Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 17 novembre 2018
Antananarivo | 05h00
 

Tribune libre

Election présidentielle 2018

Victoire au 1er tour si…

lundi 15 octobre

Commençons par l’histoire des élections à deux tours. La première fut celle de 1993. Elle vit la défaite du président de la République en titre Didier Ratsiraka face à Albert Zafy. Un vrai signal de la démocratie en Afrique. La deuxième fut celle de 1996. Elle a vu l’affrontement de deux simples citoyens, la victoire cette fois de Didier Ratsiraka sur Albert Zafy. Mais il est vrai, ils étaient deux anciens présidents. L’espoir d’une démocratie renforcée était permis.

Malheureusement, Marc Ravalomanana s’auto-proclama vainqueur dès le premier tour en 2001 et 2007. Les statistiques aujourd’hui affirment que ce n’était pas possible (lire Mireille Razafindrakoto et al., etc.). En 2006, Marc Ravalomanana avait décapité l’opposition en mettant les partisans de Ratsiraka soit en prison, soit en exil. Le premier Notam datait de 2006 à l’encontre du candidat déclaré Pierrot Rajaonarivelo. Marc Ravalomanana avait quand même une dizaine de candidats contre lui, mais après la coupure de courant au bâtiment Patte d’éléphant, il fut vainqueur dès le premier tour…

C’est à partir de là, faute de confiance aux administrateurs civils, que le régime de la HAT a eu l’idée d’enlever au ministère de l’Intérieur la mission d’organiser les élections. Et les administrateurs civils n’étaient pas contre… Ils sont mêmes dans les Commissions nationales indépendantes pour les élections…

En 2013, il y eut un deuxième tour. Il a vu la victoire de Hery Rajaonarimampianina sur Jean-Louis Robinson.

Cette fois-ci, en 2018, de prime abord, une victoire au premier tour est impossible avec 36 candidats. Mais à bien regarder le déroulement des choses, il est tout de même possible d’envisager une victoire dès le premier tour. Et les conséquences ne devraient en principe pas être dangereuses puisque ce sera dans la légalité.

Si de manière cumulative :

i) les 20 à 26 candidats appellent à voter « blanc », « nul » ou au boycott,
ii) les citoyens font tous un vote « utile », c’est-à-dire choisissent pour le candidat qu’ils croient pouvoir être au second tour et non pas pour le candidat qu’ils veulent vraiment
iii ) les citoyens choisissent par défaut, faute de n’avoir pas préparé un candidat ou un parti depuis 2014,

alors seuls les partisans des considérés comme « grands » candidats se déplaceront. Une victoire de l’un d’entre eux dès le premier tour est donc possible.

Un cas récent l’illustre. Lalao Ravalomanana a été élue maire d’Antananarivo avec 55% des voix. Mais seulement avec 15% des votants. Seuls ses militants ont voté puisque 70% des électeurs ont boycotté et que les suffrages « nuls » et blancs » étaient considérables. Comme de bien entendu, les municipales sont gagnées avec une majorité relative à la différence des présidentielles.

En principe, il n’y a aucun problème pour une victoire au premier tour. En réalité, il est envisageable que l’autorité de l’élu soit moindre dans les endroits où les taux d’abstention, de vote Blanc et Nul sont élevés.

La question est maintenant, « pourquoi un taux d’abstention et de vote Nul et Blanc élevé possible ? » Parce que les citoyens qui voteront Nul- Blanc ou seront du boycott ont su cinq années à l’avance qu’il y aurait des élections en 2018 mais ne s’y sont pas préparés. Ils n’ont adhéré à aucun parti, n’ont pas créé de parti, ne se sont pas opposés aux gouvernements HVM-MAPAR-TIM-MMM successifs et se retrouvent surpris à devoir voter encore pour l’un de ces trois partis. Ces citoyens à vote Blanc-Nuls ou abstentionnistes n’ont pas su se donner d’alternative. Prépareront-ils les législatives dans sept mois ou snoberont-ils encore la politique ? Nul ne le sait.

Pour les citoyens qui vont voter, ils peuvent se poser quelques questions : suis-je membre du parti pour lequel je vais voter ? Ai-je cotisé à ce parti ? Ai-je financé les spectacles ou viens-je gratuitement ? Ai-je acheté le tee-shirt à l’effigie de mon candidat ou me l’a-t-on juste offert ? Ai-je participé à l’élaboration du projet du candidat s’il en a ou a-t-il été fait par des experts (étrangers ou nationaux) ?

Les réponses semblent aporétiques.

Par Toavina Ralambomahay

Auteur de « Enjeux du taux d’abstention », BAM 2010

15 commentaires

Vos commentaires

  • 15 octobre à 09:13 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    Alerte générale !

    - Quelle vision aussi réaliste soit-elle pourrait se concrétiser si la participation citoyenne est presque inexistante ?

  • 15 octobre à 10:32 | Jipo (#4988)

    @ « aporétique »
    Vous vous posez des questions qui semble vous être d’ une importance capitale, voir certaine, et qui au final n’ ont aucun fondement quant à l’ utilité, un proctologue de mouche ne ferait pas mieux !
    en termes plus compréhensifs, quel est l’ intérêt de vos interrogations sachant que les votes nuls comme blancs ne sont pas comptabilisés ???
    Regardez la lune et pas le doigt qui vous la montre !

    • 15 octobre à 10:33 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      semblent : pardon

  • 15 octobre à 12:16 | nanchy (#10442)

    poana tsara !

    • 16 octobre à 10:34 | Ibalitakely (#9342) répond à nanchy

      Ntsôôôônale dia mitovy fitatatata toa ilay vinaigre côte d’Isotry, fa angaha raha sendra ny mihevitra ho lambomahaimandahatra dia hoe marina & mitombona avokoa izay voalazany, efa voateny matetika rahateo ny hoe ny tantara sady tsy fanadino no tsy fanova. Nilaza mantsy izy ohatra fa nisy nanao autoproclamat° izany ny 2001 [2001 no nosoratany], hay ve rehefa ny frantsafrika [1]* nanosika an’I Deba nitomany Dakara-II izao ka tratra ny blocage général de l’administrat° & des journées de villes mortes nanerana ny nosy, ka rehefa namorona milisy sivily & niankin-drindrina irery tao Ambodiatafana dia niafarany lasa nilefa tany Neuilly sur Seinedia hoe nisy autoproclamé niazakazahina nosoratana tao @ la petite Leroux ny « Ravalomanana Marc président autoproclamé de Madagascar » nanomboka ny taona 2003.
      Dia nilaza ihany koa izy ny 2006 fa mbola autoproclamé indray Ra8 fa nisy izany jiro tapaka izany tao @ Mininter dia nampiova ny PV na zavatra hafa nampiova valim-pifidianana [tsy nisy kandidà nanao fitarainana noho izany]. Raha ny taona 2010-2011 ny sasany no nilaza & nanandrana nody teto Madagasikara fa voan’ny notam foana hatramin’ny 2014 [2]* nefa i Rajaonarivelo Pierrot 1 na 2 volana mialoha ny fifidianana 2006 vao niseho niverina hilatsaka ho fidiana nefa hanankorontana fifidianana no tena tanjona, avy eo koa hoe nogadraina izay nataorana hilatsaka nefa i Andrianafidisoa ohatra sady tsy nanana ilay vola fandrotsaka rehefa milatsaka no sady ihany koa nitady nanao fanonganam-panjakana ka rehefa tsy nahazo hafa tsy miaramila vitsy nanoana any ka lasa nilefa [nahafaty miaramila kaporaly RFI iray tao am-pandosirana], ny anabaviny & ny zanany lahy ihany avy eo no nanondro ny mpitandro filaminana hoe ao Ankadifotsy izy no niandry ho raisim-potsiny. Ankohatra izany io mihevitra ny mahay mandahatra io efa ny taona 2009 no nitatasika na tao @ invitéduzoma na tany an-kafa nefa tsy niresaka ireo nolazainy etsy ambony fa asa izao 2018 izao vao hoe katsaka tsaramaso voanemba.
      [1]* nieritreritra frantsafrika fa raha nisy izany Dakara-II & ny manaraka dia ho avy izy hipasoka daomy, toy ny nataony ny 2009 tany Maputo sns.arc Koumba & mpiasan’ny ACM efa-dahy, dia tsy hay intsony ny tohin’ny nahazo ireto farany.

    • 16 octobre à 10:44 | Ibalitakely (#9342) répond à nanchy

      [1]* nieritreritra frantsafrika fa raha nisy izany Dakara-II & ny manaraka dia ho avy izy hipasoka daomy, toy ny nataony ny 2009 tany Maputo sns.
      [2)* mbola tsy nisy didy nanafoana izany notam izany fa dia rehefa hita tao Faravohitra i Ra8 ny 2014 dia mody nalafa tany @ vila Amirauté Antsiranana niaraka tamin’i Jean Marc Koumba & mpiasan’ny ACM efa- dahy, izay tsy fantatra intsony ny tohin’ny nahazo ireto farany.

  • 15 octobre à 12:55 | kartell (#8302)

    On touche du doigt, là, où, ça fait mal : les contradictions, assumées, d’une société, à objectif démocratique !..
    Car, enfin comment pourrait-on être déclaré élu, avec seulement 15% des votants ?, alors que dans toute, authentique démocratie, si le cota des 50% des inscrits votant n’est pas effectif, le scrutin doit être annulé et reporté !...
    On peut extrapoler en avançant que l’élection présidentielle se jouera qu’entre les différents partisans des trois camps et qu’une majorité regardera la caravane publicitaire passer ...
    La représentativité est un enjeu manifeste car il permet, sans retenue, à l’élu de crier au nom du peuple, tandis qu’il doit son élection à la seule abstention !..
    Le paradoxe est que le suffrage dit universel est, autant recherché qu’il est craint, par les politiques, on comprend mieux leur joie d’être choisi par les électeurs, même avec une participation insignifiante !....
    De toute manière, il faut faire avec, car ce n’est pas lorsqu’on est à l’approche d’une élection qui faudrait en changer les règles ....
    Quand aux questions posées par le clientélisme des politiques, il a toujours été un facteur majeur d’une élection présidentielle, le souligner, aujourd’hui, ce n’est que rappeler des habitudes, bien ancrées, qui continueront à animer des campagnes qui lui doivent leurs seules vigueurs en les affaiblissant, considérablement.....

    • 15 octobre à 13:04 | arsonist (#10169) répond à kartell

      Ce système prisé par les Occidentaux convient-il aux Gasy ?
      Pour l’instant il semble que non !

  • 15 octobre à 13:15 | olivier2 (#9829)

    Parole d’un Franco-gasy planqué en France qui fait semblant d’avoir « accepté » le système du pays qui l’accueil depuis des décennies..

    Quel FOURBE..

    ACCOUCHE ST jo...

    Fais ton coming out !

    T’es pas un démocrate..T’es un « enfant d’Antananarivo » ..qui méprise ceux des bas quartiers, et qui prône le fédéralisme..qui dénonce la france afrique et prône la chinafrique ?

    Alors t’es quoi ?

    Un djhiadiste Andriana déguisé en je ne sais quelle petite C.rotte qui ne s’assume pas..

    T’es quoi St Jo/arsonist ?

    LOL

    • 15 octobre à 13:29 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      Silamo mpampihorohoro !
      Izay aho !
      Izay toerana rehetra alehako dia mampihorohoro any toa an’itony vody hazon’oliva itony aho !
      Izay izy io !

      Elle super cette traduction !

      Terroriste musulman !
      Je suis !
      Partout où je vais, j’ai peur d’y être comme ces flocons d’avoine !
      C’est ça !

  • 15 octobre à 13:24 | Maestro (#7313)

    Pour les citoyens qui vont voter, ils peuvent se poser quelques questions : suis-je membre du parti pour lequel je vais voter ? Ai-je cotisé à ce parti ? Ai-je financé les spectacles ou viens-je gratuitement ? Ai-je acheté le tee-shirt à l’effigie de mon candidat ou me l’a-t-on juste offert ? Ai-je participé à l’élaboration du projet du candidat s’il en a ou a-t-il été fait par des experts (étrangers ou nationaux) ?

    Alors là je suis sidéré car manifestement le rédacteur n’a pas fait du Terrain. Dans plus de 70% des Gens sondés ( entretien ouvert et discussion carte sur tables ) leur préoccupation majeure c’est « On va manger quoi ? », éducation des enfants, Santé. Basique de chez basique.

    • 30 octobre à 15:36 | ASSISE (#10453) répond à Maestro

      Le rédacteur n’a peut-être pas, fait du terrain, il a était allé se cultivé : pour sa plume !

      Patriote, certes il l’est, mais face à ces situations en cascade depuis un bon bout de temps (d’avant sa naissance jusqu’à sa jeunesse), il s’était fait dépasser.

      On peut (avoir envie) chercher à comprendre ce qui se passe, mais sans l’adhésion de tous, je suppose ce qu’il voulait à un certain moment, s’exprimer pour se faire comprendre, le peuple n’était plus preneur depuis belle lurette.

      Encore une fois, choisir pour ne pas jouir de son choix, à quoi bon s’était-il dit, ce fut le choix du peuple qui avait cette soif de vraiment changer.

      Sauf pour la culte de personnalité, et encore, prenons le cas des élections de 2013. Qui a gagné et comment en terme de participation ? Selon les règles de l’organisation pour le bon déroulement de ces élections 2013 ? La CI en sus. Sans parler du REFERENDUM.

  • 15 octobre à 13:33 | akam (#7944)

    - A l’allure ou vont les propagandes, le peuple babakout va elire le conhil des le premier tour. Comme il a clame en 2009 qu’il a ete le plus jeune chef d’etat de la planete, il sera un modele en Afrique francophone ou les conditions democratiques au babakoutoland serviront de miroir dans ce continent sous-evolue.
    - Car il aura battu un PRM en place qui a demissione dans les temps, puis vaincre celui-ci qui a ete elu democratiquement au 2eme tour. Preuve que le pays connaitra une alternance democratique car le peuple saura distinguer un PRM faineant d’un beau DJ qui bouge bien son Q a chaque apparition.
    - Le cosmetique fera oublier que ce conhil fut un putschiste qui servira de reference dans cette Afrique francophone sans esthetique ou ce visage lisse ira primer par-dessus tout. Il s’imagine que ce succes base sur le recours d’une CENI, un gouvernement de consensus, le respect d’un calendrier electoral respectant la dite constitution de la 4eme consolidera aussi bien l’image du conhil que celui de son pays repute parmi les plus pauvres de la planete. Il est evident que le piege tendu a son predecesseur HRM n’est qu’un maquillage democratique.
    - Car le refrain consistant a crier aux fraudes electorales n’aura aucun echo vu que le scenario concocte avec HRM est tellement bien rode que tu ne peux accuser cette CENI d’etre pro-conhil car c’est HRM qui a nommes les membres. Les donnes ont ete bien etablies d’avance comme quoi le precedent PRM qui se voulait juge et partie a bien joue son jeu afin d’arreter sa posture a temps et ceder le caviar a son « mentor » le conhil qui l’a nomme il y a 5 ans. Il n’y a qu’a voir comment les fameux membres du HVM sont en train de changer de camp un a un et endosser une casaque orange « plus juteuse » qu’un parement bleu « qui pue » (car ca rappelle la mouche a...).
    - Qui va clamer que ces elections ne sont pas credibles ? Diego certainement ! qui va encore dire que ces elections seront des pieges a…La roue est une invention humaine tres ancienne, les babakouts de 2018 n’inventeront rien ? du moment que ca tourne… ce sera le conhil.

    • 15 octobre à 15:08 | kartell (#8302) répond à akam

      La virginité, retrouvée, de ce homme est remarquable, son lifting politique est digne des meilleurs, il a réussi à faire croire à l’incroyable, on est proche du scénario du miracle, d’ailleurs, il ne se gêne pas d’employer des phrases, à connotions religieuses, dans ses envolées lyriques sur sa méthode pour transformer le pays, en quelques années de présidence ...
      En quelque sorte, la présidence pour moi, sinon, le chaos avec mes adversaires !.
      Chacun des candidats, surtout les battus, criera à la fraude endémique puisque sans elle, pas de scrutin, car, voir passer les trains ou voter, il faut choisir !...
      Le scénario final est effectivement inscrit dans le marbre, la faute à qui ou acquise ?.".
      Il fallait bien que le peuple exulte, après, cinq années de « wait and see » qui n’ont fait qu’affamer les électeurs des trois camps pour en découdre, sûrs, de leurs victoires respectives...
      Aujourd’hui, en dehors de ce triumvirat de revanchards, le reste des politiques est cantonné à une figuration, désargentée, impliquant la faute à un système qui ne donne sa chance, qu’à ceux qui ont des moyens dont on ne connaît pas l’origine ...
      Par conséquent, accepter le « jeu démocratique « , c’est, avant tout prendre connaissance de cette règle, financée par une communauté internationale qui ne s’intéresse pas aux à-côtes des choses, mais, au seul résultat, du moment, où il ne soit pas trop bancal !.
      Message reçu 5/5 par nos trois compétiteurs, mais, difficile à avaler pour les autres, obligés de se contenter de tenir la bougie !...

  • 15 octobre à 16:02 | Tsix (#10296)

    Raha ny tantaran’izany Rajoelina sy Dada izany amiko dia tsy mendrika ny hiditra ao anaty tantara satira mantsy izy ireo no anisan’ny nanimba ny malagasy. Ny sasany manongana ny sasany kosa mamono ny mpiray tanindrazana aminy.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 119