Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 31 mars 2020
Antananarivo | 13h49
 

Société

Circulation

Vers la régularisation et le contrôle des lignes suburbaines

jeudi 13 février | Fano Rasolo

L’Agence des transports terrestres (ATT) et le ministère des Transports, du tourisme et de la Météorologie ont décidé d’améliorer le secteur du transport dans les lignes suburbaines. Hier s’est déroulée une réunion des transporteurs et des coopératives avec le ministère des Transports et l’ATT. Une commission mixte de contrôle (CMC) sera placée prochainement dans les différents itinéraires des axes suburbains pour contrôler les irrégularités et les infractions commises par les transporteurs. Les agents de police de la route assistés des contrôleurs désignés par les coopératives assureront ce contrôle.

« Après avoir piloté un test de régularité sur la ligne D (Tana-Ivato), nous avons décidé d’appliquer ce changement sur toutes les lignes suburbaines pour éviter les accidents liés à la mauvaise qualité des véhicules de transport en commun. Les lignes A, B, D, E, F, G, H, I, J sont toutes à surveiller », a expliqué le Général Jeannot Rerebaky, directeur général de l’ATT.

Ce dernier a déclaré qu’une formation des transporteurs et des coopératives sera effectuée la semaine prochaine pour faire connaître aux transporteurs et aux membres des coopératives leurs responsabilités dans le secteur du transport.

Des sanctions

« L’objectif est d’inciter les transporteurs à respecter les règlements et disciplines inscrits dans le cahier des charges. Beaucoup de transporteurs des lignes suburbaines ne respectent pas leur itinéraire en faisant des retours en chemin sans terminer leur trajet. En outre nombreux sont les véhicules en très mauvais états circulant sur les axes suburbaines et nous allons les contrôler avec l’ATT », selon Fidy Rakotoarimanana, président de l’Union des coopératives de transport suburbain (UCTS).

Après la formation des transporteurs de chaque ligne, les contrôleurs peuvent sanctionner ceux qui commettent encore des abus, selon toujours ce responsable.

« Tous dirigeants de coopératives et propriétaires de véhicules peuvent aussi être sanctionnés s’ils ne prennent pas des mesures concrètes face aux irrégularités des transporteurs. Nous avons déjà fourni à l’ATT tous les renseignements concernant les chauffeurs et les receveurs de taxis-be pour pouvoir les sanctionner en cas d’irrégularités comme les excès de vitesse, ou tous types de non-respect du cahier des charges. S’ils récidivent après avertissement, ils ne pourront pas s’affilier à d’autres coopératives », selon le président de l’UCTS.

Les types de sanction à l’encontre des transporteurs insubordonnés sont le retrait de permis de conduire ou de licence, le paiement d’amende, la mise en fourrière des véhicules, etc...

3 commentaires

Vos commentaires

  • 13 février à 09:51 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Dans un pays où on signe tout et n’importe quoi sans en connaître la portée. Il serait primordial et indispensable d’expliquer à tous les concernés les tenants et aboutissants du contenu du cahier de charge qu’on leur fait signer.

    • 13 février à 10:10 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Cela se fait chez nous même si la signature est précédée de la mention "Lu et approuvé".

  • 13 février à 11:56 | I MATORIANDRO (#6033)

    Mba hiaalana @ fitohanana lava reny dia tsotra nny soso-kevitra, aza asiana koperativa mifamoivoy intony eto antananrivo ankoatra ireo tena miasa eto an-tanan-dehibe.

    Oh : ny 133, ireo kofiamo, ireo mandeha vontovorona na Imerintsiatosika, sns dia tsy misy mahazo miditra mihoatra ny faritry ny renivohitra, avy eo ireo olona te- amonjy renivohitra dia mandray fiara fitanteram-bahoaka hafa indray mampitohy n y renivohitra.

    hazavaiko ihany, oh : ny 133 dia mifarana eo @ 67, ny mpandeha mahitsy dia mifarana eo Ambohimanarina, ny mpandeha Andoharanofotsy dia mifarana eo tanjombato.

    zay manan-tsofina aoka izy hanampina ny azy.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS