Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 22 juin 2018
Antananarivo | 22h03
 

Politique

Ministère de l’Intérieur

Assainissement des partis politiques

lundi 5 février | Ny Aina Rahaga

Le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, Olivier Mahafaly Solonandrasana a annoncé que son département procèdera à l’assainissement des partis politiques à Madagascar. Certains partis politiques se verront donc supprimer de la registre des partis politiques existants. Selon le premier ministre, la profusion des partis politique est une entrave au développement du pays. On dénombre actuellement 195 partis politiques à Madagascar, la plupart n’ont qu’une existence légale, c’est-à-dire qu’ils sont uniquement enregistrés au niveau du ministère de l’intérieur sans plus. La majorité des partis politique ne propose aucun projet de société, ne participent pas à l’éducation civique, ni aux élections.

Pourtant, la loi 2011-012 relatives aux partis politiques dispose en son article 2 que « le parti politique désigne tout groupement de citoyens ayant en commun un projet de société, partageant la même idéologie et poursuivant les mêmes objectifs, aux fins de défendre et de mettre en œuvre un programme politique pour le développement socioéconomique et culturel de la nation par l’exercice de la représentation au sein des différentes institutions au niveau local, régional, provincial et national. Il concourt à la formation de la volonté politique, à l’expression du suffrage universel et à l’exercice du pouvoir par des moyens démocratiques et pacifiques à travers la participation aux élections, l’éducation civique et politique et l’encouragement de la participation des citoyens à la vie publique et politique. Il exprime ses objectifs dans un programme politique ».

Quant à leur dissolution, la loi a déjà établi les motifs en cas de non-respect des dispositions des articles 18 et 26. Articles qui disposent que (art 18) « Tout parti politique doit tenir un congrès national tous les cinq ans au moins sous peine de radiation du registre national des partis politiques. Le congrès national est l’instance suprême de décision en matière de : − orientation générale du parti ; − programme politique ; − idéologie » et (art 26) « Les partis politiques ont le devoir de : 1. respecter scrupuleusement la Constitution, les lois et les règlements en vigueur, 2. participer activement à la moralisation de la vie publique, 3. former ses membres, 4. sensibiliser les citoyens à participer à la vie publique et politique, 5. rendre compte en matière politique ».

A l’approche des prochaines élections, cet assainissement arrive à point nommé. Espérons seulement que l’Exécutif ne fera pas de poids et de mesure quant à l’application de la loi.

100 commentaires

Vos commentaires

  • 5 février à 10:58 | Dadabe (#9116)

    Assainissons, assainissons...

    Tout cela n’est sans doute pas dénué de vagues calculs politiques... (Je rigole, il n’y a aucun doute à avoir !), mais, d’un autre côté, faut bien admettre que 195 partis politiques est la négation même de l’esprit du politique. Un grand n’importe quoi que cette inflation partisane (et l’inflation est partout !) qui s’explique essentiellement par la douce espérance de profiter un petit peu du système. Jalousie et gros appétit : voilà les deux mamelles qui alimentent cette profusion de pseudos ’’partis’’.
    Bon, je sens que la journée va encore être croquignolesque avec les avis autorisés des uns et des autres sur cette question de ’’société’’ qui m’en touche une sans faire bouger l’autre...
    Passons, donc aux petits HS d’usage... Et bonne journée à chacun (ou presque chacun).

    • 5 février à 10:59 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      And the winners are...
      Rambo en toute gloire : ’’En marchant pied nu dans l’eau, Jésus Christ a démontré qu’Il est le maître de l’Univers et même la loi d’Archimède l’obéit’’. Pied nu, au singulier... Tiens donc ! Il s’était brisé le ménisque, lui aussi ? Passons... Si un esprit éclairé peut m’expliquer le rapport existant entre un ’’miracle’’ et la théorie d’Archimède, qu’il me le fasse savoir. En attendant, j’ai un sérieux doute sur la santé mentale de notre prédicateur bas de gamme...
      Bref, revenons à l’essentiel : la Médaille du Khon du jour !
      Ben oui, ce gris-gris, gri-gri ou grigri, a un tel succès que tout un chacun se bouscule au portillon. On ne peut donc l’attribuer tous les jours au khon ci-dessus, ce ne serait pas juste. Et puis, face à l’affluence, il y aura donc aujourd’hui DEUX médaillés. Un homme et une femme, égalité des sexes oblige.
      Premier lauréat : ’’poiuyt’’. Hier soir, celui qui pense que je l’agresse alors que je ne lui suggère simplement que d’être bref et lisible, a pondu ces deux énormités :
      ’’Qui achètent les bibles par kilos pour les brûler au point de créer un manque dans les temples lors de baptêmes, ou d’autre mariage ?’’
      ’’Qui fait des portes à portes pour acheter les bibles pour les réduire en cendre ?’’
      Bravo, rien à y redire, c’est au top du top. L’excellence même de la rumeur prise pour une certitude. Cela fait un peu peur, non ?
      Second lauréat, une femme ou du moins considérée comme telle : Isandra.
      ’’Si les karanas veulent faire de règlement de compte entre eux, on s’en tape, mais qu’ils le fassent ailleurs, pas dans mon pays,...’’.
      C’est le très puant et nationaliste ’’MON pays’’ qui a emporté la décision du jury. Les bi-nationaux ne font-ils pas partie du ’’pays’’ ? Je songe par exemple à un lapinou vivant en France...
      Pour mémoire, était également en compétition une excellente ’’rnvl (#6393)’’ avec ce ’’pour moi, le ’’statut’’ des indiens à madagascar me fait penser aux juifs en france’’, forte affirmation qui est intervenue après un déjà remarquable ’’pensez vous que le suffrage universel soit le mode d’élection adapté à Madagascar ?’’ (Non, non, une dictature peut suffire...).
      Et puis n’oublions pas le complice de ’’poiuyt’’, le fameux Tsisdinika (#3548) qui a doctement lancé, hier, que ’’S’ils veulent bien mettre la main à la popoche, ceci aura pour effet de mettre à la disposition de toute la communauté, et donc eux compris pour une fois, les services des policiers pour lesquels les contribuables sans distinction paient leurs impôts’’.
      Hum... On peut savoir qui paie vraiment ses impôts ?
      En tout cas, merci pour vos beaux efforts. Grâce à vous tous, la khonnerie fait d’incessants progrès (il n’y a d’ailleurs que cela qui progresse bien à Madagascar avec l’insécurité, et les bondieuseries natürlich).

    • 5 février à 11:00 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Merci Elena !

      Vendredi dernier (j’étais sorti prendre l’air...) la charmante Elena a essayé d’effacer les odeurs nauséabondes qui émanent des ’’posts’’ de ma grosse vieille mémère lorsque celle-ci s’obstine à radoter sur ’’Narcisse’’ (qu’elle aime en secret mais en vain, ce qui attise sa haine. La pauvre, faut comprendre...).
      Merci donc à Elena, d’évoquer Oscar Wilde et surtout l’écrivain brésilien Paulo Coelho, l’auteur de ’’L’Alchimiste’’, un conte philosophique paru en 1988 et qui s’est vendu à plus de 65 millions d’exemplaires dans le monde entier. Un peu trop mièvre selon certains mais charmant et doux (c’est important la douceur...) ce conte évoque bien sûr une belle image de Narcisse (cela n’a certes qu’un rapport assez lointain avec Dadabe, Voltaire n’en parlons pas, Jésus oublions-le).
      En échange, Elena, je vous propose d’écouter un peu votre grand poète malgache, Jacques Rabemananjara. En songeant à ma tendre amie, j’ai récemment déniché cette émission de France-Culture de 1997, consacrée à celui qui fut condamné à mort par l’Etat français. Très intéressant. En voici le lien : https://www.youtube.com/watch?v=zRUavvGV73E
      A la réflexion, devant le succès de Paulo Coelho (oui, faut pas confondre, tous les Paulo ne se ressemblent pas...), je me demande si le lapinou d’andafy ne pourrait pas lui proposer un poste, genre ’’écriveur de mes discours à moi tout seul et sans fautes !’’. On ne sait jamais. Lors de la prochaine rentrée ’’politique« cela pourrait avoir un gros effet ’’médiatique », non ?
      Et puis, question lapinou, je viens d’apprendre que les petits copains de mes deux puces d’Antsirabe ont eux aussi émigré ’’andafy’’. C’est du moins la version officielle. Car, en réalité, c’est la marmite qui a gagné ! Ils étaient devenus trop grands... Cruel destin des lapinous ! Mais deux petits frères (ou soeurs ?) sont arrivés. Donc tout va bien. Le problème, semble-t-il, est surtout de faire tenir ces deux petites boules de poils dans les paniers fixés au guidon des vélos de mes petite-filles adorées. Vélos toujours munis de leurs petites roues supplémentaires, pour l’équilibre. Important, ça, l’équilibre, même en marchant sur l’eau ! Et, avouons-le, mes cannes anglaises commencent à me courir sur le haricot.

    • 5 février à 11:01 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Culture et riziculture...

      Mon week-end fut culturel et j’en suis ravi. D’autant que Maria Jacinta en fut également enchantée, m’avouant au passage que, auparavant, elle n’avait jamais ’’osé’’ entrer dans un musée... Hé oui, en France aussi il y a du boulot à faire pour ’’démocratiser’’ l’accès au savoir et à la beauté.
      Première étape, vendredi : Beaubourg (Centre national Georges-Pompidou) où se tient la remarquable rétrospective consacrée au sculpteur César. Ce relativement méconnu artiste (hormis la remise des Césars à la télé...) est mort voici déjà 20 ans. Longue, trop longue queue pour accéder à ses ’’compressions’’, ’’empreintes’’ et autres ’’expansions’’. Mais quel bonheur une fois entré dans le Saint des saints !
      Deuxième étape, samedi : Musée national Eugène-Delacroix. Avec la Fondation Lilian Thuram pour l’éducation contre le racisme, ce musée propose une passionnante plongée sur le thème ’’Imaginaires et représentations de l’Orient’’. Une belle initiative à découvrir.
      Troisième étape, hier : le Petit Palais (et non le Grand Palais comme je l’ai écrit par étourderie à propos du lapinou. Je devais encore penser à Gauguin dont la fabuleuse expo est désormais achevée). Visite, au Petit Palais donc, de l’exposition consacrée aux pastels du 19ème siècle que possède ce musée : Berthe Morisot, Degas, Renoir, Odilon Redon (environ 150 petits bijoux à déguster du regard...).
      Et puis, comme ma ’’pousseuse de chaise roulante’’ est partante, j’y retournerai cette semaine afin de découvrir l’exposition temporaire qui n’ouvrira que demain sur ’’Les Hollandais à Paris’’ (Van Gogh, Mondrian, Van Dongen...) et j’essayerai aussi d’y faire un saut l’été prochain pour ’’Les Impressionnistes à Londres’’ (exil d’artistes fuyant la guerre de 1870 contre les Prussiens et les troubles de La Commune. Pissarro, Monet, Sisley etc... sont à l’affiche.
      Alors, oui, désolé pour les Malgaches vivant à Madagascar. Mais un jour peut-être, comme il y a le Louvre Abu Dhabi, il y aura peut-être un Louvre Antsirabe (Mieux qu’à Tana, non ?).
      En attendant (rêvons, rêvons !) et ainsi que je l’ai écrit la semaine dernière, ce n’est pas d’un ministère de la culture mais de la riziculture dont Madagascar a tout de suite besoin. C’est que l’art ne nourrit pas toujours son homme, ni sa femme, ni surtout ses enfants qui meurent de faim mais sans bruit. Car un étourdissant silence règne là-dessus. L’entendez-vous ?

    • 5 février à 11:45 | Stomato (#3476) répond à Dadabe

      >>Rambo en toute gloire : ’’En marchant pied nu dans l’eau, Jésus Christ a démontré qu’Il est le maître de l’Univers et même la loi d’Archimède l’obéit’<<

      Rambo à lu sur FesseDeBouc que Jésus à promis des tutos pour enseigner l’art de marcher sur l’eau. On en a bien besoin à Tananarive et alentours dès qu’il pleut un peu...

    • 5 février à 12:13 | poiuyt (#584) répond à Dadabe

      Bonjour Dadabe.
      Allez-y molo tout de même dans votre distribution de notes.
      Quand un pasteur déclare publiquement que « des bibles sont achetées par kilo pour créer la pénurie », « qu’il est interdit désormais de vendre en gros ». On a des raisons de se demander si c’est des ragots d’irresponsables.
      Cela pourrait amener à désormais distinguer le musulman chez les karane.

      Quand on lance une info, on donne à vérifier. Ny hevitry ny maro. Le bruit des 2000 mosquées a couru depuis des mois.

    • 5 février à 12:22 | vatomena (#8391) répond à Dadabe

      Rabemananjara ,c’est le poète nationaliste condamné à mort ,jamais exécuté ,libéré ,rendu à sa patrie puis retourné en France pour y vivre le reste de sa vie .

    • 5 février à 13:18 | rayyol (#110) répond à Dadabe

      Je vous souhaite bonne chance avec votre grand muscle
      C est bien de faire confiance aveuglement mais a vos risques Moi j ai apprit une autre réalité Est t il bien payer votre garde quelle sont ses conditions de travail Meme bien paye l occasion fait le Larron J ai apprit a ce jour qu ici a Madagascar que vous ne pouvez faire confiance a personne surtout pas un gardien aussi baraque soit t il
      Donc si vous aimez vos petites filles une grande prudence s impose

    • 5 février à 13:21 | rayyol (#110) répond à Dadabe

      Et votre confiance en la police Vous naviguez a contre courant J espère me tromper La trop grande confiance est la mere de toute les désillusions Je ne sait pas si quelq un a invente cela MAIS C EST CE QUE JE PENSE

    • 5 février à 13:54 | rayyol (#110) répond à Dadabe

      Quand vous baissez votre garde c est a ce moment qu l on vous attaque diable ou autre ou mauvais sort

    • 5 février à 14:46 | Turping (#1235) répond à Dadabe

      Dadabe , Jésus Volatire,
      La plupart des malgaches sont des croyants sans qu’on puisse mettre systématiquement à tout le monde un label sur ceux qui prétendent être « chrétien » .Justement beaucoup salissent cette image alors que beaucoup de scientifiques et des écrivains ne croient pas en Dieu . Donc ,ces faux chrétiens ternissent même l’image des vrais chrétiens car les politiciens pour se remplissent les poches instrumentalisent l’image de Jésus Christ et de Dieu tout puissant à leur convenance mais non pas à sa volonté .
      - Rassurez -vous ,je ne suis pas là pour vous prêcher l’évangile mais vous parle de la réalité chrétienne ,ce qui n’empêche de lire ; Simone de Beauvoir ,Kafka , les théories de Newton ,Napoléon , etc.....

      - Qustion embarassante ;
      Voltaire écrivait ; « L’Univers m’ embarrasse, et je ne puis songer que cette horloge existe et n’ait pas d’horloger » .
      - On comprend l’embarras du philosophe .Il avait exclu Dieu de sa vie ;le monde était donc pour lui une énigme .Il lui semblait pourtant impossible que l’Univers si soigneusement organisé soit le fruit du hasard .Malheureusement l’embarras de Voltaire ne l’a pas amené à se tourner vers Dieu .
      - Par sa création ,Dieu parle à chacun .Le monde physique (métaphysique ) dans lequel nous vivons est un témoignage à la puissance de Dieu et aussi à sa bonté ,car il a placé l’homme dans des conditions favorables .Mais Dieu s’est révélé encore plus directement .En venant sur la terre ,Jésus (le vrai ,fils de Dieu ) a pleinement démontré l’amour de Dieu qui veut sauver les hommes ,alors même qu’ils étaient détournés de lui .
      - La brillance intelligence de Voltaire ne lui a pas fait connaître l’auteur de l’Univers .Nos seules facultés intellectuelles ne nous conduiront pas à Dieu .Mais nous pouvons connaître Dieu à partir du moment où nous réalisons que nous avons besoin de lui .Si vous avez conscience que vos péchés sont un obstacle entre Dieu et vous ,sachez que Jésus Christ est venu souffrir et mourir sur la croix pour enlever toutes nos fautes et nous faire connaître Dieu comme père ,si du moins nous mettons notre confiance en lui .Amen !
      Romain 1.2 / Ayant connu Dieu ,ils ne l’ont pas glorifié comme Dieu ni ne lui ont rendu grâce ; mais ils sont égarés dans leurs raisonnements ,et leur coeur privé d’intelligence a été rempli de ténèbres.

    • 5 février à 14:48 | Turping (#1235) répond à Dadabe

      Correction ; Car les politiciens ,pour se remplir les poches ,.....

    • 5 février à 17:29 | zanadralambo (#7305) répond à Dadabe

      Bonjour, dadabe...Je ne fais que passer, je me suis juste rendu compte que j’ai manqué à la plus élémentaire des politesses. Merci pour vos voeux, je vous retourne les miens sincères (avec beaucoup de retard, mille fois pardon). A vous et à tous ceux qui vous sont proches..Je retourne vaquer à mes occupations.

  • 5 février à 11:03 | Dadabe (#9116)

    Mort discrète à Antsirabe...

    Je vous l’ai déjà dit : je dispose actuellement de pas mal de temps à perdre... Un gaspillage somme toute assez agréable. Alors, je relis les archives de MT.com, en quête de petites choses émoustillantes. Et j’en trouve, naturellement. Ce matin, plus navrant qu’émoustillant, je reviens donc sur ce fait divers lu dans l’Express. Celui de la mort d’un homme, récemment à Antsirabe. Un Français tué comme une bête, assassiné pour quelques euros. Tristement banal ? Oui, évidemment. Mais cette banalité imposait-elle ce propos qui se croyait spirituel de la part de Rambo : ’’Espérons que cela n’arrive pas à notre Dadabe Voltaire national ! Soixantaine, français, débarquant à Antsirabe ???’’.
    Oui, oui, parole d’évangile, c’est du Rambo dans le texte et cela manque terriblement d’humour et surtout de compassion à l’égard d’un être humain mort dans d’horribles circonstances. Un vazaha de moins ? Pas grave, alors... C’est cela ? C’est bien cela ?
    Aussi, que voulez-vous, je m’interroge : serait-ce que notre chrétien de pacotille (un sectaire soumis aux hyper-racistes américains du ’’Jesus business’’) n’est en réalité qu’un crétin de pacotille ? Je le crains...
    Reste que cette mort discrète à Antsirabe, apparaît comme la synthèse de l’actuel ’’art de vivre’’ à Madagascar, fruit des talents conjugués d’un Petitkhon analphabète et d’un président Hery mou du genou. Deux ’’assassins ordinaires’’ qui ont beaucoup de prétendus projets pour Madagascar mais qui peinent à ’’émerger’’ de leur nullité crasse : leurs logiciels sont des contrefaçons ’’low cost’’ et leurs ’’microprocesseurs’’ datent de... Mathusalem (oui, oui, Rambo, plus 900 ans le Mathusalem de la Bible. Record à battre, alléluia !)
    Bien entendu, ce fait divers qui n’a même pas troublé la ’’Vichy’’ malgache est d’ores et déjà enterré (si j’ose dire). Après tout, la victime n’était peut-être qu’un parfait imbécile, voire pire. Sait-on jamais ? Peut-être aussi était-ce quelqu’un de très bien, mais un peu trop naïf ou trop confiant... Quoi qu’il en soit, qu’il repose en paix.

    • 5 février à 11:04 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Infinie douceur et bras cassés...

      Cela dit, Rambo me voit ’’débarquer à Antsirabe’’... Voilà toute la vulgarité et l’étroitesse d’esprit de notre ’’évangéliste’’ bas de gamme.
      Il se trouve, vieille chose, que connais Antsirabe depuis 30 ans, que j’y vis périodiquement depuis plus de 20 ans et que j’y possède (avec mon fils aîné) une assez vaste propriété depuis quelques années. Je ne ’’débarque’’ donc pas. J’y séjourne. J’y réside. J’y vis auprès de ceux que j’aime et j’y goûte l’infinie douceur des aubes antsirabéennes dans la flamboyances des jacarandas et des bougainvilliers.
      Et, en disant cela, je reprends un thé de Sambahavy (j’ai des provisions !) histoire d’oublier qu’ici, à Paris, il fait encore nuit noire et que le temps s’annonce très froid et très tristounet.
      Naturellement, à Madagascar, afin d’éviter un ’’fait divers fatal’’, je prends désormais mes précautions. Vous le savez comme moi, tout s’achète dans l’un des pays les plus pauvres du monde et livré à des fous furieux (furieux mais galonnés !).
      Ainsi, chaque nuit, trois jeunes policiers en armes, chargés de la circulation des poids-lourds et des taxi-brousses mais aussi de la surveillance du quartier (oui, oui, les chargeurs des kalachnikov sont bien chargés, j’ai pu le vérifier !) veillent à la grille même de ma propriété où ils peuvent s’abriter dans une sorte de guérite et y trouver à... manger ! ).
      Ainsi encore, au petit matin, le fils de notre lingère, un solide gaillard venu de la côte Ouest (1m80 et du muscle - surtout du muscle, d’ailleurs...), prend le relais. Son boulot ? Ne pas quitter du regard mes deux petites puces, dans le jardin et bien entendu dans la rue ou à la sortie de l’école maternelle.
      C’est qu’elles sont écolières, désormais, et, après avoir épuisé les voyelles, elles vont bientôt attaquer les consonnes. Le bac est en vue, quoi ! Mes deux merveilles (que voulez-vous, elles sont pour moi des merveilles ! C’est comme ça et ce n’est pas négociable) adorent leur garde du corps et lui font subir mille petites tortures raffinées comme seules savent en imaginer les petites filles. Lui, ça l’amuse, et nous, nous sommes rassurés tout en déplorant cette infâme insécurité qui rend tout le monde très bête et très méfiant.
      Madagascar est au fond du trou et y restera tant qu’y règneront les actuels bras cassés. Ce n’est pas une prophétie, tout juste une évidence...

    • 5 février à 11:29 | RAMBO (#7290) répond à Dadabe

      Lorsqu’on fait une étude d’occurrence dans vos écrits Dadabe Voltaire...le mot « Rambo » revient plus que les autres. C’est un honneur pour moi.
      Malgré nos adversités, j’ai beaucoup d’estime pour vous. Je vous considère même comme une des « grosses cylindrées » ici. J’ai vraiment une pensée sincère pour vous quand j’ai entendu ce français tué à Antsirabe. Vous vous trompez Dadabe Voltaire..sachez que nous avons besoin de gens comme vous ici. Beaucoup de mes écrits prennent un sens parce que vous aimez bien commenter mes fautes de français et ma « prédication ». Mais comme vous aimez dire...c’est pas grave...passons.
      Samedi prochain je vous parlerais de la « Justification par la Foi en Jésus Christ »...sujet développé par Paul, l"apôtre qui est envoyé par le Christ pour évangéliser les païens c’est à dire les non juifs.

    • 5 février à 11:33 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Occurence mon K...

      Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon, Dukhon,... Voilà, le problème est réglé, Rambo Dukhon. Ton occurence tu peux te la carrer où je pense. Et ton prêche de samedi, par charité chrétienne, tu te le bouffes qu’on n’en parle plus. Ok.
      Là-dessus, j’ai de quoi m’occuper pour la journée en dehors de MT.com. Bye, bye.

    • 5 février à 11:52 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Bonjour Stomato,

      Je vais me déconnecter sous peu. A l’instant, même. Je fais court : j’ai apprécié votre commentaire amusé de ce week-end, et celui-ci. Bonne journée à vous. Mon vrai souci : Jésus était-il unijambiste ?
      A plus tard !

    • 5 février à 12:33 | elena (#3066) répond à Dadabe

      Bonjour Dadabe,
      C’est amusant que vous me parliez de Rabemanajara:ce week-end, je viens de ressortir de la poussière de mes archives un recueil de poèmes de Rabearivelo Presque songes et Traduit de la Nuit . L’édition est de 1960 et elle est préfacée par JJRabemanajara. L’intérêt de cette édition c’est qu’il y a les poèmes de Rabearivelo version malgache et version française. Le génie de Rabearivelo, c’est d’avoir pu concevoir des poèmes dans 2 langues différentes sans qu’aucune ne soit trahie. Un parfait bilinguisme.
      Tout ce week-end sur les forums, on a évoqué la période néocoloniale. Quels que soient les ressentiments que l’on peut avoir vis-à-vis de la colonisation, de la période qui a suivi, ces périodes font partie de notre histoire et on ne peut pas et on ne doit pas nier notre histoire, sinon on n’avancera pas. Nous avons une double culture et il faut l’utiliser, l’exploiter.

    • 5 février à 12:42 | kartell (#8302) répond à Dadabe

      J’ai pris connaissance, comme vous, de cet homicide, bien rapidement évoqué dans la presse locale où ce genre de publicité n’est pas la bienvenue !….
      Le « mauvais endroit au mauvais moment » sera agité par tous ceux qui veulent ne voir que le côté , carte postale, d’une société qui se radicalise, tant au niveau de la délinquance que du « religieux » ( 283 groupes religieux recensés par l’ambassade américaine !) ;
      Nous en voyons, d’ailleurs, une forme insupportable, ici, même, où le prosélytisme véhiculé est devenu obsessionnellement grotesque, l’abus d’eau bénite nuit, visiblement, à la santé psychique et mentale !….
      Les commanditaires de cet homicide sont toujours les mêmes, des proches de la victime qui profitent de la naïveté de l’arrivant pour commettre leur méfait, pour un enrichissement fugace de quelques heures !….
      Aujourd’hui, cette société présente des dangers de plus en plus affirmés pour ces retraités, ankylosés, dans une certaine image d’Epinal d’un pays, où, il devient courant de plumer le naïf d’andafy !….
      Antsirabe, superbe ville, pour le contexte malagasy, voit son image se ternir depuis un certain temps par ces faits de délinquance qui s’accélèrent, désormais !….
      On pourrait se demander ce qui pousse cette délinquance à se multiplier lorsque l’on sait que les auteurs sont identifiés très rapidement, le manque de jugeote baigné dans un milieu, au ras des pâquerettes pourrait être une des raisons principales mais cela n’explique pas tout !….
      La médiatisation à outrance des enlèvements des Karanes donnent aussi un repère à oeuvrer pour ces petits apprentis de la mort, d’autant que les kidnappeurs, eux, sont rarement identifiés !….
      Nous touchons au coeur du malaise d’une société où corruption, délinquance et mort, entremêlées intimement, font partie d’un quotidien devenu incontrôlable et incontrôlé !….
      Jusqu’où iront les choses ?, personne n’est en mesure d’y répondre, d’autant qu’aujourd’hui, seules les élections comptent, les jeux du cirque priment sur toute autre considération !….
      Bonne journée.

    • 5 février à 12:49 | elena (#3066) répond à Dadabe

      Pour revenir au sujet du jour, la prolifération des partis ne fait que disperser les voix, ceci dit on ne sait plus maintenant si les élections vont vraiment avoir lieu cette année. Plus on les retarde, plus Hery va prolonger son règne, mais plus il dure, plus grand est le risque que ça explose avant !

    • 5 février à 13:15 | elena (#3066) répond à Dadabe

      On a recensé 283 groupes religieux, on va assainir aussi ?

    • 5 février à 15:07 | Turping (#1235) répond à Dadabe

      Dadabe national ,
      J’ai appris aussi cet acte odieux ,l’assassinat d’un Vazah à Antsirabe .Du coup ,je pensais à vous car vous vous y rendiez souvent à Antsirabe .La victime avait 62 ans alors que vous en avez 67 ,ouf !
      - Le mieux c’est toujours de prendre des précautions car l’insécurité sévit .Malheureusement ,aucune nationalité n’est épargnée car toute source d’argent suscite la convoitise et beaucoup pensent que tous les vazah ont beaucoup d’argent ,même y compris les vazah touristes , sacs au dos .
      - En tout cas ,bon courage ,faîtes un peu souvent de test PSA ( antigène prostatique spécifique ) ,valable pour tous les hommes à partir de 50 ans afin de prendre des moyens préventifs ( apport de zinc et de sélénium ,courge de pépins , ginseng ,Gingko biloba , saw palmetto ) . Dans les huîtres y en a un peu .
      Bon courage !

    • 5 février à 17:48 | vatomena (#8391) répond à Dadabe

      Ce sont bien les échecs de l’Indépendance à Madagascar qui valorisent tout ce qui a été accompli sous le régime colonial. Rabearivelo ,Rabemananjara sont les fruits d’une école coloniale . Ils n’ont pas eu de successeurs .
      Là où L’Indépendance a réussi ,on avance ,on se développe chaque jour .On ne perd pas son temps à ruminer un passé colonial . On a su en tirer profit

  • 5 février à 11:14 | Isandra (#7070)

    « Assainissement des partis politiques ».

    C’est vrai, il y a des chefs de parti utilisent leur parti dont les membres se limitent au cercle familial, pour avoir de seza et ça marche. Leur parti ne s’activent qu’à la proche de la date de remaniement.

    A mon avis, la moralisation de la vie politique dont nous avons besoin, on ne devrait plus utiliser la politique pour s’enrichir, mais pour servir le peuple et améliorer leur condition de vie.

    En effet, un Roublard a pollué notre vie politique,...car il a démontré à tout le monde que le moyen le plus efficace pour développer rapide votre société, c’est la politique.

  • 5 février à 11:38 | Isandra (#7070)

    Et c’est pour quand l’assainissement de ce forum, car les forumistes fantômes y inondent,...Dadabe, Jésus, Volontaire, Nirina harena,...etc

    • 5 février à 11:49 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      Une faute, une !

      Peut-être involontaire, la faute, mais ’’Volontaire’’ ce n’est pas moi. Raté... Mais il y aura d’autres générations spontanées de pseudos sur ce forum. Fais-moi confiance.
      En attendant, que sont devenus tous ces pseudos qui ont fleuri au lendemain de la soirée pince-fesses du Petikhon au Petit Palais ? Tu n’es pas obligée de répondre, ma grosse vieille mémère. On a compris.

    • 5 février à 12:16 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Que ce soit Voltaire ou Volontaire, Narcisse reste Narcisse,...!

      En tant que Calife autoproclamé, Il commence le matin par kalaknoquer les mécréants, après il distribue les récompenses aux fidèles,...L’esprit djihadiste oblige,...

    • 5 février à 12:24 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Narcisse,

      Et ses fidèles raffolent ses bonnes syntaxes, bien qu’ils se trompent d’endroit,...Ils pensent que ce forum est une maison de la littérature,...

  • 5 février à 12:17 | vatomena (#8391)

    Dadabe ,C’est Madagascar vu de loin vu de pres

    • 5 février à 13:12 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Jésus (je préfère ce pseudonyme aux autres !)
      Jésus, donc, « n’est pas Madagascar » ni même un représentant du peuple gasy ni du peuple français ni de n’importe quelle autre nationalité.
      Mais ce qui est absolument certain c’est que Jésus est un honorable représentant des humains humanistes. Et des humains humanistes, même s’ils ne sont pas majoritaires, existent au sein de toutes les populations du monde, sans distinction de races ni d’origines.
      Vous avez sans doute remarqué que des Gasy humanistes existent, mais ils sont devenus très rares. Plus grave : je ne suis pas sûr qu’il en existe dans les rangs des politiciens gasy. Mais je voudrais bien me tromper.

  • 5 février à 12:34 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Dadabe,
    Vous écrivez trop de choses pour que votre sécurité et celles de vos proches n’en souffrent

    « Ainsi, chaque nuit, trois jeunes policiers en armes, chargés de la circulation des poids-lourds et des taxi-brousses mais aussi de la surveillance du quartier (oui, oui, les chargeurs des kalachnikov sont bien chargés, j’ai pu le vérifier !) veillent à la grille même de ma propriété où ils peuvent s’abriter dans une sorte de guérite et y trouver à... manger ! ). »

    Songez donc que les chargeurs des kalachnikovs perdrait toute utilité devant un ordre direct de la hiérarchie militaire dont ces hommes dépendent !
    Vous jouez avec le feu de dévoiler tant de chose sur votre lieu de vie quand vous résidez en ce pays .
    Un vazaha habitant dans une grande propriété pas loin à proximité de passages de poids lourds et de taxi brousses (donc prés d’un stationnement ou d’une station service )cela ne doit pas être difficile a trouver dans cette ville qui ne compte pratiquement qu’un axe principal de circulation .
    Vous parliez de naïveté pour ce pauvre vazaha assassiné à Antsirabe mais ne serait ce pas aussi votre défaut .
    Il est quasiment certain que la plupart des enlèvements perpétrés en ce pays sont pilotés depuis les plus hautes instances .
    Pensez également que les gens kidnappés sont en majorité des karana rompus à toutes ces intrigues et bassesses des gens de pouvoir et portant qui sont font avoir quand même.
    Ne sous estimez la capacité de nuire de ces malfrats en costumes qui pourtant passent leur dimanche matin au temple ou a l’église et qui vous récitent des pans entiers de la bible (hein Rambo).

    • 5 février à 12:40 | RAMBO (#7290) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Désolé Dadabe Votlaire mon but n’était pas du tout de rayer votre disque.

  • 5 février à 12:42 | RAMBO (#7290)

    On ne sait plus...Votlaire , Volontaire ou Voltaire !

  • 5 février à 13:08 | FINENGO (#7901)

    5 février à 12:24 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^

    Narcisse,

    Et ses fidèles raffolent ses bonnes syntaxes, bien qu’ils se trompent d’endroit,...Ils pensent que ce forum est une maison de la littérature,...
    +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
    Non Isandra, votre manque de lucidité chronique vous colle à la peau.
    Il est plus que préférable de s’en raffoler des Bonnes syntaxes, d’autant plus qu’elles sont bonnes, donc instructives, que de lire les orduriers qui sévissent sur ce forum.

    • 5 février à 13:38 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      FINENGO,...

      Ca sert à quoi, les bonnes syntaxes, si le post est hors sujet,...n’a rien à voir avec le sujet,...

      Ce forum est créé pour parler de Madagascar, mais, non pas pour parler de la vie d’un sujet, quelle que soit la bonne manière dont on le présente,...

  • 5 février à 13:30 | njarasoa (#10017)

    l’actuel régime cherche toujours des moyens pour éliminer certains candidats qu’il trouve potentiel !pourquoi à une année électorale ?

  • 5 février à 13:47 | kartell (#8302)

    Le politique rejoint le religieux, par cette prolifération incontrôlée, de son nombre, devenu pléthorique jusqu’à l’overdose qui frise l’anarchie voir le foutoir proche d’une chienlit, insulaire, conforme à la réalité !….
    Dans une société, où tout en permis, sauf celui d’être pris la main dans le sac, et encore !, cette situation n’est pas nouvelle, elle ne fait que s’amplifier dans un climat de totale confusion où opacité et rapacité en sont devenues les deux mamelles turgescentes d’une république décatie !….
    En matière d’élections, cette situation impose à certains de s’associer, quitte à faire de leur potentielle association une contre-nature, évidente, mais l’essentiel étant de gagner, même, si par la suite, la discorde risque de s’installer immanquablement, dés lors où il faudra faire avec les égos surdimensionnés et surtout partager les bénéfices futurs à répartir, entre chaque clan !…
    Bref, tout cela n’est pas de très bonne augure parce que cela démontre que la politique n’est plus du tout une question idéologique mais un simple et unique rapport d’accaparement du pouvoir à des fins lucratives !….
    Notre démocratie ne devrait pas être livrée à cette« vindicte populaire » où chacun fait ce qu’il lui plait en agitant un ersatz libertaire qui plonge notre société dans une telle confusion qu’elle nous entraîne vers le fond où sont tapis, ceux, qui n’attendent que, l’instant favorable, d’instaurer un pouvoir autoritaire …

    • 5 février à 21:20 | kozobe (#7754) répond à kartell

      Bonsoir Kartell,
      « La politique, c’est des postes pour de l’argent ».
      Feu Houphouët- Boigny.
      Bonne soirée.

  • 5 février à 13:53 | Olivier (#10128)

    c’est ce que le parti HVM trouve primordial !l’assainissement des partis pas la recrudescence de l’insécurité, la forte inflation

  • 5 février à 13:58 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.

    5 février à 13:38 | Isandra (#7070) répond à FINENGO ^

    FINENGO,...

    Ca sert à quoi, les bonnes syntaxes, si le post est hors sujet,...n’a rien à voir avec le sujet,...

    Ce forum est créé pour parler de Madagascar, mais, non pas pour parler de la vie d’un sujet, quelle que soit la bonne manière dont on le présente,...
    ==================================================
    Oh !!! Mémère.
    Tu n’es pas le Créateur du Forum MT.
    Tu n’es pas de la Direction de MT.
    Tu es comme tout le monde ici, tu n’es rien pour MT.
    Et de la à te permettre d’exiger de ce qui peut se faire, et ce qui ne se fait pas sur le forum, mais tu te prends pour le centre du Monde ???
    Dites nous, si ce que tu nous avances est dans la charte exigée et appliquée par MT.
    Lis la charte qui est juste au-dessus de la case « Votre commentaire » et plies toi à cette règle, elle est pour tous.

  • 5 février à 14:00 | arsonist (#10169)

    Trop souvent, des plus qu’évidentes relations d’idées échappent inexplicablement à certains illuminés prêcheurs de ce forum.
    L’un d’eux s’honore de porter le pseudonyme qui a, selon lui-même, la plus « grande occurrence » dans les écrits de celui qui est sans doute l’un des plus lus sur ce forum.
    Saisissant la balle au bond, l’esprit très vif de celui qui est l’un des plus lus a occurré sur quelques lignes un qualif’ mérité (plus que mérité ? ) du prêcheur. I
    Incapable de faire le rapport entre son autosatisfaction et la réplique moqueuse qu’ il a reçue, le prêcheur croit qu’il a réussi « à rayer le disque de son interlocuteur » selon lui. Et il continue ses fanfaronnades comme si de rien n’était.
    Bah ! S’Il en est très heureux il vaut mieux le laisser à sa béate satisfaction.

    • 5 février à 14:18 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Un autre individu illuminé prêcheur, mais de sexe féminin cette fois, veut faire très peu de cas de la syntaxe sur ce forum.
      Pourquoi pas ! Et tant qu’ à faire :
      pourquoi ne pas négliger aussi toutes les règles grammaticales, l’orthographe
      et pour faire simple, si on supprime totalement l’écriture.
      Au fait, pourquoi ne pas supprimer l’école ?
      Comme çà, on ne reprochera plus à personne d’être de niveau bac-qqch .

  • 5 février à 14:00 | valoha (#7124)

    Mila fanovana mahery vaika malaky ny fanaova politika eto Gasikara ! Toa fijerena olona sy tombontsoan’olom-bitsy hatrany no hita taratra @ ny fanaovana politika eto ! Efa matotra ny mponina eto @ ny Nosy ! Be ny tsindry hazo lena, fanararaotana fanaparam-pahefana, FANDIKAN-DALANA, ny vahoaka maro an’isa tsy an’asa, ny sosialim-bahoaka mia mitotongana, ny fanabeazana - tsy misy tokontaniny ! Ny bado tsy mahay mamaky ny teny Malagasy dia mbola maro. Ny tsapa sy hita dia - tokony hisy ny ’lohabary an-dasy’ Faritra 22, hamaritra ny politikam-pirenena hitondrana ny Tany sy ny vahoaka ao aminy, hiaro ny sisin-taniny / ny hareny / ny vahoakany. Mba politika iraisan’ny vahoaka Malagasy hikajy sy hanandratra ny soatoavina Malagasy, fototra izay tokony hiara-hialana sy hiaingana ! Hifanapatapahana andro vitsy mba hijerena miaraka ny tombon-tsoa sy ny filana maika ho an’ny vahoaka izao sy izay paika lavitezaka ! Tsy hijerena olona tokana, na antoko tokana ; fa kosa, hijerena miaraka an’i Gasikara - Tany iombonana sy Firenena Malalan-tsika Malagasy. Avela ny ambo-po sy ny tombon-tsoa manokana. Samy mitsikaraka mitady loharanon-karena, mpandraharaha any ivelany(fratsay, rossiana, sinoa, amerikana, karana,...) mba hampisandratana ny sosialy / ny toe-karena / ny maha-olona ao anaty fitoniana sy fandriampahalemana tanteraka. Ampiana ny fitondrana ankehitriny, izay efa miroso amin’izany, fa tsy ho lany fotoana hanohitra lava. Be ny harena eto. Be ny olona afaka manatanteraka programa miaraka(ADN +NY FANAHY MAHA OLONA+HVM+TIM+AREMA+PSD+.... mba ho soa ho an’ny Tany sy ny Vahoaka ao aminy, mba ny vahoaka @ izay no hisitraka ny soa sy mamy @ ity tany ity ! Izany no POLITIKA HENDRY MALAGASY tokony hiaraha mijery sy mikaon-doha. Ny vahiny dia ho faly lalandava raha iady lava sy ifamono eto isika, zarany aza izarazara isika mba hitsifan-dreo mora ny harem-be adala tompo eto ! Koa, mila politika mitambatra, miara mikaon-doha sy mifanapatapaka mifototra @ ny maha-Malagasy, mijery ny tombon-tsoan’ny Magasy ny politika ahomby eto ! AZO ATAO SY HIARAHA-MIDINIKA(FARITRA 22) TSARA IZANY !

    • 5 février à 16:15 | Turping (#1235) répond à valoha

      Salama namana Valoha ,
      - Marina ny voalazanao satria eo amin’ilay fomba ilay fanaovana politika mihitsy no tsy mifandraika sy mamaly @ fikatsahana ny fandrosoana sy fampiroboroboana ara toe-karena ireo faritra 22 sy ho an’ny daholo bé.
      - Araky ny efa voalazan-tsika ,ny namana Vohitra koa manana fomba fijery tsara ,dia tokony miala avy any ifotony daholo ny fandrosoana.Ny fokontany ,ny fokonolona tokony iaraha-’misalahy amizany.Fomba fijery izay saika nokatsahin’i Tompokolahy Ratsimandrava (décentralisation du système étatique) mba ialana @ politikan’ny famenoana paosy sy ady ho atao @ Redakai kolikoly izay tsy mampivoatra.Indrisy fa na ny harena an-kibon’ny tany,n’y fitrandrahana azy ireo toa vao Malika mampikoroso fahana ny malagasy , satria betsaka koa ireo zava-boary potika ,ireo tantely Alana lavitrisa maty,sy ny olona vokatry ny tsy fitandremana ataon’ny mpitrandraka nefa tsy resaka tombontsoa azon’ny vahoaka hanatsarana n’y fiainana isan’andro no azo.Izay Izany no ilaina firahalahiana sy fiarovana ny harem-pirenena MBA hivoaran’ny daholobe ,ny ady @ fahabadoana,n’y fanamboarana lalana, ny hopitaly sns...
      Mankasitraka.

    • 5 février à 16:18 | Turping (#1235) répond à valoha

      Salama namana Valoha ,
      - Marina ny voalazanao satria eo amin’ilay fomba ilay fanaovana politika mihitsy no tsy mifandraika sy mamaly @ fikatsahana ny fandrosoana sy fampiroboroboana ara toe-karena ireo faritra 22 sy ho an’ny daholo bé.
      - Araky ny efa voalazan-tsika ,ny namana Vohitra koa manana fomba fijery tsara ,dia tokony miala avy any ifotony daholo ny fandrosoana.Ny fokontany ,ny fokonolona tokony iaraha-’misalahy amizany.Fomba fijery izay saika nokatsahin’i Tompokolahy Ratsimandrava (décentralisation du système étatique) mba ialana @ politikan’ny famenoana paosy sy ady ho atao @ resaka kolikoly izay tsy mampivoatra.Indrisy fa na ny harena an-kibon’ny tany,n’y fitrandrahana azy ireo toa vao Malika mampikoroso fahana ny malagasy , satria betsaka koa ireo zava-boary potika ,ireo tantely lavitrisa maty,sy ny olana vokatry ny tsy fitandremana ataon’ny mpitrandraka nefa tsy resaka tombontsoa azon’ny vahoaka hanatsarana n’y fiainana isan’andro no azo.Izay Izany no ilaina firahalahiana sy fiarovana ny harem-pirenena MBA hivoaran’ny daholobe ,ny ady @ fahabadoana,n’y fanamboarana lalana, ny hopitaly sns...
      Mankasitraka.

  • 5 février à 14:03 | betoko (#413)

    a Isandra
    Est ce que vous avez eu l’occasion de lire L’Exprress de Madagascar samedi dernier ?
    Selon ce journal Andry Rajoelina pourrait se rapprocher de Marchiavel si.....
    En d’autres termes les deux pourraient se réconcilier suivant les desideratas d’Andry Rajoelina
    Donc si ce dernier serait le prochain président de Madagascar , il pourrait amnistier Ra8 car il avait dit (Andry Rajoelina) on a besoin de tout le monde pour redresser notre pays
    Ce qui voulait dire qu’il insulte ceux qui ont lutté avec lui en 2009 et il vient d’insulter aussi les victimes du 7 février 2009
    Vous qui êtes très proche de lui , dites lui que des indispensables les cimetières et nos tombeaux en sont pleins
    j’ai écrit ce même message à un de ses proches il s’est senti très gêné

    • 5 février à 14:15 | RAMBO (#7290) répond à betoko

      Betoko
      Il y en a qui, pour revenir au pouvoir cherche tous les moyens quitte à vendre leur âme au diable. C’est à Andry de se rapprocher de Hery s’il veut mettre définitivement Marchiavel hors d’état de nuire notre pays. Hery ne dirait pas non.
      Une fois un homme ou une femme a pris goût au pouvoir, il est contaminé et cherche toujours à revenir au pouvoir. Celui qui a le pouvoir tente de le garder. C’est un bon combat. Mais c’est au Gasy de décider au final.

    • 5 février à 14:48 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,...

      Qu’est ce qu’il a dit exactement :

      « Si Ravalomanana trouve la nécessité de m’appuyer pour être à la tête du pays, je ne suis pas contre ; si, lui, vient vers moi pour rentrer dans ma vision de développement pour le pays, on a besoin de tout le monde (…) pour relever le pays, mais je ne suis pas dans la tête de Ravalo­manana ».

      Il voulait dire que sa porte est ouverte pour ceux qui veulent le soutenir, cependant, sur cette déclaration, je ne trouve nulle part où il a dit qu’il a l’intention de se rapprocher de Ravalo.

      Après, chacun a son interprétation,...

      A mon avis, et il n’engage que moi, ces citations de Mandela devraient nous faire réfléchir, si nous voulons vraiment l’émergence et la paix pour notre pays :

      « Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès, » et il rajoute « Des gens courageux ne craignent pas le pardon, au nom de la paix. »

      La première personne qui ne devait jamais pardonner ses ennemis, c’était Mandela, vues les atrocités qu’il subissait,...mais, non, il l’a fait, pour les intérêts supérieurs de sa nation,...tout en tuant son orgueil,...

    • 5 février à 14:57 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,...

      « Ce qui voulait dire qu’il insulte ceux qui ont lutté avec lui en 2009 et il vient d’insulter aussi les victimes du 7 février 2009 »

      La vraie insulte pour ces victimes, c’est la situation de notre pays actuelle, si nous laisse les choses continuent comme ça, nous continuons de les insulter, dans la mesure où ils se sont sacrifié pour que les choses changent et s’améliorent,...

    • 5 février à 14:59 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Si nous laissons les choses continuer,...ah ! la tablette,...

    • 5 février à 15:59 | kartell (#8302) répond à betoko

      Nous sommes loin de l’entente cordiale mais plutôt d’une association de milliardaires où l’unique objectif serait de gagner ce qui, visiblement,semblerait difficile en solo !….
      Qui a misé sur l’autre ?
      A l’évidence ( qui pourrait être trompeuse), c’est notre homme qui se vante de murmurer à l’oreille des puissants qui imposerait son tempo au second,superstitieux, qui mesure son impopularité en province profonde, comme un mauvais présage !…
      Il faut dire qu’en terme de programme politique, c’est itou et c’est peu de le dire !, le deal semble être ailleurs mais où ?
      Entre celui qui conduit à l’abattoir et celui qui ordonne de flinguer, il semblerait qu’un accord soit d’actualité, mais, lequel et dans quel contexte précis ?…
      S’asseoir ainsi sur un tel massacre, c’est donné peu de cas des victimes et c’est surtout démontré que le passé n’est que de la roupie de sansonnet face à une accession au pouvoir qui impose tous les coups d’éponge possible d’un passé opaque …
      Accueillir, en grandes pompes, tous les ex au palais présidentiel ne peut que mettre à jour, cette politique de la comédie qui prend, ici, une hauteur particulière, vertigineuse !….
      Ou serait le gagnant/gagnant dans ce jeu de mains, jeu de vilains ?….
      Les perdants lèvent, déjà, le doigt, dans une impression de nausée profonde, démontrant que le petit peuple peut être manipulé à merci, tandis que les leaders s’arrangent à la bonne franquette !...
      Aux naïfs de croire à ce mariage, de dupes, mais il donne, davantage, l’impression prémonitoire d’un mariage en blanc plutôt, que celui, d’une histoire d’amour, qui finit, aussi, toujours, très mal en général !….

    • 5 février à 18:55 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Kartell,...

      De grâce, ne cherchez pas à y trop polémiquer, en imaginant tant des choses, la déclaration de Andry est claire et sans équivoque, si ce rapprochement se concrétisait, le seul mobile serait politique.

      Je vous la recopie/coller :

      « Si Ravalomanana trouve la nécessité de m’appuyer pour être à la tête du pays, je ne suis pas contre ; si, lui, vient vers moi pour rentrer dans ma vision de développement pour le pays, on a besoin de tout le monde (…) pour relever le pays, mais je ne suis pas dans la tête de Ravalo­manana ».

    • 5 février à 19:18 | kartell (#8302) répond à betoko

      @ Isandra

      Qu’entendez-vous par politique ?…
      Serait-elle une voix dont, seule, une dévote, comme vous, est susceptible d’entendre ?…
      Il y a bien longtemps que la politique n’est plus qu’un prétexte à hold-up, aujourd’hui, il s’annonce plus délicat que précédemment et nécessite du doigté, quitte à bouleverser les conventions passées, à mettre en perte et surtout profit, la batterie de casseroles, que chacun des antagonistes d’hier, essaie grossièrement de faire oublier dans un magnifique, « je te tiens par la barbichette » !…
      Aujourd’hui, le discours des bonimenteurs d’hier n’a aucune crédibilité d’avenir, il est le lapin qui sort du chapeau du magicien mais de plus en plus blanc, c’est son secret et il est bien gardé !….
      Libre à vous d’y croire, mais, c’est comme la foi, il suffit de l’avoir, pour moi, non, merci, la cirrhose me guette !….

  • 5 février à 14:24 | rayyol (#110)

    Houcine Quels sont les ententes convenues avec le pouvoir .Comme si rien n avait eu lieu .Les 2 affaIres sont surement solidement inter reliés .Donc sans conteste entente entre les larrons Je te donne ceci tu me donnes cela Et adieu veau vache cochon .Claudine etc etc tous du pareil L annee est loin d etre passee

  • 5 février à 15:13 | arsonist (#10169)

    Les illuminés fidèles du lapinou,
    après avoir tenté de façon ridicule à élever leur « charismatique » idole au même niveau historique que le Général de Gaulle,
    tenteraient-ils un coup autrement aussi ridicule, à savoir : mettre leur « charismatique » lapinou au même niveau que Nelson Mandela ?

    Ça va les chevilles ? Hein, lapinou !

    • 5 février à 15:44 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-Joany,...

      On vous comprend, si vous en voulez à ce charismatique,...car vous l’avez déjà déclaré mort politiquement,...mais, ce n’est pas le cas,...

      A moins que l’agnos croit la résurrection,...!!!

  • 5 février à 15:36 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    « Madagascar est au fond du trou et y restera tant qu’y règneront les actuels bras cassés. Ce n’est pas une prophétie, tout juste une évidence... »

    Que peuvent faire ceux qui se trouvent au fond du trou comme Madagascar après un tremblement de terre, un coup de grisou dans une mine, de la mauvaise gouvernance voire d’autres catastrophes pour que ceux qui vont les secourir continuent leurs mobilisations ?
    Le Titanic était passé par là et le PHAT Andry Rajoelina l’a fait également avec son IEM que les grandsKHONS comme Dadabe et consorts ne comprennent toujours pas l’importance d’un SOS ou de donner un signe de vie.
    La pensée du jour : « C’est la gloire de Dieu de dissimuler la vérité et l’honneur des Rois de la révéler au peuple » Esther dans le film « One night with the king ».
    C’est quoi la vérité dissimulée par Dieu ?
    Qui portera l’honneur de la révéler au peuple pour notre pays qui n’a plus de rois depuis belle lurette ?

    • 5 février à 15:37 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Lire :
      « Madagascar est au fond du trou et y restera tant qu’y règneront les actuels bras cassés. Ce n’est pas une prophétie, tout juste une évidence... » Dadabe.

  • 5 février à 15:57 | arsonist (#10169)

    Et ça continue !
    Les illuminés fidèles du « charismatique » lapinou croient que leur « charismatique » est ressuscité !
    Certains d’entre eux semblent même croire à un autre miracle : une improbable complicité politique entre leur « charismatique » et son ennemi juré Ra8.
    Qu’en pense la fille de ce dernier ?

    • 5 février à 16:04 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,...

      Qu’en pense la fille de ce dernier ?

      Elle dirait, on vit dans un monde moderne « fanabadian-tsiraikitra tsy maharatsy fihavanana,...Dada »

      PS : On ne compare pas Andry avec Mandela, mais, son attitude face à ses amis ou sa famille(ex : son ex femme) et ses ennemis devrions nous inspirer,...

    • 5 février à 16:21 | Belakana (#7721) répond à arsonist

      Bonjour Arsonist,

      Votre question : « Qu’en pense la fille de ce dernier ? » C’est vraiment sibyllin. Sauriez-vous au parfum de quelque chose du style beau-dada et ex-ancien Tanguy ? Éclairez et illuminez-nous.

      Bonne journée

  • 5 février à 15:57 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    « Est-ce que le karane malfaisant ne serait pas le musulman ?
    Est-ce que les antipathiques immigrants voilés de l’incapable président seraient musulmans ?
    Est-ce qu’un pacte rondement intéressé aurait été convenu entre rajao et quelques karana silamo pour la construction de mosquées ?
    Qui achètent les bibles par kilos pour les brûler au point de créer un manque dans les temples lors de baptêmes, ou d’autre mariage ?
    Qui fait des portes à portes pour acheter les bibles pour les réduire en cendre ?
    Il y a peut-être péril en la demeure. La patrie est en danger. Le cas échéant, il faut un OPK en vitesse. Au secours.
    Perso, je ne veux pas des musulmans. C’est rare que je sors mon JE. Je n’en veux pas. NON. » Poiuyt 584.
    Pour un 584, c’est du n’importe quoi ou peut-être le retour d’âge pour écrire de tels anêries digne d’un fils de ....selon l’expression de BB à votre encontre et il n’a pas tort.
    Les malgaches mangent actuellement du riz Indo-Pakistanais et se soignent avec leurs médicaments génériques et leurs pharmacies sans oublier les PPN et les jobs qu’ils nous offrent à travers leurs industries et leurs commerces.
    Vous voulez que les malgaches se suicident en faisant de l’OPK.
    Que savez-vous de l’enseignement de Dieu dans l’islam pour tenir de telle haine à l’encontre de cette réligion ?

    • 5 février à 17:33 | Stomato (#3476) répond à plus qu'hier et moins que demain

      >>Que savez-vous de l’enseignement de Dieu dans l’islam pour tenir de telle haine à l’encontre de cette réligion ?<<

      Ce qu’apporte une lecture d’un Coran traduit en français (Chose horrible car seule la version en arabe qui n’est plus parlé nulle part dans le monde) comparée à la Bible maintenant largement partagée entre les différentes obédiences chrétiennes, laisse à penser qu’il s’agit d’une copie très librement interprétée et largement empreinte d’incompréhensions diverses et variées.

      Mais pour une personne sincère qui cherche vraiment à comprendre, et qui ne se contente pas d’apprendre des textes obscurs dont certaines contradictions ne sont pas expliquées par un « clergé » trop souvent autoproclamé, textes qui prônent et encouragent parfois la haine, le mensonge, le mépris de l’autre, l’autre étant souvent la femme.
      Pour cette personne sincère il ne peut y avoir de haine contre une religion, mais cela explique la haine contre ceux qui, sournoisement, tentent de persuader des gens que cette religion est faite d’amour et de compassion à l’égard de tous, sauf contre ceux qui n’embrassent pas déjà cette religion.

      Votre réponse va tout d’abord être une explication selon laquelle je n’ai rien compris car trop bête pour être aidé par le dieu de cette religion.
      Ensuite vous allez me convaincre que ma situation de mécréant fait que je ne serai pas digne de vos lumineuses explications...
      Enfin me menacer de mort telle que celles que méritent les critiques que je viens de porter.

      Je fais grâce aux lecteurs d’une liste de sourates et des versets bibliques correspondants, ce serait trop long. Mais je les encourage à faire des recherches leur permettant de se faire une idée de votre manière de pratiquer la victimisation qui est démontrée par la question que vous posez et que j’ai remis en tête de ma réponse.

    • 5 février à 18:04 | vatomena (#8391) répond à plus qu'hier et moins que demain

      «  »"Allah ,le grand Allah , ne parlait ,n’ écrivait que l’arabe du 7 ème siècle Il avait rédigé ses lois sur une table du Paradis gardée par des anges . et .Quand le temps est venu ,l’ange Gabriel l’a lu ,récité à Mahomet et qui lui l’a récité ensuite à qui voulait l’entendre . En conséquence ,le Coran a été dicté et ’étant venu d’Allah’ aucun de ses versets ne peut etre récusé ’
      Sinon il y aurait blasphème .Et le blasphème est puni de mort .

    • 5 février à 18:48 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Stomato,

      Ayant été lapidé et blessé par les mécréants, l’Ange Gabriel est venu dire au prophète : « Pourquoi ne demandes-tu pas à Dieu de détruire à l’instant même ceux qui vous veulent du mal ? Le prophète a répondu, ils ne croient pas à mon message, peut-être que leurs descendants y croiront un jour si Dieu le veut ».
      Voilà en ce qui concerne le prophète de l’Islam sans oublier le poème de Victor Hugo sur lui.
      Concernant le coran, la traduction pourrait altérer le sens du message et il faut lire plusieurs traductions pour avoir le bon sens. En ce sens je vous recommande celle de DENISE MASSON qui avait fait non seulement une recherche approfondie en terre d’Islam mais avait également montré la continuité du message divin en passant par le judaïsme et le christianisme.
      En comparant la religion à l’éducation : Le judaïsme s’apparente à l’école primaire avec ses dix commandements et le christianisme à l’école secondaire avec sa philosophie et l’Islam l’école supérieure avec ses révélations qui exigent non seulement des recherches mais qui expliquent également beaucoup de découvertes.

    • 5 février à 19:06 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vatomena,

      Le nom de Dieu en arabe est Allah (les arabes chrétiens au Liban/en Irak et en Egypte prient également ce nom, etc..) pareil aux anglais qui l’appellent God nous les malgaches Andriamanitra-Andriananahary-Zanahary. Il n’y a rien à polémiquer juste une petite éducation à travers la chanson d’Alpha Blondie suffisait largement pour vous aider.

    • 5 février à 20:37 | Stomato (#3476) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Stomato (#3476) répond à plus qu’hier et moins que demain
      >>En comparant la religion à l’éducation : Le judaïsme s’apparente à l’école primaire avec ses dix commandements et le christianisme à l’école secondaire avec sa philosophie et l’Islam l’école supérieure avec ses révélations qui exigent non seulement des recherches mais qui expliquent également beaucoup de découvertes.<<

      Si l’on néglige que la comparaison n’est pas le résultat de la raison, Cette comparaison est bien dans la phraséologie de l’islamisme, pas celle de l’Islam.
      S’il s’agit de l’école supérieure, elle a tapé le plafond si fort que les dégâts sont apparents.

  • 5 février à 16:49 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.
    Surtout, surtout évites de comparer ton DJ Bac-7 à Mandela.
    Aucune possibilité de comparaison et sur tous les plans.
    A titre de comparaison, c’est le Jour et la Nuit, aucune similitude possible.
    Et d’ailleurs ton DJ est trop Vendrana pour qu’il puisse être comparable à qui que ce soit.

  • 5 février à 16:58 | diego (#531)

    Bonjour,

    La profusion des partis politiques entrave au développement ?

    Une affirmation qui mérite, à mon sens, une analyse, un sujet philosophique pour le bac. On aurait quelques pistes pour mieux comprendre la jeunesse malgache !

    Politiquement, quand l’Executif pense à assainir la vie politique avec des lois, cela doit aleter les citoyens responsables. Et surtout quand le régime qui veut l’imposer n’a pas un seul élu à l’Assenblée Nationale depuis quatre ans !

    L’Executif doit être capable d’imposer les lois existantes et protéger le système politique en vigueur dans le pays. Autrement dit, je ne cesse de le répéter :

    - les fondamentaux Tompoko !

    Les jeunes politiciens Gasy sont perdus. Ils n’ont aucune idée comment gouverner un pays. Ils Mirediredy, tirent dans tout le sens, ils mélangent tout, n’ont aucun projet :

    - quel est l’unique projet sociétale que ces jeunes gens ont pu concevoir depuis 16 ans ?

    Un seul projet national ?

    Be critique tsy mahavita zavatra !

  • 5 février à 16:59 | arsonist (#10169)

    Les illuminés fidèles de leur « charismatique » lapinou prétendent, en dépit des impitoyables affrontements entre le lapinou et Ra8 depuis fin 2008 jusqu’à ce jour, que « la non-réalisation du mariage n’altère en rien le fihavanana » entre l’ex futur gendre et l’ex futur beau-père. Comme si le régime Transition n’avait jamais existé.
    Pareil déni de la réalité des choses vécues pendant ces derniers presque 9 ans ne peut être que l’oeuvre d’esprits totalement déconnectés de la vérité vécue et qui tentent de façon ridicule de faire admettre leurs délires aux esprits faibles.

  • 5 février à 17:12 | Jacques (#434)

    Arsonist, ci-dessus, je cite :

    Un autre individu illuminé prêcheur, mais de sexe féminin cette fois, veut faire très peu de cas de la syntaxe sur ce forum.
    Pourquoi pas ! Et tant qu’ à faire : pourquoi ne pas négliger aussi toutes les règles grammaticales, l’orthographe et pour faire simple, si on supprime totalement l’écriture.

    Que voulez-vous, arsonist, les chiens ne font pas des chats. Like father like son. C’est à l’image du « charismatique » bac-3.

  • 5 février à 18:22 | FINENGO (#7901)

    @ Betoko
    5 février à 17:05 | betoko (#413) répond à FINENGO ^

    selon un dicton ,il serait préférable de balayer devant sa porte ou enlever la poussière dans son oeil avant de critiquer les autres
    T’es pas mieux non plus Ici tout le monde est libre d’écrire selon son feeling et pour ceux qui ne sont pas d’accord on s’en fout et heureusement que nous ne sommes pas en Corée du Nord
    Au sujet de Voltaire il n’avait aucune religion mais cela ne lui empêche pas d’être dietist
    ==============================================
    Monsieur Betoko.
    Au lieu de ramener ta Grande Gueule, il faudrait que tu saches de quoi on parle.
    Car il me semble, que tu redis exactement ce que moi j’aurai dit à ta Frangine Isandra.
    D’ailleurs je ne t’ai pas sonné, donc sors de mon Chemin.
    Profites au Maximum avant les élections, car le pays sera à feu et voir à sang. Sachant que tu vas rejoindre au minimum l’ile de la réunion pour en échapper. Mais saches le, tu n’auras pas la vie de Pacha que tu as pour l’heure, en dehors de Madagascar l’Euro ne s’échange pas en Ariary, et on n’est pas Millionnaire là où l’on veut.
    Toi aussi, t’ es un Phoque ..!!!

  • 5 février à 18:33 | Isambilo (#4541)

    Revenons à nos moutons,
    Il suffit d’appliquer les textes que cite le journaliste ( un peu fâché avec l’orthographe aujourd’hui) et on peut passer à autre chose.
    Il y a de plus en plus de digressions indigestes sur ce forum. Les egos surdimensionnés ne sont pas une exclusivité des dirigeants politiques du pays.

    • 5 février à 20:18 | Gérard (#7761) répond à Isambilo

      revenons à nos moutons ?
      il y aurait sur ces pages au moins une personne qui s’intéresse au sujet, au chicaneries que le pouvoir va chercher à exercer contre le TIM, ou le MAPAR sous des prétextes divers
      j’ignore si les partis ont un réel besoin d’assainissement, mais je suis certain que ce forum aurait lui besoin d’un peu d’autodiscpline, sinon de modération pour que chacun s’oblige à rester à distance raisonnable du sujet titre
      voeux pieux, bien évidemment, tant le lieu , ce forum, tout comme le cours de l’ariary sont favorables à l’explosion des egos de ces petits blancs aussi suffisants qu’ils sont ignorants et bien ’insuffisants ...

  • 5 février à 18:41 | Dadabe (#9116)

    Bonsoir Dukhon...

    Ce matin, Dukhon (nouveau pseudo de Rambo, histoire d’occurrence comprise par Arsonist mais nullement par le prédicateur de service) l’a joué brosse à reluire avec toute l’hypocrisie d’un enfoiré d’évangéliste en mal de brebis innocentes : ’’Malgré nos adversités, j’ai beaucoup d’estime pour vous.../... J’ai vraiment une pensée sincère pour vous quand j’ai entendu ce français tué à Antsirabe. ’’
    Un : ton estime je m’en contrefiche. Moi, je n’ai aucune estime pour un escroc prédicateur qui s’affirme conseiller du président et potentiel consul général polyglotte alors qu’il n’est qu’un petit retraité parmi les autres sur ce forum. Et puis, franchement, je n’ai rien d’une brebis innocente...
    Deux : ’’Adversités’’ ? Mais pour qui il se prend ce primate névrosé. Ce n’est pas un adversaire, juste un khon dont je m’amuse. Rien de plus.
    Trois : ta ’’pensée sincère’’ ce n’est pas pour moi que tu devais l’avoir, espèce d’enflure. C’était pour la victime !
    Allez : vade retro rambonas. Range tes propositions d’armistice au placard. Je ne mange pas de ce riz là. C’est du riz d’importation et il n’est pas bon.

    Bonsoir le médaillé...

    Poiuyt ne renonce à rien. Le nouveau médaillé se sent pousser des ailes : ’’Quand un pasteur déclare publiquement que ’’des bibles sont achetées par kilo pour créer la pénurie’’, ’’qu’il est interdit désormais de vendre en gros’’. On a des raisons de se demander si c’est des ragots d’irresponsables’’.
    Un : les propos d’un pasteur n’engagent que lui et ne sont pas paroles d’évangile. Ça se saurait, n’est-ce pas Pasteur Mailhol ? Pour l’heure, la pénurie est celle du riz et des produits de première nécessité.
    Deux : Quel est le nom de ce pasteur ? Quand a-t-il prononcé ces affirmations ? D’où les tient-il ? A-t-il pu les vérifier ? A défaut de réponse précises, tout cela reste donc les ragots d’une personne particulièrement irresponsable.
    Quand j’aurai les preuves du contraire, je ferai naturellement amende honorable. En attendant, je n’ai aucunement l’intention ’’d’aller molo’’, du moins par la plume car, avec un pied en l’air, évidemment, on ne bat pas non plus des records de vitesse...
    A part ça, la chasse aux musulmans est lancée ? C’est officiel ?

    • 5 février à 18:41 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Bonsoir Vatomena...
      Malgré tout, je t’aime bien Vatomena (tiens, on dirait du Dukhon) mais pourquoi perdre ton temps à préciser que Rabemananjara n’as pas été exécuté et qu’il a choisi de vivre en France ? On le sait, tout cela. Et puis il faisait ce qu’il voulait le poète nationaliste ? Ce petit côté nationaliste ne me plaît pas du tout mais ma tendre amie m’affirme qu’il s’agit d’un grand poète. Et elle l’adore. Donc, je ne dis mot et, en outre, je vois qu’Elena à de bonnes lectures. Cela fait plaisir.
      A la fin de sa vie, notre poète avait peut-être besoin d’un environnement culturel digne de ce nom (voir mes posts de ce matin) ou de soins appropriés (Douce France, si chère à nos artères...). Peu importe, il agissait à son gré. Sans compter que durant les années de plomb, celles de l’Amiral d’eau douce, vivre à Madagascar présentait quelques inconvénients pour les esprits libres...

      Bonsoir Alibaba...

      Rassurez-vous, je suis loin d’une station service ou d’un stationnement, c’est à dire dans des lieux assez peu paisibles et surtout très sales. M’imaginiez-vous vivre dans un tel environnement ? La pollution atmosphérique m’est insupportable (par principe mais aussi physiquement !).
      Je pourrais vous citer une trentaine de propriétés bénéficiant de la ’’protection’’ qui est la nôtre. Mais il me semble que j’ai volontairement oublié de vous dire qui était mon plus proche voisin (nous nous faisons face) avec qui j’entretiens des relations amicales, entre voisins, ni plus, ni moins. Cela seul me permet de vous dire que je n’éprouve pas de crainte particulière. Et puis, par un surcroît de précaution lors de mes longues absences, il n’est tout de même pas interdit d’être généreux avec de pauvres et jeunes soldats (ou policiers ? Je les confonds) qui ont toujours faim ! Mon fils aîné y veille.
      A la vérité, depuis quelques années lorsque je suis à Madagascar, je ne suis jamais seul, si vous voyez ce que je veux dire... Le temps de l’insouciance est révolu, comme dirait Vatomena. Si la situation empirait à Antsirabe, nous vendrons tout et bye bye la Grande île. Je parle de mon aîné et de sa petite famille. Pour les autres, c’est déjà fait.
      Vous savez, avoir peur, se taire, courber l’échine, c’est donner raison aux sa-lauds. Or, ils ont tort.

    • 5 février à 18:42 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Bonsoir Kartell,

      Cela fait un bon moment que je voulais vous écrire un petit mot car j’apprécie nombre de vos interventions, notamment vos récents échanges avec avec Olivier2.
      Votre analyse est juste. Je précise simplement un petit détail : je ne suis à la retraite que depuis presque trois ans et je ’’fréquente’’ Mada depuis trente... Je ne suis donc pas le ’’perdreau de l’année’’ qui croit avoir trouvé sa villégiature idéale pour y finir ses jours. D’ailleurs, mon petit doigt me dit que je mettrai un point final à mon existence, le plus tard possible, sous d’autres cieux. Qui plus est, entouré de mes proches, malgaches ou non.
      Le chiffre de 283 groupes religieux recensés par les Américains est absolument consternant ! J’ignorais une telle ampleur de ce phénomène observable jour après jour. Et vous avez raison de dénoncer un ’’prosélytisme obsessionnellement grotesque’’. On observe cela dans tous les pays où règne la misère (matérielle mais aussi culturelle et sociale). La solution passe sans doute par l’éducation des masses et des contrôles fiscaux d’une extrême rigueur à l’encontre des prêcheurs amateurs de ’’grosses cylindrées’’. Bonne soirée à vous.


      Bonsoir Rayyol...

      Bonsoir Rayyol, merci de me souhaiter bonne chance. D’autres pensent le contraire... Passons. Mon ’’garde du corps’’, qui est celui de mes deux petites puces adorées, n’est pas un esprit malade des hauts plateaux, grignoté par la jalousie et la haine du vazaha. C’est un brave garçon de 21 ans, fils aîné de notre lingère, quasi illettré mais il fait des efforts pour apprendre à lire et à écrire tandis que mes petites-filles sont à l’école.
      Destiné à une vie de misère sur la côte Ouest (objectif ’’dahalo’’, car Miandrivazo est une pépinière du genre), il est bien nourri, bien soigné, bien habillé, très correctement hébergé chez sa maman (notre annexe) qui est aussi notre cuisinière. Nous donnons à ce garçon 100.000 ariary par mois pour ses frais personnels. A cela s’ajoute un compte épargne, à la Poste, où lui sont virés 150.000 autres ariary mensuels qui lui permettront un jour d’envisager de se marier et de s’établir.
      Alors, naturellement, peut-être suis-je trop confiant comme le laisse aussi entendre Alibaba. Mais, si ce garçon, qui me respecte et qui sait que je le considère comme un être humain aussi intéressant que n’importe quel autre, me trahit, alors je perdrai foi en l’humanité des hommes. Wait and see...
      Quant à mes illusions, cela fait si longtemps que je les ai perdues !

    • 5 février à 18:44 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Bonsoir Turping...

      Vaste sujet que celui que vous soulevez. Et, je l’avoue, votre propos met le doigt sur LE mystère des mystères. A cela, en toute modestie, je vous réponds que j’ignore, tout comme Voltaire, la réalité du ’’grand horloger". Mais, comme Voltaire (qui haïssait l’Église en tant qu’organisation terrestre avec des méthodes fort discutables à son époque) je me suis toujours dit agnostique, ’’dietiste’’ selon Betoko qui confond avec déiste (!). Dieu sait (si j’ose dire) qu’il y a un large fossé entre l’athée et l’agnostique. Ne sachant pas, je doute. Qu’ai-je dit d’autre ? Où voyez-vous le blasphème ?
      Ce que je vous dis là est toute l’espérance de mon frère en religion, le moine de la Communauté de Jérusalem qui réside depuis plusieurs années au monastère accolé à la basilique de Vézelay. Il sait que je cherche. Il sait aussi que je suis un peu fainéant et que je n’ai toujours pas trouvé... Et alors ? Cet ’’horloger’’ (qui n’a rien à cirer des églises, temples, religions, évangiles, versets et autres fariboles pour bien asservir les faibles d’esprit à la volonté de ceux qui s’arrogent la vérité révélée) s’il existe n’a pas, ne peut avoir, le même ’’temps’’ que nous. Donc, patience. Rien n’est perdu, ni pour moi, ni pour l’humanité...
      L’eschatologie n’est pas d’actualité, n’en déplaise aux tristes prédicateurs et autres charlatans qui polluent ce forum. Qu’ils aillent se faire voir ! Belzébuth a déjà pris leurs noms !
      Par taquinerie, mais aussi avec le souci de la réconciliation (ça, c’est d’actualité !), j’en profite ici pour saluer l’ami Zanadralambo. Bonne soirée à vous deux.

      Halte à la chronophagie !

      Bon là-dessus, je trouve que MT.com est chronophage. Bien trop. J’ai mon blog culturel a soigné, que diable ! Et quelques livres à relire, et quelques musiques à réécouter... Comme le redoute ma grosse vieille mémère MT.com n’est pas Narcisse.com et n’a jamais voulu l’être. Précisons que MT.com n’est pas non plus Isandra.com ni un copier-coller de Madagate.
      Bref, après avoir de nouveau salué Elena et Arsonist (qui sait ce que humanisme veut dire), j’ai décidé, pour l’instant, de ne plus intervenir qu’une fois par semaine. Le samedi, par exemple. Et cela aura plusieurs conséquences :
      Un - Un surcroît de temps libre pour moi (Le plus important, of course).
      Deux - Des vacances pour certains forumistes (Profitez-en durant la semaine).
      Trois - Des médailles ’’Khon du Jour’’ distribuées en une seule fois, pour passer un bon week-end.
      Quatre - Le plaisir d’attendre (je plaisante !!!!) la petite synthèse hebdomadaire de Dadabe qui sera très subjective (n’étant pas un objet, je tiens en effet à la subjectivité).
      Sympa, non ? Et puis, (vous pouvez reprendre en choeur), j’écris ce que je veux, comme je le veux et quand je le veux. Ben oui... Il radote, le Dadabe.

    • 5 février à 19:48 | kartell (#8302) répond à Dadabe

      Vous êtes l’homme orchestre de ce forum, une sorte de « Karajan des rizières », avec vos fidèles lecteurs…..
      Beaucoup ignoraient ce tsunami religieux dans un pays si pauvre mais avec un terreau si fertile, les bonimenteurs religieux ont trouvé leur..paradis !…..
      Ces croyances tous azimuts ne sont pas un signal encourageant pour une bonne cohésion de cette société où le désespoir est devenu une valeur solide tandis qu’on entend, déjà, les discours politiques nous faire croire que le pays s’ouvrira à l’émergence, comme la mer Rouge, en se refermant sur la pauvreté !….
      Aujourd’hui, le climat est aux projets d’avenir comme si le présent était à oublier, il faudrait que nous restions les pieds sur terre au lieu de croire à « des promesses qui n’engagent que ceux qui les reçoivent »…( Jacques Chirac ) !
      Bonne soirée à vous.

    • 5 février à 20:40 | vatomena (#8391) répond à Dadabe

      Dadabe - Si j’ai cru devoir rappeler aux malgaches que les chefs Raseta ,Ravohangy ,Rabemananjara ont échappé à une exécution c’est pour rappeler que la France coloniale n’était pas impitoyable . Certes d’’autres ,pourtant moins responsables, n’ont pas été graciés.A l’époque ces trois dirigeants du MDRM étaient tenus pour etre directement responsables de 1947.Aujourd’hui il y a doute . Je me suis souvent demandé si cette grace ’avait eté accordée parceque ces 3 dirigeants avaient été des élus parlementaires . Entre élus on se soutient comme chez les frères maçons ......

  • 5 février à 19:13 | Vohitra (#7654)

    Bonsoir à tous,

    De tout temps à Madagascar, aucun parti politique ne dispose de structure bien déterminée, ni de représentation dans les différentes régions du pays, ni de moyens qui le permet de fonctionner, qu’ après le passage dans la case « au pouvoir » .

    Mis à part le cercle familial et les proches connaissances du « fondateur-propriétaire » du parti, les premiers membres adhérents sont des fonctionnaires, fantômes ou non.

    Aucun parti n’ a jamais fonctionné ici à partir des cotisations de ses membres, la plupart des partis politiques qui avaient pu participer à des élections avaient reçus des donations provenant des commerçants chinois et/ou indo-pakistanais...ou bien de donations obtenus par le fondateur auprès du régime au pouvoir...

    • 5 février à 19:33 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Aussi, si les partis politiques ne sont pas fonctionnels et ne font pas preuve de dynamisme à partager ses objectifs et idéologie, alors les militaires n’attendaient que ça pour faire irruption dans la vie politiques, eux ils n’ont pas besoins ni de fonds de campagne ni de moyens logistiques, ni de parti politique, ils n’ont qu’ à accaparer ceux déjà existant au sein des institutions de la République, et à ce moment là, il ne sera plus facile de les faire revenir dans les casernes...
      c’est dommage que chez nous, la politique est pratiquée par des plateformes d’associations, de groupements d’organisations qui sont présent dans le « social », et de grossistes et transporteurs...

    • 5 février à 23:19 | Mihaino (#1437) répond à Vohitra

      Vous avez entièrement raison Vohitra , rien à ajouter à ce sujet .

  • 5 février à 19:50 | Vohitra (#7654)

    « ...Alakaosy ny satan’i Madagasikara, ary Alahamady ny tononandroko, mino aho fa zakako ny hitondra ity Firenena ity » hoy izy. 43 taona lasa tokoa izay, ny 05 febroary 1975...

  • 5 février à 20:15 | SNUTILE (#1543)

    Divisions sur divisions pas un ne pense à aller vers l’autre pour s’échanger sans monter la voix. Madagascar est loin dans tous les domaines sociaux culturels depuis que les maitres sont partis sans se retourner.
    Former une union avec ces 195 partis vraisemblablement d’individu en solo, en mono sans stéréo. sera une aubaine. Car 195 membres du partis surement un peu friqués pour 1€ de cotisation par mois pour le congré que je pousserai tous les ans avec des gâteaux de riz et du chocolat et siramamy.

  • 5 février à 21:51 | Albatros (#234)

    Et pendant les « débats » des forumistes de MT, le Peuple malgache continue de lutter, loin des claviers, pour sa survie quotidienne !.

  • 6 février à 08:21 | lysnorine (#9752)

    @ Vohitra, 5 février à 19:13

    « De tout temps à Madagascar, aucun parti politique ne dispose de STRUCTURE BIEN DÉTERMINÉE, ni de REPRÉSENTATION DANS LES DIFFÉRENTES RÉGIONS du pays, ni de MOYENS qui le permet de fonctionner [...] »

    « Aucun parti n’ a JAMAIS (?) fonctionné ici à partir des cotisations de ses membres »

    Tsy mitombona ireo filazana ireo raha ny tantaran’ ny P.S.D. (Parti Social Democrate) sy ny M.D.R.M. (Mouvement Démocratique de la Rénovation Malgache) no dinihina :

    1) Ny mpikarama tamin’ny fanjakana REHETRA, na ambony na ambany, ka mpikambana tamin’ny P.S.D. dia tsy maintsy nandrotsaka ampahan’ny karama raisiny ISAM-BOLANA tany amin’ny kitapom-bolan’ny antoko. Nanam-bola be tokoa io antoko io, ka izany, ohatra, no nahavitany ilay foiben- toerany tetsy akaiky ny Hotel Colbert-Antaninarenina, Antananarivo, ka nisy nandrava sy nandoro tamin’ireny 1972 ireny, dia nangalarin’ny fitondran’Ingahy Ratsiraka avy eo. Eran’ny Nosy moa no nisy ny P.S.D. nandritra ny fitondran’Itpkl. Tsiranana, ary fambarany ny hoe mihoatry ny iray tapitrisa, hono, ny isan’ny mpikambana tao aminy. Nilaza izy hoe « Parti de masses »., tsy tahaka ny AKFM izay hoe « Parti de cadres »

    2) Momba ny M.D.R.M.
    Hoy Itpkl. RAKOTOVAO Martin sekretera mpampandeha ny raharaham-biraon’ny M.D.R.M. niantomboka tamin’ny Jona 1946 ka mandra-pisamborana azy taorian’ny 29 Martsa 1947, raha nanadina azy ny mpitsara mpamototra :

    « Interrogatoire par le juge d’instruction Cazalou de l’inculpé Rakotovao Martin en présence de ses avocats Mes Ravailler et Douzon le 22 août 1947 matin »
    S.I.R. [...]
    « Le M.D.R.M. comprenait à Paris un bureau politique et à Madagascar un bureau central, des bureaux régionaux et des bureaux de sections.[...]

    « Les BUREAUX RÉGIONAUX existaient à FIANARANTSOA, TAMATAVE, DIÉGO-SUAREZ et MAJUNGA . Ces bureaux n’étaient pas prévus par les statuts de l’association mais ils étaient régulièrement constitués et (avaient) comme mission de contrôler l’organisation des SECTIONS sections de leur région dans le but de décharger le bureau central. C’est le bureau de la section du centre régional ou celui de la première section de la ville quand celle-ci était répartie en plusieurs sections comme Fianarantsoa qui remplissait les fonctions de bureau régional.

    « Les sections étaient administrées par des BUREAUX comprenant : un chef appelé secrétaire, un secrétaire-adjoint, un secrétaire archiviste, un trésorier et des conseillers [...]

    « La CAISSE DU PARTI était alimentée par le paiement des COTISATIONS soit 20frs par membre et par an. [...] De plus, lorsqu’il était nécessaire, pour les besoins de la propagande, les déplacements ou les dépenses de service des diverses sections, celles-ci faisaient appel à leurs membres qui souscrivaient les sommes qu’ils voulaient.[...]

    « Les sommes versées au Bureau politique ont servi au paiement des dépenses nécessitées par l’administration du parti (imprimés divers, frais de secrétariat, lettres, télégrammes, etc.) et par la propagande.[...]

    Hita amin’izany fa tsy nila vola tany amin’ny Sinoa, na Karana, na Frantsay ireo antoko ireo. Hafa tokoa angamba ny taty aoriana koa tsy hahagaga raha, aminny ankapobeny, mety ho saribakolin’ny olon-kafa firenena - na orinasa na olon-tsotra na fanjakana - mpanipy vola any aminy fotsiny ny antoko mpanao pôlitika ankehitriny sy ny olona mpitarika azy ary ny kandidà arotsany hofidina amin’ny fifidianana isan-karazany.

  • 6 février à 09:02 | lysnorine (#9752)

    « A l’approche des prochaines élections, cet assainissement [des partis politiques] arrive à point nommé. »

    Misy fomba tsotra dia tsotra azo « hanadivoana » tsara ny sehatra fanaovana pôlitika, efa narosonay teto ihany, ary tsy mila andaniana andro amin’ny fampiadiana karajia tsy mamokatra fampisehoana ny fahaizana lalàna izay mibaha-toerana be loatra amin’ny mpilalao pôlitika eto amintsika (“JURIDISME STÉRILE” no filazan"ny teny frantsay izany).
    Ny votoatin-kevitr’izany dia fanovana ny lalàna mandamina ny fifidianana rehetra.

    - Voalohany indrindra dia ny FANAFOANANA ity fisiana FIHODINANA ROA ity izay fakan-tahaka be fahatany ny fomban’ny any Frantsa hatrizay hatrizay. Mazava ho azy fa raha vao TOKANA ny FIHODINANA amin’ny FIFIDIANANA REHETRA, dia tsy hamatsimatsy vola foana itony kandidà mitonona ho tsy miankina itony, ny OLON-KAFA FIRENENA MPANEFOEFO - na orinasa na olon-tsotra na fanjakana izany MPANAKARAMA azy ireo. Ny antony hanaovany « investissement » amin’ ireo moa dia : Na hisakanana ny olona tsy tiany ho voafidy, hanaovana ankasomparana azy, na kosa haha-voafidy ho DEPIOTE ny SARIBAKOLINY ampitafina ny akanjon’ny hoe TSY MIANKINA eo amin’ny FIFIDIANANA Solombavam-bahoaka, ka baikona hanolotra sy handany izay LALÀNA REHETRA mahasoa ny tombon-tsoany sy ny tombom-barony.

    Miteny ho azy ny FAHANGINAN’ny ANTOKO PÔLITIKA indrindra ny tsy manan-danja sy ry zareo mpanao pôlitika mpitonona ho TSY MIANKINA manoloana izany soso-kevitra izany. Araka ny naverimberinay matetika, tsy ho nisy ny korontana tamin’ny 2002 raha fihodinana tokana no nisy teto, satria TSY HO NISY NANDÀ FA INGAHY RAVALOMANANA NO LANY PREZIDÀ !

    Rehefa fihodinana tokana no lalàna izany, AVY HATRANY DIA LANY izay kandidà nahazo latsa-bato be indrindra, na firy na firy no isan’ny olona voasoratra ho mpifidy nandray anjara tamin’ny fifidianana, izany hoe tsy misy hiraharahaina intsony na mahatratra na tsy mahatratra 50 %-n’-ny vato nanan-kery miampy 1 (+1) ny lanjan’ny latsa-bato azon’izay kandidà nahazo be isa indrindra, na ampahafirin’ny voasoratra ho mpifidy no tonga nifidy.

    Ankoatry ny FITSITSIANA vola sy fotoana, dia mety hihena ny fanakorontana famboly ny tsy lany raha tokana ihany ny fihodinana, - izay tsahivina fa ampiasain’ny firenena maro dia maro eran-tany -, kanefa tsy dia hampihemotra firy ny demôkrasia eto Madagasikara akory izany. Tokony vao mainka aza hampandroso azy satria voatery handinika sy hitandrina bebe kokoa ny mpifidy alohan’ny handrotsahany ny vatony.

    [Zahao : lysnorine-20 décembre 2016 à 09:40 , ao amin’ny « Pas de trêve de Noël ou de fin d’année », http://www.madagascar-tribune.com/Pas-de-treve-de-Noel-ou-de-fin-d,22748.html]

    - Faharoa, hisorohana ny zava-doza be mananontanona ny ANTENIMIERAM-PIRENENA nasongadina etsy aloha, mikasika ny depiote mody hoe « tsy miankina », kanefa mety efa VOAVIDY MIALOHAN’ny nanome vola azy ireo hiatrehany ny fifidianana, dia ny FARITRA 22 no hatao FARI-PIFIDIANANA ny depiote, ka tsy misy intsony amin’izay ny hafetsifetsena kely - toy ny fanaon’Ikotofetsy sy Imahaka - eo amin’ny fanefitefena ny fizaram-pari-fifidianana maromaro azo ovaovana mba hahamora ny hahavoafidy an-dRanona sy Ranona kandidà (« découpage/redécoupage électoral » hoy ny Frantsay na « gerrymandering » hoy kosa ny any Etazonia ). Ny fomba fifidianana ny solombavam-bahoaka amin’izay izany dia ny FAMPIFANINANA LISITRA mirakitra anarana kandidà maromaro, tsy azo ovaovana, isaky ny « FARITRA 22 ». Izay LISITRA nahazo latsa-bato be indrindra no avy hatrany dia lany, na firy na firy no mpifidy nandray anjara tamin’ny fifidianana. Izany hoe MIARA-LANY DAHOLO NY AO ANATY LISITRA rehetra.

    « Scrutin de liste majoritaire simple à un tour, sans panachage ni vote préférentiel » no fiantson’i Frantsa izany fomba fifidianana izany. Tsarovana fa nampiharina foana teto Madagasikara io « scrutin de liste majoritaire » io hifidianana ny depiote nandritra ny fitondran’Itpkl. Tsiranana saingy noferana ho 55 isan-jaton’ny latsa-bato nanan-kery no tsy maintsy azon’ny lisitra iray vao ho tafita daholo ny mpirai-lisitra rehetra. Raha tsy misy mahatratra izany, dia zaraina araka ny isa azo ny toerana (« représentation proportionnelle »). Raha ny toe-java-nisy teo amin’ny sehatra fanaovana pôlitika teto Madagasikara nandritra ny efa-polo na dimy amby efa-polo taona lasa aloha no masahina tsara, dia vao mainka hiteraka korontana ny famerenana io « 55% » sy ny « représentation proportionnelle » tamin’ny andron’Itpkl. Tsiranana, izay toe-draharaha tsy nitranga rahateo na indray mandeha aza. Noho izany dia tanana ho izay lisitra nahazo latsa-bato be indrindra ihany no tonga dia voafidy.

    Arakaraka ny isan’ny mponina ao amin’ny « faritra iray » izany no isan’ny depiote anaty lisitra hofidiny Ohatra aza heverina fa, ara-keviny, dia tokony hanana depiote iray ny mponina miisa 100,000.

    [Zahao : lysnorine, 16 septembre 2017 à 08:27, 09:15, sns. ao amin’ny « Election présidentielle 2018-Tout le monde conscient des enjeux mis à part le régime,jeudi 14 septembre 2017 », http://www.madagascar-tribune.com/Tout-le-monde-conscient-des-enjeux,23267.html ]

    • 6 février à 11:15 | Vohitra (#7654) répond à lysnorine

      Miarahaba ry namana Lysnorine,

      Rehefa novinaky tsara ny tsangankevitra narovanao, dia tsapa fa mety ho mpikatroka nafana fo teo anivon’ny antoko pisodia angamba ianao fahiny.

      Laviko marindrano ny filazanao fa ny fandraisan’anjara teo anivon’ny mpikambana no nentin’ity antoko ity namatsy arabola ny fampandehanan-draharaha ankapobeny teo anivony.

      Fony vanimpotoana repobilika voalohany, ny zavamisy dia noterena hiditra pisodia daholo ny mpiasampanjakana amin’ny ankapobeny, ireo niasa tany ambanivohitra moa dia niharan’ny tery vahimanta sy tsindry ankolaka mihintsy raha vao tsy mpikambana pisodia ; nifangaro mihintsy ny volampanjakana sy fitaovampanjakana ary ny fananan’ny pisodia fahizay ; mandao ny toerampiasany mihintsy ny mpiasampanjakana isantokony mandeha mamonjy ny fivoriana sy lanonana nomanin’ny antoko pisodia fahizay ;

      Io fomban’ny pisodia fahizay io no nolovain’ny antoko AREMA sy ny antoko TIM tato afara.

      Aoko isika tsy hifamitaka amin’ny zavamisy nolovaina tamin’ny tantara ry namana Lysnorine fa manjary mampidikizo ny zanaka amampara, aoka mba ny tena zavamisy no hifampizarana eto.

      Aminkitsimpo no hiadiako hevitra aminao ry namana.

      Pisodia ianareo mandrapahafatinareo, tsy izany moa no angoantenda nilokalokanareo fahiny ?

      Sao indray ianao manao hitsindàlana eto ka hilaza fa mpankafy sy mpanaradia an’ilay voromailala kominisita fahizay ny tenanay, tsia, tsia, tsia ny valin’izany. Mpiray petsapetsa ny pisodia sy ny voromailala raha ny teo anelanelan’ny 1965 ka hatramin’ny 1972 no asianteny fohy.

      Mankasitraka anao

  • 6 février à 12:36 | ratiarivelo (#131)

    Mpiray PETSAPETSA-JIABY IREO t@ny izany andro izany ra-VOHITRA o ? pisodia sy ny voromailala ****Mahereza samy tsara !!

    • 6 février à 12:49 | Vohitra (#7654) répond à ratiarivelo

      Miarahaba ry namana Ratiarivelo,

      Tsaroanao tsara angamba ry namana fa ny Ben’ny Tanàna teto Antananarivo fony faha pisodia taorian’i Itompokolahy Rakotonirina Stanislas anie ka tsy iza tsy akory fa i ....Andriamanjato Richard Mahitsison e, ary tena nahazo fanampiana be tamin’ny antoko pisodia izay tamin’izany nentiny nampandrosoana ny tanàna.

      Tsarovy fa tao amin’ny lapan’ny Tanàna Antananarivo renivohitra teo amin’io toerany amin’izao io no niasa i Pasitera Andriamanjato Ben’ny Tanàna, ary tao amin’io lapan’ny Tanàna io no nitoby ny F.R.S nitifitra ny vahoaka ny volana mey 1972, izany no antony nandoran’ny olona io lapa io tamin’izany fotoana.

      Mankasitraka ry namana

  • 6 février à 19:17 | lysnorine (#9752)

    @ Vohitra 6 février à 11:15

    Miarahaba anao !

    Hoy ianao : « Rehefa novinaky tsara ny tsangankevitra narovanao, dia tsapa fa mety ho mpikatroka nafana fo teo anivon’ny antoko pisodia angamba ianao fahiny. »

    Diso tanteraka io « fitsapanao » io fa na oviana na oviana mbola tsy mpikambana tamina antoko pôlitika ny tenako, na mpanao pôlitika nirotsaka hofidina, na mpanohana ambadika antoko pôlitika sy ny mpitarika azy, na mpanenjika befahatany antoko pôlitika sy ny mpitarika azy, na koa mpikarama tamin’ny fanjakana malagasy na orinasam-panjakana malagasy. Tsy midika akory izany fa tsy nahafantatra mpanao fanjakana sy mpanao pôlitika Malagasy maromaro ihany ny tenako. Ary
    tsy misy izany « tsangan-kevitra [arovako izany] » fa famelabelarana fotsiny ny zavatra fantatro AZOKO ANTOKA fa nisy.

    Mpitazana fotsiny ety ivelan’ny sehatra fanaovana pôlitika teto Madagasikara ny tenako sy mpanadihady ny tantara pôlitikan’i Madagasikara, na talohan’ny faha-fanjanahan-tany, na nandritra ny fanjanahan-tany, na taorianany, ka zendana sy tankina ihany mahita matetika ny FANADISOANA azy, arak’izay kely mba hitako sy takatro, ka ohatry ny betsaka no manao « désinformation historique » fotsiny hamitahana ny taranaka ankehitriny izay tsy afa-kandalina loatra angaha.

    Tsy afa-kilaza ny tenako hoe fanahy iniana izany fa misy ohatra kely iray atolotro anao ity avy amina mpikaroka anefa : Ny fehezan-teny voalohany vakina ao amin’ny fitarihan-tenin’ny « thèse » lasa boky nosoratan-dRandriamaro Jean-Roland « PADESM et luttes politiques à Madagascar » [Karthala, Paris,1997] dia maneho zava-tsy marina velively izay mitory avy hatrany fa misy fanodinana ny tantara kendren’ilay mpikaroka, izay tsy fantatray raha mba nasongadin’ny mpitantana ny fikarohany – Françoise Raison-Jourde - :

    « Dans LA PLUPART des COLONIES françaises, la FIN de la seconde guerre mondiale COΪNCIDE avec le DÉVELOPPEMENT GÉNÉRALISÉ des ASPIRATIONS (?) à l’INDÉPENDANCE ». [Introduction p. 19].

    Ny famakiana tsara ny ADY HEVITRA REHETRA tao amin’ny Antenimieram-pirenena hamboatra ny Lalàm-panorenana ny Repoblika Frantsay faha-4 - nandritra ny antsoina hoe 1ère Constituante (Desambra 1945-Aprily 1946) sy 2e Constituante (Jona-Septambra 1946) izany - dia mampiseho mazava tsara ny maha-lainga be vava ireo voasoratra ireo : Ny FITOVIAN-JO amin’ny « citoyens français » mihodi-potsy, sy ny fizakan’ny tompon-tany rehetra izany zo izany no notakin’ ny « colonies » frantsay eran’i Afrika [« assimilation »- « intégration »] fa tsy izany fahaleovantena izany.

    I VIETNAM sy MADAGASIKARA irery ihany no zanatany frantsay nitaky fahaleovantena : Itpkl Ravoahangy sy Itpkl Raseta IRERY ihany no nijoro, nitaky fahaleovantena, fa taty aoriana vao mba niazakazaka « NIJAPY TRAIN » koa ny tarik’Itpkl pasitera Ravelojaona, satria kanosa tsy sahy niteny ny amin’izany fahaleovantena izany izy ireo nandritra ny fifidianana voalohany tamin’ny Ôktôbra-Nôvambra 1945. Torak’izany ihany koa , tsy nisy sahy niresaka izany famerenana ny fahaleovantena izany ny mpifaninana hafa REHETRA tamin’Itpkl Ravoahangy sy Itpkl Raseta. Ny amin’i Madagasikara moa dia FAMERENANA fotsiny ny sata-na Fanjakana mahaleo tena efa nananany talohan’ny nanjanahan’i Frantsa azy an-keriny no heviny.

    Ohatra hafa indray, dia ny FANADISOANA etsy aloha ataon’ny zaza navelan’ny mpanjanantany frantsay na kiriolona hoe « voaheloka ho faty koa, hono, Itpkl. Rabemananjara Jacques, tahaka an’Itpkl. Ravoahangy sy Itpkl. Raseta », noho ny fikomiana napoaka tamin’ny 29 Martsa 1947. Voaheloka hanao asa anterivozona mandra-paha-faty Itpkl, Rabemananjara fa tsy voaheloka ho faty akory, ary miteny ho azy ny tsy nisian’ny mpanoratra amin’ny teny frantsay eto , na iray aza, mba nanitsy izany fahadisoana be vava izany.
    (Hofaranana)

    • 6 février à 19:35 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Vohitra 6 février à 11:15

      (Tohiny sady farany)

      Hoy ihany ianao hoe :

      « Laviko marindrano ny filazanao fa ny fandraisan’anjara teo anivon’ny mpikambana no nentin’ity antoko [PSD] ity namatsy arabola ny fampandehanan-draharaha ankapobeny teo anivony. »

      Fitantaran’ ny mpikarama maro tamin’ny fanjakana, ka mpikambana tamin’ny PSD no naveriko ary marina tokoa fa AVY HATRANY dia analana ny karamany atao VIREMENT PERMANENT amina kaontin’ny antoko PSD.

      Misy tantara iray, nototofana mafy dia mafy taorian’ny Mey 1972, azo hitarafana izany, dia izao :

      Nangataka hisambo-bola tamin’ny Banky ny PSD hanorenana sekoly ambaratonga voalohany. Tsy misy olana izany, hoy ny banky, fa eto aty ary ny kaontinareo. Kanjo nony novoasan’ny banky ireo kaonty ireo, dia tsy hita ny nanjavonan’ny vola be tokony ho nananan’ny antoko. Tezitr’Itpkl Tsiranana ka nampanao fikarohana – na « enquête » INSPECTEUR D’ÉTAT iray, izay NITANTARA TAMINAY io raharaha io. Nony vita ny RAPAORINY an-tsoratra ka novakin’Itpkl Tsiranana, taloha ny May 1972 angaha izany, dia vaky vava, hono izy hoe, saiky ny OLOM-PANJAKANA REHETRA ve izany no voatery ho ROAHIKO ? Araka ny voalazanay etsy aloha, dia tsy nisy tohiny io rapaoro io taorian’ny Mey 1972, tsy nisy niresaka na nikaroka azy ny « mpitolona », ary tsy fantatra na nankaiza na nankaiza izy io. Inona no mety ho anton’izany fanafenana sy fahanginana izany ?

      Farany, hoy koa ianao hoe :

      « Aoko isika tsy hifamitaka amin’ny ZAVAMISY NOLOVAINA (?) tamin’ny TANTARA (?) ry namana Lysnorine fa manjary mampidikizo ny zanaka amampara, aoka mba ny tena zavamisy no hifampizarana eto. »

      Angamba azo ampiharina tsara amin’ny zavatra nosoratanao ka nanaovako FANITSIANA io fanakiananao io.

      Miezaka foana mitandrina fatratra ny zavatra soratako mikasika ny tantara ny tenako, arak’izay kely mba hitako, ary tsy tapaka ASEHOKO foana ny LOHARANO NATSAKAKO azy fa tsy zavatra foromporonin’ny atidohako tsy akory. Misy moa tsy faly mihitsy amin’ny hoe « copier-coller » be loatra sy lava be foana, tsy misy ilàna azy, no mba asehoko eto, kanefa izany ihany angamba, araka ny hevitro, no mba afahan’ny mpamaky mandinika ny tantara amina mizana tsy mitongilana ka tsy ho voafahan-dalitra lalandava. Tsy misy fikendrena handresen-dahatra azy akory amin’izany fa samy manan-tsaina afaka manatsoaka izay tiany hotsoahana ny mpamaky rehetra manoloana izay lahatsoratra atolotra azy ka tsy azo anaovana bontolo fotsiny amin’izao.

      Saro-pady izany tantaram-pirenena izany ary fahita matetika amin’ny mpanao pôlitika, indrindra raha mpanao tantara koa, ny FANADISOANA azy ankitsirano izao, hanaronana sy hanafenana ny zavatra, angamba tsy tiany ho fantatry ny taranaka mbola voatavo tsy mifandraka eo amin’ny lafiny famakafakana ny tantara. Sao vaky barara angaha ny tena maha-izy azy ireo hany ka lasa mihasarotra ny hamitahany ny vahoaka.

      Soàva tsarà

    • 6 février à 19:53 | Vohitra (#7654) répond à lysnorine

      Miarahaba anao amin’ity takariva ity,

      Resaka famatsiambola fampandehanan-draharaha eo anivon’ny pisodia sy ny antoko politika amin’ny ankapobeny ilay ventinkevitra fa toa resaka hafa indray ity narosonao ity.

      Izaho manokana rehefa mamaky ireny boky nosoratan’ny vahiny mikasika ny tantaram-pirenena ireny dia indraindray vahaka ihany ny saiko.

      Io mpanoratra nolazainao io, Françoise-Raison Jourde, dia nanoratra boky iray izay, mitondra ny lohateny hoe « La politique et la Bible dans l’histoire de Madagascar », tao amin’ny édition Karthala angamba izy izay raha tsy diso aho, dia nambaran’io Ramatoa iray io fa " efa maty nisy namono tany amin’ny biraony tany Anosy ny Kolonely Ratsimandrava, ary Jeneraly iray no namono azy tao, izay vao nentina teny Ambohijatovo.

      Avy eo io nosoratany io no noraisin’i Latimer R. ka nilazany tamin’ny 2014 fa ny Jeneraly A.G no namono azy tao Anosy, dia io fanambaran’ i Latimer R. io indray no noraisin’ i Amiraly ny taona 2015 ka nanambarany ampahibemaso fa dia ny Jeneraly A.G no tomponandraikitra tamin’ny famonoana an’ Itompokolahy Filoha Ratsimandrava Richard.

      Voatery nijoro ny taranak’i Jeneraly A.G avy eo nilaza fa lainga sy fanosorampotaka no nataon’ ny Amiraly.

      Ny tiako hambara dia ilaina fahamalinana be ny fihinanana amambolony ireny asasoratra ataon’ny mpikaroka vahiny mikasika ny tantaran’ny Madagasikara nanomboka tamin’ny fanjanahantany ireny.

      Mankasitraka e !

    • 6 février à 19:54 | Vohitra (#7654) répond à lysnorine

      Miarahaba anao amin’ity takariva ity,

      Resaka famatsiambola fampandehanan-draharaha eo anivon’ny pisodia sy ny antoko politika amin’ny ankapobeny ilay ventinkevitra fa toa resaka hafa indray ity narosonao ity.

      Izaho manokana rehefa mamaky ireny boky nosoratan’ny vahiny mikasika ny tantaram-pirenena ireny dia indraindray vahaka ihany ny saiko.

      Io mpanoratra nolazainao io, Françoise-Raison Jourde, dia nanoratra boky iray izay, mitondra ny lohateny hoe « La politique et la Bible dans l’histoire de Madagascar », tao amin’ny édition Karthala angamba izy izay raha tsy diso aho, dia nambaran’io Ramatoa iray io fa " efa maty nisy namono tany amin’ny biraony tany Anosy ny Kolonely Ratsimandrava, ary Jeneraly iray no namono azy tao, izay vao nentina teny Ambohijatovo.

      Avy eo io nosoratany io no noraisin’i Latimer R. ka nilazany tamin’ny 2014 fa ny Jeneraly A.G no namono azy tao Anosy, dia io fanambaran’ i Latimer R. io indray no noraisin’ i Amiraly ny taona 2015 ka nanambarany ampahibemaso fa dia ny Jeneraly A.G no tomponandraikitra tamin’ny famonoana an’ Itompokolahy Filoha Ratsimandrava Richard.

      Voatery nijoro ny taranak’i Jeneraly A.G avy eo nilaza fa lainga sy fanosorampotaka no nataon’ ny Amiraly.

      Ny tiako hambara dia ilaina fahamalinana be ny fihinanana amambolony ireny asasoratra ataon’ny mpikaroka vahiny mikasika ny tantaran’ny Madagasikara nanomboka tamin’ny fanjanahantany ireny.

      Mankasitraka e !

    • 6 février à 20:31 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Vohitra 6 février à 19:53

      « Resaka famatsiambola fampandehanan-draharaha eo anivon’ny pisodia sy ny antoko politika amin’ny ankapobeny ilay ventinkevitra fa toa resaka hafa indray ity narosonao ity. »

      Tsy nahay nilaza tsara ny zavatra tiako nasongadina angaha aho hany ka « resaka hafa » no nahatakaranao azy.

      Be dia be ny manoratra zavatra tsy mari-pototra momba ny tantara – tahaka ny safo be mantsina nataonao momba ny antoko nisy teto Madagasikara – ka nanaovako fanarenana izay azo hamarin’izay rehetra te-hikaroka ny amin’izany. Koa tsy omen-tsiny ianao amin’izany fa na mpikaroka sy mpanoratra momba ny tantaran’i Madagasikara aza dia manao fahadisoana be vava. Mazava angamba fa ohatra iray fotsiny ny amin’izany ny namerenako ilay nosoratan’Ingahy Randriamaro Jean-Roland.
      Fanakianana ny zavatra nosoratan’ilay izy kanefa tsy fantatro, hoy aho, raha notsikerain’i Françoise-Raison Jourde mpitantana ny fikarohany izany, na tsia. Koa mazava amin’izay mamaky tsara fa TSY misy « fihinanana amambolony [velively] ireny asasoratra ataon’ny mpikaroka vahiny [SY MALAGASY !] mikasika ny tantaran’ny Madagasikara nanomboka tamin’ny fanjanahantany » izany FANAKIANANA nataoko izany. ISIKA REHETRA no mila « fahamalinana » foana rehefa mamaky sy mivofy izay voasoratra rehetra momba ny tantaran’i Madagasikara.

    • 7 février à 17:38 | papangue (#9623) répond à lysnorine

      Akory aby, mbola tsara e, akory lahale,

      Somary lava daholo ny resak eto, fa izay angamba vao azo tsara !

      any Vohitra sy lysnorine

      « Io mpanoratra nolazainao io, Françoise-Raison Jourde, dia nanoratra boky iray izay, mitondra ny lohateny hoe « La politique et la Bible dans l’histoire de Madagascar », tao amin’ny édition Karthala angamba izy izay raha tsy diso aho, dia nambaran’io Ramatoa iray io fa » efa maty nisy namono tany amin’ny biraony tany Anosy ny Kolonely Ratsimandrava, ary Jeneraly iray no namono azy tao, izay vao nentina teny Ambohijatovo."

      Mbola niverina io raha tena izay tokoa no nosoratany tao amin’no boky io, satria amin’nilay boky
      Dans Paysans, intellectuels et populisme à Madagascar, De Monja Jaona à Ratsimandrava (1960-1975), pejy 391 dia mazava tsara tsy misy fihambahambana sy tsy misy porofo koa ny soratr’i raison-jourde : Andriamahazo no nitifitra.
      Tsy misy tokona hatahoraa hanome anaraa satria efa mazava ny voasoratra.

      Tohin’ny resakareo , http://madagascar-tribune.com/Crainte-d-un-report-des-elections,23581.html

      dia
      « ZARAN’NY MALAGASY aza fa nanaiky ny hamerina moramora ny fahaleovantenany i Frantsa. Koa mazava ho azy fa TSY MAINTSY NANDEFITRA’i Madagasikara - NA IZA NA IZA no teo amin’ny toeran’ny fitondran’Itpkl.Tsiranana - tamin’ny fanaovana fifanekena isan-karazany tamin’i Frantsa (“Accords de coopération”), tamin’ny 1960. ».
      Nisy “pochette surprise”, dia nahazo ny anajarany , tamin’ny andiany voalohany . Nahazo daholo tsy nisy rà mandrika ny ankamaroan’ny zanatany frantsay afrikanina. Aza hadinona fa nahazo pression avy tamin’ny EU sy URSS ny mpanana zanatany mba hamotsitra azy ireo amin’ny gejan’ny fanjanahana.
      “Madagasikara fa ry zareo sy ny mpanao pôlitika « mpanohitra » teto an-drenivohitra TSY NAHAVITA NA INONA NA INONA AKORY tamin’izany fa be vava fotsiny.”
      Ny AKFM dia manaraka 80% hoy Adriamanjato

      « Mais ce n’est pas grave : cette opposition bourgeoise et tananarivienne est une pièce essentielle de la vitrine démocratique du régime, de plus son chef Andriamanjato se déclare « d’accord à 80 % » avec Tsiranana et ce dernier sait bien que le pasteur soi-disant marxiste fait partie de la nouvelle oligarchie dominante. Les conséquences sont plus brutales pour le MONIMA12 »

      Io toeran’ny AKFM io dia toa nahafiaritra ny rehetra, y mpitondra dia faly satria misy « opposition », y AKFM, dia parti d’Elite et non du peuple, toy ny MONIMA.
      Hoy Tsiranana hoe : nous laissons à l’opposition juste le droit d’exister »
      Izay fotsiny, noho izany ny opposition dia teny andalanmbe no niseho, be loatra ny toeran’ny « Etat PSD », 99,X% amin’ny fifidianana , nisy nefa ny olana anomboka 1968 : olanaara- toekarena ary niakatra ny fitakian’ny mpianatra.
      Dia rava teo.

      Iza ary ireo nieny hoe saribakoly sy mpamadika i tklahy Tsiranana :
      Ny MONIMA izay hadinonareo ny niresaka azy, izay tena tao anatin’ny tolona, izany hoe i Tklahy Monja Jaona, ry Manandafy sy Germain Rakotonirina izay mambra tao am MONIMA, hanorina ny MFM ary tena mpitolona tamin’ny 1972, mpitarika mpianatra teny Ankatso
      .
      I Tklahy Monaja Jaona no mpampiasa ny teny hoe « néo-colonialisme » sy « colonisés par des fonctionnaires ».

      Dans Paysans, intellectuels et populisme à Madagascar, De Monja Jaona à Ratsimandrava (1960-1975), on peut lire, dans des chapitres entiers consacrés à Monja Jaona , sur son rôle en 1947 et en 1971 :
      « Or certaines idées le plus irrationnelles de 1947 sont insérées dans la circulaire confidentielle de Monja en 1969. Il affirme Regis que le Sud est prêt, qu’il peut intervenir du jour au lendemain, qu’il y aura des armes. Et si ça ne marchait pas, qui pâtirait ? Ce serait la faute des Mernas de la capitale ! Basy !Basy ! et Attaquer attaquer, Pourquoi ce retour, quasi mot pour mot, des plans des jadis ? Monja éprouve-t-il de besoin compulsif, de revivre excès séuances pour y jouer enfin son rôle jusqu’au bout ? »

      Espère-t-il monter que 1947 était possible et a échoué en raison de la trahison des Merina ? Ce qui l’exposerait au triple soupçon de mégalomanie, de paranoïa et d’ethnicisme.
      Oui le Monima veut arriver au pouvoir et par la violence » ou encore en mars 1969, en français « attaquer, attaquer », Revenant sur la question des achats d’armes, Rakotoarimanana évoque une obsession. Quand il interroge « Namana ve ny Albane ?
      Misy ny hevitra mifanohitra momba ny tena fomba fijerin’i Tklahy Andriamajato Richard, fa Itkvavy Rabesahala no tena voalaza fa mafana fo @ Socialisme scientifique, fa i pasitera mpanaraka sy tsy tena extrémiste.

      Alain Spacensky , Regards sur l’évolution politique malgache 1945-1966

      Resaka , fiharikarena indray, :

      Aux origines du mai mal/che : désir d’école de compétition sociale 1951-1972 de Anne Marie Goguel :
      « Malgré l’augmentation notable des échanges avec les EU et le voyage officiel du Président dans ce pays, en juillet 1964, immédiatement âpres la conférence du Caire, l’aide obtenue restait peu importante : quelques dizaines de bourses d’études, 3.5millions de dollars de crédits sous forme d’équipements, entre autres, pour les force de sécurité. Par contre, participation de la Banque mondiale (BIRD) et l’AID allait ‘accroitre, en particulier pour le financement du complexe scolaire Anosy, à Tananarive (905 millions). »

      Izany hoe , efa nanomboka niara niasa tamin’ny banky iraismpirenana i M/kara t@ andron’i Tsiranana !

    • 7 février à 17:42 | papangue (#9623) répond à lysnorine

      Tohiny

      Hoy Lysnorine
      « Na oviana na oviana, nandritra ny fitondran’Itpkl Tsiranana, MBOLA TSY NISY izany hoe ny ANY IVELANY no MIBAIKO ny amin’ ny fifidianana, iza avy no MAHAZO MILATSAKA HOFIDINA, ny TSY MAINTSY HANOVANA NY LALÀNA HO TOY IZAO SY IZAO, na ny FANAOVANA AMBOZIZY ny fananganana rafitra vaovao tahaka ny CENI, BIANCO, « Conseil du Fampihavanana Malagasy » , FANDANIDANIAM-BOLA amin’ny tsy misy antony, natao handravana fotsiny ny SAMPAN-DRAHARAHAM-PANJAKANA efa nisahana ilay asa HATRIZAY HATRIZAY. Izany hoe HAMPIETRENA hatrany hatrany ny Fanjakana Malagasy mandra-pahalevona azy tanteraka, ka amin’izay vao mainka MIHAMORA ny FANJANAHANA an’i Madagasikara sy ny FANDROBANA ny hareny… »

       Ireo mpanolo-tsaina isnakarazay era’ny ambaratonga’ny fanjakana, ny mpampianatra vahiny dia manohitra izay assertion izany :

       Un autre héritage colonial dangereux était le poids toujours important de la France dans les affaires nationales. Si une opinion publique humiliée avait tendance à l’exagérer dans le domaine de la politique, intérieure comme extérieure, il était resté dominant dans le domaine économique, où l’on ne pouvait que constater la persistance des structures de l’économie de traite coloniale et d’une forte dépendance commerciale, financière et monétaire, freins majeurs à la croissance.

      Or, une nouvelle dépendance venait maintenant s’ajouter aux précédentes, la dépendance culturelle, renforcée par la politique de coopération menée depuis 1960, et génératrice d’un sentiment de frustration et d’aliénation dans la jeunesse scolaire et universitaire.

      Les manifestants font tomber un régime, l’Etat PSD compromis par sa collaboration avec l’ancienne métropole 3. Ils obtiennent la révision des accords de coopération avec la France, ratifies le 27 juin 1960, un jour seulement après l’indépendance .
      Ces accords, généralisés entre la France et ses anciennes colonies, s’élevaient au nombre de onze pour Madagascar.

      La convention d’établissement et les accords portant sur l’économie et les finances, la politique étrangère, la défense et l’enseignement empiètent singulièrement sur la souveraineté de la nation. Ils garantissent aux ressortissants des deux pays la possibilité d’occuper tout poste dans la fonction publique et d’ouvrir commerces et entreprises au même titre que les nationaux. Ils garantissent aux ressortissants des deux pays, et, de fait, aux Français à Madagascar, la possibilité d’occuper tout poste dans la fonction publique et d’ouvrir des commerces et des entreprises au même titre que les nationaux. Ils impliquent la présence d’assistants techniques à tous les échelons du pouvoir, qui occupent la plupart des postes clés.

      Le nombre des ressortissants français s’eleve en 1972 à 47 728 personnes
      7, sans compter environ 40 000 Comoriens 8. Notons également la forte présence de la représentation diplomatique française et de l’ambassadeur Alain Gilles Plantey, proche de Jacques Foccart et ancien conseiller technique au ministère de la France d’Outre-mer puis à la présidence de la Communauté 9. La France dispose en outre d’un service de renseignements fonde sur un dense réseau consulaire .

      Fremigacci,Numero de spécial L’Express Les Colonies une histoire française, un chapitre consacré à Madagascar :p146

      « Si le poids de la France était politiquement surtout gênant pour l’amour-propre national, il était beaucoup plus lourd de conséquences dans deux autres domaines.
      L’économie d’abord. Ici, l’indépendance ne changeait pas grand-chose à l’ordre ancien. Le vieux mercantilisme colonial subsistait, avec ses trois grandes compagnies de traite, ses quatre banques commerciales, filiales de leurs homologues Françaises, et de la conférence des compagnies de navigation, toutes clouées au pilori en 1963 par l’économiste René gendarme comme autant d’obstacle à la croissance.

      Ma/scar était enfermé ainsi dans un tête-à-tête coûteux avec la Fce et l’Eupe lointaines. La situation était verrouillée par l’appartenance du pays à la zone franc, la liberté des transferts vers la Fce limitant de fait toute accumulation locale de capital. Mais, côté français, on pouvait garder bonne consciences en se disant que M/car était le plus aidé des Etats Africains et Mal\che (EAM). Et pour cause cette aide était la condition absolue de l’équilibre et de la pérennité du système.

      En 1969, une enquête révélait que 90% des Ent/ses de quelque importance étaient étrangères, et que 13% d’étrangers encaissaient 46% de la masse salariale, les 87% des Mal/ches se partageant le reste. »

      Chiffres confirmés par Raison-Jourde dans Paysans, intellectuels et populisme à Madagascar.

      « Mais c’est surtout dans le domaine culturel, que la dépendance du pays devait engendrer une situation explosive. Et cela, justement parce que la présence française prit ici une extension démesurée qu’elle n’avait jamais revêtue à l’époque coloniale.

      Dans une aide au tiers monde en diminution régulière (de 2,1 % PNB ,en 1961 à 1,24% , en 1969), et celle de Madagascar plus encore que celle des autres Etats africains. Dans la crise qui s’annonce, les intérêts économiques français locaux pèsent peu, car ils seront jugés d’importance mineure… »

      Izay no fahitan’ny mpahay tantara azy.

  • 8 février à 08:13 | lysnorine (#9752)

    @ papangue 7 février à 17:38

    « Andriamahazo no nitifitra » namono an’Itpkl. Ratsimandrava, hoy ny nosoratan’i Françoise-Raison Jourde.

    Mahavaky vava tokoa ny fahasahian’ny sasany nitoroka an’Itpkl. jeneraly Gilles Andriamahazo hoe namono an’Itpkl. Ratsimandrava tao amin’ny biraony, tao amin’ny ministeran’ny Aty Tany tetsy Anosy. Tsara hovasavasaina ny antony. ! Misy zavatra sy loharanom-pahalalana vitsivitsy azonay antoka, ka tsy ahoanay loatra aloha izay tantara avy amin’ny mpikaroka vazaha, « mpahay tantara » na ny Malagasy forongony.

    1) Tamin’ireny fanafihana ny GMP-ex-FRS tetsy Antanimora ireny, notarihan’Itpkl. jeneraly Andriamahazo ny Alarobia 12 Febroary, ampitson’ny namonoana an’Itpkl. Ratsimandrava, dia nisy nitifitra nikendry mihitsy hamono an’ Itpkl. jeneraly saingy voadifiny ilay bala. Inona no antony nokendrena azy ?

    Tamin’io fotoana io ihany koa, dia nisy andiana miaramila notarihana manamboninahitra izay lasa manam-pahefana ambony tamin’ny fitondran’Ingahy Ratsiraka taty aoriana, nandeha namono nahafaty ny « commissaire de police » RANAIVOSON tetsy amin’ilay commissariat teo akaiky ny sampanan-dalana Route circulaire sy Lalana mankany Antanimora sy ny Oniversite. Inona no antony namonoana azy ?

    Mbola androtrio ihany, antoandrotoandro, dia notifirana andia-na miaramila ka maty - tetsy akaiky ny Foiben-Taosarintany (FTM) , Route circulaire, Itpkl BORA Flavien izay vao tafavoaka mihitsy ny tranomaizina nigadrana azy noho ny hoe nandraisany anjara tamin’ny teti-kanonganana an’Itpkl jeneraly Ramanantsoa tamin’ny faran’ny Desambra 1975. Dia naely ny lainga hoe feno fiadiana tratra teny aminy kanefa lobaka kely fotsiny no teny an-kodiny ! Inona no antony namonoana azy ?

    2) Na dia natsangan’ny « mpanongam-panjakana » nivory tao amin’ny « Catalane » (tobin’ny zandarimaria), ny alina taorian’ny namonoana an’Itpkl. Ratsimandrava, ho prezidàn’ny « Directoire militaire » aza Itpkl. jeneraly Andriamahazo, dia efa noferana mialoha ny fotoana hitondrany ka TSY MAINTSY HOSOLOANA, noho ny antony tsy mazava, amin’ny lalana fifidianana hataon’ny miaramila sy zandary mpikambana tao anatiny ihany. Ny komandà Soja avy amin’ny Zandarimaria, tarik’Itpkl Ratsimandrava izany, sy Ingahy Ratsiraka Didier no nifaninana.Vato sahala foana no azon’izy roa lahy, koa samy nihazakazaka nankany Frantsa, nikatsaka ny fanohanany, saingy, Ingahy Ratsiraka moa dia efa fantatra fa zanak’an-tranon’ny fianakaviana iray akaiky dia akaiky ny prezidà Giscard d’Estaing. I Jacques Foccart mpanolo-tsainan’ ny PM Chirac kosa no nohatonin’ny komandà Soja, ka azo antoka fa tsy hatakalon’i Frantsa an’Ingahy Ratsiraka. Na dia izany aza, mbola vato sahala ihany no azon’izy roa lahy mifaninana. Araka ny filazan’itony mpahitahita ny ankaromiafina itony (“insider” hoy rizareo mpiteny angilisy)- ary inoanay tokoa aloha - dia nisy « commando » nanao tifitra vary raraka ny fiarakodian’Itpkl. jeneraly Andriamahazo indray hariva tetsy amin’ny Hilton [Carlton ankehitriny]. Ny ampitson’io ihany dia nandrotsaka ny latsa-batony ho an’Ingahy Ratsiraka izy rehefa notambatambazana koa fa ekena ho karazana « Filoham-panjakana » izy ka hahazo ny tombon-tsoa manokana nomanina homena azy ireo rehefa tsy amperin’asa intsony. Farany, nanontany olona nifankahazo taminy sy ny fianakaviany sasany, fantatray tsara dia tsara, Itpkl jeneraly Andriamahazo hoe : « Ahoana re no hitsaran’ny tantara ahy ? Nety sa tsy nety ny nataoko ? ». Mazava ho azy fa tsy nety namaly ilay fanontaniana io olona io !

    3) Nahafantatra olona mahitahita ihany koa izahay nanatrika mihitsy ny fitifirana tetsy Ambohijatovo. Araka ny fiheveranay dia tsy kisendrasendra mihitsy, araka ny filazany, no nandalovany teny, fa nahare feo angamba izy momba ny hoe zavatra vao nitranga teny Anosy, dia nihazakazaka nanamarina izany. Izany hoe, mari-pototra angamba ilay hoe tao amin’ny biraony no namonoana an’Itpkl Ratsimandrava. Voalaza teny amin’ny fitsarana koa fa niafina tao anatin’io birao io Itpkl RAMANANJATO Gabriel, ilay « tanalahy » tompon’ny gazety Basy Vava, tamin ’io fotoana io.

    4) Ny marainan’io Talata 11 Febroary 1975, dia nisy mpiara miasa akaiky tamin’Itpkl. Ratsimandrava taloha tao amin’ny Aty Tany, nahazo vaovao (« renseignement ») azony antoka, fa misy tetika hamonoana azy ny androtr’io. Tsy nety nahazo an’Itpkl Ratsimandrava moa izy io ka nidododo nankany amin’ny tanana ankavanany tamin’io fotoana io, ny komandà Andriamaholison Richard, ministry ny Filazam-baovao. Tsy nety nahita ny komandà Andriamaholison koa anefa izy io . Noho izany, dia NAMETRAHANY HAFATRA AN-TSORATRA izy momba ilay « renseignement » azony vao maraina. Tsy fantatro, hoy izy, raha nahita an’io hafatra io ihany ny komandà Andriamaholison ka nampitainy tamin’Itpkl. Ratsimandrava, na tsia. Nahazo fanamarinana izy taty aoriana fa tao amin’ny biraony tokoa no novonona Itpkl. Ratsimandrava. Nosamborina sy notanana an-tranomaizina moa ny komandà Andriamaholison taty aoriana fa hoe saika hanongam-panjakana.

    Ho fehin’ity resaka ity, dia misy manamboninahitra mbola velona, tokony ho tena mahalala tsara ny manodidina rehetra ny namonoana an’Itpkl. Ratsimandrava, saingy matahotra dia matahotra an’i Frantsa angamba izy ireo, araka ny fandinihanay azy, ka aleony mangina sy mamitsaka na manao teny tsy loa-body fotsiny handrebirebena ny sarambaben’ny olona. Tsy misy isalasalana fa tsy nisy izany nidiran’Itpkl. jeneraly Andriamahazo izany mihitsy ity famonoana ity. Nisy Vazaha moa nanontany ny mba hevitray momba ity famonoana ity, dia namaly azy mivantana izahay hoe :« ny fanjakana frantsay no tena tao ambadiny, hampakarana an’Ingahy Ratsiraka eo amin’ny fitondrana. »

Publicité



Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 235