Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 14 août 2020
Antananarivo | 14h40
 

Société

Intempéries

Vingt personnes disparues, emportées par les crues à Mitsinjo

jeudi 23 janvier | Fano Rasolo

Les intempéries causées par la présence d’une zone perturbée dans le Canal de Mozambique ont frappé fort dans le Nord-Ouest de Madagascar. Vingt deux personnes ont été portées disparues, dont vingt à Mitsinjo dans la région Boeny, et deux autres à Maevatanana dans la région Betsiboka, selon le dernier bilan du bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC), hier à 22 heures. « Ces personnes disparues, que les eaux ont emportées n’ont pas encore été retrouvées », selon une source auprès de la BNGRC.

En outre, quatre personnes sont décédées dont deux à Boeny et les deux autres dans la région Betsiboka.

Les inondations ont touché plusieurs villes et causé dix mille cinq cent quatre vingt-treize sinistrés (10 593), selon le dernier bilan de la BNGRC. Ces sinistrés sont répartis dans les régions Analamanga, Alaotra-Mangoro, Boeny, Melaky, et Sofia.

De même, de nombreux dégâts ont été enregistrés, telles les coupures des routes nationales. Le responsable au sein de l’Agence des transports terrestres (ATT) a ordonné, hier, aux transporteurs d’annuler momentanément tous les déplacements sur les routes nationales numéro 4 et numéro 6 (RN4 et RN6), reliant respectivement Antananarivo à Mahajanga et Ambondromamy à Antsiranana suite à la destruction des routes.

« A cause des intempéries, de larges tronçons des RN4 et 6 sont inutilisables car gravement endommagés. Nous recommandons à tous les usagers de ces axes d’ajourner leurs déplacements afin d’éviter les dangers dus aux éboulements ou aux ensablements soudains des chaussées », selon la note publiée sur la page Facebook de l’ATT, hier.

Sur la RN4, entre Ambondromamy et Mahajanga, trois portions de routes sont coupées : à Anjiajia, à Befotoana Ankarafantsika, où la route est ensablée, et à Tanambao Andranolava, où la voie est sous les eaux.

Sur la RN6, il y a une chaussée coupée entre Mampikony et Port Bergé. De même les pluies incessantes ont inondé une portion de route entre Ambilobe et Ambanja.

Le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’habitat et des travaux publics (MATHTP) a aussi annoncé hier que d’autres routes nationales ont été endommagées et en partie coupées, comme la RN31 (Antsohihy- Bealanana), où il y a deux portions de route coupées, situées à Antsahabe et à Tanambao, sur les RN32 et RN13, ainsi que sur la RN7.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 23 janvier à 10:54 | Turping (#1235)

    Pendant la période des pluies et les intempéries ,les dégâts sont nombreux .Les infrastructures ne résistent plus aux dérèglements dus au réchauffement climatique .
    - Face à ce cycle infernal ,il n’y a que les préventions ,précautions à prendre collectivement ,suivies d’une solidarité nationale ,internationale comme l’arme efficace pour surmonter les épreuves difficiles .D’ailleurs les infrastructures qui datent encore de l’époque moyenâgeuse risquent de provoquer toujours des sinistrés par milliers , les coupures de routes ,d’électricité ,.......

    • 23 janvier à 11:09 | vatomena (#8391) répond à Turping

      Le réchauffement climatique ne touche pas que Madagascar , Ailleurs on se prépare au pire On .réfléchit On ne se lamente pas On agit Ici on comptera une fois de plus sur l’aide internationale Mendiant un jour , mendiant toujours ! Que valent nos patriotes ?

  • 23 janvier à 11:01 | Vohitra (#7654)

    Mirary fiononana feno ho an’ireo mana-manjo sy nilaozan’ny tsy foy, ary mankahery ireo mbola miandry manoloana ny fahaverezan’ny fianakaviana.

    Mba mangataka re tompoko ô hoy I Sareraka izay !
    Mba omeo vola any re izahay fa sahirana vokatry ny ankamehana nateraky ny andro ratsy sy ny fiovan’ny toetrandro ry mpamatsy vola ô !
    Ny vola kely nisy tato aminay nampitomboanay ny karaman’ny mpiasampanjakana sy nanaovana fety, dia nisy kely nalefanay nanaovana kianja filalaova-baolina, dia nanamboaranay ny Rova eny Manjakamiadana sy ny tranon’I Rainiliarivony…

    Mba iantrao re izahay fa izahay anie mahantra be sitrapo e !

    Tsy fidiny anay ny be lalao sy tia rendrarendra !

    Mba iantrao re fa ny anay anie ny bodega raha vao tsy omena dia mingenongenona sy tsy mety manomp e !

    Izany moa e ! mba iantrao !

  • 23 janvier à 12:28 | FINENGO (#7901)

    Certainement que les intempéries y sont pour quelque chose, mais il faut reconnaître que même à la belle saison ces routes dites nationales sont pour une Grande Partie en piteuse état, tous voyages par voie routière devient très aléatoires, et les accidents ne sont pas rares, sans oublier l’allongement de la durée des trajets du à l"état lamentable des routes.

    Les promesses de rénovations des ces routes, tiennent plus du rafistolage, que d’une vraie rénovation, sans oublier de préciser que l’entretien de ces routes, est le dernier soucis des Hauts Responsables de ce Pays.

    Quant aux Habitations, leur construction et leur emplacement, dans de nombreuse localités de ce Pays, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, dépendent uniquement de la volonté du Propriétaire des lieux. Le soi disant Service ou Ministère de L ’Aménagement du Territoire est de peu d’utilité, voir d’aucune, comme beaucoup d’autres Services ou Ministères qui ne sont là que pour de la figuration. Alors les pertes Humaines à chaque intempérie tiennent pour beaucoup de la négligence des Responsables de l’ Etat.

    Pour ainsi dire le B.A BA d’une Gouvernance, est loin d’être conforme à ce qu’il doit-être, et loin d’être respecter par les Hauts Dignitaires du Pouvoir, à commencer par le Président de la République le Bac-7.

    Tous les Maux qui mines le Pays à ce jour, viennent en très Grande Partie du Bac-7, et tous les articles et reportages qui parlent de Madagascar, ne manquent à aucun Moment de préciser que la décadence de ce Pays trouve ses origines au Coup d’Etat de 2009 et de la Gouvernance durant les 4 années et demi de Transition, durant les quelles la Communauté International avait fermé tous les robinets à titre de Sanction.
    La Corruption qui régnait au sein du Pouvoir Dirigeant à l’époque, accompagnée de toutes sortes de Trafics au vu et au su de tous : Bois de Rose, Tortues, Caméléons,Or, Pierres Précieuses et j’en passe.
    Malgré les Lois Internationaux Protégeant les espèces endémiques, le Trafic va bon train.

    Ne soyons pas dupes, malgré la présence de quelques enflures qui essaient à longueur de journée de nous prêcher le Bien fait du Bac-7 et de sa Politique, en ventant une émergence qui n’en est pas une. Car en réalité de 2009 à ce jour, pour les sains d’esprit, la continuité d’une destruction Méthodique de ce Pays, est bien réelle.

    Ce lien en est une Preuve sur la façon de faire de la Transition, donc du Bac-7 est ses acolytes.
    https://www.madablog.com/reportage-madagascar-paradis-sacrifie-reportage-lauranne-beaurolle/

    Au Passage Une Bonne et Heureuse Année mon Cher vatomena (#8391. Surtout la Santé. Et que 2020 te soit une année bénie, à toi et à tes Proches.

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS