::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 15h58  :  27°C  :  Soleil et nuages épars
samedi 1er novembre 2014
 

 > Politique

Place du 13 mai

Le peuple ou « vahoaka » en question

mardi 3 mars 2009, par Ndimby A.

« Le Pape, combien de divisions ? », demandait ironiquement Staline quand on lui faisait part d’un éventuel désaccord du Saint Père sur ses méthodes.

Devant l’utilisation abusive de l’expression « peuple » par les supporters de Andry Rajoelina, on serait tenté de reprendre cette expression à notre compte. « Le 13 mai, combien de citoyens » ?

La définition du citoyen est très simple : il s’agit de celui (ou de celle) qui jouit de ses droits civiques. Par conséquent, le citoyen n’est pas un mineur, et le citoyen n’est pas un repris de justice. A voir l’âge des personnes qui se déversent chaque jour sur la Place du 13 mai, mais aussi les mines patibulaires de certains, on est en droit de se demander si tous sont des citoyens. Or le citoyen est l’élément de base de la vie de la cité. Toutefois, on admettra que la très grande majorité de ceux qui sont sur la Place du 13 mai le sont bel et bien. La véritable question concerne donc plutôt le nombre de personnes présentes. Car à force d’entendre la propagande TGV-iste, on risque de croire que les 19 millions de malgaches sont sur la Place du 13 mai.

La « mesure »

Sur le schéma ci-dessus, pris à partir d’une vue aérienne de Google Earth ©, on constate que l’Avenue de l’Indépendance fait environ 75 mètres de large sur 500 mètres de long. Les repères sont la Gare à l’Ouest, et le monument de Ralaimongo à l’Est (quadrilatère AFGL). Cela représente 37.500 mètres carrés, ce qui représente l’hypothèse haute : toute l’avenue de l’Indépendance est remplie.

L’hypothèse moyenne se base sur une foule comprise entre le CCAC et l’Hôtel de France, soit le quadrilatère BEHK qui fait 270 mètres de long, pour toujours 75 mètres de large. Dans cette hypothèse, la superficie correspondante serait de 20.250 mètres carrés.

Enfin, dans l’hypothèse basse, nous considérons l’espace juste devant la place du 13 mai, soit le quadrilatère CDIJ, qui fait 100 mètres de long pour 75 mètres de large, et donc une superficie de 7.500 mètres carré.

Si on considère que raisonnablement, il y aurait une densité de 4 personnes au mètre carré (hypothèse où toutes les personnes sont debout), on aurait alors les nombres suivants.

  • Hypothèse basse : 30.000 personnes
  • Hypothèse moyenne : 81.000 personnes
  • Hypothèse haute : 150.000 personnes.

Bien entendu, l’exactitude de ces chiffres doit être affinée en fonction de plusieurs paramètres. Mais l’objectif est de démontrer qu’au grand maximum, les rassemblements populaires sur l’Avenue de l’Indépendance ne peuvent accueillir plus de 150.000 personnes. Or, on sait également qu’il n’y a jamais eu depuis le début de cette crise une affluence correspondant à l’hypothèse haute. De plus, la densité de 4 personnes au mètre carré change si les gens sont assis, ou si l’assistance est clairsemée. Par conséquent, cette évaluation de 150.000 personnes par rassemblement est vraiment un effectif théorique, mais jamais atteint. Il est même probable que les 30.000 n’aient été que très rarement atteints, et que la véritable affluence se situe normalement entre 3.000 (voire moins) et 10.000 personnes.

Le populisme ou le « vahoakisme »

Les dernières élections présidentielles du 3 décembre 2006 faisaient état de 7.317.790 inscrits dans le pays, et 1.481.041 inscrits dans la région Analamanga (qui comprend aussi des districts très éloignés comme Andramasina, Anjozorobe et Ankazobe). 150.000 personnes, cela représente 2% des électeurs malgaches et 10% des électeurs de la région Analamanga. Ou encore 0,8% de la population malgache totale qui est de 19 millions de personnes. Ainsi, quel que soit l’argument que l’on pourrait opposer à cette démonstration (par exemple le fait que des manifestations ont aussi lieu en Province), personne ne pourra prétendre que la foule de manifestants représentent « le peuple ».

Toutefois, si cette vision populiste a pris racine, c’est la faute de gens comme Albert Zafy, Marc Ravalomanana ou Andry Rajaoelina (ainsi que leurs cliques respectives), qui ont considéré que c’était une bonne idée de créer cette équation. On est donc en bon droit de déplorer qu’un homme censé être « l’homme nouveau du renouveau » applique les mêmes vieilles méthodes détestables. On ne fait pas de nouveaux meubles avec de vieilles planches.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 86 réactions Lire les commentaires
  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 05:58, par ragasy (#416)

    Oh quel calcul alambiqué pour ne pas dire « tout simplement » qu’il n’y avait pas eu foule au 13 mai !

    Sobika (après sollicitation) avance une fourchette entre 2500 et 5000.

    Pour une grève générale ...

    « Sambory amin’izay é », disent les gens. Il y a de quoi car tout le monde en a vraiment marre.

    • Le peuple ou « vahoaka » en question
      3 mars 2009 06:09, Barijaona (#108) répond à ragasy (#416)

      ça veut dire aussi et surtout que les chiffres de 1991 et de 2002 étaient tout aussi bidonnés et au final assez peu représentatifs...

      • Le peuple ou « vahoaka » en question
        3 mars 2009 06:38, ragasy (#416) répond à Barijaona (#108)

        Quelle mémoire courte dites donc ! Pas de mauvaise foi et un « tout petit peu » de fair-play !

        De tout façon on est en 2009, sous le règne de son excellence le Président de la très Haute Autorité de l’Etat (lol) et plus en 1991 ou 2002 !

        Faut pas rêver !

        • Le peuple ou « vahoaka » en question
          3 mars 2009 10:35, Erwann Ralay (#489) répond à ragasy (#416)

          Ce qui n’empêche surtout pas de dire que 2002 ou 1991 : C’était pareil :-))
          Il y en a qui ne veulent pas entendre le message, on se demande pourquoi...

          • Le peuple ou « vahoaka » en question
            3 mars 2009 12:56, ragasy (#416) répond à Erwann Ralay (#489)

            Il n’y a aucun message. Il n’y a que des fauteurs de m..., TGV en tête et des « chercheurs de chaises » comme les Zafy, Ramaromisa et autres ténébreux personnages.

            • Le peuple ou « vahoaka » en question
              3 mars 2009 13:09, Erwann Ralay (#489) répond à ragasy (#416)

              Restons courtois... les fauteurs de troubles, il faut les arrêter et les traduire en justice. Quelques milliers de « fauteurs de troubles » qui s’agitent, il y a de quoi remettre en question votre définition de « fauteur de trouble »...

              • Le peuple ou « vahoaka » en question
                3 mars 2009 19:42, bodida (#175) répond à Erwann Ralay (#489)

                O Ra8 o !
                Tea efa leo be mintsy zahay rangah fa sambory faty tany @ zay io an ! sao de hanenenanao ndray lahy izao fizirizirianao tsy mandray andrikitra zao e !
                Efa mijaly re ny vahoaka e !
                SAMBORY ! VONOY io e !
                Zahay no hihetsika refa tsy hanao enao an !
                LEO BE ZAHAY e

                • Le peuple ou « vahoaka » en question
                  4 mars 2009 04:11, Ziry Onesime (#572) répond à bodida (#175)

                  Je suis complètement d’accord avec vous tous, sur la nécessité de cet acte de capturer Andry TGV, voire de le tuer, mais savez-vous que c’est justement çela qu’attend TGV et sa clique : le DECLENCHEMENT D’UNE GUERRE CIVILE, LE CHAOS !
                  Alors, allons-y mollo pour ne pas entrer dans le jeu de cette bande de voyous dirigés par un « gentleman killer » !

                  Attention à la provocation ! Attention de ne pas répondre à la provocation !...
                  SOYONS VIGILANTS !

                • Le peuple ou « vahoaka » en question
                  7 mars 2009 07:53, Maharaka (#576) répond à bodida (#175)

                  Nts ! entim-po koa nareo ka tsy misaina intsony. Dialogue sy fahaizamandefitra na avy @ andaniny sy ankilany ihany no vahaolàna amin’io e. Efa oviana moa ny Ray amandreny no efa mba niangavy foana hoe O ry Filoha, mba raiso sérieux io bandy kely io, asio dialogue, teo aloha iny i Ratsirahonanana, ry ra-FFKM sns, fa eh ! eh ! sendra ny marenina e. Dia zao no vokany koa. Dia leo ahoana fa tsy maintsy zakaina io e. Efa choix-n’ingahy Filoha Ra8 ny décision tsy hanao dialogue dia zakaina izay vokany. Izao moa zany dia mbola choix-dra8 indray ny hampiasa forces rehetra zay ananana mba ahafahany mi-traquer ny emeutiers. Ataovy raha zay no mampetipety ny fonareo e, satria atao tora-po izy ity : dia sambory TGV, dia fantsiho @ hazofijaliana any. Fa zaho kosa dia mbola mamerina ihany fa tsy izany akory no vahaolàna mahomby. Faux problème raha Andry TGV izany. Voasambotra ve TGV dia foana ho azy ny mécontentements aminao ? Sitrana ho azy zany ny affaire DAEWO sy force 1 sy 2 ? Voasambotra TGV zany dia foana ho azy ny fitakian’ny bailleurs de fonds hoe misy floux ny @ affaire privé- Bizinandra8 sy ny affaire d’état ? Amiko zaho olon-tsotra zao (avereno amiko raha diso ny analyse-ko), dia mbola averiko ihany koa fa ny « fifanatonana sy ny fifampidihana ihany no vaha-olàna » ary tsy antokon’olona roa io fa dialogue élargie au niveau nationale mihitsy satria efa lalimpaka loatra any anatin’ny vahoaka any ny frustration (tsy « vahoaka »-n’ny 13 mai irery akory io), fa ny fiaraha-monina ankapobeny mihitsy eny fa na ireo « vahoaka »-n’ny Mahamasina t@ 14 février aza dia sahiko ny milàza aminao fa maro no mahatsapa an’izany na supporters du régime aza ireo. Mba mamakafakà ny zava-misy marina tanatin’ny taona maromaro izay, mba manaova Sefafi-n’ny tena kely dia ho tsapan’ise zay eny @ fiarahamonina an-davan’andro eny, mandehàna Bus, taxi-be, dia mihainoa resaka, dia eny antsena sy eny @ birao rehetra eny koa, dia ho tsapanao ny zava-misy. Fa raha force sy fisamborana fotsiny fa tsy hisy ny fifampidihana, dia malahelo aho milaza aminao fa miseho masoandro foana io mécontentements io na dia any tsiafahy aza ny TGVistes rehetra. Mety hisy TGV bis mbola ho dadany noho io aza.

            • Le peuple ou « vahoaka » en question
              3 mars 2009 13:48, RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à ragasy (#416)

              Cher Ragasy,

              Tu as mon soutien pour cette analyse des choses. En fait, la mafia ratsiraka a tellement gangréné tous les appareils du pays que c’est très difficile d’extirper les mauvaises graines. Cependant, la violence physique, pillages et autres ne sont pas des manières tolérables et il n’est pas bon de tuer des Malgaches comme soi. Il faut débattre mais pas tuer. Neutraliser peut-être mais pas tuer.

          • Le peuple ou « vahoaka » en question
            3 mars 2009 13:16, RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à Erwann Ralay (#489)

            1991 et 2002, ce n’est pas pareil ! OK ?

            • Le peuple ou « vahoaka » en question
              3 mars 2009 13:33, Erwann Ralay (#489) répond à RAKOTONIRINA Aubertine (#154)

              Vous voulez qu’on réponde quoi ? Oui Madame ?

              Des milliers de messages semés par certains forumeurs partisans, une chose prédomine : Le refus de discussion et la pensée unique. Loin de convaincre, ils ne font que dégouter ceux qui les lisent par leur obscurantisme.

              L’heure est au dialogue, au « Fihavanana » (Valeur malgache de solidarité d’entraide et de respect pour éviter tout conflit et stabiliser la communauté), une valeur qui a trop tendance à se perdre.

      • Le peuple ou « vahoaka » en question
        3 mars 2009 06:54, ragasy (#416) répond à Barijaona (#108)

        Désolé, j’ai oublié les acolytes de son excellence le DJ.

        "De tout façon on est en 2009, sous le règne de son excellence le Président de la très Haute Autorité de l’Etat et de ses « andrimasom-pokonolona ».

    • Le peuple ou « vahoaka » en question
      3 mars 2009 07:40, Bena (#494) répond à ragasy (#416)

      ce sont pour la plupart une Troupe de Gangsters et de Voleurs

    • Le peuple ou « vahoaka » en question
      3 mars 2009 13:12, RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à ragasy (#416)

      Cher Ragasy,

      Donc, il n’y avait pas foule au 13 mai. Merci pour le « Sambory amin’izay », je ne suis pas au courant mais c’est un cri qui me réjouit.

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 06:38, par rakman (#198)

    On est donc en bon droit de déplorer qu’un homme censé être « l’homme nouveau du renouveau » applique les mêmes vieilles méthodes détestables. On ne fait pas de nouveaux meubles avec de vieilles planches.

    J’aime bien cette phrase, elle dit tout.

    • Le peuple ou « vahoaka » en question
      3 mars 2009 06:58, ragasy (#416) répond à rakman (#198)

      On ne peut pas non plus faire grand chose avec de jeunes planches déjà pourries, et bien pourries. (en malgache ou en français, comme vous voulez !)

      • Le peuple ou « vahoaka » en question
        3 mars 2009 10:37, Erwann Ralay (#489) répond à ragasy (#416)

        Qui étaient aussi bien pourries (en français exclusivement, je ne me permettrais pas) en 2002...

        • Le peuple ou « vahoaka » en question
          3 mars 2009 13:17, rakman (#198) répond à Erwann Ralay (#489)

          C’est ce que ce jeune pourri de 2009 essaie de copier-coller (2002), lui même a copié les pourris de 1991, qui eux même a copier les pourris de 1972.
          Et les pourris de ces époques sont tojours bel et bien présents dans les pourris de 2009

          Il faut arrêter ce cycle pourri. sinon, on va tous devenir des pourris.

          vive les lesbiennes , lol

          • Le peuple ou « vahoaka » en question
            3 mars 2009 13:36, RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à rakman (#198)

            Cher Rakman,

            Ton analyse est juste.

            Le seul truc que je n’ai pas compris c’est à la fin, l’histoire de lesbienne... je ne vois pas le rapport.

            • Le peuple ou « vahoaka » en question
              3 mars 2009 14:43, rakman (#198) répond à RAKOTONIRINA Aubertine (#154)

              Si on est tous devenus des pourris (en malgache littérales), il n’y aura plus des vrais hommes.

          • Le peuple ou « vahoaka » en question
            3 mars 2009 13:43, Erwann Ralay (#489) répond à rakman (#198)

            Sauf que les « pourris » de 2002 ne veulent pas le reconnaître, tous les autres sont pourris sauf eux :-))

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 07:13, par liana (#655)

    Certes, les manifestants ou la foule ou le vahoaka ou les citoyens sur la place du 13 mai sont peu nombreux et leur nombre ne cesse de diminuer mais ils reussissent à bloquer du moins une partie des affaires nationales (economique, financiere, sociale....).
    Ce n`est pas parce qu`ils sont peu nombreux ou minoritaires ou patibulaires que les dirigeants actuels ignorent et continuent d`ignorer et repriment à coup de force barbare leurs revendications
    Il faut avaoir une certaine capacité d`ecoute, gouvernar c`est prevoir

    • Le peuple ou « vahoaka » en question
      3 mars 2009 09:07, havana (#623) répond à liana (#655)

      C’est vrai. Il ne faut pas que le régime actuel prenne en compte de telles considérations chiffrées ou du nombre des manifestants pour oublier la réelle nécessité de changement et de reformes dans la conduite des affaires du pays. Si ce mouvement de la place du 13 mai est apparu, c’est que quelque chose ne va pas dans la vie quotidienne des gens. Le régime de Ravalomanana doit en tenir compte et faire les reformes nécessaires. Sinon il ne va pas rester longtemps à sa place. Et il n’y aura jamais de stabilité ni de paix sociale durable.

      • Le peuple ou « vahoaka » en question
        3 mars 2009 10:54, Erwann Ralay (#489) répond à havana (#623)

        Dans n’importe quelle vraie démocratie, 3000 ou 4000 personnes qui manifestent avec autant d’acharnement, 28 morts, auraient déjà abouti à un remaniement du gouvernement...

        • Le peuple ou « vahoaka » en question
          3 mars 2009 11:44, Mimie (#196) répond à Erwann Ralay (#489)

          En plus, en 2002, Ra8 a déclaré que si des gens viendraient le contester sur la place du 13 mai, même s’ils ne sont que 200, il démissionnerait... A cette époque il avait encore du bon sens !

        • Le peuple ou « vahoaka » en question
          3 mars 2009 12:58, ragasy (#416) répond à Erwann Ralay (#489)

          Pfff, ridicule ! à des arrestations oui.

        • Le peuple ou « vahoaka » en question
          3 mars 2009 13:24, RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à Erwann Ralay (#489)

          Cher Erwan,

          Ce que tu dis là n’est valable que dans les pays d’Afrique. Il faudra se démarquer un peu.

          • Le peuple ou « vahoaka » en question
            3 mars 2009 13:45, Erwann Ralay (#489) répond à RAKOTONIRINA Aubertine (#154)

            Non, quand je parle de « vraie démocratie », je ne parle sûrement pas de l’Afrique et de Madagascar :-))

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 07:15, par Sisi (#193)

    Du calme Ragasy a ! effectivement, on voit dans vos messages que vous en avez tous marre, hein ! eh bien moi, c’est tout au début de tout cela que j’en avais marre de ce Andry Rajoelina ! j’avais senti qu’il y avait qqch dessous, et bien voilà le résultat. Tsy misy takona izay tsy ho hita ho’aho. Ary avelao ho tsarain’ny tantara eo, fa may Ambondrona ka miteniteny foana sy manao barofo ary forcing sisa no azo atao. TSy milamina ny fiainana, iza no loharano ? moa Ra8 va ? tsy naleo ve ilay teo aloha ? sa izany no atao hoe tolona ?
    Aleo ny calcul no hamoaka fa vitsy an’isa ny manifestants eo amin’ny 13 Mai, indrisy fa na vitsy aza mahay manakorontana foana ! satria ny fandio iray siny tsy mahaleo ny fandoto iray tandroka hoy ny Ntaolo, ary voaporofo et izany ! Fa aleo hitohy eo ho hitantsika eo e ! rehefa tsy manan-kanin-ko hanina intsony ireo aiza no tsy hiala teo hitady asa ? f’angaha ny volan’ny Deba loharano tsy mety ritra ?

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 07:19, par Sisi (#193)

    Fa angaha nisy zavatra ratsy noteneniko teo no tsy avoakanareo ny commentaires-ko e ! je n’ai dit qe la vérité

  • courage de la part du journaliste Ndimby A. mais ?
    3 mars 2009 07:34, par thubert (#459)

    je vois une sorte de courage da la part de Ndimby A. d’emettre son hypothese concernant son quadrature demographique, et j’en suis meme presque convaincu. Mais ça mène où ?
    Le président du Guinée Bissau est vient d’etre abattu alors qu’il n’y avait pas la moindre manif. Je ne souhaite pas cela en tout cas à n’importe quel pays et quelle personne. et cela ne resoud à rien. Nous au moins, on a la place de 13 mai pour s’exprimer généralemnt vers le coup de force pour finir ce qu’on qualifie dictature( l’histoire reste, 1972,1991,2001-2002) et ça marche dans tout le coup ; mais cette fois-ci j’aimerai attendre si cette manif va entrer dans l’exception càd, le pouvoir en place va l’ecraser ou si vous voulez, le regime en place gagnera cette fois ; wait and see

    • courage de la part du journaliste Ndimby A. mais ?
      3 mars 2009 08:35, ragasy (#416) répond à thubert (#459)

      Cher thubert, le pouvoir en place n’a pas écrasé cette manif jusqu’à présent, ce dont je lui reproche vigoureusement ! Car s’il l’avait fait dès le fameux lundi noir en arrêtant tout de suite TGV et ses cliques, tout ce cirque n’aurait pas eu lieu. On aurait épargné tous ces morts inutiles et l’enlisement actuel de la situation. Quel bourbier ce TGV !

      Mais malheureusement la stratégie du pouvoir légal a été autre.

      • courage de la part du journaliste Ndimby A. mais ?
        3 mars 2009 10:47, Erwann Ralay (#489) répond à ragasy (#416)

        Le pouvoir en place s’applique juste à brouiller les radios, interdire les manifs, interdire même au début un simple culte organisé par le maire sous des prétextes contestables, démantèle les antennes radios, sabote ouvertement une mairie parce que le maire n’est pas de son camp, décide des lois, mandats d’arrêts, ordonnances et décrets sans aucun contre-pouvoir, sans parler du clientélisme et du népotisme ambiant en faveur de sa seule entreprise...

        Mais à part ça, le gouvernement n’a rien, absolument rien à se reprocher...

      • courage de la part du journaliste Ndimby A. mais ?
        3 mars 2009 13:54, RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à ragasy (#416)

        Cher Ragasy,

        Il était sans doute sage de ne pas l’avoir écrasé tout de suite car vu les mauvaises langues de la communauté internationale, on aurait eu beaucoup de monde sur le dos, ainsi qu’une sale réputation, or les Malgaches ont quand même de la classe ! Les infrastructures ne le permettent pas non plus. On n’a pas de prison à grande capacité pour garder tout ce monde en attendant le jugement.

      • courage de la part du journaliste Ndimby A. mais ?
        3 mars 2009 19:15, Lègasyvavy (#246) répond à ragasy (#416)

        RAGASY, suite à vos propos : « le pouvoir en place n’a pas écrasé cette manif...ce dont je lui reproche vigoureusement ! » Je veux juste dire :
        1) Ce pouvoir en place avait aussi manifesté ( Place du 13 Mai )en 2002 contre ce qui n’allait pas . Avez-vous oublié ?
        2) Et c’est ce même pouvoir qui doit aujourd’hui, selon vous, écraser la manif ?
        Où se situe la différence ???

        • courage de la part du journaliste Ndimby A. mais ?
          4 mars 2009 14:21, ragasy (#416) répond à Lègasyvavy (#246)

          En 2002, il n’y a eu aucune casse. Ce n’était pas des bandits comme votre TGV et ses andrimasom-pokonolona qui militaient. Nuance.

          C’est une sacrée différence.

    • courage de la part du journaliste Ndimby A. mais ?
      3 mars 2009 13:44, RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à thubert (#459)

      Thubert,

      je suis du même avis. Il est peut être temps de les écraser puisque le petit peuple le demande. Je fais partie de ce petit peuple. Ils empêchent les affaires (les vraies qui rapportent à la Nation mais pas seulement aux pourris) de continuer.

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 07:39, par Bena (#494)

    Et 50% de la population malgache est mineure. Sur le reste des occupants du 13 mai, il y a bien 80% de Troupe de Gangsters et de Voleurs...

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 08:11, par Ralita (#487)

    Pour moi c’est simple. Les TGV-istes ont appelé à la grève générale, il n’y a pas de grève générale et les gens râlent car ils ne peuvent pas travailler correctement. Donc la plupart des malgaches ne considèrent pas les membres la H.A.T comme leurs dirigeants.

    Pire, sachant que les forces de l’ordre sont occupées à surveiller les manifestants, les malfaiteurs de tout genre en profitent pour faire leurs sales besognes.

    Sambory any daholo ireo fa mankaleo !

    • Le peuple ou « vahoaka » en question
      3 mars 2009 10:31, tapakala (#669) répond à Ralita (#487)

      aza miteniteny foana ralita ! tsy tadidinao ve na asa ianao mbola tsy teraka na tsy mbola nahazo onondraha fa ny teny tsy ambina sy ny fihetsika tsy voahevitra hatrany no nampirehitra ny hatezeram-bahoaka teto amintsika ka niteraka ny fifampiandaniana ka nahatonga ny tafika izay tokony hanaja ny ara-dalàna ho nandray fanampahan-kevitra mifanohitra amin’ny loyauté républicaine ; matoa ra8 tsy sahy misambotra mbola fantany fa tsy izany ny tombontsoam-pirenena ;aoka isika rehetra hitandro ny soatoavina malagasy dia ny « FIHAVANANA » fa tsy hifamono na hifanagadra ; tadidio fa mangidy tsy mihoatra ny sakay fa rehefa ifanarahana lany ihany .

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 08:37, par ragasy (#416)

    Sambory @ izay é ! Sambory @ izay é ! Sambory @ izay é ! Sambory @ izay é !

    • Le peuple ou « vahoaka » en question
      3 mars 2009 09:43, havana (#623) répond à ragasy (#416)

      Sambory ! Sambo ory. Sambo tena ory ! Nous sommes dans un « navire malheureux » (sambo ory). C’est triste. Capturez-le !

    • Fa maninona no tsy mety samborina ?
      3 mars 2009 11:58, Mimie (#196) répond à ragasy (#416)

      Mampalahelo anà mihitsy Ragasy sy ny samboriny ! Raha ny sitrak’i Ra8 dia efa ela no voasambotra « iny » (izy moa tsy manonona ny anaran’i Andry mihitsy) saingy tonga ity ny fotoana ka tsy ny sitrapony foana intsony no atao ! Any anaty nofin-dRagasy koa zao de efa migadra mijaly mafy any Tsiafahy iny, sa tsy zany ? Indrisy fa tsy azo atao tsinontsinona lery na dia maharesy lahatra ny olona rehetra aza ny fomba fiadiny, na dia manafintohina sy manala baraka aza, tsy maintsy henoina, tsy maintsy tambatambazana hiverina hiresaka ambony latabatra, tsy maintsy atrehina ! FA MANINONA tokoa ary ? (tsy aleo ve valiana izay fanontaniana izay dia tsy marary fo intsony avy eo ?)

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 08:38, par ragasy (#416)

    Chetny â, aiza ianao fa malahelo an-dry ny olona ! Kony ê !

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 09:26, par meloky (#637)

    Raha ny marina dia tsy ny isan’ny olona tonag eny @ 13 May no andaniana resaka fa tena mba manao statistique sy fanadihadiana toa ny any amin’ny tani mandroso any ianao dia ho hitanao tokona fa tsy tambo tononina isan’ny vahoaka tsy mankasitraka intsony izao fitondrana izao, Saingy mazava fa mbola misy ihany ny tsy fisian’ny « liberté d’expression » (fahalahalahana) sy tsy fahalalahana « ignorance ».

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 09:37, par REVENDEUR (#589)

    cher Tribune.com, j’espère que cette tribune ouverte ne soit le terrain des hors la loi !

    à ceux qui réclament «  »Sambory @ izay«  »
    de qui il s’agit ?

    - CELUI QUI VOLE le PEUPLE par ses corruptions détournements et abus (Boeing,...et non paiement des droits fiscaux) ?

    - ou CELUI qui est CASSEUR des petits magasins ?

    le concept « VAHOAKA » ces petits peuples MERITENT respect même s’ils sont dix pour moi qui n’est pas pour un TGV, ces 3000 sont les «  »« seuls capable de rester DEBOUT »«  » !

    TOUS y compris nous sur ce Forum site ONT ACCEPTE et ABDIQUE devant l’inacceptable ! et ont peur du laitier

    alors respect svp !

    • Le peuple ou « vahoaka » en question
      3 mars 2009 10:00, havana (#623) répond à REVENDEUR (#589)

      Je préfère avoir peur d’un laitier que d’un DJ ! En tout cas j’ai plus de respect pour le premier que pour un DJ qui n’est là que pour mettre un peu d’ambiance dans les soirées alors que le laitier lui a travaillé à la sueur de son front pour arriver là où il est maintenant même si rien n’est encore parfait. Pensez-vous qu’un DJ peut diriger un pays fût-ce une île ? (Une grande Ile, attention...).

    • Le peuple ou « vahoaka » en question
      3 mars 2009 10:54, titi (#219) répond à REVENDEUR (#589)

      Je suis assez d’accord avec Revendeur en ce qui concerne le VRAI voleur dans l’histoire.
      Savez vous que air madagascar va fermer car elle est en faillite dire que le président vient juste d’acheter un Boieng pour 60 millions de dollars,j’ai peur que la jirama va suivre le même chemin alors que l’état veut donner 1300000ha de térrain qu’on pourrait utiliser une grande partie pour des installations de panneau voltaique et produire de l’éléctricité.
      L’histoire prouvera toujopurs qui s’est le plus rempli les pôches au détriment du peuple de tous le présidents successifs

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 09:38, par ghralais (#114)

    Bravo,,,votre démonstration est trés convaincante. Vous risquez toutefois d’être trés peu compris, à en juger par les réactions des lecteurs. Votre message est clair : Il s’agit d’un abus de language, on galvaude le terme peuple, comme on l’a fait avec le concept de démocratie. En pratique, je présume que « le peuple malgache » dans son esprit est conscient de l’enjeu, et le bon sens finira par triompher ; le fauteur de trouble va payer tôt ou tard les conséquences de ces réunions sur la Place du 13Mai, dont je ne perçois pas trop l’intérèt, sinon un pretexte pour attiser l’aggressivité de ceux qui y participent.

  • Chers collègues internautes !

    Je souhaiterai changer un peu le débat et nous lancer sur un débat de réflexions pour notre avenir et notre bien être.

    QUELLE STATURE D’HOMME POLITIQUE AURONS NOUS VRAIMENT BESOIN POUR DIRIGER MADAGASCAR ?????

    Admettons d’abord avant tout qu’il n’y a pas de retraite en poltique :
    Les dinosaures ont besoin de la nouvelle génération et vis versa.

    Personnellement je vois ainsi :

    1. Un politique à stature nationale et d’expérience
    2. Croyant et respectuex de valeurs morales et traditionnelles de notre patrie, et connaissant profondement le pauple malgache dans ses diversités.
    3. Démocrate, sage, transparent, honnête et integre
    4. Très nationaliste(dans le sens prouvé de l’amour du patrie)

    Si d’autres critères, la liste est ouverte.

    Pour inciter le débat : j’opte pour ZAFY, malgré :

    1. Son âge très avancé

    2. et, qu’il est qualifié du raciste par ces détracteurs......!!!!!!!

    Allons chers internautes, le débat est ouvert ; avancez des noms....

    A vous lire

    • Quelle stature d’homme politique pour diriger Madagascar ????
      3 mars 2009 10:26, Ra-Jao (#282) répond à Rapozy (#577)

      Que Dieu nous garde du retour de Zafy.
      La première mesure qu’il va prendre c’est de couper le pont avec les bailleurs de fond.

      • Quelle stature d’homme politique pour diriger Madagascar ????
        3 mars 2009 11:37, titi (#219) répond à Ra-Jao (#282)

        Le travail de zafy aura été facilité car les bailleurs ont déja coupé les ponts sinon les finances, a qui la faute ?.
        Mauvaise gouvernance, air Mad en faillite, car le carburant d’air force one ainsi que son pilote sont supporté par Air mad.
        Jamais Air mad n’a été aussi prêt de la faillite qu’avec ce gouvernement.
        Ra8 il est temps de rectifier votre attitude car plus de touristes pour vos hotels, et plus de sommet de l’union Africaine, pour ce qui est de la francophonie c’est pas la peine car vous ne saurrez pas vous expliquer dans leurs langues correctement.
        Prenez vos responsbilite et mettez de l’ordre au plus vite sinon vous serrez le plus proche complice de Rajoeleina dans la faillite du pays.

      • Quelle stature d’homme politique pour diriger Madagascar ????
        3 mars 2009 12:48, Rapozy (#577) répond à Ra-Jao (#282)

        Merci Ra- Jao, d’avoir donner ton avis sur ce débat lancé.

        Je te demande de voir profondement, faire des analyses(Poste/Fonction), et proposer qui parmi nos leaders politiques des dinosaures aux jeunes générations, pourra exercer pour le bien de notre patrie.
        OUi, tu as parfaitement raisons, à l’époque de Zafy les robinets des bailleurs étaient volontairement ou involontairement et arbitrairement coupés.
        As tu eu le temps de de te poser la question et de savoir POURQUOI ???

        En guise de réponse, la politique de ZAFY à l’époque était beaucoup plus nationaliste et dosée d’un libéralisme.

        Il était plus prudent au libéralisme prôné par les bailleurs de fonds, à savoir la libéralisation des sociétés d’Etat, des zones minières.......etc....

        En regardant, sa prudence à l’époque je pourrais comprendre qu’il avait parfaitement raison(que se passe t il aujourd’hui à Ilakaka ???? qui s’enrichisse du Saphir ????) ; les pauvres s’appauvrissent d’avantage et les riches s’enrichissent de plus en plus.....

        Sa réaction est prudente dans la mesure où on venait tout juste de sortir des années marasmes du socialisme d’état.....etc....

        A vous relire

    • Quelle stature d’homme politique pour diriger Madagascar ????
      3 mars 2009 13:06, ragasy (#416) répond à Rapozy (#577)

      Pas TGV !
      Sambory @ izay é ! Sambory @ izay é !

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 10:48, par Ranjoky (#410)

    Je n’ai pas tout lu le forum, mais je me demande s’il faut encore continuer a definir comme « bandits », etc. ses compatriotes evidemment des pauvres ! Et ils augmentent en nombre non seulement a Tana mais aussi partout dans l’ile.
    C’est evident que le President Ravalomanana est conscient de l’ampleur de ce mouvement. Ne soyons pas trop simpliste en disant tout court « sambory i TGV » ; c’est beaucoup complique que ca !

    Et comment les gens qui ont acces a l’ordi, a Internet comme vous, comme moi, puissent croire que l’envoi en prison reste la bonne solution ? En effet, l’envoi en prison n’a jamais resolu aucun probleme, surtout a Madagascar.

    Si vous insistez sur la solution d’envoi aux prisons de tous, je suis oblige (qui suis-je ?) de mobiliser le responsable de droit de l’homme du monde entier pour voir nos soi-disant prisons !

    Il n’y a pas de prisons a Madagascar ; il n’y a que de « champs des concentration ». C’est une crime contre l’humanite !

    • Le peuple ou « vahoaka » en question
      3 mars 2009 11:03, Erwann Ralay (#489) répond à Ranjoky (#410)

      Et je vous fais grâce des considérations racistes que j’ai trouvé dans certains forums à propos des manifestants. Certaines catégories de gens méprisent profondément leurs concitoyens des bas quartiers, qui ne seraient que des voleurs et des ivrognes, à défaut d’être leurs bonnes-à-tout-faire...

      • Le peuple ou « vahoaka » en question
        3 mars 2009 13:13, ragasy (#416) répond à Erwann Ralay (#489)

        Aza avadika ny resaka é ! mamely @ sentiment indray â !

        Fa izy no manarama an’ireny izao é ? tsy i TGV ve ?

        Fa iza no mamporisika an’ireny hametraka bennes d’ordures etsy sy eroa ? fa tsy i TGV vé ?

        Fa iza no milaza abobo eo @ 13 Mai hoe « andrimasom-pokonolona » ireny ? fa tsy i TGV vé ?

        Sokafy nama ny maso fa mbola tsy mahita tsara ianareo izany.

        • Le peuple ou « vahoaka » en question
          3 mars 2009 13:54, Erwann Ralay (#489) répond à ragasy (#416)

          Et on continue évidemment de se cacher derrière ce refuge de l’accusation non fondée : « L’autre camp, ce n’est que des bandits payés pour semer le trouble et monter des barrages partout en ville ».

          Aucune autre considération possible. Cela s’appelle du mépris. Vous êtes des pauvres du bas quartiers : taisez-vous sinon vous serez traités de brigands fauteurs de troubles !

          Vous n’avez aucune légitimité car vous êtes pauvres !!!

        • Le peuple ou « vahoaka » en question
          3 mars 2009 13:59, Sisi (#193) répond à ragasy (#416)

          Zay mitsy hoa ! sokafy ny maso, ny maso mety misokatra fa tsy mahita, satria hoy ny fitenenana hoe tsy misy jamba mihoatra noho ny minia tsy mahita ! efa hita fa ny ankamaroany ireo olona tsy manana asa dia karamaina, ary omena môly en Andravoahangy (mody coca no zaraina kay misy cocaïne ao anatiny)
          Jereo fotsiny ny vidéo teny Ambohitsirohitra e ! bandy mpanendaka no teo amin’ny 1ère ligne fa tsy mba olona intéllo manao analyse ! satria ny intellos mijanona any an-trano, na teny ihany fa tsy miditra cafouillage. Fa ny olona nahazo karama kosa tsy maintsy mi justifier amin’ny mpanakarama azy hoe teo zahay an ! dia hita fa ireo bandy mipetraka eny an-dzanomanal daholo ny ankamaroany ! ka tsy izany kosa aza ve no hitanareo tam film e ? ny sary ange mitoetra e !

          • Le peuple ou « vahoaka » en question
            3 mars 2009 14:38, havana (#623) répond à Sisi (#193)

            Si ce que dit Sissi est vrai alors vraiment ce TGV doit être arrêté. C’est tout simplement inacceptable ! Abuser de la pauvreté des gens pour leur faire faire n’importe quoi n’est pas une attitude acceptable. Et ça rappelle les anciennes méthodes de notre cher Amiral : payer les gens des bas quartiers pour semer les troubles... Vraiment lamentables ! Et dire qu’il y des gens qui soutiennent ce pauvre type de TGV !

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 11:19, par kamis (#221)

    Kamis a déjà insisté plusieurs fois avec ses commentaires de se pencher sur cette question de « vahoaka ». Enfin, les journalistes ont eu le courage d’aborder le sujet à fond. Merci vivement. Mais peut-être, nous nous trompons encore car les manifestants du 13 mai (sans compter les curieux et badauds) ne représentent pas le « vahoaka » tout-court que le rédacteur a bien défini car l’ex-maire aime bien y ajouter le qualificatif « tsy vaky volo » dont je ne connais pas vraiment la signification (TGV non-plus je crois bien)

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 12:12, par chacha (#524)

    je crois que qu’il vaut mieux arrêter de tirer sur la foule et laisser les gens s’exprimer pacifiquement ; c’est sûr qu’ils n’osent plus sortir parce qu’il y a des menaces de morts dans chaque quartier ; vous avez tort de croire que c’est là une façon de réprimer une grève, par les armes ; tort de croire avoir résolu le problème malgache ; c’est trop facile ; prenez le problème par le fond ; parce que ça ne s’arrêtera pas ; ne vous focalisez pas sur andry rajoelina

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 12:16, par chacha (#524)

    ces personnes à la mine patibulaire comme vous dites sont des malgaches comme vous et moi ; voilà comment ils sont devenus parce qu’ils sont trop pauvres ; j’espère qu’ils ont le droit de s’exprimer ; ou bien à tana, il y a encore les castes ? seulement les nantis peuvent se permettre de s’appeler « malgaches » ? mais où allons nous ?

    • Le peuple ou « vahoaka » en question
      3 mars 2009 12:54, Erwann Ralay (#489) répond à chacha (#524)

      A noter le dénigrement de la catégorie sociale, parfois raciale des manifestants par certains forumeurs...

    • Le peuple ou « vahoaka » en question
      3 mars 2009 13:16, ragasy (#416) répond à chacha (#524)

      mais où allons nous ?

      Mais directement dans les boîtes de nuit mon cher ! Là où il y a l’ivresse et tout le rataplan !

      • Le peuple ou « vahoaka » en question
        3 mars 2009 18:15, RAKOTOBE (#688) répond à ragasy (#416)

        misaotra ragasy , mba hiverina amin’ny laoniny ny tanana dia gadraina daholo ny mpanakorotana rehetra dia andaho samy miasa daholo

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 13:46, par boubou (#530)

    enfin nifoha t@ torimaso angaha rachacha, mandehana manatevindalana mankeny @ 13 mai mba mampitombo isa any fa efa tena miha vitsy kely ny any ka hatahorana sao tsy misy intsony ny mpigrevy.
    Chacha o raha ny fanananao angamba no robain’ireo jiolahy manampy an’i andry ireo ataoko fa tsy be lazao ohatran’izao ianao, fantatrao ve fa miaiana @ tebiteby ny vahoaka ? vao maika mihamahantra ny vahoaka ? aza adino fa misakafo tsara mihitsy Andry sy ny équipe-ny, ataony tohitra fiakarana fa mba miheritrereta e

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 17:48, par Miangatra (#687)

    Qui pourrait diriger le Pays, sans que racisme existe ?
    Il ne faut pas ignorer le fait que Madagascar est très diversifié dans les castes et religions, mais qui exactement pourrait remplacer les dirigeants au pouvoir, qui seront reconnus par tous les notables des provinces, et qui saurait garder l’unification du Pays, qui penserait vraiment aux pauvres plus qu’aux riches, et qui serait plus humain mais respecté de tous ?
    L’histoire denotre Pays devient une Histoir sans fin et qu deviendront ces pauvres qui s’appauvrissent de plus en plus ?
    A qu profite vraiment les crimes politiques et les crimes d’insécurités qui sévissent au Pays en ce moment ?

  • Il faut arrêter maintenant, les arrêter !
    3 mars 2009 18:04, par poiuyt (#584)

    Est-il possible de réussir un mouvement populaire à Madagascar sans la participation de Tana ? Ce n’est jamais arrivé à ma connaissance. C’est ce qui est essayé depuis aujourd’hui avec force provocations pour tueries, et mensonges.

    On peut être sûr que ces gens sont conscients de ce qu’ils font : diviser Mada, et inciter la chasse à l’homme partout par la délation.

    Diviser car si on sait ce jour que Tana veut garder la paix, et par là garder le Président ; si les avides de pouvoir réussissent à faire des mouvements de foule en provinces, on peut être amenés à dire "séparons-nous” !

    Soit ils ne reculent devant rien, soit ils sont suffisament ignares pour se laisser aller à l’appel à la délation qu’ils sont en train d’inciter

    En tout cas, ils perdent tout crédit devant toute personne sensée, ainsi que devant les nations éxtérieures. Le président peut en profiter pour frapper.
    Pourquoi ne le fait-il pas ? les gens sont en danger, c’est son devoir sacré. Alors où est-ils ?

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 20:37, par Rakitoza (#689)

    Oui, il y a eu des mensonges éhontés en 1991 et 2002, sur les nombres de manifestants (les journalistes enthousiastes) parlaient même de 500.000 personnes. Normal qu’il y ait des mensonges éhontés en 2009.

    Mais au-delà du raisonnement savant du journaliste Ndimby, la question est la suivante : comment une poignée d’excités peut-elle réussir à mettre tout un pays en échec ? Ne sommes nous pas tous coupables, par notre lassitude, notre indifférence, notre refus d’agir, notre conformisme ou juste notre peur de subir des représailles ?

    Depuis tant d’années la société civile, l’Eglise, l’armée se tait. Normal que la majorité devienne silencieuse, et « subissante », faute d’avoir le courage d’être active. Je me mets dans le lot des coupables :-)

    • Le peuple ou « vahoaka » en question
      3 mars 2009 20:41, Rakitoza (#689) répond à Rakitoza (#689)

      — Rectification de la première phrase

      Oui, il y a eu des mensonges éhontés en 1991 et 2002 sur les nombres de manifestants. Les journalistes enthousiastes parlaient même de 500.000 personnes.

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 20:56, par arison (#292)

    Betsaka ny mahita ny calcul de tsy mandinika tsara ny zava-misy.
    Tsy manda ny hypothèse de calcul ataonao aho fa mba tokony manao statistique ihany ianao mialoha ny hamoahana zavatra toy izao. Raha zavatra no isaina de miombon-kevitra amin’ny théorie de calcul nataonao aho.
    Tsy dia mitombona loatra amiko raha atao toy izany no fomba fijery fa avy amin’ny alalan’ny statistika vao afaka mamantatra hoe tokony ho firy marina no tena isan’ny olona manohana ny fitakiana ataon’ Adry TGV.
    Manarak’izany raha misy olona iray no tonga eny amin’ny 13 May, mety hisy olona 3 na 4 iray trano na fianakaviana iray amin’iny olona iny izay tsy voatery hiombon-kevitra aminy nefa mety hiombon-kevitra aminy ihany koa, ka raha 3000 no tazana eny de ataovy fois 3 na fois 4 io isa eritreretinao io, de fantaro hoe firy ; raha 15000 personne zany de manome firy ? Eritrereto ihany koa ny any amin’ny faritany.
    Aza fitahana ny olona ry Ndrina fa mba alefaso lalina ny fanadihadiana vao mamoaka zavatra hoatran’io fa tsy adalana akory ny nianarana « STATISTIQUE » tany ampianarana de manontania spécialiste raha mba azo atao.

    • Le peuple ou « vahoaka » en question
      3 mars 2009 21:49, Rakitoza (#689) répond à arison (#292)

      Ry namana Arison...

      Fifanakalozan-kevitra am-panajana :

      - tsy aiko aloha ny tena fahamarinan’ireo tarehi-marika nokirakirain’i Ndimby. Kanefa izay vao mba nisy ezaka nanao « quantification » an’ity resaka vahoaka vahoaka atao drindrangilo ity. Fa raha izaho manokana, izay miasa eto amin’ny Avenue de l’Indépendance, dia milaza fa tsy mahita na dia 5.000 aza ry zareo, raha tsy hoe tamin’ilay nankeny Ambohitsirohitra iny.

      - mety misy fahamarinana ny anao, hoe tsy izay hita maso eny @ 13 mai ihany no mpanohana an’i TGV, satria misy ny any an-trano, ny any amin’ny hopitaly, ny any amin’ny faritany, ny amin’ny toeram-piasana sy ny sisa tsy voatanisa. Hoy ianao ihany koa hoe « raha misy olona iray ao, mety misy 3 na 4 any an-trano ». Mety ho marina, kanefa SUPPUTATION izany, fa tsy voaporofo. Ry zareo TGV no manantena an’izany. Iza no miteny fa mety ho 3 na 4, fa tsy 5 na 8, na 0 ? Afaka hifanao supputation eto koa hoe raha olona iray no eo amin’ny 13 mai, mety olona 15 no manohana an-dra8 ao am-pony. Koa satria ny hita maso ihany no azo antoka, dia aleo io no hifandresehan-dahatra fa tsy ny valala any an-danitra any no asiana sira.

      - ny tena azo antoka indrindra dia ny fifidianana, satria voaisa ny misoratra, ny mpifidy sy ny vato azo (raha tsy misy halatra). Ka aleo amporisihina izay te hitondra firenena hiditra amin’io fa tsy manao resaka ambony latabatra. Satria na feno tanteraka daholo aza ny Place eto amin’ny tanan-dehibe eto Madagasikara, firy isan-jato ny mponina izany ?

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    3 mars 2009 23:11, par arison (#292)

    Rakotozafy

    Manaiky ny hevitrao amin’ny fisian’ny fifidianana aho satria sarotra tokoa mantsy ny haminavina ny isa marina eo amin’ny mpomba ny mpitolona sy ny mpitondra, nefa tokony hazava ny fitsipi-dalao amin’ny fifidiana.
    Amiko dia tokony hovaina ny code éléctoral ary hatao entité independante no mikarakara azy zay vao miroso amin’ny fifidianana satria io tsy fahamarinan’ny fifidianana io no isany fototry ny olana eto amintsika.
    Ary hatrizay tsy nisy olona niakatra fitsarana tamin’ny fanaovana hosoka tamin’ny fififdianana teto amintsika fa fanafoanana ny voka-pifidianana amin’ny toerana nisy izany fotsiny no nampiharina.
    Raha manana fitiavana ity tanindrazana ity marina ireo mpifanandrina amiko dia tokony any no hijerena vahaolana mba hanana fitokisana ny vahoaka eo amin’ny safidiny.
    Ny mahagaga anie de io no resaka io efa novoizina tamin’ny 2002 nefa nony tonga eo amin’ny fitondrana ry zalahy de hodiany tsy fantatra izany ; fa raha io code électoral tsika io no mbola eo de tsy hisy fifandimbiasam-pahefana hilamina eto fa ho korontana toy izao foana no iainana.

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    4 mars 2009 20:41, par Lucie (#101)

    Si l’élan de contestation insufflé par Rajoelina au nom du peuple,a su trouver un temps un écho dans l’esprit,le coeur et les tripes de ce dernier:la raison en était qu’à ce moment « M »,cet élan cristallisait tous les non-dits.
    Cependant le galvaudage,la manipulation du terme « peuple » est devenu, pour celui qui s’en est emparé, un simple tour de passe-passe,une joute intellectuelle (?),un verbiage immodéré,
    une gargarisation indécente d’une entité devenue abstraite à force d’être pervertie.Ce peuple est devenu tellement abstrait que celui qui l’a mené à la bataille,a encaissé sans sourciller les morts du 26 janvier 2009.
    Sans doute étaient-ce des morts virtuelles...Le populiste montre paradoxalement un certain mépris pour le peuple,populace,masses,troupeau dont il veut pourtant tirer sa légitimité ."Le populisme met en accusation les élites ou des petits groupes d’intérêt particulier de la société. Parce qu’ils détiennent un pouvoir, le populisme leur attribue la responsabilité des maux de la société : ces groupes chercheraient la satisfaction de leurs intérêts propres et trahiraient les intérêts de la plus grande partie de la population. Les populistes proposent donc de retirer l’appareil d’État des mains de ces élites égoïstes, voire criminelles, pour le « mettre au service du peuple ». Afin de remédier à cette situation, le leader populiste propose des solutions qui appellent au bon sens populaire et à la simplicité, mais ignore complètement les réalités de la décision politique (notamment le fait qu’elles doivent être inscrites dans un agenda, qu’elles doivent tenir compte des avis parfois contradictoires de la société civile), comme la complexité des situations décrites. Ces solutions sont présentées comme applicables tout de suite et émanant d’une opinion publique présentée comme monolithique.
    Les populistes critiquent généralement les milieux d’argent ou une minorité quelconque (ethnique, politique, administrative etc.), censés avoir accaparé le pouvoir ; ils leur opposent une majorité, qu’ils prétendent représenter. S’ils accèdent au pouvoir, il peut leur arriver de supprimer les formes traditionnelles de la démocratie, au profit d’institutions autoritaires, présentées comme servant plus authentiquement « le peuple »cf.
    Wikipédia .Populisme=opportunisme politique,le peuple n’est qu’un objet.
    Bien qu’ayant des revendications justifiées et réelles,forts de leurs expériences malheureuses passées avec les aventuriers politiques de tout poil,les malagasy ne se sont pas laissés prendre dans la spirale infernale adolescente et post-acnéique qu’ils connaissent depuis des décennies.
    Sans doute un bénéfice de l’âge et de la maturité.Les malagasy ont compris qu’il ne faut pas « jeter le bébé avec l’eau du bain » . ». Cette maturité sonne comme un avertissement pour Ravalomanana mis en face de ses responsabilités. Et si cet avertissement n’est pas entendu aujourd’hui, il le sera demain . Ce n’est qu’une question de temps .

    • Le peuple ou « vahoaka » en question
      5 mars 2009 08:29, Rakitoza (#689) répond à Lucie (#101)

      Lucie

      Pas mal comme contribution. Si tous les commentaires pouvaient être de ce niveau intellectuel, au lieu de trainer pour la plupart du temps dans les marigots...

      • Le peuple ou « vahoaka » en question
        7 mars 2009 21:37, Lucie (#101) répond à Rakitoza (#689)

        Misaotra tompoko.Ny tsirairay amintsika malagasy amin’izay toerana misy azy,dia samy mahay ary mahavita ny mieritreritra ny momba izay mety ho an’ny Tanindrazantsika sy ny malagasy.Mino aho fa ilaina ny hevitra avy amin’ny rehetra afahana mandroso amin’ny vaha-olana .

  • Le peuple ou « vahoaka » en question
    5 mars 2009 12:38, par chacha (#524)

    je pense qu’il est temps de raisonner par la pensée et non par le coeur ; la situation s’aggrave à madagascar et les touristes sont partis... ailleurs ; pourquoi sommes nous arrivés là ? arrêtons de faire l’avocat du diable et défendre aveuglément notre cher président marc ravalomanana et dire qu’il n’y est pour rien dans la situation actuelle ; ni zafy albert, ni andry rajoelina n’auraient jamais pu réunir de force toutes ces personnes qui vont dans les meeting de leur propre gré ; comment sortir de la crise ? arrêter ou faire assassiner andry rajoelina ? l’histoire nous rattrapera, nos enfants, nos descendants nous jugeront ; andry rajoelina en est arrivé là parce que marc ravalomanana l’a bien cherché aussi ; plusieurs fois andry rajoelina avait souhaité un rapprochement mais ravalomanana l’a soigneusement dédaigné ? andry rajoelina est l’une des rares personnes qui ont osé tenir tête à notre dictateur de président ; personnellement, je le trouve trop jeune ; mais je le protège parce que j’admire son courage ; marc ravalomanana avait besoin d’une bonne leçon ; il y a beaucoup de malgaches qui peuvent être dignes du poste de président de la république mais la politique à madagascar rime avec violence et barbarie et les meilleures personnes restent à l’écart ; quoiqu’il en soit, prenons la situation avec beaucoup plus de grandeur et de sérieux ; il faut arrêter à présent ; nous ne pouvons pas nous permettre de rallonger la crise ; d’une manière pacifique, nous en sommes capables ; alors, allons-y ; s’il vous plaît

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 224  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360