Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 9 juillet 2020
Antananarivo | 11h58
 

Reportage

WikiLeaks : les Américains attentifs aux relations entre la France et l’Afrique

mercredi 8 décembre 2010

(MFI / 07.12.10) En France, le quotidien Le Monde continue de publier les télégrammes de la diplomatie américaine en collaboration avec le site WikiLeaks. Ici, les Américains s’intéressent aux relations entre l’Afrique et la France, saluent la politique de « rupture » annoncée par Nicolas Sarkozy et analysent aussi les raisons de la survivance de la Françafrique.

Ancien Monsieur Afrique de la présidence française, Bruno Joubert expliquait ceci l’an dernier aux diplomates américains : « Beaucoup de leaders africains comme Sassou Nguesso ont grandi avec la Françafrique. Quand ils rencontraient Chirac, ce n’était que tapes dans le dos, plaisanteries, longs repas. Ils commencent à s’apercevoir qu’avec Sarkozy, le temps des tapes dans le dos est révolu ».

Pour autant, les réseaux d’influence parallèles n’ont pas disparu du jour au lendemain. Ainsi, pour les Américains, le conseiller officieux pour l’Afrique de Nicolas Sarkozy, Robert Bourgi, est la « quintessence de l’acteur de la Françafrique impliqué dans des intrigues n’importe où en Afrique ».

Un « mercenaire seulement préoccupé par son bien être »

D’ailleurs, selon les télégrammes américains, les interventions de Robert Bourgi exaspèrent ses collègues africanistes officiels de l’Elysée. Ils admettent que l’homme fournit de précieux conseils sur le Sénégal, le Gabon ou le Congo-Brazzaville mais ils le présentent comme un « mercenaire seulement préoccupé par son bien être  », un « opportuniste  » dont le premier objectif est de faire sa promotion en vue de son enrichissement personnel. L’homme de l’ombre n’en pas moins été très actif sur les dossiers malgaches et mauritaniens ces deux derniers années. Les diplomates qui le critiquaient auprès des Américains eux ne sont plus en poste à l’Elysée.

Washington est intéressé par la « rupture » avec la vieille Françafrique promise par Nicolas Sarkozy. C’est un télégramme de 2008. En une phrase, il résume l’intérêt américain pour la rupture promise par Nicolas Sarkozy dans les relations franco-africaines. « Cette nouvelle politique peut donner aux Etats-Unis des occasions d’étendre leur influence en Afrique sans rencontrer de résistance de la France ».

« Tuer la Françafrique : plus facile à dire qu’à faire »

Les diplomates américains analysent les choses ainsi : les Français veulent « partager le fardeau africain », et cela les rend plus ouverts aux initiatives américaines sur le continent, d’Africom à la lutte anti-terroriste dans le Sahara.

En plus, laisser les Etats-Unis étendre leur influence en Afrique permet aux Français d’y contrer la percée chinoise. Autant dire que la diplomatie américaine a donc suivi de près la réorganisation des bases militaires françaises en Afrique, qui a abouti à la concentration des forces à Djibouti et Libreville.

Réalistes, les diplomates américains constatent toutefois que « tuer la Françafrique est plus facile à dire qu’à faire  ». Ils soulignent que certains leaders africains eux mêmes sont réticents au changement, notamment ceux qui tiraient des avantages du système, ceux qui, comme le rappelle l’ambassade américaine à Paris, « ont pu amasser des fortunes privées parfois transformées en un vaste patrimoine immobilier et autre, en France et en Europe ».

Par RFI

3 commentaires

Vos commentaires

  • 8 décembre 2010 à 10:55 | che taranaka (#99)

    ...................................LETTRE OUVERTE ................................

    MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE,Monsieur SARKÖZY de NAGY-BOCSA Nicolas Paul Stephane,

    La survivance de Françafrique est indéniable.C’est le néo-colonialisme.

    Il est donc dit que des personnalités politiques africaines tirent bénéfice de cette politique qui fait perdurer la domination de l’ancienne mère patrie dans divers domaines de la vie nationale des anciens pays colonisés.

    Et leurs enrichissements frauduleux s’affichent dans des capitales ou villes européennes

    Des personnalités françaises profitent aussi du système et s’enrichissent personnellement directement ou par l’entremise de certaines personnes autochtones.

    Certaines personnes ,de la vie politique et milieu affairiste, malgaches et africaines sont connues pour celà !

    Wikileaks permet donc au moins de lever le voile sur ces aspects assez mystifiés des pratiques françafricaines !

    Celui-ci désormais informe les citoyens africains et on pourra plus dire qu’on ne savait pas que celà peut exister tant sur le plan politique nationale que sur le plan des prévarications et autres détournements de deniers publics !

    Ceci explique un des freins du développement de ces pays africains tant les conséquences de ces malvaillances sont improtantes et impactent gravement la vie économique et politique des même pays.

    Il est grand temps que cesse cette NEOCOLONISATION .

    Les PAYS EPRIS DE JUSTICE ne doivent plus se tenir en spectateur devant cette VOLONTE de FAIRE PERDURER LA MISERE AFRICAINE et MALGACHE.

    Le Président SARKOZY ne peut pas dire d’un coté que LE CHALLENGE de ce millénaire est de faire sortir l’Afrique du sous développement pour en faire un PARTENAIRE digne et solvable et pour EVITER une IMMIGRATION AFRICAINE DANGEUREUSE pour l’Europe...

    ..et de l’autre côté laisser faire ces politiques haissables de néo-colonisation toujours handicaper le DEVELOPPEMENT de ces pays !

    Monsieur le Président Sarkozy joignez le verbe à l’acte et VOUS POURREZ RESTER DANS L’HISTOIRE COMME LE de GAULLE du troisième millénaire !

    Vous allez permettre à l’Afrique de devenir un CONTINENT DIGNE du NOUVEAU MONDE CIVILISE et que peut -être de ce fait ce continent prendra votre nom SARKOLAND pour l’éternité en guise de reconnaissance des africains à votre égard !

    Un des signes forts que vous pourrez donner par exemple c’est de faire la lumière sur ces BIENS MAL ACQUIS des POLITIQUES AFRICAINES et MALGACHES en FRANCE.

    Un autre signe fort c’est DE NE PLUS VOUS IMMISCEZ DANS LA VIE LOCALE POLITIQUE de la Côte d’ivoire ,du Gabon,du Congo,de la Mauritanie ,de DJIBOUTI ....du Tchad..et de MADAGASCAR...

    Il n’y a pas de fumée sans feu Monsieur le Président Sarkozy et vous devez plutôt nous aider en vous abstenant qu’en mettant de l’huile sur le feu d’une manière hypocrite !

    Laissez nous vivre en PAIX et vous verrez que les Africains seront à la HAUTEUR de votre attente !

    Avec tous mes respects Monsieur Le Président DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE,Monsieur SARKÖZY de NAGY-BOCSA Nicolas Paul Stephane.

  • 8 décembre 2010 à 12:02 | che taranaka (#99)

    Mes amis BEKAMISY et Miahaino,

    Je fais suite à nos posts "La mouvance Ravalomanana évolue dans ses propositions mardi 7 décembre 2010"

    Nos problèmes sont devenus complexes avec l’entassement des erreurs passées !

    Quelque fois si vraiment nous sommes de bonne foi et patriotes les solutions les plus simplistes sont les meilleures.Comme la vérité sort de la bouche d’un enfant !

    Pour moi il ne s’agit pas de dire "moi j’ai raison,moi je suis riche,moi je suis fort" !

    Notre pays a une bonne chance de devenir un PAYS en PAIX et RICHE comme beaucoup de pays africains d’ailleurs..j’ai rencontré des latino américains ,des chinois et des européens et ils me disent, "l’Afrique est RICHE "....riche de ses richesses naturelles (sol,sous-sol,environnement idyllique..peuple charmant et costaud)

    Je pars donc d’un espoir que NOTRE DEVELOPPEMENT est FAISABLE !

    C’est quoi alors les FREINS ???

    Pour une partie ces freins viennent de nous-mêmes ;je ne veux pas m’étendre dessus nous en avons tant parlé et vous les connaissez ces points faibles.

    Pour une autre partie, et de loin non négligeable et les REVELATIONS de Wikileaks abondent ce que j’avance,la VOLONTE de DOMINATION et de PERENNISATION DE LA POLITIQUE COLONIALE nous font du tort !

    Et ce n’est pas une vue de l’esprit !

    Les conséquences sont graves dans notre vie nationale qui a des impacts dans notre vie de citoyen !

    C’est vrai que je lance des piques vis à vis de TGV mais j’ai dit aussi que si nous arrivons là il n’est pas le seul responsable !

    La genèse de cette révolution ORANGE-MALGACHE me fait douter sur la volonté réelle de TGV de vouloir le CHANGEMENT et ce mot est ambigu car celà veut dire quoi en fait ?

    TGV n’est qu’un rejeton de l’UMPS comme ils disent en France ;c’est à dire de l’Union du Maintien du Sytème..pour moi il n’est pluss ni moinss que les autres ,Aparatchik.

    Les retours des autres ne m’inspirent pas du tout non plus car je suis persuadé que celà compliquerait encore davantage les situations.

    Tous ces gens finalement véreux changeront-ils de manière de faire pour gouverner ; eux-mêmes prisonniers de leur passé quoiqu’ils disent !!!

    Nous devons pourtant avancer et proposer autre chose si nous ne voulons pas que notre pays soit à "l’article des faits divers politiques éternellement" comme souvent le cas en afrique..regardez le cas de la Côte d’ivoire c’est affligeant !

    Nous obligeons Les blancs à s’immiscer dans nos affaires..ils ne demandent que çà ...!!!????

    Pour finir ils sont en train de diaboliser Julian Assange car il dérange c’est sûr !

  • 9 décembre 2010 à 17:03 | meloky (#637)

    La france est morte (ayant passé dans le tourment d’une politique interne difficile est mortelle) Elle est dans son agonie terrible !!!!, donc la France-afrique sera,d’ici peu, une histoire !!!

    La raison est simple ! La france a perdu son ambition déja 10ans, Elle doit apprendre l’anglais avant de se figurer sur le plan international !
    C’est seulement adieu !!!!!

    Vive les nouveaux émergeants !!!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS