Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 18 octobre 2021
Antananarivo | 22h10
 

Société

Fête de la nativité

Andry Rajoelina et sa famille au village d’Akamasoa

samedi 26 décembre 2020 | Mandimbisoa R.

Andry Rajoelina, accompagné de son épouse et de ses trois enfants, ont célébré la fête de la nativité, comme à l’accoutumée, au village d’Akamasoa. Ils ont assisté à la traditionnelle messe officiée par le Père Pédro Opeka.

« La fête de la nativité est surtout synonyme de partage et de l’entraide », a rappelé le Président de la République dans son discours. C’est dans cet esprit que lui et sa famille ont offert des jouets et des friandises aux enfants d’Akamasoa. « Nos enfants sont de notre responsabilité. Ils ne sont pas nés pour vagabonder, faire la manche, nous devons nous en occuper les les protéger », a lancé le président.

Andry Rajoelina s’est également engagé à prendre en charge les études supérieures des meilleurs élèves issus du village d’Akamasoa qui ont réussi l’examen du bacc. Il a annoncé la construction d’un centre de formation professionnelle au centre Mahatsara d’Akamasoa. Le centre aura pour vocation d’offrir des formations professionnalisantes aux jeunes d’Andralanitra pour qu’ils puissent prendre en main leur avenir.

121 commentaires

Vos commentaires

  • 26 décembre 2020 à 09:54 | Besorongola (#10635)

    BIENTÔT CHEZ GALA ?

    Cette famille aime-telle vraiment Madagascar ou tout simplement, elle utilise le pays pour élever sa gloire ?
    Rajoelina ne peut-il pas laisser ces enfants en dehors de sa vie publique au lieu de les exposer partout ?
    Nous savons tous que ses enfants sont scolarisés en France et avec la frontière fermée, comment se fait-il qu’ils sont là ?
    On sait que Tom Cruise est venu en Jet privé, c’est normal parce qu’il n’est pas le président du pays le plus pauvre du monde, il peut faire ce qu’il veut de son argent... Alors les malgaches savent que quelques lignes aériennes sont autorisés à desservir Madagascar en ce moment mais est-ce uniquement dans le but de rendre service aux dirigeants qui se trouvent en majorité dans le cas de Rajoelina ? C’est à dire un pied en France et un autre à Madagascar. Un peu de décence s’il vous plaît, le peuple souffre et il en a marre de blin blin.Bientôt le magasine Gala ne manquera pas de publier la famille Rajoelina et ce dernier bombera son torse comme son maître Sarko qui aime bien aussi s’adonner à ce genre d’exercice.

    • 26 décembre 2020 à 10:05 | betoko (#413) répond à Besorongola

      Passer ses vacances de fin d’année au pays, les enfants d’Andry Rajoelina qui etudient en France ne possède pas l’exclusivité .Si vous étiez à Ivato deux semaines avant noël vous auriez pu constater que quelques étudiants malagasy ont pu prendre ces vols spéciaux , mais c’est tout à fait vrais que ce n’était pas donné à tout le monde

  • 26 décembre 2020 à 10:01 | Isandra (#7070)

    J’espère que cette infos satisfera, les conspirationnistes de ce forum.

    Comme tous les ans, la famille Présidentielle passe leur Noël à côté du Charismatique bienfaiteur Père Pedro avec ses protégés qui veulent changer leur destin, car ils croient que « tsy lahatra akory ny fahantrana », pour eux, croire seulement ne suffit pas, il faut agir aussi.

    Et hier, on constate que la majorité des Malagasy sont encore croyants, presque toutes les églises sont pleines à craquer. Sady mihaingo be, malgré la crise.

    • 26 décembre 2020 à 10:14 | Marika (#9389) répond à Isandra

      Comment se fait-il qu’Isandra l’oreille de rajoel n’a même pas pu assisté, n’a même pas pu prendre une petite photo avec son portable à Andralanitra pendant cette messe de féstivité ???
      Elle va nous raconter des bobards et d’approximation encore toute la journée,des photos par ci,par là dans des journaux et réseaux sociaux faisant croire qu’elle soit sur place .C’est pour cette raison d’ailleurs que j’ai pris le devant aujourd’hui.

    • 26 décembre 2020 à 10:26 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Marika,

      Je n’ai rien à prouver, je suis partout.

      Vous pouvez croire comme ça vous semble. Si vous croyez que je suis en France, ici, c’est la France, si vous croyez que je suis à Mada, ici, c’est Mada, en Chine comme Masin-joany, ici, c’est la Chine, etc.

      Ce que je sais, je vois et vis dans les réalités.

    • 26 décembre 2020 à 12:17 | bekily (#9403) répond à Isandra

      LOL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      A SE TAPER LES FESSES FOIS PAR TERRE !!!!!!!!!!!!

    • 26 décembre 2020 à 15:09 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      "Le poids des mots , le choc des photos"(Jean Cau du Paris Match). C’est l’illustration parfaite de l’ambiance qui règne sous nos Tropiques .Aujourd’hui , chez les pauvres de Père Pedro , pour montrer le partage et la solidarité , le lendemain chez Tom Cruise avec les fastes qui entourent les stars et leurs basses cours , dont fait partie notre illustre "fer de lance". Ne pas ignorer toutes les frasques de la Scientologie , avec comme associé , le Nabot de la Francophonie .Tout un programme ...

  • 26 décembre 2020 à 10:19 | Isandra (#7070)

    « Foule immense. Les retrouvailles familiales ne se passent pas toujours entre quatre murs. A Analakely, on observe comme une sorte de pique-nique géant sur l’avenue de l’Indépendance. Des groupes de familles ou d’amis se réunissent autour d’une table pour passer un bel après-midi ensemble. Les chalets en bois sur place installés par la Commune offrent une panoplie de choix gastronomiques. Pour les adeptes des « selfies » ou de « pose photo », le jet d’eau du Parvis de l’Hôtel de ville constitue toujours un fond indétrônable. Pour partager des moments privilégiés avec les enfants, certains parents ont choisi le jardin d’Ambohijatovo pour faire plaisir à leurs progénitures. Cet endroit était aussi plein à craquer mais petits et grands n’ont pas boudé leur plaisir. » rapporte Midi.

    • 26 décembre 2020 à 10:30 | betoko (#413) répond à Isandra

      Et bonjour le manque de civisme , aucun respect de la distanciation ni port de masque.
      Une recrudescence de la pandémie est à craindre dans les jours qui viennent à Tananarive et de ses environs

    • 26 décembre 2020 à 10:39 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Betoko,

      Un peu d’indulgence Betoko !

      Je ne pense pas qu’il s’agit de manque de civisme, les Malagasy ont fêté ce Noël dans la ferveur, de ce fait, ils ont oublié ce qu’il faut faire, les gestes barrières.

    • 26 décembre 2020 à 10:43 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Plus les dirigeants comprennent son peuple, mieux ils savent le satisfaire !

    • 26 décembre 2020 à 10:48 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      FISEHOSEHONA FAONA... Comme son maître !

      Mais pendant ce temps les ordures s’entassent dans les quartiers et les canaux des égouts émanent des odeurs nauséabondes... Une maman qui vend des volailles à Anakely pour nourrir sa famille témoigne que de sa vie, elle n’a jamais vu de pareille situation, elle en a vendu que 2 canes au lieu d’au moins 10 chaque année. D’’habitude elle vend la cane à 150 000 franc et cette année même à 100 000 les gens passent à côté.
      C’est de ce côté là qu’ il faut voir mais pas ceux qui pic niquent dans les quelques endroits qui restent relativement propres.

    • 26 décembre 2020 à 10:57 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      On ne peut pas comparer l’accumulation des ordures actuelle aux montagnes de l’époque de Rajao et Lalao, certes, il y a des ordures, mais, la plupart ne sont que des ordures de la journée, après le passage des camions de SAMVA. Le timing et la fréquence qu’il faut revoir.

    • 26 décembre 2020 à 11:00 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      FISEHOSEHONA FAONA... Comme son maître !

      Et ça marche, les Tananariviens sont satisfaits et séduits.

    • 26 décembre 2020 à 23:52 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      Mandainga Isandra,
      ny vaovao anio hariva (Kolo TV) dia nampiseho ireo mpiasan’ny SAMVA izay milaza mazava fa tsy mandalo raha tsy isaky ny tapa-bolana ny camion-bennes efa mihisa amampolony.

      Classement africain des villes les moins propres d’Afrique :
      1. Antananarivo, Madagascar (3ème rang mondial)
      2. Addis Abeba, Éthiopie (6ème rang mondial)
      3. Brazzaville, Congo (10 ème rang mondial)
      https://lavraieinfo.com/international/afrique-top-15-des-pays-les-plus-sales/

    • 27 décembre 2020 à 10:58 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Rainingory,

      Tsy miteny anie aho hoe efa tonga lafatra ny fandraofana fako amin’ izao, fa ny nolazaiko tsy azo ampitahaina amin’ ny zaza-misy teo aloha kosa. Taloha tena efa manao mitovy amin ny building trois étages mihitsy ny haavon’ny fako amin’ ny toerana sasany.

      Na dia misy aza ireo toerana sasany, mbola misy fiangonana, dia amin ny ankapoben’ny mandalo isan’andro manala ny bac à ordure ny Camion SAMVA, indrindra any @ anaty tanana(centre-ville). Indrindra moa tao aorian’ny coup de poing niarahan’ny CUA sy ny SAMVA nisalahy iny. Ireo fako arian’ireo olona tsy manaja fotoana fanariana(17h à 20h) ary aorian’ny fandalovan’ny Camion matetika mivangongo hita amin’ ny andro, amin’ ireny faritra ireny.

      Amin’ izao mahavita manala fako 600 taonina isan’andro ireo Camions SAMVA raha 300-400 izany teo aloha. Tombanana ho 1000 t ny fako isan’andro eto Antananarivo.

  • 26 décembre 2020 à 10:30 | lemama (#5841)

    Ah ! Finalement, la distanciation sociale et le port du masque sont finis !
    C’est vraiment le dernier des soucis des Malagasy de savoir avec qui et où ils passent leurs vacances de ...

    • 26 décembre 2020 à 11:48 | Besorongola (#10635) répond à lemama

      26 décembre à 11:00 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^

      Besorongola,

      FISEHOSEHONA FAONA... Comme son maître !

      Et ça marche, les Tananariviens sont satisfaits et séduits.
      Mais bien sûr que ÇA MARCHE ! Si vous lisez ma dernière phrase dans mon prier post j’écris bien’ :
      "Le problème des Malgaches ce n’est ni la pauvreté ni l’ économique mais le manque de fêtes et de spectacle ! Et maintenant ils sont servis."
      Jereo tsara ny sary... Io vavy kely mitafy lamba sy ankanjo lava io ve tsy lasa fitaovana ? Ailleurs elle ne va pas abandonner ses Nike je pense !

    • 26 décembre 2020 à 12:07 | Isandra (#7070) répond à lemama

      Besorongola,

      Vous avez oublié la phrase du Christ, l’homme ne vit pas seulement de pain(de nourritures),...Ici, il voulait signifier que l’homme a d’autres besoins que les nourritures,...

    • 26 décembre 2020 à 12:53 | Besorongola (#10635) répond à lemama

      Isandra
      N’interpretez pas la Parole du Seigneur à votre guise. Christ dit que l’homme vit aussi et surtout de la Parole de Dieu. L’homme est fait de corps , d’âme et d’esprit... La nourriture du corps c’est matériels (viandes riz, légumes...), la nourriture de l’âme c’est ce que l’homme voit et entend ( musique, films, spectacles..) et enfin l’esprit a pour nouriture la Parole de Dieiu lue dans la Bible et les prédications qu’il entend...
      Le déséquilibre consiste à privilégier l’un ou l’autre au détriment du reste..
      Sous Rajoelina les amusements, les fêtes et les spectacles prennent une place prépondérante. Conséquence les malgaches sont devenus un peuple déséquilibré.

    • 26 décembre 2020 à 13:23 | Isandra (#7070) répond à lemama

      Besorongola,

      Vous-même, vous confirmez ce que j’ai écrit,...

      Comme je vous ai déjà réitéré, vous ne voyez que les actions de Rajoelina que vous voulez voir, les autres, vous feignez d’ignorer.

      Rajoelina essaie de satisfaire des besoins de toutes les catégories du peuple d’une manière concomitante.

      - Il a distribué des aides en nourritures, en argent pour ceux qui en ont besoin, tsinjo, tosika, mora, etc

      Et en même temps, il essaie de satisfaire les autres catégories, dont les besoins sont différents de ceux de la première,...

    • 26 décembre 2020 à 19:22 | Yet another Rabe (#4812) répond à lemama

      @ Besorongola,

      Bonjour,

      "Ailleurs elle ne va pas abandonner ses Nike je pense."

      Petit jeux de mots un peu graveleux :

      Est que SAR DJ 1-er aurait bien niqué le peuple malgache à l’insu de son plein gré pour payer entre autres choses les Nike de sa fille et la scolarité de son garçon dans un établissement helvéte huppé ?

      Il y a 2 cas de figure :

      1) Si SAR DJ 1-er a gagné son argent en travaillant dur et honnêtement à la sueur de son front, je n’ai rien à dire, il peut fait ce qu’il veut de son argent et même s’en torcher avec quand bien même ce serait choquant.

      2) Si SAR DJ 1-er a gagné son argent sur le dos de son peuple grâce à la violence, sa roublardise et entre autres choses son dihy vody qui mettrait en extase une population malnutrie, alors là oui j’ai mon mot à dire.
      Car ce serait tout bonnement du vol, de la filouterie, de la malhonnêteté.

      Tirez en vos conclusions vous même, mais je ne crois pas au 1-er cas de figure car sinon je serais le Pape.

      Cordialement
      YaR

  • 26 décembre 2020 à 11:03 | Vohitra (#7654)

    Indrisy tokoa !

    Efa nivalona ho tantara sahady ilay sarimihetsika sy hatsikana natao tany Atsimo teo akaikin’ilay sarety, manoloana ireo ankizy mahia sy kaozatina vesaran’ny hanoanana…sarotra hafoy ny fahazarana eo anilan’ity jezoita iray sy ireo ankizy taizany, efa mba misitraka fanampiana maro, sady tsy misy maty mosary…

    Izany tokoa ny hoe « ny fietanampo hilalao ny fanahy osa sy malahelo tsy mahaleo ny fahazarana… »

    Rehefa hanodina sy hilalao ny saimbahoaka, tsy adino rizareo havana any Atsimo…fa izay fangorahana sy famindrampo akory dia tsy misy…

    Famindrampo ve ? Izany no hevitra ara-panahy fonosin’ny hoe « Fitiavana », ho an’ny manam-panahy izany…fa ho an’ny sasany kosa, dia ny fitiavana vola, fitiavana voninahitra, ary fitiavana fisehosehoana…ary tsy takona afenina intsony ankehitriny…

    Fony andron’ny Repobilika Voalohany, vao nahazo ny Fahaleovantena ny Firenena, dia ny tarigetra dia ny hoe : « Fahafahana – Tanindrazana – Fandrosoana »…natao ho loha laharana ny Fahafahana…

    Indro tonga nirakaraka nanao fihavin-dreniomby ny jiolahintsambo iray, notsoriny avy hatrany ny resaka, napetrany ny hoe : « Tolompiavotana – Tanindrazana – Fahafahana », nanao tolona ho azy sy ny fianakaviany ary ny namany izy…

    Tonga ny Zokiolona iray, olonkendry, tia fiarahamonina, ary mahafantatra ny tantsaha sy ny ambanivohitra, napetrany ny filamatra atao tarigetra dia ny : « Tanindrazna – Fahafahana – Fandrosoana », ary nataony nialoha làlana sy vaindohan-draharaha ny Tanin’ny Razana, tsy amidy sy tsy atao takalo…

    Tampoka teo, nidiran’andro sy sendra ny antambo, ary nolaizin’ny tody ilay Firenena, sendra izay faingan-tànana sy liana eboebo, tsy nisalasala, avy dia nokitihina ilay filamatra, napetraka ny hoe « Fitiavana – Tanindrazana – Fandrosoana », notsoahany avy hatrany ny hoe Fahafahana, ary nataony ho eo ambany ziogan’ny sitrapony ny rehetra, ary narosony teo ambanny filan’ny mpijirika mpiaradia aminy ny Firenena…ary indro ny fitivany ny eboebo sy dokadoka, nataony ho sehatra fihobiana azy sy fanolorana dera azy ny Tanin’ny Razana…mampatsiahy sanatriavina ilay fiteny hoe « amboadia mitafy hodi-janakomby »…

    Indrisy, indrisy tokoa, indrisy mantsy !

    • 26 décembre 2020 à 11:58 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Mba mandehana any an-tsimo mijery ny zava -misy any, fa tsy ilaozana manankiana eo ambony latabatra sy manao post lavareny eto fotsiny.

      Namangy ireo tra-boina no nalehan’ny filoha tany, sy ny jery akaiky ny olana mahazo azy ireo, ary nitondra Ny fanampiana hamonjena azy ireo. Izany fandalovany tany izany, tsy hoe izay, dia tsy nisy tohiny, fa napetraka ireo rafitra matim-paika handaminana ny faparitahana ny fanampiana amin io faritra io, ary mandray anjara amin’ izany ny miaramila, ny famoriana ireo mpiombon’antoka hamahana ity olana ity, sns.

      Vokany, maro ireo fanampiana no azo, efa betsaka ireo misitraka ireo fanampiana, tsy misy intsony ny maty ny hanoanana, ary efa miditra amin’ ny dingana manaraka izao ny fanampiana, dia ny fitsaboana ireo olona ireo, mba hatanjaka, ka ho afaka hiasa hamelona ny tenany amin’ izay. Ny orana rahateo efa nisy kely ihany.

      Raha fehezina, dia azo atao hoe efa voafehy ny zava-misy any an-tsimo, na dia tsy mbola tena voavaha tanteraka aza sy tonga lafatr’aza. Ny tanjona dia fametrahana vahaolana maharitra, ary tsy maintsy ho tratra izany hoy ny filoha.

    • 26 décembre 2020 à 12:27 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Efa tena donendrina sy jemby tanteraka amin’ny filelafana sy fanompoana, no tsy mahazo izay resahana ity isandra ity…

      Fa angaha nandeha nanatitra sa nanome kilalao tany Atsimo ho an’ireo ankizy ianjadian’ny mosary izy ry ilay donto velona ity a ?

      Raha vao mivoaka ny resaka fitombenana sy asa fanompoana dia tsy misy miditra ny sain’ity kitoatoan’olona isandra ity mihintsy !

      Sagnana tsy misy fangarony, zatra mihinana amambolony fa tsy mba misy fandinihina, any amin’ny fitombenana no misy ny fisainany…

      Sa sady tsy mivavaka ny ankizy any no tsy mahay milalao, sa tsy mendrika an’izany any any ?

    • 26 décembre 2020 à 13:07 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Moramora ihany, Tsy hoe rehefa mampiaka-peo sy manompa dia manana ny marina.

      Ny filan’ny olona mandeha ambaratongany arakan’ny fanjohian-kevitrin’ny Maslow, ny sakafo sy rano no tena mahamaika ny olona any an-tsimo, dia io no ezahan’ny fanjakana atao. Fa tsy mahasakana ny hafa te hanao anefa izany, misy ireo fikambanana no mizara zavatra hafa, anisan’izany ny kilalao.Man’inona raha nasiana kilalao ireo fanomezana nentin-dry Ravalo any ? Na tsy misy mahasakana an-dry ngahindriana koa hanatitra kilalao any.

      Fantatr’i Rajoelina, fa mila zavatra hafa ny olona amin ny faritra hafa, indrindra amin ity fety ity, dia arak’izay hitany fa ilainy no omeny, ao ireo nomeny kilalao, ao ireo nomeny vary masaka miaraka amin’ ny hena matsiro, tsy hadino ireo zavatra mamiratra mahafinaritra ny ankizy.

      Hatreto aloha, dia hita fa afa-po daholo izay hiantefan’ireny zavatra ireny.

    • 26 décembre 2020 à 15:19 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Efa donendrina itony no sagnana, mbola manondrana miteniteny foana ihany...

      Rehefa niteny ny ambaratonga Maslow ny mpandray anjara teto, dia ny laharampahamehana rehetra mahakasika ny fiainampirenena mihintsy no nasiana teny.

      Mba avy koa ity sagnana bolongana be iray ity androany mba miresaka io ambaratonga io...dia hita tokoa fa mba manoratra fotsiny izay hevitra dika sy tahaka fotsiny etsy sy eroa, ny fisainana efa sahabo ny fitombenana ve moa hamokatra inona intsony...

      Raha fantatra izany ambaratonga izany hatrizay, koa maninona no laniana amin ny kianja sy fialamboly sy ranondolana masiso tsy mahasitrana ny volampanjakana ?

      Sagnana ! Tsy misy afatsy filelafana amambolony sy fanontsanana fitombenana no takatry ny lohanao...

      Dia izao zavamisy izao ve no mba fiheveranao ny ambaratonga Maslow ?

      Masoloaka sy misoloky no fantatrao angamba . Sagnana !

    • 26 décembre 2020 à 15:38 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Mba nianatra ihany ireto Ingahindriana ireto, fa tsy mahatakatra loatra ny zava-misy sy ny toe-javatra.

      Efa impiry no nohazavaina, fa misy sokajin’olona maro eto amin’ ny firenena ary samy hafa daholo ny filan’izy ireo :

      Misy sokajin’olona tena sahirana ara-tsakafo, tahak’ireo olona any an-tsimo ohatra, dia sakafo sy fanampin-tsakafo no tena ilain-drizareo maika ;

      Misy indray ny sokajin’olona mba mahita ny hohaniny isan’andro na dia tsy tonga lafatra izany, izy ireny manana filana hafa ohatra ny fialam-boly, fianaran’ny zaza, fivezivezena, sns.

      Ny filoha dia filohan’ireo sokajin’olona rehetra tsy ankanavaka, ka ny filoha hendry sy kinga dia miezaka manome fahafaham-po ny filan’ny sokajin’olona tsirairay avy, fa tsy ny iray fotsiny. Ary ny fanomezana fahafaham-pon’iray tsy tokony, hanadinoana ny hafa.

  • 26 décembre 2020 à 11:55 | arsonist (#10169)

    Pour sa com’ lors de la fête commerciale de la bouffe et de la gastronomie la plus célébrée qui soit de l’année sur la planète ,
    Bokassa gasy
    [avec femme et enfants rapatriés pour les vacances à Mada de leur très coûteuse résidence en Europe]
    utilise la notoriété et la com’ du célèbre Pedro montreur d’enfants gasy miséreux sévères dans les réunions estivales en France !

    Whoah !
    Quoi de plus efficace pour effacer de l’esprit des naïfs la tragédie du kere et de la sous-alimentation qui frappe les populations gasy qui n’ont plus que la peau sur leurs os !

    Bokassa sait-il faire la différence entre bonne et mauvaise conscience ?
    Bof ! C’est un mec qui ignore ce que c’est avoir honte !
    Et ses foza le suivent les yeux fermés .

    • 26 décembre 2020 à 12:21 | bekily (#9403) répond à arsonist

      il manque le chanteur ou musicien qui se présentait à la présidence de la république à HAITI,

      ====<> MËME COMBAT ...NEURONES A LA CAISSE D’EPARGNE !!!!!!

      PAUVRE DE NOUS......

  • 26 décembre 2020 à 12:18 | kartell (#8302)

    Un petit tour chez ce bon Pedro, complice, qui sert de faire valoir( parce qu’il le vaut bien !) en distribuant des accessits aux meilleurs élèves de ses classes( très drôle venant d’un non-diplômé ?)pour faire suite à trois jours dans la discrétion et le luxe raffiné avec son nouvel ami scientologue américain et fier de l’être !...
    On mesure à sa juste valeur cette mise en bouche présidentielle où la photo de famille au grand complet donne à ce petit moment d’humilité toute son épaisseur mais surtout sa légèreté !....
    On frise le culte de la personnalité qu’aucun autre chef d’état respectable n’oserait se permettre, entendu que, politique et religieux sont insolubles dans une république authentique mais qui rappellent les états prosélytes de triste mémoire !....
    La politique spectacle devient désormais une constante en prenant une ampleur crescendo qui mériterait à s’interroger sur ce que va nous réserver cet avenir, de plus en plus privatisé, par une famille présidentielle digne d’occuper les meilleurs magazines people de la planète....
    Cette humilité démonstrative voir exhibitionniste aura mérité un meilleur sort en allant se manifester, en priorité, là, où le malheur frappe le plus fort : le kere .....
    Il ne s’agit pas de prioriser les malheurs en fonction de critères personnels à des fins politiciennes mais de souligner qu’il aurait été plus cohérent d’apporter son soutien à ceux qui en manquent le plus et qui ne bénéficient guère d’un sponsoring mis en musique permanente par ce fidèle Pedro...
    Le choix d’assister à cette cérémonie à Akamasoa est tout sauf un pur hasard, mais il souligne un peu plus le vite fait, bien fait d’un président qui visiblement avait hâte de remplir cette tâche médiatique avant de goûter à une invitation où son « hôte prestigieux « assurera le premier rôle dans un duel d’égos inattendu !....

    • 26 décembre 2020 à 15:25 | elena (#3066) répond à kartell

      Acte de présence médiatisé chez les pauvres et bombance chez les riches stars en catimini, et en silence, on est poli, on ne parle pas la bouche pleine.

    • 26 décembre 2020 à 15:56 | Shalom (#2831) répond à kartell

      26 décembre à 15:25 | elena (#3066) répond à kartell

      Ianareo itony ry Elena, marina tokoa moa. Mba takatry ny kely fisainana ve ny hevi-dalina fehezin’ireo soratrao fohy ireo ? Raha hendry ny foza, tokony hamaly ireo ry zareo.

  • 26 décembre 2020 à 12:35 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour,

    Indécence, c’est un mot que SAR DJ 1-er ne connait pas.

    Le Sud Profond, excusez ma trivialité mais il l’a bien profond.

    Le peuple malgache à 90 pourcent malnutri, bah c’est pas grave, puisqu’il peut bénéficier du spectacle "Amour, Gloire et Beauté" mâtiné de cette religiosité bien spécifique au malgache.

    Vous l’avez voulu ou pas le spectacle, vous l’avez eu avec quelques Généraux Kapsily en prime.

    The show must go on, et vous n’avez pas vu le reste

    Cordialement
    YaR

    Nota :
    - SAR est ici l’abréviation de Son Altesse Roublarde et non Son Altesse Royale
    - les Généraux Kapsily sont les gardes chiourmes du peuple de Madagougou

    • 26 décembre 2020 à 12:51 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      Indécence ?

      Votre haine vous aveugle et vous pousse à écrire n’importe quoi. Et vous critiquez pour plaisir de critiquer, comme les détracteurs de ce forum.

      En quoi, c’est indécent d’assister la messe de Noël avec ses ex-démunis et leur sauveur ?

      Le Président a la conscience tranquille, parce que nos malheureux compatriotes dans le Sud sont actuellement bien occupés par les responsables avec qui il a délégué ses responsabilités. Ils ne se sentent pas du tout abandonnés.

    • 26 décembre 2020 à 13:16 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      @ Isandra, quel numéro du pool svp ?

      Pour avoir bonne ou mauvaise conscience encore faut-il en avoir de une de conscience dans la cervelle !

      Laquelle cervelle doit être au logée au bon endroit et non dans le popotin par dessus tête.

      Quand à de la haine pour un individu quelquonque, je n’ en ai pas. C’est un sentiment auto-destructeur et je ne m’empoisonne pas la vie avec.

      De la honte oui et beaucoup honte, j’en ai pour mon pays dirigé actuellement par des voyous mafieux.

    • 26 décembre 2020 à 13:41 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      Vous avez raison d’avoir honte, surtout, vis à vis de vos voisins, quand ils voient votre situation là-bas et la situation de notre pays.

      La situation de notre pays après l’indépendance est lamentable, alors que vous qui deviez le réparer, sauver, vous trouvez en France, mettez avec conscience tranquille vos connaissances et vos expériences à la disposition de celle-ci, à l’échange de vie décente, pendant que certains de vos compatriotes vivent dans la pire misère.

      Rajoelina hérite de ses prédécesseurs cette situation, mais, lui, il doit le faire sortir avec les moyens du bord, mais, il ne s’en plaint pas,...

    • 26 décembre 2020 à 14:33 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      @ Isandra,

      Rajoelina a voulu sans qu’on lui fasse violence puisque c’est lui même au prix de la violence qui pris le pouvoir. Donc il a en héritage l’actif et le passif dudit pouvoir.

      SAR DJ 1-er n’est donc pas en droit de se défausser sur ses prédécesseurs de sa vacuité à valoriser l’actif et à apurer le passif de cet héritage dudit pouvoir.

      Quant à moi 2 choses :

      1) J’ai la chance de pouvoir vivre ma vie comme je l’entends et dans mes prérogatives personnelles, je n’ai pas à me justifier à qui que ce soit, ni d’aucune manière de celà.
      Je n’ai aucune honte ou mauvaise conscience d’ être un Andafy.
      Être un Andafy ne constitue pas pour moi un sujet de fierté ou de faire valoir personnel.

      2) Pour mener une vie honnête depuis son début, je n’ai jamais porté ni tort ni préjudice ni au détriment de qui que ce soit (y compris mon pays natal).
      Et dans le pays où je vis, j’y contribue avec mes droits et aussi mes devoirs en tant que citoyen sans en être un parasite.

    • 26 décembre 2020 à 15:12 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      Il a voulu sans qu’on lui fasse violence puisque c’est lui même au prix de la violence qui pris le pouvoir. Donc il a en héritage l’actif et le passif dudit pouvoir.

      La violence attire la violence. ,

      - Rajoelina a été obligé de prendre sa responsabilité, vus l’inertie complice des nos élites et le vide laissé par les andafy se sont mis au service des autres pays face aux mauvaises pratiques et les abus de pouvoir entretenus par le régime Ravalomanana.

      - La révolution est devenue un peu violente par suite des provocations sur provocation émises avec arrogance par Ravalo. Et quand le peuple est en colère, il peut causer des dégâts. Mais, « Malheur à celui par qui le scandale arrive ».

      - Après l’utilisation des armes contre la foule sans arme à Ambohitsirohitra, les militaires ont rejoint la révolution orange. La violence attire la violence.

      - Ravalo, après avoir constaté que la situation lui a été dépassé et hors de son contrôle, il avait informé Niels qu’il va démissionner, avant de l’officialiser sur la radio et télé nationales, et puis il a transféré le pouvoir au directoire militaire que lui-même avait mis en place. Ce transfert n’a été prévu par aucun article de la constitution en vigueur à l’époque.

    • 26 décembre 2020 à 18:21 | Stomato (#3476) répond à Yet another Rabe

      Pour SAR Isandra, un message reçu ce matin suite à une discussion avec une parente habitant Tananarive, pardon Antananarivo ! (Au temps de Tananarive il y avait de l’électricité, mais pas d’internet... Preuve que la modernité n’est pas pour tout le monde.)
      >>Bonjour , désolée pour hier soir on a eu une brusque coupure d’électricité , c’est notre quotidien .... bonne journée à vous , bises<<<

      Le témoignage d’une personne du peuple chouchouté par son président !
      En 50 ans, c’est la première fois que cette personne avoue un des énormes avantages d’être chouchouté par les dirigeants de son pays.

  • 26 décembre 2020 à 12:47 | Shalom (#2831)

    Andro vitsivitsy izay no nanoratako teto hoe : raha te haka marina ny fon’ny malagasy i DJ bokassa gasy kilsy T9 dia any Atsimo ao anaty kere izy no manao krismasy.
    E ! E ! teny amin’ny mahazatra ihany izy no nigadona.

    Akamasoa : manome ireo antsoina hoe "gros bras" fampiasan’ny fitondrana jiolahim-boto, toerana nanafenana ireo fitaovam-piadiana mahery vaika nampidirina an-tsokosoko teto amin’ny firenena (mpamosavy mandeha amin’ny alina aza misy maha-sirika, ary na ho ela na ho aingana, hivaha ny lelan’ireo nampiakarina jeneraly tamin’iny 2019 iny).
    Inona no mahatonga ny eny ambany tanàna efa mikomy ary ry Rossy manjary tsy re intsny ? Satria lasan’ny Akamasoa ny anjara biriky voalaza etsy ambony : "gros bras", ka toa tsy misy ilan’ny fanjakana intsony ny eny Isotry sy ny manodidina.

    Farany : izao fanarantirantina ny fianakaviany izao dia zava-doza : raisin’ny vahoaka ho mpiray tsikombakomba ny fianakaviana rehefa tonga ny "foza" iray tsy omby vava izay tsy ho ela na dia mihevitra ny mandry ambony vato aza ianareo foza, jereo ny trakta sasany efa mandeha etsy sy eroa ary ilay anaram-bositra voalaza ao anatiny.

    • 26 décembre 2020 à 16:35 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Isandra ,
      je ne parlerai pas au nom de YAR , car il peut se défendre comme un grand , mais je parlerai au nom de ceux qui sont partis , pour une vie meilleure , car sa patrie ne peut lui offrir que la médiocrité , de la part des ses dirigeants d’hier et de maintenant . Ceux qui ont franchi le pas de revenir au bercail , se sont mordus les doigts , et sont revenus dare dare pour reprendre leur boulot . D’autres plus téméraires sont restés , en espérant renverser la vapeur , mais la pente était trop abrupte , qu’ils se sont cassés les dents (et pas que les dents). Je rappelle toujours l’exemple d’un cardiologue , réputé à Toulouse , mais qui est rentré pour aider sa patrie , est s’est retrouvé limogé à 60 ans par Fax , pour avoir aidé ses patients avec des médicaments (sérum validé), mais qui enlevaient les privilèges des tenants du pouvoir .Les derniers en date sont les anciens Ministres (Education et Santé ), et le Doyen de la faculté de Médecine de Toamasina qui ont dû repartir sous d’autres cieux plus cléments .Et vous voulez augmenter le nombre de malheureux au Pays pour les manipuler encore plus ? Déjà , il faut tout un stratagème au niveau de l’administration pour proposer les aides au Pays , mais en plus on vous met sur une liste noire avec la mention "individu à surveiller " .Bref toutes ces étapes , je les ai vécues , et je comprends très bien l’attitude des Andafy qui sont à 80% contre ce régime .Mais cela ne nous empêche pas à soutenir nos familles et faire des actions humanitaires .Le fait de participer à ce forum démontre l’attachement de nos compatriotes au Pays , et vous ne pourrez pas les en empêcher .

  • 26 décembre 2020 à 12:49 | ANTICASTE (#10704)

    La comédie ,le spectacle, la com du pouvoir ,cela vous plait semble t-il !
    En plus nous apprenons ce matin de votre propre écriture que vous êtes omniprésente ,ce qui est quand même l’apanage de dieu le père !
    Votre cerveau n’en peu plus de connerie ,voila que vous vous prenez pour une déesse ,même la sainte vierge ne l’est pas !
    C’est le problème du cerveau qui gonfle ,un seul remède ,vous le trouverez dans les évangiles, C’est la vertueuse humilité !
    C’est cette absence de modestie qui a conduit le monde catholique à l’autodestruction programmée dans un avenir proche !
    Continuez ,continuez ,c’est bien ,vous accélérez le mouvement ,il faut éradiquer cette lèpre de la terre !
    Car savez vous qu’il n’y a pas que la prophétie de saint Malachie ,il y a aussi le message de Fatima confirmé par celui d’akita ,la fin du monde pour les pécheurs comme vous est proche !

    Vous finirez mal Isandra ,comme tous ces cathos décadents du Vatican !
    2028 et la prophétie de Saint Malachie ,je vous dis !
    Pour ma part j’espère que l’expérience Razoel 1er se finira bien avant cela !

  • 26 décembre 2020 à 13:14 | dominique (#9242)

    C’est beau Madagascar UN pharaon en vacance avec la famille et un peuple qui crève de faim dans le sud et 75% en survie ; c’est vraiment très bien comme résultat . il faudra le remettre en place aux prochaines élections c’est impératif ...

    • 26 décembre 2020 à 14:32 | Marika (#9389) répond à dominique

      dominique,

      Il est peut-être temps aussi de conseiller vos compatriotes politiciens de ne plus initier dans la vie politique des Malgache. Je ne vous reproche pas , ni des Français d’ailleurs mais nous trouvons que la France a beaucoup trop d’influence dans le continent africain.
      Il est peut-être temps que vous nous laissiez laver en famille nos linges sales, je pense qu’on y arrivera bien à se débrouiller tout seul.

    • 26 décembre 2020 à 16:00 | dominique (#9242) répond à dominique

      en ce cas vous pouvez toujours mendier encore et comme d’habitude quelques tonnes de lessive car il y a du boulot a faire

    • 26 décembre 2020 à 16:03 | dominique (#9242) répond à dominique

      ET quand on veut se débrouiller tout seul ; on évite de faire l’aumône dans tous les pays Européens ! pas vrai !!

    • 28 décembre 2020 à 17:44 | bekily (#9403) répond à dominique

      je n’ose pas écrire ce que je suggèrerais ....censure assurée.....

    • 29 décembre 2020 à 12:31 | bekily (#9403) répond à dominique

      ou en finir comme avec baby DOC à Haïti ????

  • 26 décembre 2020 à 13:19 | malagasy34 (#5283)

    Photo de famille !!!
    Ce Monsieur (que certains appellent Père) était, est et restera complice du DJ. Ce Monsieur, qui a fait la promotion du coup d’état de 2009 sur les plateaux TV en Europe.
    Quelle honte !! Il ne voit même pas ce que la population endure depuis 2009. Peut être qu’il est trop vieux et que sa vision baisse, et qu’il entend de moins en moins bien ( même si dans la majorité des cas, on acquiert de plus en plus de sagesse avec l’âge) : mais un dicton malgache qualifie ce type de personne de "antitra vao mihagaigy".

    Pour le DJ, avec quel moyen il va honorer ses engagements ? Si c’est avec son argent personnel (et Dieu sait qu’il en a plein depuis son coup d’état), je n’ai rien à dire car il en fait ce qu’il veut (quoi que ....).
    Par contre ,si c’est l’argent de l’état, c’est NON !!!
    Pourquoi je tiens à faire la remarque ? Car DJ a déjà installé un poste de police dans un domaine privé qu’est Akamasoa : inadmissible !!!
    DJ vient régulièrement récompenser son soutien avec des cadeaux.

    Peuple Malgache, soit vous ouvrez les yeux soit continuez de les fermer ; ou à votre décharge, vous ne pouvez plus rien voir à cause de vos larmes qui n’ arrrêtent plus de couler.
    Sachez qu’on est du fond du coeur avec vous .

    • 26 décembre 2020 à 14:13 | kartell (#8302) répond à malagasy34

      Lorsque le religieux outrepasse ses prérogatives sacerdotales pour devenir le complice du politique, il y a de quoi se demander pourquoi tant de connivences avec ce religieux, roublard au possible !...
      Faudrait-il rappeler que c’est durant la transition que ce slovène religieux avait obtenu ses titres de propriété que ses deux prédécesseurs lui avaient refusés....
      Il est clair aussi que ce copinage ne fait pas l’unanimité dans sa chapelle mais ce très médiatique religieux, ami des peoples d’andafy, est l’alter égo de son très cher président qui lui rend de multiples services que beaucoup d’autres se sont vus refuser....
      Mais, c’est aussi le devant clinquant de la vitrine « pleins feux sur la pauvreté vaincue « qui donne à l’étranger l’impression trompeuse que Madagasikara , c’est Kamasoa, grandeur nature !...sauf que la réalité est toute autre, mais chut !....
      La très populeuse saillie du qui se ressemble, s’assemble prend ici une drôle de tournure où le malaise prend une certaine épaisseur que l’on préférerait ne pas avoir à subir, sauf que !.....

  • 26 décembre 2020 à 13:57 | Isandra (#7070)

    Eto aho dia misoatra ny TIM sy Ravalomanana fa tonga soa aman-tsara any Ankilobory ny fanampiana hoan’ireo vahoaka any.

    Ny fahavalo iombonantsika ny fahantrana, fa isika mpifaninana ihany. Miasa miaraka ho fanombohana, ny fitoniana no ho fandrosoana.

  • 26 décembre 2020 à 14:05 | Shalom (#2831)

    26 décembre à 13:41 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe ^
    YAR,
    ...
    La situation de notre pays après l’indépendance est lamentable, alors que vous qui deviez le réparer, sauver, vous trouvez en France (quelle phrase !), mettez avec conscience tranquille vos connaissances et vos expériences à la disposition de celle-ci, à l’échange de vie décente, pendant que certains de vos compatriotes vivent dans la pire misère.


    Et DJ bokassa gasy kilasy T9 :
    - Où s’est-il réfugié en 2009 ?
    - Où s’est-il expatrié une fois Rajaonarimampianina au pouvoir ?
    - Et qui l’a appuyé pour sa candidature ?
    - Enfin, où a-t-il fait la promotion propagandiste de son "IEM" ?

    Réponse, aux USA peut-être ? Mince il ne parle pas anglais, il ne connait même pas ce qu’on entend par "DAM".
    Et ben ! Plutôt au pays où vous pensez que "Yet another Rabe" habite.

    Et pour l’expression "pire misère", désolé mais qui a plongé le pays dans cette situation depuis 2009. Soyez objectif quand vous répondez.

    • 26 décembre 2020 à 14:41 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Votre comparaison est farfelue comme d’hab et n’a aucun sens.

      C’est incomparable votre cas à celui de Rajoelina au moment où il a fait l’objet d’un mandat contre lui,... En plus, cet retrait est stratégique, comme les romains avaient fait, avant de faire plier définitivement les rebelles à Jérusalem.

      Et il était en France, ce n’était pas destiné pour y habiter, mais, juste pour se former et approfondir ses connaissances, contrairement à vous et les autres andafy comme vous.

    • 26 décembre 2020 à 14:46 | Marika (#9389) répond à Shalom

      FANIRINA,

      Ny taona 2021 ho avy io , ny fanirina ry zalahy dia ny mba hilàn’ny fitsabahan’ny firenen-dehibe amin’izay ny raharaha politika aty amin’ny tany madinika à ! anarany fotsiny misy ny firenena mikambana, fa maro ireo firenena madinika no mifafy kiho amin’ny politika ataon’ny firenena vaventy, indrindra ny Frantsay.
      Tokony hitadiavana vaha olana dieny izao ny fomba mahazatra ny frantsay ka hametrahany mora foana izay olona tiany ho apetraka eo amin’ny fitondrana.
      Fandravana ny CENI, fiatahan’ny tafika amin’ny politika, fiatahan’ny finoana amin’ny politika, tokony mba efa ho tonga saina amin’izay ny mpitandro ny filaminana fa ny vahoaka ihany no andrianina, fiatàhan’ny fitsaràna amin’ny politika, fampiasàna ny volam-bahoaka ho amin’ny mangarahàra,ary indrindra ny fanajàna ny safidim-bahoaka amin’ny valiny tena marina.

    • 26 décembre 2020 à 14:58 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      1) Ne noyez pas mon post en ne répondant qu’à une partie, répondez intégralement si vous êtes quelqu’un d’objectif.
      2) Décortiquer les sites divers ne prouve pas que vous êtes présent au pays - l’hypocrisie et le mensonge sont les points forts des foza.
      J’ai cru que les foza étaient plus intelligents ... oui passez votre temps à regarder et à critiquer ceux que vous appelez les andafy.
      3) Si vous êtes réellement au pays vous auriez dû voir les évènements ci-dessous :
      https://www.facebook.com/messenger_media/?thread_id=3432161953525054&attachment_id=4017785071566570&message_id=mid.%24gAAwxiHoNLT580BhMOl2ntLu-bgOx

    • 28 décembre 2020 à 17:46 | bekily (#9403) répond à Shalom

      rajaoxxl ....encore un autre qui mériterait le pilori !!!!!!!!

  • 26 décembre 2020 à 14:42 | Shalom (#2831)

    Mijaly ny kere ny any Atsimo, mijaly tsy misy rano ny eto am-povoan-tany, tsy an’asa ny any avaratra, leon-dahalo ny any andrefana ary safotry ny rivo-doza ny any antsinanana.

    Eny samy malagasy avokoa ireo :

    https://www.facebook.com/daniela.rh.96995/posts/189984695940487
    • 29 décembre 2020 à 12:33 | bekily (#9403) répond à Shalom

      Besoin de " rivo doza " pour chasser un DJ , comme le baby DOC de Haïti ????

  • 26 décembre 2020 à 14:58 | Lefona Again (#10319)

    Joyeux Noël au Père Pedro, un vrai Malagasy mahavita azy !
    Tsy misy na IRAY, na singany iray aza, nahavita ny ampaha-folon’ny asanao ireo petsam-bava eto amin’ity tranon-kala ity .

    • 26 décembre 2020 à 16:21 | Shalom (#2831) répond à Lefona Again

      Parce que vous ne connaissez pas Madagasikara et ce qui se passe à Madagasikara.
      Vous ne voyez que ceux qui font de la comm et des séances de photo avec le pouvoir.
      Connaissez-vous au moins la Toby FAMI du Père Julian Cadenas dans le Bongolava et qui s’occupe des enfants handicapés et ne fournissant pas de "gros bras" au pouvoir jiolahimboto ?
      Pourquoi Pédro est toujours en conflit avec ce Toby ?
      Et dire qu’il s’agit de deux intervenants catholiques !

  • 26 décembre 2020 à 15:14 | Besorongola (#10635)

    JE T’ AIMÉ MOI NON’ PLUS !
    Qui s’accroche à qui, la France à l’Afrique ou dirigeants africains à la France ?

    Les 2 mon General !
    Tsy mifakafoy ireo.
    « La France a une part d’Afrique en elle. Nos destins sont liés. » Entretien du Président Emmanuel Macron avec Jeune Afrique
    2020-11-16 (202418) Elysée, interview Jeune Afrique
    Restitution du patrimoine africain, fin du franc CFA, lutte contre le terrorisme, relations entre la France et l’Afrique : le Président de la République a répondu aux questions de Benjamin Roger et de Marwane Ben Yahmed pour Jeune Afrique.

    Comme vos prédécesseurs, vous avez annoncé vouloir refonder les relations entre la France et l’Afrique. Près de trois ans après le discours que vous avez prononcé à Ouagadougou, qu’est-ce qui a concrètement changé ?
    J’ai lancé plusieurs chantiers. Le premier était un tabou : la restitution du patrimoine africain. Nous avons fait des gestes très concrets à l’égard du Sénégal, du Bénin ou de Madagascar notamment.

    Mais surtout un texte de loi qui, pour la première fois, permet non pas simplement de transférer momentanément une œuvre mais de la restituer, et cela grâce au travail intellectuel, artistique et politique profond demandé à Bénédicte Savoye et Felwine Sarr. Les générations contemporaines africaines ont besoin de comprendre, de toucher, de posséder leur histoire, de se la réapproprier. Le rapport Sarr-Savoye a été extrêmement ambitieux, et il a ouvert beaucoup de débats partout en Europe et dans le monde. Ils ont fait un travail remarquable, qui nous a permis d’avancer.

    Le deuxième était la fin du franc CFA. Cette réforme importante, conclue par un accord signé lors de mon dernier voyage en Côte d’Ivoire, met fin à un marqueur très symbolique qui alimentait beaucoup de fantasmes et de critiques. Nous voulons également impulser une nouvelle dynamique dans la relation économique qui unit la France et le continent, à travers la plateforme Digital Africa, mais aussi grâce au sommet des financements pour l’Afrique que nous organiserons en mai, à Paris.

    Voilà quelques exemples très concrets de mesures inédites, de tabous de la relation entre la France et le continent africain que nous avons levés, qu’ils soient mémoriels, économiques, culturels, entreprenariaux. Ils incarnent ce que nous souhaitons mettre en place : une relation équitable et un véritable partenariat. La saison Africa 2020, portée avec talent par la commissaire générale N’Goné Fall, en est sans doute le meilleur exemple.

    Nous avons en parallèle procédé à un changement de méthode. Le discours de Ouaga a été largement conçu par le Conseil présidentiel pour l’Afrique, qui regroupe des gens aux profils très différents. Nous avons aussi mené tout un travail avec les diasporas et nous sommes allés dans des pays qu’aucun président français n’avait visités. Notre diplomatie n’a pas été cantonnée à l’Afrique francophone.

    Le sommet Afrique-France aura-t-il enfin lieu dans les mois à venir ?
    Il devrait se tenir en juillet 2021 à Montpellier et illustrera ce changement de méthode. Nous n’allons pas organiser un sommet classique, en invitant des chefs d’État. Notre objectif est de mettre en avant les personnes qui incarnent le renouvellement générationnel, y compris sur le plan politique. Parce que s’il y a un point difficile, c’est bien le renouvellement démocratique. Certains pays se sont pliés à une alternance régulière, d’autres non.

    Le sentiment anti-français se développe au sein des pays francophones. Comment l’expliquez-vous ?
    Pendant des décennies, nous avons entretenu avec l’Afrique une relation très institutionnelle, en passant par les chefs d’État en fonction et par des entreprises bien installées. Ce faisant, le ressentiment a pris une certaine place.

    Mais il y a également une stratégie à l’œuvre, menée parfois par des dirigeants africains, mais surtout par des puissances étrangères, comme la Russie ou la Turquie, qui jouent sur le ressentiment post-colonial. Il ne faut pas être naïf sur ce sujet : beaucoup de ceux qui donnent de la voix, qui font des vidéos, qui sont présents dans les médias francophones sont stipendiés par la Russie ou la Turquie.

    Je pense qu’entre la France et l’Afrique, ce doit être une histoire d’amour. Notre pays a été présent sur le continent à la fois à travers le commerce triangulaire, des conflits dès le début du XIXe siècle puis des guerres coloniales. Cette histoire est là. Nous en sommes les héritiers. En avons-nous été les acteurs ? Non. Cette histoire a-t-elle été reconnue ? Oui, même s’il y a encore un travail historiographique en cours. Mais nous ne devons pas rester prisonnier de notre passé. Ce serait terrible.

    Moi, j’ai toujours eu un discours de vérité, pleinement assumé, à l’égard de cette histoire. Partout où la France a été présente, elle s’est mêlée. Elle a aussi été le pays de la créolisation, du métissage, des mariages mixtes. Un pays où les aventures humaines ont été permises. D’autres ont été présents sous une forme coloniale en Afrique et ne se sont jamais mélangés. Qu’on le veuille ou non, la France a une part d’Afrique en elle. Nos destins sont liés.

    • 26 décembre 2020 à 15:52 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      Curieuse situation— le resentiment anti colonial semble etre plus fort aujourd’hui qu’au temps de la grande colonisation.

    • 26 décembre 2020 à 16:08 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      Vatomena,

      On en a marre ! C’est Sarkozy Paul Belzébuth qui nous a mis tous dans la mer.de en nous fourguant ce crétin et déchet humain, et qui est en train de détruire notre Nation et affamer la population entière, ce moins que rien qui ne cesse de nous balancer chaque jour des affabulations de ce genre !

      Et on veut que les Français se joignent à nous pour dénoncer cet acte odieux de Sarkozy...et agir dans ce sens...

    • 26 décembre 2020 à 18:40 | kartell (#8302) répond à Besorongola

      @ Vohitra

      Du haut de ses talonnettes, il avait osé« si tu reviens, j’annule tout ! » dans un contexte cornecul d’arroseur, arrosé qui avait fait, à l’époque, des gorges chaudes !...
      Sa renommée internationale des meilleurs coups fourrés ont fait de lui, un incontournable parrain des républiques cornacquées qui avec le recul permet de mesurer les dégâts engendrés par un tel sponsoring d’homme aguerri au billard à trois bandes !...
      « Son œuvre » lui voudrait dans certains espaces judiciaires plus regardants bien plus de soucis que ceux d’une justice qui se hâte lentement, sans réellement sévir tout en faisant semblant....
      La France a très, très rarement condamné ses hommes politiques félons , à l’exception d’un Cahuzac pour l’exemple ou d’un Balkany pour la rigolade !....
      En fait, ce sont les scories laissées à son passage qui vont peser lourdement sur notre actualité devenue de plus en plus faits divers et people religieux, à l’occasion ...
      On choisit pas sa famille, dit-on mais ses amis politiques, que oui ! et avec beaucoup de minutie et d’arrières-pensées ...
      Dire que le décor est planté serait un euphémisme et nous verrons que demain aura une impression de déjà vue voir de replay, à la mode Malagasy.....

  • 26 décembre 2020 à 15:15 | Besorongola (#10635)

    Suite...
    Vos propos récents sur les caricatures du Prophète, au nom de la défense de la liberté d’expression, ont provoqué une vive émotion au Sahel et au Maghreb. Le regrettez-vous ?
    Je regrette qu’on ait déformé mes propos. Je respecte chaque religion. Si vous lisez mes discours, vous verrez que j’ai été constant en la matière. Mais lorsque j’ai décidé, dès le début de mon quinquennat, de m’attaquer à l’islam radical, mes propos ont été déformés. Par les Frères musulmans, assez largement, mais aussi par la Turquie, avec une capacité à influer sur beaucoup d’opinions publiques, y compris en Afrique subsaharienne.

    Je ne m’attaque pas à l’islam, je m’attaque au terrorisme islamiste, sachant que plus de 80 % des victimes d’attentats terroristes islamistes dans le monde sont des musulmans. Quand j’ai rendu hommage à Samuel Paty [assassiné le 16 octobre], j’ai dit que nous défendrons ce qui est un droit : celui de blasphémer et de caricaturer sur notre sol. Je n’ai pas dit que je soutenais les caricatures.

    Je vous invite en outre à vous interroger sur la réaction de la communauté internationale sur ce sujet : en janvier 2015, quand les journalistes de Charlie Hebdo étaient assassinés au nom d’Allah, des dirigeants musulmans sont venus défiler dans nos rues. Et aujourd’hui, alors qu’un professeur a été décapité parce qu’il enseignait la liberté d’expression, il faudrait s’excuser ? Le monde devient fou. Je ne céderai rien à ces gens-là.

    Vous êtes allé plus loin que vos prédécesseurs en qualifiant la colonisation française de crime contre l’humanité. Comment faire pour solder ce passé douloureux et enfin reconstruire une relation apaisée avec les nouvelles générations africaines ?
    Pour construire une relation apaisée avec les nouvelles générations, il faut n’avoir aucun tabou. Les tabous nourrissent une forme de paranoïa et un ressentiment très fort contre la France. Aujourd’hui, il y a des régimes étrangers et des projets politico-religieux qui utilisent le fait colonial comme un des leviers contre la France, y compris au sein de générations qui n’ont jamais connu le colonialisme. Il nous faut regarder cette période de l’histoire en face, de manière décomplexée mais avec un souci de vérité, pour ne pas donner de grain à moudre à ces gens. Ne cachons rien et avançons.

    Si l’on veut changer le regard de l’Afrique sur la France, si l’on veut réussir économiquement, culturellement en Afrique, continent qui est pour moi notre avenir, nos diasporas sont une chance. C’est une réalité.

    Donc si nous parvenons à instaurer ce rapport décomplexé à l’histoire, si l’on arrive à être beaucoup plus fort dans une politique d’égalité des chances et de lutte contre les discriminations, et que l’on érige nos diasporas en fer de lance d’une ambition à l’international, qu’elle soit culturelle, économique ou autre, je pense que nous aurons plus de chances que la jeunesse de notre pays soit heureuse. On s’enferme dans le passé quand on est malheureux dans le présent.

  • 26 décembre 2020 à 15:53 | Vohitra (#7654)

    Fa rizareo ireto aloha dia tia mampiseho sary natao hanabadoana vahoaka mihintsy e !

    Fantany ihany tokoa aloha hoe olona toy ny ahoana koa moa ny foza mpanaradia azy dia tsy mahagaga raha ny filalaovana sy fanabadoana olona amin’ny sary no atao e !

    Ny an’ilay rangahy ity koa ary no tena mampihomehy mihitsy ny mijery azy !

    http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2020/12/24/madagascar-indonesie-vers-la-creation-dune-commission-mixte/

    • 26 décembre 2020 à 16:14 | Besorongola (#10635) répond à Vohitra

      Ils sont tous comme leur maître, homme de spectacle et roi des déguisements.
      Des que j’ai vu la photo j’ai de suite pensé que c’était celui en tenue traditionnelle qui était le chargé d’affaires indonésien mais non !
      Imaginons qu’un chargé d’affaire Papouasie-Nouvelle-Guinée qui arrive avec leur pointe protége penis entre les jambes ? Ntsay osera t-il faire pareil ?

  • 26 décembre 2020 à 15:58 | vatomena (#8391)

    Au temps d’autrefois des dizaines de milliers de jeunes africains se sont engagés pour défendre la France et la Colonie mises en dangerà Nombre d’entre eux ont meme participé

  • 26 décembre 2020 à 16:44 | Vohitra (#7654)

    Chez les gens éduqués et civilisés, c’est avec compassion et humilité, avec douceur et compréhension, qu’ ils annoncent les vœux aux autres sans qu’il y ait besoin de gesticulation ou tentative de tromperie…pas besoin de werawera ou de ity oa za comme un calife…

    Avec simplicité et franchise comme cette puissante famille !

  • 26 décembre 2020 à 16:52 | arsonist (#10169)

    Inutile de tenter de faire prendre conscience à Bokassa et à Pedro ainsi qu’à leurs incondionnels fans que

    faire son beurre en tant que montreurs d’enfants gasy miséreux sévères dansant devant un public [dont des enfants de leur âge] pendant des fêtes publiques et privées dans le Sud-Ouest de la France

    comme faire ripaille le jour de la plus grande fête de ripaille de l’année sur la planète , tandis que des millions de ses propres compatriotes sont victimes des tragédies que sont le kere et la sous-alimentation

    sont tout simplement des attitudes scandaleuses et révoltantes

    Les êtres humains n’habitent pas le monde de la même façon !
    Il y a des gens qui vendent sans scrupule l’insoutenable misère sévère qui frappe les millions de leurs semblables .
    Il y a des gens qui sont fans de ces vendeurs sans conscience.
    Et puis , il y a les autres .

  • 26 décembre 2020 à 18:09 | Shalom (#2831)

    @ 26 décembre à 16:35 | lé kopé (#10607) répond à Shalom ^
    Isandra ,
    je ne parlerai pas au nom de YAR , car il peut se défendre comme un grand , mais je parlerai au nom de ceux qui sont partis , pour une vie meilleure , car sa patrie ne peut lui offrir que la médiocrité , de la part des ses dirigeants d’hier et de maintenant ...
    ... Bref toutes ces étapes , je les ai vécues , et je comprends très bien l’attitude des Andafy qui sont à 80% contre ce régime .Mais cela ne nous empêche pas à soutenir nos familles et faire des actions humanitaires .Le fait de participer à ce forum démontre l’attachement de nos compatriotes au Pays , et vous ne pourrez pas les en empêcher .


    lé kopé, j’ai remarqué que ce personnage ne répond pas à chacun de vos posts expliquant la réalité des malagasy partis vivre à l’étranger.
    Mais dès que d’autres lancent leur avis (voir le post de "Yet another Rabe" ci-dessus, mon post ci-haut parlant du séjour en terre de France de DJ bokassa gasy en France au temps de Rajaonarimampianina), ouippi ! le personnage ne manque pas de mots pour rabaisser ceux qu’il appelle les "Andafy".
    Pourtant, vos définitions résument parfaitement les problèmes de ces malagasy.

  • 26 décembre 2020 à 19:13 | lysnorine (#9752)

    Re malagasy34 26 décembre à 13:19
    « Ce Monsieur (que certains appellent Père) était, est et restera COMPLICE DU DJ. Ce Monsieur, qui a fait la PROMOTION DU COUP D’ÉTAT DE 2009 sur les plateaux TV en Europe. Quelle honte !! Il NE VOIT MÊME PAS ce que la population endure depuis 2009.. »

    & kartell 26 décembre à 14:13 répond à malagasy34
    « Lorsque le religieux outrepasse ses prérogatives sacerdotales pour devenir le COMPLICE DU POLITIQUE, il y a de quoi se demander pourquoi tant de connivences avec ce religieux, roublard au possible !...
    « Faudrait-il rappeler que C’EST DURANT LA TRANSITION que ce slovène religieux avait OBTENU SES TITRES DE PROPRIÉTÉ que ses deux prédécesseurs lui avaient refusés.... »

    Pedro Pablo Opeka (wikipedia)

    https://en.wikipedia.org/wiki/Pedro_Opeka [teny angilisy]
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pedro_Opeka [teny frantsay]]

    Pedro Pablo Opeka (born June 29, 1948), known also as Father Opeka, is a Catholic priest [LAZARISTE] from Argentina,[ working as a missionary in Madagascar. For his service to the poor, he was awarded the Legion of Honor.[FRANTSAY !]

    « Le père Pedro Opeka C.M., né le 29 juin 1948 à San Martín (Argentine), est un religieux catholique LAZARISTE, de parents d’origine slovène. Fondateur de l’œuvre humanitaire Akamasoa en 1989, il est connu pour le combat qu’il mène contre la pauvreté à Madagascar. »

    Early life
    Opeka was born in Argentina, in San Martín, a suburb of Buenos Aires, to Argentine Slovene parents.[3] His father was from Begunje pri Cerknici, his mother from Velike Lašče in Lower Carniola ;.[4] HIS FATHER WAS A FORMER MEMBER OF THE HOME GUARD, A SLOVENIAN ANTI-COMMUNIST GERMAN-LED AUXILIARY POLICE FORCE, AND AVOIDED POST-WAR SUMMARY EXECUTIONS BY FLEEING TO ITALY.

    [NAZI MPOMBA AN’I HITLER IZANY NY RAINY ! ]

    He met his future wife in a refugee camp in Italy, where they married. THEY EMIGRATED TOGETHER TO ARGENTINA TO AVOID THE YUGOSLAV COMMUNIST REGIME.[5] ]

    Pedro grew up in the streets of Buenos Aires. Very early as a child, from the age of 9, he worked with his father as a bricklayer. At 15, he hesitated between becoming a football professional and a priest. He eventually decided to become a priest and enter the seminary of the LAZARISTS in Buenos Aires. At 20, he went to Ljubljana in Slovenia (then part of Yugoslavia), to further his training. Two years later, In 1970, he went to Madagascar where he worked as A BRICKLAYER in the parishes of the LAZARISTS.

    « En 1970, il part pour la PREMIÈRE FOIS Madagascar pour être maçon dans les paroisses LAZARISTES , à VANGAINDRANO ».

    He finished his studies at the Catholic Institute of Paris (1972-1975), where he learnt French. He met the Taizé Community near Cluny in France, who have their members supporting communities in 24 major cities around the globe, and travelled all over Europe.
    Pedro Opeka speaks 7 languages : Spanish, Slovenian, English, French, Italian, Latin and Malagasy.

    MISSION IN MADAGASCAR

    On 28 SEPTEMBER 1975, PEDRO OPEKA WAS ORDAINED PRIEST IN BUENOS AIRES AND WAS NOMINATED TO HEAD A RURAL PARISH IN SOUTHEAST MADAGASCAR, Vangaindrano.

    « En 1975, le Père Pedro REPART À MADAGASCAR pour être CURÉ de la paroisse à VANGAINDRANO. Il officie dans cette fonction durant QUATORZE ans »

    In 1989, his Lazarist superiors nominated him DIRECTOR OF A SEMINARY in Antananarivo, the capital.

    « En mars 1989, il est nommé directeur du scolasticat des Lazaristes de la capitale malgache, afin de FORMER LES JEUNES FRÈRES de cette congrégation »

    When he saw a dump from the hills of the city, he DISCOVERED [!!?] people rummaging among garbage to find something to eat, and sleeping in huts made of hemp propped between mountains of waste. Pedro Opeka began talking to them, to convince them that they could leave that misery and abuse, for their children. With the team of YOUNG PEOPLE FROM VANGAINDRANO HE HAD TRAINED, and after long discussions, he wrote the articles and statutes of Akamasoa (’good friends’ in the local language) in December 1989.

    « Il y DÉCOUVRE (!!) femmes, hommes et enfants errant et fouillant à mains nues dans la décharge d’Andralanitra située à une dizaine de kilomètres à l’est de la capitale, parmi les chiens et les porcs, attendant que les bennes déversent les déchets11. Il lui faudra six mois de longues discussions, pour convaincre ces familles, vivant au milieu des ordures, de se battre pour un meilleur futur pour leurs enfants. Il réussira à convaincre 70 familles de QUITTER LA DÉCHARGE pour CRÉER UN NOUVEAU VILLAGE sur une terre rocheuse à 7 km de la ville, MISE À SA DISPOSITION PAR LES AUTORITÉS. »

    (Hofaranana)

    • 26 décembre 2020 à 19:22 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Re malagasy34 26 décembre à 13:19 : « Ce Monsieur (que certains appellent Père) était, est et restera COMPLICE DU DJ. Ce Monsieur, qui a fait la PROMOTION DU COUP D’ÉTAT DE 2009...
      & 26 décembre à 14:13 répond à malagasy34 : « Lorsque le religieux outrepasse ses prérogatives sacerdotales pour devenir le COMPLICE DU POLITIQUE... C’EST DURANT LA TRANSITION que ce slovène religieux avait OBTENU SES TITRES DE PROPRIÉTÉ... »

      Pedro Pablo Opeka (wikipedia)
      https://en.wikipedia.org/wiki/Pedro_Opeka [Teny angilisy]
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Pedro_Opeka [teny frantsay]]

      (Tohiny sady farany)
      « CRÉATION D’AKAMASOA »
      [...]
      « En DÉCEMBRE 1989, avant Noël, le père Pedro fonde AVEC SES AMIS MALGACHES une association dont le nom en malgache Akamasoa signifie « Les bons amis », pour être précis « les amis fiables et sincères ».
      « Par DÉCRET DE FÉVRIER 2004 LE GOUVERNEMENT MALGACHE ACCORDE À L’ŒUVRE HUMANITAIRE AKAMASOA LA RECONNAISSANCE D’UTILITÉ PUBLIQUE.
      « Ses objectifs consistent à redonner une dignité humaine aux populations les plus pauvres, issues de la rue, grâce à :
      « un logement décent QU’ELLES CONTRIBUENT À ÉDIFIER ;
      « la scolarisation obligatoire des enfants ;
      « un travail qui depuis la création de l’Association est RÉMUNÉRÉ. »

      CREATION OF AKAMASOA

      Father Pedro Opeka created a local non-governmental organization called Akamasoa (the good and faithful friends) in December 1989 to continue his work with the Malagasy people. ..
      Today Akamasoa sustains about thirty thousand people in 18 VILLAGES, among them ten thousand children, who all go to school, following the building of 37 NEW SCHOOLS IN THE YEARS SINCE AKAMASOA’S FOUNDING.

      About four thousand families live in the 18 villages, but another 900,000 Malagasy people have been SUPPORTED FROM ONE DAY TO THREE WEEKS IN THE ’WELCOME CENTERS’, being offered RICE, A ROOF, SOME CLOTHING AND A SMALL PACKAGE, in order to be ’born again’ to life. ...
      Over 3,000 solid houses have been built by Akamasoa [NY VAHOAKA MALAGASY IZANY !] to date for people who used to live in card-board boxes on the ground...Every year, Akamasoa builds new schools, clinics, and training and production centres. Over 3,600 jobs have been created for the villagers, WHO ARE PAID BY AKAMASOA EVERY MONTH.

      [MANDROSO NY BUSINESS IZANY ! Fa asa na manao ahoana na manao ahoana ny KARAMAN’izy ireo.]

      A COMPREHENSIVE ECONOMIC STRUCTURE, Akamasoa has grown to being 75% SELF-SUFFICIENT IN REVENUE, thanks to THE CREATION OF STONE AND GRAVEL QUARRIES, to the craft and embroidery workshops, and to a compost centre next to the ’Tana’ public rubbish.

      [Araka ny nosinganina etsy aloha MIROBOROBO ny BUSINESS-ny MAROMARO : Tsy vola azo maimaim-poana avy amin’ny FIKAMBANANA IRAISAM-PIRENENA ve no tena ampiasaina amin’izany , ireo VOLA tokony ho natao hanampiana ny FANJAKANA, ARAKA NY FANAO FAHIZAY, ka fomena ny « ONG » saiky « NÉO-COLONIALISTES » DAHOLO taty aoriana ??]

      « L’association Akamasoa assure aussi un SALAIRE à plus de 3 070 personnes (CARRIÈRES DE GRANIT, FABRICATION DE BRIQUES, PAVAGE DES PLACES, RUES ET ROUTES, MAÇONNERIE, MENUISERIE, CHARPENTE, CONSTRUCTION MÉTALLIQUE, MÉCANIQUE, repas et cantines, fleurissement, NETTOYAGE, artisanat d’art, personnel de santé, professeurs, chefs de villages, gestionnaires, FABRICATION DE SPIRULINE etc) sur les différents sites à Madagascar »

      Father Pedro Opeka taught the Akamasoa people tips on how to divide and sort the rubbish, to transport the compost created from rubbish, and TO CREATE SMALL AGRICULTURAL FARMS. Akamasoa also trains construction artisans (bricklayers, carpenters, cabinet makers, operators and street pavers) who HAVE BUILT OR REBUILT ROADS AND BRIDGES TO HELP COMMUNITIES [?] in the villages and all over the country...

      Akamasoa lies about 12 km from the center of Antananarivo, on the road to Tamatave.

      « L’ALIMENTATION DES ENFANTS représente un des gros soucis de l’Association (1,7 million de repas ont été distribués en 2017). Elle peut cependant compter sur L’AIDE ALIMENTAIRE de la Slovénie et de l’Australie et sur le soutien de sponsors et d’Associations à travers le monde : principauté de Monaco, Kiwanis, Club service, comme le Lions Clubs et le Rotary International »

      « Distinctions »

      « Grand croix de l’ordre national malgache EN 2014, commandeur EN 2010, chevalier en 1996

      « Chevalier de la Légion d’honneur en 2007. Le père Pedro a été nommé par décret du 12 octobre 2007, CHEVALIER DE LA LÉGION D’HONNEUR, PAR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE NICOLAS SARKOZY, et sur proposition du Grand Chancelier de la Légion d’honneur le général Jean-Pierre Kelche. L’insigne lui a été remis par Gildas Le Lidec ambassadeur de France à Madagascar début 200822.

      « Grand croix de deuxième classe de l’ordre national malgache EN 29 SEPTEMBRE 2019. »

    • 26 décembre 2020 à 21:34 | vatomena (#8391) répond à lysnorine

      Akamasoa est propre pas Antananarivo ,capitale d’un pays de 25 millions d’habitants Pourquoi ? Comment expliquer cete incapacité ?

    • 29 décembre 2020 à 12:47 | bekily (#9403) répond à lysnorine

      un père jésuite ( ingénieur africain de formation dans une grande école française et non maçon ...) du BURKINA FASSO a fait mille fois mieux...
      ...en créant un village "PRODUCTIF" avec la population et POUR la population seule , un vrai complexe quasi industriel de production agro-alimentaire , avec transformation industrielle des produits puis commercialisation , création de centre d’enseignement ETC ETC...

      Sans tomber dans la veulerie politiciernne dans laquelle se complait malheureusement le père Pedro depuis 2009....Dommage qu’il ait été tombé dans une haine Anti Ravalomanana...attitude ni chrétienne , ni charitable !!!!....

      Ce père jésuite africain pouvait facilement avoir une situation brillante où il veut !!!!

  • 26 décembre 2020 à 19:39 | Jacques (#434)

    26 décembre à 09:54 | Besorongola (#10635)

    Je me permets de rebondir au post de Besorongola ci-dessus.

    Le bac-3 bokassa gasy ne déroge pas à ses traditionnelles fanfaronnades, c’est son violon d’Ingres, la honte, ça, il ne connait pas. Alors même que le pays nage dans un gouffre de pauvreté incommensurable, il y a même ces mômes (https://www.koolsaina.com/video-parfois-rien-a-manger-alors-on-boit-juste-de-leau-noel-antananarivo-madagascar/) qui n’ont parfois que de l’eau (heureusement) à se mettre dans la gorge, eh ben le bac-3 bokassa gasy, lui, s’affiche à avec sa progéniture qu’il a "rapatriée" pour l’occasion devant la populace. Comment, en effet, a-t-il fait pour faire venir ses enfants au bled alors que la frontière aérienne n’est pas encore ouverte ? L’avocat du diable le jomaka d’ambatomanga tente de donner une réplique à cette interrogation mais loin de convaincre puisque les vols de rapatriement mis en place étaient destinés aux gasy coincés à l’étranger en raison de la pandémie. Jet privé, marmonne-t-on dans son entourage, celui ou celle qui cafte a intérêt à faire profil bas. En tout cas nullement gêné aux entournures, le bac-3, râlez bande de critiqueurs du forum, égosillez-vous, il n’en a cure. D’ailleurs si vous avez bien parcouru les lignes de quelques canards du bled ce jour, vous aurez même relevé qu’il n’a pas bougé d’un iota quant à sa manière de faire, il maintient mordicus l’efficacité de son médicament CVO. Je cite ci-après sa déclaration d’avant-hier :

    " Malheureusement, nous ne pouvons pas exporter ces produits pour sauver le monde " (http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2020/12/26/andry-rajoelina-2021-debut-des-grands-chantiers-de-lemergence/)
    Le blogueur d’Actutana s’en émerveille comme d’hab (https://www.actutana.com/depeche/andry-rajoelina-annonce-le-lancement-des-grands-chantiers-pour-2021/)

  • 26 décembre 2020 à 19:41 | Isandra (#7070)

    Lekope,

    Pour se justifier, on peut trouver milles excuses, mais, selon une étude, c’est le mobile économique est en premier rang qui poussent la plupart des élites Africaines et Malagasy à immigrer en Europe.

    Quant à chez nous, je penses que c’est leur origine et statut social qui jouaient beaucoup dans ce choix :

    « Alors que 32 % de la population indique être d’origine Merina, c’est le cas de 64 % des élites. Les Merina sont donc surreprésentés dans le monde des élites. L’enquête révèle aussi une surreprésentation de personnes affirmant une origine statutaire supérieure. Ils ont en effet jusqu’à 34 fois plus de chance de s’afficher descendants d’Andriana que les citoyens ordinaires. »
    « Près de la moitié (46%) des élites a au moins un parent qui fait (ou a fait) partie des élites. Ce phénomène apparaît plus marqué pour les générations les plus jeunes. Celles ou ceux dont les parents sont ou ont été membres des élites représentent respectivement 44% chez les 46-55 ans, 60% chez les 36-45 ans et 63% chez les moins de 35 ans. »

    La plupart de ces gens-là sont nés avec cuillère d’argent dans la bouche, ont l’habitude de confort, ils préfèrent toujours le tany malemy hanorenam-pangady, ils n’ont pas l’habitude d’affronter de difficulté, moindre problème, ils abandonnent. Ce n’est pas leur faute, mais, de leur situation.

    • 26 décembre 2020 à 20:36 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Lasa Zamariety indray ity sagnana ity rehefa alina ny andro !

  • 26 décembre 2020 à 21:16 | arsonist (#10169)

    Moi , arsonist, je persiste et je signe :

    toute personne Gasy qui réside à Mada ,
    qui a l’occasion de quitter ce pays pour aller à l’Étranger , y vivre et y gagner sa vie ,
    si cette personne le veut ,
    et si elle croit avoir les capacités de le faire ,
    alors
    je l’encourage à le faire sans hésitation !

    Cette personne doit faire de sa vie ce qu’elle a envie de faire de sa vie .

    Les foza , eux ,
    [quitte à laisser les populations gasy pourrir dans l’indicible misère la plus sévère qui soit]
    ne cherchent qu’à exploiter les Gasy et Mada
    à l’avantage des intérêts de "Bokassa"
    et des investisseurs étrangers
    [avides de juteux et rapides retours sur investissement]
    qui ont propulsé le DJ bac-3 à son actuel poste .

    Alors , si une personne Gasy s’installe et vit à l’Étranger , elle échappe de facto au terrible et tragique malheur qui frappe les populations gasy à Mada .

    • 26 décembre 2020 à 22:32 | reglisse (#6117) répond à arsonist

      Toi, arsonist, qui persiste et qui signe,
      toi, arsonist, qui manipule les misères de Mada,
      toi, arsonist, qui dégueule ta haine de tous ceux qui essayent différemment,
      toi, arsonist, qui trolle ce forum, chaque jour, du matin au soir...

      https://mada-actus.info/economie/fuite-de-cerveaux-madagascar-talents-malgaches/?fbclid=IwAR0HTpvx6DzI1rTY8gBJXwSPeDRadDFfbn06HFbrFnb7Nhab_Hg-RJZIxCA

    • 26 décembre 2020 à 23:16 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Moi , arsonist , je déteste la réglisse .
      C’est visqueux .
      C’est gluant .
      C’est goudronneux .
      C’est cancérogène .
      C’est mortel pour les populations qui n’ont déjà plus rien pour calmer la faim qui les tenaille à mort .

      La besileo foza femelle isandra répète à l’envi et à longueur de temps que "les foza me restent en travers de la gorge" ,
      alors , si de plus il s’agit de foza assaisonnés à la réglisse ... Beurk ! Quelle horreur !

    • 29 décembre 2020 à 12:54 | bekily (#9403) répond à arsonist

      on peut avoir "migré" ....mais toujours s’intéresser au sort de son pays en tant qu’EXILE !!!!
      comme Karl Marx , Charles de Gaulle , l’ Aiatollah Komeiny etc etc
      Exilé ou en prison 20 ans comme Nelson Mandela....on reste patriote.

  • 26 décembre 2020 à 23:30 | Rainingory (#11012)

    Fa aiza ny fanjakana e ?
    Nirotaka ny mpianatra teny Ankatso 1 nohon’ny tsy fisian’ny rano ho azy ireo, dia nazerany ilay sinibendrano !
    https://youtu.be/kcCq_6sZCuk

  • 27 décembre 2020 à 08:02 | Besorongola (#10635)

    LUTTE CONTRE LA FAIM !
    RAJOELINA CONNAÎT MIEUX LE MONDE DU SPECTACLE QUE LE MONDE PAYSAN.!

    Il ne suffit pas d’annoncer que Madagascar sera le grenier à Riz de l’’Afrique mais être réaliste et réfléchir comment trouver les moyens pour y arriver.
    Nous insistons sur le projet de remembrement des terres rizicoles pour soulager les rizicuteurs et améliorer le rendement à l’ha en matière de récolte du riz à Madagascar. .
    Il faut un minimum de 50 ha pour pouvoir mécaniser la riziculture.
    Regardez l’avantage.

    Voici le système qu’utilisent les paysans malgaches depuis Andrianampoinimerina jusqu’à aujourd’hui.

    Le SRI c’est déjà mieux mais il faut aller plus loin.

    Une machine à repiquage automatique de riz ne coûte qu’autour de 1300 euros pièce chez Alibaba.

    https://m.alibaba.com/product/62054229854/6-Rows-Rice-Transplanter-Paddy-Planting.html

    LA FORCE DE RAVALOMANANA !
    Rajoelina et Ravalomanana n’ont pas fait des études supérieures tous les deux , mais la force de Ravalomanana c’est sa détermination et sa connaissance du monde rural. .
    Si Ravalo voyait les images ci-dessous pendant son quiquenat , il n’aurait pas hésité une seconde.

    https://m.alibaba.com/product/62375407781/Rice-transplanter-price-wholesale-price.html.

    • 27 décembre 2020 à 08:04 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      AU 21 ème SIÈCLE UN DIRIGEANT RESPONSABLE NE DORT PAS JOUR ET NUIT POUR TROUVER DES ASTUCES POUR NOURRIR SON PEUPLE !

      Le Sud de Madagascar ne doit pas rester terre de misères. Transformer la terre aride du Sud de Madagascar en potager géant est faisable mais il faut une forte ’volonté politique .!
      .

      Faire pousser des légumes dans le désert le plus aride du monde, c’est possible !
      Par AFP/Relaxnews publié le 22/03/2019

      Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Plus

      Le désert d’Atacama au Chili, le plus aride de la planète, peut-il se transformer en un verdoyant potager ? De l’eau de mer désalinisée et la technique de l’agriculture hydroponique pourraient permettre de réaliser cette prouesse.

      Entre les dunes de cette vaste étendue tantôt rocailleuse, tantôt sabloneuse, située dans le nord du pays, à quelque 1.200 km au nord de Santiago, se cache le plus grand site du pays à employer cette méthode de culture hors-sol et le seul en Amérique Latine à s’approvisionner en eau dessalée.

      "Gagner du terrain"
      "Tout ce qui est produit dans le sol peut être produit en hydroponique", rappelle Dolores Jiménez, présidente de la coopérative Association d’agriculture de l’Altos La Portada (AGRALPA) rassemblant 140 producteurs installés en plein désert, à une trentaine de kms de la ville d’Antofagasta.

      Enthousiasmée par ce projet, elle n’a pas hésité à mettre fin à sa carrière d’institutrice pour se lancer dans cette technique où les plantes sont cultivées dans des réceptacles peu profonds dans lesquels sont introduits les nutriments nécessaires à leur croissance.

      Tous les types de légumes et de fruits peuvent être cultivés en hydroponie, mais les laitues et les blettes sont les stars incontestables de ce projet pilote soutenu par l’Etat, qui a accordé une concession de 100 hectares avec l’objectif de "gagner du terrain sur le désert".

      La production ne fonctionne pour l’instant qu’à 23 % de ses capacités - tous les membres de la coopérative n’ont pas encore commencé leur production - mais Altos La Portada fournit d’ores et déjà entre 20 et 30 tonnes de légumes aux supermarchés d’Antofagasta tous les mois.

      A ses débuts en 2011, la coopérative a dû faire face à plusieurs obstacles : le manque d’électricité et, bien sûr, la difficulté de s’approvisionner en eau, d’autant que l’eau locale est de médiocre qualité, chargée d’arsenic et de bore.

      "Les fous du désert"
      Mais ces problèmes sont sur le point d’être résolus. L’infrastructure dispose déjà de lignes électriques et à partir de la fin de l’année l’usine de désalinisation qui approvisionne à 80 % la ville d’Antofagasta, livrera à la plantation via des canalisations "42.000 m3 par mois au lieu de 4.000 m3" actuellement, explique le responsable régional de l’agriculture, Gerardo Castro.

      Cela contribuera à réduire le coût de l’eau, puisque les agriculteurs ne dépendront pas de camions ou de transporteurs pour la livraison du précieux liquide.

      "Quand nous avons commencé ce projet, on nous appelait les fous du désert. Mais notre rêve était d’avoir un verger dans le désert. On a donc voyagé dans les déserts d’Almeria en Espagne et d’Israël, qui sont tout aussi arides, pour avoir plus d’expertise", raconte Dolores Jiménez, qui précise qu’aucun fertilisant ou pesticide n’est utilisé dans les cultures.

      Glen Arcos, photographe reconverti en cultivateur hydroponique, a dégoté un marché de niche dans la culture de la menthe et de la menthe poivrée, utilisées dans les populaires limonades chiliennes. "C’est l’une des plus belles folies que j’ai faite dans ma vie", dit-il en rappelant qu’il a dû vendre sa voiture pour réaliser le rêve de son père qui voulait cultiver dans le désert.

      Après ce premier pas, les autorités chiliennes veulent s’inspirer encore davantage des expériences menées de longue date en Israël, en Californie ou dans le sud de l’Espagne où des technologies intelligentes en matière d’irrigation permettent de produire depuis des années des fruits, des légumes et des fleurs dans des zones particulièrement arides.

      Début mars, des techniciens israéliens se sont rendus à Antofagasta en vue d’installer 10 hectares de serres équipées de haute technologie qui offriront du travail à 400 personnes. "Les serres vont être une contribution très importante à l’économie de la région", encore très dépendante de l’exploitation minière et des approvisionnements extérieurs, explique Gerardo Castro.

      A terme, l’objectif des autorités est de renforcer la "sécurité alimentaire" dans la région et de pouvoir exporter les surplus vers d’autres marchés nationaux dans un pays très vulnérable au changement climatique.

      Crédits photo : © Martin BERNETTI - AFP

      https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/37364/faire-pousser-legumes-dans-desert-plus-aride-monde-cest-possible

      COMMENT FABRIQUER UN FRIGO ARTISANAL POUR LE SUD DE MADAGASCAR ET MÊME PARTOUT ?

      https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/36580/frigo-desert-ecolo-conserver-fruits-legumes

    • 27 décembre 2020 à 09:53 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Pour le moment, le mauvais temps frappe le pays, depuis hier soir, la pluie ne cesse de tomber ici, et ce matin, des rafales de vent sont enregistrees partout...la saison cyclonique est presente...une depression tropicale menace le Nord du pays...apres la secheresse, maintenant, c est l inondation qui est a craindre ainsi que les degats...

      Pourtant, dans certaine partie des hautes terres, ce n est que maintenant qu on peut faire le repiquage du riz, pour dire un retard dans le calendrier rizicole avec de plants ages...

      Une situation qui risque d aggraver encore l insecurite alimentaire dans le pays dans un avenir proche...

      Entre temps, la population du Sud est en train de s abreuver d eau boueuse impropre a la consommation...

    • 27 décembre 2020 à 12:18 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Vohitra Bonjour.

      Merci pour vos infos ! J’ai suivi le reportage sur l’équipe du parti Tim envoyée pour apporter les vivres aux gens du sud. J’étais extrêmement choqué de voir les enfants qui puisent de l’eau boueuse dans une marre pour boire. Le début de cette campagne d’aides a commencé il y a quelques semaines ou mois déjà et des millions et des millions sont donnés au gouvernement Malgache par les instances internationales pour lutter contre le Kere mais à mon grand étonnement, le problème persiste comme s’il n’y avait jamais eu de mesure prise par les autorités...
      Ravalomanana à marqué un bon coup médiatique en donnant la totalité de ses cadeaux d’anniversaire à ces misérables du sud et même Isandra n’a pas manqué de saluer ce geste du leader Tim. C’est ainsi qu’il fallait faire contre la mafia en face. Il faut cogner fort mais proprement pour rappeler qui est l’homme de la situation...
      Il lui faut à Ravalo de convaincre d’avantage les gens des côtes pour remporter 2023. Rajielina a promis tant de choses aux côtiers mais ces derniers se sentent amèrement trompés. C’est le moment où jamais de commencer à enfoncer le clou et de montrer qu’il existe bel et bien une alternative à la politique orange pourrie.

      La force de Ravalomanana c’est cette proximité avec le peuple et son parti possède des bases solides dans Madagscar profond. Ce privilège, Rajao ne l’a pas mais comme Ravalo est très fort en matière de connaissancesI industrielle et agricole Rajao quand à lui est un fin connaisseur du monde de la Finance. La combinaison des 2 partis HVM et TIM sera le seul moyen pour battre la mafia en face car l’ordre dispersé sera synonyme de second mandat pour Rajoelina . Je rêve peut être mais comme elle dit Isandra, toutes réalités commencent par un rêve. Rendez vous donc dès maintenant et surtout en 2022 pour préparer 2023 !

    • 27 décembre 2020 à 16:37 | Stomato (#3476) répond à Besorongola

      Ce 27 décembre à 12:18 | Besorongola (#10635) répond à Vohitra

      >>Vohitra Bonjour.
      J’étais extrêmement choqué de voir les enfants qui puisent de l’eau boueuse dans une marre pour boire. <<

      Un résultat direct du manque d’éducation des parents, par exemple.
      Il suffit d’être patient et de laisser décanter l’eau boueuse pour obtenir de l’eau assez claire au dessus d’eau moins claire, plus boueuse.
      Il existe des moyens de filtration assez efficaces, mais qui demandent de la patience. Ou plus simplement de prendre des précautions et de préparer l’eau du lendemain au lieu de vouloir tout tout de suite. Et pour se faire être en mesure d’être sur de ne pas se faire voler l’eau que l’on prépare pour le lendemain.

      Valable aussi pour le riz que l’on plante ou la vanille, ou l’Ylang Ylang ou le girofle ou les litchis...

      Pour ce qui est de l’eau, quel est le malgache résidant au pays qui est allé sur internet regarder se qui se passe avec les voiles à nuages en Amérique du Sud ? Qui a tenté de faire la même chose a Madagascar ?
      Pitain de merdre il faut donc toujours attendre que les étrangers fassent tout pour ce pauvre pays ? Retirez donc vos doigts de votre luc pour avancer un peu ! Et ce collectivement, pas à titre individuel.

      >>LA FORCE DE RAVALOMANANA !
      Rajoelina et Ravalomanana n’ont pas fait des études supérieures tous les deux , mais la force de Ravalomanana c’est sa détermination et sa connaissance du monde rural<<

      Il savait que c’est grâce au monde rural qu’il pourrait y avoir une progression de Madagascar. Celle de ses entreprises aussi, mais un chef d’entreprise a besoin d’ouvriers qui eux ont besoin de manger...
      Trop de malgaches ne l’ont pas compris et restent persuadés que la politique seule nourrit un peuple !

  • 27 décembre 2020 à 10:50 | Shalom (#2831)

    Tonga tokoa ny rivo-doza omban’orana.

    Vao tapitra ny fahasahiranana vokatry ny tsy fahaiza-mitantan’ny fitondrana ary ny tsy fahaiza-mandrindra ny fifehezana ilay valan’aretine dia indro fa tonga indray ny rivotra sy ny oram-be.
    Dia mandava-taona ve ka hiaina toa izany foana ny malagasy : miala an’Ankatso dia Ambohidempona ?

    Ny fitondrana ny firenena dia tsy kilalao, tsy vitan’ny hoe : "izaho tsy maintsy ho filoha".
    Ny fitondrana dia rindra sy andraikitra natao ho an’ny olona tsara taiza, voahomana ary nihomana, olona mahafantatra ny fiainan’ny malagasy, olona sahy mifanatrika tsy misy tahotra amin’nireo firenena hafa, olona mifantoka amin’ny asa maha filoha azy ary mikajy ny tena fitantanana mba ahatomombana ny tombotsoan’ny be sy ny maro fa tsy ny tombamborok’ireo namana sy ny vahiny.
    Olona afaka mijery lavitra kanefa maha-fehy ny lasa sy ny ankehitrio ary olona nandalina ela ny fomba fitondrana sy fitantanana na tamin’ny fomba ahoana no nahaizany izany, ny tena zava-dehibe dia ny fahaizany mitarika ny fitondrana sy ny vahoaka hiakatra ambony fa tsy hidina ambany.
    Ireo jery rehetra ireo dia mamaritra an’i Madagasikara hatrany atsimo no mianavaratra ary any antsinanana no miankandrefana tsy misy ankilabao.

    Mahafeno ireo ve ny fitondrana na ny mpitondra ankehitriny ? TSIA.
    Koa satria hita mialoha fa tsy ahomby maninona raha mahatsapa tena dia MIALA na faharatsiny mangataka ny fanampiana sy ny fiarahamiasan’ireo TENA MAHAY IZANY.
    Tsy ananan-kenatra ny fiainam-pirenena ary tsy ananana ambom-po diso tafahoatra ny fiainan’ny Ambanilanitra.

    Hoy i lé kopé mampatsiahy eto foana hoe : "Masina ny Tanindrazana"

    • 27 décembre 2020 à 12:23 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,
      « Vao tapitra ny fahasahiranana vokatry ny tsy fahaiza-mitantan’ny fitondrana ary ny tsy fahaiza-mandrindra ny fifehezana ilay valan’aretina. »

      Ity tena mipetsopetsona any alavitr’any fotsiny ny vavany, mitsikera fa ihany fa hoany fotsiny, fa tsy mahalala akory ny tena zava-misy. Na ny OMS aza nitehaka ny fomba nitantanan’ny fitondrana izay tarihan’i Filoha Rajoelina ity aretina mandoza ity. Ianao angaha mahay noho rizareo ?

      « Pour terminer mon propos, je voudrais, au nom de Madame le Directeur régional de l’OMS, le Docteur Moeti, et de Monsieur le Directeur général de l’OMS, le Docteur Tedros, vous réitérer nos vives félicitations pour votre Leadership dans la lutte contre cette pandémie mondiale.

      Nos félicitations à tout le gouvernement malagasy, au ministère de la Santé publique, à tous les partenaires et à tous les acteurs du secteur pharmaceutique. » Madame Charlotte Faty NDiaye, Représentante résidente de l’Organisation mondiale de la Santé à Madagascar depuis 2016.

      Dia avy eo lazao indray, fa amin’ izao fitondrana izao vao nisy cyclone. Ny fisainanareo mantsy somary mivilana izay ihany.

    • 27 décembre 2020 à 13:22 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Cette ignoble et verrue « sagnana » ne fait que rappeler ici le discours de la dame lors de l’inauguration du Pharmalagasy, elle, dame Charlotte, en tant qu’invitée, mais au fond, qu’est-ce qu’elle peut faire autrement puisqu’elle n’avait pas pu dès le début empêcher la tromperie institutionnalisée avec la tisane curative et préventive, et désinfectante selon l’enivrée…pourquoi pas lubrifiante…et qui avait eu le temps à l’époque de traverser la frontière pour tromper et escroquer les frères et sœurs du grand continent et qui avaient abouti à des revers imparables et fiasco incommensurable depuis…pour finir dans les poubelles sans espoir de possibilité de recyclages des ordures…

      Elle ne fait plus depuis que gérer ses propres carrières, car les dérives ne cessent de s’accumuler pour ne citer que les…dissipations de financements alloués… qu’elle-même n’était pas capable de freiner, elle et sa comparse Marie Chantal…

    • 27 décembre 2020 à 14:38 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Vohitra,

      L’Ingahindriana se précipite de nier la réalité et d’insulter, sans avoir bien analysé ce qu’on lui propose, il n’a pas remarqué les détails qui ne sont pas anodins, du coup, sa déduction est faussée comme mahazatra.

      Le passage suivant nous donne t il l’impression que cette Dame l’a improvisé à cause de l’émotion ? Notez bien, elle a employé le mot « réitérer », et elle l’a prononcé non seulement à son nom, mais aussi, aux noms des personnalités qu’elle y a cité,...

      « Pour terminer mon propos, je voudrais, au nom de Madame le Directeur régional de l’OMS, le Docteur Moeti, et de Monsieur le Directeur général de l’OMS, le Docteur Tedros, vous réitérer nos vives félicitations pour votre Leadership dans la lutte contre cette pandémie mondiale. »

    • 27 décembre 2020 à 15:03 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Cette verrue sagnana est tellement ignorante qu elle n arrive meme pas a cerner la posture diplomatique que la dame devrait se conformer dans de telle circonstance pour sauver la face, celle de son institution...

      Soyez-en sur, peu de temps apres la reintegration des USA des instances de OMS, Mr Tedros Ghebresus sera diplomatiquement remercie etant donne sa proximite inquietante avec la Chine et son echec cuisant dans la prevention de l extension planetaire du Covid 19...

      Une reorganisation profonde de l OMS sera operee plus tard afin de temperer et maitriser l invasion de la Chine et de son financement de cette institution, et plus personne n entendra plus parler de l histoire de la tisane et gelule...

      Les douzes institutions de recherche en pole position dans la production de vaccin qui vont tenir le haut du pave...

      L enivree a tellement bu de la tisane frelatee et qu elle n arrive meme plus a comprendre que la dame charlotte est d abord une diplomate...

    • 27 décembre 2020 à 15:26 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Cette sagnana et enivree croit-elle que la proximite physique entre la Pharmalagasy et la future Gasicar, usine de montage de voiture chinoise, dans le pays est une pure coincidence ou du fait d un hasard ?

    • 27 décembre 2020 à 16:21 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Vohitra,

      « vous réitérer nos vives félicitations pour votre Leadership dans la lutte contre cette pandémie mondiale. »

      C’est pourquoi, je me demande si Ingahindriana a compris le sens du mot « réitérer », ou pas. Il nous marque la répétition d’une chose. Et cette répétition nous inspire la sincérité.

      De ce fait, ce n’est pas la première fois cette dame a prononcé ces vives félicitations, elle a déjà exprimé dans au moins dans une autre occasion.

      Quand une personne dit plusieurs fois à quelqu’un une chose, cela veut dire qu’elle vient de son cœur et correspond à sa conviction, à sa constatation,...car si elle est juste au bout de lèvre, cette dame ne l’aurait pas réitéré.

      De surcroît, il est difficile de croire qu’elle prononce ces phrases, alors qu’elle pense le contraire, elle aurait pu juste féliciter leur efforts. Elle l’a prononcé parce qu’elle le pense vraiment.

    • 27 décembre 2020 à 16:41 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Elle est tellement hors norme cette sagnana et enivree...

      Le fond du coeur et l emotion, ainsi que la conviction, n ont que tres peu de place pour un(e) diplomate ayant une fonction de representation...

      Ce sont les directives institutionnelles qui comptent, en gros, c est la politique de la maison...

    • 27 décembre 2020 à 17:01 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Pour vous dire franchement, meme si je desapprouve totalement sa maniere, le sieur Jean Marc Chataigner est un vrai diplomate, il avait pleinement rempli sa mission qu on lui avait confie, il n avait devie d un iota la politique du Quai d Orsay de l epoque...

  • 27 décembre 2020 à 10:59 | Shalom (#2831)

    Tsetsatsetsa tsy haritra : Mitsipa-doha ny laka-nitana.

    Raha nahavita ny hoe fianarany tany am-pita ramatoakely Mialy Razakandisa dia nanao fiofanana na "stage" taoa amin’ny orin’asa "TIKO" mba anafafisana ny diplaomany.
    Mialy Razakandisa no anisan’ny fototry ny fanaovana dokam-barotr’io orin’asa io tamin’izany ary nokojakojain-dRavalomanana mihitsy izy tamin’izany satria noheveriny fa olona azo atokisana ka homeny andraikitra ambony.
    ...
    Be ny resaka mandeha sy ny "radio tsihy" fa ny marina dia tamin’ireny fotoana ireny no nifanenany tamin’ilay DJ.
    Tsy handany andro amin’ny famelabelarana ny zava-nisy sy nitranga isika fa ny valiny ankehitriny no tsara marihina : aiza i Mialy Razakandisa eo anatrehan-dRavalomanana nanao soa azy ?

    Ny adala no mitsipa-dha ny laka-nitana.

    • 27 décembre 2020 à 13:25 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Maro ny olona nandalo tao @ orinasa Tiko , ary nisitraka traikefa tao , saingy nitsipa doha lakan’itàna hoy ianao . Anisan’izany ny lehibeny antoko MMM . Izany ve no mpiandraikitra azo atokisana hitondra ny Firenena ?Ny soa atao hono levenambola , ary ny ratsy atao , loza mihantona. . Ary , atsipy ny tady eny antandrokiny omby, ary atsipy ny teny ho any manampanahy .Fa ny fanahy no maha olona , ary io volabenao io , tsy ho entinao any @ Mausolée !

  • 27 décembre 2020 à 12:16 | kartell (#8302)

    Lorsqu’on regarde attentivement cette photo, officielle, on ne peut plus stéréotypée, quelque chose ajoute à ce hors-sol ambiant, un plus dont on n’avait pas mentionné le détail...
    Effectivement, pas une seule présence humaine derrière cette famille modèle et leur fidèle pasteur, étrangement revêtu d’une chasuble bleue dont la signification liturgique m’échappe mais qui devrait trouver une réponse auprès des bondieusards qui ont table ouverte sur le forum....
    Dans cet environnement où la promiscuité humaine est une constante, là, personne aux fenêtres de la bâtisse au second plan comme si le lecteur ne devait à aucun prix détourner son regard vers d’éventuels seconds rôles, en arrière-plan !...
    Dans cette mise en scène, le religieux semble aux anges de pouvoir partager ce moment d’intimité programmée avec ce couple prestigieux et l’on pourrait se demander jusqu’ou cette complicité pourrait le mener ou l’emmener...
    Certains avaient raillé le torse bondé ou les talonnettes du célèbre Paul Bismuth, parrain adoubé ,tandis que sur cette photo la course à celui qui dépasserait l’autre d’un cheveu semble ne pas avoir été absente de la situation mais n’en disons pas davantage !...
    Les photos officielles ont toujours beaucoup à dévoiler et celle-ci ne déroge pas à la règle qui veut que l’effet boomerang en dit souvent bien plus que la photo, elle-même dans un jeu étrange où la propaganda a manqué son objectif avoué : faire rêver et surtout qui ?....

    • 27 décembre 2020 à 13:08 | Vohitra (#7654) répond à kartell

      Bonjour Kartell,

      Ce lien affermi entre ce religieux d’obédience jésuite et le calife s’explique par le fait qu’actuellement, les plus grands donateurs et bailleurs du centre Akamasoa sont les indo-pakistanais actuels détenteurs d’une large pan de l’économie Malagasy, même dans les secteurs stratégiques tels l’énergie et le commerce, et en situation de quasi-monopole de surcroit, avec des pratiques anti-concurrentielles et légalisées, et bénéficiant de protection politique…et qu’en plus, une large majorité de ses membres étaient les pourvoyeurs de financement lors des rebellions dans les casernes et le coup d’Etat de 2009…mais aussi dans le financement d’une campagne présidentielle en 2013…en contre partie d’accaparement foncier…

    • 27 décembre 2020 à 15:05 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Vohitra,

      Merci pour ce complément d’information qui me faisait défaut....
      Nous avons ainsi bien compris qu’il n’y a pas de fumée sans feu, le religieux étant visiblement un participant actif, Dieu lui pardonnera-t-il aussi facilement ?....
      Bon dimanche.

  • 27 décembre 2020 à 12:19 | Vohitra (#7654)

    Lancaster, Besorongola,

    Veuillez m’en excuser si c’est ici que j’apporte ma contribution au débat que vous avez initié dans un autre article du site…

    Rappelez-vous, avec l’aide de l’ignoble et crapule Rasanjy, un roturier ambitieux mais cupide, Gallieni avait vandalisé et profané les tombeaux sanctuaires et symboles de la sacralité royale et de la terre des ancêtres dans l’Avaradrano afin d’affaiblir et désorganiser les révoltes des membres du Menalamba s’opposant à l’invasion de l’armée française, une guérilla paysanne destinée à rétablir le pouvoir de la Reine et qui avait pris ses racines hors du palais royal, et en faisant usage de poussières prélevées dans ces tombeaux, notamment les « Tranomasina », comme source de pouvoir et de motivation, dans la conduite de la lutte…et Gallieni et Rasanjy avaient transférés les restes et dépouilles des ancêtres, Rois et Reines, à Anatirova…

    Et à Anatirova à l’époque, il y avait déjà un « Fitomiandalana », une rangée de sept tombeaux dans la partie Sud est du palais et renfermant les « Taolambalo » des fondateurs d’Antananarivo, et qui étaient à l’abri des regards et isolés, mais minés par la peur et les retombées de leurs actes de profanation Rasanjy et Gallieni avaient transférés ce « Fitomiandalana » dans l’emplacement actuel, un site qui abrite les dépouilles des derniers Rois et reines du 19ème siècle de l’Imerina, et comble de malheur, ce "Fitomiandalana" initial était près de l’emplacement actuel du Colisée de malheur…pour dire que chez les Merina, et il est de coutume que les ancêtres lointains ne peuvent partager les même tombeaux que les récents détenteurs du pouvoir, c’est-à-dire les parents et les enfants ne peuvent partager les mêmes emplacement en signe de respect mais aussi afin de ne pas souiller les traditions et croyances des anciens… et que les Reines ne peuvent être ensevelis dans les mêmes tombeaux et lits funéraires que les Rois…

    Et le régime actuel, par ses actes et agissements, ne font que, animé par des intérêts et visées politiques, désacraliser tous ces coutumes et traditions de plusieurs manières et façons, il n’y a rien d’étonnant car la plupart de affidés du régime acteurs de ce vandalisme culturel sont des roturiers et des membres de « Foko » différents…ce n’est pas de l’exclusion que je suis en train de mettre en exergue, loin s’en faut, mais c’est l’entreprise politique de profanation en vue d’une usurpation de pouvoir par la tromperie et les mensonges, à l’encontre et au mépris du « teny ierana » et du « teny miera », et du « rariny sy hitsiny », et du « soa toavina »…

    Et je vous le dis en toute franchise et honnêteté, c’est tout le pays qui en subit les conséquences actuellement, avec toutes ces malédictions qui continuent de frapper le pays, et je vous cite parmi tant d’autre, un Ampanjaka Zafisoro avait perdu subitement la vie au moment même de l’inauguration de « son Besakana » par le calife…et cette série de problèmes cruciaux qui ne cessent de faire apparition ayant la forme et l’apparence de tragédie humaine collective…

    Ces gens là sont porteurs de mauvais sorts, des personnes maudites, véhiculant la malédiction au pays et son peuple, des personnages qui ne font que diviser le pays, et qui ne font que conduire le pays vers un affrontement sanglant plus tard…ils ne peuvent se soustraire à la colère du Zanahary Malagasy à qui on ne cesse d’implorer la bénédiction dans notre hymne national…en faveur du Tanin’ny Razana…

    Bref, le fondement républicain de l’Etat restera intangible et mais ce qu’il nous faut impérativement mettre en place, c’est un système politique favorable à une décentralisation effective et réelle du pouvoir, à la fois économique et politique, et misant sur les caractéristiques et particularités régionales, aussi bien culturel (mœurs et traditions, assise et codes sociaux) et du point de vue de la valorisation du milieu physique…et dans notre histoire de l’ère républicaine depuis l’indépendance, seul le regretté Colonel Ratsimandrava Richard qui avait su comprendre et défendre cette idée et pratique du pouvoir à travers le Fokonolona…hélas ! Le Professeur Zafy Albert avait voulu aussi s’y impliquer avec sa démocratie directe, mais une fois que le chantier était en cours…les deux groupes que je ne cesse de citer, lui avaient barré la route en l’empêchant injustement…

  • 27 décembre 2020 à 12:39 | Besorongola (#10635)

    Alahady 27 Desambra 2020 - 7h
    Aleo mitandrina tsara foana aloha ... ⚠️
    ▶ Manodidina ny distrikan’Ambatondrazaka any izao no misy ny foiben’i #CHALANE.
    ▶ Manohy ny diany miankandrefana izy ka antenaina hivoaka ao @ lakandranon’ny Mozambika eo anelanelan’i Maintirano sy Morondava rahampitso Alatsinainy. (y)
    ▶ Efa kelikely sisa ny rivotra entiny fa ny orana mikija 💦 no tena mila hatandremana.
    🔵 Filazana loza miloko MANGA na fahamailoana taorian’ny loza : Maroantsetra, Soanierana Ivongo, Sainte- Marie sy Mananara Avaratra.
    Courazy hatrany ’tsika namana ✊
    Cyclones à Madagascar

    ##############
    Dimanche 27 Décembre 2020 - 7h
    Restez prudent ... ⚠️
    ▶ Le centre de CHALANE est maintenant autour du district d’Ambatondrazaka.
    ▶ Elle poursuit son petit chemin vers l’Ouest et devrait sortir dans le Canal de Mozambique entre Maintirano et Morondava d’ici Lundi. (y)
    ▶ Elle n’amène plus beaucoup de vent mais les pluies présentent encore des risques à ne pas négliger. ‼️
    🔵 Avis d’alerte BLEU ou vigilance post aléa : Maroantsetra, Soanierana Ivongo, Sainte- Marie et Mananara Avaratra.
    Courage les amis ! 💪

    • 27 décembre 2020 à 13:31 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      Ny tany ve no ratsy , sa ny olona no efa lany vatsy . Ohatrany hoe voaozona ity Firenentsika ity , kanefa tokony ho tonga saina ireo mpanany -bohitra , raha te hanarina marina ny Firenena ao anatiny ...dimy taona , araka ny angoantenda ataony .Mba fantany ve zany lanjany velirano izany , fa toy ny misotro Tangaïna ?Aza mamody anareo re izany !!!

    • 27 décembre 2020 à 14:21 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      C’est la première fois que j’entends AVIS D’ ALERTE BLEU alors que d’habitude c’est AVIS D’ALERTE ORANGE.. Est ce à avoir avec les couleurs des cravates ?

    • 27 décembre 2020 à 15:19 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      Chalane venait de traverser Ankazobe ce matin en poursuivant sa trajectoire vers l Ouest...

    • 27 décembre 2020 à 23:16 | Rainingory (#11012) répond à Besorongola

      Besorongola,
      Teo amin’ny vaovao an’ny Kolo TV izay ampatsiahivina fa an’i Hajo MATP, mivandravandra be tsy hita afenina ny momba ilay Dépression Tropicale Chalane misoratra hoe :
      "FILAZANA LOKO MANGA Filazana famailona (RIVOdoza)".
      Tena nataony fanahiniana mihitsy angamba !

  • 27 décembre 2020 à 15:22 | Lefona Again (#10319)

    "Ny tany ve no ratsy , sa ny olona no efa lany vatsy . Ohatrany hoe voaozona ity Firenentsika ity "
    Ilay nanoratra io, no hita mibaribary izao fa efa maty saina ka very hevitra, na hoe very hevitra ka..mipitsoka !
    Efa im-polo aman-jatony aho no nanotra eto hoe io sophisme mamely ny atidohanareo io, mba karakarao kely, fa tena tsy misy lanjany velively.
    Ary iza sy MBA inona daholo ireto mpanolotra tangaina ireto e ? Ny taingaina anie tsy inona fa poizina afaka hamono ny fahavalo na hanavotra ny namana izay mihatrika fitsarana e ! Resaka dosage sy combinaison fotsiny io fa tsy hoe, Zanahary na i dada machin no mandidy rehefa misotro azy ilay "koupable" !
    Mandehana ialahy isany midongy vohitra sy manandrana ny manani-tsehatra eto, eny akaikin’ny Ambohidavenona, ary anontanio ireo taranak’ireo mpanambaotra ny tangaina fahiny, dia teneno eto raha misy na tsy misy izany commande-na tangaina hamonona na hanavotra izany. Ny anaran’ilay toerana dia mitovitovy amin’ ny hoe "tangaina" na " tangena". Hasitrio amin’izay ilay resake, ary rehafa lany kozy ka mbola midiridiry, dia milevena miaraka aminy ( ilay "noble" moa tsy halevona fa...) , fa aza manadala ny vahoaka e !

    • 27 décembre 2020 à 15:49 | Vohitra (#7654) répond à Lefona Again

      Mihetsika sy mirongatra indray ny adalan ity mpivarotra kankana ity...

      Ny lahatsoratra amin io tsy misy fanjoriana sy ventinkevitra, rakotra fahadisoana tsipelina sy savorintaka tsy misy fifandrohizana, mampiseho avy hatrany fa olona sady tsy milamintsaina no very fanahy...

      Olombery sy vaky henatra toy itony sisa no mba sahy mbola manangam-bovona miaro ireto andian-jiolahy mizaka fahefana mizotra ho any amin ny kizo...

      Efa zatra misavika sy manandrana mirenty ny tsy sahaza ka izao sisa no vitany, manoratsorampoana mandrongatra manary dia mba hanafenana ny toetsaina marefo !

      Iva fisaina no miampy fihevitra mijotso ankady !

      Lefompohy nanilihina tain amboa angamba ity novimbinina koa izao no vokany, nivadika gaigy hatramin ny mpilanja azy...

  • 27 décembre 2020 à 15:32 | Lefona Again (#10319)

    "Ny tany ve no ratsy , sa ny olona no efa lany vatsy . Ohatrany hoe voaozona ity Firenentsika ity "
    Ilay nanoratra io, no hita mibaribary izao fa efa maty saina ka very hevitra, na hoe very hevitra ka..mipitsoka !
    Efa im-polo aman-jatony aho no nanotra eto hoe io sophisme mamely ny atidohanareo io, mba karakarao kely, fa tena tsy misy lanjany velively.
    Ary iza sy MBA inona daholo ireto mpanolotra tangaina ireto e ? Ny taingaina anie tsy inona fa poizina afaka hamono ny fahavalo na hanavotra ny namana izay mihatrika fitsarana e ! Resaka dosage sy combinaison fotsiny io fa tsy hoe, Zanahary na i dada machin no mandidy rehefa misotro azy ilay "koupable" !
    Mandehana ialahy isany midongy vohitra sy manandrana ny manani-tsehatra eto, eny akaikin’ny Ambohidavenona, ary anontanio ireo taranak’ireo mpanambaotra ny tangaina fahiny, dia teneno eto raha misy na tsy misy izany commande-na tangaina hamonona na hanavotra izany. Ny anaran’ilay toerana dia mitovitovy amin’ ny hoe "tangaina" na " tangena". Hasitrio amin’izay ilay resake, fa aza manadala ny vahoaka e !

    • 27 décembre 2020 à 15:55 | Vohitra (#7654) répond à Lefona Again

      Entin ny hovitra sy lazoin ny fahaterentsaina hiziriziry amin ny resaka misafotofoto, dia io firingankevitra mivika io foana no toa averina indroa miantoana eto...

  • 27 décembre 2020 à 15:52 | Isandra (#7070)

    Mialy a raconté ici comment le régime Ravalo leur a fait souffrir :

    Heu, les lecteurs sont friands d’anecdotes véridiques. Etre discrète c’est bien mais informer au moment opportun, c‘est mieux. C’est le moment : racontez-nous un peu quelques situations réelles vécues

    « Une fois mon mari élu maire, ses relations avec l’ancien président sont devenues houleuses au fil du temps. Un jour, je me suis aperçu que j’étais suivie toute la journée. C’est déjà tendue qu’au cours du dîner chez l’Ambassadeur de Russie, qui nous avez invités, je reçois un coup de téléphone m’informant que mon mari faisait l’objet d’un mandat d’arrêt et qu’il allait être arrêté dans les heures qui suivent. Ny Hasina Andriamanjato, assis à côté de moi, reçoit la même information, quelques minutes après, et en avise le maire. Ce fut le début d’une partie de cache-cache rocambolesque : en pleine nuit, nous avons déplacé les enfants chez mes parents ; mon mari a convoqué à la maison tous ses collaborateurs de la Commune ainsi que les membres de la presse, afin de dénoncer ce mandat d’arrêt. Ensuite, nous avons vécu de nomades, changeant de refuge de connaissances en connaissances. Ici, je tiens à remercier tous ceux qui ont bien voulu nous héberger durant ces moments pénibles. En effet, je suis parfaitement consciente qu’ils avaient pris des risques énormes. Durant cette période, nous étions pratiquement tous les jours en mouvement ; nous changions fréquemment de véhicule, nous nous déguisions, et nous ne dormions jamais au même endroit deux nuits de suite. C’est facile à raconter à présent. Mais sur le coup, ce n’était pas marrant du tout.

    Je me souviens encore de cette nuit où l’émetteur de Viva radio a été démonté à Ambohimitsimbina. Nous étions au studio d’Ambodivona jusqu’à 3 heures du matin et, croyez-moi, j’ai eu la peur de ma vie car c’était bien la première fois que j’entendais des coups de feu. Ici, je tiens à remercier tous les « andrimasom-pokonolona » qui ont veillé avec nous cette nuit-là. Je loue sincèrement leur élan de solidarité spontanée qui nous a été d’un très grand soutien tout au long de la crise. Durant cette époque pénible, je prends conscience de l’importance de la communication et de l’information. Chaque jour, des coups de fils nous prévenaient du départ des éléments motorisés chargés de nous appréhender. Car même si, hélas, des taupes sévissaient chez nous, nous avions tout de même des informateurs au sein même des missions chargées de nous arrêter. Une fois, comme nous ne savions plus où aller le soir, nous avons décidés de rester à la maison. Vers 2 heures du matin, nos informateurs nous appellent pour nous informer qu’ils étaient en route pour venir nous chercher. Nous avions dû quitter la maison dare-dare et sans direction exacte, avec les garde-du-corps. Moi en pyjama, le chauffeur conduisant pieds nus car il n’avait plus eu le temps d’enfiler ses chaussures. Nous avons réussi à trouver une planque à l’intérieur même de la résidence, parce que nous ne pouvions en sortir, les « informateurs » étant partout. C’est pourquoi, jusqu’à maintenant, je suis sursaute à chaque fois que sonne le téléphone ZTE que nous avions utilisé à l’époque. Du traumatisme à l’état pur !

    Mais je n’oublierai jamais le jour où je suis allée chercher mes enfants en France, après l’installation officielle de mon mari. Des individus m’ont jeté de la farine à la figure, à l’aéroport de Roissy. Si leur objectif a été de m’humilier, je peux dire qu’ils ont vraiment réussi. En prime, j’ai été traitée de tous les mots, ils sont même allés jusqu’à me traiter de diable personnifié. Ma famille a aussi été insultée et ma mère a été accusée d’avoir donné de l’argent aux militaires du CAPSAT, alors qu’elle était sur son lit d’hôpital. Mais le pire était que ces attaques ne venaient pas seulement des gens de l’autre camp, hélas. Dans notre propre entourage, il y en a eu qui m’ont reproché mes va-et-vient pour voir mes enfants et ma mère à l’extérieur, arguant que j’abandonnais mon mari au moment fort de la crise. Voilà bien des blessures profondes qui resteront ancrées en moi car que c’était la première fois que j’ai vraiment découvert ce que c’était la haine signifie. En tout cas, j’ai reçu une leçon de toutes ces épreuves : on reconnaît ses véritables amis dans les moments les plus difficiles. Certains avaient, en fait, d’autres objectifs dans la tête… »
    https://www.madagate.org/editorial/madagate-video-et-affiche/7431-mialy-r-rajoelina-lamour-de-la-vie-dandry-president-de-la-republique.html

    • 27 décembre 2020 à 15:59 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Apres La Pravda, voila maintenant zan eau (eau de feu)...le paparazzi des tropiques en quete de selfies pour se faire connaitre...

  • 27 décembre 2020 à 20:45 | Antony (#9838)

    Ito misy tenin’ireo mpanohana tsy misy fepetra ireo ahitana ny honnêteté intellectuelle an’izy ireo :
    "On attend comment Ravalo distribuera les 40 sacs aux 900.000 personnes annoncés. Minoa fotsiny ihany, ils se multiplieront. Bon, tout la bonne action est saluée,"
    Mba zavatra marina lazaina ! Nahita ny sary kosa aho fa tsy marina io ambara io a !

    • 27 décembre 2020 à 21:13 | Rainingory (#11012) répond à Antony

      Antony,
      norm zany, ilay Isandra lahy (sahy namoaka hoe "couilles") tranondainga no niteny an’io.

  • 27 décembre 2020 à 23:17 | Lefona Again (#10319)

    Voatery nofotinina ilay Boky mba ho zakan’ny tsirairay ny votoatony. Vaovao efatra ( Marka, Matio, Lioka, Jaona ) nahafana mifehy ny roa ampahatelon’izao tontolo izao, ka hitondra sy handrindra azy ireo mandritsy ny 2000 taona. Betsaka ny vaovao tsy tafiditra tao amin’io Boky io (Tomasy, Marie de Magdala, Jodasy, ...etc) ) satria noheverina fa tsy ho takatry ny sain’ny taranaky ny be sy ny maro, ary indrindra ireo mpitari-bahoaka nety nanafitohana tamin’izany fotoana izany.
    2000 taona, niadìna tamin’ireo mpanompo sampy. Tsy resaka mora izany.
    Nisy nahatsara izany amin’ny fampiraisana ny tontolo, nefa koa tena nisy marina ny maharatsy an’io fanampahakevitra io, raha ho resahina koa ny famoretana ny saina afaka, mahavitrika sy mihaja. (Hėrétique).

    Nefa na ankehitriny aza dia hita fa mbola velona ny fanahy maizina, dia ny obscurantsime sy conservatisme. Tsy vitan’izay 5 taona ny hanova ny toe-tsainanareo, fa izany no zava-misy.
    Ny fahamarinana dia ao anatin’ny tsirairay, noho izany dia azo lazaina fa misy fahamarinana mihisa 7 000 000 000 ankehitriny. Fa ny MARINA kosa dia iray ihany. Eo isika izao.
    Inona moa no antsoina hoe MARINA ( izay manana lanja mavesatra raha ampitahina amin’ny hoe fahamarinana ? ). Samy manana ny heviny amin’io !

    Eo ny mino an’i Andriamanitra tokona, eo ireo mino fa betsaka "ny zavatra" tokony ho tompoina, eo koa ireo zay mihevitra fa tsy misy an’izany Andriamanitra tokana na maro izany satria ry zareo efa andriamanitra "stagiaire" daholo.
    Rehefa ampidirinao ao ny resaka politika sy sosialy ka....milatsaka any ambanin’ny fiainana isan’andro , dia very hevitra ianareo !

    Ka inona moa no ahatonga anareo hitsara an’i Pere Perdro hoe manao politika ?

    Efa hitan’ny masonao izao ve ny asany vitany dia iny ianao fa hitsara azy hoe mpivavaka manao politika ?

    Raha niaraka tamin’ny le8 i Pere Pedro, dia tena nilolohavinareo zanak’i ny sipan’ ny bofinareo ! "Dada" moa no fihantsoinareo azy. Nefa, indrisy, tsy laitran’i Pere Pedro ny fisainana sy fihetsik’i Le8 !

    Nefa niray fo amin’ny TGV izy ka de...io ianareo fa milelalela !

    LOGIQUE !

  • 28 décembre 2020 à 08:43 | lancaster (#10636)

    Seul un régime de monarchie constitutionnelle sera respecté par les Malagasy de toutes les régions. Ce régime interviendrait à la fin du 2e mandat du prm.
    Le prm est d’ailleurs en train de préparer la venue de ce régime De monarchie constitutionnelle qu’il qualifie lui même de symbole de la souveraineté ,de la fierté et de l’unite nationales. Il s’active en toute conscience à la renaissance de tout le patrimoine historique et au triomphe de la culture Malagasy. Il pose les fondements de l’emergence Réelle de Madagascar Avec les velirano qui n’est pas un terme choisi au hasard. Velirano à toute sa signification dans l’esprit des Malagasy.
    Cette démocratie importée de l’occident, cette république qui ne nous convient pas, cette laïcité
    que même les français ne comprennent pas à tel point qu’apres Avoir forcé la dose du laïcisme, les autorités françaises retropedalent vite fait après les levées de boucliers dans tous les pays musulmans et d’autres non musulmans. Voilà un système qui patauge dans un amalgame incompréhensible entre démocratisme et liberté, entre laïcité et laïcisme, antisemitisme, islamophobie, blasphème, droit de critiquer. Pas étonnant si cette Europe des pays si civilisés n’arrive à trouver la bonne voie entre mondialisme et souverainisme.

  • 28 décembre 2020 à 08:44 | lancaster (#10636)

    Seul un régime de monarchie constitutionnelle sera respecté par les Malagasy de toutes les régions. Ce régime interviendrait à la fin du 2e mandat du prm.
    Le prm est d’ailleurs en train de préparer la venue de ce régime De monarchie constitutionnelle qu’il qualifie lui même de symbole de la souveraineté ,de la fierté et de l’unite nationales. Il s’active en toute conscience à la renaissance de tout le patrimoine historique et au triomphe de la culture Malagasy. Il pose les fondements de l’emergence Réelle de Madagascar Avec les velirano qui n’est pas un terme choisi au hasard. Velirano à toute sa signification dans l’esprit des Malagasy.
    Cette démocratie importée de l’occident, cette république qui ne nous convient pas, cette laïcité
    que même les français ne comprennent pas à tel point qu’apres Avoir forcé la dose du laïcisme, les autorités françaises retropedalent vite fait après les levées de boucliers dans tous les pays musulmans et d’autres non musulmans. Voilà un système qui patauge dans un amalgame incompréhensible entre démocratisme et liberté, entre laïcité et laïcisme, antisemitisme, islamophobie, blasphème, droit de critiquer. Pas étonnant si cette Europe des pays si civilisés n’arrive à trouver la bonne voie entre mondialisme et souverainisme.

  • 28 décembre 2020 à 14:42 | Lefona Again (#10319)

    Sur la seconde partie de votre contrib et concernant le probleme des Français avec les sequelles de la laïcité, je suis totalement d’accord !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS