Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 28 février 2021
Antananarivo | 00h07
 

Société

SIRAMA

Un secours spécial aux ouvriers

lundi 3 mars 2008 | Gilbert R.

Depuis huit (8) mois, le personnel de la SIRAMA de Brickaville n’a pas été payé. Il compte maintenant 300 ouvriers et cadres contre 836 auparavant. Celle-ci a quand même tourné tant bien que mal. Elle a produit 10 000 t de sucre au titre de 2006-2007. Au titre de l’exercice 2007-2008, elle est en panne, la récolte des cannes n’a même pas pu être faite.

Le chef de Région Atsinanana et le coordonnateur du Bureau Régional de la Présidence, en compagnie du député et le chef de district de Brickaville, les ont rencontrés dernièrement pour s’enquérir de leur situation, même s’il avait déjà transmis leurs doléances en haut lieu. Il leur a promis une solution à leur problème pour bientôt. Car l’économie de tout Brickaville en pâtit aussi, devait déclarer le député qui a fait savoir que la moitié de la population dépend, pour leur revenu, de la SIRAMA. Sur sa lancée, il a révélé que même les recettes des quêtes dans les églises sont en souffrance à cause de la panne de la société. Le coordonnateur du BRP, Bezara Manasé, pour sa part, a indiqué que le temps du redressement de la situation est venu et que le personnel doit faire preuve de patience car le « cyclone du sans salaire » va cesser.

D’après le DG de la SIRAMA, en effet, les cinq dernières années ont été marquées par une série de réparations et de remise à flot du matériel de production. Aujourd’hui, il est temps d’investir s’il l’on veut remettre les machines en ordre de marche opérationnelle.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS