Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 22 juin 2018
Antananarivo | 18h11
 

Politique

Présidence des parlements de la transition

Vers une entente entre mouvances rivales

mercredi 7 décembre 2011 | Rakotoarilala Ninaivo

Le général Rasolosoa Dolin à la tête du Conseil supérieur de la Transition (CST) et Mamy Rakotoarivelo pour la présidence du Congrès de la Transition (CT) ; tel est le scénario qui semble le plus probable selon les observateurs politiques. Il montre une certaine entente entre la mouvance Ravalomanana et la plate-forme politique d’Andry Rajoelina.

L’élection du général Rasolosoa Dolin s’est déroulée ce mardi 6 décembre 2011. Pour ce qui est de Mamy Rakotoarivelo, son élection à la tête du CT est presque acquise, sauf revirement de dernière minute de la situation.

À part le représentant de la mouvance Ravalomanana, trois autres candidats sont en lice pour la course à la présidence du CT : Voninahitsy Jean Eugène, Beza Seramila Marcel et Ratsimanary Jean Bosco Nirina. L’élection est prévue ce matin du mercredi 7 décembre 2011. Une élection qui sera suivie par l’élection des membres du bureau permanent du CT.
La plate-forme politique d’Andry Rajoeina n’a pas proposé de candidat, tandis que l’actuel président du CT, Raharinaivo Andrianatoandro, a renoncé à sa propre succession et s’apprête même à abandonner son poste au sein du CT. Ce qui ouvre la voie à l’élection de Mamy Rakotoarivelo.

Pour ce qui est de l’élection du général Rasolosoa Dolin, il a été élu à 78 voix pour occuper le poste de président du CST, contre 41 pour Lahiniriko Jean. Ce mardi 6 décembre 2011, la mouvance Ravalomanana n’avait proposé aucun candidat pour ne pas bloquer la voix au candidat proche d’Ambohitsorohitra. Ce qui montre une entente entre les deux mouvances rivales : Ravalomanana et Andry Rajoelina. Tandis que les partisans de Marc Ravalomanana laissent la place au Général Dolin au CST, les partisans d’Andry Rajoelina quant à eux laissent la place à Mamy Rakotoarivelo à la tête du CT.

Ainsi, le processus d’installation des institutions de la transition semble être sur la bonne voie. Cela malgré le fait que les revendications de la mouvance Ravalomanana ne sont pas encore satisfaites. Aucune mesure concrète n’a été encore prise pour permettre le retour au pays de l’ancien président.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 7 décembre 2011 à 16:01 | australe (#4568)

    Felicitation au general RASOLOSOA DOLIN POUR SA NOMNATION souhaitons maintenant qu il fasse le menage et vire le VIOLEUR, VOLEUR, ESCROC, POSEUR DE BOMBES CETTE POURRITURE D ALAIN ANDRIAMISEZA IL N A RIEN A FAIRE A UN POSTE COMME CELUI LA NOUS ALLONS VOIR SI CE GOUVERNEMENT VEUT DONNER UNE IMAGE REELLE DU CHANGEMENT SANS AVOIR DANS SES RANGS UN ASSASSIN DE PERE DE FAMILLE ET TOUT LE RESTE OU VA T IL Y AVOIR ENCORE ET TOUJOURS DU COPINNAGE ????????????
    Mamy

Publicité



Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 260