Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 27 janvier 2020
Antananarivo | 20h51
 

Culturel

Romule

Une étoile s’est éteinte

mardi 15 avril 2008 | Daddy R.
Romule (à gauche) a beaucoup fait pour la musique malgache avec « Kintana telo »

C’est avec beaucoup de tristesse que l’on a appris la mort du « grand » Romule, hier. Figure emblématique de la musique malgache, il a été parmi les pionniers de la chanson « kalon’ny fahiny » au côté de ses pairs, Salomon et Gabhy, composant le « Kintana telo ».

Qui ne connaît pas le fameux titre « Ao ihany ve ? » qui reste toujours sur les lèvres des sexagénaires et a traversé toute une génération. Romule Rabarivola, de son vrai nom, « Mily » pour les intimes, s’est éteint à l’âge de 84 ans. A la veille de sa mort, Romule animait encore une émission spécialisée en matière de poésie et de « kalon’ny fahiny » sur la station Radio Tanà.

Elément majeur du groupe « Stormy » dans les années 60, ce groupe qui a vécu à Antsirabe, et ayant comme pianiste Rolland Raelison, au côté d’un certain Richard, connu sous le nom de « Bônetra », son ami de toujours, il s’est produit dans plusieurs villes de la grande île et a émerveillé par sa voix si unique, alors que la sonorisation « parfaite » n’existait pas encore, en ce temps. Puis, l’on se souvient quand Romule animait une soirée du côté de Tsimbazaza, où il piquait une crise et n’a pu se produire le lendemain au CcEsca Antanimena. Une maladie qui ne date pas d’hier sauf que son état de santé n’était pas si grave que ça.Il fut un temps également où
« Kintana telo » animait des soirées à l’« Etoile Rouge » à Ampasika, et ces derniers temps, le groupe se produisait à plusieurs reprises au Cercle Franco-malgache, pour le bonheur des amateurs. La dépouille mortelle sera veillée au Tranompokonolona d’Analakely à partir de ce jour.

« Madagascar Tribune » adresse ses sincères condoléances à la famille du défunt.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS