Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 22 septembre 2019
Antananarivo | 22h17
 

Politique

Elections législatives

513 nouveaux bureaux de vote et plus de 600 000 cartes électorales à distribuer

samedi 30 mars | Arena R.

Le nombre des bureaux de vote lors des prochaines élections législatives connaît une importante augmentation par rapport à celui de l’élection présidentielle au mois de décembre de l’année dernière. L’on comptera au total 25 365 bureaux de vote pour le scrutin du 27 mai contre 24 852 l’année passée, a déclaré la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) lors de la présentation officielle de ces bureaux, jeudi.

« Cette augmentation n’est nullement le fruit de la création de nouveaux bureaux de vote qui reste inexistant cette fois-ci en dépit de la réception d’une vingtaine de demandes », selon Thierry Rakotonarivo, vice-président de la Ceni. Elle résulte de l’augmentation provisoire du nombre des électeurs inscrits dans le cadre de la révision annuelle de la liste électorale et du maintien du nombre maximum d’électeurs à 700 pour chaque bureau de vote.

Les 513 nouveaux bureaux sont les résultats de la nécessité de la nouvelle répartition des électeurs en fonction de leur nombre. Ainsi, la Ceni a enregistré le nombre maximum de bureaux de vote dans le district d’Atsimondrano où l’on compte 610 bureaux de vote. Malgré tout, l’organe en charge de l’organisation des élections remarque qu’un éventuel changement pourrait survenir à l’issue de la clôture officielle de la révision annuelle de la liste électorale, prévue pour le 15 avril prochain.

Actuellement, la Ceni a dénombré 10 154 639 électeurs dans la liste électorale provisoire qui devrait être utilisée lors des prochaines élections. Alors que lors de l’élection présidentielle, le nombre des électeurs inscrits étaient de 9 913 599, soit une différence de plus de 240 000 électeurs. Malgré tout, l’organe en charge de l’organisation des élections révèle qu’elle devra encore distribuer plus de 600 000 cartes électorales dans le cadre des prochaines élections.

« A cause de la nouvelle répartition des électeurs, certains d’entre eux nécessitent de nouvelles cartes électorales », explique Thierry Rakotonarivo. Les autres cartes seront par ailleurs distribuées aux nouveaux électeurs. Ceci dit, les vieilles cartes électorales restent encore valides pour les électeurs qui ne changement pas de bureaux de vote. Mais elles sont toujours obligatoires lors du jour du scrutin, parce que cela permettrait bien d’identifier les électeurs.

Concernant toujours les bureaux de vote, le représentant de la Ceni a insisté sur le fait que les bureaux de vote devraient être installés dans des établissements publics : école, bureau de fokontany… Mais à défaut de ces infrastructures, les responsables peuvent les installer dans des domaines privés bien que cela pourrait susciter l’inquiétude de plus d’un sur un éventuel risque de détournement de voix.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 30 mars à 12:31 | Jipo (#4988)

    @llez 1 commentaire pour ce sujet, que dis-je sujet : SCOOP d’ une importance capitale !
    " Mais elles sont toujours obligatoires lors du jour du scrutin, parce que cela permettrait bien d’identifier les électeurs."
    En etes vous bien sur ? ...

  • 1er avril à 10:35 | Behantra (#9165)

    513 nouveaux bureaux de vote ... plus de 240 000 electeurs

    Je fais appel aux spécialistes

    D’ou viennent ces surplus d’électeurs ???

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS