Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 26 juin 2022
Antananarivo | 22h53
 

Economie

Exportation vers la Chine

Zéro taxe pour des produits malgaches

samedi 29 septembre 2007 | Lanto
Les Chinois ne cessent de séduire et d’épauler Madagascar... économiquement !

Même si la Chine est très loin d’être un pays développé à cause de la persistance de nombreux problèmes comme la pression du sous-emploi, le deséquilibre entre les régions, entre les villes et campagnes, des succès miraculeux sont à noter en matière de développement économique et progrès social. Ces dernières années, le taux de croissance du PIB chinois se stabilise à deux chiffres en atteignant 11,5% à la première moitié de l’année 2007 par rapport à la même période de l’année précédente. Par ailleurs, la Chine a enregistré à son compte une réserve en devises étrangères de plus de 1400 milliards d’USD, ce qui l’a hissée à la tête du monde. La Chine est devenue le 2 ème pays au monde pour l’exportation, 3 ème puissance mondiale du commerce extérieur, et 4 ème entité économique du monde. En ce qui concerne les échanges commerciaux avec Madagascar, leur montant s’affichait à 250 millions de dollars en 2006, mais la balance demeure déficitaire pour Madagascar. Pour encourager les exportations vers la Chine, les produits malgaches bénéficient du zéro taxe. En effet, une vingtaine de pays africains bénéficient de cette politique préférentielle. Plus de 400 sortes de produits en sont concernés. Par ailleurs, l’Ambassade de Chine à Madagascar encourage l’implantation des investisseurs chinois dans le pays. En ce qui concerne la cimenterie « Maloci » à Ambohimanambola, des difficultés techniques notamment le transport des machines ont perturbé le calendrier prévu mais les travaux de construction sont en cours, a assuré l’ambassadeur Li Shuli. La deuxième vague de matériels est attendue prochainement. Les problèmes d’approvisionnement d’énergie avec la Jirama sont en voie d’être réglés.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS