Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 24 novembre 2017
Antananarivo | 22h24
 

Politique

Election présidentielle 2018

Tout le monde conscient des enjeux mis à part le régime

jeudi 14 septembre | Ny Aina Rahaga

C’est lors de sa visite auprès du nouveau ministre des affaires étrangères Henry Rabary Njaka hier que l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique à Madagascar Robert Yamate, a tenu à rappeler encore une fois les enjeux de la prochaine élection présidentielle malgache en 2018. Selon ce dernier, ces élections seront un tournant dans la vie politique, économique et social malgache. Un avis partagé par de nombreux politiciens et autres observateurs de la vie publique malgache. L’élection présidentielle de 2018 serait sans aucun doute l’élection de la dernière chance pour Madagascar avant soit un plongeon dans les abysses de la pauvreté et de l’instabilité politique soit un premier pas tourné vers l’espoir d’un meilleur lendemain. Etant donné l’état dans lequel le pays se trouve actuellement. Ainsi, le diplomate américain de souligner qu’il faudra surtout une élection ouverte, libre, inclusive et dont les résultats seront acceptés par tous. Tout en rappelant que les Etats-Unis ainsi que toute la communauté internationale espèrent le bon déroulement de ces élections. Conditionné par la bonne organisation des processus pré-électoraux, électoraux et postélectoraux. Selon toujours Robert Yamate, le soutien de la communauté internationale, notamment celui des Etats-Unis se concrétise déjà à travers le « Basket Fund ». Une aide financière octroyée à Madagascar depuis les élections de sortie de crise de 2013 et qui prévoit également le cycle électoral 2016-2019.

Il s’avère donc que tous les acteurs de la vie politique malgache semblent conscients de l’enjeu de la prochaine élection présidentielle, sauf les tenants du pouvoir actuel et les dignitaires du régime Rajaonarimampianina. Lors d’une interview sur une chaine locale, un député élu à Moramanga a souligné que si le président de la République devait démissionner, il n’y aurait plus de président et cela risque de provoquer des troubles. Faut-il seulement rappeler que la Constitution en son article 46 alinéa 2 et 3 dispose que « Le Président de la République en exercice qui se porte candidat aux élections présidentielles démissionne de son poste soixante jours avant la date du scrutin présidentiel. Dans ce cas, le Président du Sénat exerce les attributions présidentielles courantes jusqu’à l’investiture du nouveau Président. Dans le cas où le Président du Sénat lui-même se porte candidat, les fonctions de Chef de l’Etat sont exercées par le Gouvernement, collégialement. ». Et de ce fait il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter sur la vacance du poste du chef de l’Etat. Outre cela, l’insistance du régime actuel à organiser un référendum en vue de la modification de la Constitution témoigne aisément de l’ignorance de celui-ci des retombés qu’une telle modification pourrait avoir, pour ne parler que d’une éventuelle nouvelle crise. Pourtant, les deux têtes de l’exécutif à savoir le président de la République et le premier ministre ont tour à tour évoqué qu’il faudrait passer par cette modification pour permettre à Hery Rajaonarimampianina de rester dans son fauteuil et ce durant les élections même s’il se représente. Serait-ce déjà accepté par tous ? Quid des garanties d’une élection libre et transparente.

75 commentaires

Vos commentaires

  • 14 septembre à 10:01 | dafily (#9983)

    Mais bien sûr que oui le régime en est plus que conscient, il est seulement engoncé dans sa manoeuvre dilatoire, comme attendu. Réflexe de faibles, mais aussi un aveu de culpabilité qui ne le dit pas. Faiblesse chronique de nos institutions (on nous l’a assez rabaché) qui mettent en porte-à-faux l’executif fébrile, qui ne sait que se servir de ses prérogatives pour s’imposer au total mépris du respect de la loi. Un tic du pouvoir dont le manque d’assurance se traduit toujours par ce même nihilisme assumé.

    La sauce malagasy aux épices bien connus des tenants, veut nous faire croire que leur romazava est la seule solution pour nous faire avaler la pilule, ou plutôt nous faire prendre le bouillon...

    A 1 an des élections, on sent la tension, la fébrilité prend le dessus sur tout le reste ! bigre ! ça passe vite 5 ans, ce quinquennat est difficilement acceptable pour la plupart des pays comme le notre, on le constate partout depuis cette réforme. 5 ans pour « démonter » le précédent locataire, et en même temps essayer de reconstruire tout en raclant tout ce qui est bon à gratter, c’est pour cela que même le meilleur prestidigitateur ne pourra jamais mener autant de missions simultanément. La magie n’est une science, encore moins d’une fiabilité éprouvée, s’ils voulaient juste rester un tant soi peu humain, ils auraient une meilleure vision des choses, et la volonté pour ouvrir un paragraphe dont ils n’auraient pas à rougir...

    La poigne du destin peut être déviée si l’on en a réellement la volonté, y croire est un début, s’y plier n’est, et ne sera jamais, l’apanage des hommes d’état. La carence d’hommes et de femmes d’envergure est la denrée la plus partagée dans le macrocosme des pays du Tiers-monde, il faut absolument une relève pour briser cette constante. Le réveil est à ce prix ! sans destructions massives par pitié...

    • 14 septembre à 12:19 | Bena (#494) répond à dafily

      On veut également une élection qui se tient exactement à la date prévue, pour installer le nouveau président le 25 janvier 2019.

  • 14 septembre à 10:20 | Isandra (#7070)

    « L’élection présidentielle de 2018 serait sans aucun doute l’élection de la dernière chance pour Madagascar avant soit un plongeon dans les abysses de la pauvreté et de l’instabilité politique soit un premier pas tourné vers l’espoir d’un meilleur lendemain. »

    C’est vrai, cette élection devrait clôturer définitivement la crise politique 2009, en laissant le peuple départager les deux belligérants Andry et Ra8, une fois pour toutes,...en guise de rattrapage de ce que celui-ci a raté en 2013,...Hery sera l’arbitre,...mpitsoka sofile...

    Ce qui est sûr le peuple préféra voir Ra8 s’occuper de ses usines pour fabriquer des yaourts enfin qu’ils reprennent leur qualité d’anta,...celui-là l’y enverra définitivement,...

    • 14 septembre à 11:34 | Eloim (#8244) répond à Isandra

      Une affirmation gratuite de votre part que nous accueillons chaleureusement, le fait de dire que l’élection de Hery Rajao n’était que la suite ambiguë de la Transition de Zandry Kely. Donc, tout ce qui vous ennuie ou reproche envers Hery Rajao n’est que SUPPUTATION pour tergiverser les participants de cette arène où les débats d’idée divergente se battent amplement. Alors, selon vos propos, la vraie sortie de crise sera l’élection de 2018. On verra !

    • 14 septembre à 11:49 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Eloim,

      Qui peut nier que l’élection de Hery est le fruit de la turpitude de la CI qui a osé se mettre à la place des Malagasy en interdisant la candidature des deux candidats potentiels le plus populaires(mamim-bahoaka)à Madagascar de cette époque. Comme le fruit est pourri, il transmet à tous les restes. D’où le fiasco actuel.

      Pour réparer cette bourde, il est tout à fait légitime que les Malagasy départageront les deux, une fois pour toute en 2018, pour fermer définitivement cette crise.

  • 14 septembre à 11:02 | Isandra (#7070)

    La véritable réconciliation nationale que Hery pourra organiser pour les Malagasy, sera une élection libre et transparente avec la participation de toutes les orientations sans exception,...sans calcul politique politicienne,...

    Là, il serait le père d’une véritable réconciliation nationale,...après laquelle les Malagasy seront main dans la main pour développer rapidement son pays,...lequel mérite d’être dragon de l’océan indien,...envié par ses voisins,...

    • 14 septembre à 11:32 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Hi !Hi !Hi !
      Aleo aloha zah ihomehy kely !

      Tsy mila mitolokoloko otran’zany rehefa miresaka @dry vy miaina fa mila mivandravandra mampitahotra otran’ny nataon’le mpanompo tonga saina iny !

      Samia velonaina !

    • 14 septembre à 11:40 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Matoriandro,

      Rehefa amin’i Dadanareo ihany no tonga dia mivandravandra raha tsy izany itsahany amin’ny loha.

      I Hery mba misy fahendrena kely mihoatra amin-dRavalo. Ary taka-dRavalo tsara izany, ka izany no mahatonga an’azy miditra mivoaka hoatran’izay tsy ho lazaiko....hihihi atao hoe lela ve..???

    • 14 septembre à 11:51 | dafily (#9983) répond à Isandra

      Isandra,

      j’ai tendance à sourire plus qu’à vous répondre concrètement sur vos posts, je dis simplement : pourriez-vous arrêter de faire systématiquement le spam, non pas que vous y gagneriez en objectivité, mais le fait de pirouetter en boucle vous confine à la girouette de ce forum.

      A moins bien sûr que ce ne soit votre rôle dévolu... :-) Il est admis aussi que si nous étions tous férus d’objectivité, nous n’aurions plus débat ! re :-)...

      sacrée Isandra (mis andratra inona tokoa moa ?)

    • 14 septembre à 11:54 | rainikoto (#5666) répond à Isandra

      Mandehana ouah ianao ry ramatoa Isandra manadio ny lava-pitombenan’i sefofoza @ lelanao fa io no tsy ampy aminao. Eto ianao no misolelaka mandavan’andro sy mandava taona. Tsy ampy io ’’thérapie« hataonao eto io fa mandehana any dia ataovy any aminy any ny ’’fisolelahana mivantana » fa izay ihany sisa no mety mahasitrana anao..

    • 14 septembre à 12:05 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Rainikoto,

      Ny olona miaro ny olona niharan’ny tsirariny(Andry sy Ravalomanana,...) ve atao hoe mpisolelaka ?

      Moramora moa izany hoe zonao hilatsaka no esorina aminao,...Ravalo noho’ny tsy maha teto antoerana an’azy, fa i Andry tsy nisy fahadisoany, dia kanefa niharany tsy rariny.

    • 14 septembre à 13:08 | takaka (#8449) répond à Isandra

      On parle de réconciliation après avoir emmmeridé les Gasy !
      Quelle salooopery de merida !
      Adios boay kely tsisy soutien ! Mahaiza mionona fa efa nosoloana arabe ny tetezana.
      Mba nivory ny MAPory taty Morondava ; faikam-boto vitsy atsingevan’ny rano no betsaka ! Ihomehezan’ny Hisotro Vins Mandrakizay (HVM) sy Tena Izy Milay (TIM).

    • 14 septembre à 13:55 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ta.Kaka,

      Hoatran’ny mamofona izy izany,...hihihi !

      Aza handino ity ny fotoana hamangian’i Andry an’i Motondava, tsy misy olona intsony any an-trano any,...Lavitra an’ity Ravalo mikabary an-tany efitra, rehefa mba nanao fitsidiham-paritany,...

      Ny tena mihetsika sy malaza izao CS-ANR,...

  • 14 septembre à 11:44 | ratiarivelo (#131)

    O ry Rtoa-Be ISANDRA o ?? Hajanony @ny izay ity resaka Boaykely sy R8 ity....!! Mba ovay ny kapilanao fa MIVARALILA-Rafotsy fa efa mankaleo marina e ?? Rehefa tonga ny fifidiana dia mahazo mikikika i Rafotsy-be havako sa ahoana ??? Raha ilay RESAKAO faharoa : dia ekeko à 100°/. ok na dia misy indro-kely aza.... !Samy tsara

  • 14 septembre à 11:47 | ratiarivelo (#131)

    Raha niatsahany t@ny lohany i "MATO....Tsy efa razana a ! Mahaiza mampitovy ny tokony ho izy Rafotsy a !! Samy tsara

  • 14 septembre à 11:47 | kartell (#8302)

    Bonjour,

    A chaque élection planent l’incertitude, l’anxiété générale de savoir si, cette fois encore, ce sera ou non une nouvelle occasion manquée de retrouver une adhésion nationale de plus en plus friable !….
    Chacun y va de son petit discours prophétique en mettant en garde du danger d’une ième explosion de la cohésion nationale comme si cela n’avait pas été le cas, la fois précédente !…
    On rejoue, à chaque fois, le même scénario catastrophe sans que cela n’empêche sa répétition dans des proportions de plus en plus inquiétantes !….
    Les paroles et les bons sentiments arrivent à satiété d’une prise de conscience généralisée qui n’arrive plus à transformer ses exhortations au bon sens, en actes sur un terrain miné !….
    La mansuétude américaine, à cette occasion, n’arriverait-elle pas au bon moment, pour tenter de faire écran au « tsunami » chinois, qui submerge, sous l’aval bienveillant du pouvoir, un pays vulnérable ?….
    Le paradoxe dans cette histoire est que notre comportement politique inquiète à l’étranger parce qu’il ne trouve pas d’issue de secours tout en renouvelant à chaque élection, les mêmes scénarios menant là où nous sommes aujourd’hui !…
    Le non- renouvellement de notre classe politique reste un obstacle majeur pour emprunter une nouvelle voie parce qu’il conforte les ex dans un comportement répétitif de leurs erreurs du passé…..
    Ceci démontre, avant tout, l’importance primordiale de l’argent dans ces élections, imposant aux électeurs, la candidature des plus magouilleurs au détriment de ceux qui pourraient émerger, plus politiques et techniques et qui, aujourd’hui, ne peuvent accéder qu’à des strapontins et encore !...

    • 14 septembre à 12:23 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      « Le non- renouvellement de notre classe politique reste un obstacle majeur pour emprunter une nouvelle voie parce qu’il conforte les ex dans un comportement répétitif de leurs erreurs du passé….. »

      A qui la faute ?

      Ce que je remarque nos élites attendent que ces dinosaures aient l’esprit saint et se mettent volontairement en retraite. Dia andraso eo Paoly.

      Ils devaient emprunter le courage de Ravalo, « Sahia manao dingana lehibe » et celui de Rajoelina « Iny lalana iny » qui ont osé bousculé les anciens pour qu’ils ne les encombrent et les laissent passer,...C’est plutôt le courage qui manque dans ce pays,...

      Même Macron a dû bousculer courageusement les autres, afin qu’il puisse passer,...

    • 14 septembre à 14:41 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ isandra

      C’est vrai que Ravalomanana a eu une certaine audace à se présenter face au dinosaure prédateur mais en dehors d’une Francafrique chiraquienne, le monstre était isolé et ses soubresauts pour confisquer le pouvoir furent son testament politique !…
      C’est ensuite que les choses se sont dégradées pour RA8 en le poussant à l’exil et une renaissance qui lui doit, aujourd’hui, de s’afficher comme un prétendant sérieux ….
      En dehors de l’entracte poussée jusqu’à l’exagération par Rajoelina, notre système politique n’a pas changé sa manière de fonctionner, la marche arrière est enclenchée sans pouvoir être remise au point mort, faute de techniciens, laissés pour compte au profit des montreurs de lune !…
      Macron, un exemple à suivre ? laissons les autres mijoter dans leur jus politique, le nôtre serait de sortir d’une cuisine d’arrière boutique qui sent le rance et le réchauffé, faute d’un chef compétent, de marmitons travailleurs et d’un bon coup de karcher dans l’établissement, donc inutile de regarder ce que font les autres, nous avons suffisamment à faire chez nous, plutôt que d’imaginer le pire ou le meilleur, ailleurs !...

    • 14 septembre à 15:30 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      « faute de techniciens,... »

      Mais, Où sont ils les techniciens ? Que font ils, alors que le pays est en train de couler...?

      C’est pour rien que Madagascar a t il dépensé autant d’argent pour qu’ils puissent faire des études et soient formés...?

    • 14 septembre à 15:33 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      Ils brillent par leur absence au mont où leur pays a besoin d’eux,...Quel ingrat...!

  • 14 septembre à 11:48 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    « Un député élu à Moramanga a souligné que si le président de la République devait démissionner, il n’y aurait plus de président et cela risque de provoquer des troubles. »

    Un députe élu « normalement » devrait normalement connaître par coeur la constitution.

    - Ce député a-t-il au moins lu la constitution ne serait ce qu’une fois ou veut-il jouer au « perroquet » provocateur de troubles ?

    • 14 septembre à 13:07 | rakoto-neutre (#8588) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Beaucoup de nos députés ne savent pas bien lire et écrire le français car notre constitution a été rédigée en français. Et pour une retouche de cette constitution, bon nombre de gens ne connaissent même pas un seul article de celle-ci. On vote = OUI ou NON=, sans rien savoir la suite. Pauvre de nous, enfermés dans l’ignorance.

  • 14 septembre à 12:24 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Hery garant de la sécurité ???
    En effet il vient de débloquer quelques millions pour cela, au détriment de l’ éducation et la santé entre autre.
    Hery garant de l’ insécurité devrait plutôt être souligné que son corollaire .
    L’ insécurité n’ a jamais atteint un seuil aussi haut que depuis que cette bande d’ arrivistes est aux commandes .
    « Le président du sénat, comme le gouvernement collégial » s’ avouent donc : incapables et devraient également démissionner comme l’ avait demandé le président il n’ y a pas si longtemps ...
    De se demander combien ce député a été payé pour sortir une énormité pareille ?
    aveugle ou honte de rien : les 3 mon capitaine ; Entre les deux mon coeur balance 🤔 .

  • 14 septembre à 12:25 | rayyol (#110)

    Hery n a plus qu un an pour se prouver Il doit lancer ou ébaucher ses reformes et celles ci doivent être crédibles .Il semble sur le point de dévoiler ses atouts ou ses programmes pour le prochain mandat .Il a fait état de la reforme de la sécurité armée gendarmerie police déjà quelques actions se matérialisent ,après les sources d énergie renouvelables , j’imagine agriculture ressources naturelles etc .Il sait très bien qu il doit briller ou disparaître
    Gageons que son plan est déjà établit Voyons voir ce que l opposition aura a dévoiler de sérieux et crédible pour leur programme pas grand chose a date on laisse le champ libre a Hery en espérant qu il se plante Mais je crois qu il est très malin L avenir le dira Peut être après tout aurons nous une élection intelligente avec de vrai enjeux après tout Il est a peu près temps

    • 14 septembre à 12:37 | Isandra (#7070) répond à rayyol

      Rayyol,

      Si Hery peut nous proposer un programme credible et pragmatique aux Malagasy, et leur l’exposer, tant mieux,...

      Nous ne demandons qu’il laisse aussi les autres proposer et exposer librement les leurs,...

      Après, aux Malagasy de décider librement sans aucune forme de pression, quelle option(Candidat+programme), ils adopteront pour 5 ans,...

    • 14 septembre à 12:51 | Jipo (#4988) répond à rayyol

      Si l’ honoris causa du ciseaux, mention minable, avait un programme, ne croyez-vous pas que cela se saurait, qu’ il l’ aurait montré, ( avec son arrogance coutumière), à un an de l’ échéance, il aurait attendu quoi pendant ces 4 ans ???
      Même pas l’ initiative d’ en préparer un !
      & vous espérez qu’ il va se réveiller ? sa réactivité est comparativement proportionnelle à : celle de Rantamplan, le chien de Luky luke ...

    • 14 septembre à 16:06 | spliff (#5871) répond à rayyol

      Bjr Rayyol,

      Ce que vous dites est intéressant et je dois avouer avoir initialement, un peu comme vous, accordé un crédit très prudent à l’actuel Président.
      Mais même avec toute la bonne volonté du monde en enfilant les lunettes les plus roses qui soient, l’on doit admettre qu’au grand mieux, les signaux que son équipe renvoie sont très brouillés.
      Plusieurs points à sa décharge peut-être :
      Pour n’importe qui voulant sincèrement agir dans le bon sens, le mammouth à dégraisser est énorme.
      Les vents contraires composés et imprimés par les factions puissantes défendant intérêts particuliers tantôt antagonistes, tantôt croisés, s’orientent au gré d’alliances de circonstances pour le moins volatiles, faisant ainsi du marigot politique une terre très fertile en pièges et autres sabotages en tous genres.
      L’entourage du président comprend un certain nombre d’individualités qui ont décidé de sortir du fauteuil confortable de la critique verbale et de « s’y coller » sans avoir grand chose à y gagner sinon leur propre exposition aux quolibets. Leur témoignage en privé est de nature à glacer n’importe quel endurci quant aux coups tordus qui sont pratiqués pour saboter leur action à tous les niveaux, sabotages dont on a même du mal à imaginer qu’ils aient pu être conçus par un cerveau humain... Entre la ouate de l’environnement verbal de la critique aisée et la violence du monde de l’action réelle, il y a un univers tout entier, ce qui est un aspect des choses que toute personne raisonnable serait avisée de garder à l’esprit.
      Et par ailleurs, l’on ne peut que prendre acte de ce que la corruption a pris chez nous un caractère culturel enraciné, de telle sorte que cette mélasse générale hyper toxique étant ce qu’elle est, toute personne ayant entrepris - à Madagascar - quoi que ce soit d’une certaine envergure comprendra que la durée d’un mandat de cinq ans est difficilement réaliste pour faire ne serait-ce qu’émerger les parties visibles de tout projet crédible et ambitieux entrepris depuis ses fondements.
      Je pense que tout cela n’est pas difficile à comprendre et que tout Honnête Homme (à supposer que Rajao le soit) ayant décidé de s’y « attaquer » mérite d’être salué.

      Seulement d’un autre côté, pour le citoyen ordinaire - qui est l’électeur -, les choses n’ont fait qu’aller de mal en pis de manière continue.
      Peu importe ce que Rajao a peut-être dans sa besace pour un éventuel second mandat - qui serait donc apparemment celui de la matérialisation du travail de fond du premier mandat - les gens sont à bout et ne croient plus en lui.
      Personnellement, j’aurais tendance à penser que cela serait à juste titre de leur part ne serait-ce que sur la seule base de l’efficacité pratique qu’il n’a pas démontré dans des domaines « ultra-pressurés » par l’urgence comme l’insécurité, particulièrement dans le Sud. Lorsqu’on connaît dans cette affaire les implications de certains échelons de rang élevé de l’appareil d’état, on comprend que c’est un sujet qui comporte un volet « politicien » par excellence dans lequel il aurait pu exprimer sa volonté ferme d’agir en homme de convictions en démontrant, aux dépends de ses « adversaires », qu’il disposait de la nécessaire habileté tactique requise pour le job et qu’il était prêt à en user pour leur botter le derrière... Rien de tout cela n’a pu être perçu chez lui.
      Donc en termes de simple aptitude, il n’a pas convaincu...

      Le terrain de l’honnêteté est un autre morceau à propos duquel on est en droit de se poser des questions, notamment au regard de sa proximité avec celle qui a récemment eu des démêlés avec le Bianco dont j’ai oublié le nom.
      Par ailleurs, son rôle de ministre des finances de la Transition pose la question de sa « survie » dans cette « atmosphère » tout au long de la Transition, lorsque d’autres, de réputation irréprochable, démissionnent de son propre gouvernement, en cohérence avec leurs convictions lorsque leur mission ne leur convient plus...

      Ainsi Rayyol, en ce qui concerne Rajao, même avec la meilleure volonté du monde, les doutes vis à vis de sa personne sont à mon avis bien fondés...

    • 14 septembre à 16:21 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Durant ces 4 ans il essayait de survivre .Pas de parti pas d argent tous veulent sa peau difficile d avoir un programme a mon avis Mais il a survécu peut de personne n aurait pu dans ces circonstances et il semble commencer a s organiser vous savez seulement s orienter dans tout ce desordre mission presque impossible.
      Rien de gagne mais meilleure position maintenant dire qu il n a pas de plan serait une erreur
      Vous savez le peuple a une mémoire très courte Hery aussi le sait les derniers metres sont les plus important pour lui
      Tant qu a moi que le meilleur gagne Mais pour le moment y a t il une opposition si oui elle se cache très bien Et cette fois ci les vieilles méthodes ne serviront a rien .Oublier le passe Pas avec Hery aucune chance de destabiliser

    • 14 septembre à 16:36 | rayyol (#110) répond à rayyol

      En plusieurs occasions il m a surpris Il semble maitriser un peu plus les principaux dossiers et etre mieux entoures de compétence pour ceux ci Je crois Je dit bien je crois qu il peut réserver plusieurs surprises Pas des réalisations a tout casser non ceci est impossible vu le peu de moyen et l aurait ete pour n importe qui mais un calendrier avec des dates des financements acquis de quoi convaincre ou donner espoir un programme réaliste Le peu que je connaisse de l homme me porte a penser cela C est définitivement un bosseur il veut le meilleur pour Madagascar aucun doute C est un pacifique ,Il sait que la violence entraine la vengeance Il préfère oublier tout en resserrant la vis pour que sa ne se reproduise plus Sinon ce serait une chasse au sorcière qui replongerait le pays dans la m-rde rien a gagner avec la vengeance

    • 14 septembre à 16:45 | Isandra (#7070) répond à rayyol

      Rayyol,

      Si vous ne vous focalisez toute votre énergie que sur votre maintien au pouvoir et vous oubliez les restes, alors que les autres se focalisent sur la bonne politique alternative pour développer rapidement ce pays, c’est sur que vous êtes capable de surprendre n’importe qui,...

    • 14 septembre à 17:34 | spliff (#5871) répond à rayyol

      Ok.
      Dans l’hypothèse où vous auriez raison sur la nature du personnage et que toucher à la Constitution relèverait d’intentions ultimes nobles dans son esprit [procédé qui dans l’absolu n’en demeure pas moins très discutable] il me semble que dans la mesure où il disposerait aujourd’hui selon vous d’un « certain » élan qui commencerait donc à être visible du point de vue des réalisations, il me semble, le cas échéant, qu’il serait plus avisé de sa part de positionner son axe de campagne sur ce qu’il aurait donc concrétisé de tangible (donc de crédible aux yeux du grand nombre) - il a encore un an - plutôt que de se perdre sur le terrain de la manipulation constitutionnelle reconnue comme le classique péché suprême africain. Il n’aurait que tout à perdre dans cette voie... et tout à gagner dans une victoire éventuelle « à la régulière » sur laquelle il pourrait capitaliser, notamment sur le terrain législatif, au cours du nouveau mandat...

  • 14 septembre à 12:53 | ETHAN (#9769)

    Bonjour,
     ? La démocratie à Madagasikara restera-t-elle toujours un luxe ?
    (même si elle n’est nullement achevée non plus partout ailleurs)

    ... Je suis en accord avec Dafily plus haut et avant même ...
    Chaque élection à Madagasikara est devenue financièrement chère dans son organisation, car aussi manque de transparence pour.
    = > Systématiquement, le Pays fait appel à des financements extérieurs auprès de la CI. Mais tout cela pour quels résultats ?
    = > Ou alors sont-ils (les gens au pouvoir) des enfants immatures incapables de prendre leur responsabilité ?

    ## L’élection mettait à chaque fois aux prises des factions, parfois même à base ethnique et depuis longtemps embourbée dans des luttes de pouvoir parfois très violentes.
    ## A chaque fois, à Madagasikara le PRM en place fait presque tout pour s’accrocher au pouvoir.
    ## Aujourd’hui, l’actuel président veut se lancer dans l’aventure de la modification constitutionnelle en vue certainement de conserver le pouvoir, car personne ne comprend autrement, le pourquoi de sa décision en dernier lieu !

    A l’instar du Burundi ou du Congo, ce sont des présidents qui organisent l’élection, et la gagnent inéluctablement.
    Justement Au Burkina Faso, la tentative de Blaise Compaoré a connu une fin fatidique. Ces manœuvres provoquent des violences et débouchent inexorablement sur la contestation des résultats.
    = > J’ai alors cette impression que peut-être aussi Madagasikara n’est pas prêt ou n’est pas culturellement compatible au régime parlementaire à l’occidental ?

    ** De ce fait et si l’on en croit de par toutes ces situations successives, qu’étaient les élections présidentielles passées à Madagasikara, pourquoi alors ne pas tenter autre chose pour l’après 2018 (car trop cout pour l’année prochaine) ?
    à savoir :
    = Proposer un système nouveau, fondé sur une présidence tournante entre les Régions (ou provinces).
    = Dans ce cas l’élection présidentielle serait alors dans la région (ou province) chargée de désigner, parmi ses élus, celui qui accédera à la présidence.
    = Pour assoir un Facteur d’équilibre et de démocratie, on pourrait exiger de tout Candidat visant un siège régional, puis à la présidence, d’obtenir un quota de signatures dans les autres régions.
    ** Ce qui amènerait la région concernée à organiser entre autre, une campagne nationale pour crédibiliser sa candidature régionale.
    = > Le président élu se prévaudrait ainsi d’une double légitimité, régionale et nationale.
    = > Un tel système parlementaire tournant aurait l’avantage de régler (si problème est) non seulement une probable question ethnique, mais surtout pour pacifier et garantir une Alternance obligatoire.
    = = = > Je pense que cela pourrait résoudre également la notion de décentralisation effective qui n’existe pas encore à Madagasikara. Regarder combien dans chaque Budget est destiné aux régions !!

    • 14 septembre à 16:07 | Eloim (#8244) répond à ETHAN

      Quand est-ce que ce pléonasme devenu pathologique chez les dirigeants des pays en voie de développement comme Madagascar cesse d’envenimer l’atmosphère politique déjà saturée depuis l’avènement de l’actuel PRM ?
      A maintes reprises, des observateurs de la vie politique ont incessamment tiré la sonnette d’alarme alors que ceux qui sont au pouvoir font semblant d’avoir les sourdes oreilles sans s’en rendre compte ce que cela va engendrer dans le futur.
      Je me demande, comment est ce qu’on envisage ou imaginer dès à présent qu’il pourrait y avoir des troubles durant la période consacrée à ces élections de 2018 ? Est-ce bien un motif pour anticiper à des éventuelles émeutes qui pourraient resurgir à tout moment alors qu’assurer de faire régner la paix et veiller à la sérénité de la population est une sacrée prérogative du PRM ? La démission du PRM n’enlève en rien des responsabilités du PM et de son gouvernement.
      Donc, une leçon devenue méconnue par les dirigeants successifs du pays, s’agit-il de tailler à sa propre guise la loi fondamentale, pourrait être fatale pour l’avenir politique de tels dirigeants malintentionnés. Pourquoi ne pas penser à l’avenir, abandonnons cette idée farfelue, budgétivore et misons tout de suite à la préparation de ces élections de 2018 tout en respectant ce que disent les textes y afférents ?

    • 14 septembre à 17:45 | zean-ba (#10000) répond à ETHAN

      @ETHAN,

      Vous partez peut être d’un bon sentiment, ce que Isandra dirait, Ignorance de ceux d’Andafy … mais bon passons.

      Il y a quand même une naiveté, au minimum, dans ce que vous évoquez :
      Savez-vous qu’il y a 22 régions, donc de fait vous institutionnalisez le tribalisme en faisant cela ?
      De plus, le nombre d’habitants n’est pas équilibré dans ces régions, mais passons encore !
      De plus, ces soit-disants élus ne le sont pas virement, de surcroit, vous n’allez avoir que les candidats du régime …car ils sont majoritaires en province.

      Vous parlez de régime parlementaire, mais contrairement à ce que vous insinuez, les pays occidentaux ne sont pas tous des régimes de type parlementaire, vous généralisez le cas anglais …. Qui lui-même est causassent en soit : Comment peut-on accepter la chambre des lords aujourd’hui, Au XXI siècle, tout est dit de toute façon quand on accepte qu’une personne de sang royal est à la tête du dit pays.

      Dans votre système, Il faudrait aussi éviter les candidatures farfelues ou loufoques, C’est bcp plus difficile au niveau régional, surtout à Mada.

    • 14 septembre à 18:03 | ETHAN (#9769) répond à ETHAN

      Hi
      @Eloim : Merci pour toutes vos analyses et précisions auxquelles je ne peux qu’être en accord avec vous..
      En tout cas Eloim, partie comme elle est cette intention du PRM actuel, en matière de modification constitutionnelle, cela pourrait se passer MAL (j’espère me tromper).
      Le PRM doit absolument prendre en compte toutes les leçons du passé et prendre conscience de la gravité de la situation !

      @zen-ba : Merci également pour votre éclairage.
      En tout cas, ma proposition porte son nom. En aucun cas, elle ne définit aucunement à de l’affirmation de ma part. C’est plutôt des questions ouvertes à tout débat constructif (si vous voulez).
      Pour ce qui est du UK, c’est évident que Madagasikara étant francophone, n’as pas à être comparé à ce Pays. Cela va de soi

    • 14 septembre à 20:04 | zean-ba (#10000) répond à ETHAN

      @ethan,
      I understand your point of view, but too many things to change in Mada that we cannot change.
      Possible is not malagasy, impossible n ’est pas francais.

  • 14 septembre à 13:03 | tsimahafotsy (#6734)

    / les Etats-Unis ainsi que toute la communauté internationale espèrent le bon déroulement de ces élections. / sic.
    ... et le peuple malagasy rêve de vivre une passation démocratique et apaisée du pouvoir, cette coutume anachronique qui se pratique ailleurs, et qui est interdit à Madagascar depuis l’indépendance !
    Allions le pessimisme de l’intelligence vigilante et l’optimisme de la volonté populaire pour adopter les coutumes des primitifs qui ne pratiquent pas les coups d’état oranges et capsatiens .

    • 14 septembre à 14:24 | Isandra (#7070) répond à tsimahafotsy

      Tsimahafotsy,

      et le peuple malagasy rêve de vivre une passation démocratique et apaisée du pouvoir, cette coutume anachronique qui se pratique ailleurs, et qui est interdit à Madagascar depuis l’indépendance"

      Le problème de certains membres de la diaspora, ils ne sont plus au courant de ce qui se passe à Madgascar et ses réalités, pourtant, ils se permettent d’être donneurs de leçons,...

      1° Avant l’indépendance, Madagascar n’avait jamais connu aucune passation démocratique,...

      2° En 2013, nous avons suivi en direct, la passation démocratique entre Hery et Andry, pendant laquelle Andry a donné une grande clé symbolique à Hery que nous constatons maintenant trop grande pour lui,...Dont je suis le témoin oculaire, parce que j’y étais,...

    • 14 septembre à 15:10 | rainikoto (#5666) répond à tsimahafotsy

      Et Isandra rêve d’une passation démocratique entre Hery et le dieu d’Isandra. C’est vrai que le sefofoza a besoin de se refaire une image car pour l’histoire il restera un guignol manipulé par sarko et les chefs-cathos pour prendre le pouvoir par les armes. Hery n’est que la suite logique de toute cette mascarade. Isandra peut toujours rêvé... ; mandehana ouahh milaleka sy manasa ny lava-pitombenan’ny andriamanitrao. Ilay lakile ngôza be nandaniana volam-bahoaka @ sinema anareo....

    • 14 septembre à 20:10 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      Le dérangé du cerveau, adorateur servile d’un Dj fomenteur de coup d’état et naufrageur du pays, appelle passation démocratique la remise de cette grosse clé ridicule par un chef de la mafia à son ex-gestionnaire des finances.
      Dommage que le ridicule et la honte ne puissent ensevelir vivant ces gens ignobles qui n’ont comme conscience que leur poche !
      Ces rats de couleur orange ne voudront jamais comprendre qu’ils ont mis la vie de 22 millions d’êtres humains dans le chaos total !
      Ces rats oranges ont déjà assuré leurs arrières à Maurice, Dubaï et leurs comptes sont bien remplis au Panama.
      Merci à Lysnorine d’avoir ressorti les rapports de la C.I. sur les malheurs du peuple Malagasy causés par les fozas depuis 2009.
      Silence orange devant La Vérité !

    • 14 septembre à 20:27 | Isandra (#7070) répond à tsimahafotsy

      Tsimahafotsy,

      Chef de mafia ? Pourquoi la France a heberge t il un chef magia ?

      Pourriez vous nous balancer les preuves de l’existence des comptes de Andry à Maurice, Dubai, etc,...ou vous faites partie de ZD qui ne font circuler que des supputations, fake news sans preuves,...Parce que leur Dada a volé, Forcément Andry aussi a du le faire, vous pensez que tout le monde comme votre Dada,...

      Selon plusieurs rapports, ce qui a provoqué la Regression de l’économie de notre pays pendant la transition, c’etait la crise politique dont l’un des principaux responsables Ravalo à travers ses agissements, sans lesquels elle n’aurait jamais existé,...

  • 14 septembre à 15:07 | Jipo (#4988)

    Nier un coup d état pour en ériger l’ auteur au rang de démocrate, fallait oser , votre admiration pathologique n’ a d’ égale que : votre mauvaise foi, que l’ on ne pourra pas qualifier de charismatik ...
    Deux choses que vous occultez :
    la première c ’est que ; votre mentor n’ a pas vu que la serrure était trop petite pour la clef
    la deuxième est que : celui qui l’ a prise n’ a pas vu que ce n’ était pas la bonne ...

    • 14 septembre à 15:22 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      Jipo,

      Nier cet acte démocratique est une insulte contre la CI y comprise la France,...qui a financé cette élection,...et fait en sorte qu’elle remplisse les normes démocratiques possibles, chose faite avec les dirigeants démocrates de l’époque,...

    • 14 septembre à 16:17 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Isandra ,vous dites : La France a financé cette élection . Selon vous qui financera la prochaine ?
      Comme à l’ordinaire le gouvernement cherchera partout l’argent pour organiser des élections .Nous sommes réduits à une telle pauvreté que nous n’avons pas cet’ argent .Les élections sont devenus un luxe que les étrangers nous payent .
      Et celui qui paye prend un droit de regard ,un droit de visite

    • 14 septembre à 16:21 | Isandra (#7070) répond à Jipo

      Vatomena,

      « Et celui qui paye prend un droit de regard ,un droit de visite »

      Plus loin que cela, un droit même d’imposer leur choix,...

  • 14 septembre à 15:10 | rainikoto (#5666)

    Et Isandra rêve d’une passation démocratique entre Hery et le dieu d’Isandra. C’est vrai que le sefofoza a besoin de se refaire une image car pour l’histoire il restera un guignol manipulé par sarko et les chefs-cathos pour prendre le pouvoir par les armes. Hery n’est que la suite logique de toute cette mascarade. Isandra peut toujours rêvé... ; mandehana ouahh milaleka sy manasa ny lava-pitombenan’ny andriamanitrao. Ilay lakile ngôza be nandaniana volam-bahoaka @ sinema anareo....

    • 14 septembre à 15:47 | ratiarivelo (#131) répond à rainikoto

      Salama e ! RAIKOTO O...?? na inona resaka lazainao sy volangnao any Rtoa-Be-Isandra dia tsy te-halala ny MARINA, na dia ry ZAREO aza no nametraka an’ iRAJAO eo !! diso fanantenana ny anao VAVY ka mivaralila isan’andro vaky !!Samy tsara

    • 14 septembre à 18:27 | lysnorine (#9752) répond à rainikoto

      @ rainikoto

      « pour l’histoire il restera un guignol manipulé par sarko et les chefs-cathos pour prendre le pouvoir par les armes [...] »

      Efa NAZAVA ary voarakitry ny TANTARA hatrany am-piandohany izany maha-saribakolin’i Frantsa azy izany araka ny ampahatsiahivin’izao lahatsoratra izao :

      1° « Madagascar : Andry Rajoelina est RÉFUGIÉ à l’AMBASSADE DE FRANCE »
      — 10 mars 2009
      http://www.liberation.fr/planete/2009/03/10/madagascar-andry-rajoelina-est-refugie-a-l-ambassade-de-france_543992

      « Andry Rajoelina l’opposant malgache, avait DISPARU de la circulation depuis jeudi dernier. On a retrouvé sa trace aujourd’hui...chez l’AMBASSADEUR DE FRANCE à Antananarivo.

      « Des centaines de manifestants pro-Ravalomanana se sont réunis devant le bâtiment français aux cris de « ONU/ France livrez nous TGV ».[...]

      « Le maire déchu de la capitale s’était ENFUI jeudi soir alors qu’une tentative d’arrestation avait lieu dans sa résidence à Antananarivo. Le représentant de l’ONU dans la médiation malgache, Tiébile Dramé, avait annoncé hier que l’opposant, en conflit ouvert avec le président Marc Ravalomanana, était « placé sous la protection » des Nations unies dans une résidence diplomatique, sans préciser laquelle.

      « Le mystère est désormais levé : CE SONT LES FRANÇAIS QUI PROTÈGENT ANDRY RAJOELINA[...]

      2° Didier Ratsiraka : « La FRANCE M’A DEMANDÉ d’aider Rajoelina à ÉVINCER RAVALOMANANA » de Madagascar
      http://www.jeuneafrique.com/168516/politique/didier-ratsiraka-la-france-m-a-demand-d-aider-rajoelina-vincer-ravalomanana-de-madagascar/

  • 14 septembre à 15:49 | ratiarivelo (#131)

    Azafady "RAINIKOTO ...miala tsiny minam-bary aza hono misy latsaka .. Samy tsara

    • 14 septembre à 16:40 | rainikoto (#5666) répond à ratiarivelo

      Tsisy tsiny e.. Ary tsy hita intsony Inandra an... (Isandra manko azafady)

  • 14 septembre à 16:47 | Turping (#1235)

    L’insécurité sévit au sens large du terme, accompagnée de la recrudescence sanitaire avec la réapparition des fléaux épidémiques (la peste) bientôt le choléra,.... Tous ces symptômes ne sont plus un leurre mais la réalité de ce que les malgaches vivent au quotidien hélas, c’est le reflet de la carence politique en général,... La pauvreté matérielle et intellectuelle !
    - On parle toujours des aides, des détournements des fonds publics, les blanchiments d’argent sales comme un feed back, apoptoses cellulaires sans avancement,....
    - Soit disant, comme si la souveraineté, la démocratie n’est pas à la portée de ceux qui dirigent sous caution de la communauté internationale. C’est pathétique !
    - Déjà, si la Ci, la politique de la francafrique, les multinationales, les lobbying financiers, le Fmi ne sont pas derrières tout cela, il y avait déjà une avancée tangible et palpable sans oublier de condamner les politicards et dirigeants p.ourris irresponsables.
    Conclusion :Que demande le peuple ?c’est d’avoir de moyens substantiels pour subvenir à leurs besoins non ?! Dans un climat de sécurité, d’avancement, le développement,.....
    Les positions idolâtriques au détriment des intérêts collectifs ont encore de beau jour !

    • 14 septembre à 17:01 | ETHAN (#9769) répond à Turping

      Hi Turping,

      Yes , ... in termes of your IMF’s argument ... I understood.
      Have a great day

    • 14 septembre à 17:03 | rayyol (#110) répond à Turping

      On peut toujours rêver et penser que d un coup de baguette magique il aurait pu régler tout les problèmes
      Mais ceci n existe pas sauf dans votre imagination
      Madagascar n est pas un seul homme mais un pays et pourri en plus comment nettoyer vous tout cela
      En appelant les Chinois les Français les Marocains les Indiens a l aide Qui aurait pu faire mieux et de quelle façon Quand on connaît toute la m-rde qui les entourait .Justice corrompu politicien corrompu etc tout cela était deja et il fallait faire avec Just se faire une place pour respirer est déjà tout un exploit et il a reussi

    • 14 septembre à 17:30 | Turping (#1235) répond à Turping

      Rayol,
      - Logiquement pour faire des élections transparentes et simples, on n’a pas besoin d’amener une gamelle sous prétexte d’être béni par la communauté internationale.... et le monde financier. J’opte la position japonaise qui fermait même ses frontières aux XIX ème siècle. Bien sûr vous allez me répondre que nous ne sommes pas des japonais sans culture.
      - Vous parlez de la corruption. Justement, c’est ce problème qui est le nerf névralgique du non avancement car le PRM est mou,... Sans pouvoir mener de vrai combat sur ce problème.
      De l’imagination l’ami non ? Je suis pragmatique en constatant la réalité,... Même dans les grandes villes à Tanà au centre ville, les routes ne sont pas entretenues. Si l’ARM obtient une dotation pour améliorer l’état des routes, plus que la moitié du budget disparaît, détourné (initialement si la commune prévoit une épaisseur de 15cm de bitume, au final il ne reste plus que 5 balayée par un coup de pluie,...). C’est le quotidien des malgaches !
      Pour parlez d’un coup de baguette magique !
      Ah, il faut parler plutôt de vraies réformes qui n’existent actuellement surtout sur le côté de la décentralisation financière pour que chaque région, province puisse agir indépendamment en luttant contre la corruption. Voilà, une mesure radicale.
      - On n’a pas besoin d’autant de financement étranger pour faire des élections frauduleuses, non ?

    • 14 septembre à 17:35 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire :Vous parlez, mais non pour parlez !

    • 14 septembre à 19:34 | hafatse (#9818) répond à Turping

      @turping ,

      Le FMI derrière la revolution oranze !
      Qu’est ce qu’on dit pas comme khonnerie, le FMI essaie justement d’aider, de tendre la main tellement , c’est la merdre !
      Savez vous que c’est sur injonction des grands (pays Occid) de ce monde que le FMI a effacé la dette des pays les plys pauvres dont Mada .

      Ne mettez pas dans le même sac : la france à fric et les autres.

      Que proposez-vous ? Pourquoi on toque au FMI ? parce qu’il y pas de sous ! et pourquoi y pas, parce que dans les années 70 certains ont tout dépensé...
      A l’époque il yvaitqu’eux car les russes n’avaient deja plus rien à donner aux pays satellites , alors les pays africains.

      Heureusement, nous avons les petrodolaka, les noiches, les turcs aujourd’hui ,hein ?

      J’ai lu ici de ETHAN que le FMI n’est pas démocratique, et alors, parce qu’une entreprise capiltaliste est démocratique par essence ?
      Même l’ONU ne l’est pas , avec la voix des 5 , le droit de veto etc ...

      Bien sûr, je suis d’accord que les principes qu’ils préconisent ne seront jamais propos"es dans les pays Occidentaux :déreglementation à outrance , privatisation de tout : education ,eau ,santé, demantelement total du service public, tout ca avec des résultats équivoques.

    • 14 septembre à 19:40 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à Turping

      +1000 @hafatse

      Marigna izany e !

      Tsy misy vola intsy izao baba a !
      Na ny fokisonera azy mbola vola nidramina koa k’ty !

    • 14 septembre à 21:43 | Turping (#1235) répond à Turping

      Hafatse,
      Faites un peu plus d’études approfondies l’ami concernant le Fmi. Une institution créée après la 2ème guerre mondiale pour sauver L’Europe. .
      - D’abord sans créer de richesses, le « vola » ne servirait qu’à goinfrer les réseaux mafieux, on a tout vu pour appauvrir encore les populations..
      - Sûrement l’argent et l’investissement on en a besoin à bon escient. Tel n’est pas le cas avec tous gaspillages pour s’endettter sur le long terme. Madagascar avec les dirigeants véreux ne sont pas encore prêts à relever les avec le système capitaliste imposé.
      L’effacement de dettes, bof... avec les manoeuvres qui sont derrières, une banque, les bailleurs, Fmi ne vous prête s’ils ne sont pas sûr de gagner la bataille. Heureusement, qu’il reste encore des matières premières, des exportations au moindre coût pour assumer tout cela,...
      Contre exemple :si l’emprunt était un remède miraculeux pour le développement on l’aurait su depuis longtemps. En Amérique du Sud, beaucoup de pays s’en passaient du Fmi,...

    • 14 septembre à 21:51 | Turping (#1235) répond à Turping

      À relever les défis...

    • 14 septembre à 22:18 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lafu_ny _su _krill
      Ka ny vola baba tsy omena fotsiny.
      Est-il normal que les fonctionnaires malgaches n’attendent que les fonds d’investissement étrangers, les aides pour exister ?
      - Derrière, cette histoire il y a les fonctionnaires fantômes au nombre de 50 000 générant à l’état malgache un coût mensuel de 20 milliards d’ariary. Avec de telle on se demande pourquoi le pays pourrait il avancer réellement.
      - Les américains ne sont pas dupes, depuis la création du système étalon or /dollars, il y a le système des planches à billets pour doper leur économie et duper tout le monde,..

    • 15 septembre à 14:19 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à Turping

      @turping

      >>>Est-il normal que les fonctionnaires malgaches n’attendent que les fonds d’investissement étrangers, les aides pour exister ?

      C’est du grand n’importe quoi ! Mais à ton avis , ils doivent se prostituer comme à Cuba ?
      Aiza koa no misy an’izany eto antany , tsy maintsy ny Firenena no manome karama azy, araka ny maha foksionera azy. Tena manoratsora poana le aka ity , kle !
      SAdy @ izay , tena mi se demerda daholo koa ny olona e, tsy ampy karama tsinona, na koa misy fahatarany 3 volana.

      >> Derrière, cette histoire il y a les fonctionnaires fantômes au nombre de 50 000 générant à l’état malgache un coût mensuel de 20 milliards d’ariary. Avec de telle on se demande pourquoi le pays pourrait il avancer réellement.

      Re-du grand n’importe quoi ...
      Tu colporte des on-dit, c’est plutôt 4000, 50000 c’est au Nigeria .
      Et même des chiffres sont ne justifient en rien le manue chroniue d’argent, au niveau d’u pays 20 milliards c’est peanuts !

      C’est pas ca qui plombe le budget.

    • 15 septembre à 17:39 | hafatse (#9818) répond à Turping

      @Turping,

      He !
      Tu lis ou quel organe qui lit chez toi ?
      J’ai écris : « Bien sûr, je suis d’accord que les principes qu’ils préconisent ne seront jamais propos"es dans les pays Occidentaux :déreglementation à outrance , privatisation de tout : education ,eau ,santé, demantelement total du service public, tout ca avec des résultats équivoques. »
      Ici on parle de prédations, de ultralibéralisme !
      La ou tu piges que dalles c’est que le FMI :
      - n’intervient qu’e pompier « pyromane », lorsque c’est trop tard. C’est des pays à qui les pays riches ne font plus confiance.

      Bien sûr, que l’effacement est sous condition ! encore heureux.
      - Bien sûr que les pays du Sud ont leur responsabilité, car en face c’est des dictateurs, notamment pour l’ Am Sud de l’époque.

      Je n’ai jamais dit que c’est miraculeux ! attention au jugement hâtif !!!
      Que préconisez-vous à la place ? rien, nada ,no thing !!

      C’est facile de dire c’est la faute des autres !

      Pour terminer sur une image, ce n’est pas le dentiste qui est à l’origine des caries, mais les bonbons !

  • 14 septembre à 16:48 | rayyol (#110)

    Réinventer la roue n est pas la solution .
    Si j etait Hery mon programme serait deja prêt juste peaufiner et distribuer beaucoup de gâteries des gestes qui payent les politiciens connaissent bien croyez moi Et ne croyez pas que Hery et ses ministres sont tous des idiots
    Il donne a l opposition de quoi se mettre sous la dent sa les excite tels que l histoire du vide présidentiel referendum etc
    Pendant qu ils s excitent lui poursuit son petit bonhomme de chemin Qui croit a cela avez vous entendu Hery en parler

    • 14 septembre à 19:24 | hafatse (#9818) répond à rayyol

      @rayyol,

      bah, justement l’ami, justement, il faut êt’ qu’on pour rentrer dans ce gvmt !

      Au vu de ces classements méritoires de la BM ,IFM et je ne sais quel organisme patronal suisse , les résultats sont là, jamais il n’y a eu autant d’in-ckon-pétants au pouvoir !
      Celui de 2009 était grave , mais celui -ci est pas mal non plus !
      Jamais la pauvreté n’a été aussi importante, 92% de la population !

    • 15 septembre à 18:33 | atavisme premium (#9437) répond à rayyol

      92 % de pauvres est égal au 92 %de nuls, de bons à rien qui composent la caste dirigeante !
      Pourtant soit disant qu’ils sont éduqués ,diplômés !
      C’est bien la preuve que éducation ne rime pas avec intelligence !

  • 14 septembre à 18:04 | diego (#531)

    Bonjour,

    Pour retrouver la stabilité politique et sortir de la pauvreté, les résponsables politiques et les dirigeants et les élus devraient savoir tout de même qu’il faut qu’un pays ait, ( il faut le répéter, répéter répéter encore et encore) :

    - un État, des Institutions solides, et des processus électoraux fiables et un système politique visible et stable dans le temps.

    L’absence des processus électoraux va mécaniquement affaiblir l’État, les Institutions et à terme, questionne la légitimité des élus.

    L’obstacle serait donc que les politiciens et les élus dont la majorité ne connaît visiblement pas le droit, et plus que la majorité n’est pas prêt à respecter les lois et la Constitution.

    Madagascar a des atouts en mains pour sortir de la crise et se développer. Le jeunes diplômés du pays et la jeunesse Malgaches doivent en être conscients pour ne pas tomber dans une logique morbide de dénigrer leur pays......il faut comprendre assez rapidement, on a encore le temps, que Madagascar a des atouts politiques solides.

    Le problème est que l’affaiblissement et la pauvreté de l’État et des Institutions ne permet pas à instaurer la séparation des pouvoirs qui permettrait mécaniquement de renforcer les lois et observer les élus et le régime au pouvoir.

    Madagascar a un système politique bien visible, tout est là pour faire avancer le pays. Personne ne conteste ce système et il est visible, constitutionnellement incontestables :

    - les trois pouvoirs, l’Executif, Parlementaire et Judiciaire ;

    - le quinquennat, le multipartisme et l’élection présidentielle à deux tour qui sont des acquis politiques, et je dirais des acquis sociétaux aussi, qu’aucun politicien et leader politique Malgache n’ose contester.

    Il y a plusieurs pays dans le monde qui n’ont pas un système politique aussi visible et qui est certainement très fiable comme celui que Madagascar a entre les mains. Mais le pays n’a tout simplement des femmes et des hommes politiques résponsables, fiables, jeunes et solides pour le faire observer et respecter.

    Le pays serait donc tout à fait prêt à avoir une stabilité politique. Ce système qu’on croit fragile aujourd’hui a fait connaître au pays qu’une crise poste électorale peut être évitée :

    - Zafy et Ratsiraka se sont succédés au pouvoir à travers les élections, ce n’était pas imaginaire, le pays l’a vécu !!!!!

    Quand un pays n’a pas des processus électoraux, une crise post électorale verrait le jour et l’illégitimité des élus va continuer à isoler le pays et appauvrir son économie, mécaniquement l’État et les Institutions :

    - tant que les dirigeants et les élus refusent cette logique, le pays ne sortira pas de la crise.

    Pour sortir une crise Institutionnelle, il faut commencer à respecter la Constitution et les lois !

  • 14 septembre à 18:08 | akam (#7944)

    - Beaucoup s’interrogent deja sur la deuxieme mandature de HRM, « pour faire quoi ? », alors qu’il n’a meme pas encore achevee la premiere !
    - Beaucoup s’interrogent meme s’il ne va pas changer la constitution. C’est ce que je lui souhaite. Et s’il s’amuse a cibler le plebiscit ou a torpiller sa mandature, je percois que le bonhomme est devenu ambivalent. Si les US considerent les elections de 2018 comme un tournant dans la vie politique de l’ile, la strategie optee par un despote est de s’accrocher au pouvoir, meme pourri par lui-meme.
    - Est-il reellement conscient que lui qui occupe une avancee de facade dans cette course va encore solliciter une lampe frontale afin de tracer sa route ? Une telle interrogation n’evoque-t-elle pas un doute quand, a un an de quitter iavolou, il change de gouvernement et joue precocement le pere Noel dans les casernes ! Ce lieu fera-t-il apparaître le « jupiter » insulaire ?

  • 14 septembre à 21:41 | Mihaino (#1437)

    Il est évident que le titre de cet article a retenu notre attention et que les commentaires ci-dessus contiennent des propositions , des avis divergents et des rêves .
    Souvenez-vous que la 1ère visite de Hery au Palais de l’Elysée dès son élection nous a montré combien il a été docile et attentif aux conseils de François Hollande . Ce dernier a décidé de ne pas briguer un second mandat et j’ai aussi le droit de rêver qu’imitant l’ex Président français, Hery ne briguera plus un second mandat malgré les agissements et les pressions de ses amis du parti HVM . Ce parti a d’ailleurs annoncé qu’il sortira vainqueur en 2018 ??!! I have just a dream !
    Wait and see.....

  • 15 septembre à 03:37 | valoha (#7124)

    Tena variana@-dRavalo sy i Andry ny sasany izany ! Ary lavitry ny afo mihintsy ny kitay. Ny fijery tsy miangatra dia toa lasa mitodika tsikelikely any @ ny BRICS(Bresil / Russia / China / India / South-Africa) ny fitondrana ankehitriny ! Bravo ! Leo voan’anana ka manalavitra tsikelikely ny FMI / Banque Mondiale / C.E.E /...Lasa mikarataka any U.K. fa tsy Fratsa renimalala intsony,...Harahaba ! Miendy koa ny hvm mba hanatsarany malaky ny fitantanana, ka vaky mikarataka etsy sy eroa mba hifikirana eo @ ny fitondrana indray, angaha !(mikaraka mitondra famokarana malaky mba hanaovana fotodrafitrasa samy hafa mba ho tsara maso @ 2018 !). Raha zao fihetsiky ny hvm izao no nataony vao tonga teo @ fitondrana izy ireo, dia ok ! Mety nety amintsika ihany ! Izao toa mitady hanintsy ny Lalampanorenana indray mba hifikirana lava kokoa eo @ fitondrana(modely Erdogana - Torkia), ary ho lasa mpanao didiko -fehy- lehibe avy eo ! Ny Gasykely moa anao inona fa hifidy tsy fidiny(bado maro an’isa), ary handany ny Lalampanorenana vao, noho izy io ho tsara rindra sy mety @ ny hery vao ! Ary na ny mpikambana ao @ ny komity ho an’ny Fampihavanana aza dia ny filoha hery no nifidy azy ireo avy @ lafivalon’ny nosy, fa tsy ny vahoaka avy @ ny niaviany avy @ ny Faritra isany. Ary nianiana fahatany avy izy ireo noho ny fo dangitra ! Dia mazava ho azy fa ho lany ho azy ity filoha ankehitriny @ ny fifidianana filoha manaraka. Manana ny fahefana marina izy ka manapatra izany dia ny mbola eo. Fa misy kosa fitenenan’Ny Teo Aloha manao hoe - ’Samy hijinja izay nafafy avy avy eo’ ! Izao dia miazakazaka hatramin’ny masoivoho Amerikana avy mba hanampy etsy sy eroa, mba hitodihana indray any U.S.A @ ny fitondrana izay ho avy eo angaha. Samy manana ny marary azy izy ity ny farany. Ary ny mampalahelo dia toa ataon’ny hafa toa ny otam-pary izany foana i Gasikara e ! Aiza ny avara-py sy ny olo-kendry eto @ ny tanana e !?

  • 15 septembre à 11:38 | Ibalitakely (#9342)

    Non, tout le monde en est conscient mais seulement cela dépend de quel côté de la rive on est [ou dans la rivière même en train de nager ou d’apprendre à nager], & puisque chacun a son propre angle d’observat°.

  • 16 septembre à 08:27 | lysnorine (#9752)

    @ rakoto-neutre 14 septembre à 13:07 | répond à LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR

    « Beaucoup de nos députés ne savent pas bien lire et écrire le français [...] notre constitution a été rédigée en français. Et pour une retouche de cette constitution, bon nombre de gens ne connaissent même pas un seul article de celle-ci. On vote = OUI ou NON=, sans rien savoir la suite. Pauvre de nous, enfermés dans l’ignorance. »

    Voalazan-drakoto-neutre tsara ny kilema be voalohany indrindra raiki-tampisaka amin’ny ny lalàm-panorenana teto amintsika dia ny fanoratana sy ny famolavolana azy MIALOHA amin’ny teny aman-tsaina frantsay, dia avy eo vao adika amin’ny teny malagasy, tsy mazava sy tsy fantatry ny sarambabem-bahoaka loatra izay heviny. Noho izany dia famitam-bahoaka be vava ny fiantsoana ny vahoaka mpifidy hankasitraka na hitsipaka mivantana lalàna fehizoron’ny Fanjakany, mirakitra andininy alikisa - 167 ny ao amin’ny ankehitriny - ary nampialohaina kabary lava be izay ...ambony vavahady ihany angamba no andraisan’ny valalabemandry azy ka tsy dia misy ilany azy loatra [“Savaranonando” na “Préambule” ; “Ny amin’ny feni-kevitra fototra” na “ Des principes fondamentaux” ; “Ny amin’ny fahalalahana sy ny amin’ny zo aman’andraikitry ny olom -pirenena” na “Des libertés, des droits et des devoirs des citoyens”]. Tsarovana fa ...72 no isan’ny andininy tamin’ny lalàm-panorenana ny Repoblika Malagasy tamin’ny 29 Aprily 1959 izay tamin’ny teny frantsay ary tsy nandalo referendum. Tsy midika velively akory izany rehetra izany fa tsy tokony tsy handray anjara mivantana amin’ny fanamboarana na fanitsiana ny Lalàm-panorenana ny Fanjakany ny vahoaka na amin’ny fomba fanatanterahana izany araka ny hovelabelarinay.

    Maro ny kileman’ny lalàm-panorenana ankehitriny izay naroson’ny mpanongam-panjakana tamin’ny 17 martsa 2009 ho lanian’ny vahoaka tamin’ny referendum tamin’ny 17 nôvambra 2010. Koa sitraka sy telina ny tokony hanavaozana azy tanteraka na dia efa somary diso aoriana loatra aza amin’izao fotoana izao.

    Nitentina 2,657,962 ny isan’ny mpifidy nankasitraka azy, izany hoe 37 %-n’ ny voasoratra ho mpifidy (7,151,223) na sahabo ho 34 isan-jaton’ny ny isan’ny mponina tamin’io taona io (20,846,615). Tsy diso izany no milaza fa TSY NANKASITRAKA ilay teti-dalàm-panorenana na ny fanaovana referendum ny vahoaka malagasy BE AN’ISA.

    Manodidina ny tetika sy ny fomba hanovana na hanitsiana io lalàm-panorenana io, ka mba tena handraisan’ny vahoaka anjara amin’izany, dia REFERENDUM mangataka ALOHA ny FANKASITRAHANY ny HANAMBOARANA azy no tokony hatao voalohany indrindra. Dia hambara aminy tsara MIALOHA ny fitsipi-pitondrana ny fanavaozana tetehina, ka hotanisaina aminy MIALOHA izany ny VOTOATIN’ny zavatra kasaina hovàna sy hazavaina aminy amin’ny teny tsotra sy fohifoy ny antony. Raha tsy sitrany moa dia mifarana hatreo ny tantara ! Fa raha sitrany kosa dia miroso AVY HATRANY amin’ny dingana manaraka, dia ny FIFIDIANANA ANTENIMIERAM-PIRENENA VAOVAO handavorary sy handany era ireo fanavaozana ireo, ary dia tsy misy ilàna referendum intsony aorian’izany.

    Mazava ho azy, fa hizara roa amin’ny ankapobeny ny mpirotsaka hofidina depiote, dia ny MPOMBA ny fanavaozana ka nanao na nampanao « Eny » tamin’ny referendum, etsy an-daniny, ary ny MPITSIPAKA azy, ka nanao na nampanao « Tsia » etsy an-kilany. Koa tsy azo atao ambanin-javatra mihitsy eto ny fanovana ny FOMBA HIFIDIANANA ireo depiote ireo mba hahafongana ny mpanao sotrobe lava tango mbetika manohana ny governemanta mbetika manohitra azy arakaraka ny hoe tambim-bola aman-karena omena azy, hono, hany ka tsy afa-manao ny asany ara-dalàna intsony ny governemanta fa lany andro manambitamby azy ireo, mitady « marimaritra iraisana » poaka aty. Ny fomba-fifidianana solombavam-bahoaka hisorohana izany mialoha dia ny fampifaninana LISITRA mirakitra anarana kandidà maromaro, tsy azo ovaovana, isaky ny « FARITRA 22 » izay atao « fari-pidianana » ny solombavam-bahoaka izany, ka TOKANA ihany ny FIHODINANA , dia izay LISITRA nahazo latsa-bato be indrindra no avy hatrany dia lany, na firy na firy no mpifidy nandray anjara tamin’ny fifidianana. Izany hoe miara-lany daholo ny ao anaty lisitra. « Scrutin de liste majoritaire simple à un tour, sans panachage ni vote préférentiel » no fiantson’i Frantsa izany fomba fifidianana izany. Tsarovana fa nampiharina foana teto Madagasikara io « scrutin de liste majoritaire » io hifidianana ny depiote nandritra ny fitondran’Itpk Tsiranana afa-tsy teto Antananarivo Renivohitra. Arakaraka ny isan’ny mponina ao amin’ny « faritra iray » izany no isan’ny depiote anaty lisitra hofidiny. Ohatra raha heverina fa, ara-keviny, dia tokony hanana depiote iray ny mponina miisa 100,000 dia tahatahaka izao no mety ho isan’ny depiote anjaran’ny « faritra » vitsy mponina indrindra :
    Melaky : 3 (248, 600)
    Ihorombe : 3 (268, 000)
    Betsiboka : 3 (335,000)
    Bongolava : 4 (462,600)
    Menabe : 5 (553,600)

    Ny amin’ny « faritra » tsy dia vitsy mponina loatra, ohatra :
    Diana : 6 (688,200)
    Boeny : 7 (769,500 )

    Ny amin’ny « faritra » azo atao hoe « be » mponina, ohatra :
    Sava : 11 (1,140,800)
    Sofia : 13 (1,332,700)
    Atsimo Andrefana : 14 (1,442,800)
    Atsinanana : 15 (1,582,400)
    Haute Matsiatra : 16 (1,599,200)

    Ary ny any amin’ny « faritra » be mponina indrindra :
    Vakinankaratra : 23 (2,252,100)
    Analamanga : 40 (3,982,700)

    (Hotohizana)

    • 16 septembre à 09:15 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ rakoto-neutre 14 septembre à 13:07 [...] notre constitution a été rédigée en français [...] bon nombre de gens ne connaissent même pas un seul article de celle-ci . On vote = OUI ou NON=, SANS RIEN SAVOIR la suite. Pauvre de nous, enfermés dans l’ignorance. »
      (Tohiny)

      Avy hatrany dia HIAVAKA izany izay ANTOKO LANIN’NY VAHOAKA eran’ny Nosy ho MPANOHITRA amin’io fomba fifidianana io, koa tsy misy ilàna azy ny kabary mikasika ny hoe « zo hijoro ho mpanohitra » sy ny « sata » mifehy azy ka hanefena lalàna manokana indray (andininy faha-14). Mifanindran-dalana amin’izany koa ny tsy maha-misy antony ny andininy faha-72 mandrara ka manongana izay depiote miala amin’ny vondrona pôlitika « nahavoafidy azy » na ny marimarina kokoa angamba eto dia ny hoe : vondrona pôlitika « NANDROTSAKA AZY HOFIDIN’NY VAHOAKA ». Aoka tsy hohadinoina fa izay lany depiote rehetra dia lanim-bahoaka fa tsy lanin’ny antoko tsy akory ka lasa « gadra lavan’ny antoko » mandrakizay eo amin’ny fanatontosany ny adidy aman’andraikiny amin’ny maha- DEPIOTEN’ ny VAHOAKA MALAGASY IRAY MANONTOLO AZY, fa tsy hoe depioten’ny antoko nandrotsaka azy hofidina na depioten’ny fari-pifidianana nifidy azy fotsiny. FANOSIHOSENA AOKA IZANY NY FIANDRIANAN’NY VAHOAKA MALAGASY nametraka ny fitokiany amin’ny depiote nofidiny eo amin’ny fitsimbinany ny tombon-tsoam-pirenena io andininy faha-72 io. Koa ny feon’ny fieritreretan’ilay depiote irery ihany eo amin’ny fanajany izany fitokian’ny vahoaka azy izany, no tokony hibaiko azy amin’ny fisintahany amin’ny vondrona nisy azy raha hitany fa mifanohitra amin’ny fikatsahana ny tombom-tsoan’ny firenena sy ny vahoaka ny pôlitika arahan’ny namany.

      Fa ny zavatra iray lehibe mikasika ny fomba fifidianana, ka heverinay fa mihatra amin’ny ain’ny firenena mihitsy, dia ny fampiharina fihodinana TOKANA amin’ny fifidianana REHETRA ka amin’izay, izay nahazo latsa-bato be indrindra no avy hatrany dia voafidy. Efa naverimberinay matetika fa raha fihodinana TOKANA no nihatra tamin’ny fifidianana prezidà tamin’ny 2001 dia tsy ho nisy ireny korontana nahatsiravina tamin’ny 2002 ireny. Izay mpanao pôlitika miendrika ho « homme d’état » angamba mahatsapa izany avy hatrany. Tsy asian-teny ny fitsitsiana volam-bahoaka. Noho izany, mahasoa dia mahasoa ary hanadio ny sehatra fanaovana pôlitika ny fanovana arak’izany ny andininy faha-47.3 manao hoe : « Voafidy ho Filohan’ny Repoblika avy hatrany izay mahazo ny antsa(sa)manilan’ny vato manankery amin’ny fihodinana voalohany. Raha tsy tratra izany, dia asiana fihodinana faharoa ka izay mahazo ny ampahany be indrindra amin’ny vato manan-kery no lany ho Filohan’ny Repoblika amin’ireo mpilatsa-kofidina roa nahazo vato be indrindra tamin’ny fihodinana voalohany ».

      Ka ovana hoe :

      « Tokana ihany ny fihodinana amin’ny fifidianana izay ho Filohan’ny Repoblika. Voafidy ho Filohan’ny Repoblika avy hatrany izay mahazo latsa-bato be indrindra na firy na firy no nandray anjara tamin’ny fifidianana »

      Manarak’izany, maro dia maro no zavatra efa nokianin’ny mpanao pôlitika maro dia maro ihany koa ny amin’ity Lalàm-panoranana manan-kery ankehitriny ity ka heverinay fa tokony hotanisain’ny mpitondra fanjakana amin’ny vahoaka rehefa miantso azy handray anjara amin’ilay « REFERENDUM » noresahinay tetsy aloha izy, izay, antitranterinay foana fa tokony ho DINGANA VOALOHANY amin’ity fanavaozana ny Lalàm-panorenana kasaina hatao ankehitriny ity. Na zovy na zovy manopy maso kely amin’ilay lalàm-panorenana ankehitriny, dia tsy tambo isaina ny andininy tokony horavana ankoatry ny fanafoanana ilay andininy faha-46.2. mitaky ny fialan’ny Filohan’ny Repoblika amperinasa amin’ny toerany enim-polo andro aloha ny fifidianana raha tany ka milatsaka hofidina izy. Araka ny efa voamariky ny mpandinika maro dia ISIKA IRERY angamba eran’izao tontolo izao no nametraka izany fepetra izany, izay manala-baraka ny Filoha amperin’asa lanim-bahoaka noho ny fanendrikendrehana azy MIALOHAN’ny fifidianana hoy jiolahy hanararaotra ny fahefany sy hangala-bato. Tsy misy afa-kiantoka fa tsy hanao toy izany koa izay misolo azy vonjy maika satria mety efa voavidy mialoha hampiasa ny fahefam-panjakana hanohanana kandidà hafa tian’ny sasany - fanjakana vahiny na orinasa vahiny mitady tany malemy hanorenan-pangady - ho prezidà !

      Ambonin’izany,tokony hofenoina mazava tsara koa ny andalana 1 amin’io andininy faha-46 io ihany hoe :
      « Izay olona rehetra milatsaka hofidina ho Filohan’ny Repoblika dia tsy maintsy mizaka ny zom-pirenena Malagasy ».

      « Ary na zovy na zovy mikasa hilatsaka hofidina ho Filohan’ny Repoblika dia tsy maintsy manao fanambarana manantitrantitra fa : Tsy anisan’ny olom-pirenena-ana firenen-kafa izy, ka raha sendra nizaka zo-na firenen-kafa izy dia mampiseho ny porofo ara-panjakana manamarina fa efa nariany tokoa izany zony izany. »
      Toe-javatra efa nitranga tany amin’ny firenena Eôrôpeanina sasany ny toy izany.

      (hofaranana)

    • 16 septembre à 09:33 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ rakoto-neutre 14 septembre à 13:07 [...] notre constitution a été rédigée en français [...] bon nombre de gens ne connaissent même pas un seul article de celle-ci . On vote = OUI ou NON=, SANS RIEN SAVOIR la suite. Pauvre de nous, enfermés dans l’ignorance. »

      (Tohiny sady farany)

      - Mila ravàna koa Ilay andininy faha-168 sady farany amin’ilay Lalàm-panorenana, nanangana « Filankevitry ny Fampihavanana Malagasy », « mahakasika [izany] fampihavanam-pirenena » izany, izay tsy misy fotony velively, satria tsy mbola nisy VAHOAKA malagasy nifamono izany teto : fa fanoherany indrindra sy fandreseny ireo ANTOKO sy MPANAO PÔLITIKA ary ny MPIKARAMA AN’ADINY nitetika ny andrehitra adim-poko, hampisara-bazana ny Malagasy sy hamakivaky an’i Madagasikara, nanapotika tetezana sy niezaky ny nanao fahirano ny ampovoan-tany, ary nanenjika ny Ambaniandro sari-monina tany ivelan’Imerina no nisy nandritra efatra na dimy volana voalohany tamin’ny taona 2002.

      - Ny faharetan’ny olom-boafidy rehetra eo amin’ny toerana nametrahan’ny vahoaka azy dia mila HALAVAINA misimisy daholo koa . Araka ny nomarihin’ny mpanoratra iray etsy aloha :

      « 14 septembre à 16:06 | spliff (#5871) répond à rayyol ^
      « toute personne ayant entrepris - à Madagascar - quoi que ce soit d’une certaine envergure comprendra que LA DURÉE D’UN MANDAT DE CINQ ANS EST DIFFICILEMENT RÉALISTE pour faire ne serait-ce qu’émerger les parties visibles de tout projet crédible et ambitieux entrepris depuis ses fondements. »

      Farany misy foto-pitsipika vitsivitsy ireto azo entina hanavaozana ny Lalàm-panorenana tsara homasahin’ ny mpamolavola azy sy ny mpanomana ny « referendum » noresahinay etsy aloha :

      - Ankoatry ny FANAFOHEZANA ny Lalàm-panorenana ankehitriny, dia tsara raha hialana daholo ny andininy rehetra FANDIKANA BEFAHATANY sy FANAOVANA TSIANJERY ny Lalàm-panorenana ny Repoblika frantsay faha-5 izay diso tafahoatra loatra ny fikendreny ny hanambany ny solombavam-bahoaka sy ny hamerana ny fahefany manefy lalàna, sy manara-maso ny asan’ny governemanta, izay zavatra efa voarakitra rahateo tao amin’ny Lalàm-panorenana ny Repoblika malagasy tamin’ny 1959. Mifandray amin’izany fitsipahana ny Lalàm-panorenana frantsay izany ny fanafoanana ny toerana Praeministra tahaka ny tamin’ny andron’Itpk Tsiranana ka ny Prezidàn’ny Repoblika ihany no lehiben’ny governemanta. Mety mahasoa koa angamba ny maka tahaka ny fomban’i Etazonia sasany, dia tahaka ny hoe : fotoana voatondro mialoha, tsy miovaova no hanaovana ny fifidianana rehetra. Midika izany fa mijanona foana amin’ny toerany ny olom-boafidy mandra-paha-tapitry ny fe-potoana nifidianan’ny vahoaka azy. Ny amin’ny prezidàn’ny Repoblika moa dia misy lefitra miaraka fidina aminy izay misolo toerana azy mandra-paha-tapitry ny fe-potoana nifidianana azy raha tsy afaka manohy ny asany intsony izy na toa inona na toa inona no antony. Torak’izany koa izany ny hananan’ny olom-boafidy hafa (solombavam-bahoaka, loholona, sns., sns.) mpisolo toerana azy.

      Ataonay fa mora hazavaina amin’ny vahoaka ihany izany rehetra izany mandritra ny fampielezan-kevitra amin’ilay REFERENDUM HIERANA AMINY MIALOHA ny fanovana ny lalàm-panorenana, araka ny famelabelarana sy fanazavana natao taminy, koa hotontosaina Antenimieram-pirenena vaovao raha sitrany.

    • 16 septembre à 09:55 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      PS Nisy andalany voadingana

      « Farany, TSY MISY TOKONY MBOLA HITANANA ny « PROVINCES » enina fa avy hatrany dia diasan’ny « FARITRA 22 », ary averina amin’ny laoniny ny « préfets » sy « sous-préfets » fahizay izay TOA EFA NOFOANANA angaha »

      Ataonay fa mora hazavaina amin’ny vahoaka ihany izany rehetra izany mandritra ny fampielezan-kevitra amin’ilay REFERENDUM HIERANA AMINY MIALOHA ny fanovana ny lalàm-panorenana, araka ny famelabelarana sy fanazavana natao taminy, koa hotontosaina Antenimieram-pirenena vaovao raha sitrany.

    • 17 septembre à 23:17 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ 16 septembre à 18:16 | Mihaino (#1437) répond à Jipo ^
      http://www.madagascar-tribune.com/Des-efforts-a-soutenir-jusqu-en,23276.html#comment346620
      « Commission Electorale Nationale Indépendante, Des efforts à soutenir jusqu’en 2021 »

      « Bien vu et bien dit Jipo ,
      « Nos gouvernants actuels ont juste envoyé un ballon d’essai pour SONDER le terrain et l’OPINION quand bien même ils auront vraiment l’intention de changer certains articles de la Constitution [...] »

      Tsy azonay an-tsaina izany « opinion » na hevitr’IZA avy sy AVY AIZA avy izany hoe tsapatsapain’ny mpitondra fanjakana mikasika ny fikasany hanova ny andininy sasany ao amin’ny lalàm-panorena. Ny tsotra indrindra sy manaja ny demôkrasia, araka ny famelabelarana nataonay etsy aloha, dia manao REFERENDUM ALOHA ny mpitondra fanjakana mangataka MIVANTANA amin’ny VAHOAKA IRAY MANONTOLO ALÀLANA hanavao na hanitsy ny Lalàm-panorenana ankehitriny ka TONDROINY mazava tsara MIALOHA

      - ireo andininy sy toko hiharàn’izany fanovàna na fanavaozana izany sy ny ANTONY ;
      - ny VOTOATINY, ary
      - ny FOMBA hanatanterahany azy.

      Fiantsoana ny vahoaka ampiasa ny fahefana maha-« ANDRIAMANJAKA TSITOHA » azy izany, araka ny hevitry ny hoe « DEMÔKRASIA » koa tokony tsy hisy akory, na iray aza, mpanao pôlitika, na antoko mpanao pôlitika na fikambanana forongony, hanohitra ny fanaovana izany « REFERENDUM FANGATAHAN-DALANA » izany !

      ANTENIMIERAM-PIRENENA VAOVAO, hoy izahay, no angatahana hofidin’ny vahoaka hamolavola sy hanoratra izany fanavaozana na fanitsiana izany ARAKA NY FOTO-KEVI-DEHIBE efa naroso HOLANIANY nandritra ny fampielezan-kevitra tamin’ilay « Referendum ».

      Ny FOMBA HIFIDIANANA izany Antenimieram-pirenena vaovao izany, hoy koa izahay, dia « ny fampifaninana LISITRA mirakitra anarana kandidà maromaro, tsy azo ovaovana, isaky ny “FARITRA 22” izay atao “fari-pidianana” ny solombavam-bahoaka izany, ka TOKANA ihany ny FIHODINANA , dia izay LISITRA nahazo latsa-bato be indrindra no avy hatrany dia lany, na firy na firy no mpifidy nandray anjara tamin’ny fifidianana. Izany hoe miara-lany daholo ny ao anaty lisitra. “Scrutin de liste majoritaire simple à un tour, sans panachage ni vote préférentiel” no fiantson’i Frantsa izany fomba fifidianana izany. »

      Raha ny « TSIA » moa no mandresy amin’izany « Referendum » izany dia tapitra hatreo ny resaka ankehitriny momba ny fanovana ny lalàm-panorenana.

      Fa raha ny « ENY » kosa no mandresy dia avy hatrany dia miroso amin’ny fifidianana ilay Antenimiera Vaovao. Midika izany fa ravàna amin’izay ny Antenimieram-pirenena ankehitriny arak’io FANOMEZANA ALÀLANA mivantana avy amin’ny Vahoaka Andriamanjaka Tsitoha io. Ambonin’izany dia mazava ho azy fa : efa HO VOAOMANA MIARAKA amin’ilay « Referendum » fangatahan-dalana ny fanomanana io fifidianana solombavam-bahoaka vaovao io, izany hoe ny fifidianana ny « Filohan’ny Repoblika » sisa no mbola hatao. Tsy mila hanaovana referendum intsony ny Lalàm-panorenana nohavaozina na nahitsin’ny Antenimieram-pirenena vaovao ka efa nolaniany. Ary tsy azo na iza na iza iadian-kevitra fa manana ilay « légitimité électorale » dradradrain’ny « communiqué » nataon’ny fikambanana vitvitsy isan-karazany io Antenimieram-pirenena vaovao lanim-bahoaka io. Noho izany, dia afaka mifantoka tsaraamin’ny ZAVATRA TENA LEHIBE (pôlitika momba ny FANAKANANA ny FAHANTRANA eo amin’ny lafim-piainam-bahoaka rehetra mba TSY HITOMBO, fitantanana ny toe-bola aman-karem-pirenena, indrindra fa ny FITSITSIANA ny volam-bahoaka, fomba fanitsiana na fanavaozana ny firafitry ny Fanjakana sy ny zana-panjakana ary ny zara-tany mba hahalavorary ny pôlitika kasaina hotapahina, indrindra eo amin’ny lafiny fampandriam-pahalemana, ny fifandraisana amin’ny any ivelany, sns., sns. ,) izay mpifaninana amin’ny fifidianana ho Filohan’ny Repoblika fa tsy lany andro sy ron-doha amin’ny fampiadiam-pahaizana - tsy mamokatra- momba ny Lalàm-panorenana.[zahao : « Communiqué, Déclaration commune, Une révision constitutionnelle inutile et dangereuse », http://www.madagascar-tribune.com/Une-revision-constitutionnelle,23270.html]

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 200