Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 août 2019
Antananarivo | 09h57
 

7e Jeux des Iles de l’Océan Indien

Football

Une revanche plane dans l’air !

samedi 18 août 2007 | Rata

Madagascar et l’île de la Réunion se retrouvent de nouveau en finale des jeux des îles. La rencontre de cet après-midi à Mahamasina pour le compte de la 7e édition sera en effet leur troisième confrontation à ce stade de compétition. En 1993 aux Seychelles, les Malgaches avaient pris le dessus sur un score étriqué, 2-1. Et à leur dernière face à face lors la 5e édition tenue à l’île de la Réunion, la sélection locale s’était imposée à l’issue de la séance des tirs au but,7/6. 2 buts partout au bout du temps réglementaire, à égalité de trois buts à la fin des 120 minutes et ce n’était seulement qu’à la deuxième séance que les Réunionnais parvinrent à faire la différence.

9 ans après…

Une défaite qui avait mis un coup d’arrêt à l’hégémonie malgache au niveau de la région indianocéanique, vainqueur des jeux en 1990 et 1993, et la privait d’un troisième succès successif.

Après une longue traversée du désert, l’équipe nationale Malagasy refait surface 9 ans après en parvenant à se présenter à la porte du sacre régional à domicile. Une période noire pour le football de la Grande île qui avait touché le fond en 2003 où sur la terre mauricienne, elle était éliminée en match de groupe.

Pour sa part, le club « R » de la Réunion est aujourd’hui à sa sixième finale, dont quatre consécutives. Toujours bien placé, il n’a pourtant gagné le titre que deux fois et ce, sur ses terres, en 1979 et 1998.
Ainsi, l’enjeu à cette finale réside alors à une lutte pour la suprématie entre les deux îles qui avaient chacune monté deux fois sur le toit du football de l’Océan indien.

Le pari est ouvert

Une finale très ouverte prouvée par le résultat au match de groupe où les deux équipes se séparaient dos à dos. Certes, une infime avantage est octroyée aux Barea de Madagascar par le fait d’évoluer devant leur public. Un public qui, au fil des rencontres est finalement tombé amoureux de son équipe. Autre avantage, l’équipe d’en face sera privée de ses trois pièces maîtresses suspendues à savoir Nativel Jean Fréderic, Robert Willy et Kassime Rodric. En retour, le club « R » récupére son capitaine Ajorque et Malick qui ont purgé leur match de suspension. En sus, elle possède encore des atouts non négligeables dont entre autres le gabarit surtout de la ligne offensive. Une arme fatale que les protégés de Noël Vidot a su exploiter et qui risque de faire mal aux locaux.

L’or pour Madagascar et l’argent pour la Réunion ou vice-versa, le pari est ouvert !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS