Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 22 janvier 2021
Antananarivo | 22h10
 

Divers

Mahajanga

« Un grand assainissement dans la ville »

mardi 24 juin 2008 | Tsievhanta

Lors du Conseil municipal de la session extraordinaire, les commerçants au bord du trottoir seront bientôt déplacés dans le site provisoire des anciens commerçants de trois marchés renouvelés. Une décision qui se tarde encore à être opérationnel à cause de longues procédures par les autorités de la ville. Ces commerçants concernés sont ceux des vendeurs de confection dans le quartier Manga, en face de Région Boeny, à côté du marché de Mahabibo, etc.. A part les commerçants au bord de trottoir, les vendeurs de brochette au bord de la mer sont aussi les cibles. Seulement, ils seront groupés dans le même endroit au bord de la mer. En plus, ils seront placés avec de nouveaux bancs et chaise en carreau. C’est une nouvelle décision de la Commune urbaine de Mahajanga mais elle ne sera opérationnelle qu’après la validation des conseillers municipaux.

« Quel est réellement le vrai problème ? »

Au niveau de la Commune Urbaine de Mahajanga, le problème est l’urbanisme de la ville même. Tous les axes sont bloqués à cause de ces commerçants. Il arrive parfois que les circulations soient bloqués et provoquent des accidents. Un des exemples concrets est la mort d’un bébé de six mois grillé dans le quartier de Tsararano Ambany faute de l’entrée trop étroite et sans issue pour les pompiers.

Un homme de 50 ans aussi a été renversé par une voiture au Bazar de Tanambao Sotema. Il était au bord de la route lors de cet incident. Tout ceci est à cause de l’urbanisme qui n’est plus respecté par les gens et les commerçants.

Un des problèmes aussi est la réclamation des commerçants. Ils se plaignent contre les commerçants informels alors qu‘eux mêmes, paient l’abonnement mensuel très cher.

Ces problèmes doivent donc être résolus au niveau de la Commune. Il y a aussi des constructions en dur sur le trottoir qui n’ont pas eu une autorisation et qui bloquent la circulation.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS