::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 14h50  :  28°C  :  Très nuageux
samedi 25 octobre 2014
 

 > Editorial

L’accord alibi ?

lundi 16 août 2010, par Ndimby A.

Le grand folklore organisé vendredi autour de la signature de l’accord entre le Président de la Haute autorité de transition (HAT) et l’Espace de concertation des partis politiques pourrait faire croire que cet accord est le bon, après tous ceux avortés de Maputo ou du Panorama. Mais à y bien réfléchir, qu’est-ce que cet Espace de concertation : un rassemblement des partis et groupuscules pro-HAT de la première heure, auxquels se sont ajoutés quelques modérés légalistes, mais qui n’ont pas eu l’effet d’entrainement escompté sur l’opposition, et qui servent juste d’alibi à une pseudo-inclusivité. Résultat, après la signature de cet Accord, le paysage politique se retrouve configuré exactement comme il l’était avant : les pro-HAT d’un coté, les trois mouvances de l’autre.

Vendredi, les trois mouvances ont publié une résolution, qui déclare en particulier : « (…) l’accord signé par les « partis » constitue une tromperie, car il usurpe en les détournant de leur finalité les notions essentielles d’ « inclusivité » et de « consensualité » et méprise la notion centrale de « neutralité » puisqu’il installe Monsieur Rajoelina à la tête de la Transition et assure sa domination. L’accord signé n’est qu’une forme déguisée de l’unilatéralisme dans laquelle Monsieur Rajoelina s’est toujours réfugié ». Si la sortie de crise est donc à fonder sur cet Accord, la sortie de route n’est pas loin, tout comme la crise de 2009 est la fille de celle de 2002.

JPEG - 103.7 ko

Avant tout autre symbolisme, le caducée est d’abord un symbole de paix.

At the end of the day, cet Accord n’a donc rien changé. Il n’est ni consensuel, dans le sens où il ne résulte que d’un consensus restreint entre ceux qui sont d’accord depuis (presque) toujours pour un partage du pouvoir sous l’autorité suprême du chef-putschiste, ni inclusif, dans le sens où il n’inclut pas l’opposition, tout en étant fabriqué sur mesure pour satisfaire uniquement les intérêts de Andry Rajoelina, et non ceux de la Nation. Car pour être valable et pérenne, un accord politique doit impliquer toutes les forces antagonistes qui comptent dans le pays, un peu comme le bâton d’Hermès qui a séparé la bataille entre les deux serpents pour former le caducée, symbole de paix.

Comment un accord peut-il se prévaloir d’inclusivité et de consensualité, et ne pas compter des anciens partis présidentiels tels que le TIM, l’AREMA ou l’UNDD ? En sachant que ceux-ci sont sans aucun doute largement plus représentatifs de l’électorat que les partis de Harinaivo Rasamoelina, Pierre Andrianantenaina, Daniel Ramaromisa, Alain Ramaroson et autres membres de la HAT qui n’existent que par eux-mêmes, ou dans certains cas, par leurs gardes du corps. Pour la plupart, la centaine de partis politiques signataires à Ivato n’existent que sur le papier et n’ont aucune envergure, à part souvent la capacité de tchatche de son Président.

Roland Ratsiraka, membre éminent de cette institution et signataire de cet Accord politique d’Ivato, l’a bien compris. Ce politicien s’est souvent démarqué de ses collègues faucons par des déclarations modérées. Son geste d’aller participer à la réunion des trois mouvances au Carlton en fin de semaine dernière pour tenter de les convaincre de participer à cet Accord est d’une sagesse appréciable, et reflète ce que devrait être le fifandresen-dahatra malgache. Mais il est également appréciable que les trois mouvances aient refusé.

La grande bouffe ?

Car finalement, que nous dit cet Accord ? Un, Andry Rajoelina est le Président de la transition. Deux, Andry Rajoelina est le Président du Conseil supérieur de transition. Trois, Andry Rajoelina nomme le Premier ministre. Quatre, Andry Rajoelina nomme les ministres. Cinq, la CENI nommée unilatéralement par Andry Rajoelina reste en place. Etc. Cela me rappelle le Didier Ratsiraka de la Seconde République qui était Président de la République, Président du CSR, Chef du gouvernement etc… Finalement, il y a des symptômes communs de mégalomanie qui ne trompent pas chez ceux qui ont une hypertrophie de l’ego et une haute opinion d’eux-mêmes. En conclusion, cet Accord ne fait que ceci : primo, valider « le droit » et le plaisir solitaire de celui qui aime à se faire appeler Président ; secundo, valider ses décisions passées et futures et lui donner les attributions d’un Président élu par une cour de courtisans serviles et intéressés réunis à Ivato.

Malgré son manque de compétence démontrée par une absence de réussite en matière de politique, d’économie et de relations internationales, Andry Rajoelina a donc fait valider son pouvoir par une partie de la classe politique. Se prévalant du nombre de signataires, il a qualifié cet Accord de non unilatéral. Depuis son passage sur la Place du 13 mai, l’homme privilégie la considération de la quantité sur la qualité : c’est ainsi que quelques dizaines de milliers de personnes se sont vues introniser « peuple malgache ». Et la majorité silencieuse a laissé faire. On connait les résultats. Et maintenant, un volume de signataires superficiels en qualité, mais impressionnants en quantité, sont intronisés « classe politique inclusive ».

Dans cet Accord, il n’y a finalement eu aucune concession de la part de l’auteur du coup d’Etat et de ses sbires. La seule différence, c’est l’ouverture plus large du partage du gâteau des sièges, avec notamment un nouveau Gouvernement et la remise en selle de la chambre basse du Parlement. D’ailleurs, je doute fort que le prochain remaniement gouvernemental soit extrêmement large, car par expérience Andry Rajoelina reste souvent fidèle aux copains, coquins et faquins grâce auxquels il a pu usurper le pouvoir par les armes. Et pour financer cette transition, rehefa lany ve ny bois de rose, tsy ny kininina indray no karakaraina

Un Accord décevant

Cet Accord politique d’Ivato n’est donc qu’un Accord – alibi, et dont les signataires porteront collectivement la responsabilité de l’échec qui ne saurait tarder. Je me rappelle que dès le lendemain de la signature des Accords de Maputo, nous avions anticipé leur échec, après avoir une semaine auparavant émis des doutes sur la bonne foi de la HAT à aboutir à de véritables accords. Car les pro-HAT aiment fermer les yeux sur les emprisonnements abusifs, les rackets d’entreprise, les militaires associés à des actes de banditisme, les trafics d’influence, les actes de piraterie contre les stocks du groupe Tiko, les montages de dossiers de toutes pièces (bombes artisanales et autres fadaises) pour décapiter l’opposition, et de manière générale, toutes les bourdes et défaillances de la HAT. La mauvaise foi de certains membres du régime actuel les pousse même à dire de façon imbécile et éhontée que ce n’est pas sous la HAT que les rackets, la délinquance, le chômage et la corruption sont nés dans ce pays, et qu’ils ne sont donc pour rien dans la situation que nous subissons. Pour lui-même et ses griots, Andry Rajoelina est un envoyé de Dieu, la HAT est parfaite et ses actions relèvent du Paradis sur terre. Et maintenant que l’ex-DJ est ragaillardi par cet aréopage (si aréopage il y a) réuni à Ivato, cela ne sera qu’un encouragement supplémentaire à persévérer dans la médiocrité subie depuis 18 mois.

On aurait pu espérer que les tentatives de concilier ce qui pouvait être conciliable depuis près d’un mois allaient réussir à nous concocter quelque chose d’acceptable. Ainsi, les diverses initiatives sous l’impulsion des raiamandreny mijoro, de la Coordination nationale des organisations de société civile (CNOSC) et de l’Espace de concertation des partis politiques auraient dû converger vers un carrefour plus ou moins consensuel et inclusif, et donc ouvrant la porte à une véritable sortie de crise. On ne sait encore si la présence de représentants des deux premiers à la cérémonie de signature organisée vendredi par le troisième vaut adoubement.

Les velléités d’indépendance du processus mené depuis plusieurs semaines par la société civile ont agacé le pouvoir hâtif, qui s’est même fendu d’une mise en garde sévère contre ceux qui envisageraient une transition bis. En parallèle, le développement d’un mouvement demandant que la transition soit dirigée par quelqu’un de plus crédible, de plus fiable et de plus compétent, ont fini par inquiéter la Haute autorité de transition. La HAT s’est alors précipitée pour récupérer le mouvement de l’Espace de concertation des partis politiques, qui a fini lamentablement en un mouvement téléguidé par le grand manie-tout à moustaches du droit constitutionnel. Cet Accord d’Ivato est donc avant tout la réussite de Norbert Lala Ratsirahonana, le père spirituel des raiamandreny mijoro, et réincarnation du Professeur Tournesol en matière de créativité de textes juridiques depuis le 17 mars 2009.

Le dilemme est sans doute cornélien pour la communauté internationale : handroso, maty raibe, hihemotra, maty renibe. Accepter cet Accord signifie accepter un texte qui est de toute évidence non inclusif de l’opposition, et donc un accord politique bancal qui ne peut être la solution. Le rejeter signifie affronter la récupération que le pouvoir hâtif va en faire au nom de la solution malgacho-malgache et de la pseudo-consensualité illustrée par plus de 100 partis bidons. Et à moins d’avoir un DJ au talent exceptionnel, il est difficile pour des bancals de danser en tapant sur des bidons.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 33 réactions Lire les commentaires
  • L’accord alibi ?
    16 août 2010 08:35, par sissi (#3685)

    C’était prévisible que ce grand folklore ne pouvait qu’aboutir à un grand marché de dupes. Sissi

    • victoire du ... petit lapin sur son groupe
      16 août 2010 09:06, Bena (#2721) répond à sissi (#3685)

      c’est ratsy-rahonana qui arrive à évincer vital et y mette son poulain (le poulin d’un lapin, c’est quoi au juste ??).

      • victoire du ... petit lapin sur son groupe
        16 août 2010 10:14, elena (#3066) répond à Bena (#2721)

        Ndimby,c’est le mot médiocrité que je vais retenir.

        Là,on va tomber dans les abysses de la médiocrité : médiocrité parce qu’on ne peut pas avancer dans une tour de babel. Des gens se sont exprimés mais sont loin de représenter la majorité,il faut des élections mais bien préparées,il faut une nouvelle constitution mais bien préparée.Rien ne doit se faire à la Hat.

        Alors,la 3ème voie celle de Ranjeva ne serait-elle pas celle qui nous sortira de la crise ?en tout cas,elle élève le débat, et nous sortira peut-être de cette médiocrité.

        • victoire du ... petit lapin sur son groupe
          16 août 2010 12:24, poiuyt (#584) répond à elena (#3066)

          Beau Ndimby encore. Sans peur et sans reproches. Objectif surtout.

          Un fait m’a personnellement toujours laissé perplexe : que les meilleurs plumes, les meilleures analyses de la toile sont tous anti-hat. Je ne vois pas d’exceptions ; certains sites pro-hat se refusent carrément de développer un forum de discussion, et en voilà qui écrivent inlassablement ICI en se bouchant le nez, subissant les jugements des éditorialistes eux-mêmes ! C’est des preuves parmi tant d’autres, que le hat ne repose sur rien qui soit défendable. La honte ne les étouffe pas. Tout argument de hat serait battu à plate couture par le premier analyste de MT ou d’ailleurs. Alors si vous êtes sceptiques, …

          Ils en sont là par un coup d’état, usant d’assassinats, d’intimidations, de désinformations.
          Madagascar serait entré définitivement dans un néocolonialisme depuis samedi ? NON, Madagascar n’est pas maudit. Les plans du coup d’état seraient enfin parvenus à asseoir un pseudo-président qui par multes occasions déjà a montré des manœuvres peu patriotiques, sa pourriture de déontologie, le manque d’éthique gouvernemental . J’en cite en exemple : NÉPOTISME. Son père a été placé, nommé, dans combien d’institutions ? Combien de marchés ont été attribués aux proches, directement, ou indirectement ?
          Bonjour à ceux qui sont morts pour en arriver là. En parlent-ils ? NON !
          Ce sont des usurpateurs, il ne faut pas que la CI en doute.

          L’ Afrique ne doit pas laisser notre pays à la dérive totalitaire d’une horde de vassaux opportunistes. Il faut que la CI continue de fermer les robinets, les feux de révoltes prennent peu à peu partout. Il suffit d’attendre pour se voir démontré que les promesses des putschistes sont fausses.

          Le plan du putsch a donc créé 83 clones de pseudo-partis, venus émarger pour flouer la CI, empalant encore une fois volontairement un peuple inerte devenu insensible à la longue, et à force de forceps FIS ; ils ont fait de Madagascar un état offrande, dont le corps parait décidé à ne plus solliciter son sphincter, anesthésié par le fis.

          C’était par bien des égards, une cérémonie satanesque à l’exemple des films à sensation. Je vous dépeints le tableau. 83 chandeliers officiants à la cérémonie de sacrifice de la nation à l’autel de la françafrique, louant le sort par les cantiques prosaïques de la francoFOlie. Une cérémonie réservée à un cercle restreint de fidèles comme il se doit pour les choses inavouables. CQFD.

      • victoire du ... petit lapin sur son groupe
        16 août 2010 19:54, Zafimaro (#3479) répond à Bena (#2721)

        Ratsina-orana sy Ramaro-sahona no tena mpibeko ny Rabitrokely hano adalana ao !!

    • L’accord alibi ?
      16 août 2010 16:59, Tanindrazana (#3224) répond à sissi (#3685)

      Izao no azo lazaina hoe : Vendrana iray trano ka mihodikodina, mirediredy sy mamita-bahoaka amin’ny hevitra tsy mitombona fa taitaitra sy zara raha misy lanjany. Efa fantara fa ianao no nanao ny fanonganam-panjakana dia mbola ianao ihany no mahazo ny fahefana rehetra. Prezida ny transition, prezida ny « Conseil », prezida mifidy ny praiministra sy ministra, prezida.... aoka ajanona eto sao lasa prezida ny lanitra koa. EFa fantara fa tsy handeha ho aiza io hevi-dravina io kanefa dia natao foana mba ilazana fa mihetsika ary tsy mila ny fianakaviam-be iraisam-pirenena intsony fa mahavita tena. « financement propre » Volana bois de rose sa ny vola nomen’ny sinoa sa koa vola nampanantenain’ny pakistane ? Sa ireo efa voaangona hatrizay ? hamidio daholo ireo trano sy 4x4 etc....tsy mampihomehy intsony hoy aho fa dia mampalahelo fa toe-tsaina lomorona no an’ireto mpanao politika malagasy vendrana. May volo-tratra daholo ry zalahy izao ka dia mikoropaka mifanantona. HO aiza anefa ? Miandrasa kely fotsiny dia ho hitantsika ny hevitry ny iraisam-pirenena fa tsy mankaiza io fa mihodikodina letsy an !...toa tandrimo misy fahataperany ihany anefa.

  • L’accord alibi ?
    16 août 2010 08:50, par diego (#531)

    Bonjour,

    Yes, at the end of the day, on a quoi ? RIEN !!! Tout ça pour ça ? Combien que l’Etat a payé pour IVATO….les avions n’ont pas décollé ? UN commandant à la personne de RAJOELINA VE ? Qui vont monter à bord ? Si la majorité de nos compatriotes ne sont pas en difficulté depuis des mois, j’aurais ri, mais j’ai encore ce sentiment qui est la HONTE…IVATO n’était qu’une mascarade…la HAT croit qu’on va la laisser filler ? …les 26 ans de Ratsiraka, les 5 ans de ZAFY et le 7 ans de RAVALOMANA sont partis comme des fumés et la HAT croit qu’elle va tenir plus longtemps encore ? On est à Madagascar, il faut se réveiller.

    Je préfère toujours analyser les choses à froid :

    - il y a eu un coup d’Etat, un putsch ,

    - il y a donc eu des problèmes et surtout et avant tout constitutionnels,

    - face à cette situation, comment avions-nous réagis ? Pas très bien, voir même, complice ! Il y a plusieurs manières de dire non à quelque un, à une situation : gueuler ou ne rien dire…

    - la HAT ’a sans doute sous estimé les réactions de la Communauté Internationale, par ricochet, nos Bailleurs des Fonds,

    - le régime de la HAT n’a jamais été reconnu, sauf par ceux qui ne pensent que BAISER les gueules des Malgaches et MANDAVANTAONA…

    - la France est obligé de mettre en standby le soutien à la HAT, preuve et une signale à tous les hommes politique, que ce grand pays soutient qui il veut, défaire, faire, refaire et défaire qui il veut….mais nos hommes ne comprennent rien, surtout le NUMBER ONE de la HAT…on se demande pourquoi il est N.1 depuis que la place de 13 mai est vide….

    - un pays en crise, j’aime le dire, ne produit pas, prenez une Cie quelque soit sa nationalité, une grève fait perdre de l’argent donc il fau faire l’économie de grève bigre….

    - nos politiciens pensent qu’ils sont les plus forts, les meilleurs, bref, à les entendre, ils bandent 24 h/24, il ne faut pas rêver… et ces mêmes politiciens pensent qu’on peut se passer de nos Bailleurs des Fonds, vaut mieux être sourd que d’entendre cela.

    - l’Armée et ses généraux et leurs étoiles qui n’ont même pas un bateau dans l’eau, ni des avions dans les ciels….mais comme par magie sort de son chapeau deux jokers à la personne de LILIANNE et CHARLOTTE…BOKOTRA HATAO INONA ? KALAKY AMONOANA GASY ? La roue tourne, vos tours viendront….et on ne veut pas voyager avec vous…..get lost….

    - GASY- GASY hono mamokatra, AN ???? TSY HENOKO !!! GASY-GASY MAMOKATRA ??? NAMBOLY INONA MOA ALOHA E E E !

    MAPUTO et ses enfants sont toujours là. MAPUTO n’a pas été fait pour voler les Malgache, mais c’était un partage des pouvoirs entres nos parties politiques :

    - les voleurs, usurpateurs, puschistes criaient aux scandales et ne honoraient pas leurs signatures parce qu’ils pensaient qu’ils allaient se faire voler ???? Pu…tain, cela réveillerait les morts dans le pays ça !!!! Voleurs qui croient qu’on leur a volé….

    J’ai toujours dit modestement, tout est perfectible…sauf MAPUTO alors ? Et quand on pense que les JIOLOHY allaient être admis dans la TRANSITION, mais c’était trop beau pour eux. BE SANDRY SAINGY KELIKELY BETRO…..si DJ serait à la hauteur et diriger, même pour une transition, un pays endetté, donc pauvre, a 70% d’ analphabètes, 60 % de ses terres cultivables ne servent à rien, et qui dépend à plus de 70% des aides venant d’ailleurs et a besoin de FAKOFAKOMBARY venant de soit disant pays amis, MITSIRINIFY NY AKOHO…autant dire impossible….

    Et je termine :

    - voilà que le Prof. RANJEVA pointe son bout du nez ! On doit être content…vu sa qualification, il ne sera pas un homme qui ne honorera pas sa signature par exemple, MAIS, mon problème est ailleurs,

    - quel est le message à retenir du sortie de ce Professeur ? TANA, politique, économique, intellectuelles etc…est divisé dangereusement. Je m’explique :

    - TANA est la colonne vertébrale du pays, TANA est les réservoirs des futures dirigeants, intellectuelles du pays, si TANA se meurt, MADAGASCAR se meurt, ATTENTION….il y a des luttes fratricides dans notre Capitale depuis 2009, les MERINA sont divisés, se mangent les fois, ATTENTION DANGER….

    ET QUI VA DIRIGER MADAGASCAR ?

    Ceux qui ambitionnent et souhaitent diriger les pays fassent les bons diagnostiques avant tout, sinon comment soigner les patients ?

    1 - il y a eu un coup d’Etat, il faut le dénoncer qu’on vous attendent politiciens,

    2 - en suite faut l’analyse et exposer les sorties possibles de cette crise,

    3 - et surtout, il faut au plus vite remplir les vides laissés par le départ du TIM et le Président RAVALOMANANA,

    4 - Elections au plus vite, pour une seule raison, faire participer le peuple, les Malgaches, ceux même que la HAT est floué…..

    Quelque soit la sortie de crise proposée, il ne faut jamais perdre de vue nos citoyens :

    - la légitimité des futures dirigeants passera par les urnes et vite.

    Si les médecins arriveront ( nos politiciens qui ambitionnent de diriger) il faut qu’ils disent avant tout que ceux qu’ils doivent soigner ce sont les HOMMES POLITIQUES ( eux même qu’ils se soignent en groupe) , pas le PEUPLE NI LE PAYS…

    • L’accord alibi ?
      16 août 2010 10:08, Rainivoanjo (#1030) répond à diego (#531)

      On doit être content vu sa qualification ? Ce sont les qualifications qui manquent à Madagascar ? Ridicule. Citez-moi une seule de ses prises de position publiques où il s’en est pris à l’interventionnisme étranger dans les pays comme Madagascar ? Ses réflexions sur la situation à Madagascar peuvent être faits par n’importe qui. Il a de la chance d’avoir des gogos comme vous et d’autres sur ce site ébloui par ses diplômes et parcours universitaire.

  • L’accord alibi ?
    16 août 2010 08:56, par lalatiana (#1016)

    Merci Ndimby ...

    Politique du pourrissement ... pourrissement de la politique, pourrait on résumer ... les deux principes essentiels qui fonderaient une système stable à savoir L’EFFICACITE et LA LEGITIMITE ne sont pas là (depuis longtemps) ... On en aurait un seul des deux qu’on n’en serait pas là (on aurait l’autre) ... Mais cette putréfaction de la politique est un processus engagé depuis longtemps... Que d’autres pays connaissent et que d’autres, l’Europe en particulier, ont connu ... On est en fait à un stade politique qu’avaient connu il y a deux siècles les pays dits développés d’aujourd’hui qui ont construit leur stabilité politique sur une efficacité économique et sociale qui a mis deux siècles à s’affirmer ...
    Faudrait qu’on soit tellement plus intelligents et plus courageux pour construire aujourd’hui à la fois L’EFFICACITE et LA LEGITIMITE éléments essentiels de notre stabilité et de notre développement.

  • L’accord alibi ?
    16 août 2010 08:57, par Emyrna (#1956)

    Vita tokoa iny ny lanonambe (grand folklore) notantanan’ilay DJ, araka ny paika hitondran’i Frantsa azy. Kanefa toa tsy mbola nisy firenena iray, na i Frantsa aza, naneho fankasitrahana ilay sonia natao ?
    Tsy mbola azon’ny olona foana fa izay hahalava io fitondrana tsy ara-dalàna io no kendren’ i Frantsa, mba hahafahany mampihena ny hery vaovao azon’ny Merina nandritra ny fitondran’i R8. Etsy andaniny koa, tsy mbola mahita zanak’ Anindrana mety ho eken’ny Merina i Frantsa, izay efa nivoady fa tsy azo hatao Merina intsony ny mitondra an’i Madagasikara.
    Lozan’ireo zanak’i Dada koa, miziriziry hiverenan’i Dada eo an’ny fitondràna. Tsy fantany fa aleon’ny zanak’Anindrana lavitra zanahin’ny Frantsa, toy izay zanahan’ny Merina.
    Ny ala-olana ? Federalisma, araka ireo tolokevitra nahazo vahana tany amin’ireo dinika rehetra efa natao : régional, CCC, santatra ....
    Fantatray koa fa hatahoran’i Frantsa mafy io Federalisma io. Koa dia aleo indray aloha asiana DJ vaovao hanalava ny tateza-mita e ; Ranjeva !

    • L’accord alibi ?
      16 août 2010 12:32, poiuyt (#584) répond à Emyrna (#1956)

      « ... aleon’ny zanak’Anindrana lavitra zanahin’ny Frantsa, toy izay zanahan’ny Merina. »

      « ... Ny ala-olana ? Federalisma ... »

      Chiche , c’est mieux que la colonisation anachronique, une atteinte aux droits de nos légataires.

      • L’accord alibi ?
        17 août 2010 08:29, bema (#828) répond à poiuyt (#584)

        Mr Poiuyt, Vous osez parler DE MEILLEURS PLUMES ! vos dires frisent LE RIDICULE .On est au 21ème siècle et parler de foko sur la situation actuelle est impensable. La diversité malgache est une grande richesse inestimable mais une mentalité comme la votre est irrécupérable. Misaotra Tompoko.

  • L’accord alibi ?
    16 août 2010 09:05, par rayyol (#110)

    En fait ce que vous voulez c est le retour au passe alors que le peuple Malgache vivait heureux en sante tout le monde mangeait a sa faim les partis politique etaient honnetes et entierement devoues au peuple les elections etaient honnetes et transparentes donc le meilleur de tout les mondes et ce regime putchiste est venu bouleverser tout cela, haro au regime

    • L’accord alibi ?
      16 août 2010 11:59, Sabrina (#4247) répond à rayyol (#110)

      Ah ! quand même une virgule ! Ouf !!!

      Merci pour la prof de français, 2ème langue optionnelle. Mais vivante, ah oui, bien vivante !

  • L’accord alibi ?
    16 août 2010 09:09, par kotondrasoa (#3872)

    J’ai déjà dit que beaucoup se couvrent les yeux ou portent des oeillères pour croire à cette nouvelle entourloupe hative mais je me pose des questions sur ceux qui suivent les putschistes dans ces solutions unilatérales.

    Agyal m’a interpellé en disant que tous ceux qui étaient à l’espace de concertation ne sont pas des coureurs de siège mais de grands patriotes qui n’ont en tête que l’avenir de la Nation.

    Je veux bien y croire bien que le co-président de l’espace de concertation qui porte bien son nom (un post a dit andriatiaseza) ne semble pas avoir l’unanimité.

    Mais du moment que les données de départ ont été faussées par le nombre de groupuscules pro-hat, il n’y avait plus rien à attendre de l’accord et la souris que la montagne a accouché a une couleur orange dominante.

    Je veux bien être convaincu et ne demande qu’à l’être pour une sortie de crise mais présentez-moi des arguments qui ne sont pas fallacieux car je suis tout ouï.

    Et ce n’est pas en procédant à l’achat d’un 4 X 4 que la CENI me convaincrait de sa neutralité car, même l’amoureux délaissé d’une dame qui a portes ouvertes à Ambohitsorohitra et des journalistes de la VIVA roulent en 4 X 4 de la République actuellement.

    Et pour ce qui est des textes de lois relatifs à la Comptabilité, Monsieur Ramahefarisoa, ils sont clairs mais l’application laisse à désirer et rien ne changera si la Justice n’est pas indépendante.

    Je roule donc pour une Cour Suprême inamovible (juges à vie si encore disponibles à travailler et, sans squelette - ou un tout petit - et, sans casserole - ou une qui ne résonne pas trop) et un pouvoir judiciaire non instrumenté.

    Et je veux bien appuyer la société civile pour car les politiciens ne seront pas partants pour ce boulet à leurs pieds.

  • L’accord alibi ?
    16 août 2010 09:29, par Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Merci Ndimby A. de votre article :« L’accord alibi ».

    Reçu très tôt.

    J’ai relevé le passage sur Roland RATSIRAKA.Mon analyse est à l’inverse .

    Avec un nom RATSIRAKA,il est obligé de jouer sur les deux tableaux.Un jeu dangereux, à surveiller de près.

    De même pour cette CNOSC,manipulée par des pro-MAPUTO....,toujours l’africain et la sadc derrière.

    MADAGASCAR AUX MALGACHES !!!

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa gmail.com

  • le grand folklore,, vous l’avez dit !!
    16 août 2010 09:59, par zaka (#1418)

    Pourquoi tout ce remue ménage « folklorique », toutes ces initiatives, ces tentatives de rallier le plus grand nombre,, quitte à créer des pseudo ou des partis politiques « de novo » (pour la circonstance),, sinon d’essayer de convaincre.
    - convaincre Qui ??
    - convaincre pourquoi ??
    - Convaincre Qui ? ,,, Rajoelina ne l’a pas dit,, mais trés probablement l’exterieur, et la Communauté internationale en particulier ; instance dont les malgaches au pouvoir font le nécessaire pour satisfaire les conditions. Le plus risible, c’est que Rajoelina essaie encore de se démarquer (pour se disculper en quelque sorte) de cette communauté internationale en disant qu’il n’a pas besoin d’eux,,, et pourquoi tout ce folklore alors !! il n’a qu’à continuer ce qu’il avait fait depuis le début.
    - Convaincre pourquoi ?,, Les caisses ne sont pas inépuisables, il faut des apports de l’exterieur,, et devinez d’où ?? ,, de la communauté internationale pardi, par le biais des bailleurs.
    - Les victimes , c’est à dire la majorité des malgaches, pauvre, silencieuse,
    docile, qui subissent la hausse vertigineuse des prix des denrées alimentaires, l’insécurité devenue intolérable, la corruption (combatue naguère par Ravalomanana,, là voilà qui revient au galop),, et tant d’autres misères quotidiennes .
    - Ce grand folklore, selon Ndimby est un trompe l’oeil,, Rajoelina veut donner le change à la CI,, il s’imagine qu’avec un petit tour de passe passe , il peut tromper le monde international ( dont l’expérience et la maturité sont bien au delà de l’etroitesse d’esprit de notre brave DJ.)

  • L’accord alibi ?
    16 août 2010 13:03, par N.R. (#2958)

    Miarahaba,
    1) Mahagaga ihany ny ahafahan’itony lahatsoratra itony avoakan’ny gazety @ endriny toa izao : manimbazimba, manesoeso sns. Anisan’ny tsy mankasitraka izao tetezamita izao ny tenako nefa heverina fa ilaina ny fifanajana mba hampitombona ny fitsikerana.
    2) Aoka samy hiaiky isika fa tsy niongankongam-poana ny mpitondra teo aloha fa tao raha... Ilaina araka izany ny mamakafaka ny antony nahatonga izany mba tsy hanohanana na hanakianana be fahatany tsangan’olona ;
    3) Tsy misy tonga lafatra akory isika ireto, voalohany amin’izany ity éditorialiste manararaotra ny fahalalahana heveriny ho azy irery. Inoana marina fa tsy mbola nisy ny toa izao teto Madagasikara. Koa tandremo ny fahazaran-dratsy sao manao hintsin-dalan-dririnina.
    4) Farany, fantaro ny tena fahavalo mba tsy hifanipaka toa ny valala an-karona isika malagasy satria ireo vahiny indraindraina sy andrianina ireo anie no mitango ny harena sy ny hatsembohan’ny malagasy e.
    5) Mety hahaliana anay vahoaka tokoa raha mba atao amin’ny teny malagasy izay momba sy mikasika ny malagasy

    NR

    • L’accord alibi ?
      16 août 2010 23:13, ratiarivelo (#131) répond à N.R. (#2958)

      Hianao (N.R) no fositra ary manao alahelo kanina !!! droit i Ndimby ny mamaoka ny tiany ho SORATANY ??ok !!! fa hianao no mivaralila @ny zay D.J. tsy mahavita azy.fikiro ny anao fa masina ity Tanindrazana ity !! misaotra

    • L’accord alibi ?
      17 août 2010 01:05, Rakitoza (#689) répond à N.R. (#2958)

      Ry N.R.

      Aza mody hoe « anisan’ireo tsy mankasitraka ny tetezamita » eo ianao, fa hita ianao fa tena mitovy toetra amin’ireo mpanongam-panjakana. Raha tsy izany ve ho be fandrahonana tahak’izao ? Dia haninona hono ? Hamono olona ? Hamorona « dossier » eny amin’ny fitsarana ? Hampanao « opération » amin’ny fampiasàna besandry ?
      Mahavariana mihintsy ireto foza ireto fa tsy mahatanty tsikera anefa manao ny tsy mety. Mipetraha tsara, fa te hividy ny lohany ka eo vao matahotra ny masony ary ny vavan’olona.

    • L’accord alibi ?
      17 août 2010 13:52, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à N.R. (#2958)

      à N.R.

      A « vous » lire et à « vous » relire,pour Moi,Basile RAMAHEFARISOA,

      « VOUS » pourriez être un « RASSEMBLEUR » des enfants de Madagascar.

      Continuez à nous envoyer des messages de « sagesse » et de « tolérance ».

      Cordialement,

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa gmail.com

    • L’accord alibi ?
      17 août 2010 16:29, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à N.R. (#2958)

      Basile RAMAHEFARISOA demande une autorisation « tacite » ,à N.R.,du 16/08/10,à 13H30 ,Mada tribune.com,de copier/coller son texte autant de fois pour moi et mes compatriotes.

      Merci d’avance.

  • il est énervant ce Ndimby !!!!
    16 août 2010 14:06, par agrovahaza (#2530)

    Une fois de plus, il a tout dit, extraordinairement bien sur le fond et sur la forme.

    Je suis en train de lire un bouquin de citations de Jean Yanne : « on n’arrête pas la c....rie ».

    La c....rie, c’est ça le problème, à Madagascar comme ailleurs.

    Quelques citations :

    Einstein : « il y a deux choses infinies : l’univers et la bêtise humaine ; mais pour l’univers, je ne suis pas encore sûr »

    Einstein toujours : « la bêtise, c’est de croire que ce qui n’a pas réussi 20 fois réussira la 21ème »

    Lino Ventura dans les Tontons Flingueurs : « les c..s ça ose tout, c’est même a ça qu’on les reconnait »

    Coluche : « la c....rie, on n’arrive pas à avoir une définition précise, mais on a des tas d’exemples »

    François Cavanna et Moi : « le vrai c.., c’est celui qui prend tous les autres pour des c..s (par exemple la SACD ou l’ONU) »

    ps pour Monsieur le modérateur bien aimé : ben quoi ? j’ai pas dit de gros mots !!!!

  • L’accord alibi ?
    16 août 2010 17:16, par andriantsimbazovina (#3167)

    On espérait que les hommes et les femmes de bonne volonté discuteraient.

    Que les uns et les autres feraient un pas vers l’autre.

    Mais Ivato par ici, Carlton par là !

    Les uns et les autres prétendent représenter le Peuple Malagasy.

    A ce jeu, la politique finit par se réduire à une question de rapports de force... C’est à dire à compter les troupes...

    Il semblerait que ce soit le souhait des différentes acteurs, ceux de la mouvance dit Madagascar au Carlton comme ceux qui sont allés à Ivato...

    A ce jeu, le temps joue pour certains et pas pour d’autres.

    Dans l’intérêt de notre Patrie, il est temps que tout ce monde aille directement devant le Peuple Malagasy pour être départagé par lui.

    En toute hypothèse, la sortie de crise commencera par l’organisation des élections (référendum constituant, élections législatives, élections présidentielles) car en droit international public la reconnaissance de gouvernement ira à un régime issu des urnes.

    Le peuple Malagasy n’a aucun intérêt à prolonger indéfiniment la Transition, quelle que soit sa forme et quel qu’en soit le dirigeant.

    • L’accord alibi ?
      16 août 2010 20:11, sissi (#3685) répond à andriantsimbazovina (#3167)

      Et en attendant le bruit des bottes se fait de plus en plus assourdissant..Franchement tout ce foin pour en arriver là, on peut dire que ce se sera une grande régression pour Mada. Mais qu’attendent ces politiciens pour éviter cette plaisanterie ???
      C’est inquiétant¨ !. Sissi

      • L’accord alibi ?
        17 août 2010 13:54, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à sissi (#3685)

        sissi

        Quel bruit de bottes ????

    • L’accord alibi ?
      17 août 2010 09:50, mpitily (#1212) répond à andriantsimbazovina (#3167)

      Merci pour votre bon sens, cela nous change des commentaires tora-po et bornés...

      Malheureusement, à part Rajoelina qui semble vouloir écourter la transition, tous nos politiciens (Ivato et Carlton) cherchent le contraire dans le seul but de bénéficier de la manne du pouvoir sur le dos du peuple. Ce sont tous des mpitady seza, des profiteurs et des fossoyeurs de la nation. 99.99999% d’eux savent bien qu’ils n’ont plus aucune chance d’être élus lors des prochaines élections.

      Il est grand temps de vraiment renouveler notre classe politique. Je mets tous ces anciens dans un même panier marqué « à jeter ». Vivement la venue d’hommes nouveaux n’ayant eu aucune accointance avec ces exs à ce jour !

      Madagascar est un pays béni de Dieu, riche en hommes et femmes de valeur et honnêtes, fidèles serviteurs de Dieu et de la nation. Qu’ils se lèvent et se présentent lors des prochaines élections !

      Que la CI cesse de discuter avec ces exs, qu’elle s’active à organiser au plus vite les élections nécessaires pour faire parler le peuple. Elle pourrait financer Carlton et Ivato dans l’organisation de leur Conférences nationales respectives pour en sortir un ou deux textes de constitution à proposer au peuple lors d’un référendum constitutionnel.

      Je préfère de loin endurer encore qq mois la HAT et accepter l’organisation des élections par la CI, au lieu d’une nouvelle transition à la mode Ranjeva ou Maputo.

      • L’accord alibi ?
        17 août 2010 14:06, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à mpitily (#1212)

        mpitily

        Ne dîtes pas 99,9999% d’eux savent bien qu’ils n’ont plus aucune chance d’être élus lors des prochaines élections.

        Dans ce cas,il faut instaurer la révolution culturelle à la façon de Mao.Et dire que les élections ne sont pas les véritables solutions.

        « On » peut dire 99,999% d’élus en AFRIQUE mais jamais 99,0009% de non élus ;

        Mpitily,vous avez des « bons » arguments ,quelquefois,continuez à creuser pour nous éclaircir.

        • L’accord alibi ?
          17 août 2010 15:38, mpitily (#1212) répond à Basile RAMAHEFARISOA (#417)

          Donnez-moi des noms de participants à ces réunions d’Ivato et du Carlton qui ont une forte de chance d’être élu président de la 4è république pour voir. A part Rajoelina et Roland Ratsiraka, ce sont tous des has beens et des losers sans avenir autre que celui d’un parasite qui va profiter de ceux qui le veulent bien.

          Toutefois, les deux auront tout à gagner à prendre un certain recul à la fin de cette transition et se relancer dans la politique éventuellement dans 10 ans. Leur participation à la HAT oblige. Ils ont encore tout l’avenir devant eux mais ils doivent également encore mûrir et changer dans le bon sens (tonga olom-baovao = se repentir de leurs fautes, ...).

          Merci pour votre courtoisie.

  • L’accord alibi ?
    16 août 2010 23:07, par ratiarivelo (#131)

    Merci « Ndimby »B RAVOSIMOOOOOOOOOOOOOO !!!!!!!!!!!!!!!NY marina dia tsotra:asa na avy aiza no Nivoan’ny itony olona atsoina hoe RATSIRAHONANA !!fa tena POIZINA eto @ny tany sy ny firenena !! AVARAP....!!.hono nefa tena foisitra manimba ny TANY !! tsy ho ela ny fitsaran’ny TANY !!. Masina io Tanindrazana io !

  • L’accord alibi ?
    17 août 2010 08:23, par vorondolo (#4135)

    Soa harary fo eo hianao ra-Ndimby sy hianareo rehetra « lagalistes » miresaka eto. Efa miala any ny faneken’ny Communauté Internationale an’io accord politique io. Zavatra hafa amin’izay tataraina eto fa i Ra-Norbert ange ka tsy hiala eo na inona na inona vavanareo eto e !, ka soa marary fo fotsiny e ! Lesona ho an’ny prochain putchiste iny 2002 sy 2009 iny : tokony tsy navela nivoaka sy nandositra tany ivelany ireo filoha (filou) roa lahy nadabokin’ny vahoaka , ary ra tany afrika dia tonga dia najedaka. Lesona be io satria « trop facile de se remplir les poches » dia ra misy manongana dia io volan’ny gasy nangalarina io ihany no hanakorotanana ny tany sy ny firenena. A vos marques , prêts, partez ....prochains putchistes. Tairo ry Ndimby a ! ra tsy izay dia lany eo fotsiny ny stylo, na mi-chauffe « amin’napà » fotsiny ny ordinateur -nao !!! Sûr ange zany e ! Veloma an ! hoy i vorondolomailala (misy marary fo mantsy voa mahita ny pseudo hoe vorondolo)

  • L’accord alibi ?
    17 août 2010 11:08, par Masolavitra (#4579)

    IANGAVIANA I RANJEVA MBA HIROTSAKA HO FIDIANA HO FILOHAMPIRENENA FA TSY HIDITRA @IO TRANSITION MANDALO IO. NY OL FANTATRA h@ZAO ALOHA D IZY NO HITA FA MENDRIKA HO FILOHAN’NY GASIKARA. HIFARANA TSY HO ELA ANIE NY TRANSITION

  • L’accord alibi ?
    18 août 2010 02:41, par zanaigasikara (#130)

    Dis moi Ndimby A.

    Toi qui nous a traité « d’extrémiste » parce que nous ne voulions pas négocier avec Rajoelina, es-tu content du résultat :) ?

    Comme tu dis,peut être Ratsiraka, Zafy, Ravalomanana, Tsiranana étaient tous devenu megalos à la vue du pouvoir, mais aucun d’eux n’ont osé « nommer » le parlement.

    Maintenant si c’est accord prend effet, il ne te reste plus que tes yeux pour pleurer.

    Par contre s’il capote, tes soit disant « modérés » n’ont qu’à trouver d’autres voies, pour eux la politique c’est mort ... parce que sans la reconnaissance internationale, ton Raharinaivo ne représentera pas plus qu’une chaussette trouée dans les yeux de Rajoelina.

    Mentir et décevoir c’est sa spécialité, je suis tout de même étonné que nous n’avez pas encore compris, c’est basique pourtant ...

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 253  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360