Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 23 janvier 2022
Antananarivo | 21h44
 

Sport

Tennis • Lofo Ramiaramanana

« 2008, année de la progression ! »

samedi 5 janvier 2008 | Rata

Il n’y a pas de meilleur endroit au monde pour se ressourcer qu’au pays natal. Lofo Ramiaramanana épouse la théorie en passant ses vacances de fin d’année à Madagascar auprès de ses parents, de sa sœur et des amis. Aperçu hier sur les installations sportives de l’Asut à Ankatso, il nous a accordé une brève interview à la fin de l’entraînement.

- M.T. Vous pouvez nous parler de la saison précédente ?

L.R : Après le sport études au « South African Tennis academy » (Sata) en Afrique du Sud, je suis actuellement à Barcelone où j’ai préparé mon entrée dans la catégorie senior. Une étape que j’ai franchi dans la dernière moitié de l’année 2007 en participant au trois tournois Futures 1 (F1) du circuit de l’Afrique Australe qui m’avait emmené en Afrique du Sud, Namibie et Botswana ».

- Les résultats ont-ils répondu à l’attente ?

• Oui et non. Si on se refère à mon parcours à ce circuit, ils sont positifs. huitième de finaliste au deux premiers tournois et demi-finaliste à Botswana. Par contre sur terrain la régularité me fait encore défaut. Il m’est difficile de tenir, jusqu’au terme du tournoi, un niveau de jeu élevé, ce qui explique sans doute ces résultats en dents de scie. De ce côté, je ne suis pas satisfait.

- Il vous faut alors combien de temps pour atteindre le niveau ?

• Ce n’est pas une question de temps mais plutôt de rencontres. C’est la raison pour laquelle, j’envisage avec le soutien de la fédération internationale (Itf) et de mes sponsors internationaux que locaux (Orange et Air Madagascar), de participer cette année à une dizaine de tournois Futures aussi bien en Afrique qu’en Europe.

- L’Europe vous donne satisfaction ?

• La satisfaction n’est pas de ce bas monde ! mais je ne me plains pas du travail effectué avec mon coach, Paco Ferrer, au centre de la fédération Catalane de tennis.

- Les objectifs pour cette saison ?

• La progression au niveau tennistique et dans la foulée gratter quelques points pour améliorer le classement mondial de l’A.T.P où, après ces premiers tournois, je me trouve dans le contingent des millièmes. C’est dans cette optique que je pourrais, si Dieu le veut, immigrer aux Etats Unis au mois d’août pour intégrer l’« University of Wisconsin ».

- Et une participation au Grand Chelem ?

• Vaut mieux respecter les étapes. Je suis pour l’instant au stade des Futures, après les Challenger et on verra la suite.

En guise de préparation, Lofo Ramiaramanana livrera deux rencontres ce week-end à l’Asut. Aujourd’hui à 10 heures contre Jean Richard et demain à la même heure face à Ando Rasolomalala.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS