Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 2 mars 2024
Antananarivo | 07h34
 

Société

Société

Un périple en vélo de 500 km pour lutter contre les viols sur mineurs

lundi 28 août 2023

Pédaler pour la justice. Dans un acte de courage et de détermination, Florentine Razanajafy, fondatrice de l’association TAO qui lutte contre les viols sur mineurs, s’est lancée dans un incroyable périple à vélo, parcourant pas moins de 500 kilomètres en 7 jours à travers les magnifiques paysages du pays.

Partant de la ville d’Antsirabe pour atteindre Morondava, elle a parcouru environ 70Km par jour. Ce voyage n’était pas seulement un défi physique impressionnant, mais aussi un appel vibrant à l’action pour sensibiliser et dénoncer les viols commis sur les mineurs à Madagascar.

Chaque coup de pédale avait un objectif significatif, et chaque ville traversée était un pas important : attirer l’attention sur une réalité tragique qui touche trop d’enfants à Madagascar. 3 à 6 enfants par jour sont violés dans le pays et les viols et les agressions sexuelles sont souvent sous-déclarés en raison de la stigmatisation, de la peur de représailles, du manque de confiance dans le système judiciaire et/ou la corruption des autorités. Les viols sur mineurs sont une injustice insupportable qui laisse des cicatrices indélébiles dans le tissu même de la société.

Le périple de Florentine est bien plus qu’une aventure personnelle ; c’est un appel à la solidarité, à la compassion et à la justice, à la prise de conscience générale et un devoir collectif de continuer cette lutte, d’apporter un changement réel et durable pour les enfants de Madagascar.

-----

9 commentaires

Vos commentaires

  • 28 août 2023 à 12:37 | vatolahy (#11348)

    Malgré les églises, les temples ,les sectes c’est le vice qui se développe le plus . il y avait déjà le viol et maintenant il y a l’inceste en plus.
    Le pauvre bougre qui n’a pas un ariary pour payer le service prend la femme par la force . Au contaire du Vazaha qui ,lui , est harcelé par les demoiselles.S’il est d’humeur il a grand choix. Malibuc ,fils du pays ,le sait mieux que tout autre

    • 28 août 2023 à 18:39 | MALIBUC (#9345) répond à vatolahy

      Oui je confirme, les jeunes filles se vendent aux vahaza (étrangers et pas forcément Français) pour quelques milliers d’ariary.
      La pauvreté touche tout le monde et ces "enfants ou ado" se prostituent pour manger parfois avec l’accord des parents qui prennent leurs gains.
      Quand aux Gasy les plus virulents, soit il acceptent de payer quelques centaines d’ariary soit ils prennent les filles de forces.
      Quelques fois même, leurs sœurs, filles, cousines etc.....

  • 28 août 2023 à 16:48 | Jipo (#4988)

    Bonsoir .
    Voilà une heureuse initiative, dommage qu’ elle soit seule pour ce défi, bien que chacun n’ a pas les moyens : ni financiers ni physique pour se payer une telle démarche qui devrait être sponsorisée, par plusieurs boites à commencer par les hotely qui vont l’ héberger .
    Les religieuses, ou frères et collèges pourraient etre de la partie, ainsi que les médias, n’ est ce pas mandimbisoua ?
    C ‘est sur que c’ est moins bandant que le foot, la pétanque ou les sorties du noceur ...

  • 28 août 2023 à 17:56 | Toe_tsaina_mahantra (#11383)

    Bonjour ,

    Trop facile en VTT électrique !!!

    • 29 août 2023 à 10:45 | Jipo (#4988) répond à Toe_tsaina_mahantra

      judicieuse observation !

    • 31 août 2023 à 06:16 | Patrick A. (#95) répond à Toe_tsaina_mahantra

      Voilà bien une affirmation gratuite… Qu’est-ce qui vous permet de penser qu’il s’agit dans ca cas de vélo électrique ?

    • 31 août 2023 à 07:09 | Oursvagabond (#9660) répond à Toe_tsaina_mahantra

      Patrick A.
      Simplement. Le moteur électrique est bien visible sur la photo présentée.

    • 31 août 2023 à 07:17 | Oursvagabond (#9660) répond à Toe_tsaina_mahantra

      Le mérite de cette jeune femme n’est pas à remettre en cause. Mais le "défi physique impressionnant" est du coup à relativiser.

    • 31 août 2023 à 08:01 | goba001 (#1662) répond à Toe_tsaina_mahantra

      electrique ou pas, c’est l’initiative qui compte ! Il y en a marre de voir des gens grossir leurs fesses sur leurs canapes et qui ne font rien pour denoncer les injustices dans le pays ! au moins elle, elle prend l’initiative !

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives