Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 2 décembre 2022
Antananarivo | 13h25
 

Divers

Cité Lacoste Tsaralalàna

Une prostituée morte dans une chambre

jeudi 13 novembre 2008 | Hassy
La Cité Lacoste Tsaralalàna, un des endroits les plus « chauds » de la capitale

Une prostituée a été retrouvée morte dans une maison de passe sise à la cité Lacoste Tsaralalàna. La découverte macabre remonte à hier vers 14h. De visu, ni hématomes ni éraflures ne marquaient son corps. Apparemment, elle n’a pas été maltraitée. Toutefois, elle était affligée par un goitre à en croire le constat des enquêteurs. Quelques-unes de ses collègues indiquent en outre qu’elle serait décédée à moitié nue avant d’être rhabillée. Cette version serait erronée à entendre les préposés à l’ordre venus récupérer la dépouille. Ils expliquent qu’elle était vêtue d’un jean et d’un pull noir lorsqu’ils l’ont conduite à la morgue. Du coup, les circonstances du décès sont nébuleuses. Seule l’autopsie ou, à défaut, les enquêtes de la brigade criminelle qui a effectué le constat d’usage peut les déterminer.

Le partenaire en cavale

D’après les renseignements recueillis sur place, le partenaire de la défunte se serait volatilisé après avoir passé de bons moments. En face, des connaissances de la victime mettent en évidence que l’homme en question serait recherché actuellement. En outre, elles pointent du doigt le personnel de la maison de passe d’avoir commis l’erreur de ne pas noter l’identité du chaud lapin qui est parvenu à s’enfuir. Paradoxalement, une ménagère travaillant pour l’hôtel où le drame est survenu affirme n’avoir rien vu. Elle déclare juste avoir aperçu le corps sans vie de son amie gisant sur un lit recouvert d’un drap lorsqu’elle était montée la voir. Elle ajoute n’avoir vu personne d’autre. Entre temps, la famille de la décédée était passée à la morgue régler les formalités, hier dans l’après-midi. La défunte était âgée d’environ 35ans et serait mère de deux enfants. La prostitution serait son unique gagne-pain depuis des années. Sa dépouille sera récupérée par ses proches, probablement ce jour, pour les obsèques.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS