Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 12h31
 

Répondre à un commentaire

9 octobre à 17:03 | spliff (#5871)

@Bekily,

En ce qui concerne Zemmour, à votre place, je ne serais pas si sûre qu’on puisse réduire sa progression à une simple écume de la tambouille politicienne temporaire française.

Personnellement je ne vis pas en France donc je n’ai pas un ressenti direct du ”phénomène”.
Ceci étant posé, il me semble tout de même qu’il faille bien prendre la mesure du sens du précédent de 2002, en ce qu’il signifie que le soc du peuple français n’a en soi aucun problème avec une droite dure pour peu que le propos de celle-ci soit clair et articulé dans le sens d’intérêts que le peuple perçoit comme étant les siens sur le moment.
Par ailleurs, l’effondrement objectif de la droite classique est la traduction du vide de son offre face à une demande de sa sensibilité populaire traditionnelle qui semble aujourd’hui cristalliser son centre de gravité sur l’immigration… Un boulevard pour Zemmour dont les cadres de la droite historique ne semblent pas avoir l’épaisseur suffisante pour en détourner le cours avec d’autres thèmes. Du coup ils font de l’ersatz de Zemmour qui de facto garde ainsi le leadership thématique qui est son dada. Sa supériorité intellectuelle objective fait le reste.
Mais de manière plus incarnée et moins superficielle, même en considérant hypothétiquement que Zemmour soit artificiellement poussé par la presse et un jeu de sondages truqués dans une certaine mesure, tout cela ne peut fonctionner que s’il existe à minima du ‘matériau’ réel sur lequel adosser ce type de stratégie. Et dans les proportions annoncées, ce matériau exprimé par la sensibilité de droite du peuple français ne peut être que d’une solidité peut-être pas encore décisive à ce stade, mais significative pour sûr. Et ceci en dépit des anathèmes et injonctions turbochargés du ”politiquement correct” qui constituent l’ADN de la gauche.
En dézoomant un peu l’échelle, vous observerez que cette sensibilité de retour plus ou moins identitaire en lien avec des caractéristiques plus traditionnelles de l’existence gagnent un vrai momentum dans l’Occident anglo-saxon à la faveur - par exemple - d’une explosion de popularité de types comme Jordan Peterson, Joe Rogan, Sam Harris, Ben Shapiro, Jocko Willink etc… qui ’osent’ publiquement la violation frontale des dogmes de gauche pour en appeler à des réflexions sans tabou sur la condition humaine… il y a bien sûr à en prendre et à en laisser, je ne fais ici qu’observer.
Donc un alignement d’égrégores qui réajuste en quelques sortes le balancier des opinions hors des théories progressistes qui ont dominé l’Occident ces dernières décennies. La France semble en prendre le pas à la grande sidération des besogneux politiques classiques engoncés dans leurs petits calculs de vases communicants électoralistes et qui loupent ”l’essentiel” (au sens premier) des mouvements de fond.
En tous cas il y a encore plusieurs mois durant lesquels tout peut effectivement arriver. J’ai pu ici-même exprimer des doutes sur les aptitudes de Zemmour à ”concrétiser” compte tenu du fait qu’il n’a en définitive que ”parlé” durant sa carrière (certes brillamment), sans avoir jamais ”fait”… ce qui constitue un tout autre monde en soi…
La démographie électorale parlera. Mais dans tout les cas, ignorer ce que le phénomène Zemmour dit serait une erreur.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS