Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 24 février 2024
Antananarivo | 21h12
 

Coopération

Primature

Vers l’établissement d’un registre national unique

mardi 4 avril 2023 | Mandimbisoa R.

Une rencontre de haut niveau s’est tenue au palais de Mahazoarivo hier, entre les membres du gouvernement, dirigé par le Premier ministre et la Banque mondiale. Au menu de cette rencontre, l’établissement d’un registre national unique, qui, selon un bref communiqué de la primature est une stratégie permettant de donner un identifiant unique à chaque citoyen.

Vers la fin du mois de septembre 2020, la Banque mondiale a approuvé un crédit de 140 millions de dollars du Mécanisme de financement complémentaire de l’Association internationale de développement (IDA) et une subvention de 3 millions de dollars du Mécanisme de Financement Mondial (GFF) pour renforcer le système de gestion de l’identité du pays, rationaliser et numériser les services clés et améliorer la capacité du gouvernement à fournir des services dans certains secteurs.

Ce projet devrait se concentrer sur la création d’un système de gestion de l’identité efficace et sûr, notamment en modernisant le registre d’état civil interopérable et les bases de données nationales d’identité. Dans le cadre de cet effort, le projet mettra en place le centre national d’enregistrement et d’identification des faits d’état civil, des procédures simplifiées d’enregistrement et de gestion des identités, un numéro d’identification unique dès la naissance et une meilleure sécurité des données.

-----

Le projet de gouvernement digital et de la gestion de l’identité Malagasy (PRODIGY) , lancé en 2019, et supporté par la Banque mondiale, devrait entre autres aboutir à la mise en place de ce registre, puisqu’il s’est annoncé comme un projet pilote pour atteindre cet objectif. Mais pour l’instant, les avancés de ces projets ne sont pas rendus publics.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 4 avril 2023 à 10:37 | ANTASITO (#11328)

    Encore un crédit de 140 millions de dollars de la Banque Mondiale...Siège social : Washington (Etats-Unis donc en Occident) .
    Quand va falloir rembourser tout çelà...heureusement à côte de çà il y a une subvention de 3 millions de dollars (qui elle ne se rembourse pas) de la part du GFF.

    • 4 avril 2023 à 11:18 | manga (#6995) répond à ANTASITO

      Un crédit qui oblige le gouvernement d’être beaucoup plus crédible dans ses intentions de dépenser c’est ce qu’il lui tend. Sentant un peu l’odeur, et pour ne pas être reproché d’état d’ingérence, de fraudes massives lors des prochaines élections qui n’ont pas du tout convaincu récemment les émissaires, ni sur ledit logiciel, de même sur la présentation de la liste de recensement (refonte et/ou tiptop). Attention ! le langage demeure diplomatique avec nos havana avy any Andilambato.

  • 4 avril 2023 à 19:19 | Stomato (#3476)

    Etrange que les grosses têtes de la Banque Mondiale ignorent que l’état civil à Madagougou est tellement bancal pour ne pas dire boiteux ou mal foutu, qu’il sera excessivement difficile pour ne pas dire impossible de définir un identifiant unique pour chaque citoyen !
    Et que dire des personnes nées dans des villages reculés pour lesquels il n’y a pas d’officier d(état-civil ?

  • 4 avril 2023 à 22:38 | Kobbe (#11248)

    PROGIDY, le registre national d’identification unique et la gestion des identités individuelles est un projet ambitieux qui n’a que trop tardé. Quatres années sont passées depuis son annonce. Eh bien, c’est mora mora comme d’habitude.

    OBS. pas de contradiction, la NG reste objective.

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS