Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 novembre 2019
Antananarivo | 22h52
 

Editorial

Vers un web gasy à la sauce chinoise ?

mardi 26 mai 2009 | Ndimby A.

Par le plus grand des hasards, les pontes de la Haute autorité de transition (HAT) liraient-ils Tribune.com ? Le 14 mai 2009, nous faisions remarquer que la disparition soudaine de Andry Rajoelina de l’espace médiatique avait créé un vide que d’autres s’empressaient de remplir à ses dépens. Dès le lendemain, le Président de la HAT commençait plus ou moins à réapparaitre. Plusieurs de nos éditos ne se sont pas privés de critiquer les abus en matière de droits de l’homme, y compris durant les opérations d’arrestation et de perquisition. Et miracle, Fetison Andrianirina, leader légaliste dont le domicile a été perquisitionné vendredi dernier par la fameuse (ne pas y voir un compliment) CNME, a reconnu que les militaires ont été parfaitement corrects. Et enfin, le 6 mai 2009, nous nous moquions gentiment du site web de la Haute autorité de l’État. Ce site vient d’être revampé dans le design et dans le contenu, et toutes ces absurdités qui n’avaient rien à faire avec un site internet d’une institution censée être de la République ont disparu.

Alors, de son iPhone ©, Andry Rajoelina est-il un de ces milliers de visiteurs anonymes qui lisent Tribune.com chaque jour ? Qu’on se rassure : le Ndimby ne veut pas prendre le risque d’attraper une crise de grosse tête aigue. Disons donc que ces changements de comportement du régime de transition intervenus après des éditos de Tribune.com sont une coïncidence de timing, pour lesquels votre serviteur n’a eu aucune influence. Cette conclusion nous comble d’aise : l’ego est sauf. Ouf. Car si les éditos de votre serviteur avaient pour effet pervers d’aider la HAT à s’améliorer, cela aurait été le genre de phénomène qui donnerait tout de suite l’envie d’arrêter d’écrire. Il n’est pas de notre vocation de servir de conseiller technique, même involontaire, à ce régime : nous laissons cela aux soins de Xena (007) et Basile (22) Ramahefarisoa.

Le web, épine dans le pied des dictateurs

Comme tous les espaces de liberté, le web gêne certains régimes. Internet a une fâcheuse tendance à vouloir se développer en dehors de tout contrôle, et à permettre aux empêcheurs de tourner en rond d’y vulgariser leurs théories séditieuses. Dans l’île de Cuba, un internaute risque jusqu’à 20 ans de prison s’il publie un article « contre-révolutionnaire » sur des sites Internet, et encourt cinq ans s’il se connecte illégalement à Internet, dont l’accès est limité. Cette semaine, les autorités de la République islamique d’Iran ont interdit l’accès du fameux site FaceBook aux iraniens, et ce afin d’éviter que cet outil ne continue à être utilisé avec efficacité par l’opposition quelques jours avant l’élection présidentielle.

Et la palme revient sans doute à la Chine, dont le sens du respect des libertés fondamentales est inconnu de tous. En 2001, des internautes chinois ont été condamnés à 10 ans de prison pour avoir envoyé des mails anti-gouvernementaux à partir d’un compte Yahoo. Vu le poids du marché publicitaire en Chine qui risquait de lui échapper s’il y était interdit, Yahoo a « collaboré » à cette occasion avec Pékin pour permettre les identifications des auteurs. Un internaute a été « invité » par les autorités à suivre un an de rééducation après avoir posté des photos jugées séditieuses. Depuis 2005, le gouvernement chinois a édicté de nouvelles règles permettant une censure accrue d’Internet : selon Chine Information, « L’Etat interdit la publication de toutes les informations dont le contenu est contraire à l’intérêt public et à la sécurité nationale. (…) Les sites d’informations doivent servir le peuple et le socialisme et diriger l’opinion publique dans la bonne direction dans l’intérêt national ».

Alors, à Madagascar, s’achemine-t-on vers un web gasy à la sauce chinoise, cubaine ou iranienne ? Dieu merci, on n’y est pas encore, même si des premiers pas inquiétants ont été faits par les autorités de transition. Ainsi, il y a un mois, TopMada a rapporté que des blogueurs qui couvraient les manifestations ont été menacés par les militaires. Il y a également quelques semaines, Antananarivo avait été épinglé par l’Association Reporters sans frontières pour les atteintes à la liberté de la presse depuis le début de la crise, de part et d’autre des différents camps de protagonistes.

Il y a deux semaines, un fait extrêmement important est presque passé inaperçu à Antananarivo : il s’agissait de l’arrestation, puis de la condamnation à une peine d’emprisonnement avec sursis du Dr. Jaurès Rabemananjara. Lors d’une perquisition, la CNME a découvert dans son ordinateur portable des documents et des photos téléchargées sur Internet. Résultat : accusation de rédaction et de divulgation de tract anti-HAT. Deux remarques. Primo, s’il fallait condamner des gens pour posséder sur leur disque dur et diffuser des documents anti-HAT obtenus sur Internet ou reçus par mail (photos, vidéos, blagues, articles etc.), c’est une bonne partie de la population malgache (diaspora comprise) qu’il faudrait arrêter. Secundo, et quand bien même cela serait vrai, au nom de quelle loi cela serait-il un délit ? À moins que la liberté d’opinion et d’expression, dont se sont abondamment servis comme prétexte les auteurs du coup d’État, ont été subitement suspendus comme le Parlement à Madagascar.

Internet pèse dans la crise 2009

La question des blogs et des forums est également une question épineuse. En tant qu’espace de liberté, la blogosphère gasy est actuellement plutôt de tonalité anti-HAT. Peu contrôlable comme les médias traditionnels, trop libre : c’est un danger pour les adeptes de la pensée unique et de la propagande. Les pro-HAT et pro-TGV sont relativement moins présents, et quand ils le sont, certains discréditent plutôt la cause qu’ils défendent par le peu de pertinence et de courtoisie de leur propos. Ce qui a fait dire avec sagesse au forumiste hendrymodyvoky : « L’avancée en crédibilité et en légalité de la HAT sera proportionnelle à la virulence des propos sur les forums et inversement proportionnelle au nombre des intervenants ». On avait déjà signalé l’efficacité d’Internet et des images dans l’alerte qui a été donnée vers la communauté internationale concernant les violations des droits de l’homme. Cela a valu des critiques même pas voilées envers le pouvoir de transition, qui a laissé transparaitre à ce sujet des signes d’irritations.

Car de par son caractère sans frontières, sans contrôle et en temps réel, les images de Youtube, les photos sur TopMada et Sobika, et les divers posts sur les blogs ont pesé sur l’image internationale de la HAT. Le web 2.0 est donc un outil de résistance pacifique mais efficace. Exemple type : le cas de Razily monté en épingle par des internautes et arrivé aux oreilles du Haut Commissariat des Nations unies pour les droits de l’homme. Internet est donc devenu un repaire d’opposants, qui se trouvent souvent hors de Madagascar, et donc inaccessibles aux représailles. On se rabat donc sur ceux de la Grande Ile, quand on peut les trouver. C’est donc ainsi qu’il faut comprendre le procès de Jaurès Rabemananjara, bouc émissaire pour intimider les internautes coupables de véhiculer des opinions anti-HAT par Internet.

Cependant, il faut reconnaitre qu’il y a des effets pervers de la liberté sur internet : rumeurs, manipulations, diffamations. Souvent enhardis par le courage que donne l’anonymat d’un pseudo, certaines personnes se plaisent à répandre des calomnies et des insultes. On se souvient qu’en 2002, pensant être protégé par cet anonymat, un Malgache de la diaspora en France avait cru intelligent d’insulter Jacques Chirac dans un mail envoyé à l’Elysée. Il s’est fait attraper et condamner. Si sur les sites d’information online enregistrés officiellement, le souci des responsables de ne pas enfreindre la loi rend les dérapages un peu plus difficiles grâce aux modérateurs, sur les forums et les blogs, la porte est ouverte à tous les abus. Il est vrai qu’il y a actuellement un vide juridique total sur Internet à Madagascar. Le fameux code de la communication, préparé depuis 1998 à l’époque du Ministre Betsimifira, est toujours dans les tiroirs depuis dix ans, après que tous les Ministres de la communication se soient assis dessus dans leur volonté de ne pas trop libéraliser la presse. Au cas où…

L’édito « Quelle législation pour le net » de notre confrère James Ramarosaona (la Gazette de la Grande Ile) laisse songeur. « (…) le ministre de tutelle, Augustin Andriamananoro et des dirigeants d’associations de journalistes ainsi que les anciens présidents de l’Ordre des Journalistes de Madagascar se sont déjà mis d’accord sur la nécessité de surveillance et de sauvegarde du net, pour contrecarrer les pirates et surtout éviter la divulgation de fausses nouvelles. Le président de la Haute Autorité de la Transition, Andry Rajoelina et le premier ministre Monja Roindefo Zafitsimivalo seraient conscients de ce fait, surtout qu’au travers du média Internet la transition est taxée comme un régime bananier et composé de putschistes ». Le journaliste James Ramarosaona, dont le combat pour la liberté de la presse ne peut souffrir d’aucune contestation, va-t-il maintenant militer pour aider à imposer une pensée unique ? Espérons que non.

Cependant, dans le contexte actuel, on a du mal à savoir quels sont les repères de la liberté. Un autre grand journaliste, Gilbert Raharizatovo, est devenu Ministre de la communication du Gouvernement de transition. Alors qu’il avait le potentiel pour rester dans l’Histoire comme un des plus grands titulaires de ce poste, finalement, on ne retiendra de lui que le fait qu’il a été le premier homme de presse devenu ministre à avoir fait emprisonner un journaliste. Car on dira ce que l’on voudra contre Marc Ravalomanana, mais au moins il n’a jamais envoyé un journaliste derrière les barreaux. Evariste Ramanantsoavina a certes été relaxé depuis son arrestation. Mais comment admettre qu’il ait été envoyé deux semaines en prison juste parce qu’il s’opposait par ses opinion à la HAT. « Les nouveaux prisonniers politiques seront peut-être des journalistes » avait averti dès le 28 mars 2009 un autre confrère, l’excellent Sylvain Ranjalahy (l’Express de Madagascar). Faut-il utiliser la brosse à reluire pour avoir le droit à la parole ? Faut pas rêver !

Une vraie démocratie a besoin de contre-pouvoir, et le sens démocratique de la HAT reste encore à discuter. Comment le pouvoir de transition va-t-il gérer Internet ? Le modèle chinois va-t-il servir de modèle ? Augustin Andriamananoro, « spécialiste » des nouvelles technologies va-t-il arriver à trouver le juste milieu entre le principe noble de liberté et celui nécessaire de légalité ? Autant de questions qui ne trouveront leur réponse que dans l’avenir. Mais pour le moment, en ce qui concerne la marge de liberté future de la blogosphère gasy, rien n’est encore très … net.

52 commentaires

Vos commentaires

  • 26 mai 2009 à 08:52 | rom1 (#1140)

    (...).se sont déjà mis d’accord sur la nécessité de SURVEILLANCE et de sauvegarde du net, pour contrecarrer les pirates et surtout éviter la divulgation de FAUSSES nouvelles(...)

    C’est vrai qu’en évitant de divulguer des fausses nouvelles on peut divulguer SES propres "vraies" nouvelles...

    très dangereux cette vision de surveillance du web gasy...

    Merci Ndimby (d’ailleurs on prononce comment ton nom ??) d’alerter tout le monde sur ce type de dérive...

    ps : la loi Hadopi en France sous couvert de protèger les (très riches ) artistes va surtout permettre de surveiller n’importe quel ordinateur...

  • 26 mai 2009 à 08:53 | ikopa (#671)

    ce qui est bizarre,en tout cas’ c’est que tous vos "intelliences" ont fait totalement défaut du temps des 7 ans de règne de ra8.

    Quand ra8 musélait la presse et l’opposition, tout le monde se demandait si personne n’avait rien à dire. Et votre absence, cher Ndimby, se faisait lourdement sentir.

    Certains même, parlait de "dérive" dictatorial.Mais peu-être que vous etiez parmi ceux qui vivait pleinement la "démocratie" ravalomananienne de l’époque.

    C’est pourquoi j’ai toujours dit que votre édito me rappelle les passages des Maurice TSIAVONANA et Pierre Houlder RAMAHOLIMIHASO sur Radio Tsdioka Vao qui ont "plaidé" la cause de DEBA du temps de Zafy.

    Donc, ne pensez pas que vos manoeuvres échappent à tout le monde. Du moins, ne comptez pas sur l’effet de surprise. Dans tout vos livraisons, on sent direct les "sauces" déstinées à empoisonner la vraie analyse citoyenne.

    • 26 mai 2009 à 09:36 | zenaboy (#2565) répond à ikopa

      Ikopa,

      Azafady. J’ai mal placé ma réaction à votre commentaire. Veuillez le lire plus bas (ou cliquez ici)

    • 26 mai 2009 à 09:45 | racynt (#1557) répond à ikopa

      Bonjour (Marimar loool) Ndimby et merci pour l’édito,

      Pour Ikopa, Ndimby a toujours critiqué les dérives dictatoriales de Ra8 : "Aveuglé par des sentiments d’impunité et d’omnipotence, le Président de la République Marc Ravalomanana n’a pas cessé d’accumuler des erreurs politiques." dixit Ndimby au début de la crise.

      La vérité c’est que vous êtes un de ces fervents supporters de la HAT qui ne supporte pas qu’on les critiques mais ce que vous ne comprenez pas c’est que si personne ne critique les dérives de la HAT, ils risquent de faire tout et n’importe quoi, c’est pourquoi je remercie Ndimby d’être parmi les seules à oser lever la voix contre ces sans scrupules surtout quand on sait déjà de quoi ils sont capables ces gens là !

      Des rumeurs ont circulé ces derniers temps que la HAT avait l’intention d’arrêter carrément l’accès internet à Madagascar pour que les opposants ne puissent plus faire circuler toutes informations dérangeants la HAT. Certainement après réflexion, ils se sont rendu compte que ça ne pouvait que leur donner tord même aux yeux de leur fervent supporters ....

      La tactique va certainement changer mais reste à savoir s’il ne vont pas aller jusqu’à filtrer les informations les plus personnelles envoyé par mail à nos proches pour essayer de trouver des gens à inculper. Je pense qu’ils sont capables du pire car les soit-disant preuves pour inculper le Docteur Jaurès nous montre bien à quel point internet leur dérange ! Wait and see

    • 26 mai 2009 à 11:22 | coup franc (#2566) répond à ikopa

      Je trouve tout simplement regrettable que Tribune fasse table rase des 7 années de dictature Ravalomananana et oublie les fermetures de radios les arrêts d’émission les expulsions de journaliste et autres.Quoi qu’on en dise le régime précédent n’étaient pas des meilleures en terme de liberté de la presse et si ce journaliste est allé faire un petit tour en prison c’est que c’est pas un journaliste mais un propagandiste.

      Je vous dirais tout simplement monsieur Ndimby de faire preuve de plus de subjectivité,on veut bien voir des critiques mais quand elle se cantonnnent à condamner un seul camp,c’est vraiment lassant.Je suis déçu car j’aimais bien ce journal mais malheureusement c’est du passé.

    • 26 mai 2009 à 11:51 | mpitily (#1212) répond à coup franc

      ça y est, Ndimby a définitivement jeté son masque ! on s’en doutait bien auparavant car à chaque fois qu’il jouait au faux neutre, il donnait une tape au TIM et deux grosses baffes au TGV. Dommage pour ce site !

      Toutefois, je le remercie encore pour sa brillante analyse des erreurs et turpitudes de Ravalo qui ont entrainé sa chute inexorable. Mais, apparemment Ra8 ne lit pas Ndimby, quel grand gâchis effectivement !

      Pour ma part, je continuerai à lire ses éditos, ne serait-ce que pour rétablir la vérité sur ses éventuelles insinuations volontairement mensongères (pipi de M. Lala, massacre d’Ambohijatovo attribué au Capsat alors que perpétré par Ralitera et cie, ...) et apprendre sur ses critiques pertinentes (il est intelligent le Ndimby et ne ment pas toujours).

      Salutations cordiales cher compatriote Ndimby.

    • 26 mai 2009 à 12:27 | zenaboy (#2565) répond à mpitily

      Mpitily

      Je suis toujours étonné de lire cette formule qui semble être la litanie des TGV-istes de ce forum. "ça y est Ndimby a jeté son masque". "ça y est Tribune a jeté son masque"... Et si vous lisez certains autres articles il n’a jamais caché son opposition

      Relisez l’article de Tribune.com "Manoratra foana fa eh eh eh".

      "La neutralité devient donc par la force des choses une notion qui se charge de nuance. Et finalement, la neutralité des journaux qui s’affirment comme tels (à l’exemple de Tribune.com) est obtenue beaucoup plus par la somme des diverses sensibilités de chacun au sein de la rédaction, que par une neutralité sourcilleuse de tous qui signifierait aveuglement".

      Et relisez le post scriptum de l’article de Ndimby "Plutôt qu’un enfer pavé de belles intentions, un purgatoire ?". Il a clairement écrit qu’"Etre par principe légaliste et anti-coup d’Etat ne signifie pas nécessairement être TIM, MFM, ou pro-Ravalomanana".

      Il ne s’est donc jamais caché d’être légaliste, alors que lui reprochez vous ?

    • 26 mai 2009 à 13:38 | Rakitoza (#689) répond à mpitily

      Mpitily

      Affaire du pipi de M. Lala : c’est la parole de M. Lala contre celle du CAPSAT. Qu’est ce que le CAPSAT a de plus que M. Lala pour être cru sur parole ?

      Affaire des tirs à Ambohijatovo : ce n’est pas parce que certains militaires disent que c’est Ralitera qui a tiré que c’est vrai, même si ça vous arrange de croire les militaires

    • 26 mai 2009 à 15:23 | mpitily (#1212) répond à Rakitoza

      Rakitoza,

      M Lala ne s’est jamais prononcé publiquement sur cette affaire. Seules quelques personnes malintentionnées de la FJKM l’avaient reporté publiquement sur la base d’une conversation téléphonique qu’elles auraient eu avec l’intéressé (dans le but de dénigrer le CAPSAT et TGV). Après avoir laissé cette fausse rumeur faire le maximum de ravages dans les opinions pendant quelques jours, le SG de la FJKM avait finalement fait un démenti officiel (merci de lui demander).

      J’étais parmi ceux qui avaient demandé que M Lala fasse une déclaration officielle pour confirmer ou infirmer ces faits, mais, par lâcheté et par connivence avec les légalistes, il n’a jamais daigné la faire. Dire que c’est un pasteur !!!

      Ambohijatovo : enquête en-cours donc laissons la justice faire son travail et on verra ! Coïncidence heureuse ou malheureuse selon le cas : depuis l’arrestation de M. Ralitera, il n’y a plus eu de telles bévues ! comment l’expliquer alors ? Enfin, à qui profitait cette crime ? au camp des légalistes évidemment (pas de crime sans mobile).

    • 26 mai 2009 à 15:57 | racynt (#1557) répond à mpitily

      Qui nous dit que ce ne sont pas les CAPSAT qui ont menacé le SG de démentir , c’est leur méthode habituel. De toute façon c’est la parole du pasteur contre celle du CAPSAT.

      Pour Ambohijatovo, la vérité c’est que les CAPSAT ont voulu intimider les légalistes en tirant à balles réelles mais ça s’est retourné contre eux car leur violence ont desservi la HAT, du coup il fallait trouvé un coupable en dehors du CAPSAT.

  • 26 mai 2009 à 09:03 | lalatiana (#1016)

    Bonjour Ndimby,

    Quitte à offenser la naturelle modestie des rédacteurs de Tribune, on doit reconnaitre que la vigilance de la HAT quant aux messages du Net et de la blogsphere gasy est patente... Quel gouvernement un tant soit peu vigilant (je n’ai pas dit intelligent) quant à son image se priverait d’une revue de presse exhaustive et en particulier d’une revue de la presse d’OPPOSITION ??? ... ce que représente bien évidemment de façon majoritaire la sensibilité de la blaogy gasy...

    Le ton d’un récent article de Madagate sur le sieur Augustin pourrait, dans ce sens, prêter à sourire : ne voila t il pas que notre maître à dé-penser se voit désormais érigé en victime expiatoire de ces méchants nostalgiques ravalomananiens ... voir la citation ci dessous ...

    La remise en question n’est donc, malheureusement, pas toujours de mise ... On a encore du pain sur la planche ... du grain moudre ... et de la vapeur à produire pour mettre la pression ...

    Bien à vous tous ...

    Mi-Sao (tra tompoko)

    je cite : "Laissons les « légalistes » du GTT brailler tant qu’ils le peuvent. Mais malheur à ceux par qui le scandale arrive ! D’autres, au lieu de passer leur temps à insulter autrui et à pactiser avec le diable, avancent inexorablement pour sortir Madagascar de l’emprise de créatures qui ne jurent que par le passé ravalomananien. "

  • 26 mai 2009 à 09:03 | P Merlin (#1926)

    je cite :
    "Car si les éditos de votre serviteur avaient pour effet pervers d’aider la HAT à s’améliorer, cela aurait été le genre de phénomène qui donnerait tout de suite l’envie d’arrêter d’écrire. Il n’est pas de notre vocation de servir de conseiller technique, même involontaire, à ce régime "
     !!!
    On ne vous le fait pas dire !

    Tout citoyen, quel qu’il soit, qui détient une compétence lui permettant d’aider son pays, devrait être fier et heureux que ces idées soient retenues et ses écrits lus et retenus !

    Ne prétendez plus à la neutralité, même simplement à l’équilibre. Personne ne le croit.

    • 26 mai 2009 à 09:53 | titi (#219) répond à P Merlin

      Du même avis que monsieur P merlin, comment peut on être aussi mesquin, de profiter des déboires d’un gouvernement de TRANSITION, pour se faire le pourfendeur de dictateur et ne pas du tout vouloir rectifier les excès que l’on dénonce chaque jour !!! ou est le patriotisme ???.
      Quand un journaliste affiche totalement son parti pris tous en se protégeant derrière cette profession pour ne pas se faire emprisonner, on se demande ou est l’étique, on peut dénoncer sans prendre partis comme dans le canard enchainé ou tous le monde sont mis à la même sauce chinoise au moindre faux pas mais non par sélectivité permanente comme ici, pour une fois je n’adhère pas à cet éditorial de Ndimby et je dis bien pour une fois !!!

    • 26 mai 2009 à 09:57 | racynt (#1557) répond à titi

      Ne vous inquiétez pas titi, ici au moins vous avez le droit de ne pas adhérer et de ne pas avoir le même point de vue que Ndimby mais avec la HAY si vous avez le malheur de ne pas être du même avis que eux, vous finirez votre vie en prison !

    • 26 mai 2009 à 10:24 | titi (#219) répond à racynt

      Racynt, tout est relatif, il est facile de dire que tous ceux qui n’ont pas le même avis que la HAT vont finir en prison, il est pourtant facile de prendre votre IP et vous situer et vous mettre en prison sinon, d’autant plus que les légalistes étant majoritaires sur les forum, on pourrait donc mettre la majorité des malgaches en prison, par extrapolation ?.
      Dans tous les pays quand la majorité du peuple n’en peut plus de supporter les exactions des gouvernants ils arrivent à le changer et ce n’est pas les armes de la CAPSAT qui les feront peur, il n’est pas besoins de spéculer ni d’anticiper les dégâts de la HAT vous serez conseiller spécial comme Ndimby sinon, les putschiste vont partir ils ne sont qu’en transition, si vous les dénoncer tous le temps ils vont s’améliorer contrairement à ra8 et risquent de remporter les prochaines élections, et je ne pense pas que c’est ce que nous voulons !!!

    • 26 mai 2009 à 10:46 | zenaboy (#2565) répond à titi

      Je comprends la logique de P. Merlin et de Titi : aider la HAT à s’améliorer c’est (par ricochet) aider le pays à s’améliorer.

      Mais je comprends aussi la logique de Ndimby, qui n’a jamais caché dans ses editos d’avant qu’il était anti-coup d’état même s’il n’est pas pro-ra8 ou pro-TIM. Normal alors qu’il ne veuille pas servir de conseiller direct ou indirect de HAT non ? C’est son droit.

      Si les éditos de Ndimby aident la HAT à rectifier le tir, c’est donc une "balle perdue" positive.

    • 26 mai 2009 à 11:10 | racynt (#1557) répond à zenaboy

      J’ai moi même donné des conseils à la HAT à travers mes commentaires en disant que la HAT ne devrait pas laisser les prisonniers politiques faire les discours lors des tournées en provinces. Quelque temps plus tard mon souhait fût réalisé (je ne sais pas si c’est une coïncidence en tous cas) et quelque part j’avoue j’étais dégoûté car je n’avais jamais pensé qu’ils allait écoutés mais j’étais tellement contente lorsque j’ai su que ça a créé des embrouilles dans leur camps . Les prisonniers politique n’étant pas content de ne pas avoir pu en placer une, ont voulu se venger de TGV.looooooooooooool

    • 26 mai 2009 à 14:34 | racynt (#1557) répond à P Merlin

      En réponse à P Merlin :

      Ce n’est pas parce que l’on sert la HAT qu’on aide le pays. Le commandant Charles et le CAPSAT qu’il dirige sert la HAT en tuant les légalistes qui se manifestent pacifiquement. Dites-moi en quoi il aide le pays dans tous ça étant donné qu’il sert la HAT ? Est ce le faite de servir la HAT en tuant les légalistes et en les arrêtant arbitrairement va résoudre les problèmes de récession économiques que le pays vit en ce moment ? Est ce que ça va résoudre le payement des présalaires des médecins internes ? NON

      Donc il faut savoir faire la différence entre servir la HAT et servir son pays car servir son pays ne veut pas dire servir la HAT. Car la HAT ne représente même pas l’Etat malgache étant donné qu’aucune communauté internationale ne la reconnaît. C’est pourquoi je ne servirai jamais la HAT !

    • 26 mai 2009 à 14:59 | Citoyenne Malgache (#599) répond à zenaboy

      Oadray, marina tokoa izany.

      Nandrombaka fahefana izy tsy nanontany ny hevitro, tsy niraharaha izay mety hanjo ny vahoaka, koa iza no andeha hanampy azy eo.

      Ohatran’ny hoe nisy mpangalatra niditra tao an-trano dia ianao ve no hanome toro-hevitra azy amin’ny ratsy ataony ?

      Ny opposition hatramin’izay tsy mba hita izay nataony fa nanatsatso fotsiny, ka avelao jerena izay vitany eo.
      Ny démokrasia vita sy ny filaminana ary ny fampandrosoana vita no hifampitsarana rizareo a.

    • 26 mai 2009 à 15:27 | Rakitoza (#689) répond à Citoyenne Malgache

      Marina tokoa izany ry Olom-pirenena Malagasy Vehivavy (sa Vehivavy Olom-pirenena Malagasy)

      Amiko tsy io H.A.T. H.A.T. io mihintsy no afaka hitondra ny hoe fanevan’ny fireneko, na hanjakazaka tahaka n’inona aza izy. Rehefa misy ny fifidianana, ka lany i Andry TGV (raha ho lany), dia resaka hafa indray izay.

      Fa raha ny fampiasan-kery hanonganana fanjakana dia tsy azo ekena. Izay mangalatra atody hono mangalatra omby hoy ny vazaha. Maika ka fanjakana no hangalarina.

      Ka aoka ny HAT sy ny mpanohana azy hifanampy sy hifanoro hevitra, dia aoka izahay TIM mba hitazana aloha sady haka aina, fa niasa mafy nandritra ny 7 taona.

      O ry TGV-iste aaa, mahazotoa mitsako tsy misy e, tsy ho tonga saina ihany ve indray andro !

    • 26 mai 2009 à 15:53 | Rabila (#1379) répond à zenaboy

      Aider la HAT ?

      Concretement, qu’est que la HAT a produit depuis sa prise de pouvoir ?

      - redistribuer les chaises ministerielles et celles des régions. C’est beaucoup de boulot pour 50 personnes.

      - relooker les sites internets officiels

      - a t’elle écrit une ébauche de la constitution de la IV république ?

      - comme structure de transition, j’imagine qu’elle n’a pas de programme politique.

      - prépare t’elle une écurie pour un présidentiable HAT (Monja Roindefo) et de collecter les fonds pour les prochaines échéances.

      - se structure t’elle pour devenir une vraie force politique, et créer un parti politique.

      Je ne crois pas qu’elle a besoin d’aide. Même en tant que putchistes, ils sont mauvais. Ca va s’imploser tout seul.

      Pour l’instant la HAT c’est un objet politique non identifié. Ce n’est même pas un fantôme.

      Un deuxième coup d’état est à craindre.

      Ce ne sont pas des conseils pour quiconque, ce sont des questions que je me pose.

    • 26 mai 2009 à 19:41 | Vitagasy (#304) répond à P Merlin

      Je pense que la position de Ndimby et celle de nombreux malgaches est une position de principe qui est "non a un coup d’etat". Sur ce premisse, toute contribution visant a solidifier le pouvoir des putschistes va contre ce principe et est une collaboration. Par definition, on ne negocie pas avec les principes (se referer egalement a l’edito "Oeufs cassés pour belle omelette improbable").

      Faisons le parrallele, tous les francais devaient ils adherer a la 4eme republique (sic) du regime de Vichy et de Petain (40-44) ? Le patriote etait il celui qui combattrait l’envahisseur allemand ou bien celui qui capitulerait et composerait avec lui ? Il y avait des pros et des contres, et on peut facilement imaginer que dans un contexte guerrier les positions etaient encore plus ancrees que dans la situation malgache d’aujourd’hui ; cela dit, tout le monde pensait oeuvrer pour le bien de la patrie... Cependant, on connait tous aujourd’hui le jugement que l’Histoire a rendu.

      PS1 : Je trouve les coincidences assez troublantes entre la HAT et Vichy...
      - Toutes deux succedent a la 3eme republique,
      - Premiere mesure de Petain et TGV est la dissolution du parlement,
      - Petain et TGV ont le pouvoir absolu,
      - Petain appela son programme "Revolution nationale",
      - Petain et TGV s’appuient sur des milices qui capturent les indesirables (juifs) et opposants (resistants),
      - Petain et TGV veulent ecrire une nouvelle constitution,
      - Bataille juridique suite a la prise de pouvoir de Petain et TGV,
      - Principaux opposants en exil, De Gaulle et Ravalomanana,
      - Virulent debat entre legalite de Petain (suite a un vote des senateurs) contre la legitimite de De Gaulle, et legitimite de TGV contre legalite de Ravalomanana,
      - Suspension des libertes democratiques et garanties : internements administratifs, censure, re-etablissement du delit d’opinion, nominations de representants vs elections,
      - etc.

      PS2 : Personnellement, j’ose esperer que la transition malgache ne durera pas 4 ans.

      PS3 : Petain a ete condamne a mort pour trahison (sentence commutee par De Gaulle en prison a perpetuite). A l’inverse de Ndimby, je souhaite que la HAT lise ce post. Ne dit-on pas que l’Histoire se repete toujours ?

  • 26 mai 2009 à 09:30 | zenaboy (#2565)

    Ikopa,

    Comme le dit toujours votre compère Basile, vous dites des FOUTAISES.

    Vous insinuez que ceux qui n’ont rien dit durant les années Ra8 doivent se taire et ne pas critiquer la HAT.

    Mais c’est pourquoi que vous avez fait un coup d’état déja ? C’est pas pour la démocratie et la liberté d’expression ? Alors pourquoi voulez-vous que ceux qui sont pas d’accord avec vous se taisent ? C’est comme ça votre conception de la démocratie ? Lisez un peu le blog de NJ : il y a un super article sur votre genre de comportement

  • 26 mai 2009 à 09:59 | nyvo (#1800)

    ny tao @ moov zao nanomboka omaly izay tena lasa nandreraka be mitsy ilay forum, voafafa daholo ilay sujet rehetra anti-hat asa fa de nahoana mitsy no hatao an’izany ilay izy ? Ny ao koa zany tsy misy manao inscription no sady afaka miovaova pseudo isaky ny mandeha de lasa malalaka kokoa de lasa ohatran’ny somary masitsiaka sy madiditra no sady mampihomehy be izany ny mpi-forum ao.Fa de tena mahakamo kosa ilay fikan’ilay moderateur ao, tokony hoe vao hitanao hoe anti-hat ilay sujet @ voalohany de tokony fafanao na tsy avela hanokatra an’ilay sujet ilay olona fa tsy hoe refa mandeha be ilay discussions vao tsy hita tampoka teo no nalehan’ilay sujet.

  • 26 mai 2009 à 10:11 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Vous me faites trop d’honneur pour me cataloguer :"X..".Pour Monsieur Andry RAJOELINA,dès son arrivée à la Mairie d’Antananarivo,j’ai apprécié toutes ses démarches pour la continuité de la coopération décentralisée initiée par Monsieur Marc RAVALOMANANA et son respect envers tous les chefs des institutions à MADAGASCAR.Indirectement,j’ai glissé quelques mots à la Mairie de Paris et à la Région Ile-de-France pour ce jeune maire fraîchement élu de MADAGASCAR.Je n’appartiens pas au mouvement TGV,d’autant plus je suis libre comme le VENT.Après sa deuxième élection à la Présidence de la République Malgache,j’ai dit que RAVALOMANANA mérite son élection parce qu’il a "MOUILLE" sa chemise.Durant le début de la crise internationale,j’ai même partagée son idée que cette crise internationale est une "CHANCE" pour MADAGASCAR.J’ai même demandé par forum interposé à Monsieur le Professeur ZAFY Albert de reconnaître le "régime" pour pouvoir chercher "UN CONSENSUS NATIONAL" pour surmonter la crise.Monsieur Marc RAVALOMANANA a perdu à cause de ses "fanatiques" et des erreurs de certains ministres.Même,je suis allé proposer maladroitement un pouvoir exceptionnel à Monsieur RAVALOMANANA ,avec un Gouvernement dirigé par le Général Charles RABEMANJARA mais complètement remanié pour un équilibre régional(ou de consensus national).OUI !RAVALOMANANA a rendu son tablier par un mauvais calcul ou par un conseil mal intentionné.Il a perdu,il doit accepter cette situation. Une pause politique serait-il utile pour l’industriel Marc RAVALOMANANA.Pour moi,c’est un nationaliste incontestable comme le Général de GAULLE.Un jour,peut-être,"ON" irait le chercher pour sauver le pays.Maintenant ,Monsieur Andry RAJOELINA est à la commande de la Haute Autorité de la Transition,Monsieur Marc RAVALOMANANA serait un "HOMME d’ETAT-SAGE" s’il ne ne répond pas aux aboiements de ses orphelins et de ses fanatiques. Tous les politiciens ou politicards malgaches doivent se calmer et réfléchir ave la la H.A.T.pour accélérer les assises régionales et les assises nationales.NE LAISSONS PAS LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE DICTER SES REGLES.Nous sommes des malgaches,avec nos défauts mais avec notre "FIHAVANANA".Pour les détracteurs du WEB malgaches,nous ne serons pas à la sauce chinoise mais à la sauce malgache.
    Basile RAMAHEFARISOA(2)22ramahefarisoa
    n’est pas un conseiller de la H.A.T. mais un PRO-H.A.T.
    MERCI POUR CE BLA BLA.

  • 26 mai 2009 à 10:16 | Rivohanitra (#142)

    "En réalité, les élections sont seulement un moyen bien que, de toute évidence, très important de rendre efficaces les discussions publiques, quand la possibilité de voter se combine à la possibilité de parler et d’écouter sans crainte. La force et la portée des élections dépendent de manière critique de la possibilité de l’existence d’un débat public ouvert. Les élections à elles seules peuvent être tristement inadéquates, ce qui est abondamment illustré par les extraordinaires victoires électorales des tyrans au pouvoir dans les régimes dictatoriaux. Dans ces cas là, le problème ne réside pas simplement dans la pression qui est amenée à peser sur les électeurs au moment de l’acte que constitue le vote lui même, mais dans la façon dont les débats publics sur les échecs et les transgressions du pouvoir sont contrecarrés par la censure, dans la suppression d’une opposition politique, ainsi que dans la violation des libertés et des droits politiques fondamentaux."

    Amartya Sen

    La démocratie des autres.

    • 26 mai 2009 à 14:22 | Rabila (#1379) répond à Rivohanitra

      Ainsi HAT-TGV se sont sacrifié pour la démocratie malgache et ont emprunté le dépit de Pascal :

      "et ainsi ne pouvant faire que ce qui est juste fut fort, on a fait que ce qui est fort fut juste"

      Et l’état malgache a coulé ...

  • 26 mai 2009 à 10:30 | Andriambavilanitra (#1698)

    Bonjour à tous et merci à Ndimby pour l’edito

    Hier, sur le journal Le point Mr Benja Razafimahaleo a donné une interview, en voici un extrait :

    "lepoint.fr : Assimilez-vous Marc Ravalomanana , président déchu, à un dictateur ?

    Benja Razafimahaleo : Oui. Il est pire que des dictateurs comme Marcos aux Philippines, ou Duvalier en Haïti. La liste des faits qu’on lui reproche est longue. En 2002, il a volontairement refusé le processus de réconciliation nationale. Durant son régime, nous avons observé des inégalités flagrantes entre la population et la classe dirigeante. Les médias publics de l’État étaient verrouillés par le parti présidentiel et les médias privés étaient soumis à ses pressions.Voici le lien : http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-05-25/un-ministre-malgache-s-explique-madagascar-ce-n-est-pas-l-irak/924/0/346477

    N’est-ce pas "l’hôpital qui se fout de la charité ?"

    Comparé Ra8 à MArcos ou Duvallier : est-ce la méconnaissance ces 2 personnes, ou est-ce la haine de ra8 qui leur fait dire des inépties ?

    Et au fait : Haiti de Mr Duvallier est une île Francophone , et ce dernier fut soutenu par la France.....Ayant visité ce pays,Haiti n’a rien de comparable à Madagascar...nos infrastructures malgré le retard que nous avons, sont largement au-dessus de Haiti, les malgaches peuvent prétendre "bien vivre" par rapport au peuple haitien ...

    Mais revenons sur le sujet : pendant les 7 ans de ra8, malgré ses ’abus’ ; les touristes sont venus ; les investisseurs sont venus, pas de loi martiale, les gens travaillaient....

    Cher Ndimby, j’espère vraiment qu’ils lisent les différents blogs et journaux du net...si ça peut être bénéfique pour le pays, tant mieux...

    Bonne journée

    • 26 mai 2009 à 11:17 | racynt (#1557) répond à Andriambavilanitra

      oui mais Andrimabavilanitra, eux leur but ce n’est pas que ça soit bénéfique au pays, c’est plutôt que ça leur soit bénéfique en terme d’image comme titi le dit afin d’attirer le plus d’électeur, de séduire le peuple ... Mais le reste ils s’en fou, la preuve : est-ce qu’il se préoccupe de la grève des médecins internes ? Est-ce qu’il se préoccupe de la récession économique ? Si ils se préoccupaient vraiment de l’intérêt du peuple, ça fait longtemps qu’ils ont cédé aux demandes des légalistes pour que Ra8 puisse retourner au pays et négocier avec lui sur la table ronde !

    • 26 mai 2009 à 13:11 | rom1 (#1140) répond à Andriambavilanitra

      j’ajoute que le point est un journal de "droite" donc plutôt favorable à sarko......

    • 26 mai 2009 à 21:39 | Rivohanitra (#142) répond à rom1

      Le Point est donc du même bord que Ravalo ?
      Ce dernier se réclamait de l’ultra libéralisme il me semble ?

  • 26 mai 2009 à 10:54 | Rabila (#1379)

    Je ne sais pas l’impact réel du Web sur le cours des choses à M/car.

    En général, l’opinion publique peut contrecarrer certain projet mais l’opinion publique web malgache ne saurait constituer l’opinion publique de l’ensemble de la population.

    L’opinion de la majorité silencieuse est en solde. Tout le monde peut s’en réclamer. Les putchistes avec les milliers de manisfestants qu’ils avaient dans la rue. La même chose pour les légalistes.

    Les HAT-TGV ont une avantage. Ils sont au pouvoir. Comparable à Petain qui a été en France en 1945. Ce sont les vichistes malgaches. Et les vichistes et les collaborateurs sont toujours la pour grapiller quelques miettes.

    Quelques soit l’issue de cette crise, les membres de la HAT et ses partisants resteront les vichistes de l’histoire malgache.

    J’ai aussi un qualificatif pour les RA8 et Cie mais je crains la censure du mediateur. Disons qu’ils n’étaient pas trés futés et que c’est bien la fin. RA8 ne reviendra plus jamais sur la scène politique.

    • 26 mai 2009 à 11:33 | mpitily (#1212) répond à Rabila

      Je ne suis pas d’accord avec la comparaison de Rabila. C’est plutôt Ravalomanana qui est comme Pétain mais sans le pouvoir non ? C’est lui qui est prêt à accepter l’agression et l’envahissement de son pays par des forces étrangères et autres mercenaires, rien que pour récupérer son trône, et ce, avec l’appui aveugle de ses partisans !

  • 26 mai 2009 à 11:05 | Ramena (#404)

    En tout cas web gasy ou pas, le site de la "présidence" de la "transition" nous montre bien à QUOI on a à faire.
    Présidence sans élection, transition nécessaire qui n’a pas beaucoup d’adhésion et surtout, qui n’est pas le fait d’une personne...

    A croire que pour certains, le fait d’être sur un site web (gasy) peut les grandir...

  • 26 mai 2009 à 11:36 | demokrasia fostsiny (#160)

    Cher A.Ndimby

    Engagé contre la HAT,la plupart de vos éditoriaux le montrent , vous êtes un journaliste capable de produire des analyses pertinentes qui font avancer la reflexion politique même de ceux qui sont proHAT, où est le mal ?

    En matière de démocratie,mes analyses politiques m’ont conduit à condamner les pratiques de gouvernance antidémocratique de Marc Ravalomanana qui allaient tôt ou tard déboucher sur un simple copie-collé du système Ratsiraka.

    Je l’ai dit plusieurs fois ici entre un directoire militaire et un pouvoir civil tel que la HAT pour un démocrate il n’y a pas photo.

    Etre proHAT ne m’empêche pas de soutenir les actions de ceux qui sont antiHAT lorqu’ils condamnent à juste titre les manquements de la HAT contre les droits de l’homme et les procédures de l’etat de droit.

    Il est évident que la défense inconditionnelle de la liberté d’opinions politiques sur le net doit être le dénominateur commun de tous les démocrates malagasy, quels que soient leurs bords politiques.
    Ce serait un bon début de réconciliation ,sans avoir besoin de la communauté internationale.

    La diffusion des idées peut tuer, sans état d’âme, diffusons sans limites pour tuer les régimes antidémocratiques,en général et la HAT ,en particulier, si cela s’avérait nécessaire, ce qui n’est pas le cas pour le moment, me semble t-il.

    La HAT est un point de passage provisoire et nécessaire pour enclancher le retour durable à un système de gouvernance démocratique grâce à la réalisation du calendrier électoral,défini lors des assises nationales.

    Le retour à la paix civile et des bailleurs de fonds est primordial pour améliorer la situation matérielle et de sécurité catastrophique du peuple malagasy, n’en déplaise à Alain Ramarosana.

    Arretons de diaboliser la HAT.
    la communauté internationale a condamné la HAT tout en l’acceptant comme partie prenante de la recherche de sortie de crise.

    Cela surprend mais se comprend car même la SADC a fini par comprendre la complexité de la situation et accepte une solution à la malagasy où un coup d’état qui ressemble à un coup d’état n’est peut-être pas un coup d’état si il peut faire sortir d’une situation inextricable suite à une ordonnance anticonstitutionnelle et antidémocratique, prise librement par un président élu démocratiquement

    Il faut espérer que Marc Ravalomanana,lui même puisse ramener à la raison les zanak’i dada irréductibles, car il peut compter sur les démocrates proHAT comme moi pour défendre sa candidature aux prochaines présidentielles et le battre dans des elections démocratiques,si c’est possible, pour laisser la place à des hommes nouveaux dont Madagascar a besoin.

    Robert Rakotomalala

    • 26 mai 2009 à 13:29 | titi (#219) répond à demokrasia fostsiny

      demokrasia fotsiny !

      bravo pour le fair- play, si les pro ra8 étaient pareil on pourrais avancer dans les échanges !!!

      a mon avis quoi qu’on affirme une nouvelle élection transparente et juste ferons tomber bien des affirmations de chacun et chacune car à travers cette crise, bien de malgaches vont réfléchir à deux fois avant de minoa fotsiny ihany, et ceci est valable pour tous les camps.

      Remarquez qu’il n’y a aucune manifestation pro légaliste en province à part Tana et Antsirabe, alors que du temps des grève de tgv nombreuses sont les province qui ont manifesté le ras le bol de ra8 si je ne me trompe !

    • 26 mai 2009 à 13:42 | racynt (#1557) répond à titi

      oui mais les CAPSAT se sont chargés de faire taire les légalistes dans les provinces. Ce n’est pas parce que TGV a réuni beaucoup de monde lors de ses tournées qu’il est aimé par le peuple là-bas.

    • 26 mai 2009 à 15:37 | mpitily (#1212) répond à racynt

      parce que le CAPSAT existe également en province ? hahaha, arrêtez de délirer.

      Contrairement donc à ce qu’affirmait votre cher Dada, le CAPSAT n’est pas qu’une poignée de soldats d’un seul camp ?

      Les gens de la province n’ont que faire du sort actuel de votre Dada, arrêtez de rêver.

    • 26 mai 2009 à 15:47 | racynt (#1557) répond à mpitily

      Pareillement pour vous arrêtez de rêver, les gens dans les provinces n’ont que foutre de votre TGV. Là bas ils disent "adin’ny samy merina io e"

    • 26 mai 2009 à 16:13 | mpitily (#1212) répond à demokrasia fostsiny

      A retenir donc par les vraix et les faux légalistes : Ravalo et Andry ont tous deux violé la constitution de la 3è république ! Ce n’est pas parce que Ravalo a été élu en 2006 que tout ce qu’il a fait par la suite est légal, notamment ce transfert de pouvoir au directoire militaire. Score : 1 partout (match nul).

      Un vrai légaliste se doit donc de condamner les deux mais pas uniquement l’un ou l’autre, n’est-ce pas M. Ndimby ?

      Mais devant le vide juridique provoqué par les deux, nous devons suivre les dispositions prises par la HCC. J’invite la CI à faire de même pour le bien du peuple malgache.

      Le temps est à la reconstruction de notre très jeune démocratie. Arrêtons de discuter de faux problèmes (légal ou pas légal, inclusif ou exclusif, etc.). Ravalo est parti, tant pis pour lui, Andry est arrivé au pouvoir, vive Andry !

    • 26 mai 2009 à 16:20 | mpitily (#1212) répond à racynt

      oui mais contrairement à Ravalo, Andry a su fédérer les gens des autres provinces à sa cause, d’où ces différentes manifestations de soutien dans toutes les provinces en février et mars malgré les militaires de Ravalo.

      Ce n’est pas le CAPSAT qui va les empêcher de faire de même s’ils veulent soutenir Ravalo, voyons ! ils sont aussi courageux que ces manifestants à Ankorondrano tout de même !

    • 26 mai 2009 à 17:00 | doda (#1402) répond à titi

      Marina mintsn zan titi fa nahoana kay t@fanombohan grev fa nietsika daholo presque ny faritany rehetra ? izao Antarivo sy Antsirabe ihany sisa no mbola mitady an dada ?zany no tsy mahatafita ilay tolona satry tsy ny eran Madagasikara rehetra no mietsika amerenan an Ravalo sahala t@ nanomboan grevy nanonganan azy(ny akoho ko tsy naneno hatry izay laniny kary)

    • 26 mai 2009 à 17:32 | meloky (#637) répond à mpitily

      Oké, vive Andry ! Mais on joue pas l’affaire nationale. Mais cela ne figure pas comme il faut : Ny mampalahelo rah’izao no mitohy reiolona dia itony mpanelanela tsy mba afaka miresaka amin’ny 80% mponina fa dia iretsy mpanao politika mpifanenjika sy mpifanjevo iretsy no mba hany mahazo laka. Ka tsotra ny fanantenana eto na ileretsy mitsabaka na mpanao politik’kaninna mampikantso. Dia izao no atao hoe « génocide à la Malagasy » tsy mipoaka ny basy fa ny vahoaka ho ripaka vokatry ny fahantrana eto.

    • 26 mai 2009 à 18:09 | Rakitoza (#689) répond à mpitily

      Match nul vous dites ? C’est sans doute vrai. Donc qu’on les vire tous les deux. Il faut un 3eme homme. Car remplacer la peste par le choléra, ça sert à quoi dites donc ?

      Et pas les vieilles peaux comme Pierrot. Du sang neuf !

  • 26 mai 2009 à 20:39 | Joseph (#2102)

    "Car si les éditos de votre serviteur avaient pour effet pervers d’aider la HAT à s’améliorer, cela aurait été le genre de phénomène qui donnerait tout de suite l’envie d’arrêter d’écrire" dites vous, en fidèle serviteur de la pensée unique ravalomaniaque !

    Votre article est d’une limpidité absolue. Loin de vous l’idée donc que la HAT s’améliore, car le seul objectif de vos articles est que la HAT se casse le nez et que votre patron revienne. Quel drame pour vous et votre Clan idéologique loyaliste à Ravalo, si la HAT s’améliorait !
    Je vous comprends.
    Et vous dites çà sans vous rendre compte que c’est une énorme bourde. Vous vous prétendez "journaliste" en sortant de tels arguments et en vous croyant, sans vous croire, mais en faisant penser qu’il faut croire que, etc ... vous seriez pour quelque chose dans la politique de la HAT, ne serait que de façon réactionnelle ?
    N’dimby serait (peut-être ?) à l’origine de la prise de conscience de la HAT qu’il faut communiquer mieux ! Ah ah ! trop fort le N’dimby !

    Cette technique est bien connue des psychologues : se croire si important et en même temps dire "modestement" qu’on ne l’est pas, pour laisser entendre que peut-être on l’est ! Perversion du discours .

    Vous faites partie de ces personnes sans respect pour les souffrances des gens, qui jouissent de la dégradation d’une situation , si cela peut démontrer que la situation antérieure était tellement meilleure !
    vous devez exulter très fort quand vous entendez votre bon Maître Ravalo appeler à la faillite des entreprises et au retrait de tous les capitaux étrangers, en fait appeler au CHAOS total... Il faut étrangler le Peuple, afin de démontrer que les dirigeants nouveaux sont des incompétents.

    Votre article est un magma sans queue ni tête :

    Vous présupposez que la HAT va légiférer sur les abus du Net, ce qui serait légitime vus les mensonges,les intoxs, les manipulations et appels au meurtre et vous taxez aussitôt la HAT de vouloir devenir un régime totalitaire à la Chinoise, avant même qu’un début de quoi que ce soit n’ait émergé du Ministre très occupé par son travail de construction, pas comme vous à démolir !

    En même temps, vous énoncez une vérité incontestable, que le Net est tenu par les loyalistes à Ravalo, loyalistes par intérêt de classe ( je rajoute et de compromissions diverses, normal, ce sont des gens qui ont de l’argent) ; Ok !
    mais c’est pour parler aussitôt de PENSEE UNIQUE qui serait celle de la HAT ! alors que vous venez de dire que la pensée unique du NET c’est le Clan Ravalo qui la tient !
    Vous n’êtes pas à une contradiction près, N’dimby .

    Avez vous relu votre article avant de le publier ?

    Vous passez sous silence les causes pénales de l’arrestation d’Evariste Ramanantsoavina et des quelques autres délinquants qui appelaient des Malgaches au meurtre et à confectionner des coktails Molotov.
    On voit quel est donc votre camp, celui de l’illégalité donc.

    Vous donnez des liens qui apportent de l’eau à votre moulin , mais en même temps, vous évitez de donner le lien vers le site de la HAT que vous savez pourtant remanié et plus digne d’un site gouvernemental et donc qui intéresserait le public qui vous lit.
    Cà aussi, c’est du parti pris.
    Voici donc le lien :

    http://www.hat.gov.mg/

    et un autre :

    http://www.csr-an.gov.mg/

    que vous vous gardez bien de diffuser car cela montre le travail en cours, entrepris pour les Conférences Régionales et la Conférence Nationale préparatoire à l’avènement de la IVème République Malgache.

    Vous préférez forcément focaliser l’attention actuellement sur les dits MEDIATEURS Internationaux qui ne sont autre chose que des agents d’une politique de dépendance et de corruption à grande échelle, celui de l’Ultra-libéralisme dérèglementé dont votre patron était un des pions. Ces gens sont drapés de l’apparence de la moralité et de la probité, et ainsi ils peuvent se permettre de dicter la marche à suivre au Gouvernement Malgache et à la Société Civile.

    Ces "démocrates" ont co-géré Madagascar avec Ravalo depuis 7 ans, et tout le monde sait les moyens lourds qu’ils ont déployé pour le retour du dictateur et leur responsabilité dans le renforcement des Loyalistes et donc l’installation durable d’un climat de violence pour le retour de votre dada, la fuite ou la tiédeur des investisseurs étant le résultat non du départ du PDG-Président abuseur de bien sociaux dix fois passible de la haute Cour de justice, mais du désordre qu’il orchestre depuis le Sud de l’Afrique avec sa fortune prélevée sur les biens publics.

    Alors cessez de nous croire dupes de vos tours et détours, de vos ronds de jambe d’allégeance à votre Seigneur et Maître, N’dimby .
    Personne n’ignore votre appartenance à ce Clan. Vous êtes un "journaliste" engagé, c’est clair, mais arrêtez de vous croire au dessus de la mêlée alors que vous participez à un combat idéologique d’arrière garde au profit d’un criminel en fuite.

    En d’autres temps j’aurais été plus respectueux de vos insuffisances et je ne vous aurais pas blessé de façon aussi abrupte,car j’ai aussi les miennes, d’insuffisances ...
    mais n’oubliez pas, N’dimby que c’est le sort d’une Nation qui se joue en ce moment.

    On ne peut pas dire, comme vous les faites que le NET est important, en suggérant qu’on influence parfois les "décideurs", et ensuite écrire à la légère en ne développant soi-même que la pensée unique du Net ravalomaniaque.

    De la réussite cette HAT dépend l’avènement d’un changement profond de Société qui est attendu (sans trop y croire parfois vu les ratées antérieures) par la majorité des Malgaches qui veulent reconquérir dignité et indépendance, redevenir maîtres de leur économie, de leurs échanges, de leurs choix de développement.
    On ne peut donc s’amuser avec le sort de millions de gens dont les plus appauvris grattent en ce moment parfois vos poubelles pour se nourrir.
    C’est pour çà que je suis en colère contre tous ceux qui prêchent pour détruire l’espoir de tous ceux qui veulent VIVRE et non pas SURVIVRE comme le MAP (agréé par les Médiateurs complices de Ravalo) le leur a imposé.

    Il faut aider la HAT, se l’approprier, s’en emparer positivement, en faire ce que vous voulez qu’elle soit, un instrument de refondation du Pays, d’achèvement de l’Unité Nationale dans toute sa diversité, Unité nationale interrompue puis baclée par les Français en 1887, de ré-appropriation de ses richesses, de restauration de sa dignité.

    Au lieu de cela vous ironisez obsessionellement sur ce mouvement unique dans l’Histoire de Madagascar de par son projet de fondation d’une République démocratique "à la Malgache", vous diffamez, vous négativisez, vous rendez obscur et flou ce qui est d’une clarté lumineuse. Comment ne pas se mettre en colère contre vous, N’dimby ?

    • 26 mai 2009 à 21:47 | Rabila (#1379) répond à Joseph

      C’est peut être parce que la HAT n’est pas crédible.

      Il ne suffit d’arriver au pouvoir par la ruse et aussi obliger l’adhésion du peuple.

      La HAT avait encore tout à prouver et ses premières décisions ne sont pas rassurantes. On n’a pas encore vu son hauteur d’esprit ni la pertinence de son autorité. On a assisté beaucoup aux transitions des chaises.
      La HAT et son président n’ont pas une immunité à priori parce ils sont au pouvoir ou pire qu’ils sont le messie pour nous sauver.
      Ils ont peut être eu l’onction d’Odon RZNKLN mais ils restent au moins pour la moitié des malgaches des usurpateurs : capables pour sortir le pays du trou, ce n’est pas sur.

      Alors, c’est un devoir citoyen de les critiquer et de les pourrir.

    • 26 mai 2009 à 22:41 | réveille-toi jeunes Malagasy (#2446) répond à Joseph

      à Joseph

      On ne peut avoir que des pensées négatives, des nausées matinales telle une femme enceinte quand on pense à la HAT-FAT et ceux qui la composent ! Vous pouvez toujours essayer de persuader le monde entier que TGV a été choisi par le peuple malgache, FAT ne sera à nos yeux et aux yeux de nos amis européens qui suivent l’actualité malgache que des putschistes manipulés par les colons !
      Je ne le répèterai jamais assez :
      - pourquoi TGV et sa horde ont refusé le référendum proposé par Ravalomanana s’ils sont vraiment des "patriotes qui pensent au bien-être des pauvres Malgaches" comme ils le prétendent ? Imaginez une seule seconde si ce référendum a eu lieu !......
      - Maintenant arrêtez vos bla bla bla pour légaliser cette "chose illégale", arrêtez de prendre les Malgaches pour un peuple crédule, arrêtez vos manières de voyous, arrêtez car vous allez trop loin dans vos délires. Assez de générations sacrifiées !

    • 26 mai 2009 à 23:03 | Joseph (#2102) répond à réveille-toi jeunes Malagasy

      Les "nausées matinales d’une femme enceinte en pensant à la HAT" ?

      Quelle belle image pour définir la HAT qui est effectivement en gestation, et va accoucher d’un gouvernement démocratique qui verra le jour dans quelques mois !

      Merci pour la belle image !

    • 27 mai 2009 à 07:27 | Rakitoza (#689) répond à Joseph

      Joseph,

      HAT = Enfant en gestation ?

      Oui

      Enfant illégitime et illégal d’un coup d’état et d’une mutinerie.
      Parents = ce qu’il y a de pire dans la vie politique et ce qu’il y a de plus détestable dans la vie militaire.

      Donc HAT = enfant batard.

      Nous dire que cet enfant va être beau, fort, merveilleux et apporter le bonheur dans la famille c’est des bêtises

  • 27 mai 2009 à 16:20 | FeoIray (#341)

    Cher Ndimby,

    Oviana no nivoaka io editorial « Quelle législation pour le net » an’i James Ramarosaona tao amin’ny la Gazette de la Grande Ile ?

    Izay ilay hoe "rehefa izy no misioka dia voromanga fa raha ny hafa dia vorondolo".

    Je me rappelle, (sans se souvenir de la date), en retour d’une visite de la Chine, Pdt Ravalomanana a mentionné le necessité de discipline.
    Mais la GDI a eté prompt de denoncer ses propos en arguant que Pdt Ra8 veut instaurer une dictature à Madagascar.
    Et maintenant la GDI est pour la regulation de l’Internet, à l’instar des pays tels la Tunisie, la Chine, etc ...

    Chers Bloggers : sur le site web de Reporters Sans Frontiere (http://www.rsf.org/article.php3?id_article=26182), il y a un document avec instructions comment contourner le filtrage sur Internet.
    ("Guide du blogueur et du cyberdissident sur Internet")
    Partager ce lien/le document avec vos amis !!!
    Preparons-nous !

    • 27 mai 2009 à 20:06 | Ndimby A. (#444) répond à FeoIray

      Salut FeoIray.

      Ity ilay lien.

      Mirary soa

    • 27 mai 2009 à 21:23 | FeoIray (#341) répond à Ndimby A.

      Cher Ndimby,
      tsy voasoaratra ao ny daty nivoahan’ilay Edito. Rahoviana io Edito io no nivoaka ?

      Zaho koa tsy abonné amin’ny GDI ka tsy tafiditra ao @ io lahatsoratra io.
      No sady tsy ho abonné na oviana na oviana amin’io gazety io noho ny antony roa :
      - noho ny mizana tsindrian’ila ataon’izy ireo @ Pdt Ra8 (deus poids deux mesures)
      - tsy resy lahatra @ "pincipes"-ndry zareo mampandoa vola ho ana "contenu" ny tenako.
      Any ankafa, Financial Times sy Wall Street Journal dia manome lahatsoratra sasantsasany tsy vidiambola, fa ny an’ny GDI dia vidiam-bola daholo.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS