Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 21 octobre 2021
Antananarivo | 00h04
 

Sport

Eliminatoires Mondial 2022

Barea : première victoire en quatre matchs

lundi 11 octobre | Mandimbisoa R.

Première victoire en quatre matchs des éliminatoires de la coupe du Monde2022 pour les Barea de Madagascar. L’équipe nationale malgache l’a emporté un but à zéro face aux Léopards de la République Démocratique de Congo (RDC) hier soir, au stade de Mahamasina. Ce, au terme d’une rencontre sous haute tension et marquée par des fréquents arrêts de jeu, sous décision de l’arbitre, mais sans beaucoup d’éclats pour autant, en matière de jeu.

L’unique but de la rencontre marqué dès la 3e minute de jeu, par l’international malgache, Njiva, a certainement a été à l’origine de la frustration de l’équipe adverse qui a montré de telle agressivité que le défenseur central malgache évoluant à La Réunion, Boyer, a dû sortir pour se faire un peu soigner moins de deux minutes plus tard.

Une autre tension s’est éclatée quelques minutes après à la suite d’une faute d’un joueur malgache sur un joueur congolais. Puis un autre joueur malgache a reçu un coup qui semblait être celui d’un genou lors d’une tentative de récupération de ballon face à un congolais. L’arbitre a dû suspendre la rencontre pendant plusieurs minutes et le staff malgache, à l’instar de l’entraîneur, très choqué a dû intervenir pour défendre ses joueurs et les calmer en même temps.

Un autre couac s’est également produit vers la fin de la deuxième mi-temps à cause d’un remplacement des joueurs malgaches, qui est visiblement stratégique pour le sélectionneur afin de tuer le temps et préserver les acquis. Une ruse que le staff technique des Léopards a visiblement mal digérée, les obligeants à hausser le ton et à crier après l’arbitre. Mais tout s’est finalement bien passé jusqu’à la fin du match où un joueur congolais a failli s’en prendre à un joueur malgache qui l’aurait certainement chambré après ce match.

Côté jeu, les Malgaches ont bien défendu leur camp à l’instar de Mamy Gervais qui revenait de l’ancienne époque où il portait le brassard du capitaine de l’équipe nationale malgache. Associé à Bapasy qui évolue également à La Réunion et à Boyer, le vieillissant défenseur malgache a montré une performance louable, tout comme l’ailier droit malgache, Métanire à partir duquel les attaques malgaches se développent.

Le jeune gardien malgache du PSG, Mathyas, titulaire pour la première fois en sélection nationale, a également montré ses griffes. En dépit d’une ou deux sorties hasardeuses, certainement par manque d’expérience, il a donné beaucoup de confiance à ses coéquipiers grâce à ses jeux de pieds de dernier défenseur… Là où il doit effectuer des efforts est certainement au niveau de la relance.

Le seul point faible des Malgaches réside effectivement au niveau de la finition et de l’organisation de l’attaque. Mais cela nécessite vraiment de l’exercice et des regroupements au cours desquels le sélectionneur devrait apporter ses propres touches et montrer son efficacité.

Avec cette victoire, l’espoir malgache de pouvoir accéder aux étapes suivantes des éliminatoires du Mondial 2022 s’est réveillé, d’autant plus que le Bénin qui se trouve en tête de classement du groupe J s’est faisait battre par la Tanzanie lors d’un match qui a eu lieu hier, plaçant ainsi Tanzanie, deuxième du groupe. Tout se jouera ainsi, dans les cinquième et sixième journées des éliminatoires de la Coupe du monde. Si les Malgaches les emportent tous, ils ont peut-être la chance de terminer premier du groupe avec 9 points et de passer aux matchs de barrages des 10 groupes d’Afrique à travers lesquels cinq nations décrocheront leurs tickets pour le mondial de Qatar.

16 commentaires

Vos commentaires

  • 11 octobre à 10:41 | arsonist (#10169)

    Tous les chefs de l’état gasy et leurs gouvernements respectifs
    ont pendant leurs mandats
    leurs priorités absolues
    mais aussi les sujets qu’ils considèrent encore moins que secondaires.

    Pour le Disc Jockey Rajoelina,
    qui a un niveau d’instruction à peine celui d’une classe de 3è des collèges,
    les stades, les gallodromes, les prisons, les murs d’écoles (vides) ...
    font partie des priorités absolues.

    Par contre, les endroits où former,
    par exemple personnel compétent pour que les écoles ne soient plus vides,
    sont classés au dernier rang de la liste des sujets considérés bien moins que secondaires
    par le Disc Jockey grand amateur de dihy v.ody !

    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20211011-madagascar-les-étudiants-démunis-après-l-annulation-de-la-rentrée-universitaire

    Répondre

    • 11 octobre à 10:48 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Ialàna tsiny indrindra fa
      tsy mahay mihitsy ny tenin-dry l’Anticaste fanahy-anaty-vodin’omby-vavy moa aho,
      hany ka dikan-teny avy tamina "Trad’ Automat’ "
      io lahatsoratro etsy ambony etsy io !

      Dia samy tsaraha daholo ny akama , ry ’Nao an !

    • 11 octobre à 11:01 | Zanabahoaka (#8890) répond à arsonist

      Aza manahy ianao fa efa ho avy tsy ho ela ny Oniveriste Manarapenitra Isamparitra hanafarana mpampianatra avy any ivelany nampanantenain’i Rajoelina Ier le Batisseur

  • 11 octobre à 10:44 | Besorongola (#10635)

    Tsara ary bravo fa saingy taraiky toan-Rajoelina ihany izay milaza fa 2 toana vao ahazoana vokatra ny vary. Tsy lapsus mihintsy fa tsy fahalalana tanteraka ny totolon’ny tantsaha mpamokatra.

    Répondre

    • 11 octobre à 11:13 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      Fa angaha adinonao sahady ilay hoe hanao fambolena coton de Tuléar tamin’ireny propagandy ireny e ?

    • 11 octobre à 11:41 | MALIBUC (#9345) répond à Besorongola

      Rajoelina s’en fout des agriculteurs tout comme la malnutrition qui est un droit fondamental.
      Tout ce qu’il veut c’est :
      1° Ce qui rapporte de l’argent pour grossir ses comptes offshore.
      2° Tout ce qui peut réunir le peuple qui lui criera "Viva Prézida" pour sa propagande et sa future
      réélection.
      Et la seule chose qu’il ai besoin c’est un micro et un pot de peinture ORANGE

    • 12 octobre à 17:09 | Mamy Hery Rakoto Razafimandimby (#11254) répond à Besorongola

      Il est ahurissant de voir les joueurs malgaches mettant un pressing constant proche du harcèlement avec la volonté de fer d’être toujours premier sur la balle face aux congolais, alors qu’ils n’ont pratiquement plus de chance de qualification. Pourquoi ne pas avoir eu ce comportement à Kinsasha, quand tout était encore possible, où le laxisme volontaire généralisé a regné pendant tout le match ?
      Autant ne donner de la chance qu’aux joueurs locaux, limités physiquement et techniquement, mais au moins, eux, ils ne nous bercerons pas d’illusion et de faux espoirs, et ne coûtent pas plus chers que les expats.

  • 11 octobre à 12:21 | lé kopé (#10607)

    Bravo pour les Barea et tout son staff ,
    Après avoir été mis plus bas que terre , et traité de tous les noms , l’Equipe des Barea renaît de ses cendres . Je reconnais que j’étais parmi les plus sceptiques , sans jamais tomber dans la suffisance et le mépris , mais en essayant d’apporter mon point de vue sur leur évolution . Je tiens d’abord à signaler , que je n’ai rien contre le nouvel Entraîneur ,mais par contre une certaine réticence due à son mode de recrutement...L e travail en profondeur ,effectué depuis plusieurs années par son prédécesseur , malgré son échec pour se qualifier à la CAN 2021 , a été interrompu par ce changement de Direction au milieu du gué , ce qui a retardé leur progression , car cela a nécessité quelques ajustements .D’autant plus , que certains cadres du groupe , n’ont pas pu adhérer à la conception du nouvel Entraîneur , en créant uns scission , et en entraînant carrément leur éloignement du Collectif . Et comme justement il s’agit d’un sport Collectif , la cohésion en a pris un coup . Nous ne pouvons pas ignorer les guerres de clan au sein de La FD , mais aussi l’implication de l’exécutif dans cette mésaventure .Et pour couronner le tout , un regroupement inexistant ( un jour avant le match à Darès Salaam , au Congo) .Bref , sans vouloir leur enlever toutes leurs responsabilités (qui est de représenter leur Pays), il me semblerait qu’un climat serein aurait été plus favorable pour affronter un tel Challenge .
    Pour revenir au niveau du terrain , le jeune gardien de but n’a pas démérité , malgré ses sorties hasardeuses , et sa relance qui devrait être améliorée .On peut noter aussi l’absence des joueurs confirmés comme Jérémie Morel , redoutable pour sa lecture de jeu , et sa vision périphérique , ainsi que le Capitaine Abel Anicet, ou Carolus pour ses coups de pieds arrêtés . Mamy Gervais a bien rempli son rôle dans la charnière Centrale ,avec l’aide de Boyer et de Métanire . En attaque , Njiva longtemps mis dans le placard , peut enfin montrer son talent , avec Lapoussin et Ibrahim Amada , ainsi que Ilaimaharitra au milieu, qui n’est pas encore au mieux de sa forme. Voilà en quelques mots notre vision du match , sans oublier Melvin , qui n’a pas joué , mais qui n’est pas moins, artisan de ce succès , car membre à part entière de cette formation . Salut Les Copains .
    PS : Sans oublier bien sûr , nos compatriotes qui meurent de faim , et dont la priorité est de trouver du travail pour faire vivre leurs familles , ainsi que les différentes mesures pour atténuer cette souffrance .

    Répondre

    • 12 octobre à 17:41 | Mamy Hery Rakoto Razafimandimby (#11254) répond à lé kopé

      Vous avez entièrement raison sauf qu’ils "renaissent" de leurs cendres quand tout est pratiquement perdu. Si on ne donne rien quand la qualification est encore possible et qu’on donne tout quand c’est largement hypothéqué, qu’est-ce qui se passe après ?
      Il est grand temps de se concentrer sur les équipes locales et de monter un groupe de vrais guerriers prêts à se suicider au lieu de vouloir à tout prix faire appel à des expats qui jouent avec des sautes d’humeur, qui font semblants de courir pendant un match décisif (à l’instar d’Hakim Abdallah qui met de la pression en laissant aux joueurs adverses cinq bon mètres ou de Mamy Gervais qui par cinq fois se fait déborder sur le côté gauche alors qu’il a une longueur d’avance sur l’ailier adverse).
      Quelquefois, il faut voir les choses telles qu’elles sont.

  • Répondre

    • 11 octobre à 16:05 | bekily (#9403) répond à purgatoire

      Malibuc
      misaotra eee , tena hita marina !
      Ny inaugurations rehetra dia mikasika daholo "besoins d’infracstructure TOURISTIQUE" : ao no tena kendreny ilay bitro , ao daholo ny placements , actions etsetra...
      Izany ny "zafera corruption" frasafrika eeeeee...kolikoly ny jiholamboto ny MAFIA
      "ET QUAND SERVIR LE PEUPLE " ???
      et AUX SECTEURS PRIORITAIRES POUR LE BIEN ETRE DU PEUPLE :
      (éducation nationale toujours avec des FRAM ) ? justice ? famine ?, malnutrition ? PALUDISME (le vaccin existe) , ?PESTE (toujours ENDEMIQUE !) ?
      LA SECURITE ?(dahalo partout , justice populaire fréquente) corruption gendarme/armée/police des COMPLICES grassement payés pour tirer à BALLES REELLES sur des étudiants qui réclament légitimement leurs bourses impayés ! )
      FRIC SALE ET PROTECTION DE LA CORRUPTION BIEN ENTRETENUE !!!
      Ny zanany lahy natoa mianatra a "ecole hotelière" any Suisse nandoavany 150.000 euros isan taona : milliardaire be zany ???
      Na dia tsy nahantra ary izy taloha na prezida azy / aiza nahitany vola
      Firy ny karama PRM ???
      nysy déclaration de patrimoine ve ??? TRANSPARENCE ???
      Rehefa midaboka ni DJ , aza manadino mikarakara dossier "ENRICHISSEMENT SANS CAUSE et CORRUPTION ACTIVE"
      Raha mitsifotra ny BIANCO na ny tribunal gasy,
      dia antsohy ni ONG vahiny betsaka , hoatry ireo nanenjika mpitondra mpangalatra afrikana toy i Sessou N’GUESSOU , na zanaky ABDOU DIOUF !,
      Mba omeo namana i mme Claudine ato aminy trano gadra lava MANARAPENITRA !
      Araky izany koa ny namany sy tapaka mihara mihinana Rajaonarimampianina mihalokaloka any andafy (par exempleFINANCEMENT ACHAT DE SON FILS DU CAFE DE LA GARE 1million deuros quasi cash un an après la prise de pouvoir de son père)
      Reraka ao fa ireto tssotsska ambany saina ireto tena maha te haloa !
      Lasa miteny vary amin’anana be ao , faha fanina !!!
      BEKILY qui adore le "petit nègre" pour bien se faire comprendre des petits vazaha "zile zona" qui affectionnent tant leur Zemmour le magnifique qui ne cesse d’avoir des hauts et des bas ..
      Un polémiste même depuis 40 ans n’aura JAMAIS LA POINTURE pour prendre le pouvoir
      Il faut être crétin pour croire HYSTERISER LA FOULE , REVANT DE JOUER DU TRUMP !!!
      Trump est un BARRON de la voyoucratie de très haute voltige et de plus bourré de fric , nerf de la guerre aux USA , pas en France ....
      Votre Zemmour n’en a pas la pointure et le système de vote américain FEDERAL ,n’a rien à voir avec dans une élection présidentielle française uninominale...
      Einstein était de loin intelligent mais restait dans le domaine qui lui était familier et qu’il adorait...

    • 12 octobre à 06:57 | lanja (#4980) répond à purgatoire

      Misy mahazo tombotsoa @ io frontière lazaina fa mihidy io, marina ny lazain ireto artiste ireto, misy afaka mandeha sy mipody...

  • 11 octobre à 15:10 | vorona (#8254)

    Bjr Mathématiquement c’est pas perdu. Même si ça va être très dur il faut absolument faire 2 victoires au mois de novembre et croiser les doigts pour les résultats des autres équipes !

    Répondre

    • 12 octobre à 17:56 | Mamy Hery Rakoto Razafimandimby (#11254) répond à vorona

      Oui, vrai, mais je vois mal le Bénin ou la Tanzanie ne gagner même pas une fois. A sept points.
      Et il suffisait de courir lors du match à Kinsasha pour un résultat positif. C’était le match décisif et justement, c’est à ce moment là que nos joueurs ont volontairement montré une défaillance généralisée.
      Comme si le mondial ne les intéressait pas. Il est temps de changer de fusils d’épaule.

  • 11 octobre à 19:12 | kartell (#8302)

    Classés 100° les Barea viennent de battre à domicile le 92° la RDC au classement FIFA, y-a-t-il vraiment de quoi envisager, comme le commentaire dithyrambique le laisse supposer d’une possible qualification pour le Qatar 22, désignation entachée de lourds soupçons de corruption ?..
    Le miracle, ici, comme en politique est toujours possible mais peu probable d’autant qu’un foudi ne fait pas le printemps !…
    Pays où l’habitude est de considérer qu’un simple progrès, aussi mince, soit-il, est matière à se voir figurer déjà dans les premiers de la classe, enfin ceux du fond !…
    On pourra toujours argumenter qu’il faut un début à tout, dans une certaine extrapolation hâtive à penser que pour avancer, il suffirait de mettre un pied, l’un devant l’autre !..
    Mais, au delà du résultat se dissimule bien d’autres carences, qui, avec cette courte mais salvatrice victoire sont passées en pertes et profits pour ne retenir que l’aspect festif et populiste de la victoire !.
    L’espoir fait vivre et offre au potentat son inépuisable fond de commerce sauf qu’en manière footballistique, il y a qu’au coup de sifflet final, qu’on voit la meilleure équipe adulée par une foule fanatique et un pouvoir qui se la joue unité nationale, en avant toute !…
    Bref, aujourd’hui, l’entraineur a sauvé sa tête devant un stade que son Excellence prévoyant avait déserté, occupé à d’autres tâches d’un quinquennat essuie-glace !…
    Désormais, on rêve d’une hypothétique qualification pour un Qatar 22 dont ces petites, bonnes à tout faire anonymes, avaient investi clandestinement ce pays de la démesure dans une indifférence générale, elles !..
    Le parallèle donne le vestige et la nausée avec ce monde du football qui fait mine de tout oublier, histoire de donner aux supporters leurs doses d’euphorisants tandis que la coulisse se frotte les mains en caressant la poule aux œufs d’or, obèse !..

    Répondre

  • 12 octobre à 18:54 | Mamy Hery Rakoto Razafimandimby (#11254)

    Eh oui, quand les spécialistes de la Fed montre une vélocité exemplaire à virer un coach qui n’a perdu que deux ou trois match, mais qui auparavant a offert du bonheur intense à toute une nation en hissant l’équipe nationale en quart de finale, et en le remplaçant par un autre gibier de potence tout désigné, qui enregistre deux défaites d’affilée, et qui a failli perdre le troisième match, avec une chance pratiquement nulle de qualification, que faut-il dire de plus ?Qu’on est sur la bonne voie ?Quelle bonne voie ?Ce n’est pas parce qu’un président en exercise est en cavale ou qu’un comité exécutif soit en ébullition que forcément Hakim Abdallah et autres doivent absolument se comporter comme des naufragés avec des bouées de sauvetage trouées. On est pro ou on ne l’est pas, c’est tout. Si on se prétend être pro, et que courir est plutôt une torture, mais vraiment un supplice hors norme, alors il vaut mieux donner la place à des locaux, qui ont des problèmes avec ce qui est élémentaire comme la touche de balle, et qui ne comprendront jamais ce que dit le coach qui s’exprime dans la langue de Molière, mais qui au moins, avec leur médiocrité, savent qu’en football, la moindre des choses c’est de courir. Malgré leur hypocalcémie.
    C’est le moment propice pour un vrai retour au source. Là où tout a commencé.

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS