Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 octobre 2021
Antananarivo | 06h00
 

Politique

Affaire Roland Ratsiraka

Un site web a été créé

samedi 16 juin 2007 | Eugène R.

Les partisans de l’opposant incarcéré, Roland Ratsiraka, ne se contentent plus des conférences de presse pour informer l’opinion sur l’affaire de détournement qui a fait jeter en prison cet ancien maire de la ville de Toamasina.

Depuis ce jeudi, un site web est mis à la disposition de tous ceux qui veulent s’informer davantage sur cette affaire judiciaire qui a pris une tournure politique.

D’ailleurs, l’inculpé n’est autre qu’un des trois chefs de file de la plateforme du « Non » et un adversaire de taille de l’actuel président de la République lors de la dernière élection présidentielle.

Les arguments

Dans sa livraison du 14 juin, ce site publie que « si irrégularités il y a dans l’attribution du marché d’enlèvement d’ordures de la ville de Toamasina, ce sont les inspecteurs d’Etat de Toamasina qui sont responsables car ils sont les auteurs du cahier des Charges ».

Ce site précise que Roland Ratsiraka (un des actionnaires dans « Toamasina Services », la société qui a obtenu ce marché d’enlèvement d’ordures) n’est plus membre de la commission provinciale des marchés depuis qu’il est maire.

Ce sont les inspecteurs d’Etat de Tamatave, selon toujours ce site, qui étudient, élaborent et valident le cahier des charges qui donnent point par point les quantités forfaitaires d’ordures de la ville et le montant annuel à payer.

Une manière pour ses partisans d’affirmer encore une fois que Roland Ratsiraka n’a aucune responsabilité dans l’attribution du marché d’enlèvement d’ordures de la ville de Toamasina.

(http://verite-roland-ratsiraka.blogg.org)

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS