Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 28 février 2021
Antananarivo | 01h41
 

Diplomatie

Vice Amiral d’Escadre Hippolyte Ramaroson Rarison

« Une sortie de crise : pas forcément à l’étranger »

vendredi 14 mai 2010 | Rakotoarilala Ninaivo

L’ambassadeur de la République de Turquie à Madagascar, Ercumünd Ahmet Enc, a présenté les copies figurées de ses lettres de créances au Vice-Premier ministre chargé des affaires étrangères, le Vice Amiral d’Escadre Hippolyte Ramaroson Rarison ce mercredi 12 mai 2010 à la Vice-Primature chargée des Affaires étrangères à Anosy. A l’issue de la cérémonie, le Vice Premier ministre s’est exprimé sur trois points face à la presse : les relations entre les deux pays, la sortie de crise pour Madagascar et les ambassadeurs de Madagascar à l’extérieur.

Pour ce qui est de la sortie de crise à Madagascar, le Vice Premier ministre a indiqué que la solution ne se négocie pas forcément à l’étranger. En ce qui concerne les ambassadeurs de Madagascar, il a confirmé le rapatriement de sept d’entre eux, dont un est déjà rentré au pays. Les ambassadeurs rapatriés ont failli à leur mission qui est de défendre les intérêts de Madagascar et du peuple malagasy à l’extérieur.

Turquie

Sur les relations entre Madagascar et la Turquie, pour le Vice Amiral d’Escadre Hippolyte Ramaroson Rarison, la présentation des copies figurées des lettres de créances de l’ambassadeur turc en résidence à Madagascar aujourd’hui signifie, qu’on jette la base d’une relation franche et amicale entre les deux peuples.

La Turquie entend développer et améliorer la coopération existante avec de nombreux pays africains, dont Madagascar. Pour l’instant, la coopération avec la Grande Ile est peu développée, mais des relations avec la Turquie ont déjà eu lieu dans le passé.

En juillet 2005, Tuncer KAYALAR, Sous-secrétaire d’Etat au Commerce extérieur de la République de Turquie a rendu visite à Madagascar et au cours de laquelle a été signé l’Accord commercial et de coopération économique et technique entre les deux pays.

En décembre 2007 s’est tenue la visite de Abdulkadir AKSU, ancien ministre turc de l’Intérieur, en avril 2008, la visite d’une délégation du ministère de l’Agriculture et des affaires rurales de la République de Turquie, et toujours en 2008, l’octroi d’un don de 50.000 dollars par le gouvernement turc pour les sinistrés après le passage du cyclone Yvan.

Les dossiers en cours entre les deux pays portent sur un projet d’accord sur l’établissement d’un service aérien entre Madagascar et la Turquie, un accord économique, commercial et de coopération technique, un projet d’accord de libre échange commercial et un projet de création d’un centre culturel et artisanal de formation turco-malgache à Antananarivo.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 14 mai 2010 à 09:31 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Pour notre Ambassade à Paris,Basile RAMAHEFARISOA soutient toujours que la "Haute Autorité de la Transition a commis une erreur,une décision vaine (qui n’a pas de sens).Au début de l’événement à Madagascar,les jeunes des"clans RATSIRAKA,ZAFY et les pseudos-TGV (ex-pseudos Marc RAVALOMANANA)sont embarqués dans le même bateau de l’opposition au régime de Monsieur Marc RAVALOMANANA.

    Cette précipitation de suspendre l’Ambassadeur de Madagascar m’a surpris ainsi que certaine "autorité française".La présence de Madame Rinah RAKOTOMANGA ,bombardée à l’Ambassade de Madagascar,ne m’a pas surpris mais renforce ma conviction :"QUI ou Quel clan souhaite s’emparer de l’Ambassade de Madagascar ???" Monsieur l’Ambassadeur de Madagsacar à PARIS a toujours défendu le bon rapport de Madagascar et de la France malgré quelques têtes brûlées du Foyer Universitaire d’Arago (genre "Vazaha") et des Gasy Taitra Tampoka .

    J’ai assisté les bagarres honteuses de l’Ambassade,au 4 avenue Raphaël PARIS 16e,l’Ambassadeur de Madagascar à PARIS a fait tout pour sauvegarder la dignité de Madagascar,même vis-à-vis des voisins immédiats.

    Je repose la question :

    Qui ou quel clan ???

    Pour l’Ambassade de Madagascar.La vérité doit s’éclater.

    Nous n’avons pas le droit de réduire notre Représentation diplomatique en France au rang d’une légation.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 14 mai 2010 à 13:06 | bema (#828) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Tous les Représentants diplomatiques de Madagascar (ambassade et consulat) doivent rester à leur poste s’ils collaborent avec l’actuelle Autorité. Si non ils sont libres de partir. Je suis entièrement d’accord avec vous Mr Basile RAMAHEFARISOA et je pense qu’on peut encore réparer cette erreur.Misaotra Tompoko !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS