Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 5 juin 2020
Antananarivo | 06h52
 

Société

Pandémie

Un médecin malgache décédé du coronavirus en France

lundi 23 mars | Fano Rasolo

Héros. Voué corps et âme à sa profession, le docteur Jean-Jacques Razafindranazy, médecin urgentiste à Compiègne en France, est décédé, samedi dernier, du Covid-19 après avoir dignement accompli ses devoirs en soignant des malades du coronavirus.

Son fils, H R Razaf, de son pseudo sur Facebook, a ainsi annoncé son décès : « Mon père, ce héros, médecin des Urgences de Compiègne, est parti trop vite à cause du coronavirus. Passionné par son travail, il n’a pas pris sa retraite, laissant derrière lui une famille qui ne l’oubliera jamais. Un grand merci aux soignants de l’hôpital de Lille qui ont tout essayé. Mais la maladie est extrêmement grave et ne doit pas être prise à la légère. Il revenait de vacances de Madagascar, en pleine forme, mais le Covid-19 était plus fort. Et surtout, à cause d’une garde de trop. » (SIC).

Ce post a été repris sur la page Loopsider et ce médecin a reçu de nombreux hommages de nombreuses personnes de par le monde.

36 commentaires

Vos commentaires

  • 23 mars à 12:23 | lancaster (#10636)

    Respect pour ce médecin d’origine Malagasy qui n’a jamais oublié le serment d’Hypocrate qu’il a tenu.
    Sa famille a demandé le transfert de son corps pour une inhumation à Madagascar sa terre natale. Mais cela n’est pas possible selon LCI. Et pourtant les vols cargo avec Mada ne sont pas suspendus. De plus cela peut aussi très bien attendre dans une morgue, la réouverture des lignes « passagers », le temps des formalités administratives diverses.
    Paix à son âme.

    • 23 mars à 12:43 | Jipo (#4988) répond à lancaster

      Bonjour .
      En effet un cercueil plombé permet ce transfert, mais comme la santé si elle n’ a pas de prix, elle a un cout et pas des moindre .
      Ah ces andafy ...

    • 25 mars à 02:42 | Benaivo (#8267) répond à lancaster

      Le problème n’est pas là.
      Je suis le fils du Dr Razafindranazy et j’aurai tant aimé le ramener comme vous le dites.
      Mais le risque sanitaire est beaucoup trop important, pour pouvoir l’envisager.

    • 27 mars à 19:15 | André (#8563) répond à lancaster

      Médecin connu et très apprécié en France
      Merci pour tout ce qu il a fait
      Et sincères condoléances

  • 23 mars à 14:12 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    Bravo 1000 fois pour son courage !
    Un vrai combattant.

    Il peut dire fièrement :
    "J’ai mené le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi". 2ème lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 4,1

    Paix à son âme

  • 23 mars à 14:25 | Turping (#1235)

    Condoléances à sa famille et paix à son âme ,
    Il est le premier médecin mort dans l’exercice de ses fonctions ,ses dévouements alors qu’il devait prendre avant sa retraite .
    Malheureusement ,il n’est pas le seul médecin mort pour combattre l’ennemi invisible depuis le début de cette pandémie .Li Wenliang qui avait donné l’alerte sans que les autorités chinoises ne le prenne au sérieux .
    - Deux médecins français sont morts du coronavirus depuis hier en France(un gynécologue et un généraliste ) .Ce qui explique ,qu’il y a 3 médecins qui sont parmi les décès recensés en France.

    • 23 mars à 17:15 | Besorongola (#10635) répond à Turping

      Jean-Marie Boegle, gynécologue-obstétricien de 66 ans, et Sylvain Welling, généraliste de 60 ans, sont décédés dimanche.

      © LP/Philippe de Poulpiquet Le Parisien
      Deux médecins originaires du Haut-Rhin et de Moselle sont décédés dimanche des suites d’une contamination au coronavirus, a-t-on appris lundi auprès de la clinique et du maire de la commune où les deux professionnels exerçaient.

      Selon la clinique du Diaconat de Mulhouse (Haut-Rhin), Jean-Marie Boegle, gynécologue-obstétricien de 66 ans, est mort « des suites » du Covid-19. Il était parti se reposer dans sa résidence secondaire depuis deux semaines, rapporte France 3. Fatigué et atteint d’autres pathologies, il s’était fait dépister du coronavirus, test négatif dans un premier temps. Il y a huit jours, le test était positif. Il est ensuite tombé dans le coma.
      En Moselle, Sylvain Welling, généraliste de 60 ans, est décédé à l’hôpital de Saint-Avold où il avait été admis mercredi pour des « problèmes respiratoires », a indiqué Gilbert Weber, maire de la commune de L’Hôpital.
      « C’est absolument dramatique, pour lui, sa famille, ses patients et nous tous. Le virus est à nos portes », témoigne le maire contacté par le Républicain Lorrain. L’Hôpital est sous le choc, Sylvain Welling était l’un des trois généralistes de la commune.
      Samedi c’est un médecin urgentiste, Jean-Jacques Razafindranazy qui est décédé, au CHU de Lille (Nord)., Il exerçait au sein du centre hospitalier de Compiègne (Oise).

    • 23 mars à 17:35 | Turping (#1235) répond à Turping

      Merci pour les explications approfondies concernant les 2 autres médecins morts du coronavirus.

  • 23 mars à 14:27 | nez_gros (#10715)

    un soldat Malgache mort pour la France.
    la France doit être reconnaissant envers sa famille et sa patrie d’origine
    RIP grand monsieur

    • 23 mars à 15:05 | poiuyt (#584) répond à nez_gros

      Attention : entre "malgache" et "français", il y a un fossé, formulé avec "être" , "se sentir", et autre verbe pour conjuger l’entre 2 êtres, l’entre 2 béatitudes
      Il pourrait répondre :
      - je suis malgache
      - je suis français,
      - je ne suis ni malgache, ni français,
      - je suis et malgache et français
      - je suis citoyen du monde
      - 
      Alors ne pas parler pour lui ; c’est peut-être irrespectueux ; même son "son" ne devrait pas. Encore une fois le silence brille.

      Quelques propositions à vérifier sur chacun :
      - Etre fier d’être gasy : faut le faire.
      - Etre français est une chance

    • 23 mars à 15:17 | Turping (#1235) répond à nez_gros

      nez_gros
      Pendant la colonisation, et les deux guerres mondiales ,beaucoup de soldats malgaches étaient morts pour la France .Cette fois-ci la guerre devient invisible avec le coronavirus et y en a encore qui sont morts pour cette cause après avoir choisi leur lieu de vie ,de servir loin de leur patrie natale pour choisir une vie meilleure .Donc ,il y a une reconnaissance .La famille du défunt Docteur va sûrement bénéficier la retraite de réversion de son mari.
      - Je vous dis ,mon frère est médecin après avoir fait ses études de médecine à Lille en France .Il avait choisi de rentrer à Madagascar depuis 1996 pour servir les malgaches ,un choix qui ne visait pas le matérialisme mais plutôt le patriotisme .Pourtant il gagnait beaucoup à l’étranger.

    • 23 mars à 15:20 | Patrick le lyonnais (#1439) répond à nez_gros

      La France ne doit être reconnaissante qu’envers ce médecin. En quoi faudrait-il être reconnaissant envers sa famille et son pays d’origine ? Ils n’y sont pour rien, que je sache. Cet homme a tout mon respect pour son action courageuse, comme tous les soignants concernés.

    • 23 mars à 16:19 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      des Malgaches cobattants de l’apocalypse ,allant des eboueurs au medecins, en paasant par les caissiers et des personnels des EHPAD, livrent un combat sans merci contre le CORONAvirus actuellement, dans les institutions Françaises et Americaines aussi, et m^me italiennes.

      ce sont des vrais Figthers, L’hexagone et Oncle Sam doivent êtres reconnaissants envers leurs pays d’origine

    • 23 mars à 22:13 | Patrick le lyonnais (#1439) répond à nez_gros

      nez_gros. Il est amusant qu’en général, il faille occulter l’origine étrangère des individus et qu’en ces circonstances particulières on doive les mettre en avant. Sachant que sur 67 millions d’habitants, la France compte 10% d’étrangers et 18% de français sur 2 générations. Si on remonte, ne serait ce qu’au début du XXème siècle, soit environ 5 générations, la proportion de français d’origine étrangère doit dépasser les 35%. Je suis d’autant plus à l’aise que mes grands parents sont arrivés en France, il y a une centaine d’années. Je ne suis pas "français de souche", mais français à 100% avec un nom étranger. Mes 2 meilleurs amis sont algérien et français, béninois d’origine. Je me fiche de leur origine ou de leur nationalité, seuls les individus m’intéressent.

    • 23 mars à 22:57 | vatomena (#8391) répond à nez_gros

      Nez gros---Ces médecins malgaches se sont souvent formés en France ;C’est en France qu’ils ont appris leur science.ils sont un peu redevables envers le peuple de France.Les malgaches d’aujourd’hui se sentent ils redevables au pres des médecins de la coloniale qui ont sauvé leurs parents de la variole et de la peste.L’hopital Girard et Robic a t-il gardé son nom ou a -t-il été débaptisé ?

    • 23 mars à 23:03 | vatomena (#8391) répond à nez_gros

      Il avait choisi de vivre en France pour avoir une vie meilleure au lieu de servir sa patrie et ses frères malgaches. Ce choix de vie lui a été fatal*

    • 25 mars à 03:14 | Benaivo (#8267) répond à nez_gros

      @vatomena
      Mon père a fait son métier, c’est à dire sauver des gens. Il l’a fait d’abord à Mada puis en France. Si vous dites que la mort est une fatalité... je vous plains.

    • 25 mars à 04:14 | Benaivo (#8267) répond à nez_gros

      @Patrick le Lyonnais
      "La France ne doit être reconnaissante qu’envers ce médecin. En quoi faudrait-il être reconnaissant envers sa famille et son pays d’origine ? Ils n’y sont pour rien, que je sache. Cet homme a tout mon respect pour son action courageuse, comme tous les soignants concernés."

      1 "Quand un soldat meurt, la famille est endeuillée."
      Généralement le pays fait hommage à cet homme en soutenant sa famille par principe d’empathie afin d’honorer sa mémoire et sa famille pour qu’il ne soit pas mort en vain... je crois ?!?
      2 " On devient ce qu’on est, grâce à l’entourage que nous avons."
      Mon père est venu en France, car il ne voyait pas d’avenir à Madagascar pour nous, mais aussi grâce à un médecin Français qui l’a sollicité. (vous devriez remercier aussi ce médecin français)

      Ah pardon, sauf peut-être pour la reconnaissance de son pays d’origine qui aurait pu très bien l’empêcher de partir en France.

      Mon père était quelqu’un d’humble, je déteste qu’on salisse sa mémoire et son vécu.
      Il aurait préféré mourir, là où il est né (comme toute personne qui chérit ses origines)
      Sa formation de base est à Mada et il s’est spécialisé en France.
      Madagascar l’a fait naître et la France l’a nourri.

      Il est reconnaissant envers la France mais il n’a jamais oublié là où il a vécu étant enfant.

      Revoyez la théorie de causalité, monsieur.

  • 23 mars à 16:38 | lé kopé (#10607)

    Un Médecin d’origine Malagasy est décédé du coronavirus le 21 Mars dernier .Sa famille l’a annoncé sur les réseaux sociaux, en affirmant qu’il a été contaminé durant l’exercice de ses fonctions, en étant aux urgences de Compiègne (60). Il a été ensuite hospitalisé au CHU de Lille où il a rendu l’âme.D’après le Ministre de la santé , le personnel hospitalier a payé un lourd tribut face à cette maladie . Je tiens à m’associer à la douleur et à la peine de la famille endeuillée , mais aussi aux soignants ,et tous ceux qui, de près ou de loin ,contribuent à soulager les souffrances des patients .J’aimerais quand même signaler , en ce moment d’inquiétude et de détresse pour notre Pays ,qu’il existe encore des Malagasy digne de ce nom ,qui exercent leur métier avec abnégation et honnêteté ,et... au péril de leur vie . Ce médecin en est la preuve, et nous nous inclinons devant sa dépouille . Ces compatriotes sont souvent assez discrets, et ne s’embarrassent pas de clichés que l’on leur colle à la peau ,comme binationaux, ou mangeant à plusieurs râteliers ,et considérés comme des traîtres à leur Patrie d’origine .Ce sont tout simplement des êtres humains, habitant à Madagascar ,ou ailleurs ,qui aident leur prochain .
    A l’époque de la Mondialisation ,et des réseaux sociaux ,les informations se transmettent en un clic, et les mentalités devraient évoluer avec .Malheureusement , certains esprits réfractaires se sentent rassurés dans leurs certitudes qui leur procurent une satisfaction et un confort inavoués.
    "Je suis le plus beau , le plus intelligent, j’ai la plus belle Villa, la plus belle voiture et ...il n’y a pas assez de Vazaha pour combler les femmes Malagasy" .Ces névrosés se reconnaîtront car ils ont formé un clan sur ce Forum . Pour terminer , un citoyen du Monde ne choisit pas le lieu ou l’endroit où il doit intervenir .On ne choisit pas sa famille ni l’endroit où l’on naît .Par contre , on peut choisir d’aider ou pas son entourage .Il n’est pas trop tard avant que le virus nous emporte ,car personne n’est à l’abri , même si l’on a des millions ou des milliards à revendre . Bon courage à tous au moment où le nombre d’infectés augmente de pus en plus ...Selon la formulation dans la Région du Betsileo , on peut partir serein quand on a légué à son entourage un souvenir .
    ." Lehe mba nanao soa no ho roso ..."

    Répondre

    # 23 mars à 16:20 | lé kopé (#10607) répond à lé kopé ^

    Un bon souvenir et des actes de bienfaisance .

    • 23 mars à 19:10 | vazahapasbe (#9897) répond à lé kopé

      je me joint à ce message et,de loin ,vous demande à tous de respecter autant que possible le confinement et la distance de sécurité par respect pour tous ceux qui sont exposés professionnellement .

    • 24 mars à 10:39 | vatomena (#8391) répond à lé kopé

      Certes on ne choisit pas sa famille et l’endroit où l’on nait mais ce faisant on peut ,on doit assumer sa condiion

    • 24 mars à 15:01 | vatomena (#8391) répond à lé kopé

      un médecin mauricien vient de mourir aussi ..bilan actuel : un malgache ,un français ,un mauricien .Le médecin français est bien encadré .respect et honneur à tous les trois

  • 23 mars à 18:50 | Stomato (#3476)

    Ce 23 mars à 15:05 | poiuyt (#584) répondait à nez_gros

    >>Quelques propositions à vérifier sur chacun :
    - Etre fier d’être gasy : faut le faire.
    - Etre français est une chance<<

    Etre français est une chance ?
    Quelle chance de payer des impôts pour engraisser sans limites des dirigeants que la politesse m’interdit de qualifier ici.
    Et de soigner gratuitement des binationaux qui ne conçoivent qu’un devoir de la France à leur égard, les soigner gratuitement sans qu’ils cotisent pour cela.

    Fier d’être gasy c’est imiter le coq gaulois qui chante... ?

    • 23 mars à 23:13 | vatomena (#8391) répond à Stomato

      +Faut il ajouter les 300 000 ou 500 000étrangers clandestins qui bénéficient de soins entièrement gratuits : Cout :1 milliard d’euros à la charge du contribuable français.. C’est Charles De Gaulle qui avait déclaré :C’est beau ,c’est grand ,c’est généreux, la France .

  • 24 mars à 09:34 | Stomato (#3476)

    Le 23 mars à 23:13 | vatomena (#8391) répondait à Stomato :

    >>+Faut il ajouter les 300 000 ou 500 000étrangers clandestins qui bénéficient de soins entièrement gratuits : Cout :1 milliard d’euros à la charge du contribuable français.. C’est Charles De Gaulle qui avait déclaré :C’est beau ,c’est grand ,c’est généreux, la France .<<

    Etant un "vieux" contribuable ces 300 000 à 500 000 clandestins qui vivent et sont soignés gratuitement de France ne me gênent pas trop.
    Ils ne me gênent pas trop dans la mesure où ils acceptent de respecter la France, les françaises et les français ainsi que les lois et les coutumes françaises.
    Malheureusement nos politiques des quelques dernières décennies ont permis à ces gens de pratiquer un prosélytisme politique et des pratiques à réprouver comme par exemple siffler la Marseillaise en début de matches de foot, de se torcher le Q avec le drapeau français, à faire héberger des deuxièmes ou troisième femmes et enfants, à percevoir des rentes de vieillesse à des centenaires résidents dans des pays à l’état-civil défaillant...
    Cela risque de changer prochainement.
    A ma connaissance il y a très peu de gens réunissant tout ou partie de ces "défauts" qui viennent de Madagascar AMHA pour une simple raison : la majorité est d’origine chrétienne ou animiste, les deux venants de groupes respectueux à l’égard de l’Autre.

    • 24 mars à 10:34 | vatomena (#8391) répond à Stomato

      ++Cela ne géne pas trop si les clandestins sont soignés gratuitement par l’AME sauf que des français misérables se privent de soins dentaires ,de lunettes parce qu’ils n’ont pas les moyens.Imaginez.J’ai connu un petit blanc de chez nous,ayant toujours vécu chez nous et atteint d’une maladie grave. Il se transporte en France pour une longue hospitalisation et tres couteuse .Comme il n’est pas affilié à la Sécurité sociale,il doit renoncer à se soigner.C’est alors qu’il fait connaissance d’une jeune algérienne infirmière de son état dans un hopital de Lyon . Elle va le sauver. Elle le fera admettre dans son service comme clandestin en péril. Et ,il sera sauvé . Aujourd’hui ,Il ne tarit pas de louanger la qualité des soins qu’il a reçus

    • 24 mars à 11:00 | kartell (#8302) répond à Stomato

      @ vatomena

      J’ai eu aussi l’occasion de croiser cet individu qui s’était installé ici après avoir été condamné en France pour trafic ..
      Dealer et magouilleur en pierres précieuses, il s’était fait une réputation de parrain dans la petite communauté d’expatriés de cette ville côtière...
      Il a d’ailleurs fait quelques mois de prison pour ses activités informelles...
      Porteur d’une hépatite ( résultant de sa toxicomanie ?), il est venu se faire soigner dans les années 95 à Marseille sous une fausse identité et grâce à une complicité....
      C’etait une époque où le service publique était l’objet de toutes les dérives, notamment d’une partie de la diaspora qui revenait au pays avec des valises pleines de médicaments chapardés à la sécurité sociale avec des ordonnances bidonnes ...
      Aujourd’hui, les choses sont rendues plus difficiles même si on ne peut écarter encore des fraudes, elles sont rendues mineures notamment avec l’informatisation de ces services ...

  • 24 mars à 09:52 | Isambilo (#4541)

    Razafindranazy était un Malgache (il revenait d’un séjour à Madagascar) qui travaillait en France. Il est mort faute d’avoir pu prendre les précautions nécessaires (parce que c’était le début, parce qu’il n’y avait pas le matériel nécessaire, etc).
    De là raconter n’importe quoi sur la composition de la population de tel ou tel état, il faut arrêter.
    Madagascar est constituée par des apports multiples et la race pure n’a jamais existé sauf dans les cerveaux ayant oublié d’évoluer.

    • 24 mars à 10:28 | Stomato (#3476) répond à Isambilo

      Voila un discours raisonnable.
      Le seul point concerne l’utilisation du mot race, qui ne s’applique pas au genre humain.
      Le mot race s’applique aux animaux.
      Pour les humains il est plus juste de parler d’ethnies.
      Une ethnies "pure" est forcément composée d’individus dégénérés en conséquence de la consanguinité. Laquelle provoque à plus ou moins long terme la disparition de l’ethnie.

  • 24 mars à 14:32 | vatomena (#8391)

    et pourquoi pas ,stomato ,parler de genre humain !?

    • 24 mars à 18:08 | Stomato (#3476) répond à vatomena

      Genre humain ou ethnies me semblent convenables autant autant l’une que l’autre expression.
      Mais race me déplaît si appliqué au genre humain...

  • 24 mars à 16:08 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Paix à son âme et mes sincères condoléances à sa famille.

  • 25 mars à 04:42 | Benaivo (#8267)

    Merci aux personnes témoignant leur sympathie à notre égard et qui reconnaissent mon père, comme un héros. Qui n’a pas choisi de mourir ainsi.

    Merci de respecter mon père qui est parti, en laissant derrière lui, une femme, trois enfants, six petits enfants, des frères, des sœurs, des amis, des confrères, des collègues...

    Un homme qui n’avait jamais voulu tout ça, mais dont son fils, sa famille, ses proches sont fiers de lui.

    • 25 mars à 08:40 | elena (#3066) répond à Benaivo

      Merci pour votre témoignage Benaivo, il nous permet de rendre un hommage à votre père. Qu’il repose en paix.
      Nos pensées vous accompagnent vous et votre famille.

    • 25 mars à 23:36 | akam (#7944) répond à Benaivo

      Je m associe aux forunistes pour adresser mes sinceres condoleances a la famille et transmets, au passage, mes voeux de retablissement a Mme J.J. Razafindranazy qui est egalement infectee par le covid-19.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS