Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 27 septembre 2020
Antananarivo | 23h12
 

Transport

Circulation

Vers la reprise des transports en commun à Analamanga ?

lundi 17 août | Fano Rasolo

L’Agence des transports terrestres (ATT) a convoqué tous les transporteurs en commun à une réunion sur la préparation à la reprise de leurs activités, hier. « Dans le cadre de la préparation à une possible reprise des transports partant d’Antananarivo, tous les présidents des coopératives de transports nationaux et régionaux seront invités à assister à une réunion le mercredi 19 août à 9 heures et 30 minutes au siège de la coopérative Cotisse à Ambodivona, et le jeudi 20 août pour les zones suburbaines », selon un avis sur la page facebook officielle de l’ATT, hier.

« Seul le président de la République peut annoncer la reprise des activités de transport dans la région Analamanga, mais les transporteurs doivent se préparer à l’éventualité de cette reprise, c’est pourquoi nous organisons cette réunion. Tous les dispositifs concernant le respect des mesures barrières à la contamination sont inclus dans l’ordre du jour de la réunion », a expliqué brièvement le directeur général de l’ATT, le général Jeannot Reribaky.

« Nous ignorons s’il s’agit d’une reprise ou pas mais il est vrai que nous avons avons été informés sur la tenue de la réunion ce mercredi prochain. Pour le moment, en dehors des problèmes financiers, nous sommes confrontés à d’autres difficultés suite à l’arrêt prolongé des véhicules. La batterie comme les pneus peuvent être abîmés après plusieurs semaines d’inactivité. Ainsi, nous devons nous préparer avant toute reprise », avance le président de l’Association des transporteurs de Madagascar (ASTRAM), Frédinard Rakotondrafara.

Le président de l’ASTRAM a évoqué les nombreuses pertes subies par le secteur durant les cinq mois de crise sanitaire. « À cause de la crise sanitaire, la plupart des transporteurs ont dû contracter des prêts pour subvenir aux besoins de leurs familles. Nous avons déjà déposé une demande de report de paiement d’impôts auprès de la direction générale des impôts. Vu la situation, les compagnies d’assurances nous ont concédé un mois de bonus sur nos cotisations. Pour sa part, le ministère des Transports a requis aux banques d’accorder aux transporteurs des crédits avec 8 % de taux d’intérêt pour la remise à neuf des véhicules et la reprise des activités avec une première échéance de paiement après 6 mois », avance Frédinard Rakotondrafara.

Par ailleurs, les transporteurs souhaitent que le Ministère les prévienne à l’avance avant la reprise effective de la circulation pour les transports en commun.

« Nous avons demandé au ministère des Transports de nous accorder une semaine à 10 jours pour l’entretien de nos véhicules avant la reprise des activités, et ce, afin d’éviter des accidents de la route. », affirme Fidy Rakotoarimanana, président de l’Union des coopératives de transport des zones suburbaines (UCTS).

Pour rappel, les lignes nationales et régionales en provenance ou vers la région Analamanga ont été suspendus depuis le 20 mars dernier. La suspension a été levée durant trois jours au début de mois d’avril pour permettre aux voyageurs bloqués des autres régions de rentrer chez eux. Les lignes urbaines et suburbaines dans la Capitale ont aussi été suspendues puis rouverts au mois d’avril pour être à nouveau suspendus depuis le début juillet jusqu’à ce jour.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 17 août à 10:47 | Shalom (#2831)

    Satria hono midina ny antontan’isa, izany hoe voafehy ny aretina.
    Hoy ny fanaon’ny talen’ny sekoly fahiny tao amin’ny kara-pianaran’ny ankizy :
    Tsara fa tohizo.
    Dia ampiko hoe ka ho hitan’ny havany eo satria tsy misy rindra mitombona fa dia kipetrapetraka foana no ataon’ity fitondrana ity.
    Tsotra ny antony : be ny mitaky ny mangarahara. Namoaka rapaoro ny fitondrana dia ireny nokirakirain’i Serge Zafimahova ireny.
    Saingy tsy nisy sahy namaly na ny minisitra, na ny pm, na ny prm. Mibaribary anefa ny fitantanan’ireo fa aotra sy solaitra fotsy tsy misy rindra sy tetik’asa.
    Dia aroso ny fiverenana amin’ny fiainana an-davan’andro mba hiovan’ny fiainan-karena kely.
    Dia hihevitra ry dondrona isany fa tsy hisy intsony ny hitaky ny mangarahara amin’izay.

    • 17 août à 11:57 | poiuyt (#584) répond à Shalom

      Nandefasan’i Serge Zafimahova copie n’ny analyses -ny ve ny Ambassades rehetra ? Sa ny services n’ny Ambassades isan’isany no antenaina hamaky sy handefa izany any à taniny avy ?

    • 17 août à 13:18 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Nandefasan’i Serge Zafimahova na ny ambassades, na ny FMI, na ny BM na ny minisitra tsirairay mambran’ny governemanta.
      Raha ny fahalalako ny zava-misy dia nantsoin’ny FMI sa ny BM i Serga Zafimahova momba io resaka io.
      Tsy mbola fantatro ny tohiny.

    • 17 août à 14:12 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Shalom

      Bonjour Shalom

      Dans ses analyses, Serge Zafimahova s’est trompé en ne tenant pas compte des financements directs (reçus mais qui ne passent par le budget de l’état : AFD pour la CUA, etc...) d’où sa prétendue différence : L’erreur est humaine.

  • 17 août à 14:07 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Les transporteurs ont été les bouc-émissaires idéaux de la transmission du covid-19 même si la cause est à rechercher ailleurs n’est-ce pas ?
    Enfin (espérons-le) pour un régime qui se replie sur lui-même et qui fait la sourde oreille devant toutes les doléances de sa population.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS