Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 21 septembre 2019
Antananarivo | 20h16
 

Répondre à un commentaire

14 août à 17:28 | diego (#531)

Bonjour,

Rebey, je veux bien vous lire, mais ce n’est pas à moi que vous devez vous adresser. Ce que vous me racontez ne me concerne pas, à mes yeux, politiquement, économiquement et juridiquement insignifiant, je ne sais pas quoi faire de vos sentiments !

Maintenant, j’ignore si la politique vous intéresse ou si vous avez une bonne connaissance des fondamentaux, État, Institutions, droit, économique, en tout cas, vous n’en faites pas usage.

Faire le procès des élites, des hommes politiques, des dirigeants et de l’histoire est une nouveauté, assez dangereuse pour tout pays, popularisée par Internet, devenue la mode, dans l’air du temps.

Mais les gens vont très vite comprendre, c’est déjà un peu le cas, surtout dans les pays développés et dans les pays où il y a eu récemment des révoltes populaires, ce qu’on appelle « printemps Arabe », que pour faire évoluer la société, moderniser, développer, réformer leurs pays :

- tout doit absolument passer par la « Politique ».

Autrement dit, un État, des Institutions et une Société Civile forts qui respectent le « droit », les lois et la Constitution du pays.

Les politiciens et les dirigeants qui conduisent leur pays vers la pauvreté et l’instabilité politique et constitutionnelle :

- sont bêtes, étourdis ou encore idiots, c’est comme on veut les appeler.

Il faut être idiots pour faire perdre à son pays une souveraineté, son indépendance, c’est à dire, sa liberté de choisir son propre chemin, après 50 ans d’indépendance :

- dont l ‘origine est tout bêtement la crise de 2002.

Ce qui brûle les lèvres des politiciens et dirigeants et gouvernements successifs dans le pays depuis 2002.

Amusons à compter les gouvernements successifs depuis 2002 :

- la Politique à besoin de temps et de cohérence, avec une dizaine des gouvernements depuis 16 ans, c’est tout simplement impossible.

S’il y a délestages dans pays aujourd’hui et le pays est un des plus pauvres au monde, ce que l’Etat Malgache n’a tout simplement pas fait un seul grand investissement étatique dans ce sens, depuis quelque temps :

- ne soyons pas surpris d’apprendre un jour qu’il aurait une crise l’eau ou des épidémies dans la Capitale malgache.....là, on va chercher, à qui la faute ve ?

Les Maires successifs de la Capitale ???? Je ne fais pas cette analyse.....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS