils veulent les Français peuvent fournir aussi des sous marins nucléaire ou en bois de chêne ,c’est comme ils veulent !
    C’est comme Madagascar ,s’ils veulent savoir comment on pacifie le grand sud Malgache ,ils nous demandent ,nous l’avons déja fait par le passé et nous le referons !
    Ou alors ils demandent aux russes du groupe Wagner !
    Qu’est t’en pense arsouillette la Frisée ?
    https://www.huffingtonpost.fr/entry/joe-biden-va-organiser-un-sommet-pour-la-democratie-en-decembre_fr_6113c9fae4b07eef5d773b94

    Répondre

    • 22 septembre à 17:44 | arsonist (#10169) répond à ANTICASTE

      Mitohy ny foana ihany nofy ratsin’i rantikasitra !

      Na misokatra ny masony na mikipy dia io eo foana ny tandindon’i arsonist toa mandrahona an’io rantikasitra io, ka ahiany hanakenda azy !
      Argh - Snif - Bouuuhouuu - Argh - Snif !

  • 22 septembre à 17:40 | Ra-Jao (#282)

    Les dahalo sont très bien armes aujourd’hui parcequ’ils tiennent tête a nos forces de securite. A croire qu’il est tres facile de se servir dans l’arsenal de l’armée que faire ses courses chez Score. A moins que prezida a montre le chemin du trafic d’arme qu’il a inaugure avant son accession au pouvoir.

    Répondre

    • 22 septembre à 21:46 | lysnorine (#9752) répond à Ra-Jao

      « DAHALO BEFOTAKA : UN TRAFIC QUI TOURNE AU VINAIGRE ? »
      (Madagascar Tribune - 19 juin 2012)

      Re Ra-Jao 22 septembre à 17:40
      « Les dahalo sont TRÈS BIEN ARMES aujourd’hui »

      DAHALO BEFOTAKA : UN TRAFIC QUI TOURNE AU VINAIGRE ?
      (Lu dans Madagascar Tribune - 19 juin 2012)

      « Finalement donc, cette affaire de dahalo à Befotaka serait la suite logique d’un évènement datant de 2009. « Une série d’événements qui aurait tourné au vinaigre » nous révèle UN HAUT GRADÉ AU SEIN DE L’ARMÉE MALAGASY. Ce TÉMOIGNAGE émane d’un OFFICIER SUPÉRIEUR qui a préféré gardé l’anonymat, expliquant ainsi l’inconstance des attaques qui devraient être dirigées à Befotaka. »

      [ Avy amina forum efa tsy mandeha intsony.
      Re : Ce ne sont pas des Dahalos : Les militaires voulaient s’accaparer des zébus
      Envoyé par : MIALA (Adresse IP journalisée)
      Date : mar. 19 juin 2012 20:50:30]
      [collectif-gtt.org]

      INTERVIEW :

      Madagascar Tribune (MT) : On susurre que le chef actuel des dahalo à Befotaka serait un ancien militaire. L’information est-elle véridique ?

      Officier Supérieur(OS) : Il faut savoir en premier lieu que le chef des dahalo REMENABILA est un ancien élément du 2ème RFI Diégo. Il a été prouvé que c’est un très bon élément et un tireur d’élite notoire.

      MT : Vous aviez avancé que cette affaire de Befotaka remonte en 2009. Y aurait-il donc UN LIEN AVEC LE PUTSCH MILITAIRE ?

      OS : En juillet 2009, TROIS CONTAINERS SONT ARRIVÉS AU SEIN DU PORT DE TOAMASINA, au nom d’une SOCIÉTÉ BIEN CONNUE dans le transport par voie marine. Ces containers sont devenus un souci au sein de ce port et surtout de la sécurité de Toamasina, car les responsables au niveau de ce port a reçu l’ORDRE DE NE PAS LES OUVRIR. « Ce sont des matériels stratégiques » avance-t-on du côté de ces responsables. La gendarmerie de Toamasina a voulu effectuer une fouille de ces containers, mais reboutée, elle a préféré s’en référer au ministère des forces armées. Ce dernier aurait ensuite informé le président de la Hat, qui a promis de « saisir l’affaire ». TROIS HEURES APRÈS CETTE CONVERSATION AVEC LE PRÉSIDENT DE LA HAT, UN RESPONSABLE DE LA JUSTICE DE LA JURIDICTION DE TOAMASINA AURAIT DONNÉ L’ORDRE DE « SUSPENDRE LES ÉVENTUELLES FOUILLES DE CES CONTAINERS ET D’ARRÊTER TOUTES LES VÉRIFICATIONS RELATIVES. 6 jours après, des individus auraient émis des réclamations déclarant que des armes leur appartenaient. CES ARMES SONT ACTUELLEMENT RÉPARTIES DANS TROIS RÉGIONS dont Melaky, Anosy et ATSIMO ANDREFANA, et les dirigeants de la Hat ont essayé de LÉGALISER CES ARMES en accordant UN PERMIS DE PORT D’ARMES À TOUS LEURS PROPRIÉTAIRES.

      (Hofaranana)

    • 22 septembre à 21:51 | lysnorine (#9752) répond à Ra-Jao

      « DAHALO BEFOTAKA : UN TRAFIC QUI TOURNE AU VINAIGRE ? »
      Madagascar Tribune - 19 juin 2012)

      Re 22 septembre à 17:40 | Ra-Jao (#282)
      « Les dahalo sont TRÈS BIEN ARMES aujourd’hui »

      « DAHALO BEFOTAKA : UN TRAFIC QUI TOURNE AU VINAIGRE ? »
      (Lu dans Madagascar Tribune - 19 juin 2012)
      (Tohiny sady farany)

      MT : Où en est la situation actuelle [2012] ?

      OS : DEPUIS DES MOIS, LES ATTAQUES DES MALASO ONT CONNU UNE CERTAINE RECRUDESCENCE dans ces trois régions suscitées. Le plus souvent, ces dahalo s’organisent en une BANDE DE 80 ÉLÉMENTS. Au début de cette année, la région d’ANOSY a été la cible des invasions de ces BANDES ORGANISÉES REGROUPANT PLUS D’UNE CENTAINE D’ÉLÉMENTS DONT LA PLUPART SONT LOURDEMENT ARMÉS. On nous a informé l’existence de 80 hommes très équipés. Les villageois et les forces de l’ordre ont constaté la perte de 3000 têtes de zébus. Aujourd’hui même, ces dahalo retiennent des otages, les corps des gendarmes, et ont restitué les armes des forces de l’ordre, pour prouver qu’ils n’ont pas besoin de ces armes et qu’ils sont équipés pour…

      MT : Oui, mais quel seraient les soucis car actuellement la présidence de la transition a déjà entrepris d’envoyer des éléments fortement équipés pour faire revenir le calme sur les lieux ?

      OS : Les soucis ? Je vous dis qu’il y en aura. Le général Lucien Rakotoarimasy a déclaré qu’ils vont essayer de « NÉGOCIER » AVEC LES DAHALO. Le MFA a signifié QU’ILS N’ENTREPRENDRONT AUCUNEMENT DES ACTIONS VIOLENTES ENVERS CES DAHALO les considérant comme des « gasy, non des fahavalo ». Le premier ministre OMER BERIZIKY après sa mission, n’a d’ailleurs pas parlé de tuer les assaillants mais plutôt de les appréhender vivants pour les envoyer en exil. Je vous l’ai dit auparavant que cette affaire relève d’un trafic d’armes qui a tourné au vinaigre en 2009. Selon notre déduction, ces dahalo vont révéler des noms ayant participé à ce trafic, étant vivants. Dans toute la logique, ces dahalo devraient être enquêtés sur l’origine des armes en leur possession. Mais nous pensons que SI CES DAHALO SONT RÉELLEMENT CAPTURÉS, ILS SERONT RAPIDEMENT ÉLIMINÉS, pour bien de multiples raisons.

  • 22 septembre à 18:28 | ANTICASTE (#10704)

    Arsouillette la frisée ,
    Tu vois cette histoire de dahalo ,cela ne sort pas par hasard !
    Est ce le début du gros bordel qui va mettre le feu a ce pays ,c’est possible !
    Toi tu t’en fous ,t’est bien planqué chez maman !
    tout l monde le dit qu’un épisode sanglant va arriver a Madagascar !
    L’intérêt serait de mettre toutes la classe politique Malagasy hors jeu !
    Toutes cette élite de bon a rien qui ont notamment fait leurs études a Saint Michel !
    Vohitra attise le feu ,mais il ne devrait pas les générations de jeunes incultes en colère cela ne donne rien de bon !
    Tu vois 1789 c’était cela aussi ,la France d’alors était le pays le plus peuplé d’Europe ,il y avait de la chair a canon a revendre et il a fallut attendre 25 ans, une génération, pour que cela se calme en 1815 à Waterloo !
    es révoltes de jeunes cela donne aussi des pol pot qui ne faisait confiance qu’aux plus jeunes ,les moins de 15 ans !
    Le top si tu veux en faire des enfants soldats ,ils sont faciles a fanatiser !
    J’espères pour toi que tu n’a plus trop de famille la bas !
    Tu penses peut etre que je cherche a t’asticoté mais non ,c’est vachement dangereux des millions de jeunes sans espoir d’une vie meilleure ,cela vous péte a la gueule grave !
    Faut dire que des types comme toi avec tout tes copains Mérina de la haute , vous l’aurez bien cherché !

    Répondre

    • 22 septembre à 18:46 | arsonist (#10169) répond à ANTICASTE

      Bouuuhouuu - Snif - Bouuuhouuu - Snif !!!

      Tsy mahasahy manoratra "ngita volo" i rantikasitra .

      Dia mody "holy volo" no soratan’i lery !
      Ntsss !

      "Tena ngita f’rehitra" ho’aho ny voloko !
      Dia afenin’i lery hoe "holy ny voloko" !

      Matin-kambo ery, kanefa na dia fiteny mazava avy aza tsy sahany atao akory !

      Bouuuhouuu - Snif - Bouuuhouuu !

  • 22 septembre à 18:43 | lysnorine (#9752)

    FANONTANIANA MIANDRY VALINY !

    – Nahoana moa no TSY VANTANY VAO nitranga ny ADY dia nampahafantarina azy ny firenena, sa MAIVANA noho ny resaka teleferika ny aina Malagasy tsy manan-tsiny nalatsaka, eo imason’ny mpitondra fanjakana ?

    « Près de 50 personnes ont trouvé la MORT dans des ATTAQUES des bandits dans la COMMUNE RURALE de MAROVITSIKA, DISTRICT DE BEFOTAKA SUD, le 17 septembre suite à un AFFRONTEMENT entre 120 dahalo armés et la population locale appuyée par 4 éléments de la gendarmerie. »

    – Inona moa no VOLA AMAN-KAREMBE nantenain’ireo dahalo mitam-piadiana miisa 120 ireo, ho raofiny avy amin’ny FANAFIHANY ny MPONINA ao MAROVITSIKA ?

    – Sa kosa ZAVATRA HAFA no antony kendrena amin’ny FANAFIHANA ny tanàna dia ny hampihorohoroana ny vahoaka ho LAO MONINA ao ka dia handositra, hifindra toerana ? Dia HODIASAN’IZA izy amin’izay ?

    Mitranga AVY HATRANY eto ny FANONTANIANA FOTOTRA tonga dia manitikitika ny saina, KOA RAHA TSY MAHAVALY azy ireo foana HATRAMIN’IZAY ny FANJAKANA, ny ZANDARY, ny TAFIKA, ny MANAM-PAHEFANA rehetra amin’ny faritra, dia AO RAHA.

    1. AVY AIZA AVY no NIAVIAN’ireo dahalo ireo ? TAIZA NO NIVORIANY MIALOHAN’ny nanafihany ? NAHOANA no TSY NAHATANDRINTANDRINA izany ny MANAM-PAHEFANA TEO AN-TOERANA, FA MANAO INONA FOTSINY ?

    2. AVY AIZA NY FIADIANA teo ampelatanan’ireo dahalo ireo ? Karazana inona avy ireo fiadiana ireo ?

    3. AHOANA sy AHOANA avy ny amin’ny SAKAFO amam-PATORIAN’ireo dahalo ireo ISAN’ANDRO ?

    4. VOLA AVY AIZA DAHOLO no amelomana ireo dahalo ireo sy amatsiana azy FIADIANA ? Tsy mba misy VADY ve miara-monina amin’ireo dahalo ireo ?

    Araka ny nomarihan’d Ra-Jao, 22 septembre à 17:40, etsy aloha :
    « Les DAHALO SONT TRÈS BIEN ARMES aujourd’hui parcequ’ils tiennent tête a nos forces de securite. A croire qu’il est tres facile de se servir dans l’arsenal de l’armée.... »|

    Tsarovana koa fa tsy vao izao ange no nitrangan’ny fanafihana tamin’io faritra io . Ohatra iray fotsiny tamin’ny FITO taona lasa :

    « Befotaka »
    « Fehezin’ny ekipan-dRemenabila ny tanàna »
    Tia Tanindrazana
    10/02/2014

    « Noho ny tsy fahampian’ny mpitandro ny filaminana any amin’ny Distrikan’i Befotaka dia MIGALABONA NY DAHALO ary izy ireo indray aza amin’izao no mampihatra ny lalàna sy misambotra olona ary manasazy sy manao fisavana, raha ny fanazavan’ny MPITONDRA FIVAVAHANA IRAY LASIBATRY NY MALASO TANY AN-TOERANA. Nambaran’ity PASTORA ity izay HANAIRANA ny sain’ny mpitondra sy ny tompon’andraikitra isan-tsokajiny fa ny DAHALO ekipan-dRemenabila no MAMEHY SY TOMPON’NY TANÀNA AMIN’IZAO, KA MANDRY ANDRIRAN’ATSY NY VAHOAKA manoloana izany, TSY AFA-MAMOKATRA INTSONY...

    « Any amin’ny Kaominina BEHARENA dia tsy vitan’ny mandroba fananana fotsiny, fa mamono mihitsy ireo dahalo. Misoloky ho mpitandro filaminana MANAO FANAMIANA ARA-DALÀNA ihany koa ireo olon-dratsy MIARAKA AMIN’NY BASY, MAMPIHOROHORO eran’ny tanàna. Teren’ireo olon-dratsy tsy mahazo mivoaka amin’ny alina ny mponina ka migalabona ireo malaso amin’ny asa ratsy. Manoloana izany dia MANGATAKA NY MPONINA any an-toerana amin’ny HAMETRAHANA TOBINA MIARAMILA “KAOMPANIA”... »

    (Mbola hotohizana)

    Répondre

    • 23 septembre à 08:42 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      FANONTANIANA MIANDRY VALINY !

      Misy tarehi-marika vitsivitsy ireto hanampy amin’ny hamaliana ’ireo fanontaniana ireo

      – Isan’ny mponina eto Madagasikara ankehitriny (Septambra 2021), manodidina ny 28 (valo amby roapolo) tapitrisa [The current population of Madagascar is 28,596,336 based on projections of the latest United Nations data. The UN estimates the July 1, 2021 population at 28,427,328,
      https://worldpopulationreview.com/countries/madagascar-population

      . FARITRA ATSIMO ANDREFANA (izay misy distrika 9 sivy, ka anisany i BETIOKA ATSIMO
      – Isan’ny mponiny : Tokotokony ho 1,987,000 teo ho eo tamin’ny 2020 izay azo boriborina ho 2,000,000 (roa tapitrisa) ankehitriny ;
      – Fivelarany : 66,236 km²
      – Mponina isaky ny km2 : 30 (telopolo)

      . DISTRIKA BETIOKY ATSIMO :
      – Isan’ny mponiny. : Tokotokony ho 337,900 teo ho eo tamin’ny 2020 izay azo boriborina ho 339,000 ankehitriny
      – Fivelarany : 7,691 km²
      – Mponina isaky ny km2 : 44 (efatra amby efapolo
      Azo hitarafana ny HAVITSIAN’ny mponina ao BEFOTAKA io tarehi-marika farany io, ary azo lazaina fa NANDRIPAKA azy tokoa ny dahalo raha nahatratra 50 ny isan’ny matin’izy ireo.

      Manoloana ireo tarehimarika ireo dia tsy tokony hahagaga raha misy ORINASA AVY ANY IVELANY mihevitra ny hanorina FANJAKANA KELY TSY MIANKINA ao anatin’ ny faritra Atsimo Andrefana, mandrakotra an’i BEKILY ATSIMO : FAMPANDRIANA ADRISA FOTSINY NY RESAKA HOE DAHALO SY HALATRA OMBY AONDRANA ANY IVELANY !

      Fa inona avy moa no harena fitrandraka ny olon-kafa firenena – na orinasa na olon-tsotra amin’iny faritra iny, ary iza avy izy ireo ?
      Ireto misy rohy azo handinihana ny sombintsombin’ny harena amin’ny faritra ATSIMO ANDREFANA !
      – Amin’ny ankapobeny, « Betioky, Atsimo-Andrefana, Madagascar »
      https://www.mindat.org/loc-188283.html
      – ARINA :
      . « Sakoa COAL FIELD, Soamanonga, BETIOKY, Atsimo-Andrefana, Madagascar »
      https://www.mindat.org/loc-188282.html

      – IMALOTO COAL POWER
      STATION,https://www.gem.wiki/Imaloto_Coal_power_station
      (sns., sns.)

      - – SAKARAHA (distrika anankiray amin’ny faritra ATSIMO ANDREFANA)
      https://en.wikipedia.org/wiki/Sakaraha

      « Sakaraha is a town and municipality in Atsimo-Andrefana Region, south-western Madagascar.
      Sakaraha is situated along route nationale No. 7 (Tuléar-Fianarantsoa) at 134 km from Tuléar, 64 km from Andranovory and 84 km from Ilakaka.[1]
      Economy
      Mining : there are SAPPHIRES found in the town of Sakaraha.
      NATURAL GAS was discovered near Sakaraha by Madagascar Southern Petroleum Company (MSCP) in 2011

      .[2] There are also SOME OIL DEPOSITS NEAR SAKARAHA but there is NO COMMERCIAL EXPLORATION.[3]

      On 31 January 2007, SAUDI TERRORIST Mohammed Jamal Khalifa was murdered by 25 to 30 armed men while visiting a GEMSTONE MINE he owned in Sakamilko, near the town of Sakaraha. He had recently called in local police to evict people who had been working the gem mine in his absence. Though all his belongings had been stolen there is some conjecture that the death was politically motivated.[4][5] Khalifa’s family came to believe that he was assassinated by operators from the Joint Special Operations Command.[6][7]

      Tsy asian-teny intsony ilay Aôstralianina BASE TOLIARA-BASE RESOURCES sy ny ILMENITE
      sns., sns.

      MIFOHAZA RY MALAGASY TOMPON-TANY ! AROVY AMIN’NY FOMBA REHETRA NY HAREN’NY TANINDRAZANAO MBA HAHAZOANAO SY NY FARA AMAN-DIMBINAO TOMBON-TSOA AVY AMINY !

  • 22 septembre à 18:47 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Quelle tristesse de voir cela, la politique de la terre brulée, n’ est-elle pas annonciatrice de ce que va laisser derrière lui le noceur des bal poussières ?
    Au lieu de pucer les omby, il devrait pucer les dahalo 😡 ...

    Répondre

    • 22 septembre à 20:11 | Jacques (#434) répond à Jipo

      " Au lieu de pucer les omby.. "

      Il ne l’a même pas fait, c’était du bla-bla comme d’hab.

    • 22 septembre à 22:22 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Merci Jacques c ‘est de l’ humour .

  • Répondre

  • 22 septembre à 20:32 | luczanatan (#321)

    Bonsoir à tous
    La situation est effarente effectivement.
    On peut analyser sans fin les raisons de cette situation.
    Ou on peut simplement poser la seule vraie question : comment mettre fin à cette situation.
    Personne n’a répondu à cette question.
    Bonne nuit Madagascar,

    Répondre

    • 23 septembre à 08:11 | Sarcasmusifix (#11215) répond à luczanatan

      Désolé luczanatan, Comme Bekily a écrit : "la police et la gendarmerie sont corrompues jusqu’aux os. La corruption est la version malgache ( et africaine) de la solidarité…..

    • 23 septembre à 08:29 | Yet another Rabe (#4812) répond à luczanatan

      Bonjour luczanatan,

      "comment mettre fin à cette situation ?"

      Vous posez là la question fondamentale par tout ce que celà implique.

      Pour mettre fin à une situation, encore faut-il le vouloir.

      Et le "Vouloir mettre fin à une situation" signifie "Chercher les moyens pour pouvoir mettre fin à la situation", donc s’attaquer aux 3C, les 3 maux qui gangrènent la vie à Madagasikara :

      https://www.madagascar-tribune.com/Une-mesure-palliative-en-faveur-des-operateurs-touristiques.html#forum471373

      Veut-on vraiment s’attaquer à ces 3C ?

      Non, je ne crois pas que le Malagasy, et je mets dans ce terme générique, le quidam lambda et son gouvernant (au sens très large de celui qui dispose d’une petite parcelle ou plus de pouvoir) le veulent.

      Ces derniers n’ont pas cette "volonté" et donc à défaut de "vouloir" s’accomodent de cette situation qu’ils finissent par trouver normale.

      Pour le Malagasy quidam lambda, cette "normalité" relève de la fatalité, le fameux "sitrak’ Andriamanitra", Dieu l’ a voulu.

      Pour le Malagasy gouvernant, lui il y trouve son compte et tient à ce statu quo.

      Finalement, "comment mettre fin à cette situation ?", C’est commencer à répondre à ces 2 questions :

      - Comment nourrir correctement en quantité et en qualité le corps du Malagasy, donc avoir une production agricole nationale autosuffisante, et les infrastructures nécessaires pour en répartir équitablement la production, et ce sur le court, moyen et long terme ?

      - Comment nourrir quantitativement et qualitativement, l’esprit du Malagasy en lui donnant une Éducation et Formation de qualité, et déjà commencer à le faire pour le moyen terme et le pérenniser sur le long terme.

      On aurait déjà du commencer à répondre à ces 2 questions l’indépendance acquise, et anticiper le futur.

      Et à la fin des fins, "comment mettre fin à cette situation ?".

      C’ est "comment faire comprendre au Malagasy", que la formule même si elle se trouvait sur le fronton des camps de la mort nazi :

      "Arbeit macht frei" est Une des Vérités Universelles fondatrices de toute Civilisation.

      Cordialement

  • 23 septembre à 09:18 | Stomato (#3476)

    >>- Comment nourrir quantitativement et qualitativement, l’esprit du Malagasy en lui donnant une Éducation et Formation de qualité, et déjà commencer à le faire pour le moyen terme et le pérenniser sur le long terme.<<

    Il a suffit de deux générations de Malgaches pour les transformer en malagasy !
    En commençant aujourd’hui à mettre en place un enseignement digne de ce nom avec des enseignants bien formés il y a un espoir sérieux de créer une nouvelle génération de Malgaches !
    Je ne pense pas que le désir d’apprendre, d’être de vraies éponges de savoir, ait disparu à Madagascar.
    Mais il ne faut pas trop tarder.
    Au lieu de construire des téléphériques, construisons un système d’enseignement, en pensant que ce système a aussi besoin de maintenance pour rester au niveau !

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS