Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 16 août 2022
Antananarivo | 22h34
 

Répondre à un commentaire

9 juin à 09:57 | Besorongola (#10635)

LE RÉGIME EST SOUS LE CHANTAGE DES PÉTROLIERS.

La caisse de l’Etat est gravement vidée et partout, dans toutes les catégories socio-professionnelles des manifestations s’organisent presque tous les jours pour des revendications de paiement de salaire.
Les habitants d’Antsiranana qui chouchoutent habituellement Mr Ho commencent à ouvrir les yeux. Les coupures intempestives de courant sont devenues quotidiennes. La raison évoquée par le Ministre de l’Energie est l’existence des arriérés non payés par l’Etat aux pétroliers et pourtant le Ministre a déclaré que la Jirama possède en ce moment 475 milliards d’Ar de trésorerie ! Où est donc le problème ? Selon le ministre, les pétroliers sont mécontents car ils veulent que la Jirama paie ses dettes l avec ces 475 milliards d.’Ar. En réalité, selon une Députée d’ ANTSIRANANA, les carburants sont maintenant acheminés par camion citerne mais plus par bateau comme avant de Toamasina à ANTSIRANANA. À qui profite le crime ? Sans le dire, le ministre désigne donc les pétroliers comme responsables de délestage dans tout le pays. Mais la question qui se pose c’est pourquoi la Jirama ne paie pas ses dettes alors qu’elle a une balance budgétaire positive ? La parade du Ministre pour répondre à cette question est pareil que la réponse du ministre des Travaux publics pour les impayés des 320 entreprises qui ont refait des routes il y a 2 ans, c’est de procéder à des audits . Le ministre va lui-même conduire l’audit, selon lui, car il y a beaucoup de fraudes et de surfacturations de la part des pétroliers. Il a même cité un exemple que 64 000 litres de Go ont disparus alors qu’une facture a été présentée à la Jirama. Mais en réalité ce régime est mauvais payeur et cherche des alibis pour parader car la caisse est vidée.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS